AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BFF time [Beverly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: BFF time [Beverly]   Dim 28 Sep - 12:04

Le lycée avait repris pour Tallulah et elle se sentait comme un poisson dans l’eau. On était déjà jeudi, et elle avait passé les premiers jours à essayer de se mettre à jour sur les derniers potins. Bilan : elle ne comprenait plus rien. A chaque fois qu’on lui annonçait la rupture d’un couple phare, qu’on lui annonçait une rumeur genre Cruz viré des So Cools (tant mieux), les « whaaaat » de Tallulah s’allongeaient un peu plus. C’était génial. Ca lui avait tellement manqué. Pendant plusieurs mois, les seuls potins qu’elle avait pu écouter étaient ceux des grand-mères qui passaient à sa caisse et lui parlaient de leurs chats malades. Qu’est-ce qu’elle en avait à foutre, sérieux. C’était tellement mieux d’apprendre quel membre du Friendship Club s’était dévergondé, quel So Cool était au cœur d’un scandale, ou quel mec avait été surpris dans les vestiaires avec un autre. Tallie avait enfin l’impression d’être redevenue une ado. Même les profs qu’elle avait tant martyrisés lui avaient manqué. Ce matin-là, elle avait eu plusieurs heures de maths et les avait passées à dessiner dans un coin de sa feuille. Il allait lui falloir du temps avant de réapprendre à écouter sagement. Ce qu’elle n’avait jamais fait, en fait. Pendant tout le cours, elle avait attendu la pause déjeuner avec impatience parce qu’elle avait rendez-vous avec Beverly, l’une des rares avec qui elle n’avait pas coupé les ponts en partant avant son accouchement. Elle avait TELLEMENT de choses à lui raconter qu’elle n’était pas sûre que l’heure de pause serait suffisante. Elle l'avait vue le dimanche précédent, alors qu'elle lui avait confié Jude pour la nuit pour son opération Récupération de Paige, mais elle n'avait pas eu le temps de lui raconter sa soirée. Son plateau dans les mains, Tallie cherchait Beverly du regard lorsque celle-ci, assise à une table vide, lui fit signe.

- J’avais oublié à quel point je détestais les maths. J’y comprends rien, c’est horrible, je serai encore au lycée à 30 ans.

Tallie s'assit en face de son amie et, affamée, s'attaqua à son assiette. Avec une grimace de dégoût, elle ajouta :

- J’avais oublié à quel point je détestais la purée du self, aussi. Mais ça m’avait trop manqué de la détester. Tu me comprends ? Bref, tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Dim 28 Sep - 13:22

Pour une nana qui avait clairement foutu un vent à l'invitation de Charlie Thomas à rejoindre les So Cool, il y avait bien trop de membres de ce groupe de golden boys & girls qui lui tournaient autour depuis quelques temps. Après avoir été collée avec Cruz Preston un certain nombre de fois -et toujours à cause du jeune homme ; puis après avoir animé un stand de prévention sexuelle avec Warhol Empire Surton malgré elle ; Beverly espérait se faire plus discrète. En fait, elle désirait ce break pour souffler un peu, craignant qu'on ne tente à nouveau de fourrer sa langue dans sa bouche par exemple. Ok, elle avait une jolie bouche pulpeuse, mais elle ne cherchait pas à inciter ces adolescents en rûte à une certaine forme de viol buccale ! Par précaution, elle avait d'ailleurs mis ses Louboutins, au cas où elle croiserait Cruz... En effet, elle lui avait promis de le castrer à l'aide d'un bon coup de pied bien placé, et elle n'avait qu'une parole ! Peut-être l'avait-il entendu arrivé de loin, puisqu'elle n'avait pas croisé sa face de Ken de toute la journée... Allait-elle s'en plaindre ? Sûrement pas !

