AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi   Mar 19 Aoû - 2:35

    Nom : Spark-Del Rossi
    Prénom : Tallulah
    Âge : 16 printemps bien tassés.
    Physique & Caractère : La jeune Tallulah Spark-Del Rossi aurait pu n'être jamais autre chose que le vilain petit canard de la basse-cour mais la vie et surtout son caractère sans pareil en eurent vite décidé autrement. La jeune enfant était évidemment toujours dans l'excès, toujours trop joyeuse, trop enthousiaste, trop enfantine. Son dynamisme et sa joie de vivre aurait pu lui ouvrir les portes de l'hyperactivité mais la jeune Tallie savait s'arrêter quand il le fallait, observant son interlocuteur de ses grands yeux clairs, minaudant à la perfection l'innocence. A cette époque, on lui aurait aisément donné le bon Dieu sans confession avec sa frimousse, ses petits doigts papillonnant dans ses cheveux bruns, les yeux un peu embués. Un démon au visage d'ange, voilà ce que l'on saura dire d'elle des années plus tard lorsqu'elle sera en pleine adolescence, véritable tornade brune dévastant tout sur son passage car s'il est une chose à retenir, c'est qu'on l'aime ou qu'on la déteste, Tallulah Spark-Del Rossi ne laissait jamais personne indifférent. Et elle ne s'est jamais embarrassée de préambules ou d'hypocrisie de toute sa vie, s'entourant des gens dont elle n'avait que faire de leur réputation, tout simplement parce qu'elle les appréciait.
    Mais ça, c'était avant. Avant qu'un "évènement fâcheux" ne vienne tout ruiner dans sa vie. Et bien que l'expression était un peu légère pour désigner un être humain, Tallie l'avait tout d'abord considéré comme une gêne. Paige, la magnifique Paige. Pour quelqu'un de la trempe de la brunette, s'avouer et surtout s'accepter comme une lesbienne, une jeune femme aimant les femmes n'avait pas été si simple. Tout bonnement parce que depuis deux ans elle entretenait une relation avec Ugo. Ugo, le parfait Ugo. Elle qui l'aimait tellement mais pas suffisamment manifestement au point de lui laisser caresser de ses doigts frémissants son corps en pleine croissance. Oh le mufle s'y était pourtant essayé, tentant de glisser ses mains sous ses jupes, perdant littéralement l'esprit à l'idée de dessiner ses courbes qu'elle savait généreuses pour son âge, voulant suivre le galbe de ses cuisses et se perdre un peu plus haut, un peu plus loin. Il avait également voulu prendre ses seins en coupe comme s'ils n'étaient rien d'autre que de voluptueux fruits et chaque fois, prise en traître, la jeune femme l'avait repoussé, tirant avec une légère mauvaise foi sur ses bouclettes, endroit qu'elle savait sensible et cher au cœur du garçon pour qu'il cesse de la presser ainsi. Il eut été normal pour tout autre jeune fille que de finir par éprouver du plaisir sous les paumes échauffées de leur amour mais voilà, la gêne grandissante que ressentait Tallie était trop grande pour être ignorée et cela la bloquait au delà de toute mesure. Ugo demeurait Ugo et ce n'était malheureusement pas lui qui peuplait les rêveries nocturnes de la demoiselle mais Paige, une femme. Elle avait compris bien trop vite qu'à la longue, cela ne pouvait dire qu'une chose, sa préférence allait vers les femmes. Et ce qui aurait dû être un immense soulagement pour elle, s'avéra un fardeau.
    Elle qui par le passé parlait de tout et de rien, n'hésitant absolument pas à livrer son avis et ce à quiconque, devint plus froide, plus distante, plus réfléchie. Son impulsivité s'estompa pour ne devenir que mollesse et vague indifférence. Comment dire aux êtres qui comptaient le plus à ses yeux qu'elle aimait les femmes ? Ugo allait souffrir de sa déclaration et c'était bien la dernière chose qu'elle voulait. Elle aurait évidemment pu se confier à Arno ou bien Marco mais comment trouver les mots alors qu'elle n'était pas si sûre d'elle ? Car une fois le cap de la révélation passé, toute certitude n'était plus que volute de fumée. Elle, la grande Tallulah Spark-Del Rossi, connue pour être loin d'être tiède, ne savait sur quel pied danser, pire, elle doutait. Et sa relation toute fraîche avec la fantasque Paige, ne risquait pas d'améliorer les choses...
    Du haut de son mètre 65, Tallie ne pouvait s'empêcher de songer que le bonheur avec Ugo, son petit ami était parfaitement possible mais son corps d'adolescente se vouait à un autre corps. Etait-ce l'attrait de l'interdit ou un véritable intérêt ? Une véritable attirance ? Comment démêler le vrai du faux ? Jamais la jeune fille n'avait eu à se poser autant de questions, ayant plutôt comme usage de prendre les choses comme elle venait mais c'était impossible. Foncer tête baissée ne ferait que blesser Ugo, son merveilleux Ugo, Ugo qui ne se doutait de rien quand elle évitait son regard coupable, subitement intéressée par une mèche effrontée de sa chevelure. La culpabilité n'avait jamais été sa tête de thé, faisant toutes les bêtises du monde avec une candeur impressionnante. Mais Ugo, était-ce également une bêtise ? Ou bien Paige ? Pouvait-elle sincèrement considérer un être humain comme une bêtise ? La jeune femme était perdue, entre devoir et vouloir, entre amitié et amour. Et à l'âge où s'épanouissent tous les possibles, elle demeurait écartelée entre ses choix car en jeune fille malgré tout studieuse, l'école lui avait toujours beaucoup appris mais certainement pas ce qu'était le bon choix.


