AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Indomptable / Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Indomptable / Paige   Jeu 21 Aoû - 23:55

  • Nom : Michalchuk
    Prénom : Paige
    Age : 20 ans ? (a)… Bon d’accord tentons un petit 25 ?... Rofl toujours pas ? Bon j’avoue, j’avoue 29 ! Z’êtes contents ? De toutes façons Je ne montrais pas plus loin Very Happy

    Physique et caractère : Le moins que l’on puisse dire du caractère de la Miss, comme de son physique, c’est qu’ils font mouche…Dans le bon ou dans le mauvais sens, mais il est rare que l’un ou l’autre laisse quiconque froid. On aime ou on déteste Paige, mais en aucun cas on n’y reste indifférent.
    Paige est une femme piquante, une bombe… à retardement qu’il est difficile de cerner tant sur la manière dont elle peut jouer de son physique que des différentes facettes de son caractère qu’elle peut exposer.
    Il faut l’avouer, la demoiselle (oui c’est encore une demoiselle dans sa tête (a)) a eu la chance de naitre avec un physique pas vraiment déplaisant. La première chose que l’on remarque en la regardant c’est bien évidemment cette cascade de longs cheveux d’un blond doré qu’elle coiffe à loisir et selon ses humeurs. Ainsi il n’est pas rare de la voir arborer différentes coiffures ou coupes de cheveux d’un jour sur l’autre, passant d’une permanente aux anglaises parfaites qui viennent sublimer le petit air d’ange de son visage à un carré raide muni d’une franche agressive, ou encore préférant des coiffures simples à celles plus sophistiquées quand elle veut mettre en avant son côté « fille qui se prend pas la tête ». Dans ces moments là elle préfère la plupart du temps les queues de cheval ou les couettes aux chignons qu’elle trouve décidément trop stricts. Il n’y a que lorsqu’elle est vraiment pressée ou troublée que la blonde ne fait pas attention à sa coiffure, cela débouchant la majeur partie du temps sur une tignasse volage ou simplement retenue par une pince mal agencée qui laisse s’échapper de nombreuses mèches folles qui finissent indubitablement par venir caresser son visage anguleux, lui donnant ce petit air tendrement nonchalant qui a déjà fait ses preuves. Avouons que le visage fin de Paige n’a rien à envier aux minettes qui courent encore les lycées. Son faciès doux aux allures poupines est ainsi composé de deux grands yeux d’un bleu océan profond qui vire au bleu électrique lorsque le soleil s’y reflète. Ces deux orbes orageuses sont ainsi surplombées de longs cils, de sourcils parfaitement épiles (héhé) qui se froncent lorsqu’elle est contrariée, venant faire apparaitre (a son plus grand dam) quelques rides sur son front plat. Des pommettes dures et saillantes, un long nez fin et aquilin et une bouche aux lèvres vermeilles et charnues qui cachent un sourire rarement sincère viennent parfaire ce visage digne des plus belles poupées russes. Cette tête, ma foi fort remplie pour une blonde, est le summum d’un corps qui n’a rien à envier au visage qui le surplombe. Des formes rondes et pleines de femme mûre, une taille toujours fine malgré ses hanches pleines, de longues jambes et des bras fins munis de mains graciles, un ventre plat et un buste aux seins galbés par le temps et de frêles épaules aux allures fragiles constituent ce corps façonnés par les années et l’expérience de la vie. Rajoutons à cela que Paige est une femme assez grande, mesurant dans les 1m75, pour un poids honorable de 60kg (bah oui elle n’est pas comme toutes ces mijaurées anorexiques jusqu’au bout des ongles, au contraire, elle prône le corps aux formes sculpturales, dont elle se veut ambassadrice personnelle… enfin elle essaye xD)