Par contre, il y avait bien un visage familier qui lui avait fait défaut ces derniers temps. Autant, elle se portait comme un charme lorsqu'elle n'apercevait pas certaines personnes ; autant d'autres parvenaient à lui manquer très rapidement. C'était le cas de sa petite Tallie adorée, sa meilleure amie à Degrassi. Et enfin, après plusieurs mois d'absence, elle allait la retrouver comme avant, au lycée ! Bien sûr, le « congé maternité forcé » de la brunette n'avait pas empêché les deux adolescentes de se voir, mais ça n'était pas la même chose ! Il fallait bien reconnaître que c'était tout même assez étrange de la voir avec un mioche dans les bras et de réaliser qu'il s'agissait bel et bien de SON gamin. Lui raconter ce qu'il se passait au lycée revenait à appuyer là où ça pouvait faire mal, ravivant dans les esprits de chacune qu'elles ne partageaient plus tout ça en direct live ! Mais ce midi, elles allaient pouvoir réenclencher la machine et reprendre leurs habitudes. D'ailleurs, ça allait commencé par une pause déjeuner pleine de potins en tout genre et de commentaires en cascade !

Apercevant Tallulah, la miss Watson leva la main pour se faire remarquer par son amie. Cette dernière la rejoignit sans plus attendre et s'installa, se jetant presque sur le contenu de son plateau. « Hé bien, tu en avais oublié des choses ! » -lança-t-elle d'une voix taquine, tout en lui adressant un ravissant sourire amusé. Elle acquiesça tout de même à sa question, comprenant ce qu'elle voulait dire. « Ça va et toi ? Pas trop de dur la reprise ? » Le retour dans la fausse aux lions n'était pas toujours évidente, mieux valait s'en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Dim 28 Sep - 14:22

Tallulah avait oublié beaucoup de choses, oui, mais pas à quel point le sourire de Beverly la faisait craquer. Beverly était tellement belle que Tallulah devait souvent se pincer pour se rappeler qu’elle n’était que sa meilleure amie et que la regarder avec un regard niais n’était pas permis. Comment une fille pareille pouvait être toujours célibataire ? La réponse était évidente aux yeux de Tallulah : elle était aussi lesbienne qu’elle. Elle ne l’assumait pas encore, mais Tallie s’était donné pour mission de le lui faire comprendre. Mais pas maintenant. Maintenant, c’était le moment potins. La reprise des cours se passait mieux qu’elle ne l’avait espéré. Pour le moment, les gens étaient plutôt étonnés de la revoir et ne lui adressaient pas trop de regard de pitié ou de dégoût. Personne ne l’avait encore embêtée, et elle avait presque l’impression de retrouver sa vie d’avant.

- Je joue un peu à cache-cache avec Ugo mais c’est bon, j’arrive à marcher la tête haute. Et je suis contente de redevenir à peu près normale. Jude me manque, mais bon...

Abandonner son petit Jude tous les matins chez une inconnue lui brisait le coeur. Jude était un Preston : il était donc capricieux et pleurait et criait alors qu’elle quittait la maison de sa nouvelle nourrice. Le soir, il refusait de partir de chez elle parce qu’il boudait. Tallie avait l’impression d’abandonner son rôle de mère pour vivre sa propre vie et arrivait toujours en cours le matin avec l’impression d’être une grosse égoïste.

Au loin, derrière Beverly, Tallie aperçut Chelsea qui lui faisait coucou. Graou. Elle lui rendit son signe, ne pouvant s’empêcher d’afficher un sourire amusé. Tallie reposa les yeux sur le visage parfait de sa meilleure amie et, s’efforçant de prendre un air mystérieux pour la faire mariner un peu, elle lui dit :

- Je pensais plus dire ça un jour, mais j’ai trop de trucs à te raconter là. Déjà, il me semble qu’on n’a pas discuté de mon samedi soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Jeu 2 Oct - 16:21

Le simple fait d'entendre la voix de sa meilleure amie se mêler dans ce brouhaha général de la cafétéria était plaisant. Beverly ne pouvait pas vraiment l'expliquer. C'était de la voir ici, devant elle, avec ce radieux sourire et ces bonnes ondes positives alors qu'elle lui faisait part des complications de sa reprise au lycée. Elle l'imaginait raser les murs pour fuir son ex -et père de son gamin... D'ailleurs, le petit Jude manquait déjà à sa maman. Beverly trouvait ça mignon, et quelque part elle admirait la décision de Tallie d'assumer un tel rôle. Pour la miss Watson, elle trouvait qu'à leur âge c'était tout bonnement impossible. En tout cas, elle n'aurait jamais pu être à sa place. Elle tenait trop à sa liberté, jugeait avoir encore trop de choses à découvrir et expérimenter. Quand elle voyait le nombre d'adolescents parents à Degrassi, ça la faisait juste halluciner. Mais elle respectait la vie de chacun, surtout sa petite Tallulah adorée !

