AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Dim 5 Oct - 14:21

Warhol Empire Surton avait réservé une chambre à l'hôtel Hilton, n'ayant plus vraiment de maison où ramener ses conquêtes. Il avait tapé dans l'argent que lui avait remis Barbie par rapport à leurs plans machiavéliques pour récupérer leur héritage. La seule chose qu'il n'avait pu contrôler, c'était Merveille. Sur le coup, il comptait la laissait dans sa chambre, mais il craignait que Barbie ne râle, ou pire, que la petite réveille toute la maison et que Becca découvre que Warhol avait fait le mur. Il avait donc fait le mur, oui, mais avec Merveille dans les bras. Il avait tout amené pour que la petite puisse avoir tout le confort nécessaire pour sa nuit. Il venait de lui changer les fesses quand il vit l'heure. Il avait donné rendez-vous à Watson à 22h au lycée. Il devait se dépêcher. Il avait déjà pris une douche, et n'avait qu'à demander au service d'étage de surveiller Merveille pendant sa courte absence. Au départ, l'employé de l'hôtel avait un peu protester mais quand Warhol lui avait tendu un billet, il accepta sans problème de prendre avec lui le Baby Phone.
Warhol sentait un mélange de parfum d'homme et de l'odeur si douce d'un bébé. Il arriva au lycée et se gara devant l'entrée, gardant ses phares allumés pour que Beverly le repère facilement.
Les minutes passèrent et pas de Beverly à l'horizon. Il était sur le point de redémarrer et de partir, ne pouvant laisser Merveille seule trop longtemps, même si quelqu'un veillait plus ou moins sur elle. Il avait toutefois oublié de dire qu'il avait mis la petite chose dans le dressing, au cas où elle se mette à pleurer et que le garçon de chambre cherche le bébé. Il ne devait donc pas traîner. Mais il se ravisa aussitôt, voyant une silhouette arriver droit sur lui. La portière s'ouvrit et une charmante jeune fille se glissa à l'intérieur de la voiture de Surton. Warhol la trouvait charmante, malgré son petit air autoritaire.


- Tu es en retard, j'allais partir. On ne t'a pas appris les bonnes manières Watson ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Jeu 9 Oct - 12:40

Beverly avait longuement hésité à se rendre ou non à ce rendez-vous complètement... tordu. Des mecs qui lui faisaient des avances, il y en avait un bon nombre. Mais ceux qui osaient lui proposer une nuit torride au Hilton en guise de premier rendez-vous, comme une vulgaire pute de luxe, se voulaient bien plus rares. Warhol devait être le premier à avoir été aussi cash. Alors pourquoi hésiter si elle n'appréciait pas tellement ce genre de mecs ? Simplement parce que l'envie de le remettre à sa place était plus forte ! Elle avait déjà joué à ce petit jeu avec Cruz Preston, et cela s'était avéré très plaisant, presque jouissif ! Voir cette expression à la fois blasée, surprise, et dégoûtée se peindre sur ses traits de petit prince pourri gâté avait été vraiment un pur moment de bonheur. Peut-être qu'avec Surton, le mec qui se prenait pour le dieu du sexe distribuant des orgasmes à qui voulait bien l'aduler, le jeu serait tout aussi amusant. De ce fait, elle avait décidé d'entreprendre cette petite comédie en se rendant finalement devant le lycée, pour le retrouver. Elle avait bien évidemment précisé dès le départ qu'il ne la toucherait pas dans sa voiture, laissant ça aux traînées de Degrassi ; et elle n'allait sûrement pas arriver dans la chambre d'hôtel, baisser sa culotte et se faire prendre en échange de quelques fraises et d'une coupe de champagne. Elle avait plus de classe que Julia Robert dans Pretty Woman.

A peine arrivée sur le parking, bien qu'avec un léger retard, elle repéra la voiture du jeune homme et s'installa sur le siège passager avant, le plus naturellement du monde. Warhol l'accueillit avec quelques remontrances, ce qui lui fit lever les yeux au ciel et soupirer. « Et on ne t'a jamais appris qu'une femme doit se faire attendre et désirer ? Je peux repartir Surton, si t'es pas content... » Elle posa sa main sur la poignée de la porte, prête à descendre s'il continuait son speech.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Jeu 9 Oct - 22:09

Warhol ne laissa pas le temps à Watson de se faire la malle, il démarra en trombe dès qu'elle posa sa main sur la poignée de la portière. Il n'allait pas laisser le joli papillon de son filet. Il avait une soirée à rentabiliser, après tout, il venait de dépenser une jolie petite somme juste pour le joli minois de la jeune fille. Le joli minois, et ses magnifiques fesses, il fallait être honnête. La voiture se dirigeait vers l'hôtel, filant à toute allure. Warhol quant à lui, était silencieux. Il ne trouvait rien d'intelligent ni d'intéressant à lui raconter. Il voulait seulement profiter de son corps et qu'elle résiste un peu, suffisamment pour l'exciter. Juste ce qu'il fallait quoi.
Beverly garda elle aussi le silence. On aurait presque pu croire que les deux jeunes se rendaient à l'abattoir. C'était presque triste à voir. Des tas de pensées se mêlaient dans l'esprit du jeune Surton, c'était déstabilisant pour lui, il n'avait pas l'habitude de réellement réfléchir. Il pensait à sa rupture avec Charlie, mais surtout, il pensait à Ridley.
Arrivés à l'hôtel, Warhol sortit de la voiture et alla ouvrir la portière de la jeune femme. Il était peut-être devenu muet, il restait gentleman, surtout quand il s'agissait par la suite de se taper la jeune fille à qui il ouvrait la porte. Il la gratifia d'un sourire et lui lança un
"C'est par ici". Comme si Beverly n'avait pas vu l'imposant Hilton, illuminé et grandiose. Les deux adolescents entrèrent dans le hall de l'hôtel. Warhol abandonna Beverly quelques secondes, le temps de récupérer son Baby Phone qu'il glissa dans sa poche. L'objet lui donnait l'impression de déjà être en train de bander, mais non, c'était juste l'antenne du truc qui dirigeait d'dorénavant sa vie : à chaque fois que ça gueulait dans cet appareil, il devait tout laisser en plan pour sa Merveille. C'était le deal en devenant père. Il n'avait pas le choix.
Il fit signe à Beverly de le suivre et s'engouffra dans l'ascenseur avec elle. Le jeune Surton retrouva bizarrement la parole à ce moment là.


