AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite visite surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Petite visite surprise   Ven 11 Juil - 22:04

Lonely Hearts… Ou comment rencontrer l’âme sœur sans se prendre la tête. Si Laureen n’avait pas vraiment - voir pas du tout besoin de s’inscrire dans cette agence, elle aimait s’y rendre pour rendre visite à son amie adorée fraichement retrouvée, Rebecouette. En effet, malgré le fait qu’elles aient prit quelques années, les deux jeunes femmes étaient restées très complices et Laureen avait même fait de Rebecca la marraine d’Ana, l’une de ses jumelles. Elle avait toujours soutenue son amie, surtout dans les moments difficiles qu’elle avait pu vivre à cause de la perte de son enfant, ou encore son divorce avec Andreas, l’homme qu’elle continuait malgré tout d’aimer. Laureen ne savait que penser du jeune homme, qu’elle était forcée de croiser assez souvent, étant donnée le lien qu’il avait avec Erwan. Elle n’aimait pas trop cette relation qui s’installait entre son fils et l’entraineur de l’équipe de basket, car elle avait l’impression qu’Andreas était entrain de remplacer Lucas dans le cœur de son fils, et c’était la dernière chose qu’elle souhaitait voir arriver. Erwan avait un père et il n’avait pas besoin d’en avoir un deuxième. Et surtout elle ne voulait pas que le secret de son fils, qu’elle conservait jalousement et qu’elle n’avait révélé à personne, soit dévoilé à un inconnu – qui ne l’était pas vraiment – et qui allait se permettre par la suite de leur donner des conseils sur la façon d’élever leur enfant. Elle s’emballait peut-être, mais il fallait mieux prévenir que guérir, et elle envisageait d’aller voir le jeune homme pour lui expliquer sa façon de penser. Mais pour l’instant, ce n’était pas Andreas qu’elle était venue voir, c’était son ex-femme, qui était l’une de ses amies préférées. Après avoir été chercher les jumelles chez la nounou, Laureen se rendit dans l’agence de Rebecca, qui devait surement s’y trouver à cette heure ci. Elle avait envie qu’Ana revoit sa marraine qu’elle n’avait pas vu depuis un bout de temps – même la petite était encore trop jeune pour se plaindre. Quoique du hauts de leur 6 mois et demi, les deux petites dernières de la famille Johanson savaient se faire entendre quand elles désiraient quelque chose. La jeune maman passa les portes vitrées avec les deux petites bien éveillées dans leur double poussette. Elle s’approcha de Rebecca qui venait de raccrocher le téléphone.

- Ta filleule voulait venir te faire un petit coucou, ainsi que sa sœur et leur maman bien sûr…

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Ven 11 Juil - 22:28

Rebecca adorait son travail et lorsque Arno lui avait demander de le remplacer aujourd'hui avec lune de ses moue si adorable, elle n'avait pas pu refuser. Aujourd'hui, elle avait des tonnes et des tonnes de paperasse et réglé et elle s'était donc rendu au boulot une heure avant. De toute façon, elle était obligée si elle voulait avancer rapidement et comme elle s'impliquait a chaque fois a 200% dans les projets qu'elle entreprenait, la décision avait vite était prise. A midi, elle n'était même pas sortit pour aller manger mais vers 14h, elle se força a prendre un pause pour se reposer deux minutes parce que mine de rien former des couple c'est éreintant. Après avoir avaler un petit sandwich en vitesse, elle se remit presque aussitôt au boulot a cause des centaine de coup de fil qu'elle devait passé. Elle s'était déjà entretenus avec la moitié des personne a appeler lorsqu'une femme accomplit et magnifiquement resplendissante franchis le seuil de son bureau. Rebecca raccrocha le téléphone et plaqua un main sur sa bouche pour éviter de pousser un cris de joie. Bon dieu, LAUREEN ! Elle était vraiment heureuse de la voir et un peu de compagnie allait lui faire le plus grand bien parce que franchement les abrutis qu'elle avait a téléphone depuis une bonne heure commençaient à lui taper sur le système. Rebecca contourna son bureau noir totalement design pour aller serrer sa si bonne amie dans ses bras et li faire un gros bisous. A la phrase de Laureen à propos d'Ana elle rit puis s'accroupit à la hauteur de la poussette.

" Bha alors, coquinette, tu voulais voir ta marraine pour qu'elle te presente un charmant monsieur hein ? Avoue petit rondoudou ! A moins que cela ne soit une ruse detourné de ta maman. Je suis sur qu'elle recherche un homme. Enfin, tu devrai le savoir, ta maman est une croqueuse d'hommes... "

Rebecca s'attendait a ce que Laureen la bonne maman lui donne un petit coup sur l'épaule parce que franchement elle, elle ne se serait pas privé. Elle rit en regardant les deux jumelles, elles étaient tellement belle et même si au fond sa blessure d'avoir perdu son enfant s'ouvrait un peu plus, elle était sincèrement heureuse de vois que les fille de Laureen allaient bien. Rebecca avait surnommé Ana rondoudou a cause de ses petite joues qu'elle se retenait de mordre a chaque fois. Elle ne put s'empêcher de prendre Ana dans ses bras en se relevant.

