AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Lun 20 Oct - 20:13

Pour plus de confort mais aussi pour être sûre que cette fois-ci, elles seraient tranquilles à 100%, Paige avait réservé l'une des suites les plus luxueuses de l'hôtel Hilton, avec la carte de Mattéo... vu l'orgasme qui lui avait échappé, ce bougre lui devait bien ça. Et puis, c'était sa manière de montrer à Tallie, qu'elle avait envie de passer une soirée merveilleuse avec elle, dans un cadre sympathique, sans tables graisseuses et collantes, ni mari gay dans les parages. Mattéo la tuerait sans aucun doute pour avoir fait une telle folie, mais Paige, beaucoup trop sûre d'elle, était persuadée qu'elle gagnerait facilement la somme dépensée au Poker, le lendemain même.

Au cœur de la chambre la belle trentenaire, s'attelait donc à allumer quelques bougies, simplement vêtue d'une nuisette transparente. Passant devant un miroir géant, donnant sur le lit et offrant pleins de possibilités (a), Paige fut néanmoins rattrapée par sa propre image.
Ses rides s'étaient amplifiées depuis quelques temps, surtout depuis qu'elle avait perdu le centre de remise en forme à vrai dire, et quelques cheveux blancs se perdaient au milieu de sa chevelure blonde.
Putain, elle était ridicule.

Un vent de panique tomba sur la pièce, et complètement déstabilisée, Paige commença à éteindre les bougies. Son aventure avec Tallulah ne pouvait plus durer, de un parce qu'elle avait trop d’écart et de deux parce qu'un jour elle préférerait se taper une nana de son âge plutôt que la vieille rombière qu'elle était devenue.
Mattéo avait peut-être raison, peut-être qu'elle était trop vieille désormais pour continuer à se comporter comme une adolescente inconsciente.

Enfilant un robe de chambre satinée, elle envisageait de remettre ses vêtements alors qu'on tapait déjà à la porte de suite. D'un pas las, Paige ouvrit la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Lun 20 Oct - 21:16

Quelques jours s’étaient écoulés et Tallulah s’était enfin remise de sa soirée au Stone Bar. Entre temps, elle avait parlé sextoys avec Charlie, roulé des pelles à Warhol, et embêté Ugo. L’épisode Matthéo lui était presque sorti de l’esprit. Marco ne l’avait pas convoquée dans la cuisine et elle en avait conclu qu’il avait su tenir sa langue. Paige l’avait invitée à dîner le soir même, mais encore sous le coup de l’émotion pré-orgasme et post-Matthéo, Tallulah avait prétendu que Jude était malade pour ne pas se rendre chez sa cougar. Aucune envie de faire du sexe dans son lit marital pendant que Matthéo lisait le journal l’air de rien à côté d’elles. C’était une situation tout à fait plausible. Pendant les jours qui suivirent, Tallulah attendit et attendit encore que Paige lui redonne signe de vie. Elle appelait et elle accourait, c’était comme ça. Elle avait eu des étoiles plein les yeux lorsque Paige l’avait invitée dans hôtel de luxe. Et alors que Tallulah déambulait dans les couloirs de l’hôtel après avoir pris le train jusqu’à TORONTO, elle s’émerveillait à chaque lumière qui ornait le mur ou chaque changement de tapisserie ou peinture. Autant dire qu’elle était facilement impressionnable. Mais la plus belle restait encore à venir. Paige était tellement canon et somptueuse (tout ça, oui) qu’elle ferait de l’ombre à toute cette déco de bourges. Impatiente, Tallulah frappa à la porte de la chambre 203, un sourire niais sur le visage, bien malgré elle. Paige avait l’air beaucoup moins heureuse qu’elle, mais peu importe. Elle lui redonnerait le sourire au gré de ses doigts habiles. Tallie se hissa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser au coin de ses lèvres.

- T’as l’air ravie de me voir !

