AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 14:24

Un cercueil vide. Un putain de cercueil vide. Voilà ce que Laureen et Lucas enterraient aujourd'hui. Personne, je dis bien personne, n'était au courant du fait que le corps d'Ana avait disparu - au même titre que celui de Gabriel (mais ça on s'en fiche). Les policiers avaient fait en sorte d'éliminer les vautours et lorsqu'ils avaient annoncés que la dépouille d'Ana n'était plus, ils l'avaient fait en présence uniquement des parents de la petite, et de deux policiers, qui avaient été tous deux tenus au silence. Laureen et Lucas avaient décidé de ne pas en informer leurs proches, surtout leurs enfants, qui souffraient déjà bien assez de la disparition de leur petite soeur. Surtout Linor. Qui ne comprenait pas pourquoi il n'y avait pas la présence réconfortante de sa jumelle auprès d'elle, et ce, malgré son jeune âge. Elle pleurait énormément, et il était très difficile pour ses parents de la calmer.

Pour sa part, Laureen ne dormait plus, ne mangeait presque pas, ne sortait plus, ne répondait pas à qui que ce soit et passait toutes ses journées enfermée avec sa fille dans la chambre qu'elle partageait avec sa soeur. Parce que oui, Laureen avait décidé de prendre sa place au sein de sa famille brisée. Ils souffraient déjà tous énormément, il fallait à tout prix éviter que cela soit encore plus dur. Elle avait donc congédié Adriana et Diane - qu'elle ne connaissait pas mais qui de toute façon n'allait plus avoir de place dans la vie de la petite Linor dont sa mère ne comptait plus jamais se séparer - et avait repris sa place de femme auprès de Lucas, histoire qu'ils se soutiennent tous mutuellement. Elle avait l'impression de tomber de plus en plus dans une spirale infernale, qui semblait sans fin. Elle avait essayé à maintes reprises de pleurer, mais sans succès. Elle ne pouvait tout simplement pas croire à la mort de sa fille chérie. Elle passait son temps à cajoler la poupée préférée de sa petite Ana, et l'emmenait partout, comme si cela pouvait lui laisser un petit bout d'elle.

Et elle l'avait aussi aujourd'hui, en ce jour si ironique et triste à la fois. Tout le monde semblait dévasté, encore plus qu'elle, et elle avait parfois dû en consoler quelqu'un. Sa force de caractère et son sourire de façade, en bonne maitresse de maison qu'elle se devait d'être, devaient sans doute étonner les convives, mais la jeune femme se disait qu'elle devait être forte, au moins pour sa famille. S'ils craquaient tous, qui allait les maintenir debout et leur donner la force de continuer ? Laureen ne savait pas trop pourquoi elle avait endossé ce rôle, mais elle ne pouvait le lâcher maintenant, au risque de ne plus jamais pouvoir s'arrêter - ou alors de se suicider. Vêtue d'une robe cintrée noire, dont elle venait de lisser les plis imaginaires, elle s'avança vers l'allée centrale, avant de s'installer au premier rang, avec son mari et ses enfants. Le regard vide, elle ne pouvait s'empêcher de fixer le cercueil fermé et sceller dans lequel le corps de sa fille aurait dû se trouver. Les convives devaient sans doute se demander pourquoi le corps n'était pas exposé, mais en même temps, voir le corps d'une enfant de 2 ans morte égorgée n'était pas forcément du meilleur effet. C'était sans doute cela qu'ils penseraient en voyant le cercueil fermé. Et à dire vrai, Laureen se fichait bien de ce qu'ils pouvaient penser. Personne ne pourrait souiller la mémoire de sa fille, et personne ne saurait jamais qu'elle n'était pas dans cette boite en route vers sa dernière demeure. La jeune femme ajusta sa fille sur ses genoux, avant de lui donner la poupée de sa soeur pour qu'elle se calme un peu. Dire que cette horrible journée ne faisait que commencer...

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Présidente des élèves. | The heart is deceitful above all things.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 236
• LOCALISATION : Bureau de la présidente des élèves
• HUMEUR : Légèrement machiavélique mais avec le sourire ☼

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 17:16


Les jours qui suivirent la mort brutale de la petite Ana passèrent à une vitesse folle. Et ce matin là, était déjà le jour de l'enterrement. Autumn se réveilla difficilement, et pris le temps de sortir de son lit. Elle jeta un œil à son téléphone portable, et ne prit pas la peine de lire les dizaines de messages de condoléance qu'elle avait déjà reçu. Ca lui paraissait tellement irréaliste. Elle s'asseya au bord de son lit et composa le numéro d'Effy pour lui envoyer un message. Elle avait absolument besoin d'elle à ses côtés.


Autumn a écrit:
Je te réserve une place à côté de moi. On se voit là bas. A

Autumn ne pouvait pas en dire plus, prononcer le prénom de sa sœur, ou seulement le mot "enterrement" lui donner la nausée. Elle avait également envie d'appeler Johnathan et de lui demander de ne pas la quitter d'une seule seconde, mais elle hésita et ne le fit finalement pas. Elle espérait que chacun des So Cool serait présent à ses côtés, et lui prouveraient une amitié sincère - la même qu'elle ressentait pour eux. Elle se leva sur cette idée, et se dirigea vers son placard pour en sortir une robe noire et sobre. Toute simple, toute déprimante. Elle choisit une paire de chaussures pour aller avec et un petit gilet. Il risquait de faire froid, elle le sentait. Avant de s'habiller, elle prit le temps de prendre une douche brulante, le temps de verser quelques larmes en privée et dans le silence sous l'eau qui tombait sur son corps bronzé. Ensuite, elle se maquilla légèrement et laissa ses cheveux dans le vent. Elle attrapa une petite pochette pour y glisser un paquet de mouchoir - c'était cliché mais sûrement utile - et son téléphone portable qu'elle brancha sur silencieux. Elle hésita une seconde à descendre, elle avait mal au cœur d'avance de voir le visage effondré de ses parents. Pour le reste de la matinée, elle essaya encore une fois de paraître digne et forte.

