AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/01/2009
• MESSAGES : 153
• LOCALISATION : Là où il y a Lily ...
• HUMEUR : Bad

MessageSujet: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Mar 27 Jan - 20:33

Arthur n'avait plus qu'un nom en tête, depuis son dernier face à face avec Charlie. Ugo Preston. Lui qui avait cru devoir lutter face au côté irrésistible et sexy de Warhol Empire Surton, venait d'apprendre qu'en réalité, son véritable rival avait été un fils à maman, anciennement frisé. C'était tout aussi dur à accepter pour Arthur que le fait d'avoir perdu Charlie. Peut-être au final se servait-il de cette information pour mieux faire le deuil de sa relation avec Charlie, et enfin passer à autre chose.
Il avait gardé tout ça pour lui, jusque là. Il n'avait rien dit encore à Lux. Ils venaient juste de se retrouver et il venait juste de lui avouer sa relation avec Thomas ... Il n'avait pas envie de devoir tout de suite entrer dans une discussion du genre "j'te l'avais dit qu'elle était pas une nana pour toi".
La tête encore toute retournée, ce matin là, Arthur était allé au lycée en mode automate, comme si depuis les dernières paroles de Charlie, il avait perdu le contrôle de lui-même. Il avait fumé un peu plus que d'habitude, et il avait aussi bu du café très noir pour tenir éveillé. Toute la nuit précédente, il l'avait passé à terminer la chanson qu'il avait composé pour Charlie. Il l'avait alors raturé à plusieurs reprises, rayant les mots les uns après les autres afin de réécrire noir sur blanc les paroles de cette chanson qu'il aurait voulu lui offrir, pour une occasion spéciale. Il avait les doigts engourdis à force d'avoir testé des accords afin de trouver la mélodie idéale. Il avait les yeux cernés, le teint pâle, mais il était quand même venu. Arthur n'était pas un vrai bad, et prenait l'instruction très au sérieux. Surtout quand il avait un cours de littérature, et qu'il savait que Charlie n'y serait pas.
Il avait juste oublié un détail ... Un détail qui allait vite devenir un problème. Ugo. Ugo était bien là, lui. Parce qu'il était moins crétin que Surton et qu'il savait qu'il fallait aller un minimum à l'école pour savoir lire et compter autrement que sur ses doigts. Ugo avait décidé de venir en cours de bon matin, et Arthur ne réussit pas à s'empêcher d'aller le voir et d'aller droit au but. Pas de bonjour ou autre entrée en matière, il se posa devant lui, alors qu'il fermait tout juste son casier, et lui dit, tout en ayant envie de lui rentrer sa tête dans son casier :


- Tu as gagné Preston, elle est à toi, je te la laisse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Mer 28 Jan - 10:23

Ugo, la tête à moitié rentrée dans son casier, cherchait désesperemment le roman qu'il étudiait actuellement en cours de litterature... Pas moyen de le trouver, ni même de se souvenir s'il ne l'avait pas prêté à un de ses camarades. Agacé, il tentait d'y voir plus clair en mettant un bazar pas possible à l'intérieur de ce petit espace contenant des livres et cahiers en tout genre et tout format. A force de remuer ce bordel, une photo s'échappa du dessous de ses livres... Tout en se frottant la tête, le jeune Preston récupéra le cliché tombé au sol, face verso. Quand l'image se dessina sous ses yeux, alors qu'il retournait la fameuse photo, son coeur eu une ratée. En effet, ce cliché devait dater de quasi deux ans et il le représentait, en compagnie d'Effy.
Une boule naquit à l'intérieur de son estomac alors qu'il balançait la photo au fond de son casier. Pourquoi Effy continuait-elle à le hanter de la sorte ? C'est à ce moment là qu'une camarade de son cours de litterature le boucula, tournant le visage, Ugo bugua un instant sur sa longue chevelure brune. Un frisson parcoura son corps, et une demi seconde plus tard il comprit enfin que ce n'était pas elle. Bordel, il devait genre couver une grippe ou un truc du genre...