- Tu veux qu'on commence les préliminaires ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Mar 14 Oct - 17:44

Beverly avait volontairement fait aucun commentaire tout au long du trajet, comme pour tester le jeune homme. Non seulement sur sa patience, sa manière de gérer les blancs, et surtout pour voir s'il était capable d'avoir une conversation qui ne tournaient pas autour des bébés ou des capotes... Mais rien, il en fit de même et ne broncha pas jusqu'à leur arrivée à l'hôtel. Se rendre ici était en soit une blague pour Beverly, car elle ne comptait pas écarter les cuisses pour y accueillir Warhol. Aussi mignon qu'il pouvait être, elle avait bien précisé qu'elle n'était pas une fille facile. Cette vérité devait s'ancrer dans le crâne du jeune Surton, une bonne fois pour toute. Il devait apparemment encore y croire, puisqu'il la guida jusqu'au hall de l'hôtel, où il l'abandonna quelques instants. Quand plus d'une jeune femme aurait admirer les lieux avec des yeux brillants d'émerveillement... Beverly jeta un coup d’œil dans un son miroir de poche, constatant que son teint demeurait parfait. Elle se moquait éperdument de tout ce luxe, habituée aux endroits de grand standing avec ses parents. « Qu'est-ce que tu faisais ? » Elle accentua son interrogation à l'aide d'un sourcil légèrement arqué, alors que Warhol l'entraînait avec lui jusqu'à l'ascenseur.

Et ce fut dans cette cabine -aussi démesurée que l'hôtel dans son ensemble- qu'il proposa de commencer la petite sauterie qu'il avait en tête. « Hep ! » Elle plaqua sa main sur son torse et le fixa. « Moi ? Prise dans un ascenseur ? » Elle afficha une petite moue peu convaincue et se rapprocha de lui. Sa main glissa le long de son torse, s'arrêta à sa taille au niveau de sa ceinture et... bifurqua vers sa poche. « Plusieurs options s'offrent à nous : soit tu as un portable plus que vintage, soit tu es foutu assez bizarrement... Soit... » Elle laissa sa phrase en suspend, affichant un léger sourire. « Tu finis pour moi, Warhol chéri ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Mer 15 Oct - 20:12

- Rien, je disais bonsoir au réceptionniste ...

C'est ce que répondit Warhol à la question de Beverly. Il était hors de question qu'elle découvre qu'ils allaient baiser dans une chambre en présence d'un bébé. Warhol savait que Beverly n'aurait pas l'esprit suffisamment ouvert pour se laisser aller totalement en sachant qu'une petite fille de 3 mois dormait dans le placard. Bref, elle n'avait pas besoin d'en savoir plus.
Une fois dans l'ascenseur, la tension sexuelle contenue à l'intérieur de Warhol commençait à grimper, et encore plus quand la main de Beverly toucha son torse. Il avait les tétons qui pointaient.
Beverly lui résistait, il était aux anges. Il aurait eu envie de lui manger la bouche, de lui lécher tout le corps et même l'intérieur, de malaxer ses seins et ses fesses ... Mais Beverly réussit à faire ce qu'aucune fille n'avait jamais réussi à faire jusqu'à maintenant : stopper net son érection.
Warhol fut obligé de constater que Beverly était loin d'être une idiote (comme lui) et elle avait du comprendre ce qu'il se passait. Après tout, elle avait l'habitude de ce genre d'appareil, elle était la baby sitter officiel du bébé le plus célèbre de Degrassi.
Warhol poussa un soupir de désespoir, face à l'attitude de la jeune fille. Il était frustré, et pour la première fois de sa vie il découvrait ce que ça faisait de ne pas réussir à bander face à une fille.
Contrarié, il s'empressa de quitter l'ascenseur quand les portes s'ouvrirent devant les deux adolescents. Il boudait. Il n'avait pas répondu encore à la question de Beverly. De toute façon, elle avait très bien compris, il n'avait pas besoin de terminer sa phrase, si ce n'est pour ajouter "Soit tu es une lesbienne refoulée pour te refuser à moi". Mais il n'osa pas, de peur de se prendre une gifle de la part de Watson. Car après tout, c'était peut-être vrai ... Il l'avait déjà vu traîner plusieurs fois avec l'ex d'Ugo, Tallulah, la maman lesbienne.
Bizarrement, Beverly le suivit quand même dans la chambre qu'il avait loué. Peut-être changeait-elle d'avis. Mais Warhol décida de jouer cartes sur table. De toute façon, cette soirée était déjà un véritable fiasco.


- Soit je suis un père avec des responsabilités,
lâcha-t-il une fois dans la chambre. Il s'assit sur le bord du lit, qu'il aurait aimé défaire et froisser les draps au cours d'une partie de baise torride avec Beverly, mais qui risquait de rester intacte.

- Je peux savoir pourquoi tu es venue Watson ? Tu ne savais pas où dormir ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Ven 17 Oct - 18:50

Beverly l'avait en effet grillé, captant bien qu'il ne s'était pas contenté de saluer le réceptionniste de l'hôtel. Quel client du Hilton ferait un détour pour si peu ? Et depuis quand Warhol se conduisait ainsi ? Elle n'était pas dupe. Quand des petites groupies auraient bu ses paroles dans l'espoir qu'il économise ses mots pour venir plaquer sa bouche contre la leur, Beverly regardait un peu plus loin que le bout de son nez. Apparemment, ça ne plaisait pas tellement au jeune homme, puisqu'il était sortit de l'ascenseur d'un pas rapide, contrarié. Beverly aurait pu le planter ici et faire demi-tour, sauf qu'elle n'avait pas de voiture et ne tenait pas à rentrer à Degrassi en taxi. Et puis, elle n'était pas venue pour rien -même si ça n'était pas pour ouvrir les cuisses... Elle entra dans la chambre, à sa suite, et s'installa sur le lit où il venait lui aussi de s'asseoir. « Je n'ai jamais dit que c'était mal... Mais, papa responsable... La petite, où est-elle ? » Beverly l'interrogea d'un simple regard, alors que pour sa part il lui posait à son tour une question.