" Tu as intérêt de rester ici avec moi ou alors je prends ta fille en otage c'est bien compris ? "

Elle se mit a rire sincèrement tout en caressant la tête de sa filleule préféréééé.
Revenir en haut Aller en bas
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Ven 11 Juil - 23:47

HJ : Rebecouette la kidnappeuse d'enfants ^^

A en voir la façon dont Rebecca l'avait accueillit, Laureen sentait qu'elle avait eu une bonne idée en allant lui rendre cette petite visite avec ses jumelles. Son amie semblait toujours autant overbookée mais cela lui faisait plaisir de voir qu'elle avait retrouvé le sourire grâce à quelque chose : son travail. Ce que Laureen comprenait totalement mais qui semblait ne pas vraiment convenir à son mari qui lui reprochait sans cesse de ne pas être assez présente et de privilégiée son travail à leur famille. Ce qui n'avait aucun sens puisque la jeune femme faisait tout ce qui était en son pouvoir pour assurer sur les deux plans sans jamais se plaindre. Alors que par moment elle n'avait qu'une seule envie : abandonner toutes ses obligations pour partir loin et se laisser vivre sans se soucier du lendemain. Mais ce genre de pensées ne faisaient que lui traverser très rapidement l'esprit car elle adorait par dessus tout son travail qu'elle n'échangerait pour rien au monde et sa famille était la chose qui la motivait dans tout ce qu'elle entreprenait. D'ailleurs qui aurait envie de quitter ces deux adorables petits anges qui vous souriaient à tout va et qui semblaient ravies de se promener avec leur maman ? Ca devenait limite un peu niais mais bon tout le monde devient un peu idiot dès que l'on se met à parler de bébé. La jeune femme fit aussi un bisou à son amie qui n'avait pas changée d'un poil. En l'entendant parler elle lui lança un regard noir avant de sourire. Certes elle n'avait pas été très sage durant son adolescence mais de là à faire d'elle une croqueuse d'hommes... De toute façon qui avait besoin de le savoir ? Désormais elle était mariée, et comptait bien le rester.

- Arrêtes de dire ce genre de bétises devant les filles elles retiennent très bien ce qu'on leur dit. Et non ton petit rondoudou n'est pas à la recherche d'un homme et je pense que son père ne la laissera pas ni elle ni sa soeur sortir avec un homme avant leur 20 ans si ce n'est plus.

Bon certes Laureen exagérait quelque peu mais Lucas étant un véritable papa poule, elle imaginait bien que le fait de savoir qu'un jour des garçons allaient s'intéresser à ses princesses allait le rendre complètement dingue. Elle laissa Rebecca prendre Ana dans ses bras et prit Linor à son tour qui n'avait plus envie de rester dans sa poussette puisque sa soeur n'y était plus. Elle se mit à rire lorsque Rebecca se mit à la menacer de prendre sa fille en otage avant de reprendre un air très sérieux pour montrer qu'elle avait peur de ce que son amie venait de dire. Comme sa petite Rebecouette lui avait manqué ! Comme tous ses amis proches, elle était très liée avec elle et le fait de ne pas la voir aussi souvent qu'elle le désirait la chagrinait quelque peu. Elle berça doucement sa fille.

- C'est d'accord je reste ne lui faites pas de mal Madame Rebecouette ^^ !

Elle reposa Linor qui commençait à somnoler et laissa Ana au bon soin de sa marraine. Cela lui faisait un peu de peine pour Rebecca qui avait perdu son bébé mais elle savait malgré tout que la jeune femme ne se laissa pas abattre et qu'elle adorait s'occuper de sa filleule qu'elle aimait beaucoup et qu'elle couvrait de cadeaux parfois un peu farfelus.

- Ca va toi ?

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Sam 12 Juil - 18:15

Hj : Laureen la croqueuse d’Hommes (a)

Lorsque Rebecca disait que Laureen était une croqueuse d’Homme, la brunette pesait ses mots. Elle savait que maintenant qu’elle était mariée, tout cela était bien loin derrière elle mais lorsqu’elles étaient adolescente, Rebecca se souvint que Laureen avait un bon nombre de conquêtes a son tableau de chasse. Bon, elle n’était pas devenu une « Manny » et c’était l’essentiel parce que si vraiment elle avait abusé, Rebecca lui en aurait parlé. Oui, Rebecca était une fille géniale qui se souciait toujours du bien être de ses amis (a). Rebecca avait bien vu comment Laureen c’était adapté et avait évoluer a Degrassi et de la retrouver maintenant marié, avec des enfants et totalement épanouie la rendait heureuse pour elle. Il faut dire, Rebecca avait connu Laureen à son époque « Je suis timide je viens d’arriver ». Elle était l’une des premières si ce n’est pas la première lui avoir parlé. Elle se rappela même lui avoir fait le lycée. Tout était tellement lointain. Elle sourit en s’asseyant sur sa chaise de bureau en cuir noir et tenant toujours Ana dans ses bras. Laureen venait juste de lui dire que les jumelles retenait très bien a leur age. Rebecca lui lança un regard du genre " T’as bien vu ma tête ? A d’autre ! " . Les petites Ana et Linor ne pouvait pas comprendre c’était évident. Quoi que si Ana tenait ça de sa marraine, c’était possible (a).