Une fois l'heure arrivée de se rendre à la cérémonie, elle descendit accompagnée de ses parents et fit quelques signes de main aux personnes qu'elle connaissait avant de se rendre directement au premier banc pour s'assoir à côté de sa mère. Elle lui adressa un petit sourire, et caressa sa main quelques instants. Elle jeta ensuite un regard derrière elle pour voir si Effy était arrivée. Autumn avait, peut être pour la première fois de sa vie, besoin de serrer la main de quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mini chieuse | I know that You've been Waiting for Me.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 29/08/2014
• MESSAGES : 117

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 20:08

Les yeux rougis par les pleurs qu'elle n'avait pu contenir toute la nuit, Rebecca s'observa une dernière fois dans le miroir. Sa filleule Ana était morte. Ce petit ange innocent s'était fait arraché la vie et Rebecca ressentait cette injustice lui brûler le cœur et le fond de ses entrailles. Deux ans. Elle avait seulement deux ans ! Rebecca essuya les larmes qui avaient coulé le long de ses joues attrapa son maquillage pour essayer de rattraper tout ça et camoufler sa peine. Elle se devait d’être forte. Laureen devait probablement être dans un sale état. Elle devait être solide, elle devait être l’épaule réconfortante sur laquelle son amie pouvait se laisser aller. Elle le devait à Laureen. Elle le devait à Ana. Rebecca ravala ses larmes avec difficulté en embrassant sa petite Kayla. Sa nounou venait d'arriver et sa fille chouinait déjà de voir sa maman sans aller. Son cœur se resserra un peu plus. Elle ne s'imaginait pas vivre sans sa fille, elle imaginait l'immense douleur que Laureen et sa famille devaient ressentir. C'était juste horrible !

Arrivée à la cérémonie, Rebecca chercha du regard Laureen. Elles ne s'étaient pas adressé un mot depuis l'histoire avec Andreas mais tout cela était bien futile aujourd'hui. Rebecca s'en voulait de ne pas avoir assez profité de sa petite Ana et elle s'en voulait d'avoir fait la gueule à son amie si longtemps. Elle se sentait honteuse. Presque honteuse d’être là, finalement. Mais non, Laureen aurait besoin de gens autours d'elle. Elle aurait besoin d'un grand soutient et Rebecca était déterminée à lui apporter son aide, qu'elle le veuille ou non. Elle prit une grande inspiration lorsqu'elle repéra enfin la famille Johanson sur le premier banc. Devait-elle y aller maintenant ? Elle hésita quelque secondes, puis finalement, sans réfléchir, elle traversa l'allée.

" Toutes mes condoléances. Je... Je suis tellement désolée. " dit-elle la voix tremblante et cassante. Et elle sera Laureen dans ses bras en faisant attention à la petite Linor sur ses genoux. Lorsqu'elle relâcha son étreinte, elle embrassa d'ailleurs la jumelle d'Ana tendrement et accorda un sourire compatissant au reste de la famille avant de leur donner à eux aussi une légère accolade. C'était dur, mais elle faisait de son mieux pour cacher ses émotions. Et pourtant, Rebecca était deux doigts d'exploser en sanglot. Le chagrin qu'elle ressentait était tel, qu'elle n'arrivait même pas a regarder son amie dans les yeux. Elle attrapa sa main qu'elle sera avec force " Je serais derrière si tu as besoin de quelque chose, tu me fais signes... " Rebecca n'osait pas s'imposer et pourtant, il s'agissait de sa filleule. Elle ne voulait pas froisser les gens qui n'avait pas était absent dans la vie de la petite Ana en s'installant trop près. Parce qu'elle, elle n'avait pas su être présente. Pas assez. Et elle s'en voudrait toujours pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 1745
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Sam Smith - I know I'm not the only one
• HUMEUR : Libérée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 21:09

Effy était silencieuse dans la voiture. Son père, qui habituellement criait sur tous les autres automobilistes ne disait pas un mot, lui aussi. L'atmosphère était pesante et horriblement triste. Autumn, sa meilleure amie avait perdue sa petite sœur de la façon la plus tragique qui soit. Effy avait beaucoup de peine pour la famille Johanson. Et elle ne savait pas comment elle allait retrouver sa meilleure amie. Elle avait l'habitude d'avoir le contrôle sur absolument TOUT ! Effy avait peur que cela soit le cas aujourd'hui encore et qu'elle emmagasine tellement de douleur qu'elle finisse par développer un genre de maladie ou dépression nerveuse. La fille du proviseur savait que sa meilleure amie était forte pour cacher les apparences mais elle espérait qu'elle ne se prendrait pas dans son propre piège aujourd'hui. Personne ne lui en voudrait d’éclater une bonne fois pour tout. Elle avait le droit d'être humaine, comme tout le monde.

Effy avait repensé à ce qu'Ugo lui avait dévoilé au sujet d'Autumn mais elle ne pouvait pas la laisser tomber dans un tel moment. Elle devait avoir besoin d'elle et Effy mettait tout le reste de coté. Aujourd'hui, ça n'avait plus aucune importance. Elle en parleraient forcement un jour, mais ce n'était pas pour tout de suite. La tragédie qui s’abattait sur la famille Johanson était bien trop douloureuse pour qu'elle ajoute son grain de sel. D'autant plus, que leur petites problèmes d'adolescents étaient bien dérisoire face à cette triste fatalité qu'était de perde un proche. Une sœur. Une coquine. Une adorable gamine rigolote et câline. Effy avait toujours adoré les jumelles et avait souvent joué avec elle dans la chambre d'Autumn alors que cette dernière travaillait l'un de ses nombreux discours de présidente des élèves dans un coin sur son luxueux bureau. En fait, Effy ne réalisait pas totalement ce qu'il se passait. Elle avait bien enregistré l'information mais n'était pas sûre de l'avoir encore bien comprise. Ce n'est qu'en pensant qu'elle ne révérait plus jamais la jeune enfant que ses yeux s'humidifièrent de larmes. Larmes qu'elle s'empressa de sécher des lorsque son père manœuvrait pour se garer.

