AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I lie more convincingly than I tell the truth (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 6 Nov - 21:13

La vie reprenait peu à peu son cours pour Lux. Certes, elle était désormais célibataire, et semblait s'être fâchée avec ceux qu'elle considérait presque comme ses meilleurs amis, même si elle ne comprenait pas trop pourquoi, car une véritable amitié était faite de hauts et de bas, selon ce qu'en disait tout le monde. Mais elle avait repris des forces, du poids et des couleurs. Elle avait refusé de prendre son dernier traitement, car elle se doutait que de toute manière il aurait les mêmes résultats que les précédents, et avait donc condamné par la même son existence à être plus courte qu'elle ne l'était déjà. Mais la jolie métisse était désormais réaliste, et avait décidé de faire comme bon lui semblait, peu importe les conséquences. Elle n'avait encore fait part à personne de son choix d'arrêter tout traitement, mais son entourage avait quand même ressenti une attention accrue de sa part envers eux, ce qui l'avait poussé à se calmer pour reprendre ses habitudes. Alors certes, elle mangeait plus, dormait plus, et surtout souriait plus, mais cela n'était pas la solution à son problème. Elle savait qu'elle aurait dû recommencer la chimio, et faire ce qu'on attendait d'elle, montrer aux autres qu'elle avait besoin de leur attention et de leur amour étouffant. Mais faire semblant était désormais au-dessus de ses forces. Elle se laissait donc aller du moins intérieurement, car extérieurement, elle savait que rien, absolument rien ne devait paraitre.

Après avoir salué toutes les personnes qu'elle croisait dans les couloirs du lycée et qui la saluaient, Lux finit par se rendre dans l'espace vert du lycée. Sourire à s'en décrocher la mâchoire pour donner le change avait quelque chose d'épuisant. Arrivée à un point d'ombre libre, car la journée était particulièrement chaude et ensoleillée, la jeune Adams enleva son gilet noir pour l'étendre sur le sol avant de se poser dessus. Elle arrangea sa robe en jersey noire avec col blanc avant de sortir son ordinateur portable. Elle avait décidé de passer son heure de libre à rattraper un peu du retard qu'elle avait accumulé à cause de son départ. La jolie métisse sortie ses écouteurs avant de lancer sa playlist. Réviser en musique, il n'y avait que ça de vrai.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Dim 9 Nov - 21:45

Ugo et Lux étaient fâchés depuis quelques temps déjà. En effet, la belle métisse n'avait pas su lire entre les lignes et avait accablé Ugo alors que ce-dernier avait voulu se confier à elle afin de trouver des réponses à ses tourments. Il avait quitté la jeune femme qui plus est plutôt rapidement, n'ayant pas le temps de poser les choses à plat avec elle... chose qui ne le faisait pas forcément se sentir en paix avec lui-même.
Le jeune Preston connaissait le petit secret de son amie et avait donc refuser de faire le premier pas, il ne voulait pas qu'elle pense qu'il revenait uniquement parce qu'elle était condamnée, Lux avait été d'ailleurs assez catégorique à ce sujet, elle refusait qu'Ugo la materne alors à contre-coeur, il avait préféré s'éloigner, le temps que les choses s’apaisent et le temps aussi qu'elle comprenne un peu mieux ses choix avant de l'injurier.

Ce jour là, sous un beau soleil, le jeune homme traversait le parc afin de se rendre à son prochain cours, c'est là qu'il aperçu la jeune femme, assise dans le gazon, en train de bosser sur son ordinateur portable. Sa première réaction fut de continuer sa route, et puis lâchant un soupire tout en fermant les yeux, il se ravisa, faisant demi-tour pour la rejoindre sur le gazon. Se plantant devant elle, il faisait un peu d'ombre sur son écran d'ordinateur.
Lux releva quasi instantanément la tête tout en ôtant ses écouteurs et Ugo tout penaud lâcha enfin :


Je crois qu'on devrait mettre les choses à plat toi et moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Lun 10 Nov - 20:20

Etudiant un des discours de Martin Luther King, sa personnalité historique favorite, sur lequel elle devait rendre un devoir, Lux ne se rendit pas tout de suite compte qu'elle n'était plus seule. Ce n'est qu'au moment où une ombre se posta devant son écran qu'elle se décida à lever les yeux. Et qu'elle se rendit compte qu'il s'agissait d'Ugo Preston, l'une des personnes avec qui elle s'était brouillée - chose qui la surprenait car ça ne lui arrivait pas souvent. Ugo avait débarqué dans sa chambre un soir, et Lux avait fait en sorte d'être une véritable amie, en lui faisant comprendre que ses choix de vie n'étaient pas forcément les meilleurs, car elle ne pouvait rester là à l'écouter se détruire sans rien faire. Et au lieu d'en discuter, Ugo avait pris la mouche et était parti plus vite que l'éclair. La jolie métisse n'avait pas vraiment compris pourquoi ils en étaient arrivés là, toujours est-il qu'elle avait assisté de loin à son couronnement en tant que Roi des So Cool et qu'elle avait été choquée et attristée en voyant son alliance avec Lucifer - ou Charlie Thomas pour les intimes. Ils s'étaient éloignés, et leur amitié manquait à la jeune femme, mais elle n'avait pas eu envie qu'il revienne parce qu'il se sentait obligé. Et pourtant il était là, face à elle. Laissant ses pensées sombres de côté, elle lui fit un sourire qu'elle voulut chaleureux et tapota sur l'herbe prêt d'elle, pour l'inviter à s'asseoir à ses côtés.