Le jeune homme ferma brutalement son casier, emprisonnant mentalement tous ces souvenirs dans cette cage de ferraille. Reprenant une grosse bouffée d'air, il était temps qu'il aillait rejoindre sa salle de classe. C'est à ce moment là qu'Arthur fit son apparition à côté de lui. Ugo ne le connaissait que de vu, et surtout parce qu'il était l'élève le plus brillant de ce cours et que par conséquent il faisait souvent des interventions devant les autres, pour lire ses créations. Arthur écrivait divinement bien, Ugo, lui composait divinement bien, à eux deux ils auraient pu être un sacré binome. Mais Arthur était un bad, alors Ugo n'avait jamais eu l'idée de faire sa connaissance, cela impliquait trop de pression de la part de son groupe... à voir comment cela c'était fini pour Cruz et Chloé...
C'est alors qu'Arthur lacha à son attention une phrase plus que bizarre... C'est à lui qu'il parlait là ? Ugo tourna la tête, pour s'assurer que personne ne se trouvait derrière lui, avant de répondre :


Hein ? De quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/01/2009
• MESSAGES : 153
• LOCALISATION : Là où il y a Lily ...
• HUMEUR : Bad

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Mer 28 Jan - 21:12

Arthur n'avait pour ainsi dire jamais adressé la parole à un Preston. Il n'avait jamais vraiment apprécié cette famille qui faisait la une des journaux, et même s'ils fréquentaient les mêmes bancs d'école depuis des années, il n'avait jamais trouvé l'occasion d'échanger le moindre mot avec Ugo ou son frère. Il y avait un fossé qui séparait leurs deux mondes. Il s'était d'ailleurs toujours demandé comment une fille comme Charlie avait pu finir dans ses bras. Au début, il avait même pensé à une sorte de coup monté, une machination, une manipulation, un piège ... Une façon peut être de faire exploser les Bad. Mais pourquoi la reine des So Cool aurait intérêt à se mettre elle aussi en danger juste pour faire tomber Lily Rose, qui n'était en rien une menace pour elle, bien au contraire. Alors, il avait baissé sa garde et petit à petit, il était tombé amoureux de Charlie et de ses idées bizarres.
Au fond, le couple qu'Ugo formait avec Charlie était bien plus réaliste. Ce genre de personne ne se mélange pas avec les autres. Ils copulent entre eux. C'est une sorte de cercle fermé. Alors quoi de plus normal que d'apprendre que Charlie envisage de faire sa vie avec un héritier Preston ? L'argent, le pouvoir, il n'était question que de ça. Arthur n'avait rien de tout ça à lui offrir. Il ne pouvait que l'accueillir dans ses bras sécurisant, dans un studio qui ressemblait plus à un taudis qu'à une piaule digne de ce nom. Mais c'était son univers. Lily Rose aimait cet univers. Si elle l'avait rejeté, c'était pour autre chose. C'était parce que Lily était compliqué. Parce qu'elle avait vécu un traumatisme trop violent pour se raccrocher à la vie et à l'amour. Charlie n'avait rien vécu de dramatique. Elle n'avait pas d'autre souci que celui de savoir quelle paire de Louboutin enfiler chaque matin.

Face à la réponse d'Ugo, et son manque de réaction, Arthur sembla perdre légèrement patience. Ce crétin faisait-il exprès de ne pas savoir ? Avait-il envie de le ridiculiser, en lui faisant comprendre que c'était tellement une évidence qu'il lui laisse Charlie, qu'il ne voyait même pas de quoi il lui parlait ? Excédé, il lui répondit :

- Charlie ! Charlie, je te parle de Charlie. Elle est à toi ... je peux pas lutter face à un mec comme toi.


Ca le faisait chier de le reconnaitre, mais il était lucide. Le choix de Charlie n'avait pas été cornélien pour un sou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Jeu 29 Jan - 9:01

Ugo était en train de tomber de haut. Alors qu'Arthur lui dévoilait enfin le sens de ses mots, le jeune Preston quitta un instant la terre ferme, comprenant difficilement ce qui était en train de lui arriver. Ugo avait définitivement quitté Effy pour Charlie, la blessant pour toujours, lui laissant ainsi aucune chance de faire machine arrière. Il avait brisé ce qu'il avait de plus beau pour cette démoniaque de Thomas, espérant au fond de lui qu'un jour il arriverait à l'aimer vraiment et de la même manière qu'il avait aimé Effy. Charlie était compliquée, folle et tordue, mais Charlie et lui représentaient quelque chose de tellement fort, que leur union promettait un futur à la tête de la ville. Il s'était raisonné, reprenant ses plans de vie initiaux, et devenant le petit ami officiel de la nana la plus riche et populaire du lycée, la plus terrifiante également... Et désormais tout s'effondrait.