" Si elles sont assez intelligente crois moi qu’elle se trouveront un copain bien avant leurs 20 ans. Lucas tombera dans le panneau j’suis sure (a). De toute façon elles ont largement le temps. Hein Ana que t’as le temps que tu veux pas de copain ? Tu préfère resté avec ta marraine ? "

Rebecca prit la petite la main d’Ana sur laquelle elle déposa un petit baiser. Elle savait a quel point à cet age là les enfants étaient fragile c’est pourquoi elle faisait attention à elle. Quitte parfois à lui offrir des bonnets en plein été…Ouais, c’était du Rebecca tout craché ça.
Bon super, Laureen avait décidé de rester – en même temps elle n’avait pas le choix. Rebecca appuya sur un petit bouton sur son interphone d’intérieur pour demander à sa secrétaire de préparer du café pour Laureen. Elle aurait bien proposé un biberon aux jumelles mais disons qu’à Lonely.Hearts, c’était pas ce que l’on trouvé le plus fréquemment…

" Alice, oui bon, tu veux bien préparer du café s’il te plait. Ah et au fait si on demande a me voir tu dis que je suis occupé bien sur et si tu en dis plus je te coupe la langue bien sur. Oui parce que l’autre fois, t’en a un peu trop dit a Arno. Enfin bref tu me fais ce café ou pas ? Je suppose que c’est oui merci. "

Rester sérieuse plus d’une minutes ce n’était pas dans les habitude de Rebecca avant, mais maintenant qu’elle était adulte, elle pouvait tenir cinq minutes. Elle regarda Laureen et lui fit un grand sourire. Son amie devait sûrement se demander pourquoi elle parlé à sa secrétaire de cette façon vu comment elle la regardait et Rebecca n’avait pas vraiment d’explications, elle avait toujours rêvé de le faire au moins une fois.

" Je l’aime bien. " Laureen ne semblait pas convaincu " Elle est rousse ? Elle a des poux ? Bon d’accord…" Alice entra pour porter le café et Rebecca lui fit un grand sourire pour bien lui montrer qu’elle plaisanter. Hors de question de s’excuser. Elle vit bien le petit air sournois de sa secrétaire…Mais bref, elle ne voulait pas se battre avec une grande blonde, ce qu’elle voulait c’était passer du temps avec Laureen et ses filles, discuter et rire. " Et toi tu va bien ? " Rebecca avait carrément pris l’habitude de détourner cette question ces derniers mois et c’était compréhensible non ?
Revenir en haut Aller en bas
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Lun 14 Juil - 23:54

HJ : Pffff n'importe quoi elle est sage ma Laureen Rolling Eyes

En jetant un coup d'oeil autour d'elle, Laureen savait que c'était bien le lieu de travail de Rebecca. Il y avait de la couleur un peu partout même si cela rester assez soft, comme pour montrer sa joie de vivre et la communiquer aux autres, tout en exprimant la rigueur de son travail et la passion qu'elle y mettait. Laureen se souvint alors de son arrivée à Degrassi et de la première personne à qui elle avait parlé sur place après Lucas, c'est-à-dire Rebecca. Depuis ce jour l'amitié des deux jeunes femmes n'avaient cessé de grandir et elles étaient restées ces deux amies qui se serraient les coudes en cas de coups durs, même si elles ne pouvaient se voir aussi souvent qu'avant, du fait de leurs obligations respectives. Et depuis le divorce de la jeune femme et la perte de son enfant, Laureen essayait de remplir de plus en plus cette fonction d'amie pour que Rebecca sache qu'elle avait toujours quelqu'un sur qui compter. Elle berça doucement la poussette avant de porter ses mains à ses oreilles comme pour ne pas entendre ce que Rebecca disait.

- Pitié ne dis plus ça me fait déjà peur rien que d'imaginer Autumn entrain de sortir avec des garçons - tous plus idiots les uns que les autres tu les connais à cet âge là - alors les jumelles... Imagines en plus qu'elles tombent sur un Gabriel deux ? Vu la chance que j'avais à cette époque, j'espère qu'elles ne feront pas les mêmes erreurs que moi.