- C'est dingue comme l'histoire des Noirs Américains peut être vaste et compliquée... Le regard du jeune Preston posé sur elle mit fin à sa réplique. Mais je suppose que ce n'est pas ce qui t'intéresse là tout de suite.

La jolie brune passa une main dans ses cheveux, avant de soupirer légèrement. Il fallait qu'elle se lance, même si elle ne savait pas du tout comment on faisait pour s'excuser, car elle avait toujours préféré zappé une relation quand les deux protagonistes n'étaient plus sur la même longueur d'onde.

Ecoutes Preston... J'aurais pas dû me mêler de ce qui ne me regarde pas. Tu avais raison, c'est ta vie, ce sont tes choix. Et je n'ai pas mon mot à dire. C'est juste que... Tu es ce que je considère le plus comme un frère, tu sais, le complexe de l'enfant unique, oui parce que Matt n'est pas mon frère, ce qui l'arrange en fait car comme ça il peut... Bref je m'égare. Tout ça pour dire que je serais vraiment triste s'il t'arrivais quelque chose et que tu souffres encore en sachant que je n'ai rien fait qui soit en mon pouvoir pour l'en empêcher.

Lux écarquilla légèrement les yeux, surprise. Depuis quand parlait-elle autant ? Elle ne se rappelait pas la dernière fois où elle avait prononcé de son propre chef ce genre de tirade. N'étant pas du genre sentimentale, elle se savait gauche et empotée lorsqu'il s'agissait de dire à quelqu'un qu'elle tenait à lui. Non pas qu'elle l'ai formulé expressément dans son petit discours, mais elle espérait qu'Ugo l'ai senti ainsi. Parce que sinon, ils étaient mal. Lux savait qu'elle ne pourrait sans doute jamais répéter ce qu'elle venait de lui dire, alors ils allaient devoir faire avec. Enfin, surtout elle. La jolie métisse fut soudainement très absorbée par un point sur son ordinateur. C'était ça ou... se couvrir de honte une fois de plus. Car la réponse de son ami se faisait désirer, et elle ne savait pas s'il se retenait de rire ou s'il comptait l'assommer une fois de plus en se sauvant aussi vite qu'il était arrivé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mer 12 Nov - 16:50

Ugo fronça les yeux alors que Lux commençait à lui parler de... heu des noirs américains ?? N'ayant pas vu l'écran de la jeune femme, étant donné qu'il était à contre jour, le jeune Preston mit un petit moment avant de comprendre où la jolie Lux Adams voulait en venir... jusqu'à que son regard croise un bouquin posé sur le gazon à côté de son Macbook... Ses yeux s'ouvrirent tout ronds alors qu'il comprenait que Lux était tout simplement en train de bosser sur l'historique des affro-américains. Il lacha même un petit rire débile, un peu gêné et tout penaud. Ugo s'était attendu à ce que la jeune femme soit un peu hargneuse avec lui et visiblement, ce ne fut pas le cas, elle avait l'air d'avoir attendu longtemps ce moment étant donné le petit monologue qu'elle lacha par la suite.

C'est alors qu'elle fit son mea culpa, reconnaissant ses torts, le fait qu'elle aurait pas du se méler de ses histoires à lui mais se justifiant quand même en lui avouant qu'elle le considérait comme un frère. Cette révélation toucha Ugo. En réalité Lux était juste inquiète pour lui et elle n'avait pas traduit ça de la meilleure manière qui sois... mais bon, vu la teneur de la chose, c'était largement pardonnable.

Ugo grimaça légèrement, si ça avait été dur pour Lux, ça l'était aussi pour lui. Il lacha enfin :


J'ai peut-être été un peu dur avec toi... J'ai cru que tu me jugeais juste gratuitement, sans prendre en compte ce que je pouvais ressentir. C'était dur de te confier mes problèmes et dur de t'entendre dire tout ça, alors que j'avais juste besoin de ton soutien. Tu sais Lux, j'ai conscience de beaucoup de choses, je suis lucide sur ma vie... Je sais qu'on est tous responsable de la vie qu'on mène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mer 12 Nov - 22:13

Lux avait espéré que son petit discours avait eu l'effet escompté sur son ami. Lorsqu'Ugo lui répondit qu'il était lucide sur sa vie et sur ses choix, la jeune femme sentit qu'ils n'avaient pas encore fini de se parler. De se dire toute la vérité. Elle décida qu'il fallait qu'elle lui fasse part de ses impressions, afin qu'il comprenne pourquoi elle avait réagit ainsi. Elle n'avait pas envie de partir en laissant des faux-semblants et des paroles inavouées hanter ses proches. Et puis ça lui éviterais de trop penser à ses propres soucis, et par la même qu'Ugo n'ait pas le temps d'y penser non plus. Elle ferma son ordinateur et le posa sur ses livres, avant de poser son regard noisette sur l'ancien bichon frisé.

- Explique moi juste une chose... Pourquoi tu les laisses faire ? Pourquoi tu les laisses te traiter comme si tu n'avais aucune valeur ? Ils t'ont toujours dévalorisés, reléguer au second rang et toi tu... Enfin, j'ai l'impression que tu les as laissé gagner. Tu m'as toujours dit que j'avais une trop haute opinion de toi, Preston, mais ce n'est pas vrai. Il y a en toi beaucoup plus que du négatif.