Effy s'avança dans l'allée, suivit de près par ses parents. Elle était inquiète de retrouver Autumn dans un état bizarre. Elle présenta ses condoléances à la famille avant de s’asseoir sur le banc à coté de son amie, sans un mot, elle attrapa sa main qu'elle sera fort dans les sienne. Lorsque Autumn se tourna enfin vers elle, Effy la prit délicatement dans ses bras en caressant son dos. Effy n'était pas doué avec les mots et elle espérait par ce geste montrer à son amie qu'elle pouvait compter sur elle. Peu importe les requêtes, les problèmes, les douleur et la peine. Elle sera là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 21:32

L'enterrement de la petite Ana Johanson faisait l'ouverture des journaux télévisés. Le corps de l'infortuné enfant n'avait toujours pas été retrouvé et c'était donc un cercueil vide qui allait être mis en terre mais ça personne ne le savait et pourtant les journalistes dans leurs hélicoptères commentaient tout et n'importe quoi du choix du corbillard aux relations supposées de Laureen avec la mafia. En gros l'enterrement était "the Place to be" et bien entendu Charlie était là. Vêtue d'une élégante robe noire, elle s'approcha d'Effy et Autumn qui s'enlaçaient. Beurk.

- J'ai dû prévenir la sécurité... Un journaliste a réussi à s'infiltrer parmi les invités heureusement que je l'ai reconnu.

Charlie esquissa un sourire bienveillant en direction d'Autumn, ignorant délibérément Effy. Bientôt la fouine ne serait plus qu'une vague connaissance pour Miss Johanson.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Présidente des élèves. | The heart is deceitful above all things.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 236
• LOCALISATION : Bureau de la présidente des élèves
• HUMEUR : Légèrement machiavélique mais avec le sourire ☼

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 22:42


Autumn lâcha un lourd soupir quand Effy arriva. C'était comme si toute son angoisse s'envolait avec. Elle était très heureuse de découvrir le jolie visage de sa meilleure amie, et ne mit pas beaucoup de temps à se retrouver dans ses bras. Elle aurait aimé y rester encore de longues minutes. Elle chuchota dans son oreille:


- Merci Effy.

Autumn n'avait pas enlevé ses lunettes de mouche, même si ça faisait cliché et star de cinéma, elle n'arrivait pas à se décider de les enlever. C'était trop dur pour elle que chaque personne de la pièce puisse voir son regard perdu et fuyant, et les larmes qui coulaient silencieusement sur ses joues. Elle entendit la voix de Charlie, et elle se retira alors doucement des bras d'Effy pour regarder la nouvelle venue et écouter ce qu'elle avait à dire. Elle essaya d'afficher un petit sourire, mais toutes ces histoires de journalistes la désespérait au plus au point. Elle n'arrivait même pas à comprendre ce qui pouvaient les pousser à être aussi intéressés par cette histoire. Après tout le meurtrier était mort, il n'y avait plus de mystère à percer. Il restait juste une fillette à pleurer. Autumn soupira.

- Merci. Lâcha-t-elle la mort dans l'âme. J'aurais au moins espéré qu'ils seraient plus... discrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 11 Déc - 23:32

Laureen avait l'impression d'être une étrangère dans son propre corps. Elle voyait ce qui se passait, mais elle n'arrivait pas à mettre un mot, une parole sur tout cela. Sa fille lui manquait chaque jour, et elle avait l'impression d'être dans un déni sans fin et de souiller sa mémoire en n'ayant jamais versé une larme. Son visage tuméfié la faisait terriblement souffrir, mais elle avait refusé tout soin, car sa fille avait perdu la vie, alors qu'elle n'y avait laissé que son visage - qui finirait par se reconstruire - dans cette histoire. Peu importe ce que les autres pensaient, elle s'en fichait totalement. Elle ne voulait qu'une chose, retourner dans la chambre de ses filles et s'occuper de Linor et de la poupée d'Ana. Les yeux constamment rivés sur le cercueil de sa fille, Laureen n'avait pas conscience des personnes qui défilaient devant elle, qui essayaient de la consoler. La consoler ? Ils croyaient vraiment qu'ils pouvaient y faire quelque chose ?

Tous ces vautours étaient sans doute là pour se faire voir, pour faire bonne impression devant les paparazzis qui se jetaient en masse devant l'église. La moitié d'entre eux ne connaissaient pas la famille et la petite fille, alors que fichaient-ils ici ? Le père de Laureen et Manny avaient fait en sorte que tous les badauds soient tenus éloignés en engageant des gardes du corps, mais ils y en avaient toujours qui réussissaient à tromper la vigilance de ces armoires à glace. Laureen revint à la réalité lorsque la main de sa première fille se posa dans la sienne, mais elle ne put la serrer et lui rendre la pareille. Elle caressait les cheveux de sa fille d'un air absent, quand Rebecca fit son entrée. La marraine de la disparue. Sa peine devait être aussi grande. Laureen se laissa faire lorsqu'elle la serra, mais son corps et sa bouche n'arrivaient pas à lui communiquer ce qu'elle ressentait. Le mutisme dans lequel elle s'était plongée depuis le début de cette journée semblait ne pas prendre fin. Le regard toujours rivé sur le cercueil, la jeune femme ne releva pas le regard quand son amie s'en alla, remplacée par la jeune Presley et son père. Tout le monde semblait s'être déplacé, pour une si petite fille, cela lui paraissait presque irréel.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Ven 12 Déc - 9:07