    Question caractère, il est sans doute tout aussi travaillé que le physique de la jeune femme. (*touss touss* no comment) Il n’est pas question ici d’histoire mélodramatique ou de conte de fée à l’eau de rose qui auraient poussé Paige à se comporter comme elle le fait. Non, la blonde a eu la vie qu’elle a eu, cette vie lui a montré certaines vérités plus brutalement que d’autres certes, mais a eu surtout le bénéfice de lui apprendre à ne pas se voiler la face. Lucide, elle l’est toujours, intelligente, elle l’a toujours été et c’est pour ça qu’elle est devenue aussi manipulatrice et calculatrice. La vie est dure et à moins d’être né sous une bonne étoile ou avec une cuillère en argent dans la bouche (ce qui n’est pas vraiment son cas), il faut savoir s’adapter. L’homme est un loup pour l’homme et il n’y a pas de place pour les crédules agneaux. La solution de facilité ? Être un mouton de Panurges, broutant bien gentiment comme son voisin de devant, bêlant ce qu’on nous ordonne de bêler et quand on nous l’ordonne… Mais ça il en était hors de question pour Paige, hors de question pour elle de se fondre dans la masse. Alors oui, elle est provocante, oui c’est une femme piquante qui aime se faire remarquer. Oui, elle est provocatrice, oui c’est une grande gueule qui n’a pas peur de finir sur le trottoir a coller des pains à la première brute dont la tête ne lui serait pas revenue, oui elle est arrogante et même parfois hautaine et méprisante. Oui elle est tout ça, parce que c’est une femme fière, au buste droit et qu’elle s’assume entièrement. Vivre dans le regrets et avoir des remords, non, c’est pas son truc, elle préfère croquer la vie à pleine dents au risque de tomber sur une pomme avariée et de finir la tête sur les cuvettes à vomir toute sa vie, mais avouez que c’est tout de même plus excitant que de rester bien tranquillement le cul vissé sur une chaise à faire ce qu’on vous demande pour rentrer dans le moule.
    La blondinette aime profiter de la vie tant qu’elle le peut encore, et même s’il est courant qu’elle mente sur son âge, car si quelque chose l’effraie bien c’est le fait de vieillir et de mourir seule, elle se veut fêtarde et aventurière, capable du pire comme du meilleur, de passer du rire aux larmes, de la plus grande franchise à l’hypocrisie la plus honteusement dissimulée. Vivre, vivre et vivre encore et toujours, savoir qu’elle plait et apprécier les gens qui se retournent sur son passage en laissant trainer sur elle de longs regards qui veulent tout dire. Bien sur qu’elle aime plaire, qui n’aime pas sentir le désir illuminer les yeux d’un homme tandis qu’il est aisé de deviner que la seule envie qui le tiraille c’est de laisser courir ses mains sur ce corps qu’il devine délicieux, pour arracher à cette bouche pulpeuse de longs gémissement rauques qu’il ferait taire par de torrides baisers aussi sauvages que brutaux. Oui c’est une croqueuse d’hommes, et de femmes, il n’y a pas de raison pour que le beau sexe ne puisse pas profiter de ce qu’elle a à offrir, mais elle ne le cache pas.
    Bien sur ce n’est qu’un aperçu superficiel du caractère de Paige. Comme tout humain elle a une pléiade de défauts et des qualités et il serait vain d’essayer d’en faire une liste exhaustive. M’enfin rapidement on peut dire que dame Michalchuk est lunatique, jalouse, possessive, arriviste, avare, elle déteste perdre, admettre qu’elle à tort, se faire marcher sur les pieds ou encore qu’on insinue que la voie qu’elle emprunte délibérément n’est pas la bonne. Presque anarchiste, elle est de ceux qui n’ont ni Dieu ni Foi, le bien ou le mal, elle s’en contre fou, seul compte son intérêt personnel ou le plaisir qu’elle peut en tirer. Elle est d’une nature impétueuse et imprévisible, parfois colérique et même violente elle n’a que faire de se montrer blessante envers autrui. Elle est têtue, obstinée, susceptible et rancunière et tellement d’autres choses encore qui ne se dévoile qu’à son contact.
    Paige est ne femme à part entière, ce qui est sur c’est qu’elle a un caractère bien trempé qui ne s’adoucit que pour les très rares personnes qui ont su gagner sa confiance…


