AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let's clean up this mess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: let's clean up this mess    Dim 21 Sep - 11:48

Le grand jour était enfin arrivé : Rain Evans sortait de convalescence Une convalescence longue et morose qui avait laissé une empreinte indélébile sur son physique enjôleur que même un rendez-vous chez le meilleur coiffeur de Toronto suivi d'une journée en institut ne pouvaient effacer. Une vie entière à s'imposer une hygiène de vie irréprochable, des heures de course à pied et de pilates et un régime alimentaire sévère... tout fut balayé par de longs mois de coma et aujourd'hui, Rain flottait dans ses robes haute-couture qu'elle adorait. Pire encore, elle avait même perdu un bonnet dans la bataille, la privant de ses ensemble préférés maintenant que sa poitrine se contentait d'un b comme bof à la médiocrité affligeante. Rain rebondirait. Elle le savait, c'était dans les gênes de sa personnalité tyrannique que de se relever à l'aide d'une détermination féroce et d'une discipline de fer. Mais le désirait-elle réellement ? Son 'incident' l'avait fait se questionner sur la superficialité assumée de son existence et sa vacuité. Tout ce qu'elle avait toujours voulu, c'était réussir. Et même au sommet, elle n'avait pas été heureuse, rongée par l'aigreur et l'insatisfaction chronique. Cela dit, la maire ignora ces considérations de faible pour reprendre le rôle de sa vie : celui qu'elle jouait depuis toujours, miss perfection sur talons aiguilles. Ceux-ci frappaient durement le sol en marbre de la mairie, annonçant de sa démarche volontaire son arrivée, comme si rien n'avait changé. Mais la prévenance avec laquelle ses employés la saluaient montraient bien que si, tout avait changé. Elle avait frôlé la mort et Rain savait pertinemment que la moitié de ce petit personnel qu'elle méprisait royalement regrettait qu'elle ne se trouve pas six pieds sous terre à la place de Ian Thomas. Qu'importe. Son regard glaçant stoppa en plein geste un employé zélé tenté de lui porter... sa mallette ? Dans quel monde Rain Evans avait besoin d'aide ?

- Je me passerai volontiers de votre sollicitude.

Ou de vos services, si vous vous avisez à recommencer songea-t-elle à ajouter sans pour autant le faire. L'homme recula prudemment et Rain étouffa un soupir courroucé avant de reprendre sa marche impériale jusqu'à ses appartements. Elle avait donné rendez-vous à Autumn ici-même pour évoquer avec elle un léger problème du nom de Césair-Edgar. Obnubilée par la destruction de son meurtrier, elle n'avait ni temps ni attention à accorder à ce parasite qui se montrait trop prévenant pour être honnête. Autumn devait se rapprocher de lui et comprendre ses intentions. Elle était jeune, jolie, retorse, et ainsi idéale pour ce rôle. Mais quelle ne fut pas sa surprise (sic) lorsque Rain découvrit son bureau transformé, envahi ou que dis-je, souillé. Quelqu'un avait pris possession des lieux en son absence et un seul coup d'oeil à l'austérité assumée de la pièce lui donna la réponse : Edgar. Non content d'essayer de l'assassiner, ce sociopathe machiste avait entrepris de prendre sa place. Bien. Très bien. L'alliance contre tête porcine attendra, il fallait tout d'abord se débarrasser du père. Rain ne comptait nullement le virer. Elle savait qu'il convenait de garder ses ennemis près d'elle, très près. Edgar nécessitait seulement une piqûre de rappel : oui, elle était bien vivante et (re) oui, elle se baladait très nettement au-dessus de lui dans la chaîne alimentaire de la mairie de Degrassi. N'osant pas décrocher le téléphone avec lequel Edgar avait pu s'adonner à elle-ne-savait quoi (mais c'était forcément sale), Rain contacta son assistant de son propre cellulaire pour prendre les choses en main.

- Contactez une entreprise compétente, je vous prie et envoyez-les moi ce matin. Je veux me débarrasser de toutes les immondices qui jonchent mon bureau.