Tallulah entra dans la chambre qui était tout aussi canon que le reste de l’hôtel. Paige lui avait sorti le grand jeu, c’était trop mignon. Peut-être qu’elle l’aimait bien aussi, sinon elle aurait choisi le premier motel à prostituées de DEGRASSI.  

- Ca va ? C’est trop classe ici.

Elle fit quelques pas dans la chambre avant de retourner vers Paige. L’appel de son corps était bien trop fort pour qu’elle en reste éloignée plus longtemps. Avec un sourire coquin, elle posa les mains sur le nœud de sa robe de chambre.

- J’espère que t’es toute nue en-dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Mar 21 Oct - 8:45

Toute l'excitation de Paige était retombée comme un soufflet alors qu'elle prenait conscience de toutes ces choses qu'elle préférait habituellement oublier. C'était un peu de la faute à Mattéo qui avait voulu lui ouvrir les yeux en lui montrant les risques qu'elle prenait en jouant avec la gamine de Marco. Oui c'était franchement pas l'idée du siècle, mais qu'est-ce qu'elle y pouvait d'avoir succomber à la fraicheur de l'adolescente ? Rien n'avait été calculé, les choses s'étaient produites toutes seules. Et à la place de laisser Tallie tranquille suite à son accouchement, elle avait été obligée de la ramener dans son bar comme si elle était une proie pour se frotter à elle comme une nympho de vieille cougar. Putain, elle était une nympho de vieille cougar merde ! Il était peut-être temps qu'elle se frotte aux hommes de son âge... ou femmes ? Bref il était surtout temps qu'elle agisse comme une femme de bientôt 40 ans.

Tallie l'embrassa à la commisure des lèvres et Paige resta tout aussi pensive. Ce n'est que lorsque la jeune femme lui avoua qu'elle espérait qu'elle était nue sous sa robe de chambre, qu'elle reconnecta les neurones totalement. Posant son regard gris bleu sur l'adolescente, elle répondit enfin
:

Je crois qu'il faut qu'on parle...

Elle attrapa la main de Tallulah pour l'emmener avec elle jusqu'aux canapés de la suite et prendre place.

Je... Je pense qu'on devrait arrêter de se voir toi et moi. J'ai bientôt 40 ans Tallulah alors que toi tu n'as même pas la vingtaine... Bref, je pense qu'il est temps que tu fréquentes des gens de ton âge... On a assez joué avec le feu toutes les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Mar 21 Oct - 11:46

Paige avait le don de la faire déchanter en un éclair. « Il faut qu’on parle » était la phrase la plus pourrie qui ait été inventée. Tallulah ne pouvait pas croire qu’elle l’avait fait venir dans un endroit aussi cool pour discuter. La bonne humeur de Tallie disparut aussitôt pour laisser place à une moue boudeuse tandis qu'elle se laissait entraîner sur le canapé. Elle l’écouta, les yeux rivés sur leurs mains, et secoua la tête. Paige disait n’importe quoi. Ca n’avait pas de sens. Quelques jours plus tôt, elle disait qu’elles devaient reprendre où elles avaient laissé les choses, qu’il ne fallait pas se préoccuper de Matthéo, et maintenant elle pensait qu’il était temps de remettre un terme à tout ça. Tallulah ne lui avait jamais rien demandé, et elle n’avait jamais rien demandé en retour. Elle était libre d’aller voir des filles de son âge si elle le voulait. Même si Tallie aurait pu donner beaucoup pour que ce soit le cas, il n’y avait aucun engagement dans leur relation, et cette histoire de différence d’âge ne tenait pas la route. En puis Tallie avait sûrement autant de maturité qu’elle (c’est à dire pas beaucoup), et l’avait toujours trouvée plus canon que la majorité des filles de son lycée. Soit Paige était super tordue pour lui sortir un discours pareil après l’avoir laissée imaginer une nuit toutes les deux au Hilton, soit Matthéo lui avait mis des mauvaises idées dans le crâne. Leur « histoire » venait à peine de reprendre et elle n’avait pas envie que tout soit gâché dès maintenant.