Les raisons de sa venue ? Elle fut assez étonnée par ce qu'il avançait. Comme si elle était à la rue ! Beverly ne pu s'empêcher de rire doucement. « Warhol ? Est-ce qu'une fille s'est déjà intéressée à autre chose qu'à ton pénis ? » Elle arqua un sourcil et attendit sagement qu'il réponde... Bizarrement, il l'intriguait. Elle était persuadée qu'il n'était pas celui qu'il prétendait être, cachant une partie de sa personnalité derrière ses airs de gros bourrin idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Dim 19 Oct - 20:27

Beverly fit réaliser à Warhol qu'il était, certes, responsable, mais que sa responsabilité avait des limites. Quel idiot était capable de laisser un bébé dormir dans un placard ? Ok, un grand placard, mais un placard quand même. Le jeune père adolescent se précipita donc vers le placard.

- Merdeeeeee !

Il se jeta sur sa fille, qui dormait paisiblement. Mais il s'en voulait tellement qu'il se mit presque à pleurer. Il s'excuse mille fois auprès de sa fille "Oh ma petite Merveille, papa est désolé, désolé, tu entends Merveille ? Papa ne fera plus jamais ça, c'est promis. Tiens mon bébé, tète le petit doigt de papa pour te rendormir ... chuuuuut ... dodo ... dodo jolie Merveille". Il l'embrassa sur le front et la berça contre son torse. Il ne la quitterait plus. Surtout pas pour une partie de jambes en l'air. La petite Merveille, quant à elle, semblait se rendormir aussi vite qu'elle avait été réveillée par son fou de père !
Warhol s'assis à nouveau sur le lit de la chambre qu'il avait payé un bras, et regarda Beverly. Elle venait de dire un mot que Merveille ne devait pas entendre. Pénis. Il voulait préserver la pureté de sa fille.


- Chut Watson. Il y a des oreilles chastes dans cette pièce.

Puis, après avoir bouché les oreilles de sa fille, il lui dit :

- Tu sais, je n'intéresse que parce que je suis bon au pieu et que j'ai du fric. Alors, faut pas te priver, fais toi plaisir ce soir, je suis à toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Lun 10 Nov - 22:34

Beverly avait posé une question qu'elle aurait elle-même jugée complètement innocente et anodine. Du genre « La petite a été confiée à une baby-sitter pour que tu t'en tapes une autre tranquillement ? » Mais elle était tout de même loin de se douter que l'enfant était dans le placard voisin. En voyant le jeune homme se précipiter pour récupérer sa progéniture, la brunette hallucina totalement. « T'es sérieux ?! » Il ne la calculait même plus, trop occupé à présenter ses excuses à sa petite princesse. Et il y avait de quoi ! Beverly l'observa alors sans un mot, le trouvant presque touchant de bercer ainsi sa fille. Il fallait bien reconnaître que le voir avec un bébé dans les bras était assez craquant. Mais il devait bien le savoir, profitant de la moindre occasion pour emballer la première nana qui lui ferait bêtement la réflexion. Il ne perdit d'ailleurs pas de temps pour la ramener sur terre, en pleine réalité.

Beverly esquissa un large sourire alors qu'il prenait soin de s'exprimer tout en épargnant les chastes oreilles de sa fille. Elle lui donna un petit coup d'épaule, amical et amusé. « Si tu pensais avec autre chose que ton p-é-n-i-s, je t'assure que les filles te traiterait différemment. » Et elle était prête à en mettre sa main au feu ! Warhol n'était peut-être pas un génie, mais il ne devait pas être si débile que ça, non ? La preuve, sa fille était toujours entière... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Ven 12 Déc - 10:05

La petite Merveille commençait à se tortiller comme un ver dans les bras de son jeune père. Warhol était quelque peu maladroit dans ses gestes, mais il était attendrissant, et rassurant pour sa fille car la petite finit par se calmer et à s'endormir dans ses bras.
Il la déposa alors au milieu de l'immense lit de la suite, et se rapprocha de Beverly. Il n'était plus qu'à quelques centimètres de son corps et de ses lèvres.


- Il n'y a que ma fille qui me traite différemment quand je pense avec mon cœur ...

Warhol, toujours torse nu, ressentait une attirance non dissimulée envers la jeune adolescente. Mais une petite voix intérieure le pressa de se rhabiller au plus vite. Il s'éloigna donc de Beverly et s'empressa de remettre sa chemise. Tout en reboutant les boutons de sa chemise, il lui dit :

- Et je ne pense pas que ça changera. Je suis désolé de t'avoir importuné ce soir Watson, je t'appelle un taxi si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Ven 12 Déc - 18:42

Beverly l'observa sans un mot alors qu'il apaisait sa fille en la berçant dans ses bras musclés -et pour le coup dénudés. (Oui, ça n'avait pas pu échapper à la jolie brunette, même si elle s'était jusqu'à présent efforcée de dissimuler la moindre réaction à son égard.) Elle y alla tout de même de son petit commentaire, sur lequel Warhol ne put que rebondir. Ils étaient tout proches, alors que la petite dormait confortablement installée sur le lit. Beverly avait plongé son regard dans celui du beau gosse, qui avait su la captiver avec quelques mots.

Elle était à deux doigts de craquer, mais Warhol en décida autrement puisqu'il préféra se reculer afin de remettre sa chemise. Il alla même jusqu'à lui proposer d'appeler un taxi, s'excusant de l'avoir importuné. Beverly eut l'impression d'avoir touché une corde sensible, sans même s'en être rendue compte. Elle se retourna quelques secondes, puis replaça une petite mèche de cheveux sur le front de la petite poupée endormie. L'adolescente finit par se relever et se stoppa face au jeune Surton. « N'en soit pas si sûr. » Elle esquissa un léger sourire et sans demander la permission, elle déposa un baiser léger sur ses lèvres. « Je vais me débrouiller à l'accueil, merci. » Elle parlait tout bas, comme si elle veillait à ne pas faire trop de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Ven 12 Déc - 21:05

Beverly était déstabilisante. Warhol ne savait pas sur quel pied danser avec elle. Ce délicat baiser l'avait bouleversé plus qu'il n'aurait pu le penser. Lui qui avait voulu jouer avec Beverly, lui qui avait voulu, au départ, juste pouvoir se vanter d'avoir mis dans son lit Miss Watson, voilà qu'il envisageait une toute autre relation avec la jeune fille. Et alors qu'il aurait pu, il y a quelques minutes, la déshabiller d'un simple tour de main et la faire monter au 7ème ciel, voilà qu'elle lui échappait.
Warhol regarda Beverly puis Merveille. Son regard se posa à nouveau sur Beverly. Il ne pouvait pas la laisser partir maintenant, pas comme ça.
Alors, il lui attrapa la main et lui dit, lui aussi à voix basse :


- Ou alors, tu pourrais rester dormir ici ... Il est tard, c'est pas prudent de rentrer seule ...