    Histoire :
    L’histoire de chaque individu débute un jour, par un événement qui nous est commun à tous : la naissance. C’est ainsi qu’un beau matin printanier, après avoir fait souffrir sa mère pendant 58 heures et 33 minutes, Paige Michalchuk vit le jour dans une clinique mal famée du Bronx.
    Le conte de fée vous le pensez bien, démarre ainsi plutôt mal.
    Pendant des années la blondinette va ainsi subir les frasques de ces deux parents, il faut avouer qu’une bouche de plus à nourrir ce n’était pas forcément la meilleure chose qu’il soit arrivée au couple. De plus les dépenses faramineuses du père en alcool n’arrange rien à la situation idyllique vécue dans le trois pièces insalubre ou résidait notre cher ange blond.
    Mais malgré les apparences, Paige n’a pas vécu une enfance catastrophique, bien sur qu’elle était loin de vivre le paradis sur Terre, mais ces années ont au moins eu le mérite de la forger à chaud, dès son plus jeune âge, en la mettant certes au pied du mur, mais une fois qu’on est au fond, on ne peut que remonter n’est ce pas ?
    Jusqu’à ses seize ans elle résida bien gentiment avec ses parents, mais elle se démarquait des autres. Plus intelligente, plus vive d’esprit, elle apprenait et assimilait les choses de telle sorte qu’elle arrivait sans peine a manipuler son petit monde, jouant sur son physique, sur sa perspicacité ou ses talents innés, elle guettait SA chance, SON opportunité de quitter ce trou a rats qui l’avait vu naître, grandir et devenir ce qu’elle était devenue. Alors vous vous doutez bien que lorsqu’une bande de petits jeunes tous droits sortis des jupes de leurs mères vinrent essayer de jouer les durs en quittant leur contrée d’origine pour les USA le temps d’un petit voyage éducatif, elle sauta sur l’opportunité. Facile de séduire un de ces ado limite sorti de la puberté qui se croient déjà des hommes parce qu’ils ont le permis, facile de piquer les économies et papa et maman et de filer en douce dans un pays étranger pour s’offrir une vie digne de ces ambitions… Ce fut néanmoins, moins facile de s’implanter dans une petite ville canadienne rempli de bourges qui vous regarde comme la dernière des mauvaises herbes. Mais pour le blondinette il était hors de question de baisser les bras, cette ville serait le théâtre de son ascension.
    Degrassi lui offrit de belles années lycée qu’elle apprit à apprécier avec le temps, et surtout, elle lui offrit un cadeau inestimable, la possibilité grâce à son travail acharné de continuer ses études à l’étranger. Elle quitte ainsi la petite ville qui l’a accueilli quelque année durant pour s’armer face à l’adversité et être ainsi sûre de ne plus finir dans les bas fonds… A la fin de ses études, la belle blonde revient bien sûr vers cette ville canadienne si chère à son cœur et pour cause elle lui offre un tableau de chasse des plus intéressants et qui allait pouvoir servir à merveille ses projets de grandeurs… Sa première cible ? Son professeur de mathématiques, Mr Varrada, Andrew de son petit nom, avec qui elle entretenait déjà une relation passionnelle au temps du lycée. Elle força celui-ci à l’épouser en lui faisant croire qu’elle était enceinte de lui. Mensonge bien évidemment, elle n’était pas prête à se faire engrosser au risque de ne pouvoir assouvir ses désirs volatiles d’une liberté orgueilleuse et luxuriante. L’invention d’une fausse couche et son jeu d’actrice si bon fut-il, ne suffirent pas à tromper le mathématicien qui décida de se séparer de la blonde… Premier hic, se faire jeter ainsi suite à un divorce couteux allait la laisser sans le moindre sous, complètement démunie et ça, c’était simplement inadmissible… Fort heureusement, le destin, sûrement désireux de savoir comment Paige allait mener sa barque, offrit à celle-ci le moyen de dépouiller son mari grâce à une pension faramineuse obtenue en état de fait, puisque la pauvre était victime de l’adultère véridique de son mari avec l’une de ses élèves.
    Riche et à nouveau célibataire, la demoiselle goutait enfin au fruit de ses efforts et investit dans un centre de remise en forme qui assit fermement sa place au sein de la petite ville. Mais elle ne pouvait s’arrêter là, pour avoir connu le fond du fond, elle voulait connaitre le summum. Elle tenta d’y parvenir en se mariant une seconde fois avec Joshua Robin. Malheureusement ses espoirs furent déçus, le jeune homme était en effet un original à tendance psychopathe dont elle préféra se séparer, pour plus de sécurité… Elle retenta ainsi sa chance une troisième fois en s’unissant à la personne de Matthéo Johanson, bel apollon tendre et dévoué.
    Mais cette vie calme l’est peut être justement un peu trop pour cette épouse ambitieuse. Elle s’offre donc la direction du Stone Bar qui l’amène au détour d’un comptoir à poser ses yeux sur une bien frêle et jeune silhouette… Tallulah… Autant dire que le courant est immédiatement passée entre les deux femmes, et la dynamique brunette a rapidement pris la direction du lit de la blonde qui fait bien entendu fit de tous préceptes moraux tels que l’adultère ou le détournement de mineur… Après tout elle était et même, est encore consentante, alors pourquoi se priver des bonnes choses quand celles-ci vous tombent tout cru dans le bec ? Néanmoins ce que la blonde n’avouera pas de si tôt, c’est que sous ses airs candides, la lycéenne a su se frayer un chemin dans la vie sentimentale chaotique de Paige, peut être même qu’elle y aurait trouvé là celle qui comblerait ses envies… ? Une chose est sûre, la femme n’est pas prête de laisser s’envoler ce petit oiseau qui a eu le malheur de venir se perdre dans ses filets. Non, pas tant qu’elle ne s’en sera pas lassée, si jamais ce jour arrive…
    Hormis, cette écartade amoureuse Paige a vu sa vie se mouvementer bien malgré elle et ce à cause de cette folie dépensière, ce besoin irrémédiable de jouer à des jeux d’argent qui l’a plongé elle, et surtout son compte en banque dans une détresse infinie… Elle a même du céder son salon de remise en forme a ce mufle de Garett Reynolds avec qui elle ne cesse de se disputer, sans cesse pour un oui ou pour un non. Il faut dire que ces disputes courantes, ont le mérite de pimenter sa vie et surtout d’attiser en elle un feu qu’elle a bien du mal à contrôler… Il faut croire que le séduisant repreneur ne la laisserait pas totalement de marbre, à croire que le fait qu’il la remette ainsi à sa place en répondant à sa verve ironique ne fait qu’attiser cette tension charnelle qui les lie tous les deux…
    Une chose est sûre, la vie de Paige est régie par sa vie sentimentale, sincère ou non, ses désirs sont à satisfaire avant toutes choses… Mais c’est peut être cela qu’elle devrait tempérer si elle ne veut pas retourner à cette rue qu’elle a tout fait pour quitter.