- Tu m’as vraiment fait venir jusqu’ici et dans un endroit aussi classe pour me dire ça ? C’est toi qui as voulu me revoir, je te rappelle.

Tallulah leva les yeux sur elle et fit glisser doucement ses doigts le long de sa nuque et de son visage pas si ridé que ça.

- J’ai vu une autre fille récemment, si c’est ce qui te dérange. De mon âge. Toute une nuit... Mais c’était pas pareil.

Chelsea avait beau être très cool et très belle et très douée au lit, son cœur ne s’emballait pas comme lorsqu’elle voyait sa cougar. Peut-être que c’était jouer avec le feu, comme Paige disait, qui rendait tout ça si excitant.

- Tu sais bien que ça compte pas pour nous ces histoires d’âge. Et je t’ai jamais rien demandé de plus. Tu l’as dit toi-même, on s’amusait bien ensemble... Et puis Matthéo s’en fiche, alors je vois pas où est le problème. Pas vrai ?

Tallie posa son regard dans ses yeux clairs, espérant qu’elle oublierait toutes les bêtises qu’elle venait de lui sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Jeu 23 Oct - 9:06

Chaque mot qu'elle prononçait pour mettre un terme à sa relation avec Tallulah lui brisait litteralement le coeur. Paige prenait conscience par la même occasion qu'elle s'était attachée à la jeune adolescente bien plus qu'elle n'avait imaginé ou même voulu. Elles venaient tout juste de se retrouver et c'était une belle connerie. Mattéo avait raison sur toute la ligne. Et puis, Tallie était qui plus est un mauvais choix de base, avoir craqué pour la fille de Marco était une folie sans nom. Tallulah n'attendit pas pour enfoncer le clou, lui rappelant qu'elle avait voulu la revoir, elle, et que c'était elle qui était à la base de cette initiative.

Je sais Tallulah, et je suis désolée. Je n'ai pas le droit de t'influencer comme je le fais, ou comme je l'ai fais par le passé. En tant qu'amie de tes parents, je suis sensée te montrer le bon chemin. Un jour tu tomberas amoureuse d'une personne qui te correspond et tu feras ta vie avec elle et moi, je serai vieille et plus du tout désirable.

Tallulah en profita pour dévoiller qu'elle avait passé la nuit avec une fille de son âge. Paige lacha un soupir, elle ne pouvait pas prétendre que les filles de son âge ne pouvait pas lui convenir... Ce n'était pas comparable.

Tallulah tu n'es absolument pas objective...as-tu réellement laissé une chance à cette fille ?

Bien évidemment, Paige crevait de jalousie de savoir que Tallie avait pu passer la nuit avec une autre qu'elle, mais elle ne pouvait absolument pas le lui repprocher, car ça aurait été clairement du foutage de gueule, elle était mariée et plutôt volage. Alors certes, les histoires d'âge n'avait jamais compté mais Tallie avait tort sur un point, Mattéo ne s'en fichait pas.

Mattéo ne s'en fiche pas... Il veut que nous ayons un enfant. Lacha-t-elle. C'était un mensonge, mais désormais tout était bon pour éloigner la jeune ado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Ven 24 Oct - 8:07