Lux lui fit un sourire amical empli d'une grande douceur. Elle souhaitait de tout son coeur qu'il n'allait pas le prendre mal, car ce n'était pas son intention de le juger. Elle voulait simplement lui faire comprendre qu'il fallait qu'il arrête de se torturer et de se punir pour des choses qu'il n'avait pas fait. Il n'avait pas choisi de naitre Preston et d'être qui il était. La jeune femme avait fait exprès de ne pas citer de noms lorsqu'elle disait "les", car cela comprenait trop de monde pour pouvoir tous les nommer. Et surtout, Ugo pourrait y mettre qui il voulait : Charlie, Cruz, Effy, sa propre mère, etc... Bref, toutes les personnes qui faisaient parties de sa vie et qui n'y avaient apporté que le malheur ou qui avaient forcé le jeune homme à se voir comme quelqu'un qui n'en valait pas la peine et qui n'était pas bon. Et ça, Lux avait du mal à l'accepter.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 10:40

Lux ne put pas s'empêcher d'en venir aux choses qui fachent et Ugo ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, tout deux avaient besoin de poser cartes sur table/gazon histoire de se comprendre et de repartir sur de bien meilleures bases. Ugo était du genre fuyant, lorsqu'il s'agissait de conflit ou bien de conversations qui fachent mais Lux était bien trop importante pour qu'il s'y échappe encore une fois. Malgré tout et malgré leur amitié, Ugo ne savait pas vraiment si la jeune femme pouvait garder ses petits secrets sans que ça lui brûle la langue car apparemment il avait entendu dire, déjà une fois qu'elle avait un peu trop parlé...

Autre chose un peu génante, Lux avait tendance a avoir une méga haute opinion de lui, oubliant un peu les faits. Ugo lacha un soupire, un poil agacé même si cette conversation était importante et qu'il était daccord pour qu'elle ait lieu.


Tu te trompes... Ces derniers temps il y a un peu trop de négatif Lux... Tu sais je crois énormément au Karma, et je commence déjà à payer le conséquences de mes actes. Je sais que la note va être salée. Il continua : Ce temps là est fini, je ne laisse plus faire personne. J'ai réussi à prendre la place de Cruz au sein des So Cool et je me tape son fantasme numéro 1, qu'il n'a lui-même jamais réussi à avoir. Je laisse certaines personnes penser qu'elles ont du pouvoir sur moi, mais c'est temporaire... Je prépare quelque chose de gros Lux, et aucune de ces personnes là, ayant participé à mon malheur n'en sortira indemne... Ca va être du grand spectacle. Suite à ça, je reprendrai ma vie en main... mais tu peux comprendre que j'ai besoin de réaliser tout ça avant, de les écraser comme des merdes ! Je m'en suis fais la promesse et je suis un homme de parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 12:52

Lux encaissa ce que son ami lui racontait sans dire mot. Elle avait l'impression d'entendre l'un de ses discours made in Charlie Thomas ou Cruz Preston. Vive les So Cool, longue vie aux So Cool, nous sommes les meilleurs et blablabla... Mais qu'y avait-il de si important et de si magnifique à être parmi "l'élite" de ce lycée ? Ce n'est pas comme si cela avait une influence sur le monde extérieur. Les jeunes de Degrassi était trop focalisés sur leur place dans cette ville pour comprendre que le monde ne se limitait pas aux murs de cette cité. Et le pire dans tout cela, c'est que toute cette lutte de pouvoir finissait par corrompre des personnes qui étaient bonnes, comme Ugo. Lux savait qu'elle le mettait peut-être sur un piédestal, mais Ugo était quelqu'un de bien, elle en était sûre. Elle espérait que son plan ne comportait pas trop de risques pour lui et qu'il allait réussir à s'en sortir sans trop de mal. Sachant qu'elle ne parviendrait pas à le convaincre, et qu'il finirait par s'enfuir et se rebuter si elle continuait dans cette voie, elle décida de changer de sujet en parlant de choses plus légères. S'il voulait lui en dire plus, il le ferait. Elle ne lui forcerait pas la main. Mais elle allait lui faire comprendre qu'elle serait toujours là pour lui, du moins, autant qu'elle le pourrait.

- Roi des So Cool, hein ? T'as une couronne et un sceptre ? Est-ce qu'il faut que je te fasse la révérence ?

Lux se releva malicieusement et fit une courbette devant son ami. Puis elle se mit à rire et se réinstalla à ses côtés. Elle n'avait pas oublié leur précédente conversation, mais elle n'avait plus envie de se fâcher avec lui. Pour le temps qu'il lui restait, ça n'en valait pas la peine. Elle allait devoir accepter d'être l'amie silencieuse qu'Ugo attendait qu'elle soit, assistant de près ou de loin à son destruction sans pouvoir tenter de l'en empêcher. Mais cela ne signifiait pas que si devant lui elle ferait comme si elle acceptait ses choix, par derrière elle n'allait pas tenter de tout faire pour le sauver. Et ce, même si c'était contre sa volonté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 13:35

Alors que Lux se relevait pour effectuer une courbette et se foutre de sa gueule au passage, Ugo éclata franchement de rire. Si Lux pensait que son ami avait changé et que le pouvoir lui était monté à la tête, elle se trompait lourdement. Certes le jeune Preston jouait désormais sur les apparences mais il était toujours le même sous cette carapaces superficielle et il se moquait toujours autant de tout ces jeux de pouvoir à la con. Il lui pinça un côté tout en tirant la langue, tout en répondant :

Je n'ai pas changé d'avis à ce sujet, tout ça est toujours aussi pathétique à mes yeux... Le jeune Preston conclua d'un clin d'oeil avant de changer de sujet.