    Avatar : Sienna Miller


[Je m'excuse pour la préso cacateu'z (surtout l'histoire), mais je suis venue en renfort suite à une demande express. Je promets que je me ratrapperais en Rp
Crying or Very sad ]


Dernière édition par Paige* le Ven 22 Aoû - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   Jeu 21 Aoû - 23:57

Whellcomeuh my dear (L)
Revenir en haut Aller en bas
Manu and Adrian Hater | And Suddenty I become a part of your past
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/05/2008
• MESSAGES : 170
• HUMEUR : Excellente

MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   Ven 22 Aoû - 8:26

Bienvenue, non c'est pas grave parce que les parents de Paige sont plutôt aisés mais tu devais pas connaître l'histoire. La présentation est quand même super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   Ven 22 Aoû - 10:19

Arf Suspect Non désolée effectivement je ne savais pas Embarassed .
Si c'est préférable que je change je le ferais ^^
Au fait merci du compliment et de l'accueuil. Very Happy

Thank youteuh my fair <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   Ven 22 Aoû - 10:19

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   Ven 22 Aoû - 10:28

Non t'en fais pas ça ira ^^. Bienvenue et validée.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Indomptable / Paige   

Revenir en haut Aller en bas
 

Indomptable / Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Les archives :: Anciennes présentations-