Tallulah sentait la panique l’envahir alors que Paige continuait sur sa lancée. Ses paroles et son regard de chiot triste n’avaient pas eu l’effet escompté. Paige avait vraiment l’air décidé à rayer leur aventure de sa vie. Tallie savait que ça arriverait tôt ou tard, et elle en avait déjà d’ailleurs été convaincue lorsqu’elle était tombée enceinte, mais elle pensait qu’elles étaient reparties pour un moment. Paige l’avait dit elle-même : elle lui avait manqué. Matthéo avait tout ruiné. Ou peut-être qu’elle l’avait fait elle-même, en paniquant complètement en le voyant. Peut-être qu’elle avait montré qu’elle était encore une ado, lui avait rappelé qu’elle était la fille adolescente de ses amis, et lui avait fait comprendre d’elle-même que c’était nul de se faire surprendre par son mari dans une telle posture. Tallulah aurait préféré rester dans sa petite vie calme avec Jude plutôt que la recroiser à cette caisse de supermarché. Son enfant était alors tout ce dont elle avait à se préoccuper. En revenant, Paige venait juste de remettre le bordel dans sa tête à peu près équilibrée depuis qu’elle évitait l’amour et le sexe. Tallulah ne faisait que secouer la tête à chacune de ses paroles qui, selon elle, n’avaient aucun sens. Paige n’était même jalouse de sa réflexion en rapport avec sa nuit avec Chelsea et c’était franchement frustrant.

- Tu dis vraiment n’importe quoi.

Jusqu’à présent, Tallulah avait réussi à conserver son calme et se comporter comme une adulte. Mais entendre parler des projets de famille de Paige la fit aussitôt sortir de ses gonds. Paaaardon ? Un enfant ? Paige se foutait de sa gueule. Elle lui avait sans cesse répéter qu’elle détestait les gosses et en voulait maintenant un pour faire plaisir à son mec. Ca ne lui ressemblait tellement pas. Paige était indépendante et pas du genre à s’emprisonner à vie avec un enfant pour faire plaisir à un homme. Et puis merde, si elles avaient arrêté de se voir, c’était aussi à cause d’un enfant. Elle n’avait plus chercher à la voir en sachant que Paige aurait détesté entendre parler de Jude, et maintenant elle en voulait un ?!

- Un enfant ?! Non mais tu te fous de moi là ? Me dis pas que t'y penses sérieusement. Putain, t’es pas sérieuse. Tu veux que je te passe mes crèmes contre les vergetures et un mouche bébé ? Putain mais j’y crois pas ! 

Tallulah sentait les larmes lui monter aux yeux. Paige n'avait pas dit qu'elle voulait un enfant comme son mari, mais c'était tout comme. Elle se sentait trahie. Paige se voilait totalement la face. Elle ne serait jamais heureuse avec un bébé. Elle en était à son troisième mariage et ne serait pas non plus heureuse en restant fidèle à un mari qu’elle n’aimait pas. Ou, en tout cas, si elle l’aimait, elle le faisait d’une façon très bizarre. Désespérée, Tallulah tenta le tout pour le tout en grimpant sur elle. Elle prit alors ses mains et les guida de ses hanches jusqu’à sa poitrine, en les passant sous son haut. Est-ce qu’elle était vraiment capable de se passer des formes d’une femme toute sa vie ?

- Ne me fais pas croire que tu seras heureuse dans le rôle de l’épouse et de la maman parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Lun 27 Oct - 11:32

Paige savait en se lançant sur ce chemin que Tallulah aurait une réaction démeusurée d'adolescente, c'était aussi pour cette raison qu'elle n'avait pas repris contact avec la jeune femme quand cette dernière lui avait annoncé par message qu'elle attendait un enfant. Paige avait toujours fait en sorte de fuir le conflit, et cela toute sa vie et malgré le fait qu'elle est divorcée déjà deux fois. Tallulah lui répondait qu'elle disait n'importe quoi et Paige avait simplement envie d'hocher la tête mais elle ne pouvait plus faire marche arrière, c'était pour leur bien à toutes les deux et même si la jeune femme allait sans doute la hair comme jamais, gràce à cette étape, elle réussirait à trouver le bonheur que Paige, elle, n'avait jamais réussi à trouver en faisant des choix de merde. S'en était encore un.

Ne fait pas l'enfant Tallulah. Répondit-elle séchèment alors que la jeune maman s'embarquait sur un terrain foutrement dangereux.