Il lui montra du regard le grand lit immense qui s'offrait à eux et dans lequel Beverly pourrait passer la nuit. Certes, Merveille y était déjà couchée, mais la petite fille ne prenait pas beaucoup de place, et Warhol entreprit de la délocaliser pour la mettre dans son couffin. Il déposa un délicat baiser sur le front de sa fille et plongea son regard dans celui de Beverly.


- Par contre, je suis désolé, je n'ai pas de pyjama à te dépanner ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Ven 12 Déc - 21:43

Il ne s'agissait que d'un chaste baiser et pourtant Beverly semblait avoir retourné le cerveau de Warhol. Il ne disait plus rien, et son regard allait et venait du lit -optionnellement de sa fille- à la jeune femme ; et inversement. Peut-être même que ce qui se passait dans la boite crânienne de l'adolescent ressemblait à un tour de montagne russe, vu le temps qu'il mettait à réagir. La jolie brune allait franchir le seuil de la porte et quitter la chambre, quand il lui attrapa la main. Voilà qu'il lui suggérait plutôt de rester ici. Warhol faisait à son tour la girouette, revenant sur ses précédents propos. Il se montrait même bien prévenant, en avançant l'argument que rentrer seule à une heure si tardive ne serait pas prudent. Beverly laissa un sourire en coin se dessiner sur ses traits fins, et recula de deux petits pas pour faire à nouveau face à son hôte de la soirée, plus franchement. « Ça serait plus... raisonnable. C'est vrai. »

Il prit soin de récupérer sa fille, pour la déposer avec précaution dans son couffin. Ainsi, elle allait paisiblement finir sa nuit et, par la même occasion, libérer le lit. Certes, ce petit bout de chou ne prenait pas excessivement de place, mais son petit corps entre les deux adolescents aurait potentiellement contre carré les plans de son adorable papa. Ce dernier soulevait d'ailleurs un nouveau problème : le pyjama. « Oh, pas grave ! » Beverly s'avança jusqu'à lui, et posa ses mains de part et d'autre des pans de sa chemise, à moitié boutonnée. Doucement, elle entreprit de la lui retirer, et déposa un baiser sur sa joue. « Ça fera l'affaire, merci ! » La chemise serait suffisante, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 11:38

Warhol avait l'impression d'être une girouette emportée par la force du vent. Il vacillait entre l'envie de faire l'amour à Beverly de façon sauvage et sans penser aux conséquences, celle de se comporter en gentleman avec elle, ou même en ami ou grand frère, un peu comme il avait décidé de le faire avec sa demie sœur Barbie. Après tout, il était père désormais et il devait apprendre à se comporter de façon plus sérieuse. Et même si Charlie l'avait gentiment plaqué, que Ridley n'était pas encore sûre de son envie ou non de se mettre en couple avec un ado, lui se devait de devenir quelqu'un de respectable. Beverly n'avait peut-être pas tort, peut-être qu'un jour quelqu'un s'intéresserait à lui pour autre chose que sa bite.
Il était prêt à dire à Beverly qu'il dormirait sur le canapé qui trônait dans le petit salon de la suite du Hilton, histoire de lui montrer à quel point il était bien élevé et sérieux, et qu'elle pourrait dormir les yeux fermés, sans crainte de se faire sauvagement chevauchée. Mais ce fut Beverly qui à nouveau le surprit, le déstabilisant complètement et faisant monter en lui un désir qu'il n'arrivait pas à maîtriser. La jeune fille cachait bien son jeu sous ses airs prudes. Innocemment, elle lui retira sa chemise, dévoilant à nouveau le torse musclé et appétissant de Warhol Empire, le mettant à nu devant l'adolescente sexy. Surton aurait pu en perdre son latin, s'il avait su un jour parler cette langue. Le baiser sur la joue le réveilla instantanément et le fit revenir sur terre.


- Vas-y, te gêne pas, viole moi aussi tant que tu y es !


Warhol fit mine de bouder. Il retira son jeans en moins de tant qu'il fallait pour le dire, et se retrouva en boxer moulant devant Beverly. Puis, il se jeta sur le lit et se glissa sous les draps.


- Bonne nuit Beverly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 13:05

Bien entendu, Beverly y allait de sa petite provocation en lui retirant sa chemise. Au passage, elle profitait de la vue de ce torse musclé, et se délectait de ce regard un peu perdu mais irrésistible. Elle esquissa un sourire lorsqu'il fit mine de râler et ne pu s'empêcher de répliquer : « Un viol ? Ça te ferait trop plaisir ! » Elle le laissa se déshabiller dans son coin, et retira pour sa part son haut. La chemise vint prendre sa place sur ses fines épaules, puis une fois les boutons du bas fermés, elle se permit de faire tomber sa jupe et d'ôter ses chaussures. Warhol s'était couché, sagement sous les draps. Les airs de petit garçon qui pouvait avoir par moment étaient assez troublants, quand on gardait à l'esprit qu'il était père. Elle s'appuya contre le lit et le fixa quelques instants. « Ça t'ennuies si j'utilise la salle de bain ? » Sans réellement attendre de réponse, elle fit demi-tour et se faufila dans la pièce d'eau. Elle pu alors se rafraîchir et détacher ses cheveux, ondulés naturellement.