Se penchant sur le contenu de son plateau, elle préféra laisser de côté ce qui semblait flotter dans son assiette, et s'empara aussitôt de sa pomme, qui semblait être le seul truc vraiment comestible. « Ça va, ça se passe bien pour Jude ? » De temps en temps, elle dépannait Tallie avec le petit. Ca faisait faire des économies à son amie pour la baby-sitter, et puis à présent Beverly était rodée avec les gamins ! D'ailleurs, elle l'avait fait il y a peu, libérant le samedi soir de la jeune maman. Tallulah avait plutôt intérêt à lui raconter, histoire qu'elle ne se soit pas chargée de surveiller Jude pour rien, perdant au passage sa propre soirée. Bien qu'elle ne soit pas dans le même délire, Beverly comprenait parfaitement son amie et espérait que cette dernière finisse par trouver le bonheur qu'elle méritait. Elle en avait tout de même un peu baver avec Ugo, et son coming out avait bien bousculé sa vie. « Je veux que tu me racontes tout, dans les moindre détails ! ...Enfin je me comprends ! Si jamais c'est devenu chaud, zappe ce qui me regarde pas quoi ! » Elle lui fit un clin d'oeil, amusée par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Dim 5 Oct - 10:51

- Il fait un peu la tête mais il s’y fera sûrement plus vite que moi.

Tallulah avait parfois l’impression qu’elle pourrait disparaître du jour au lendemain et que Jude ne se rendrait compte de rien. Les bébés avaient le don d’être hyper ingrats et de vite oublier les sacrifices qui étaient faits pour eux. Bref. Tallulah n’était clairement pas assise à cette table pour se plaindre de comment Jude ne semblait pas l’aimer. Non, elle voulait avoir une vraie conversation d’adolescente, pas de maman blasée. Ces moments passés avec Beverly faisaient partie de ce qu’elle préférait dans ces semaines. C’était le seul moment où elle avait l’impression de ne jouer aucun rôle et de pouvoir être elle-même. Si seulement elle avait pu être aussi lesbienne qu’elle. Tallulah regrettait de ne pouvoir entrer dans les détails avec qui que ce soit. C’était de loin le plus amusant, mais elle ne voulait pas forcer Beverly dans ce genre de choses. Elle attendrait qu’elle soit prête. Contente d’être enfin au centre de l’attention pour autre chose que son enfant, Tallulah prit tout son temps pour réfléchir à comment elle allait annoncer qu’elle avait passé la nuit avec la fille qui aimait le plus les pénis du lycée.

- Alors déjà je suis arrivée et Paige n’était pas là. Je l’ai pas vue... Pas ce soir-là en tout cas.

Tallulah haussa un sourcil pour avoir l’air mystérieux et montrer qu’il y aurait du Paige plus tard dans leur conversation. Sa semaine avait été passionnante. Avec sa fourchette, Tallulah triait ce qui se trouvait dans son assiette à la recherche de quelque chose de potable.

- Donc comme tu peux l’imaginer, j’étais un peu déçue. Et comme je voulais pas que tu aies annulé tous tes plans pour garder Jude, j’ai décidé de rester, bien sûr... Alors j’ai bu quelques mojitos pour noyer mon chagrin et ma frustration.

Tallulah espérait que Beverly était accrochée à ses lèvres et attendait avec impatience la suite. Elle voulait faire durer le suspense. Alors elle prit le temps de manger une bouchée de son plat pour repousser le moment où elle parlerait de la suite. Et puis aussi parce qu’elle avait un peu peur de la tête que Beverly ferait.