Pourquoi Paige n'avait-elle pas le droit d'avoir un enfant ?? Alors oui, elle les détestait mais bon, elle avait déjà entendu dire que parfois l'instinct maternel pouvait surgir à la naissance... de toute façon elle s'en fichait, avoir un enfant était pas à l'ordre du jour, mais c'était quand même un excellent argument pour refroidir Tallulah.

Les choses ne sont pas aussi simples que ça Tallulah. Je te rappel que je suis mariée, de ce fait j'ai des obligations envers Mattéo, je me dois de le rendre heureux et si son bonheur est présentement d'avoir un enfant, et bien je veux lui en offrir un. Il m'épaule chaque jour, malgré le fait que je sois une connasse égoiste, malgré le fait que je sois infidèle alors je lui dois bien ça... Je ne peux pas te reprocher de ne pas comprendre cela... Ce sont des enjeux d'aldultes, et tu es encore si jeune... Tu devrais vraiment profiter de ton adolescente Tallulah, parce que la vie, ce n'est vraiment pas aussi simple que tu penses...

Paige se coupa alors qu'elle voyait clairement les yeux de Tallulah se remplir de larmes. Elle était définitivement une connasse. Et elle se devait de lui rendre sa liberté avant que ça ne soit trop tard. Elle n'avait rien à lui offrir, et Tallulah méritait clairement mieux qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Lun 27 Oct - 13:32

Tallulah constata rapidement que ses gestes laissaient Paige totalement de marbre. Elle ne la reconnaissait plus. Sa Paige était spontanée et pas du genre à lui sortir des discours d’adultes. Elle ne parlait pas d’enfant et n’était pas du genre à obéir à un homme. Et surtout, elle ne lui balançait pas des phrases humiliantes qui ne la feraient se sentir que comme une gamine incapable de comprendre les grands. Cette Paige-là était nulle et la faisait se sentir comme une enfant que l’on gronde. Celle avec qui elle avait beaucoup ri et découvert sa sexualité lui manquait. Tallulah avait peut-être des réactions d’adolescente, mais elle pensait sincèrement avoir gagné plein de maturité avec cette dernière année. Mais pas suffisamment, visiblement, puisque Paige la prenait de haut. Elle avait l’air convaincu des conneries qu’elle sortait et Tallulah n’y pouvait apparemment plus rien. Elle se leva, espérant avoir l’air plus blasé que triste, et lui lança sur le ton du sarcasme :

- Tu as changé. Tu es plus responsable et mature qu’avant. Avant tu te contentais de me laisser sans rien dire. Aujourd’hui tu m’invites dans un hôtel de rêve pour me faire croire à la nuit de retrouvailles que j’ai attendue pendant très longtemps. Tallulah se fichait pas mal de partir dans le sentimental. De toute façon, elle n’avait plus rien à perdre. Moi je t’aurais jamais obligée à quoi que ce soit.

Elle essuya une larme, se sentant particulièrement conne.

- C’est les hormones, tu connaîtras ça aussi. Ça s’arrête jamais. T’as quelque chose à ajouter ? Sinon je m’en vais et j’attendrai votre faire-part avec impatience. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Lun 27 Oct - 17:25

Et bam, Tallulah continuait à enfoncer le clou et la situation devenait intenable pour Paige. Elle avait envie de laisser à Tallulah une chance d'être heureuse et de ne surtout pas finir comme elle, c'est à dire une vieille rombière de presque 40 ans toujours en train de baiser à droite et gauche, elle voulait qu'elle connaisse le grand amour. Paige avait cru, ce soir là au Stone avoir peut-être bien trouvé au bout de quasi 40 ans de recherche effrennée le grand amour mais Mattéo avait raison, cet amour était loin d'être raisonable et il était peut-être temps d'arrêter maintenant, avant que Marco ne le découvre et lui fasse payer lourdement les conséquences.