Il y a parfois des jours que l'on aimerait ne jamais avoir vécu, et ce jour où Beth avait appris le terrible drame qui frappait la famille de son amie était l'un de ces jours. Elle avait eu tellement de mal à accepter cette affreuse nouvelle qu'elle avait cru d'abord à une horrible rumeur, qui malheureusement s'était confirmée quand Beth s'était rendue aux côtés de Laureen.
Depuis, tout était allé très vite et Beth avait fait tout son possible pour épauler son amie et l'aider à préparer les funérailles de sa fille. Tout ceci avait énormément affecté Beth, qui avait quasiment vu naître les jumelles, qui avaient l'âge de sa fille, et imaginer un jour voir Prudence et Linor jouer dans le jardin sans Ana lui était quelque chose d'impossible et d'insurmontable. Mais Beth ne devait pas flancher, elle devait se montrer forte pour son amie et être un véritable pilier sur lequel elle pourrait s'appuyer à tout moment.
Le matin des funérailles, Beth avait eu beaucoup de mal à se préparer, hantée par le souvenir de cette petite fille si jeune et tellement innocente. Ce qu'il lui était arrivé était juste atroce. Depuis, Beth culpabilisait énormément de vouloir mettre un terme à la vie de l'embryon qu'elle portait en elle, même si elle avait conscience que ce n'était en rien comparable.
Beth avait longtemps hésité à amener ou non avec elle Prudence. Et puis, Laureen lui avait dit que Linor serait présente, et Beth avait alors pensé que pour cette petite qui se retrouvait amputée de sa moitié, la présence de sa petite copine de jeu pourrait être d'un grand secours. On a beau dire que les enfants ne comprennent rien, ils sont telle une éponge qui absorbent les émotions des grandes personnes. Elle avait donc préparé Prudence, un peu machinalement, tout en remerciant le ciel de lui avoir offert une petite fille aussi merveilleuse qu'elle, et en priant pour qu'il ne lui arrive rien.
En arrivant sur le lieu de la cérémonie, Beth fut parcourue de frissons et s'empressa d'aller vers Laureen. Elle confia Prudence à Beverly, à qui elle avait demandé de l'accompagner, et prit Laureen dans ses bras. La jeune femme n'avait pas besoin de lui dire quoi que ce soit, elles s'étaient comprises d'un simple regard.
Bien que Beth ne porte pas Rebecca dans son cœur, elle lui adressa un sourire, car sa place était en effet ici, afin d'accompagner une dernière fois ce petit ange qui était sa filleule. Tout ce monde réunit aujourd'hui pour dire au revoir à Ana et soutenir sa famille lui laissait croire que l'être humain avait encore un peu d'humanité en lui, même si elle se demandait si pour certains, ce n'était pas juste une curiosité malsaine qui les avait fait se déplacer jusqu'ici. Beth caressa la joue de Linor et lui sourit, la gorge nouée. A la vision du si petit cercueil d'Ana, le cœur de Beth se serra et sembla s'arrêter pendant quelques secondes. Elle reprit sa respiration avec difficulté et fit signe à Beverly de s'approcher d'elle avec Prudence. Elle prit la main de Laureen dans la sienne, la serra très fort et lui murmura juste
"Je suis là".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Mer 17 Déc - 14:25

La présidente des élèves était dans un triste état. Charlie s'efforçait de ne pas avoir l'air trop rayonnante mais avec on ne pouvait pas demander au soleil de moins briller. Elle passa en mode Kimberly pour poursuivre son plan d'anéantissement. Sa voix restait doucereuse mais pas dans l'excès aucun de ses gestes ne reflétaient ses mauvaises intentions.

- J'ai cru comprendre que quelqu'un de ton entourage les avait prévenu...

Charlie se mordilla la lèvre, comme si elle était atrocement gênée. Encourageant Autumn à lui demander si elle savait qui avait pu faire une chose pareille. Elle avait tout prévu. Tout pour qu'Autumn quitte les bras trop courts d'Effy pour les siens parfaitement proportionnés.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
About A Girl - Sorry But People Never Change
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 164
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Repenti

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Mer 17 Déc - 21:07

L'expression écraser par le chagrin prenait tout son sens aujourd'hui. Perdre sa fille était une chose à laquelle Lucas ne s'était pas préparé. Même quand les jumelles étaient arrivées en avance lors de leur naissance et qu'il les avaient vu dans leurs petits berceaux Lucas n'avait jamais pensé qu'elles mourraient. Les enfants ne mourraient pas avant leurs parents ça n'était pas naturel. Lucas ne pouvait pas accepter la mort de sa fille. Il cherchait la petite fille partout il croyait entendre sa voix et voir sa silhouette. Il se tapait la tête contre les murs en voyant qu'un seul enfant dans la chambre qui en accueillait avant deux. Ecraser par le chagrin.

- Effy est ce que je peux te parler s'il te plait ?

Lucas avait été prévenu par un ami que c'était la rédactrice en chef qui avait fourni des infos pour permettre aux journalistes de venir ici. Il avait été très déçu. Effy était une amie de sa fille. Mais Gabriel s'était bien fait passer pour le psychologue d'Erwan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 1745
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Sam Smith - I know I'm not the only one
• HUMEUR : Libérée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Mer 17 Déc - 22:57

" C'est bon, je suis là... "

Effy avait le cœur lourd. Voir Autumn dans cette état là lui faisait ressentir une peine qu'elle n'avait jamais éprouvé jusqu'à présent. Elle se mordit doucement là lèvre en entendant la voix de Charlie. Effy espérait sincèrement qu'elle n'était pas là pour jouer à la connasse avec sa meilleure amie. Malheureusement, le ton de sa voix et son air faussement compatissant ne lui annonçait rien de bon. Elle ne lâcha pas Autumn du regard alors que cette dernière s'adresser à la jeune Thomas. Elle n'avait pas envie de la regarder et de lui accorder de l'importance. Cependant, elle se redressa légèrement lorsque Charlie lui dit qu'une personne de son entourage avait averti les journalistes. Quelle enflure aurait pu faire ça ? Charlie elle même ? Elle soupira en serrant fort la main d'Autumn pour lui donner une peu de courage, et c'est pile à ce moment que Lucas s'adressa à elle. Étonnée, Effy s’éclaircit la gorge en hochant doucement la tête.

" Euh... oui, bien sur Monsieur Johanson... " Effy relâcha enfin la main d'Autumn à qui elle adressa un petit sourire réconfortant. " Je reviens tout de suite. " Sur ces mots, elle se leva pour rejoindre Lucas à quelques pas de là. " Oui ? Vous vouliez me parler ? Je suis vraiment désolée pour tout ce qui se passe... " dit-elle en regardant autours d'elle. Elle priait pour que Charlie n'ait pas eu le culot d'avertir les journalistes et que ce qu'elle affirmait n'était qu'une rumeur débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/08/2014
• MESSAGES : 420
• I-POD : Tove Lo - Stay High
• HUMEUR : Manipulatrice

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Ven 19 Déc - 14:35

Diane avait été tout simplement choquée par la nouvelle. Bien sur en temps normal elle se moquait bien de se qui pouvait arriver aux papas pervers qu'elle corrompait, mais là... c'était différent. Diane s'était occupée à de multiples reprises des filles, étant pendant une bonne année leur nounou officielle, avant que les choses ne déchantent avec Lucas. Alors quand elle avait su le lieu de la célébration, elle avait tout naturellement eu envie de lacher une ultime priére à la petite, pour qu'elle repose en paix.