Clair, net et précis. Rien ne serait épargné puisque tout avait été souillé par Edgar et Rain faisait rarement les choses à moitié. Si elle n'avait pas été aussi occupée à reprendre sa vie en main, sans doute aurait-elle pu faire passer ses nerfs et son humeur ombrageuse en frottant à la Javel chaque centimètre carré de son bureau comme la femme farouchement déterminée qu'elle était. Mais c'était une tâche colossale et malheureusement elle en possédait bien d'autres, plus capitales, comme se venger de quiconque avait voulu la tuer, faire taire son ego écorné pour retrouver Nicholas, guider Autumn vers la vie parfaite qu'elle méritait et remporter la mairie pour enfin connaître une victoire face à cette mollusque de Ryan Cooper. L'arrivée d'Autumn mit un terme à ses pensées et Rain détailla sa silhouette joliment apprêtée d'un sourire satisfait, presque maternel. Avec l'élégance et les conseils qu'elle lui avait prodigués et son minois irrésistible, sa filleule était sa seule fierté, presque l'enfant qu'elle n'avait jamais eue et n'aurait jamais. Elle regrettait d'ailleurs que Nicholas soit le père d'une hippie désaxée et non pas d'un homme à son image qui aurait pu combler Autumn comme il se devait.

- Autumn, ma chérie, tu tombes à merveille : nous allons redécorer mon bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Présidente des élèves. | The heart is deceitful above all things.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 236
• LOCALISATION : Bureau de la présidente des élèves
• HUMEUR : Légèrement machiavélique mais avec le sourire ☼

MessageSujet: Re: let's clean up this mess    Ven 26 Sep - 23:57


Ce matin-là Autumn avait sauté du lit. C'était le grand Jour. Rain reprenait le boulot, et c'était en son devoir d'Autumn de rendre le plus appréciable le retour de sa marraine. Bien sûre elle n'avait pas choisit d'acheter de gros ballons de toutes les couleurs, ni des banderoles du genre "bon rétablissement, bienvenue parmi nous". Non, Autumn savait particulièrement que sa seule présence serait l'accueil parfait pour Rain. Elles n'aimaient pas faire dans le superflu et le superficiel. C'était facile avec Rain, car elles se ressemblaient beaucoup. Elles aimaient toutes les deux faire des choses pour des raisons claires et posées. Elles étaient réfléchies. Autumn se leva donc, et mit près d'une heure à se préparer pour elle la plus belle et la plus classe possible. Elle choisit une paire de talons noirs, un pantalon simple et une petite veste style costard rose claire. Elle aimait mettre un peu de couleur, claire, dans ses tenues ou dans son maquillage pour parfaire son image de gentille-et-sexy-mère-Theresa.

Elle emprunta la voiture de son père, pour se rendre directement à la mairie. Elle avait fait passer son rendez-vous avec Rain pour un travail de présidente des élèves, et de mission pour toucher les élus pour ses nobles causes. En réalité le programme était : comment faire revenir Rain à sa place de reine de Degrassi ? Autumn sourit à cette idée. Elle adorait monter des plans, et se satisfaire de ceux des lycéens n'était que frustrant. Ceux qui concernaient sa marraine étaient toujours beaucoup plus intéressants. Elle se gara sur le parking du personnel, comme si elle faisait déjà partie de la mairie. Elle se dirigea vers l'entrée, puis vers l'étage du bureau de Rain, d'une démarche assurée et distinguée comme si elle connaissait les lieux depuis toujours. Elle arriva devant la porte du bureau avec un grand sourire et commença un cri de joie...


- Surpiiii... !

Elle s'arrêta en découvrant le bureau dont la décoration et l'aménagement avait totalement changé. C'était comme si ils avaient décidé de brûler toute l'élégance apportée par Rain pour replacer la décoration ringarde et simpliste d'autrefois. Autumn comprit tout de suite que quelqu'un avait pris la place de Rain, et faillit en faire tomber son sac à main. Elle regarda Rain, qui heureusement, semblait radieuse - malgré ses kilos en moins, et son regard légèrement plus perdu qu'à l'habitude. Mais Autumn allait pour une fois aider Rain, et non pas l'inverse. Elle afficha alors un sourire confiant lorsque sa marraine parla de refaire la décoration.

- Parfait, ça a pris la poussière et un sacré coup de vieux par ici. dit-elle en regardant un cadre immonde et en se demandant qui pouvait avoir des goûts pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

let's clean up this mess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Little Center :: The City Hall-