Tallulah essuya une larme, et Paige se sentit alors comme étant la pire merde de Degrassi. Non, tout cela était au dessus de ses forces, dans un mouvement désespéré, elle attrapa la jeune maman dans ses bras pour la serrer fortement contre elle, sentir son souffle dans son cou et elle humer son parfum. C'était dingue, parce que maintenant, elle avait l'impression que c'était elle qui était à deux doigts de pleurer. Paige ne contrôlait plus rien et elle n'arrivait surtout pas à se décoler du corps fin de la jeune femme, de peur qu'elle s'évapore trop loin d'elle. Perdue, une larme glissa le long de sa joue, alors qu'elle attrapait le visage de Tallulah pour ancrer son regard dans le sien. Peut-être qu'elle se trompait sur toute la ligne, peut-être que sa destinée ce n'était pas Mattéo et tout ces putains de problemes d'argents, peut-être que sa destinée n'arrivait que maintenant, sous les traits de cette adolescente qui lui faisait perdre la tête au point de la faire pleurer alors qu'elle avait passer sa vie à ne pas réussir à épprouver de l'attachement pour autrui.

Ses yeux gris braqués sur la jeune femme, Paige l'embrassa tendrement, un gout salé sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Mar 28 Oct - 10:29

Tallulah s’apprêtait à quitter la chambre, prenant conscience qu’il était vraiment temps de tirer définitivement un trait sur la page Ugaige et de se trouver des drames sentimentaux ailleurs. Tallulah ne voulait pas de simplicité. Elle avait adoré le moment qu’elle avait passé avec Chelsea et y repensait avec un sourire niais, mais elle savait au fond d’elle qu’elle aurait fini par s’ennuyer si Chelsea, par miracle, avait voulu quelque chose de sérieux avec elle. Les filles de son âge ne l’intéressaient pas vraiment. C’était trop simple. Tallulah avait un côté maso et préférait l’impossible : sortir avec un mec en étant lesbienne, ou sortir avec une femme de deux fois son âge. Elle était un Roméo des temps modernes et se complaisait dans ces relations foireuses. C’était nocif mais elle y était accro. Sa vie manquait de drames et Paige venait de lui en donner un beau. Cette Paige adulte se leva à son tour pour la serrer dans ses bras, sans rien dire, et Tallulah ne comprit pas tout. Est-ce que c’était sa façon de lui dire adieu ? Tallulah profita de ce court instant pour déposer un dernier bisou sur son épaule et caresser ses cheveux blonds. Ce geste avait un côté réconfortant. Elle avait l’impression que Paige avait toujours un minimum de considération pour elle. Ce n’était pas qu’un câlin qui voulait dire « courage, gamine ». Il y avait beaucoup plus là-dedans. Paige se recula pour prendre son visage entre ses mains et plonger son regard brillant dans le sien. Euh, elle pleurait ? Tallie fronça les sourcils, hyper-perplexe. Depuis quand elle pleurait ? Elle voyait Paige comme une femme forte. Tallulah ne comprenait rien et encore moins quand Paige se mit à l’embrasser. WTF ?! Ca y est, elle devenait complètement sénile. Tallie avait beau ne pas savoir ce qui se passait, elle prolongea ce baiser avec autant de douceur, consciente que ce serait peut-être le dernier. Elle se recula et rouvrit les yeux, un léger sourire aux lèvres. Elle essuya l’une de ses larmes du pouce, et essayant de comprendre si cette montée de sentiments était liée à sa potentielle nouvelle grossesse, elle lâcha :

- C'est les hormones aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Mer 29 Oct - 15:47