Habillée d'une robe noire très élégante et moulante, elle s'était emitouflée de son manteau également noir, masquant son identité à l'aide de grosses lunettes mouches de la marque Marc Jacobs. Elle n'était pas là pour se faire remarquer, mais il était tout de même important qu'elle partage ses condoléances avec ce pauvre Lucas, qui payait sans doute là le karma de ses erreurs.

S'approchant de Lucas, qui causait en compagnie d'une adolescente, la meilleure amie de sa fille Autumn si sa mémoire était bonne, elle lacha avec son accent norvégien encore plus prononcé que d'habitude :


Mes condoléances Lucas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Présidente des élèves. | The heart is deceitful above all things.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 236
• LOCALISATION : Bureau de la présidente des élèves
• HUMEUR : Légèrement machiavélique mais avec le sourire ☼

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Sam 20 Déc - 16:03


Autumn releva la tête vers Charlie lorsque cette dernière parla des journalistes. Autumn avait fait tout son possible pour appeler le maximum de journaux et leur prier de respecter leur intimité, tout en évitant bien évidemment de leur donner des informations sur le lieux ou la date de l'évènement. Mais à quoi bon finalement puisque ces ingrats s'étaient finalement pointer à la cérémonie ? Et cela à cause de l'un de ses proches ? Autumn ne pouvait pas en croire un mot. Les deux personnes les plus manipulatrices du coin étaient Charlie et elle même, et elle était certaine qu'aucune des deux n'avait quelque chose à y gagner. Elle tourna la tête vers Effy qui se levait pour aller discuter avec son père, elle lui sourit, essayant de lui montrer toute sa gratitude. Sa meilleure amie allait sûrement aider son père ou faire un discours, peu importe, elle était sûre de l'attention qu'elle portait à sa famille. Autumn reposa alors son regard sur Charlie, et cette fois enleva ses lunettes pour montrer son regard froid et déjà rempli de haine envers la personne qui avait sûrement gagner quelques milliers de dollars pour l'adresse de la cérémonie. Elle fit mine à Charlie de s'assoir à côté d'elle pour lui répondre:


- Qui ?

Autumn connaissait Charlie, comme chacun de ses camarades So Cool. Elle était sûre qu'en venant lui donner cette information, Charlie avait déjà mener une enquête digne des Experts Manhattan. Et cette personne allait payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
About A Girl - Sorry But People Never Change
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 164
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Repenti

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 25 Déc - 17:40

Effy était comme la quatrième fille de la famille. Elle était amie depuis longtemps avec Autumn ce qui faisait que Lucas l'avait souvent vu trainer en pyjama ou pouffer avec sa fille quand il portait quelque chose de moche et qu'elles se moquaient de lui dans son dos. La trahison d'Effy était donc encore plus douloureuse.

- Je sais que c'est toi qui a prévenu les journalistes... Je suis très déçu... Je vais te demander de quitter les lieux...

Lucas ne savait pas quoi dire d'autre. Il connaissait la réputation d'Effy mais Lucas pensait que son amitié avec sa fille serait passé avant tout. Il détourna les yeux et tomba sur Diane. Lucas trésaillit déjà troublé par sa conversation difficile avec Effy.

- Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/08/2014
• MESSAGES : 1745
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Sam Smith - I know I'm not the only one
• HUMEUR : Libérée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Jeu 25 Déc - 19:56

Effy fronça les sourcils en entendant les accusations de Lucas. Pensait-il vraiment qu'elle était capable de faire une telle chose ? A son amie qui plus est ? Elle avait du mal à croire ce qui était en train de se passer. Le père de sa meilleure amie l'accusait sans même lui poser une seule question. Elle sentit les larmes lui monter au yeux en percutant enfin. La famille Johanson avait toujours été là pour elle. Les parents d'Autumn avait une place toute particulière dans son cœur, tout comme leur enfant d'ailleurs. Ils étaient sa deuxième famille. La gorge serrée et l'estomac noué, elle reprit la parole non sans aucun mal.

" Non... " son ton était implorant. Il ne pouvait pas lui demander de partir. " Je vous jure que je n'y suis pour rien ! J'aurais jamais pu faire ça ! Monsieur Johanson, je vous en prie, il faut me croire. " Elle détourna son regard vers Autumn alors qu'une blonde venait lui présenter ses condoléances. Charlie était encore là. CHARLIE ! " C'est Charlie qui vous a dit ça ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 12:02

Plus il y avait du monde, et moins Laureen avait l'impression de contrôler quoi que ce soit. A dire vrai, elle ne contrôlait plus rien depuis le moment où sa fille avait perdue la vie. Voir même, depuis le moment où Gabriel était entré dans sa vie. Elle s'était efforcée de rester digne, mais il y avait trop de monde autour d'elle, et elle se sentait défaillir. Lorsque Beth l'approcha avec Prudence, Laureen sentit qu'elle ne pourrait résister plus longtemps. Sans rien dire, elle confia sa précieuse Linor à son grand frère qui depuis la mort d'Ana semblait excessivement calme et se dirigea vers les toilettes, sous les regards interloqués des convives. Ce qui l'importait peu. Elle entra dans l'un des WC et s'enferma avant de vomir toute la bile qu'elle pouvait, n'ayant pas grand chose sur l'estomac. Ses spasmes finirent par se calmer au bout de quelques minutes qui parurent être une éternité et c'est tremblante que la jeune mère sortie du toilette dans lequel elle s'était enfermé. Puis elle se dirigea vers l'un des lavabos avant d'asperger son visage d'eau. Le regard vide, elle fixa son reflet dans la glace, ne sachant que dire, ou que penser de l'instant qu'elle était entrain de vivre. Ceci ne pouvait être qu'une immense blague. Ca ne pouvait pas être réel. Elle refusait d'y croire désespérément. Et toutes ces personnes présentes lui filaient la gerbe. La moitié des personnes dans l'église ne les connaissaient pas, n'avaient jamais rencontré la merveilleuse petite fille qu'était Ana et ne semblaient parfois même pas savoir ce qu'ils fichaient là. Tout ce qui les intéressaient c'était les caméras. Laureen savait qu'elle devait retourner dans la salle, car l'office allait bientôt commencer, mais elle ne pouvait s'y résoudre. Cela était bien trop dur pour elle. Tout ça... Etait bien trop dur pour elle. Elle fouilla frénétiquement dans son sac et attrapa ses anti-dépresseurs qu'elle prenait depuis la disparition de son petit ange. Elle ne respectait pas la dose prescrite, et s'en foutait pas mal. C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour oublier. Oublier ne serait-ce qu'un instant que sa vie était définitivement ruinée. Et ce, par sa propre faute.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 12:35