Quand elle revint dans la chambre, Warhol était tourné de son côté. Elle s'approcha du lit, y grimpa dessus et se pencha légèrement au-dessus de lui. « Tu dors Surton ? » Non... Il ne s'était pas endormi si vite, non ?! Ça n'aurait fait qu'accentuer ce petit côté enfantin, qui le rendait peut-être plus ''humain'', sensible... Moins brute de décoffrage, homme de cromagnon quoi ! Sa main se posa sur l'épaule du jeune homme, alors qu'elle adressait un dernier regard vers le couffin de la petite Merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 14:19

Beverly était en train de le rendre fou. Quand elle lui demanda l'autorisation d'utilisation la salle de bain, il dut se mordre l'intérieur des joues afin de ne pas bander en l'imaginant nue sous la douche, puis se concentrer sur la présence de Merveille dans le couffin juste à côté du lit, pour se retenir d'aller la rejoindre. Il décida donc de rester fixé sur sa fille, et ce jusqu'à ce que Beverly revienne dans le lit, se couche et s'endorme. Avec un peu de chance, lui aussi finirait par s'endormir et il pourrait ainsi relâcher la vigilance.
Mais quand il sentit sa main se poser sur son épaule, qu'il sentit son souffle dans le creux de son cou et que son parfum l'enveloppa tout entier, il eut envie de hurler à la mort. Non, il ne dormait pas, il n'en avait pas envie, pas maintenant. Il pourrait rester éveillé toute la nuit pour lui faire l'amour tant il n'avait pas sommeil. Mais il se devait de lutter. Le corps de Beverly avait un pouvoir énorme sur le sien. Pour tenter de se concentrer sur autre chose que la poitrine de Beverly qui commençait à lui effleurer le dos, il repensa à Charlie. Il imagina Charlie lui faisant une scène de jalousie atroce. Il se retourna alors d'un coup, faisant désormais face à Beverly, qui était encore plus craquante avec les cheveux lâchés.


- Oui, je dors, ça ne se voit pas ? Allez, couche toi Watson, il est tard et je ne peux pas te garantir que Merveille nous laissera faire la grâce matinée.

Merveille était son salut. Son corps tout entier criait, appelait désespérément à l'acte sexuel, mais sa nouvelle ligne de conduite le suppliait de résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 15:05

Warhol la surprit lorsqu'il prit la parole, annonçant qu'il dormait bel et bien et la fit ainsi rire doucement. Elle ne bougea pas d'un cil, alors qu'il se retournait pour lui faire face. Remarquant qu'elle était donc un peu au-dessus de lui, elle finit par s'asseoir et le regarda, toujours avec ce sourire aux lèvres. « Elle fait ses nuits au moins ? » Beverly avait beau être une baby-sitter, elle n'était pas jeune fille au pair, et par conséquent connaissait des nuits paisibles et silencieuses. Ne voulant pas agacer davantage le jeune homme, même si ses sourcils froncés lui donnaient un petit air sexy, la brunette glissa ses fines jambes sous les draps et ramena l'oreiller sous sa tête. Tournée en direction de Warhol, elle ne disait plus rien. C'était presque surréaliste ! Allongée dans un lit avec le jeune Surton, sans qu'ils ne soient nus et couvert de sueur due à leurs éventuels ébats.

Elle remonta légèrement le drap sur sa poitrine, que la chemise entre-ouverte couvrait tout de même. « Je parie que rien ne s'est passé comme tu l'avais imaginé. » -souffla-t-elle, sans le quitter des yeux. Même elle avait été étonnée par le déroulement de cette soirée. Courte, certes... Mais différente. Et ça avait vraiment du bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 15:31

Beverly était une vraie provocatrice. Une aguicheuse. Une salope. Oui, salope ! Warhol se retenait pour ne pas la culbuter sur le lit et lui montrer ce dont il était capable au pieu. Son immense sourire aux lèvres faisait mal à la tête du pauvre Surton, qui était en train de monter en tension. Il était au bord du malaise. Et en plus, voilà qu'elle lui parlait en langage codé. Faire ses nuits ? Qu'est ce que ça voulait bien vouloir dire exactement en langage bébé ? Warhol perdait totalement le contrôle, et il ne le supportait pas. Même avec Charlie, qui le malmenait souvent, il n'était pas aussi faible. Cette fille était un véritable diable. Et lui, il allait bientôt signer un pacte avec ...

- Euh ... oui ... enfin ... je crois ?

Il la dévisageait du regard, ne sachant trop quoi répondre à une telle question. Si Tallie avait été là avec eux, elle aurait pu voler à son secours, elle semblait bien mieux maîtriser que lui les trucs de bébé. Lui était encore en phase d'apprentissage. Il était encore à la maternelle des papas.
Voir ainsi vêtue Beverly lui donnait le tournis. Elle était encore plus sexy, à moitié recouverte de sa chemise. QUand il la vit se glisser à son tour sous les draps, des draps d'un blanc si pur que rien que la présence de Warhol dans ce lit aurait pu les souiller, il faillit exploser. Oui, rien ne s'était passé comme il l'avait imaginé, et ce, depuis le début. Elle lui avait tenu tête, ça l'avait amusé, excité même, puis ce soir, dans cette chambre, elle s'était montrée aussi distante que provocatrice, et Warhol ne savait plus à quel saint, ou sein, se vouer. Sachant que lui même était en pleine incertitude quant à ce qu'il voulait faire exactement avec la lycéenne. Tirer un coup d'un soir, sans conséquence ? Ou prendre le risque de tout perdre ? Ou ... ou ... Tant de possibilités.
Sans laisser paraitre le moindre signe avant coureur, il se pencha sur Beverly, il n'était alors qu'à quelques millimètres d'elle, de sa bouche pulpeuse et de sa poitrine aguicheuse.


- Arrête ! Arrête ! Ma tête explose !

Il l'embrassa alors avec fougue et passion, la jeune femme se laissant faire. Ce baiser dura une éternité, il était à la fois tendre et sauvage, à l'image de ce qu'éprouvait le pauvre adolescent déchiré. Puis, il se stoppa net, et retomba sur le dos, à côté du corps à moitié nu de Beverly.

- Arrête ... que ma tête se repose ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 16:04

Apparemment, Warhol ne maîtrisait pas vraiment le jargon des parents et le concept de « faire ses nuits » pour un bébé lui était totalement abstrait, voir inconnu. Il répondait par l'affirmatif, sans réellement être sûr de ce qu'il avançait. Beverly préféra alors poser la question avec un vocabulaire plus simple. A vrai dire, au-delà du basique c'était compliqué de mieux faire pour qu'il la comprenne. « Donc Merveille ne se réveille pas la nuit, c'est ça ? Elle dort et te laisse dormir ? » Mieux valait s'en assurer, histoire de ne pas trop râler si des pleurs venaient à résonner dans la chambre d'hôtel d'ici quelques heures.