En effet, ils avaient assez parlé de lui et de sa future vendetta, Ugo avait désormais envie de savoir ce qui l'avait mené à briser le silence entre eux. Il voulait savoir comment se portait la jeune femme et surtout, si elle avait enfin fait un pas en direction de Piotr :

Comment tu te sens toi ? T'as revu Piotr depuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 21:03

L'ancien Ugo aurait trouvé ça plus que pathétique. Il fallait croire qu'il avait quand même changé un plus qu'il ne souhaitait se l'avouer au cours de l'absence de son amie. Mais Lux ne pouvait le blâmer, elle n'était pas toute blanche (dédicace à Mymy, elle peut pas être toute blanche vu qu'elle est black Arrow) non plus. Elle aussi avait fait des choses dont elle n'était pas forcément fière. Elle avait évolué, avait même selon certains points de vue changée de façon significative. C'est pour cela qu'elle n'ajouta rien, se contentant de sourire et de grimacer légèrement lorsqu'Ugo la pinça. Les questions que lui posèrent ensuite Ugo étaient celles qu'elle redoutait. Sourire, faire semblant, étaient des choses qu'elle connaissait et avec lesquelles elle était rodée. Mais Ugo connaissait désormais son secret, et elle savait qu'il pourrait détecter le vrai du faux. Il fallait donc qu'elle élude les questions, de façon à ne pas dire de mensonge tout en cachant la vérité. Elle posa sa tête sur l'épaule de son ami, de manière à ce qu'il ne voit pas ses expressions faciales au moment où elle répondrait.

- Moi ? Tout va bien. Un peu surchargée de travail avec tous ces cours que j'ai à rattraper mais je gère. Et oui, j'ai revu Piotr.

Elle ne lui en dit pas plus. Car d'une part, il lui avait juste demandé si elle avait revu son ex, et de deux, elle même ne savait pas où ils en étaient. Les baisers échangés dans les couloirs du lycée ne signifiaient pas grand chose et leur discussion avait surtout servie à aplanir les choses. C'est fou comme Lux s'appliquait à mettre les choses à plats avec beaucoup de ses relations. Un peu comme une personne qui sentait sa fin proche remplissait les dernières conditions de son testament avant que son heure n'arrive. La jeune femme savait que ce n'était qu'une question de temps avant que l'arrêt de son traitement ne se fasse ressentir. Et que cela n'annoncerait rien de bon. Elle avait déjà accepté son sort, il ne lui manquait plus qu'à laisser un bon souvenir à toutes les personnes qui comptaient pour elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 21:34

Bien évidemment connaissant l'énergumène, Ugo se doutait bien que Lux lui servirait une version hyper positive de sa vie... Lux avait cette fâcheuse tendance à vouloir toujours dire que tout va bien, pour il ne savait qu'elle raison car après tout, ce n'était pas parce qu'elle était condamnée qu'elle n'avait pas le droit de se laisser aller et d'avouer ses peurs et ses maux. Mais bref, Ugo n'avait pas envie de s'embarquer sur ce terrain là, car il risquait de se fâcher une nouvelle fois avec elle... Alors il savait bien que Lux en profitait pour réfléchir après chacune de leur dispute, mais désormais le temps était compté et Ugo n'avait pas envie que la jeune femme parte avant qu'ils n'aient pu se réconcilier, c'était quelque chose qu'il ne saurait pas se pardonner.

Ugo hocha la tête, content d'apprendre qu'elle avait enfin revu Piotr, ce qui était en son sens une bonne chose. Pour Ugo, Piotr était l'amour de Lux, mais genre l'amour de sa vie, et ça, même la maladie n'y pouvait rien !


C'est une bonne chose... Depuis quand tu ne prends plus ton traitement ?

Ugo prêchait le faux pour savoir le vrai, mais il était à peu près sur de ne pas se planter, parce que Lux avait bien trop bonne mine pour être sous chimio alors, à moins qu'elle soit miraculeusement guérite, il n'y avait plus que cette malheureuse option au compteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 13 Nov - 22:20

Parler de Piotr était encore trop difficile pour Lux, tant qu'elle ne savait pas où ils en étaient. Mais elle acceptait de le faire un peu avec Ugo, car elle savait qu'il ne demandait ça que pour son bien. La perspicacité du jeune homme surprit quelque peu la jolie métisse, qui avait vraiment tout fait pour cacher la vérité. Elle enleva sa tête de l'épaule d'Ugo et se redressa légèrement avant de poser ses mains derrière elle, et de renverser sa tête pour observer le ciel bleu dégagé de tout nuage. Elle se perdit dans ses réflexions, ne sachant que répondre. Ugo avait été sincère avec elle - enfin elle l'espérait - elle devait peut-être jouer cartes sur table aussi. De toute façon, elle avait pris sa décision, et tout ce que pourrait lui dire Ugo n'arriverait pas à lui faire changer d'avis, comme elle n'avait pas pu le faire malgré tout ce qu'elle avait essayé. Après un long moment d'attente, elle finit par redresser son visage et le tourner vers son ami pour le regarder.