Beth se sentait terriblement impuissante face à la douleur et à la détresse de son amie. Et pourtant, elle devait faire quelque chose, même si elle avait conscience que rien ne pourrait apaiser sa peine et son coeur de maman. Car rien de tout cela n'était supportable.
Quand elle vit la jeune femme s'éloigner, Beth comprit. Elle comprit car elle aussi avait vécu des choses difficiles, même si ça n'avait rien de comparable, et elle savait comme il était difficile de remonter à la surface quand on est en train de couler.
Elle fit alors signe à Beverly de rester là avec sa fille, et se dirigea à son tour vers les toilettes. Elle ne savait pas ce qu'elle pourrait dire à son amie, car rien ne pourrait l'apaiser, mais Laureen avait toujours été là pour Beth, et forte pour deux quand il le fallait. Aujourd'hui, les rôles s'inversaient et Beth ferait tout ce qui était en son pouvoir pour épauler son amie.
Entrant doucement dans les toilettes, elle trouva Laureen, qui n'était autre que le fantôme d'elle-même tant elle avait le teint livide. Beth la vit avaler des comprimés. Elle ne lui ferait pas la leçon, pas avoir elle aussi avalé des pilules plus que de raison. Mais elle devait aussi veiller sur la vie de son amie. Laureen avait trois enfants qui comptaient sur leur mère, elle ne pouvait pas baisser les bras. Alors, elle s'approcha de la mère de famille et la serra dans ses bras. Elle en profita pour récupérer le flacon d'anti-dépresseur. Elle ne lui confisquait pas, elle savait que Laureen en avait besoin pour tenir. Elle en avait besoin, mais juste la dose prescrite. Pas plus. Elle glissa le flacon dans le sac de son amie et plongea son regard dans le sien :


- C'est une putain de journée Laureen, une putain de journée que personne ne devrait avoir à vivre. Mais tu dois être forte pour l'accompagner et lui dire un dernier aurevoir ... Tu le regretteras sinon ...

Elle plaça une main sur la joue de Laureen et de l'autre, lui serra la main qu'elle tenait dans la sienne.

- Si tu veux, on peut renvoyer tout le monde, si tu as besoin de te retrouver juste en famille ... Dis moi ce que tu veux que je fasse Laureen, et je le ferai ... demande moi n'importe quoi ...

Beth aurait aimé pouvoir faire plus, mais malheureusement, elle ne pourrait jamais faire revenir cette petite princesse retirée trop tôt des bras de sa maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 15:51

Laureen n'avait même pas entendu Beth arriver. Pour tout dire, elle n'aurait même pas entendu si une fanfare s'était tenue en ce moment même auprès d'elle. Vidée de tout sens, elle ne savait pas comment elle allait trouver la force de continuer. Et cette histoire de corps qui disparaissaient... Comment des corps de personnes mortes pouvaient disparaitre ? C'était impensable. Cela ne se passait pas comme ça dans la vie réelle. Et dans la vie réelle, les petites filles adorables de 2 ans ne mourraient pas. La jeune femme sortit de sa torpeur lorsque son amie lui prit la main et posa l'autre sur son visage encore bien tuméfié et ravagé par les coups que Gabriel lui avait infligé. Elle avait mal, mais elle s'en foutait. Elle méritait tout ce qui lui arrivait. Elle avait la gorge sèche, qui lui brulait, mais elle s'efforça de prononcer ses premiers mots depuis le début de cette horrible journée.

- Ca... Ca va aller. Laureen reprit contenance, presque comme si rien d'horrible n'était entrain de lui arriver. C'est juste un coup de fatigue. On va s'en sortir. Tous les 6. Enfin... tous les 5.

La jeune femme ravala un soupir résigné et déglutit en se rappelant pourquoi elle venait de faire cette rectification. Ils n'étaient plus 6. Ils n'étaient plus une famille. Ils n'étaient plus rien. Elle n'avait plus rien. Le karma avait décidé de la punir en s'acharnant sur elle sans qu'elle ne comprenne trop pourquoi. Elle n'avait rien fait d'autre que de tomber amoureuse de la mauvaise personne. Il fallait que tout cela cesse. Elle allait rester digne devant les autres, mais elle, elle n'en pouvait plus. Ses enfants et Lucas seraient bien plus heureux sans elle. Trop de souffrances avaient été amenées dans leur vie par sa faute. La jeune femme attrapa de nouveau le flacon de pilule que Beth avait remis dans son sac et en reprit deux ou trois de plus, trouvant qu'elles ne faisaient pas assez vite effet.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 16:19

La réaction de Laureen ne surprenait pas Beth. Elle savait que Laureen aimait tout comme elle sauver les apparences, et qu'elle était très secrète. Beth aurait voulu lui dire un tas de choses. Elle aurait aimé lui dire qu'elle avait le droit de ne pas aller, qu'elle pouvait craquer, ici, maintenant, devant elle, ou plus tard, dans les bras de Lucas, ou dans ceux d'une amie. Elle voulu lui dire que ce qu'ils vivaient était horrible et inhumain, injuste et insupportable, mais que oui, ils allaient s'en sortir tous les 5, grâce à leur amour les uns pour les autres, et grâce à leurs proches. Et aussi pour Ana. Parce que pour Ana, il fallait que la vie continue, aussi cruelle soit cette vie. Elle aurait aimé pouvoir pleurer avec elle, la serrer dans ses bras jusqu'à ce que sa peine s'envole, s'efface, s'amenuise ... ou juste s'estompe quelques secondes. Elle voulait trouver un moyen de faire décrocher Laureen de cet enfer, lui faire oublier les médicaments et lui montrer que ses enfants avaient besoin d'elle.
Mais Beth savait qu'il était encore trop tôt pour tout ça. Elle savait qu'aucune parole ne pourrait apaiser un temps soit peu la douleur de cette maman. Y'a pas de mots. Quand on perd ses parents, on devient orphelin. Quand on perd son mari, on devient veuve. Mais quand on perd son enfant, on devient ... rien. Jamais personne n'a osé mettre des lettres sur autant de douleur.
Quand elle la vit avaler à nouveau des pilules, Beth ferma les yeux. Elle se mordit la lèvre pour s'empêcher de dire quoi que ce soit de déplacé. Elle aussi, quelques semaines plus tôt, elle avalait les mêmes cochonneries sous les yeux d'Adrian, et pour une raison bien moins douloureuse. Comment pourrait-elle la sermonner ? Mais ce que savait Beth, c'est que si Laureen continuait sur cette pente glissante, bientôt ils ne seraient plus 5 mais juste 4 ... 4 malheureux à pleurer une mère, une épouse, une sœur et une fille ... Elle ne pouvait pas laisser une telle chose arriver. S'il fallait ramasser Laureen à la petite cuillère, elle le ferait. Mais elle refusait d'assister à de nouvelles funérailles.