Jusqu'à présent, Beverly s'était montrée plutôt calme et détendue. Elle faisait preuve de patience avec Warhol, s'amusait de ses réactions et le titillait un peu. Enfin tout cela restait gentil, c'était indéniable ! Pourtant, plus elle se montrait « sage », écoutant ce qu'il lui demandait de faire, plus elle avait l'impression de l'agacer. Jusqu'à ce qu'il s'emporte, en lui ordonnant d'arrêter tout ça, sous prétexte que sa tête allait soit disant exploser. Ah ouais ? Rien que ça ! Beverly le fixa avec étonnement, alors qu'il passait au-dessus d'elle, pressant son corps contre le sien. La sensation fut plus qu'agréable, alors qu'une douce chaleur s'emparait de tout son corps une fois que Warhol eut plaqué ses lèvres contre les siennes.

Surprise ? Peut-être pas. Au fond d'elle, Beverly avait attendu est souhaité cette étreinte passionnée et fougueuse. Ça n'était pas pour rien qu'elle se laissait faire, et répondait avec cette même envie au baiser. Ses mains s'étaient glissées derrière sa nuque, alors que sa bouche pulpeuse ne cessait d'en redemander. Mais le jeune homme se stoppa et se laissa aller sur le côté. Dans un premier temps, Beverly ne bougea pas et se contenta de fixer le plafond, un peu ailleurs. Du bout des doigts elle repassa sur ses lèvres, comme si elle avait pu sentir à nouveau cette pression, ce désir de la posséder exprimé au travers d'un baiser. Comment devait-elle réagir en fin de compte ? Elle se redressa légèrement, pivota vers Warhol et le fixa. Elle ne prononça pas le moindre mot et passa cette fois-ci à califourchon sur lui, réclamant à nouveau ses lèvres. Elle les lui demandait... Plus encore, elle lui les volait, avec cependant un brin de tendresse. La jeune femme caressa cette bouche qui lui faisait tant envie durant quelques instants, puis se retira. « Maintenant, j'arrête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 16:42

Warhol manqua rougir quand Beverly se mit à lui expliquer, comme à un enfant, ce que signifiait réellement "faire ses nuits". Mais elle n'avait pas beaucoup de mérite, après tout, elle était la baby sitter de Prudence Preston, elle avait sûrement suivi une formation pour pouvoir prétendre à la garde de cette enfant. Et puis, il était sûr que même Ugo ne savait pas forcément ce que voulait exactement dire "faire ses nuits". Il répondit donc à Beverly sur un ton agacé :

- Oui, c'est ça, tu veux que je te fasse un dessin pour comprendre ?

Il pouvait arriver au jeune Surton d'être de mauvaise foi. Très souvent même. Mais après tout, ça faisait parti de ses gènes, notamment ses gènes maternels.
L'échange de baisers qui suivit fut intense pour le jeune homme. En embrassant ainsi Beverly, il avait enfin l'impression de redevenir lui-même, de retrouver la personne qu'il avait toujours été depuis qu'il avait eu une érection. Il avait eu beau tenter de résister, en suppliant Beverly d'arrêter, il fut heureux, et cela pouvait se confirmer dans son boxer, quand cette dernière ne céda pas à sa demande. Sentir le corps de la jeune femme au dessus de lui, lui procura un plaisir immense et son sexe se durcit, prêt à jaillir de son boxer. Mais ce plaisir fut rapidement interrompu, quand Beverly, après avoir été si tendre avec lui, se montra une vraie garce en se retirant et en décidant d'arrêter.
Warhol eut envie de pleurer, tel un petit garçon à qui on venait de confisquer le jouet préféré. Il prit une profonde respiration, son sexe lui faisait mal, son corps aussi, il était trop sous tension.


- Ça t'amuse à ce point de jouer avec moi, Watson ?


Il était sur le point de se lever et d'aller définitivement dormir sur le sofa. Ou même dans la baignoire s'il le fallait. Mais si Beverly continuait à le chauffer de la sorte pour mieux le refroidir quelques secondes plus tard, c'était une question de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 16:59

Elle s'était redressée, regagnant sa place initiale. L'adolescente s'était laissée emporter par une pulsion, un acte irréfléchi et spontané. Ce second baiser, elle l'avait décidé. Elle l'avait même imposé, ayant envie de lui rendre cette sensation d'avoir perdu le contrôle de la situation. Car c'était bien ce qui s'était passé lorsqu'il s'était presque jeté sur elle pour la faire prisonnière de ses bras, faisant barrière de son corps. Peut-être aurait-elle dû l'écouter dès le début et rester tranquille dans son coin... Or ça s'était avéré être plus fort qu'elle : elle avait cédé. Et de ce qu'elle avait senti, il n'avait pas été insensible à ces élans de tendresse... Elle tourna aussitôt la tête lorsqu'il l'interrogea. Fronçant doucement les sourcils, pour se donner un petit air sérieux voir mécontent, elle riposta comme s'il l'avait attaqué verbalement. « Mais je ne joue pas avec toi Warhol ! »

Il avait forcément dû penser qu'elle s'était amusée à l'allumer tout du long. Certes, le jeu avait sans doute débuté ainsi, puisqu'elle avait cherché à le tester, à découvrir ses limites et ce qu'il était réellement. Mais une fois dans ce lit, alors qu'il n'avait rien fait de déplacé sans qu'elle ne le provoque un peu, Beverly avait compris que petit à petit elle allait sûrement se faire prendre à son propre jeu. Piégée, elle avait eu envie de plus alors qu'elle le remettait à sa place jusque là. Elle le regardait, les yeux teintés d'un brin de gêne et pourtant emprunts d'une grande audace. Elle le défiait presque d'oser la contredire, comme pour saisir une perche, une opportunité pour lui prouver qu'il se trompait. « Je t'ai embrassé parce que j'en avais envie... Et tu n'es pas un jouet. » Elle passa sa main dans ses cheveux, que ces baisers avaient un brin emmêlé. Puis elle réajusta la chemise sur ses épaules et finit par se tourner. Hors de question de passer pour une pâle copie de cette garce de Charlie Thomas. Il avait sans aucun doute l'habitude d'être traité comme un pantin, et il était impossible pour Beverly de reproduire une chose pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 17:15