- Depuis 3 mois. Plus rien ne marche de toute façon, les médecins sont un peu perdus vu qu'ils ne comprennent pas pourquoi. Ils me font rire avec leur air désespéré... Le sourire ironique de Lux s'effaça assez vite en voyant que le visage de son ami se décomposait de plus en plus à mesure de ses révélations. Et mince. Il fallait qu'elle le rassure. Mais tout va bien, Pres... Ugo, tu n'as pas à t'en faire.

La jeune femme avait fait un effort pour l'appeler par son prénom, histoire de tenter de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas envie de s'aventurer sur ce sujet mais qu'elle appréciait sa sollicitude. Et comme à chaque fois qu'elle voulait tenter de sauver les apparences, quelque chose allait de travers. Lux sentit quelque chose couler de son nez. Elle n'était pas malade - enfin elle n'avait pas de rhume quoi - cela la surprit donc. Et ce n'est qu'en touchant qu'elle se rendit compte que c'était... du sang. Original. C'était la première fois que le sang coulait par son nez. D'habitude elle le recrachait. Lux coupa court à ses réflexions en fouillant dans son sac pour chercher un mouchoir. Génial. Sa maladie avait encore gagné du terrain. Et frappait toujours au moment où elle faisait comme si tout allait bien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Dim 16 Nov - 16:01

Lux marqua une pause, un long silence et Ugo compris ainsi qu'il avait visé juste, qu'il ne s'était pas trompé. Le jeune homme quelque peu agacé de savoir que la jeune femme avait en quelque sorte baissé les bras et abandonné la lutte ne put s'empêcher de soupirer, il manquait cruellement d'air alors qu'elle admettait le fait qu'elle ne faisait plus rien car même si elle était condamnée, Ugo ne pouvait s'empêcher d'espérer un miracle pour la jeune femme, une sorte de récompense divine pour toutes les bonnes actions qu'elle avait toujours fait tout au long de sa courte vie. Néanmoins il n'avait pas le droit de s'énerver et de s'en prendre à elle, parce qu'elle restait maître de son destin et de sa vie. Si Lux avait fait le choix de raccourcir son existence et de ne plus se battre, il se devait de respecter son choix, même si c'était dur et insensé. Bien sur, Ugo se doutait que les traitements n'étaient pas une partie de plaisir et avaient contribué à lui donner moins de forces, son corps récoltant toute l'énergie de la jeune femme pour lutter contre ces foutues métastases et Ugo avait envie d'être fort pour la jeune Adams. Pourtant ses épaules tombèrent, comme cette foutue vérité et c'était dur à avaler.
Lux voulu le rassurer en assurant que tout allait bien et qu'il n'avait pas à s'en faire, mais c'était au dessus de ses forces.


Il lâcha, comme s'il était stone, l'air déphasé :

Si tu le dis...

Fixant son regard au loin, ne voulait surtout pas croiser les yeux de la jeune métisse, il ajouta :

Il te reste combien de temps maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mar 18 Nov - 20:02

Elle détestait voir cet air déprimé et triste que tout le monde avait dès que l'on parlait de sa maladie. C'était elle qui était mourante aux dernières nouvelles, alors pourquoi c'était eux qui faisaient cette tête là ? Lux n'était pas idiote, mais elle préférait se borner à croire que sa mort n'allait pas affecter ses proches autant que ça. Et c'est à ce moment précis qu'Ugo lui posa la question. Elle pensa un temps mentir, et lui dire qu'il lui restait une dizaine d'années de vie, mais cela ne servirait à rien. Et puis surtout, elle était lasse de ces mensonges entre eux. S'ils vivaient leurs derniers instants ensembles, autant qu'ils soient honnêtes l'un envers l'autre et qu'ils se disent la vérité, même si cette dernière faisait mal. Elle posa son regard sur la brindille avec laquelle elle était entrain de jouer depuis deux bonnes minutes avant de répondre d'une petite voix.

- 1 an, enfin à peu près. 2 ou 3 si je recommence mes traitements, mais je crois que le médecin avait un peu trop bu en disant ça.

Lux essayait de paraitre drôle, mais elle savait que la situation n'allait absolument pas faire rire Ugo. Il se contenait, mais elle avait bien senti qu'il y avait dans l'air comme de lourds non-dits. La jolie métisse ne savait pas si son ami se retenait de lui hurler dessus, mais elle se doutait que sa dernière révélation n'allait pas le laisser de marbre. Elle n'avait pas eu envie de parler de ça. Comment en étaient-ils arrivés là ? Il était temps qu'ils laissent tout cela derrière eux, car c'était bien trop déprimant. Elle lui fit un sourire et lui donna un petit coup d'épaule pour le faire sourire aussi.