- Tu vas y arriver Laureen ... pour eux ... et pour Ana surtout.

Elle serra encore plus fort la main de son amie.

- Promets-moi d'arrêter d'avaler ça comme des bonbons ...

Beth aurait pu tout simplement lui prendre le flacon, mais Laureen était une grande personne, responsable de ses actes, et elle faisait confiance en son amie. Elle savait qu'elle finirait par puiser suffisamment de force au fond d'elle pour arrêter de se noyer dans les antidépresseurs.

- Est-ce que tu veux que je dise à Lucas de venir te rejoindre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 17:08

Entendre le prénom de sa fille disparue dans la bouche de Beth lui donna l'impression qu'on lui enfonçait encore plus un couteau dans le coeur. Laureen n'avait plus réussi à prononcer le prénom de la disparue depuis qu'elle n'était plus là. Elle avait peur qu'en faisant cela, le souvenir de la petite fille s'estompe peu à peu, et qu'elle finisse par oublier le petit ange qu'elle était. Comme si cela était possible. Mais en même temps, vu tout ce qu'elle ingurgitait comme médicaments, il ne serait pas impossible qu'elle finisse par tout oublier. Peut-être même qu'elle devrait tester la drogue tiens. Il paraissait que ça aidait bien dans ce genre de cas. Laureen revint sur Terre et donc à Beth en sentant ses mains chaudes contre les siennes qui étaient glacées, et eut un petit pincement au coeur en entendant parler de Lucas. Lucas... Le pauvre...

- Lucas... Il... Il doit avoir mieux à faire pour l'instant, pas la peine de le déranger pour si peu...

Pour tout dire, Lucas et elle s'étaient à peine adresser la parole depuis cette terrible journée. Elle n'arrivait pas à le regarder en face, à voir ce regard empli de tristesse qui se posait sur elle à chaque fois qu'il la regardait. Elle ne voulait pas entendre ses reproches. Elle s'en faisait bien assez comme ça. Par sa faute, Gabriel avait ruiné leurs vie. Par trois fois. Lucas devait la haïr. Elle ne supporterait pas qu'il la laisse une fois de plus, même si elle l'avait mérité. Elle avait besoin de lui, plus qu'elle ne pourrait sans doute jamais l'exprimer, mais il avait le droit lui de ne plus vouloir d'elle. De ne plus l'aimer. Peut être que comme ça, si elle devait disparaitre, cela serait moins douloureux pour son mari.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 17:43

Laureen était si dévastée qu'elle en venait à minimiser sa douleur. Beth ne savait plus quel comportement adopter envers elle, et elle culpabilisait. Laureen avait toujours été présente pour elle ces derniers mois. Elle ne pouvait pas faillir dans son rôle d'amie.
Si les deux amies avaient de nombreux points communs, il y avait une chose qui les différenciait et Beth en avait conscience : leur capacité à recevoir de l'aide. L'une comme l'autre voulaient toujours se montrer fortes et indépendantes. Toutefois, les derniers événements de la vie de Beth lui avaient appris beaucoup de choses, et notamment à accepter les mains qui se tendaient vers elle. De plus, si Beth était capable de supporter d'être quelque peu secouée par la personne qui lui venait en aide, elle ignorait la réaction de Laureen si elle se comportait ainsi. Dans le doute, et ne voulant pas causer un nouveau drame, Beth préféra opter pour la douceur.


- Ne dis pas de bêtise. Tu es la mère de ses enfants, il partage la même douleur que toi ... C'est normal qu'il soit à tes côtés un jour pareil ... vous allez avoir besoin l'un de l'autre.


Beth pensait réellement ce qu'elle disait et elle espérait que Lucas serait celui qui arriverait à récupérer Laureen. Ne voulant toutefois pas laisser seule Laureen, ne serait ce que quelques minutes, le temps d'aller prévenir Lucas, elle sortit son téléphone, prête à lui envoyer un message ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 21:40

Les paroles de Beth eurent un double effet sur la jeune femme. Ils la rassurèrent en même temps qu'ils la blessèrent. Elle ne méritait pas Lucas. Elle ne méritait pas ses enfants, et Gabriel avait parfaitement réussi son boulot : il l'avait brisé à un point qu'elle n'était même pas sûre que tout cela puisse être recollé un jour. Elle regarda son amie sortir son téléphone sans rien dire. Laureen avait décidé qu'elle n'avait pas le droit de se laisser aller. Elle devait être forte. Même si ce n'était que de l'apparence. Lucas n'allait pas venir la voir, elle en était certaine. Après tout, quel homme voudrait d'une femme comme elle ? Elle n'était plus que l'ombre d'elle même, défigurée, et surtout meurtri comme personne n'aurait jamais pu la meurtrir.

- Tout... tout est de ma faute. Lucas n'a rien à se reprocher. La confession en demi-teinte de Laureen se mua progressivement en une étrange forme d'acceptation et de fatalisme. Tu devrais y retourner. Sérieusement. Je vais bien. Je... je dois juste... m'arranger un peu.