Pour la première fois depuis leur rencontre du matin dans le hall de l'école, devant le stand que tenait Beverly, cette dernière semblait sincère et ne pas jouer un jeu, un rôle. Pour la première fois, Warhol eut soudain le sentiment de se retrouver face à une jeune femme honnête envers lui et ses intensions. Beverly était réellement différentes de toutes les autres filles de son âge et qu'il avait jusqu'alors mis dans son lit. Ou parfois dans sa voiture, ou dans les toilettes d'une boîte de nuit ou du lycée. Car Warhol ne les ramenait pas toutes chez lui, surtout quand il y avait urgence.
Et c'était parce qu'elle était différente que Warhol perdait complètement le contrôle, lui qui d'habitude était si sûr de lui et n'hésitait pas une seule seconde quand il s'agissait de sexe. D'ordinaire, ce genre de situation l'aurait même complètement excité au point d'éjaculer avant même d'avoir commencé à toucher sa partenaire. Mais rien n'était comme d'habitude. Il était devenu père, Ian était mort, Charlie l'avait quitté et Ridley était sur le point de revenir dans sa vie. Beverly arrivait au mauvais moment. Warhol ne pouvait pas se comporter avec elle comme la pute qu'il avait pu être avec d'autres filles, éperdument amoureuses de lui mais dont il n'en avait rien à faire une fois leur vagin exploré par son phallus.
Le jeune père se redressa dans le lit, tenant sa tête avec ses bras, histoire de réfléchir quelques secondes à tout ça ... il soupira un long moment, puis regarda son invitée du soir. Elle était si belle et si gentille envers lui. Tout l'inverse de Thomas. Peut-être qu'avec elle, il pourrait enfin montrer le nouveau Warhol.


- Je ... moi aussi, j'en avais envie. Et c'était super. Je ...

Il ne voulait pas parler à son dos. Même si d'ordinaire, c'était plus facilement pour lui de partir quand la fille qu'il venait de sauter avait le dos tourné, là, il voulait que leurs regards se mêlent, afin de se noyer dans les yeux de l'autre. Délicatement, il la fit alors pivoter vers lui. Elle était sur le dos, et le regardait.

- Je suis désolé Beverly, mais je ne veux pas te traiter comme ... comme les autres. Ce serait une bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 17:36

La situation était assez étrange. Autant, Beverly n'avait pas du tout l'impression d'avoir été rembarrée. Autant ses sentiments étaient mitigés. Peut-être que la comparaison implicite avec le genre de nanas qu'il fréquentait d'habitude l'avait froissé... Mais qu'importe. Beverly se demandait si finalement elle n'allait pas renfiler ses vêtements et se faire appeler un taxi pour rentrer chez elle. Là, ça aurait été plus sûr, pas vrai ? Elle n'aurait pas embrassé Warhol et tout aurait été plus simple dans ce jeu du « Tu ne toucheras pas à ma petite culotte, Surton ! ». Elle l'entendit tout d'abord soupirer, pensant aussitôt qu'elle l'avait gavé avec quelques mots seulement. Mais finalement, il lui fit l'aveu d'avoir eu, lui aussi, envie de ce baiser. Qu'il avait d'ailleurs apprécié. Ça, elle l'avait senti ! Mais quelle fut sa surprise lorsqu'il la fit pivoter, comme pour la contraindre à le regarder. Quel homme censé cherchait le contact visuel lorsqu'il était question de coucher carte sur table avec une fille, de mettre des mots sur une situation qui venait de déraper ?

Soit. Beverly ne fit aucun commentaire et se contenta de le regarder. Wouah ! Warhol lui sortait le couplet du parfait gentleman, qui souhaitait la traiter différemment. Le genre de discours que n'importe quelle fille au lycée éperdument amoureuse du sportif aurait rêvé d'entendre, s'imaginant déjà dans le rôle de la fille lambda mais intéressante dans le fond qui ferait changer le bad boy de service. Oui, mais Beverly n'était pas comme ces filles justement. Comme les ''autres'' d'après les propres termes du jeune homme. Elle se redressa, prenant appuis sur ses coudes, et finit en position assise. Elle esquissa un petit sourire et enchaîna à sa suite. « On fera comme si tu m'avais pas amené dans une chambre d'hôtel alors... » Autant commencer par là, non ? Sa voix était posée, n'exprimant aucune rancœur. Il était mignon à vouloir ainsi la protéger de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 19:14

Il s'attendait à recevoir une claque de la part de la jeune fille. C'est sûrement la réaction qu'aurait eu Charlie d'ailleurs. Mais au contraire, il fut surpris de voir que Watson avait été sensible à son explication, et qu'elle était prête à aller dans son sens. Cela la rendait encore plus désirable. Et confirmait à Warhol qu'il ne pouvait pas se conduire comme un salaud vis à vis d'elle.
Bon, Beverly lui proposait de faire comme si jamais il ne l'avait amené ici ... Ok, mais dans les faits, il valait mieux qu'il l'ait invitée ici plutôt que chez les Cooper. Warhol doutait que Beverly ait apprécié partager une chambre minable avec Barbie.
Les deux adolescents étaient tous les deux maintenant assis sur le lit. Seules les deux lampes de chevet éclairait la pièce. Merveille dormait à poings fermés dans son couffin au pied du lit. Warhol se sentait désormais apaisé. Il ne savait pas encore comment cette soirée et cette nuit allait se terminer, mais il avait envie que cet instant se prolonge le plus possible, car la présence de Beverly avait un effet positif sur lui. Pour une fois, il ne se sentait pas comme un objet sexuel formaté à donner uniquement un plaisir corporel aux femmes.
Ils étaient face à face, Warhol attrapa alors les deux mains de la jeune femme et commença à les lui caresser. Il fixait d'ailleurs de son regard de braise les mains de Beverly. Il porta alors une main vers sa bouche et l'embrassa. Puis, il plongea son regard dans celui de Watson et murmura :


- On fera comme si tu ne portais pas comme seul vêtement ma chemise blanche, légèrement transparente.