Les hormones ? Oui surement. Les mots de la jeune adolescente eu le don de la foutre directement en rogne, comment Tallulah pouvait-elle être encore à ce point légère avec elle, alors qu'elle était sans doute en train de faire la chose la plus difficile de sa vie ? il était temps d'arrêter les conneries, temps d'arrêter de jouer au chaud/froid, temps d'arrêter cet interminable au revoir. Paige se recula, ayant encore les lèvres brullantes à cause du baiser de Tallulah. Tallulah devait arrêter de se foutre de sa gueule, c'était pas parce qu'elle était plus toute fraiche qu'elle pouvait se permettre de lui parler d'hormones. Paige se devait de se ressourcer, de se retrouver pour redevenir fidèle à elle-même, c'est à dire, cette sublime trentenaire qui pouvait séduire absolument qui elle voulait. Il était temps qu'elle régule ses problèmes financiers et surtout qu'elle parvienne à récuperer son centre de fitness et elle savait, qu'elle n'aurait pas la force d'être cette femme là, tant qu'elle jouerait à l'adolescente avec une gamine.
Se retournant, elle lacha froidement, à l'attention de la jeune Spark Del Rossi :


Dégage !

Elle s'en voulait déjà d'être cette femme, d'être si méchante avec Tallulah, mais elle tentait en vain de se convaincre qu'un jour elle arriverait à se dire qu'elle avait prit la bonne décision, pour elle et la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Jeu 30 Oct - 9:56

Voilà pour quoi elle avait signé en ne se limitant qu’aux filles : à des grosses dingues toujours sur les nerfs et prêtes à lui faire des crises pour rien. Toutes des folles. Putain, elle n’avait fait que reprendre sa connerie sur les hormones et parler de grossesse. C’était quoi son problème ? Tallie aurait compris si elle avait parlé de ménopause, mais là... Paige était juste une grosse névrosée dérangée. Tallulah avait décroché le gros lot pour avoir sa dose de dramas de temps en temps. Pourquoi c’était aussi excitant ? Elle aurait aimé lui répondre et essayer de comprendre ses sauts d’humeur, mais elle avait déjà suffisamment mis sa fierté de côté pour la soirée. Paige devait faire sa crise de la quarantaine et vouloir une vie bien rangée, à l’approche de la retraite, voilà. Elle était perturbée et avait sûrement besoin de passer ses nerfs sur quelqu’un. Mais Tallie n’avait pas envie d’être sa petite chose ce soir-là, et elle allait obéir et s’en aller la tête haute. Le « Dégage » était de trop. C’était assez d’humiliation pour la soirée et Jude avait besoin d’une maman équilibrée. Une minute de plus à souffler le chaud et le froid et elle perdrait la tête définitivement. Elle se sentait déjà suffisamment paumée et en colère. Elle en avait marre de cet ascenseur émotionnel à la con.

- Putain mais va te faire foutre !

Tallulah fixa un instant la silhouette parfaite qui lui tournait le dos avant de tourner les talons et de sortir de cette chambre où Paige pourrait désormais réfléchir toute seule à la couleur de la chambre de son futur enfant. Inutile de préciser qu'elle avait claqué la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 23/09/2014
• MESSAGES : 62
• LOCALISATION : Stone Bar

MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   Ven 31 Oct - 10:54

Le "va te faire foutre" de Tallulah la heurta de pleins fouet. Jamais Tallulah n'avait osé lui parler de la sorte. Paige savait qu'elle avait été trop loin et que désormais machine arrière n'était plus possible, mais c'était peut-être bien mieux comme ça. Tallulah quitta la chambre en faisant claquer la porte et la jeune trentenaire se laissa tomber sur le canapé de la suite, l'air pensive. Et si Mattéo avait tout fait pour la rendre malheureuse ? De peur qu'elle brise leur accord ? Elle ne savait pas, elle ne savait plus. Elle avait toujours fait aveuglement confiance en son époux, parce qu'il avait été jusqu'à présent son meilleur allié dans la vie, mais désormais tout était différent, surtout depuis qu'il avait sous-entendu le fait que Paige était peut-être attachée à Tallie, bien plus qu'elle ne voulait l'avouer. Cachant son visage entre ses mains, Paige lacha un soupire, perdue et meurtrie.
(end)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hôtel Room et Cougar Town (Tallulah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Toronto :: Hôtel Hilton-