A dire vrai, Laureen n'en avait rien à faire de paraitre négligée aux yeux des autres. Elle n'était pas à un défilé de mode ou à l'une de ces soirées mondaines et barbantes auxquelles elle était souvent conviée. Tout ce qu'elle voulait, c'était être seule. Afin de finir sa boite de médicaments en paix. Et pourquoi pas de finir le job que Gabriel avait commencé sur sa personne. Laureen s'en voudrait plus qu'elle ne s'en voulait déjà si elle devait craquer. Mais surtout, elle ne voulait pas que qui que ce soit est encore à souffrir par sa faute. Beth avait l'air d'être très touchée par sa situation, et la jeune maman ne voulait pas rajouter à sa peine. Il était temps que son amie rejoigne donc son siège où l'attendait sa merveilleuse - et vivante - petite fille.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Dim 28 Déc - 22:17

Beth bouillonnait à l'intérieur d'elle même. Elle avait envie de crier après Laureen, de lui dire de se ressaisir, que c'était elle la victime et non la fautive, et que si Gabriel n'était pas mort, elle se serait fait une joie de le poursuivre pour qu'il paye jusqu'à la fin de sa vie. Mais Beth se l'empêchait. Elle avait trop peur de brusquer son amie, de la braquer et de la faire encore plus souffrir, si cela était possible.
Ne sachant plus que faire, ne sachant plus si elle devait rester ou partir, appeler Lucas ou aller le chercher elle-même ... Beth marqua une pause et prit sa tête entre ses mains. Il fallait qu'elle réfléchisse, et vite. Il fallait surtout agir avant que Laureen ne fasse une connerie irrémédiable.
L'espace d'un instant, elle songea à faire venir Lucas mais aussi les enfants, pour que Laureen réalise que sa famille avait besoin d'elle. Mais elle ne voulait pas mêler les enfants à tout ça. Eux aussi souffraient et avaient besoin d'être protégés. Seul Lucas avait pour rôle de soutenir Laureen.
Tentant une nouvelle fois de raisonner Laureen, Beth décida de lui parler ouvertement :


- Non, ce n'est pas ta faute Laureen. Le coupable, le seul putain de coupable c'est Gabriel et tu le sais ! Tu n'as rien à te reprocher ! Je suis ton amie et je ne te laisserais pas te détruire. Je ne laisserais pas cette merde d'emporter définitivement. Je veux que tu réagisses Laureen. Je veux que tu pleures, que tu cries, que tu hurles de douleur s'il le faut, mais je veux que tu vives. On est tous là pour toi, pour Lucas et les enfants aujourd'hui. Ouvre les yeux Laureen, s'il te plait ... avant qu'il ne soit trop tard ... Viens avec moi.

Beth tendit un mouchoir à Laureen. Elle replaça quelques unes de ses mèches de cheveux et lui caressa à nouveau la joue. Beth ne quitterait pas ces toilettes sans Laureen. Ou sans être assurée qu'elle n'attenterait pas à ses jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Lun 29 Déc - 17:43

En entendant le prénom de Gabriel, Laureen manqua défaillir. Comment un prénom que l'on associait souvent à un saint pouvait avoir été donné au Diable en personne ? La jeune femme devait se ressaisir. Avant qu'il ne soit trop tard. Avant que Beth ne se décide à la faire enfermer ou à la protéger comme une petite chose fragile. Elle repoussa doucement la main que lui tendait son amie avec le mouchoir et se dégagea de ses doigts qui caressait ses cheveux. Elle ne voulait pas de sa pitié. Elle n'allait pas craquer, et elle n'allait pas se laisser abattre. Pas maintenant. Pas à cet instant. Elle avait encore des choses à faire avant de pouvoir tirer sa révérence. Laureen passa ses mains tremblantes sur son visage contusionné, avant de soupirer doucement, sans jamais réussir à regarder son amie.

- S'il te plait Beth... Je te demande 5 minutes. 5 minutes seule. C'est trop difficile à m'accorder ? Va chercher Lucas si tu veux, mais j'ai besoin d'être seule.

Laureen n'avait pas voulu paraitre méchante avec son amie, qui était sans doute l'une des meilleures qu'elle n'ait jamais eu, mais elle était usée de toutes ces attentions que les autres se sentaient obligés de faire à son égard. Elle avait perdu une fille, et personne ne pourrait jamais la lui rendre. Alors à quoi bon vouloir jouer aux bons samaritains ? Laureen avait besoin d'être seule, chose qu'elle n'avait pas pu faire depuis la mort d'Ana. Elle avait toujours été entourée, surcouvée, et au final, personne n'avait vraiment remarqué tout ce qui se tramait dans sa petite tête brune. Et là, elle était à deux doigts de craquer. Et elle ne voulait surtout pas que Beth soit là pour assister aux prémisses de sa destruction.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   Lun 29 Déc - 19:20

Beth se détestait tout autant qu'elle détestait ce genre de situation. Elle qui, en tant qu'avocate, avait déjà soutenu des familles entières dans le deuil, des deuils parfois tout autant douloureux que celui que vivait son amie, mais jamais elle n'y avait été confronté personnellement. Son statut d'avocate l'avait toujours protégée, mais là, elle était en première ligne surtout si elle voulait soutenir son amie. Son amie qui semblait rejeter toute forme d'aide et qui faisait se sentir Beth impuissante. Elle essayait de lire dans la pensée de Laureen : que voulait-elle vraiment ? Sous-entendait-elle quelque chose ? Et si elle la laissait, effectivement, n'allait-elle pas en profiter pour faire une erreur irréparable ? Et si elle la laissait, comme elle le lui demandait, n'allait-elle pas après lui reprocher de l'avoir abandonnée ? Beth ne savait plus, et penser à tout ça l'épuisait.
BIen sûr, elle n'avait pas à se plaindre, comparée à Laureen, elle avait toujours ses 3 enfants, beaux et bien vivants. Mais elle culpabilisait aussi, de s'apprêter à donner la mort à cet embryon qui germait en elle.
Après avoir pesé le pour et le contre, elle décida d'obéir à Laureen et de la laisser seule, juste 5 minutes. Ou moins. Car oui, elle allait demander de l'aide à Lucas. Sans mot dire, mais juste en la soutenant du regard, elle se dirigea vers Lucas qui était occupé à parler à des ados. Se raclant la gorge, elle lui tapota sur l'épaule, et tout en s'excusant, elle lui dit :


- Lucas ... excuse moi mais ... Laureen a besoin de ton aide ... Elle ... elle s'est réfugiée aux toilettes. Tu devrais y aller ... maintenant.

Beth ne voulait pas donner l'impression de donner des ordres, mais le temps était compté. Si Laureen faisait la moindre connerie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)   

Revenir en haut Aller en bas
 

No parents should have to bury their child (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Toronto :: Autres lieux-