Ca y est les vieux démons de Laureen refaisait surface. La jeune femme se mit légèrement à trembler avant de se canaliser et de faire comme si tout allait bien alors qu'elle n'avait qu'une seule envie : craquer. C'était le sujet qu'elle détestait le plus et rien que de prononcer le nom du jeune homme la faisait mourir de peur. Elle n'avait pas voulut croire de quoi il était capable avant de le voir d'elle même et depuis elle avait toujours cette angoisse de le voir réapparaître dans sa vie comme si de rien n'était pour détruire sa vie qu'elle avait mis si longtemps à construire et à organiser. C'est en parti pour cela qu'elle refusait de croire qu'Erwan pouvait être le fils de Gabriel, car le jeune homme n'avait rien de terrifiant en lui, il était juste un peu perdu c'est tout. Son fils avait vécu tellement d'épreuves quelques jours seulement après sa naissance qu'il en était forcement marqué à vie et cela se manifestait maintenant. Du moins c'était ce que sa mère se bornait à croire, car elle aimait Erwan autant que ses 3 filles voir même un petit peu plus - car il était son seul fils et elle possédait le secret de sa maladie qu'elle ne voulait confier à personne. Elle se reprit car elle n'avait pas envie que ses filles et surtout son amie la voit dans un moment de faiblesse. L'arrivée de la secrétaire de Rebecca tomba à pic surtout quand la jeune femme se mit à parler de son employée d'une façon... pour le moins étrange. Laureen ne put s'empêcher de rire quand Rebecca essaya de rester sérieuse ne serait-ce que 2 minutes et regarda l'employée de son amie quitter le bureau avant de reposer son regard sur son Cupidon préféré (a).

- Rebeccouette tyrannique ? Je n'aurais jamais cru ça possible un jour. La pauvre elle doit avoir fort à faire avec toi qui ne doit pas lui laisser une seconde de répit.

Elle fit un grand sourire pour montrer qu'elle était prête à recevoir le coup d'épaule que son amie allait certainement lui donner et attrapa le sac planqué sous la poussette. Elle en sortit 2 biberons déjà préparés - ceux que les filles n'avaient pas voulu prendre chez la nourrice, et laissa Rebecca rappeler sa secrétaire pour qu'elle puisse les faire chauffer dans une casserole d'eau bouillante - vu qu'elle n'avait pas de stérilisateur sous la main. Elle remercia la secrétaire et donna l'un des biberons à Rebecca avant de prendre Linor dans les bras. Les jumelles commençaient déjà à s'agiter, comme pour montrer qu'elles avaient faim et qu'elles savaient qu'on allaient leur donner à manger. Elle donna à Linor le biberon tout en surveillant de temps en temps Rebecca histoire de voir si elle s'en sortait. La jeune femme secoua légèrement la tête en entendant son amie changer de sujet. La prenait-elle pour la dernière des idiotes ? Laureen connaissait son amie presque par coeur et savait reconnaître chacune de ses humeurs. Elle adopta un air posé et bienveillant en s'adressant à sa petite Rebecca.

- Comme tu peux le voir je vais très bien, juste un petit peu fatiguée mais bon que veux tu. Nous allons tous très bien. Menteuse. Mais qui avait besoin de le savoir ? Surtout pas Rebecca qui en ce moment devait avoir des soucis beaucoup plus importants que ceux de son amie. Mais ne détournes pas la conversation. Dis moi comment tu vas je sais que ces derniers temps ont été durs pour toi et j'aimerais t'aider à surmonter tout ça.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Jeu 17 Juil - 14:46

Hj : Ouais ouais, elle est sage..(a)
[J'ai honte]

Rebecca adorait son amie, et elle aimait encore plus l'embêter. Mais lorsque celle ci se mit a parler de Gabriel, Rebecca comprit qu'il fallait tout de suite qu'elle la rassure. Laureen avait traversé tant d'épreuve difficiles et Rebecca n'osait même pas se plaindre. Laureen était une femme courageuse et Rebecca l'admirait pour ça.

" Je suis sure que tes filles s’en sortiront, c’est vrai qu’a notre époque, il y avait pas mal de taré mais je crois qu’aujourd’hui, elle n’ont rien à craindre. Puis avec l’éducation que tu a donné a Autumn et que tu va donné aux jumelles, elles sauront faire le bon choix ne t’inquiètes pas. "

Rebecca sourit à Laureen. Elle savait que c'était une très bonne mère et combien elle se donnait du mal pour que ses enfants et son mari soient heureux. Elle la trouvait parfois un peu bizarre. Comme maintenant par exemple, lorsqu'elle demeurait pensive. Rebecca connaissait son amie par cœur et a force de lui demander ce qu'elle avait, elle avait finis par la croire lorsqu'elle lui disait que tout allait très bien. C'est pourquoi elle resta un instant a la regarder sans parler. Laureen lui cachait quelque chose mais elle avait finit par oublié. C'est surement pour ça qu'elle ressentit une petite gène l'espace d'un instant. Ses yeux se posèrent en suite sur Ana qui bougeait et s'amusait avec les boutons de son chemisier. Rebecca s'attendrissait vraiment devant les enfants et franchement, Ana pouvait même la déshabiller en ouvrant tout les boutons de son chemisier qu'elle ne dirait rien tellement elle était folle de son roudoudou.