    Histoire : Contrairement à d'autres, lorsque Tallulah s'observe dans le miroir, elle serait bien en peine de dire de quel trait elle a hérité de tel membre de sa famille. Pour la bonne et simple raison que sa famille actuelle se compose d'un couple gay Arno et Marco et de Connor, ce sont eux sa famille véritable car de sa famille biologique, elle n'en connaît que quelques bribes par ses parents adoptifs qui n'ont racontés l'histoire qu'à demi-mots après un long regard empreint de sous-entendus. Estimant manifestement que la jeune fille était en droit de connaître ses origines, ils avaient rapidement confessés ses origines pour le moins pittoresque. Sa mère, Lola, n'avait que quinze ans lorsqu'elle s'était retrouvée enceinte et se retrouva forcée d'abandonner son enfant, ne pouvant s'occuper d'elle. L'histoire ne révéla pas si c'était à contrecœur ou mue par une volonté effarante qu'elle avait réalisé cet acte et Tallie ne posa aucune question, peu certaine de vouloir en connaître la réponse. Elle n'avait même pas une photo à laquelle se raccrocher, seulement un prénom, un vague malaise et un visage aux traits qui lui étaient étrangers. Beaucoup auraient considérés ces débuts là comme une tragédie et auraient préférés regarder vers le passé mais la jeune enfant n'était pas de ces gens-là. Certes, elle avait été abandonnée à six mois par une mère qui ne voulait manifestement pas assez d'elle mais au lieu de subir les orphelinats, elle n'en gardait aucun souvenir, ayant été adoptée au sein de la famille Spark-Del Rossi à l'âge tendre, à seulement six mois. Là encore, le destin aurait pu se montrer cruel mais au contraire. Sa famille était peut-être différente mais pour cette gamine originaire du Queens, l'important ce n'était pas que ses parents soient deux homosexuels car cela demeurait une force et lui procurait une ouverture d'esprit incommensurable, c'était de grandir dans une famille aimante, à l'inverse de bon nombre de ses condisciples. Oh, ce n'était pourtant pas toujours rose à la maison mais la bonne humeur ne manquait pas, jamais.
    Alors Tallulah avait peut-être commencé sa vie avec quelques cartes manquantes mais ne manquait pas d'atouts. Ne pouvant avoir d'enfants, Arno et Marco décidèrent d'un adopter un deuxième, offrant un grand frère à la gamine. Connor, le merveilleux Connor était le frère rêvé, il ressemblait un peu au prince charmant des contes de fées mais en mieux, il était doux, tendre, pensif, réfléchi et la jeune fille était fière d'avoir un grand frère pareil. Et puis dans une famille adoptive, ce qu'il y avait de mieux c'était qu'ils étaient conscients de la chance qu'ils avaient de s'être trouvés. Son idylle avec Ugo Preston vint parachever le tableau d'une splendide famille mais en apparence, seulement en apparence... En public, ils avaient tout du couple parfait, idolâtré ou jalousé mais en privé... La jeune fille le fuyait dorénavant comme la peste, ne sachant comment lui avouer ce qu'elle considérait comme un "léger penchant" vers le beau sexe.
    Elle le perdrait, elle l'avait toujours su en le regardant dormir mais Tallie ne se doutait alors pas de ce que cette perte signifierait pour elle. Pensant perdre un meilleur ami, elle avait perdu bien plus. Mais la question à un million de dollars ne changeait pas : qu'est-ce qu'elle voulait ? Le jeune premier ou la femme blonde ? Existait-il seulement une réponse simple à cette épineuse question ?


    Avatar : Miley Cyrus.

    Inscrite sous le surnom donné à Tallulah par Ugo, je suis parfaitement au courant qu'il existe une deuxième Spark-Del Rossi mais étant donné qu'elle n'a pas fait acte de présence depuis bien longtemps et ayant jugé son personnage très intéressant, je me suis permise de tenter ma chance =]

    -Ugo. Ma présentation est certes minable mais en rp chou chéri si je suis validée, tes infidélités vont cesser séance tenante, foi de Tallie. Après tout, j'me suis pas tapée tous tes topics avec tes poufiasses pour rien (a) Dire que j'avais décidé de te laisser une chance de survie. Tu es un homme mort, tu peux supplier dès à présent ma clémence et mon pardon (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi   Mar 19 Aoû - 7:51

Enfin une super Tallie cheers
Bienvenue :]
Revenir en haut Aller en bas
Small town homecoming Queen :: I'm the Star in this Scene
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 12/03/2008
• MESSAGES : 931
• LOCALISATION : Sur le plateau de tournage de son nouveau film
• I-POD : CSS - Alalala
• HUMEUR : Slut - Boyfriend 's other addict

MessageSujet: Re: Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi   Mar 19 Aoû - 8:34

Oui Tallie Rules. Validée. Bienvenue Cool

_________________


Do you have a girl?
I don't see a ring on your finger.
Well that's interesting have you,
Ever thought of dating an actress ?


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://degrassicomeback.bbactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous avez dit peste ? | Tallulah Spark-Del Rossi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Les archives :: Anciennes présentations-