AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Dim 26 Oct - 22:42

Le sous-sol de la demeure Preston avait été entièrement aménagé en espace détente. Il y avait entre autre, un SPA privé que Beth appréciait tout particulièrement. Elle aimait s'y détendre en petite, très petite tenue, un livre à la main ou tout simplement en écoutant la musique d'ambiance qu'elle avait fait mettre à cet endroit de la maison. L'endroit était tamisé, il y avait des bougies partout. Et surtout, il y faisait très chaud. Beth avait une préférance pour le sauna, supportant très bien la chaleur. Par contre, le hammam l'empêchait de bien respirer et elle y restait donc moins longtemps. Son petit plaisir étant d'enchaîner immédiatement le jaccuzzi après un passage dans le sauna. Elle oubliait ainsi tous les soucis et se laissait totalement aller.
Et ce jour là, Beth était dans son SPA. Elle avait dû donner rendez-vous à son abruti d'oncle pour lui remettre un dossier pour le cabinet d'avocat. Et étant en week end, elle n'avait pas eu envie de se déplacer jusqu'au bureau pour le faire. Et puis, prise dans son élan de générosité, elle s'était dit que ça aurait été l'occasion de recevoir son oncle chez elle. Elle avait donc laissé un message sur le répondeur familial, l'invitant lui, sa femme et son fils, à prendre le café.
Mais comme à chaque fois qu'elle devait voir Edgar, Beth était stressée. Elle devait hystérique et incontrôlable. Elle ne pouvait expliquer pourquoi. Adrian étant absent pour la journée en plus la rendait encore plus anxieuse. Elle avait donc décidé d'aller se détendre avant la venue de ses invités. Elle avait choppé au passage une revue qu'elle avait fait retirer de la vente quand elle avait vu qu'on y parlait encore de la famille Preston, et était descendue dans son SPA. Là, elle avait retiré ses vêtements et avait entouré une serviette d'un blanc éclatant autour d'elle, une serviette courte, qui couvrait tout juste ce qu'il fallait couvrir. Elle passa quelques temps dans le sauna, puis dans le jaccuzzi, et l'envie de s'allonger un peu sur une chaise longue au bord de la piscine couverte lui effleura l'esprit. Elle sortit donc du jaccuzzi, remit sa serviette autour de son corps si parfait, et s'allongea sur une chaise longue, la revue à la main. Elle feuilleta furtivement les pages inintéressantes, celles où on ne parlait pas d'elle, et s'arrêta sur l'article où on pouvait voir Adrian et elle en train d'acheter un petit pyjama pour nourrisson, main dans la main. Encore une photo volée ... Beth avait demandé à ce que ce magazine soit retiré de la vente, car, comme toute future mère, elle était superstitieuse, et ne voulait pas parler de sa grossesse avant que tout soit sûr ... Et puis, elle ne voulait pas que Cruz et Ugo l'apprennent de cette manière. Après avoir lu rapidement l'article qui accompagnait la photo, Beth sentit la fatigue l'emporter, et elle laissa tomber négligemment le magazine, et s'endormit sur son transat.
Elle dormait si profondément qu'elle n'entendit pas que quelqu'un venait de faire irruption dans le SPA.
C'était Edgar. Il était en avance, et seul. Sans doute avait-il encore enchaîné sa femme au radiateur parce qu'elle avait osé mettre le nez dehors sans son autorisation ... Beth avait pourtant bien spécifié à la cuisinière que si quelqu'un venait, elle ne voulait être dérangée sous aucun prétexte ... Voici ce qui arrive quand on embauche des incapables ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 18/05/2008
• MESSAGES : 176