- Bon, parlons d'autre chose. Comment va mon mini-Preston préféré ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mar 18 Nov - 21:03

Ugo hocha la tête alors que couperet tombait. Il lui restait un an. Une seule de putain de foutue année. Ne pouvait-il pas lui en offrir dix à quinze de sa propre vie ? Le jeune Preston ravala difficilement sa salive, une boule venant de se former dans son l'estomac... Il s'était attendu à plus... Il ne pouvait pas admettre la triste réalité. La jeune femme tentait tant bien que mal de faire de l'ironie mais Ugo ne la décela même pas, bien trop perdu dans ses pensées. Il venait de se prendre une sacré claque dans la gueule et commençait à culpabiliser sérieusement ? Ils avaient perdu quasi 3 mois avec ses putains histoire de cul de merde, comment avait-il pu être aussi superficiel ??

Lux tenta de changer de sujet, en parlant de Jude. A l'évocation de mini Preston, Ugo releva enfin les yeux, pour les poser sur la jeune femme... Il était comme sonné, complètement ailleurs. Il perdit quelques minutes à rebrancher le cerveau, avant de faire le lien et de comprendre que la jeune Adams était en train de parler de son fils.


Bien, lacha-t-il enfin. Elle voulait changer de sujet ? Il devait jouer le jeu non ? Après tout, il lui devait bien ça ? Tallie m'a appris à changer sa couche la dernière fois... C'était très instructif... et très odorant, ajoutat-il tout en esquissant un faible sourire en coin.

Et non, il n'arrivait pas à faire semblant, plus maintenant qu'il connaissait la vérité. Ca lui brûlait presque les lèvres...et surtout, il n'avait pas envie de passer le reste de sa vie à culpabiliser. Non, impossible. Attrapant le bras de la jeune femme, il se mit en marche, tout en trainant la jeune femme avec lui :

On va voir mon médecin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Jeu 20 Nov - 17:59

Lux ne comprit pas de suite ce qui se passait. A un moment, ils étaient là entrain de tenter de discuter normalement, comme les deux adolescents insouciants qu'ils auraient dû être, et ils parlaient même du petit bout de chou d'Ugo et de ses couches sales. Chose qui amusait plutôt Lux. Et d'un seul coup, voilà qu'elle se retrouvait forcée à se mettre debout, à être trainée comme une vulgaire poupée de chiffon, loin de ses affaires, par son ami qui tenait absolument à ce qu'elle aille voir son médecin à lui. Les connections se firent alors dans l'esprit de la jeune brune et elle tira sur la poigne d'Ugo pour tenter de la défaire.

- Hey ! Preston, arrêtes ! Stop ! Je ne plaisantes pas, arrêtes !

Lux arracha son bras de l'étreinte de son ami un peu plus fort qu'elle ne l'aurait voulu. Il lui avait fait peur avec son attitude presque robotique et elle en tremblait de tous ses membres. Elle réalisa alors qu'elle venait de faire quelque chose qu'elle n'avait jamais encore fait. Hausser le ton. Ugo s'était emporté - pour une raison tout à fait noble, certes - et lorsqu'il l'avait attrapé, elle avait paniqué. La jeune femme s'était arrêtée, presque étonnée d'avoir entendu cette voix qu'elle ne reconnaissait pas. Et pourtant elle était sienne. Lux ne se savait pas capable de ce genre de chose, et elle n'aimait pas cette personne qu'elle pourrait devenir si elle la laissait de nouveau sortir (psychologie de bazar, bonjour - merci Buffy !). Elle fit face à Ugo à qui elle toucha le bras pour le rassurer, pour lui montrer qu'elle était toujours là et qu'elle ne lui en voulait pas, en reprenant un ton amical et calme, qui lui ressemblait beaucoup plus.

- Je... Calmes toi. Ca va aller... Il n'y à rien que tu puisses faire, personne ne peut rien y faire. Ce n'est pas de ta faute, ni de celle de mes parents, ni même de Piotr. C'est la faute à pas de chance. J'ai déjà vu les plus grands spécialistes au monde, et même eux n'y peuvent rien. La seule chose qu'il me reste à faire, c'est de profiter. Du temps qu'il me reste. Et de ceux que... Lux avait définitivement du mal avec ce mot. Elle n'était pas sûre de pouvoir le prononcer un jour. Elle secoua la tête pour se concentrer sur Ugo une fois de plus. Enfin de mes proches.

Lux lui fit un doux sourire, pour tenter de le rassurer. Elle tremblait légèrement, et sentait qu'Ugo n'était pas dans un meilleur état qu'elle, mais il était important qu'il l'accepte. Qu'elle n'avait presque plus de temps. Et que la seule chose qu'elle voulait faire, c'était ne pas partir avec des regrets. Alors elle se permit de faire quelque chose qu'elle aurait pensé impossible il y a encore quelque temps. Lentement, elle s'approcha d'Ugo et fit passer ses bras autour de son cou afin de l'approcher d'elle pour lui faire un câlin. L'affection en public donnait des boutons à la jolie métisse, mais elle sentit qu'Ugo avait besoin de cette étreinte presque autant qu'elle. Ils restèrent dans cette position un moment, en attendant que les battements de leurs petits coeurs se calment.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mer 26 Nov - 9:04

Ugo s'arreta net, alors que la jeune femme tentait de stopper ses plans en faisant le poids mort. Le regard dans le vide, il tentait de garder son calme le plus longtemps possible mais il sentait déjà la moutarde lui monter au nez...et il sentait également qu'il allait bientôt dire des tas de choses qu'il allait finir par regretter mais Ugo n'était pas du genre à jouer à l'autruche, quand ça le concernait, ça le dérangeait pas vraiment, mais si cela touchait les gens qu'il appréciait vraiment, le jeune homme pouvait vite perdre tout contrôle et tout respect. Et là, Ugo avait beau se répéter inlassablement mentalement qu'il se devait de respecter les choix de la jeune femme, que c'était SA vie, d'un autre côté, c'était comme si elle se baladait avec une énorme enseigne au dessus de la tête, qui clignotait le mot "lache" et ça ce n'était pas normal, Lux n'avait jamais été une putain de lache habituellement.