Rebecca sourit lorsqu'Alice quitta le bureau avant de reposer son attention sur Laureen. QUOI ?? Rebecca Tyrannique ? JAMAIIIS ! Rebecca ne put se retenir de rire. C'est vrai que la pauvre Alice travaillait beaucoup a cause de Rebecca mais c'était son boulot quoi. Puis, elle n'avait qu'a pas etre aussi grande, aussi blonde et aussi bien foutue, elle lui rappelait Ridley ! Rebecca plissa ses yeux en regardant Laureen pour se donner un air méchant -qu'elle ne réussit pas a faire soit dit en passant


" Et encore, tu n'a rien vu... Des qu'elle porte des jupe, je suis encore plus vilaine "

Lorsque Laureen sortit le sac de sous la poussette des jumelles pour y prendre deux biberons Rebecca rappela immédiatement Alice pour carrément lui ordonner sur un ton plus qu'antipathique de les faire chauffer dans une casserole d'eau bouillante. Lorsque la pauvre Alice demanda ou elle devait trouver une casserole et surtout une plaque chauffante, Rebecca eut un grand sourire et répondit qu'elle n'avait qu'a se débrouiller et que s'ils n'étaient pas près dans 5 minutes, elle allait se fâcher. Rebecca pouvait parfois être incorrigible mais au fond, elle l'aimait bien sa secrétaire et demain elle lui ramènerait un bouquet de fleur. Nan nan c'est pas vrai, il ne faut quand même pas abuser (a).

Alice revint avec les biberons tièdes et Rebecca lui sourit en lui disant que demain, elle pouvait prendre sa journée. N'était-elle pas adorable tout de même ? Lorsque Laureen lui en passa un pour qu'elle le donne à Ana, Rebecca ne su pas vraiment quoi faire. Mais sans savoir pourquoi, elle réussit a le lui donner. C'était des getes qu'elle avait l'impression de connaitre par cœur mais qu'elle n'avait pourtant jamais fait. Ana etait sage, elle tétait sans broncher la tête appuyer contre la poitrine de Reb. Cette dernière se retint de ne pas pleurer et se pinça doucement les lèvres. Elle voulait un enfant. Elle le désirait depuis qu'elle c'était marié a Andreas et d'avoir fait une fausse couche l'avait anéantie. Elle soupira doucement alors que Laureen lui demanda si elle allait bien. Elle pensait avoir détourné habilement la question mais elle se trompé. Laureen lui répondit tout de même. Elle allait bien. Ok, Rebecca n'allait pas insister aujourd'hui, mais elle saurait tôt ou tard ce qu'elle avait. Lorsque Laureen, lui dit de ne pas détourna la conversation Rebecca releva les yeux vers elle.


" Euh, et bien je vais assez bien je crois...Je ne suis pas malade et je me porte bien donc, il n'y a rien de très inquiétant... " Rebecca regarda Ana qui venait d'ouvrir ses grand yeux. Elle était magnifique et adorable en plus. "...Je le déteste par moment tu sais. Et quand je pense à lui, je me dit qu'on aurait pu être heureux et je ne comprends pas comment tout ça a pu arriver. J'ai même pas eut le temps de réagir, tout c'est passé tellement vite. " Rebecca n'arrivait toujours pas a parler du bébé qu'elle avait perdu. Lorsque certain l'interrogeait, il n'arrivait qu'a lui extirper quelques mots et encore. C'était un sujet qui la bouleversé et a chaque fois , elle pleurait. " Mais je ne veux pas t'ennuyer avec mes problèmes, je suis contente de te voir alors bon, on va pas commencer a parler de chose triste. Alors, à ton boulot tout se passe bien ? "
Revenir en haut Aller en bas
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Dim 20 Juil - 20:57

HJ : Honte de quoi ? C'est moi qui devrait avoir honte vu le tps que je met à te répondre :s

Parler de ce passé qu'elle tentait d'oublier - et surtout de fuir - n'était pas vraiment la meilleure chose à faire alors que Laureen se trouvait avec une amie qui avait des problèmes bien réels dans le présent. Mais elle n'avait pu s'empêcher d'y songer car les paroles de Rebecca faisait remonter en elle des craintes qui avaient toujours été présentes et qui attendaient juste le bon moment pour se révéler. Elle fit un petit sourire à son amie comme pour la rassurer, alors qu'elle ne l'était pas vraiment.

- C'est ce que tout le monde me dit mais moi ça ne m'a pas empêché de faire les mauvais choix quand j'étais plus jeune et ce, malgré l'éducation de ma mère. Et puis tu sais les tarés y en aura toujours ils sont justes plus difficiles à repérer voilà tout.

La jeune maman n'arrivait pas vraiment à retrouver son calme malgré les efforts qu'elle faisait pour cela. Sa peur de voir Gabriel revenir dans sa vie était de plus en plus forte et présente depuis la naissance des jumelles, comme si elle sentait qu'un grand malheur s'apprêtait à s'abattre sur la parfaite harmonie de sa famille. Cependant elle prit sur elle même car pour l'instant, rien ne s'était encore produit - enfin c'est ce qu'elle s'imagine - et elle était avec ses deux princesses en compagnie de Rebecca, une amie sur qui elle avait toujours pu compter. Dans les meilleurs moments comme dans les pires. Elle prit un air légèrement apeurée pour rentrer dans le jeu de Rebecca qui tentait visiblement de se donner un air méchant - sans grand succès.