Il lui adressa un sourire charmeur mais qui était naturel chez lui. Il n'avait jamais eu à se forcer avec les femmes. Et avec Beverly, c'était encore plus facile, maintenant qu'ils avaient atteint ce niveau d'intimité, de lui adresser son plus beau et plus innocent sourire. Ça n'avait rien de calculé.
Il mourait d'envie de gouter encore à ses lèvres, mais il préféra attendre et ne pas déraper tout de suite. S'il devait y avoir une suite entre eux, il ne voulait rien gâcher.


- Tu sais, les gens se trompent beaucoup sur mon compte. C'est pour ça que Charlie et moi on a rompu. Elle a pas supporté que je change et ce que je lui ai demandé. Je ...

Il se trouvait bête. Il avait limite l'impression d'être une nana, mais il devait avouer que tous les changements dans sa vie dernièrement lui avaient révélé une partie de lui jusque là inconnue : la sensibilité.

- Je ne veux plus des coups d'un soir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 19:41

Ce soir, Beverly avait l'impression de découvrir une toute autre personne. Comme n'importe qui, elle s'était souvent fiée à ce que les gens laissait paraître d'eux. Par nature, elle avait tendance à se moquer de ce qu'on pouvait penser d'elle, et ne jugeait pas autrui. Mais il fallait bien, à un moment donné, avoir une idée approximatif des personnalités qui faisaient et animaient notre quotidien. Warhol avait toujours affiché l'image de l'adolescent adulé, sûr de lui, en bon petit prince du lycée... Laissant sa testostérone parler pour lui, il avait su jouer de ses atouts pour décroché le titre du tombeur de ces demoiselles -et dames. Forcément, Beverly s'était contenté de ça, n'ayant pas plus d'atomes crochus avec le jeune homme au premier abord et surtout aucune envie de voir débarqué cette hystérique de Charlie pour lui faire une crise. Si Beverly avait porté la moindre attention à Warhol par le passé, ne serait-ce qu'amicale, la Queen Bee aurait vu rouge. Bon... Il était probable qu'elle pète un petit câble si elle apprenait que celle qu'on présentait comme une potentielle rivale avait finit à califourchon sur son ex. Mais passons !

Beverly n'avait aucune envie de penser à cette peste, alors que devant elle se dévoilait une nouvelle facette du jeune Surton. Il se montrait tendre, alors qu'il lui prenait les mains... Doux, dans ses intonations et ses mots... Toujours mignon avec son sourire en coin, et sexy avec cette lueur dans le regard. S'il ne venait pas de lui dire qu'il désirait la traité différemment, Beverly aurait été capable de complètement craquer et de se jeter sur lui sans attendre. Mais non, s'étonnant elle-même, elle le regardait droit dans les yeux, et ne bronchait pas. Elle jeta un petit coup d'oeil à la dite chemise et lui retourna son sourire.

« Il faudrait que tout le monde découvre cet autre Warhol. » Elle haussa les épaules en sentant ce regard sur elle, presque insistant. « Pas le Warhol de Charlie. Celui qui est devant moi. » Si elle avait entendu ces propos dans un film, Beverly aurait changé de chaine en clamant que c'était bien trop cucul pour elle. Et pourtant, elle affirmait et assumait ses propos, les pensant sincèrement. « Charlie a sûrement fait une connerie alors... Enfin j'en sais rien, je... » Bref ! Elle ne connaissait pas vraiment leur histoire et n'avait pas à se permettre de tels commentaires. Il se livrait à elle, il fallait donc se contenter d'écouter en silence et de garder son avis pour elle, bien au chaud dans sa petite tête brune.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    Sam 13 Déc - 22:15

Warhol n'était pas sûr d'être d'accord avec Beverly. Il n'était pas forcément prêt à renoncer publiquement à son statut de tombeur. Même s'il aspirait à une vie plus rangée, depuis qu'il avait Merveille, il n'était pas forcément prêt à faire une sorte de coming out public. Il n'avait d'ailleurs jamais révélé à quiconque, si ce n'est à Charlie, la fois où il avait adopté un petit chat qui avait réussi à l'attendrir, il y a de ça quelques années déjà, et encore moins qu'il avait pleuré le jour où il était rentré à la maison et que sa mère lui avait annoncé sans ménagement que le chaton était mort, écrasé sous ses roues.
Non, Warhol n'était pas prêt à montrer son autre facette. Il avait commencé à se confier à Isaaiah, car il avait senti que le garçon serait plus sensible à cette transformation que pourrait l'être Cruz, avec qui il préférait mater les filles dans la rue et boire des Tequilas avant d'aller draguer. Cruz aussi avait changé, il avait osé l'afficher publiquement, et ça ne lui avait pas réussi.
Warhol eut envie à nouveau d'embrasser Beverly, notamment pour l'empêcher de prononcer à nouveau le prénom de Charlie. Il s'en voulait d'avoir lui même invoqué le fantôme de son ex, mais il ne voulait pas plomber l'ambiance en se rappelant comment Charlie l'avait lâchement plaqué pour Preston Jr, quelques jours seulement après la mort de son père. Cette fois, il s'exécuta, sans se retenir. Après tout, ce n'était qu'un baiser. Ce n'était en rien dangereux.
Une fois ses lèvres collés contre celles de Beverly, Warhol sentit un frisson parcourir son corps. Sa langue entra en contact avec celle de Watson et leurs salives se mélangèrent. Les lèvres de la jeune fille étaient douces et chaudes. Quand Warhol mit fin à ce baiser, il passa sa langue sur ses lèvres pour prolonger cette sensation et garder en lui le goût des lèvres sucrées de Beverly.


- J'ai très envie de toi ce soir Watson ...

Rien qu'en prononçant ces quelques mots, Warhol sentait à nouveau le désir brûlant qu'il éprouvait reprendre possession de son corps.

- Mais je ne veux pas qu'on aille trop vite, j'aimerais ... j'aimerais qu'on apprenne à se connaître toi et moi.

En effet, jusqu'à maintenant, Beverly n'avait été qu'une jolie fille que Warhol côtoyait en classe, qu'il avait certainement noté dans son carnet de futures proies, sans jamais s'en occuper, jusqu'à ce que leurs routes se croisent au détour d'un stand rempli de capotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]    

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est mieux qu'à l'arrière d'une voiture [Bev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Toronto :: Hôtel Hilton-