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Mar 28 Oct - 11:39

Edgar apprit par sa nouvelle stagiaire, que sa nièce avait laissé un message sur le répondeur familial pour le convier à prendre le café. Jouer les hôtesses de maison était effectivement un des passe-temps favori de Bethany, mais Edgie savait qu'elle détestait le recevoir lui et sa famille. C'était sans doute parce que Mary repartait à chaque fois trop saoûle qu'il s'agisse d'un petit déjeuner, d'un goûter ou d'un brunch. Il décida donc de laisser son ivrogne d'épouse chercher de quoi s'étourdir pendant qu'il irait seul chez Bethany. Dans son costume bleu marine, son Dupont en Or dans la poche, Edgar monta dans la voiture et ordonna à son chauffeur de le conduire chez Beth. Il avait été mis au courant de son divorce avec Adrian et avait joui violemment sur la photo de famille de Preston tâchant et cachant les visages d'Adrian, Ugo et Cruz. Seul celui de Bethany était resté immaculé. Un signe. Une fois dans l'immense maison des Preston, il se dirigea vers le SPA où d'après la cuisinière, elle se détendait. Edgar se mit à bouillir en songeant que c'était une loque pareille qui dirigeait son cabinet. Mais en découvrant le corps endormi et quasiement nu de Bethany sur son transat, lui fit oublier - quelques instants - ses insultes mysogines.

L'occassion était trop belle pour que lui Edgar Shawell passe à côté. Il s'approcha du visage endormi de Beth et caressa joue avec tendresse avant de diriger ses doigts vers ses lèvres entrouvertes. Il ne pouvait pas attendre plus longtemps. Beth était là offerte. Il la revoyait adolescente, avec ses chaussettes hautes d'écolière qui lui volait pour s'enfermer avec pendant de longues heures. Il avait souvent obligé ses maîtresses à les porter. Il l'avait même imposé à Mary qui savait que trop bien à qui elles appartenaient. Mais elle était trop faible pour se rebeller alors Edgie poussait plus loin le visage en lui ordonnant de reproduire les mêmes mimiques de Beth quand il l'approchait. Seulement rien ne valait l'original. Délicate fleur aux épines tranchantes... Le fantasme de toute une vie était sur le point de se réaliser. Edgar voulait savourer comme les méchants dans les films qui ne pouvaient s'empêcher de dévoiler leurs plans machiavéliques à leurs victimes. Souvent ils se faisaient prendre, puisque les héros en profitaient pour se libérer, mais pas là. Edgar s'enhardit enfin à poser ses lèvres sur celle de Bethany. En franchissant cette limite, Edgar savait qu'il ne serait jamais rassassié de la bouche et du corps entier de sa Lolita. Il lui en fallait plus et déjà ses mains laissaient glisser la serviette qui l'entourait sur le sol carrelé du spa. Mais en même temps il fit tomber le journal que Bethany tenait. Edgar découvrit la photo de sa nièce et de son enfoiré d'époux, main dans la main, choissisant une tenue pour bébé. Ca n'était sûrement pas un futur cadeau pour Rebecca... Alors quoi ? Bethany attendait un enfant ? Encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Mar 28 Oct - 22:26

Beth était dans les bras de morphée. Elle s'était laissée complètement aller. Les événements des derniers jours l'avaient beaucoup fatiguée ... La demande de divorce d'Adrian, les fiançailles d'Ugo avec la fille d'une catin, la séparation de Cruz et Loan, la réconciliation avec Adrian, la grossesse tant espérée de Beth. Tout ça, ça faisait beaucoup pour une Beth qui avait du promettre à son mari d'apprendre à se maîtriser pour qu'il reste au domicile familial.
Elle était endormie depuis quelques minutes seulement, mais d'un sommeil assez profond, quand Edgar fit irruption dans son espace à elle, son espace presque ... intime ! Une chose était sûre, elle allait renvoyer sur le champ la personne qui avait guidé Edgar jusqu'ici. Et sans indemnités ! Si Beth ressemblait à un ange quand elle dormait, elle se transformait vite en véritable démon quand elle était éveillée, et qu'elle avait été fortement contrariée. Et il était clair que la visite de son oncle allait la contrariée. Beth n'avait jamais aimé cet être diabolique, et même s'il avait beaucoup de classe, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver du dégoût à son égard.
Elle se souvenait qu'adolescente, quand il avait épousé sa tante, elle l'avait surpris à plusieurs reprises en train de fouiller dans ses tiroirs, et même si elle n'avait jamais pu le prouver, elle l'avait toujours soupçonné d'être à l'origine de la disparition de certains de ses vêtements ... Mais à l'époque, Beth était déjà folle amoureuse d'Adrian, et elle avait très vite oublié cet oncle qui la reluquait tout le temps. Elle n'avait d'yeux que pour Adrian, et quasiment 20 ans plus tard, c'était toujours le cas.
Alors qu'elle était au bord d'une plage dans les bras de son mari, dans son rêve, bien évidemment, Beth sentit une présence à ses côtés, puis une main lui caresser le visage, et des lèvres baiser sa bouche. Beth ne put s'empêcher de sourire pendant son sommeil. Elle crut qu'Adrian était venu la surprendre, lui faire une petite visite imprévue, sur le pouce, pour redonner un peu de piquant à leur couple.
Elle se laissa donc aller, et quand elle sentit une main faire tomber sa petite serviette, elle poussa un léger gémissement de satisfaction. Elle ne se laissa même pas troubler par le bruit du magazine tombant à terre. Maintenant qu'Adrian était là, elle voulait son dû. Ainsi, tout en gardant les yeux fermés pour garder un peu de mystère, de mordant à cette situation, elle attrapa son visiteur par le coup pour l'amener à l'embrasser à nouveau. Puis, après ce tendre baiser, elle murmurra toujours les yeux clos :