- T'as pas de quoi être jalouse. C'est vrai qu'elle a quelques centimètres de plus que toi... - Laureen se mordit les doigts l'air moqueuse, car elle savait que sa Rebecouette pouvait être contrariée très vite lorsqu'on lui parlait de sa taille (a) - elle est loin d'être aussi jolie et en plus je suis sûre qu'elle est moins intelligente. Enfin elle parait être moins intelligente.

Laureen dû réprimer un petit rire quand elle entendit son amie appeler de nouveau sa secrétaire d'une façon autoritaire qui ne lui allait pas du tout. Elle savait que malgré ses airs qu'elle voulait se donner, elle l'aimait bien Alice. Sinon elle l'aurait déjà virée depuis longtemps comme toutes les précédentes qui n'étaient pas assez compétentes ou qui se permettaient de draguer tous les hommes se présentant à l'agence pour trouver la femme de leur vie. Non le seul problème que cette grande blonde pouvait poser à Rebecca, c'est qu'elle ressemblait trop à la nouvelle conquête d'Andreas, Ridley. Laureen ne connaissait pas vraiment la jeune femme mais elle savait juste qu'elle travaillait pour la femme de l'homme à cause de qui Rebeccouette avait dû quitter la ville, Adrian Preston. Un homme qui semblait avoir un sérieux problème d'auto affirmation de soi, avec une femme plus qu'étouffante, qui se permettait de tout décider pour lui, jusqu'au caleçon qu'il devait porter tel jour. La jeune maman se demandait comment Lucas réagirait si elle commençait elle aussi à tout diriger dans sa vie, jusqu'à ses fréquentations. Elle était sûre que le jeune homme ne la laisserait même pas ouvrir la porte de son armoire pour qu'elle puisse lui choisir sa tenue (a).

S'il y avait un prix pour la reine des gaffes à Degrassi, Laureen était certaine de décrocher le titre haut la main - tout comme moi d'ailleurs. Elle venait de demander à Rebecca de donner à manger à Ana ce qu'elle aurait pu faire avec son propre bébé si elle ne l'avait pas perdue... Elle se mit une claque intérieurement quand elle vit que son amie faisait comme si de rien était, comme si cette situation ne la touchait pas. Elle la força à la regarder dans les yeux quand elle lui répondit par un mensonge, après avoir une première fois détourné la conversation. Elle aussi pouvait parler, car elle n'était pas vraiment sincère avec son amie. Mais elle n'avait pas envie de parler de tout ce qui allait mal chez elle, sinon elle y passerait la journée. Entre un fils destiné à devenir un psychopathe et son père qui ne faisait rien pour l'aider, Laureen savait que beaucoup aurait craqué dans sa situation mais elle se devait de rester la tête haute. Pour elle, mais aussi pour Rain. Car ce genre de nouvelles juste avant les élections combleraient la presse à scandales qui se servirait de cette histoire pour descendre Rain en flèche en prétextant qu'elle ne savait même pas voir et s'occuper des problèmes de son amie et porte parole, alors comment pourrait-elle diriger toute une ville ? Du moins c'est ce que Laureen pensait qu'il pouvait arriver si elle acceptait de se confier. Elle soupira doucement et parla d'une voix posée.


- Rebecca tu sais très bien que ce n'est pas de ça dont je veux parler.

Laureen ne put s'empêcher de sourire en voyant Rebecca en admiration devant sa filleule. Elle lui rappelait elle et Lucas à la naissance de leurs enfants. D'ailleurs Lucas était toujours aussi gaga des filles. Elle se rapprocha de son amie en faisant attention à Linor qu'elle avait dans les bras et posa une main sur son épaule en lui faisant un petit sourire compatissant. Elle savait exactement ce que celle ci pouvait ressentir, elle même en avait fait la douloureuse expérience il y a 18 ans de cela avec Gabriel. Elle l'avait détesté autant qu'elle l'avait aimé et malgré tout le mal qu'il avait pu lui faire, elle avait eu du mal à se voir sans lui et était sûre qu'ils auraient pu vivre quelque chose de vraiment merveilleux s'il n'avait pas pété les plombs. Un temps révolu car désormais la jeune femme était de plus en plus sûre que l'homme qu'elle avait épousé était l'homme de sa vie. Bien que la routine de son couple l'étouffait quelque peu, elle adorait son petit confort et la sécurité que lui apportait cette relation. Mais pour l'heure, le problème n'était pas de savoir si son choix de vie la comblait ou non, mais plutôt d'aider son amie à surmonter ces dures épreuves qu'elle venait de traverser. Sentant que Rebecca allait craquer, elle décida de la laisser faire et de jouer le jeu en changeant de sujet tout comme elle.