- Et de motitos en mojitos, je sais pas ce qui s’est passé, mais je me suis retrouvée dans mon lit avec...

Effrayée à l’idée que quelqu’un n’entende les détails de sa vie sexuelle retrouvée, Tallulah regarda autour d’elle avant de prononcer son nom. Spirit pouvait être partout. Les yeux rivés dans ceux bien trop jolis de Beverly, elle se pencha en avant sur la table pour murmurer :

- Chelsea Isaacs.

Tallulah se recula et hocha la tête pour montrer que ce n’était pas une blague.

- Ne me juge pas, j’ai entendu dire que d’autres s’amusaient avec Warhol en distribuant des capotes. J’attends des détails sur cette histoire, d’ailleurs. J’attends aussi de savoir où t’étais quand Ugo et moi avions besoin qu’on nous en donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Dim 5 Oct - 14:13

Bien que Beverly appréciait le petit de sa meilleure amie et qu'elle le trouvait à croquer, elle dériva bien vite sur le week-end passé de la maman. C'était tout de même bien plus intéressant de savoir comment s'étaient déroulés les plans de la jeune femme, puisqu'à sa manière Beverly y avait contribué en la libérant de ses obligations maternelles. Tallulah entama donc tranquillement son récit, en y mettant les formes puisqu'elle lui racontait tout cela comme on raconte une histoire à un enfant. Elle allait droit au but, et pourtant fournissait des petits détails par-ci par-là. Les explications démarraient mal, puisqu'elle n'avait apparemment pas croisé sa cible, la fameuse Paige. Beverly grimaça légèrement, attendant alors qu'elle lui livre la suite de sa petite aventure du samedi soir. Elle avait avoué être déçue et même frustrée, ce qui en soit n'étonnait pas vraiment son amie. La jeune Watson avait beau précisé à Tallie qu'elle n'était pas du même bord, ça ne l'empêchait pas de la comprendre d'une certaine manière. Bien sûr, elles n'avaient pas les mêmes attirances, mais le fond restait le même. Lorsqu'une personne convoitée demeure inaccessible, on ne peut que ressentir cette part de frustration. Beverly la connaissait ; des millions de personnes l'avait déjà ressenti...

« Et du coup ? » Oui parce que se jeter des mojitos dans le gosier c'était bien joli, mais Beverly souhaitait en savoir plus ! Tallie reprit son récit, jouant d'un suspens à peine dissimulé, pour finir par balancer une vraie bombe. Elle avait fini au lit avec... « Chelsea ?! » Oup's ! Elle avait parlé un peu fort. Se baissant, comme si cela aurait pu rattraper sa bourde, elle répéta : « Chelsea Isaacs ?! » Elle était sur le cul, sans pour autant la juger pour ça. C'était quand même assez surréaliste... « Tu sais très bien que je te jugerais pas Tallie ! Mais quand même... Enfin, je m'en serais absolument pas douté quoi ! » Quand elle fit référence à Warhol, Beverly comprit que les bruits de couloirs avaient déjà fait leur petit effet. « Alors, qu'on soit bien clair, je ne me suis pas ''amusée'' avec Warhol, comme tu le dis si bien ! » Elle secoua la tête et croqua dans sa pomme, avant de reprendre. « J'ai été collée à cause de ce crétin de Preston... Non, pas le tiens. L'autre. Bref... J'étais obligée de tenir ce stand de prévention là ! Et Warhol s'est ramené avec sa mioche. J'ai fait m'a BA en lui montrant comment éviter de repeupler Degrassi avec des mini-Surton. » Elle usait et abusait de détails pour bien faire comprendre qu'elle n'avait pas cherché à ce qu'on parle d'elle dans tout le lycée parce que sa langue avait eu le loisir de rencontrer celle du So cool. « Il m'a embrassé sans rien me demander ! Il voulait faire le malin devant ces mômes là, des premières années... » Elle mangea une nouvelle bouchée de fruit. « Je suis innocente votre honneur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Mar 7 Oct - 10:14