- J'ai envie de toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 18/05/2008
• MESSAGES : 176

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Dim 2 Nov - 12:26

Les gestes d'Edgar s'étaient arrêtés en découvrant la photo d'Adrian et de Beth faisant du shopping dans une boutique pour bébé. Il posa les yeux sur son ventre plat et retraça avec son index le contour de son nombril. C'était sûrement un plan de Beth pour récuppérer son mari. Elle devait être au courant de la grossesse de Rebecca est cherchait à reprendre son chien galeux d'époux de cette façon. Edgar n'avait jamais compris pour quelles raisons Bethany s'était émourachée d'Adrian de cette façon. Il la soupçonnait de s'être accrochée à lui, pour fuir sa famille trop riche et trop belle et par conséquent lui. Il avait pleuré pendant des jours quand son père lui avait appris qu'elle se rendait à l'école publique de Degrassi, alors qu'il avait fait son possible pour parvenir à donner des cours de marketing à sa classe. Edgar l'avait alors rejoint quelques mois plus tard en ouvrant un nouveau cabinet d'avocats, en association encore avec son père. Il pouvait de nouveau respirer l'odeur de ses cheveux même si elle se mêlait à celle de transpiration laissée par les doigts crasseux d'Adrian. Edgar allait retourner sur ses pas quand le corps nu et offert de Beth l'appela. Et là ça n'était pas une hallucination. Quand elle l'attrapa, il fut surpris qu'une femme - être faible et inférieur - parvienne à l'attirer à elle avec autant de force. Quand elle posa ses lèvres sur les siennes, il s'immobilisa avant de réussir à se détendre peu à peu. Elle avait envie de lui... C'était trop beau, trop fort.

- Oh Beth... souffla Edgar entre les lèvres entrouvertes de sa nièce.

La pointe d'appréhension qui lui tenaillait le ventre disparu aussitôt après cette phrase. Il déposa plusieurs baisers sur sa nuque pendant que ses mains sur sa taille avant de descendre sur ses reins. Il murmura pour la première fois de sa vie, les deux mots - et demie - qu'aucun être humain n'avait réussi à lui extirper. Troublé par les cheveux mouillés, Edgar augmenta la pression douce de ses mains sur Bethany avant de murmurer la voix étranglée par les sanglots un "Je t'aime" pathétique mais vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Sam 8 Nov - 22:37