- Mon travail se passe plutôt bien, même si en ce moment c'est de plus en plus difficile car Rain est de plus en plus survoltée et irritable. Elle fait vivre un véritable enfer aux assistants. Mais bon avec cette période d'élection qui s'approche à grand pas, c'est normal qu'elle soit sur les nerfs. Alors Marco et moi on essaye de la calmer du mieux qu'on peu. Et toi ça te plait toujours autant de travailler avec Arno ?

[Quel mauvais post]

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Mer 23 Juil - 11:27

[dsl dsl dsl dsl dsl dsl]

Plus Rebecca passait du temps avec Laureen, plus elle voyait en elle l’amie parfaite. La preuve, cette dernière venait juste de lui dire qu’elle n’avait pas de quoi être " jalouse " de sa secrétaire qui lui rappelait beaucoup trop Ridley. Elle la rassurait, elle l’écoutait se plaindre, elle était juste la pour elle et Rebecca l’avait toujours su. Elle serait toujours là pour elle et vice versa. Elle s’en était rendue compte à l’époque du lycée ou après une longue période ou elle s’était " perdue de vue ", Laureen avait répondu présente lorsque Rebecca se sentait seule et délaissé. Oui, Laureen était bien l’amie parfaite. Elle douta un instant d’elle-même. Lui montrait elle assez a quelle point elle avait besoin d’elle ? Peut être pas, lui montrait-elle assez combien elle était attaché a elle ? Elle n’en avait aucune idée mais voulait a tout prit se racheter d’une manier ou d’une autre et ceux de n’importe qu’elle façon. Bon, elle savait que Laureen lui cachait quelque chose et elle n’avait pas très envie d’insister mais si elle pouvait l’aider en quoi que se soit, elle le ferait. Laureen pouvait l’appeler à n’importe quel heure du jour ou de la nuit qu’elle serait là pour sa copine de toujours. Elle ne lui avait jamais dit et ne savait pas si elle avait était assez démonstrative mais en tout cas, elle adorait son amie. Elles étaient tellement pareilles toute les deux que lorsque l’une d’entre elle essayait de cacher quoi que se soit a l’autre, elle se doutait forcement qu’il y avait quelque chose de louche. De plus, elle était du genre à accumuler plutôt qu’à se plaindre tout le temps. C’est pourquoi parfois elles avaient besoin d’exploser pour ne pas faire une dépression nerveuse. Rebecca se rendait compte encore une fois qu’elle ne voulait pas perdre Laureen. Elle était fière qu’elles aient pu garder leur amitié malgré le fait que Rebecca soit partit loin. Oui, car maintenant elle était là et elle avait encore Laureen, elle ne l’avait pas perdu et elle faisait vraiment partit des gens qu’elle ne souhaitait dans aucuns cas perdre. Elle était beaucoup trop importante pour elle. Enfin bref, c’est à ce moment que Laureen dit à Rebecca qu’elle ne parlait pas de ça. En effet, Rebecca venait de répondre à sa question sans vraiment y répondre puisqu’elle avait en effet prit le soin d’oublier de parler de l’enfant qu’elle avait perdue il y quelques mois de cela. Non, même si Laureen était la personne la mieux placée et qui pouvait le mieux la comprendre, elle n’arrivait pas a en parler. Elle avait une boule dans la gorge et les mains moite a chaque fois qu’elle y penser alors en parler…Non, était impossible. Rebecca releva les yeux vers elle parce qu’elle venait de changer de sujet et qu’elle ne souhaitait pas revenir la dessus. Pas pour l’instant. Il fallait que Laureen la comprenne. Certes elle se sentirai peut être mieux si elle en parler. Mais en parler librement signifier accepter et elle n’avait pas accepter. Non, elle se sentait coupable. Elle y pensait tous les jours. Heureusement, Laureen comprit que la tentative de Rebecca pour changer de sujet avait été lancé justement pour ne pas qu’elle craque. Elle savait que si elle y pensait ne serait-ce qu’une seconde de plus, elle allait s’effondrer en larmes et elle n’en avait aucune envie. Aucunes. Pour broyer du noir encore et encore alors qu’elle devrait être heureuse de revoir son amie. Merci bien. Rebecca fut soulagé lorsque Laureen lui parla de son travail. Rebecca jeune n’aimait pas tellement Rain Evans et aujourd’hui, elle ne savait pas réellement quoi penser d’elle. Les gens changent, mais ils peuvent aussi devenir pire qu’ils ne l’étaient plus jeune. Or, Raine tait quand même un sacré lot au Lycée. Elle ne préférait même pas se l’imaginer en pire parce que bon, ça pouvait être quand même devenir très grave. Elle continuait à regarder Ana, totalement émerveillé devant les grands yeux bruns de cette dernière. Elle posa le biberon sur son bureau puisque Ana semblait n’avoir plus faim et la prit dans ses bras tout en écoutant Laureen, elle tapota délicatement le dos de sa filleule pour qu’elle fasse son rot. Rebecca faisait très attention. Elle avait un peu peur mais comme je l’ai déjà dit, l’instinct maternel faisait tout. Elle se sentait un peu mère. Oui, un peu, bien qu’elle n’ai pas d’enfants. Elle regarda Laureen qui venait de dire que Raine tait carrément survolté et irritable. Oh, pourquoi cela ne l’étonnait pas ? Elle sourire vient se dessiner sur son visage étrangement apaisé puis elle répliqua.