Ugo n'avait été qu'un putain de crétin naif, comment il avait pu être aussi con pour penser qu'une fille comme Charlie Thomas pouvait être fidèle à un mec comme lui, le petit mouton noir de la famille Preston ?? A la fois, ce qu'Arthur lui dévoillait était comme suréaliste, parce que Charlie avait une sainte horreur du bas peuple et qu'elle aimait parjurer que jamais un Bad n'aurait la chance de l'approcher, mais au fond tout ça lui correspondait tellement. Ugo connaissait suffisamment Charlie pour savoir à qui il avait affaire... Elle restait la nana qui était capable d'être responsable de la mort de Ian Thomas, de menacer la mère de son fils et également la fille dont il était éperduemment amoureux. Charlie Thomas n'était qu'une putain de grosse pute, elle avait brisé ses rêves alors qu'elle se tapait Arthur le petit Bad. Elle avait jeté Cruz du groupe, alors qu'elle baisait surement avec lui !!

Les yeux ronds, un air con sur le visage, il resta un moment silencieux, abasourdi par la situation.


Depuis quand ? Lacha-t-il enfin. Il avait besoin de se rassurer en se disant que toute cette histoire n'avait qu'une vulgaire semaine et que ça ne faisait pas des mois et des mois que Charlie le prenait pour le dindon de la farce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/01/2009
• MESSAGES : 153
• LOCALISATION : Là où il y a Lily ...
• HUMEUR : Bad

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Ven 30 Jan - 10:27

Arthur n'arriva pas trop à décrypter la réaction d'Ugo. Il semblait à la fois surpris et en même temps donnait l'impression de s'en foutre. Il semblait à la fois énervé et presque soulagé d'apprendre une nouvelle aussi choc. Une chose est sûre, c'est qu'Arthur avait eu lui aussi une étrange réaction quand il avait appris toute la vérité et que Charlie avait cherché à l'éjecter de sa vie. Mais il était du genre à garder son calme. Arthur n'était pas quelqu'un d'impulsif. Il était plus réfléchi, et plus malin aussi. Il avait toujours appris que la vengeance était un plat qui se dégustait froid. C'était en ça qu'il était différent des autres Bad de son clan. Lui ne démarrait pas au quart de tour. Il préférait surprendre. Une chose était sûre, Ugo le surprenait. Il ne s'était pas attendu à ce genre de réaction. Il s'était attendu à ce qu'il rigole au point d'avoir une crampe. Il s'était attendu à ce qu'il lui foute un pain. Il s'était attendu à ce qu'il rétorque immédiatement qu'il ne comprenait pas, encore une fois, ce dont il parlait, parce que c'était juste impensable que Charlie + Arthur = un couple. Il s'était attendu à ce qu'il lui dise qu'il ne le croyait pas. Il s'était même attendu à ce qu'il lui referme la porte de son casier dessus et se casse en lui marchant sur le dos ... Bref, il ne s'était pas attendu à ce qu'Ugo demande, en plus, des détails.
Devait-il tout lui raconter ? Devait-il lui dire comment Charlie était apparue dans sa vie, comment elle l'avait séduit, lui, le Bad amoureux, comment elle aussi avait été séduite ? Devait-il lui raconter leurs petits rendez-vous secrets et les visites impromptues de Thomas, la nuit, quand la ville dormait profondément ? Allait-il l'épargner de tous leurs baisers et regards échangés, et même de leurs mots d'amour ... Parce qu'elle avait fini par lui dire ... Elle avait fini par céder et lui avouer qu'elle l'aimait. Devait-il lui montrer les chansons qu'il avait écrit pour elle, et lui demander d'en composer la musique ?
Pris de remords, il décida de rester bref, et factuel. Il demandait une date, il allait lui donner une date. Pour les détails, il verrait plus tard.

- Plus de 6 mois, finit-il par dire, avec une certaine émotion dans la voix.

6 putains de mois pendant lesquels Arthur n'avait plus été vraiment Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Lun 2 Fév - 16:06

Une vague de haine s'empara du corps du jeune Preston. Tout était désormais lucide, Arthur venait de dévoiler la surpercherie du siècle et de toute sa vie, jamais il n'avait eu autant la sensation d'avoir été pris pour un jambon, même apprendre l'homosexualité de Tallie de la bouche d'Effy avait été moins dur. Ugo s'était senti tellement fort et puissant ces derniers temps, tellement au dessus de tout et surtout au dessus de son frère qu'il avait l'impression d'être un soufflet humain qui sort du four. Ce n'était pas de la faute de ce pauvre Arthur, lui-même dindon dans cette sordide histoire, mais Arthur venait quand même de le rabaisser... c'était comme à l'époque où il était le mouton noir de la famille Preston, quand son frère et Warhol Empire le traitaient de "petite bite" ou de "puceau"... non c'était pire.