Tallulah n’avait pas du tout honte de sa nuit avec Chelsea malgré sa réputation sulfureuse, mais elle préférait éviter que Beverly ne crie son nom dans la cafet ne contribue à agrandir le cercle des personnes au courant de son gros – très gros – penchant pour les filles (et les femmes). Surtout qu’elle venait à peine de s’y remettre. Tallulah non plus ne se serait jamais douté que ce serait avec Chelsea. Comme quoi la plus hétéro des filles pouvait aussi avoir des moments de faiblesse de temps en temps. Tallulah se nota cette réflexion dans un coin de sa tête pour la fois où elle sortirait son argumentaire « Pourquoi Beverly Watson est gay » à l’intéressée. Rien que parler de la nuit en question, Tallulah avait un sourire débile. Elle avait envie de lui dire qu’elle avait passé un moment vraiment très agréable mais savait qu’elle s’emballerait si elle en parlait. Elle préférait voir cette histoire comme une relation éphémère plutôt que se faire des illusions inutiles. Peut-être qu’elle était condamnée aux histoires en cachette avec des femmes mûres.

Tallie écouta Beverly se justifier quant à son « aventure » avec Warhol. Oui oui, oui oui. Tallulah écoutait mais n’en croyait pas un mot. Seuls ceux qui se perdaient dans les détails avaient quelque chose à se reprocher. Toujours était-il qu’aucune fille hétéro ne pouvait résister à Warhol. Tallulah se fit une nouvelle note mentale pour son argumentaire « Pourquoi Beverly Watson est gay ». D'accord, Beverly était largement au-dessus des niaises qui peuplaient le lycée, mais elle avait le droit d'avoir des faiblesses aussi.

- Mmhmmh tu peux te justifier autant que tu veux, mes sources avaient l’air de dire que t’étais pas si innocente que ça... Il paraît que tu y as mis du tien aussi. Warhol est un peu stupide mais il est canon et célibataire aussi maintenant, il paraît. T’as pas envie de t’amuser un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Dim 19 Oct - 19:07

Tallie semblait avoir été assez bien renseignée... Est-ce que cela en était étonnant, limite flippant ? Pas vraiment. A Degrassi, tout finissait par se savoir. Encore plus lorsque cela se passait dans l'enceinte du lycée. Il y avait toujours des oreilles qui traînaient, des regards un peu trop curieux et insistants... Alors forcément, quand Warhol Empire Surton vous collait sa langue dans la bouche, tout le monde était au courant ! Beverly, qui pourtant venait de jurer qu'elle était innocente dans cette affaire, leva les yeux au ciel en voyant que sa meilleure amie n'était pas vraiment convaincu par cette plaidoirie. Elle avançait même des arguments que Beverly ne pouvait pas vraiment contrer. Warhol restait un beau mec, c'était indéniable. Bien évidemment, il n'avait pas inventé le fil à couper le beurre, mais il restait assez attirant... Dans le genre brute de décoffrage... Enfin, ne dit-on pas que les bijoux les plus précieux demeurent ceux encore à l'était pur ? Warhol était une pierre qui n'avait pas été polie et façonnée... Enfin, en quelques sortes !

Beverly afficha une petite moue hésitante suite à la question de Tallie. S'amuser ? Oui, possible... En tout cas, elle aurait pu aisément le faire. « Tu sais... Il a voulu aller plus loin. » Elle marqua une petite pause et ne pu s'empêcher de rire doucement. « Bon, Warhol veut aller plus loin avec tout ce qui ressemble de près ou de loin à une fille, c'est vrai... » C'était un constat indéniable. « Il a voulu me payer une suite au Hilton, genre grand luxe... Alors que pour moi ça sonnait comme un vieux remix de Pretty Woman, en moins classe puisqu'il voulait vraiment conclure. » Elle haussa les épaules, l'air de rien. « Tu l'aurais vu... Il était mignon. ...Wow ! Je me surprends moi-même là ! » Elle avait prit conscience de ce qu'elle confiait en même temps qu'elle prononçait chaque mot de cet aveu. C'était surréaliste, elle ne l'avait pas traité de crétin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Ven 24 Oct - 8:34