Après cet instant d'égarement, Lux repris ses esprits et tenta tant bien que mal d'apaiser la situation en touchant le bras d'Ugo et en tentant de se justifier. Elle avait vu les plus grands spécialistes du monde entier et personne ne pouvait rien faire pour elle. Cette révélation le scotcha sur place, non, ce n'était pas vrai ?? Ce n'était que pur mensonge, il ne pouvait pas admettre que c'était fini, que la lutte était terminée. Le jeune Preston se frotta le visage à l'aide de ses deux mains avant que la jeune femme ne le prenne dans ses bras pour le serrer contre elle. Ugo se laissa aller à cette étreinte, tentant de refaire une énième fois le schéma dans sa tête. Il n'y avait pas de solution alors il fallait faire la lâche ? Il coupa doucement l'étreinte, ancrant son regard dans les yeux de la jolie métisse. Calmé, il avait encore pourtant beaucoup trop d'interrogations pour jeter l'éponge et changer de sujet comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Il n'était pas Candide et Degrassi n'était pas une utopie.

La dernière solution, c'est ce foutu traitement n'est-ce pas ? j'ai conscience qu'il ne soit pas agréable à prendre mais la Lux que je connais ne baisserai pas les bras devant un foutu traitement à la con... elle ne baisserait pas les bras devant une foutue maladie à la con... Je ne peux pas accepter le fait que tu cesses de te battre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Dim 30 Nov - 13:47

Les reproches cinglants dans la voix d'Ugo ne firent qu'ajouter de la peine à ce que la jolie métisse portait déjà. Elle savait que personne ne comprendrait sa décision, mais elle avait espéré qu'ils ne soient pas tous aussi vindicatifs. Elle sentait que derrière tous leurs beaux discours, ils ne pensaient qu'une seule chose d'elle : qu'elle était lâche. Mais ils n'avaient pas idée de tout ce qu'elle avait expérimenté, tout ce qu'elle avait subi. Et elle souhaitait de tout son coeur que jamais ils n'aient à le faire. Les chimios et leurs effets dévastateurs, les traitements interminables pour au final s'entendre dire que celui là n'avait une fois encore pas marché... Tout ceci était son quotidien et elle ne voulait plus avoir à le subir. Le dernier grand spécialiste qu'elle avait vu avait été le plus honnête, en lui faisant comprendre qu'ils ne pourraient de toute façon pas la sauver, qu'elle était condamnée, et que la seule chose qu'il pouvait faire était de prolonger sa vie de quelques petits mois. Au prix d'une énorme souffrance.

- Comme j'ai du mal à accepter la direction que tu as choisi pour ta vie... Mais j'essaye, parce que je tiens à toi et que comme tu me l'as fait si bien comprendre, c'est ta vie, tes décisions. Ce foutu traitement comme tu le dis, n'est que de la poudre aux yeux. J'y gagnerais quoi en le prenant ? Un an ? Tout en sachant que j'aurais perdu plus de 6 mois entre les hôpitaux, les médicaments, les chimios douloureuses... Au final, ça revient au même. Sauf que j'aurais souffert encore pendant 6 mois pour y gagner même pas une année. Faut croire que ces derniers mois m'auront rendue lucide. Je ne te demande pas d'accepter ma décision, juste de la respecter. S'il te plait...

Ce dernier "s'il te plait" presque suppliant était une sorte de dernière promesse que Lux tenait à ce qu'Ugo lui fasse. Elle savait qu'elle lui demandait beaucoup, mais elle tenait trop à leur amitié et à son soutien pour s'en passer. Le jeune homme pouvait la détester pour la décision qu'elle avait prise, pour le fait qu'elle ne tente pas le tout pour le tout, mais elle espérait qu'il le fasse par derrière et qu'il fasse au moins semblant de la soutenir dans toutes ses décisions, histoire qu'elle parte sereine, lorsque le moment sera venu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Lun 1 Déc - 17:30

C'était facile de se défendre en comparant des choses incomparables. Certes Ugo avait bien trop de peine pour continuer à jouer ce petit jeu sans fin, mais il connaissait bien trop la jeune femme pour savoir à quel point elle pouvait être tétue et déraisonnable parfois. Sauf qu'avant, il s'agissait juste de fringues ou de soirées, pas de sa vie.
Ugo toussa pour s'éclaircir la gorge, ok il avait peut-être fait des choix de vie un peu discutables, mais ces derniers n'étaient pas sensés le mener dans le caniveau, du moins pas tout de suite (enfin sauf si Charlie prenait l'envie de le tuer, dans un délire "si je peux pas l'avoir, personne ne l'aura"). Bref, Lux voulait qu'Ugo fasse l'autruche, alors ok, il allait jouer le jeu mais bordel, ce que ça pouvait être foutrement égoîste de sa part... elle en avait pas idée !