Beth était encore dans un état second. Elle se laissait complètement aller sous les caresses de celui qu'elle prenait pour son mari. Cela l'excitait, le fait qu'il soit venu lui faire une surprise pour venir lui faire l'amour malgré sa journée chargée. Beth adorait l'imprévu, tout comme elle adorait le danger. Et le danger ici était que l'un de ses fils débarque et surprenne ses parents en train de s'envoyer en l'air comme de parfaits adolescents. En plus, Beth avait un côté très entreprenant, très sauvage, lorsqu'il s'agissait de sexe. Elle se voyait toujours possédée par une autre personnalité d'elle même qui ressurgissait quand il s'agissait de faire des prouesses de son corps si beau et si souple. Toutefois, elle était toujours la Beth qui aimait dominer, mais elle aimait aussi qu'Adrian prenne les choses en main quand il le fallait.
Se laissant totalement aller, et excitée à l'idée que peut - être ils allaient être surpris par leur progéniture mettait Beth dans un état de folie furieuse. Elle commençait à caresser le corps de son visiteur-baiseur et recevait ses baisers avec passion. Elle frémit en entendant celui qu'elle prenait pour Adrian prononcer son prénom. Elle adorait ça. Et sentir ses mains sur son corps lui donnait la chair de poule. Elle avait envie de déposer des baisers sur chaque centimètre carré de sa peau qui faisait contraste avec son corps mouillé à elle. Toujours les yeux fermés, Beth se laissa totalement aller, entièrement comblée de voir que son mari la désirait toujours autant et avait tant envie d'elle.
Quand elle l'entendit prononcer les fameux trois mots "je t'aime", dans une sorte de sanglots, Beth fut toutefois surprise. Elle ne comprenait pas pourquoi Adrian semblait si bouleversé. Certes, ils avaient été au bord du divorce, ils avaient failli se perdre ... mais elle connaissait Adrian par coeur et ce n'était pas son genre d'être aussi émotif que cela. Cependant, elle ne se laissa pas perturber plus que ça, après tout, Adrian devait sûrement être ému à l'idée d'être papa pour la 3ème fois, d'où sa voix tremblotante en lui témoignant son amour. Beth aussi ressenti le besoin de lui exprimer son amour, cet amour immense qu'elle lui porte depuis tant d'années déjà.
Elle était nue le corps encore humide après son passage dans le bain à remous qui continuait à ronronner auprès d'eux. Elle était prête, elle en avait envie, elle n'avait plus qu'une seule ambition, baiser jusqu'à plus soif avec l'homme de sa vie, l'unique homme de sa vie. Elle plaqua à nouveau le corps de son amant contre elle, et après lui avoir mordillé le lobe de l'oreille lui murmurra :


- Je t'aime depuis si longtemps ... plus rien ne pourra nous séparer

Dans un léger soupir, elle cambra son dos et le corps enlacé avec celui du pseudo Adrian lui retira son haut, pouvant pleinement profiter de son corps en le caressant avec ses mains fines et douces. Puis elle finit par dire, toujours les yeux clos, avant de les ouvrir pour pouvoir plonger son regard dans les yeux de l'homme qu'elle aimait plus que tout :

- Prends moi ... Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 18/05/2008
• MESSAGES : 176

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Lun 24 Nov - 17:36

Edgar ne s'était jamais senti aussi heureux de toute sa vie de salaud qui avait détourné le système et profiter des autres pour s'enrichir. Il passa ses doigts dans la chevelure de Beth et ressentait un bonheur intense qu'il n'arrivait pas expliquer. Il reconnaissait la saveur de la victorie parce que ce qui le faisait bander ça n'était pas tant Beth mais la satisfaction du devoir accompli. Comme Jules César il était venu, il avait venu et désormais il avait vaincu. Oui cette bataille avait été longue et douloureuse, sa main droite se souvenait encore de ces nuits où mais elle n'arrivait pas à le soulager. Pas plus que les escortes girls qui devaient répondre au nom de Beth et lui parler avec la même intonation méprisante qu'elle. Mais rien n'était aussi agréable que d'avoir le corps de la véritable Bethany Preston contre le sien. Il l'embrassa avec force et ferma les yeux, enfin convaincu qu'il ne s'agissait pas d'une illusion. "Je t'aime depuis si longtemps ... plus rien ne pourra nous séparer." Cette fois-ci Edgar se mit à pleurer. Cette phrase était bien trop belle et était exactement celle qui voulait lui dire. Il était fou de bonheur de savoir qu'il la possédait désormais entièrement. Oui maintenant il avait en plus de son corps, son âme entière. Oh oui. Ils allaient faire de grandes choses, ils allaient s'aimer avec passion et il allait pouvoir la prendre comme il le rêvait. Il prendrait encore plus de plaisir à la dresser et à la modeler pour qu'elle lui soit soumise comme les autres. Il se sentait comme Napéléon Bonaparte après la capitulation d'une ville rebelle. Les mains de Beth faisaient réagir chaque parcelle de son corps qui ne demandait qu'à en avoir plus.