Toujours amusée par cette discussion sur Waverly, Tallulah haussa un sourcil quand Beverly lui dit qu’il aurait aimé aller plus loin. Sans blague ! Tout le monde voulait aller plus loin avec Beverly. Tallie y compris. Elle était canon et ça n’avait rien de surprenant. Warhol sautait sur tout ce qui bougeait, mais les conquêtes dont elle avait connaissance restaient franchement belles, et il avait donc sûrement certains standards. Cette fois, il tapait vraiment haut. Il devait en avoir conscience puisqu’il était allé jusqu’à lui sortir le grand jeu. Certes, Warhol avait les moyens de le faire, mais Tallie était convaincue qu’il ne se donnait pas cette peine pour toutes ses conquêtes. Beverly était du genre difficile et imprévisible, et il était normal qu’il fasse des efforts. Elle n’avait vraiment pas de quoi se plaindre. Tallulah rêvait qu’on lui paie la suite d’un hôtel, même si c’était juste pour la mettre dans le lit. C’était une super attention. Elle ne voyait pas Warhol comme quelqu’un de vilain, contrairement à son ex. Il avait sûrement voulu bien faire.

- Beverly, excuse-moi, mais tu es de loin la plus canon du lycée et tout le monde a envie de conclure avec toi, sache-le. Lui, au moins, il y a mis les formes. Je trouve ça mignon, je pensais pas que c’était son genre.

Son sourire s’élargit alors que Beverly avouait l’avoir trouvé mignon. Elle ressentait une légère jalousie mais, en même temps, elle était contente que sa meilleure amie montre enfin un intérêt (aussi infime soit-il) pour quelqu’un.

- Oh non ! Tu l’aimes bien ! Imagine la tête de Charlute s’il se passait quelque chose entre vous. C’est quoi la prochaine étape ? Tu vas être belle-maman !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Mar 11 Nov - 10:53

HJ : Tu as le droit de me lapider ! (Mais pas trop fort, s'il te plaît ! )

Avec Tallie, la jeune Watson savait qu'elle pouvait parler de tout sans craindre que le moindre de ses propos soit répété à quiconque, pour ensuite se répandre comme une traînée de poudre dans les couloirs du lycée. Parler de Warhol n'était donc pas un soucis, puisque dans l'immédiat, Charlie ne lui tomberait pas dessus pour marquer son territoire. Les propos de sa meilleure amie lui firent d'abord lever les yeux au ciel, puis esquisser un large sourire. Elle avançait des arguments tout à fait personnels, qui n'auraient pas forcément le même poids pour une tout autre personne. Mais elle appréciait tout de même le compliment, et la remercia doucement. « M'oui... Peut-être... » L'idée que Warhol ait tout simplement voulu faire les choses bien, à la limite de vouloir l'impressionner, ne lui avait même pas effleuré l'esprit ! Il se montrait parfois tellement maladroit dans ses mots, brute de décoffrage... Qu'on en oubliait qu'il pouvait aussi agir de manière mignonne. « Je lui avais dit qu'il pouvait toujours courir s'il voulait me sauter à l'arrière de sa voiture ! » Elle ponctua sa réplique d'un léger rire cristallin, poussa son plateau sur le côté pour se rapprocher de Tallie et plaqua sa main parfaitement manucurée sur les lèvres rosées de son amie. « Stop ! Pas de belle-maman, ok ? » Il n'y en avait qu'une ici pour avoir un gosse sous sa responsabilité ; et elle s'appelait Tallulah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Jeu 13 Nov - 16:07

[ Fouet ]

Tallulah n’avait pas pour but de convaincre Beverly de tomber amoureuse de Warhol. Elle regrettait un peu de le vendre aussi bien. Elle était toujours un peu partagée entre le fait de vouloir la voir amoureuse, et le fait de la voir amoureuse D’ELLE. Surtout qu’elle était convaincue depuis le début que les mecs, c’était pas non plus trop son truc. Warhol pourrait, au pire, servir de test et lui faire réaliser quelle perdait son temps avec la gent masculine.