Ok, lacha-t-il simplement, se murant dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mar 2 Déc - 16:12

Le ton défaitiste d'Ugo tomba sur Lux comme un couperet. Le simple "OK" qu'il lâcha était pire qu'un énorme discours. Il n'accepterait sans doute jamais sa décision. Et elle avait peur qu'il lui en veuille jusqu'au moment où elle s'en irait. Partir fâchée avec l'un de ses plus proches amis était la pire des chose qui puisse arriver, et surtout, Lux n'avait pas envie qu'Ugo s'en veuille après son passage dans l'au-delà. La jeune femme comprenait que son ami ne veuille pas accepter sa décision, mais elle savait aussi qu'elle n'en changera pas pour autant. Elle espérait juste qu'il tienne suffisamment à elle pour respecter ses choix et que surtout il ne lui fasse pas ressentir tous les jours qu'elle n'était qu'une lâche à ses yeux. Lux se dirigea vers ses affaires pour les rassembler, avant de retourner prêt du jeune homme. Elle venait d'avoir une idée, et elle espérait que cela aiderait Ugo à la comprendre et à mieux digérer la nouvelle.

- Hey... Fais pas cette tête, c'est pas ta faute encore une fois. Ca te rassurerais de l'entendre de la bouche de mon médecin ?

C'était quelque chose d'inédit, mais Lux était prête à faire cette concession pour Ugo. Si cela suffisait à redonner le moral - enfin, c'était un bien grand mot - à son ami, elle l'emmènerait voir son spécialiste, histoire qu'il lui confirme le diagnostic qu'elle venait de lui dévoiler. Mais elle espérait qu'il en déciderait autrement, et qu'il préfèrerait qu'ils passent le peu de temps qu'ils leur restait à se créer de merveilleux souvenirs qu'il pourrait ensuite se remémorer lorsqu'il penserait à elle. Lorsqu'elle ne serait plus là.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Mer 3 Déc - 17:02

Perdu au milieu de ses pensées, Ugo revint à lui alors que Lux venait de reprendre la parole pour lui proposer d'aller voir son propre médecin. C'était pas une démarche proposée sur de mauvaises choses mais Ugo ne put s'empêcher de prendre les choses négativement. Toute cette situation était dailleurs foutrement négative. Non il n'avait pas besoin d'entendre la même version que la jeune femme mais sortie de la bouche de son médecin, il avait suffisamment confiance en la jeune femme pour savoir qu'elle ne jouait pas. Il soupira comme las de cette conversation déplaisante.

Non, c'est bon. -t-il enfin. Il avait envie de se murer à tout jamais dans le silence, comme si cette auto-punition permettrait à un quelconque divin de revoir son jugement sur la jeune femme, de changer d'avis pour lui laisser la vie sauve.

Allons plutôt boire un café... J'ai besoin de te lumières pour me débarasser du pire poison de Degrassi...

Autant jouer l'autruche et changer directement de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The hardest thing in this world... is to live in it.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/08/2008
• MESSAGES : 1226
• I-POD : Tinashe feat. A$AP Rocky - Pretend
• HUMEUR : Hurt. But not dead yet

MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   Lun 8 Déc - 17:16

La jeune femme sentait bien qu'Ugo n'avait pas envie qu'elle baisse les bras, de même qu'il n'avait pas envie d'accepter sa décision de ne pas continuer son traitement. Le petit "non c'est bon" dit avec tant de fatalisme lui fit un énorme pincement au coeur qu'elle tenta tant bien que mal de dissimuler derrière un sourire qui sonnait absolument faux. Ugo la connaissait, il allait forcément s'en rendre compte. Mais elle se doutait aussi qu'il finirait par changer de sujet, histoire de faire l'autruche un peu plus longtemps, quitte à nier l'évidence. Lorsqu'il lui dit qu'il avait besoin de son aide, Lux ne put s'empêcher de sourire mais cette fois-ci de façon beaucoup plus sincère. Ugo lui faisait de nouveau confiance, et il avait besoin de ses conseils. Elle allait faire en sorte d'en être digne. Elle récupéra ses affaires avant de retourner devant Ugo et d'acquiescer pour le café.

- Tu as toute mon attention. Puis-je connaitre le nom de ce poison ou je pense à qui tu penses ?

Lux avait quelques doutes quand à l'identité du fameux poison, mais elle voulait être sûre de ne pas se tromper et qu'Ugo et elle était sur la même longueur d'onde. Elle ne voulait pas encore se disputer avec lui et passer pour une amie qui jugeait ses choix. Donc elle le laisserait lui dire le nom de cette personne et l'écouterait sagement avant d'émettre le moindre avis. Mais elle n'allait pas pour autant se priver de lui faire comprendre ce qu'elle pensait de la personne en question si jamais c'était quelqu'un qu'elle n'appréciait guère et qui allait forcément faire souffrir son ami, si ce n'était pas déjà le cas. Pendant qu'Ugo réfléchissait à sa réponse, les deux jeunes se dirigeaient d'un pas assuré et tranquille vers leur prochaine destination, afin de se désaltérer un peu.

THE END

(Tu crées le prochain pour le café et le reste I love you ?)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I lie more convincingly than I tell the truth (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I lie more convincingly than I tell the truth (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Courtyard & Parking-