Sans prévenir, son poing s'écrasa violemment sur son casier, déformant la porte. Il allait se doute se prendre une brasse par ce vieux con de Presley mais peu importe... peu importe que son poing lui fasse désormais un mal de chien, c'était doux comparé à la rage qu'il avait en lui.


Putain, la salope ! siffla-t-il, la machoire crispée.

Tournant enfin son visage dans la direction d'Arthur, il lacha :

Je te propose qu'on aille lui rendre une petite visite de courtoisie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/01/2009
• MESSAGES : 153
• LOCALISATION : Là où il y a Lily ...
• HUMEUR : Bad

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Jeu 12 Fév - 19:07

La réaction d’Ugo fut un soulagement pour Flakes. Non pas qu’il se réjouissait du malheur des autres, mais son comportement laissait bien montrer que Preston en voulait énormément à la jeune femme et qu’il n’allait pas s’en prendre au jeune Bad. Sans doute avait-il compris que dans l’histoire, ils étaient les deux des victimes, bien qu’Arthur n’accepte pas vraiment ce statut. Charlie, il l’avait aimé, sincèrement, et peut-être l’aimait-il encore un peu. Cette situation, il la connaissait, même s’il ignorait tout de la présence d’Ugo dans la vie de Charlie, il savait qu’elle menait une sorte de double vie. C’était le cas avec Warhol. Ugo avait juste pris la place du mec le plus débile du lycée.
Alors qu’il s’attendait à ce que la discussion s’achève ici. Alors qu’il s’attendait à ce que Preston, finalement, lui dise qu’il allait pardonner à Charlie … ce dernier lui proposa d’aller rendre visite à Thomas. Arthur fut carrément pris de court, car il ne s’attendait absolument pas à une telle proposition. Aller voir Charlie, ensemble, pour faire quoi ? Lui demander de choisir ? Se battre en duel ? Ou Ugo imaginait-il que parce qu’il était un Bad, Arthur était du genre à frapper les filles et qu’il se chargerait d’écraser le joli petit minois de leur copine commune ?
Pris au dépourvu, Arthur se mit à bafouiller tout en passant la main dans ses cheveux, exactement ce qu’il avait fait la première fois que Charlie lui avait adressé la parole.


- La voir ? Ensemble ? Euh ? Oui ? Euh ? Pour quoi faire ? Tu … Tu veux lui dire quoi ?

A vrai dire, Arthur n’avait pas grand-chose à lui dire, si ce n’est qu’il l’avait tant aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oh, baby, baby, it's a wild world, it's hard to get by just upon a smile
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 20/08/2014
• MESSAGES : 1517
• LOCALISATION : DTC
• I-POD : Lana Del Rey - Born to Die
• HUMEUR : Défrisante

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   Lun 23 Fév - 15:58

Arthur bafouilla, tout perturbé par la proposition de notre Ugo. Certes, la proposition était un peu bizarre, mais il ne pouvait pas laisser impunément cette petite salope se foutre de sa gueule, en plus d'avoir pris son pied à rabaisser et écarter Effy de sa vie. Ugo sous ses airs niais était loin d'être bête et il savait pertinemment comment les choses allaient finir s'il allait voir Charlie tout seul pour la mettre face à la vérité. Charlie Thomas était la plus grande menteuse de Degrassi et elle n'hésiterait sans doute pas un seul instant à nier en parlant jalousie et en mettant en avant le fait qu'elle était la fille la plus baisable de Degrassi et qu'il était genre normal que des abrutis comme Flakes prennent leurs reves pour des réalités. Non, Charlie ne s'en tirerait pas aussi facilement en arrivant encore une fois à semer le doute dans son esprit torturé. Il l'aurait sur le fait accompli, il la mettrait face au constat !

Charlie va nier et me répondre que tu as absolument tout inventer. Et tu passeras pour le gros mytho en mal d'amour... C'est ce que tu veux ?

Il fallait être plus malin que ça, fallait se la jouer Charlie Thomas pour la prendre à son propre jeu ! Le jeune Preston, tenta de bouger son poignet et ses doigts douloureux, tout en poursuivant :


On va la baiser, comme elle nous a bien baisé ! On va aller chez elle, et tu vas tout faire pour la reconquérir... j'arriverai au moment clé, histoire que toute cette supercherie cesse et que Charlie Thomas tombe enfin de son trône. Elle s'est servie de Chloé pour se débarrasser de Cruz... Je te propose de te rejoindre chez elle, le temps que je persuade Barbie et Cruz de venir à notre petite sauterie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te la laisse, fais en ce que tu veux [UGO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Corridors and Lockers-