" Irritable tu dis ? Elle n’a donc pas changé ? ". Elle marqua une pause. " Oh oui, j’adore ce que je fais. Et j’aime toujours autant Arno. Enfin, niveau professionnel, je n’ai pas à me plaindre. "



[....dsl dsl dsl dsl dsl dsl ]
Revenir en haut Aller en bas
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Petite visite surprise   Mer 23 Juil - 12:43

[arrêtes de t'excuser il est très bien ton post !]

Rebecca était vraiment une personne très impressionnante. Elle arrivait à masquer ses émotions bien mieux que Laureen le faisait. Alors qu'il y avait deux minutes, elle semblait au bord du gouffre, la voilà qui souriait en se moquant gentillement - enfin c'est ce que Laureen pensait - de Rain et de son caractère qui ne s'était guère amélioré depuis le lycée. Laureen l'admirait énormément pour ça. Et dire qu'elles avaient passé tant d'années sans se revoir... La première fois qu'elles s'étaient revues en 6 ans, c'était pour le baptême des jumelles. Laureen n'envisageait personne d'autre que sa Rebecouette pour être marraine de l'une de ses filles. Malgré la distance qui auraient pu les éloigner, les deux jeunes femmes étaient quand même restées assez proches, s'appelant régulièrement. Laureen avait d'ailleurs fait tout son possible pour aider son amie lors de sa "longue traversée du désert" après son divorce et la perte de son enfant. La jeune femme fut attendrie par la façon dont Rebecca s'occupait de son petit rondoudou ^^. Elle savait que son amie ferait une merveilleuse maman et que bientôt, elle trouverait le père idéal, qui ne lui ferait pas vivre un enfer parce qu'elle avait un meilleur ami pour le moins envahissant.

- Non pas tellement en effet. Mais c'est pour ça que je l'adore tu sais que j'ai toujours eu un petit côté maso (a). J'espère en tout cas qu'Arno est gentil avec toi sinon il aura à faire à moi ^^ !

La jeune femme se mit à rire bientôt rejointe par son amie. Cela lui faisait vraiment plaisir de voir que Rebecca allait un peu mieux. Elle pouvait être si gourde parfois... Rebecca venait de subir de dures épreuves coups sur coups et elle, elle n'avait fait que l'interroger sur le sujet pour la pousser à bout malgré elle et la faire pleurer à la fin. Elle même aurait été complètement dévastée si ça lui était arrivé. Heureusement elle avait eu un peu plus de chance dans tous ses malheurs et avait eu avec Lucas QUATRE merveilleux enfants. Oui quatre, car elle ne pouvait même envisagé un seul instant que Gabriel est survécu dans sa famille à travers Erwan. C'était tout bonnement impensable. Que sa petite faute d'une nuit est pu engendrer son fils. Mais malgré toute sa bonne volonté, Laureen ne pouvait s'empêcher d'observer les ressemblances frappantes que son fils possédait avec son premier amour. Sa bipolarité, ses réactions parfois excessives qui à terme pourraient être dangereuse non seulement pour lui mais pour son entourage dont ses petites soeurs... La jeune femme se sortit bien malgré elle de ses pensées pour ne pas alerter son amie. Elle n'avait pas envie d'inquiéter nullement Rebecca en lui faisant partager des doutes qui n'en étaient pas vraiment. Tout ça c'était de la faute de son mari, qui ne supportait plus leur fils depuis quelques temps et qui faisait tout pour que Laureen s'en débarrasse, comme on se débarrasse d'un pantalon passé de mode. Elle regarda rapidement sa montre, qui lui indiqua qu'il était temps de rentrer, si elle ne voulait pas que son mari lui fasse tout une scène.

- Bon... Je pense qu'on va y aller avec les filles. Lucas va nous attendre et il déteste ne pas pouvoir faire leur bisous du soir aux filles. Il est capable de me bouder pendant deux jours rien que pour ça.

Laureen ne put s'empêcher de sourire à la fin de sa phrase. Lucas était un véritable papa poule qui aimait ses enfants plus que tout au monde - elle même passant parfois au second plan. Elle se leva tandis que Rebecca déposa Ana dans sa poussette, qui ne tarda pas à rejoindre sa soeur au pays des rêves. La jeune maman embrassa son amie sur les deux joues en lui faisant promettre qu'elles se verraient beaucoup plus souvent maintenant que Rebecca était de retour en ville. Celle-ci la raccompagna à sa voiture et l'aida à installer les jumelles dans sa voiture avant que Laureen s'y engouffre elle même et qu'elle ne démarre après un dernier au revoir à son petit Cupidon.

[FIN DU TOPIC I love you ]

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petite visite surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite visite surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: Lonely.Heart-