- Pourtant c’est le genre à avoir des super voitures, confortables et tout.

Le belle-maman était de trop. Tallie sentit la main de Beverly se coller à sa bouche et ce simple geste suffit pour que tout un tas de pensées pas très saines envers sa meilleure amie lui traversent l’esprit. Ses hormones d’adolescente endormies pendant des mois s’étaient réveillées en puissance depuis Chelsea et voulaient la pousser dans les bras de toutes les filles à qui elle parlait. Sauf Effy, bien sûr. Fallait pas abuser. Mais elle avait été ultra-frustrée par un Matthéo un peu trop envahissant quelques soirs plus tôt et ce n’était pas le moment de la provoquer. Volontairement ou non. Ses yeux la trahirent sûrement et Tallie prit la main de Beverly pour l’éloigner de sa bouche et reprendre ses esprits. Consciente qu’elle était carrément grillée, Tallulah décida qu’il valait mieux assumer et afficher le même sourire amusé.

- Je traverse une période difficile, tu devrais éviter ce genre de gestes si tu veux pas que ça dégénère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Lun 1 Déc - 12:48

La réflexion de Tallie la fit rire. Oui, certes... Warhol était le genre de mec à avoir tout ce qu'il veut, y compris une magnifique voiture, toute équipée et confortable. Cependant, malgré la ''magie'' que pouvait vendre une telle automobile, Beverly restait convaincue qu'on ne s'offrait pas lors d'un premier rencard, et sûrement pas sur la banquette arrière ou le siège conducteur. Bien que l'idée éventuelle d'un petit écart, plus tard, n'était pas pour déplaire. Seulement, Tallulah brisa cette pensée presque érotique en prononçant les mots ''belle-maman''. Impossible de laisser passer ça ! Beverly ne se voyait absolument pas tenir un tel rôle. Celui de baby-sitter de la petite Prudence Preston lui suffisait amplement dans la catégorie ''bébé'' -si une telle catégorie devait exister. Machinalement, elle avait plaqué sa main sur la bouche de sa meilleure amie, sans imaginer un seul instant que cette dernière aurait une réaction aussi... étrange ? Elle la regardait bizarrement, les yeux braqués sur elle. Un peu plus et on aurait dit que ses joues venaient de rosirent. Tallulah lui ôta sa main, apparemment gênée. Elle venait même à lui présenter un semblant d'excuse, ou du moins à la mettre en garde contre elle-même. « Quoi ? » Beverly fronça légèrement les sourcils. Tallie venait-elle vraiment de lui parler de situation susceptible de dégénérer ? Avec elle ? « T'entends quoi par ''période difficile'' et ''dégénérer'' avec moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   Sam 13 Déc - 17:20

[Je clôture parce qu’on va se perdre niveau chronologie Sad ]

Mince. Elle n’était pas grillée du tout, en fait. Beverly n’avait apparemment pas compris pourquoi elle était déstabilisée, ou faisait semblant de ne pas savoir. Tallie aurait mieux fait de se taire, une fois de plus, pour éviter les questions gênantes qui suivirent. C’était ni l’endroit pour la draguer, ni le moment. Elle venait tout juste de l’encourager à laisser sa chance à Warhol et allait passer pour une dingue si elle lui disait qu’elle voulait sentir sa main partout ailleurs. Elle n’avait aucune envie de la faire flipper. Il fallait y aller étape par étape, sinon elle ne sortirait jamais de son placard. Et ce n’était vraiment pas le moment de perdre une amie, en plus. Tallulah reprit ses esprits et entreprit de remettre sa veste. La fuite était la seule solution qui s’offrait à elle, genre.

- Quoi ? Rien, je plaisantais juste. Bon, j’ai un rendez-vous avec... Bref, salut !

Sans attendre une quelconque réponse, Tallulah attrapa sa pomme, le seul élément potable de son plateau, et laissa Beverly en plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: BFF time [Beverly]   

Revenir en haut Aller en bas
 

BFF time [Beverly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Cafeteria-