- Garce.

La main d'Edgar rencontra la joue de Beth. Il l'avait giflé. De toutes ses forces. Déchargeant ainsi sa frustration et sa colère qu'elle se soit donné à lui parce qu'elle l'avait pris pour un autre. Choqué par son geste qu'il avait fait contre la seule personne qu'il pensait aimé, la mâchoire serrée d'Edgar tremblait. Il fixait Beth qui se tenait la joue, incapable de lui parler pour l'accuser ou se défendre. Il ramassa sa veste marine qui s'était retrouvé sur le sol et quitta le spa sans demander son reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Mar 2 Déc - 0:11

Elle ne l'avait pas vu arriver. Une main froide et rugueuse fouetta violemment la joue de Beth qui, alors qu'elle croyait être dans les bras de son mari et ainsi s'adonner à son devoir conjugal, réalisa brusquement en ouvrant les yeux de stupeur, que l'homme qui se trouvait sur elle, à poser ses mains sur son corps, à déposer des baisers sur sa peau, n'était pas l'unique homme de sa vie, mais son oncle, l'un des pires goujats qu'elle connaissait sur cette terre. Et elle, elle était là, nue devant cet homme, cet homme qui appartenait à sa famille, et qui l'avait souillé ne serait-ce qu'en l'embrassant. Elle était tétanisée. Elle ne savait pas quoi faire. Elle se serait sûrement mise à hurler en tant normal, alertant tout le voisinage pour qu'Edgar soit arrêté et conduit au bûcher. Mais Beth avait tellement honte de ce qu'il venait de se passer qu'elle ne put rien dire. Et puis, elle était si choquée. Elle savait son oncle complètement malsain, mais là, c'était le summum ! Elle se sentait totalement violée et n'avait qu'une envie, se blottir dans les bras de celui qu'elle aimait pour se faire consoler et effacer les traces du passage d'Edgar. Elle avait à présent la nausée, et elle savait que ce n'était pas l'enfant qu'elle portait qui la lui causait, mais bien la situation.
Elle était donc là, complètement sonnée et par la violence de la claque, et par le choc de découvrir son oncle sur elle, quand Edgar prit la fuite, après l'avoir traité de garce. Ce fut sûrement la seule chose qui ne l'étonna pas. Elle savait la haine qu'Edgar éprouvait à son égard, et il ne manquait jamais de l'insulter quand l'occasion se présentait. Mais l'état de choc de Beth ne s'éternisa pas, car son fort caractère reprit le dessus, et sa volonté de corriger elle-même Edgar et d'avoir enfin quelque chose de concret contre lui, lui donna des ailes, et c'est à moitié nue puisque juste recouverte par la serviette éponge qu'elle renoua autour d'elle, qu'elle suivit Edgar en courant, le dépassant quand ce dernier s'apprêtait à monter les escaliers qui le mèneraient définitivement loin du spa et loin de Beth. Elle se mit en travers de son chemin dans les escaliers, et lui redonna sa claque, après lui avoir craché dessus, de dégoût, à croire que cela devenait une marque de fabrique chez les Preston. Puis, en mode folle furieuse, elle hurla sur Edgar :


- EDGAR ! Je peux savoir ce que tu fais ici ? Et surtout, ce que tu as fait ? Ce que tu m'as fait ? Tu tiens à finir ta vie en prison ?

Puis, se contrôlant peu à peu, elle baissa d'un ton et chercha à amener Edgar à la confidence. En réalité, elle était si choquée, qu'elle ne comprenait vraiment pas ce qui avait bien pu se passer quelques minutes plus tôt dans ce spa ...

- Edgar, pourquoi as-tu fait ça ? Que t'arrive-t-il ? Tu es mon ... oncle !

Elle voulut rajouter : « et je te déteste », mais elle n'avait pas envie d'envenimer les choses ... Etrange pour une Beth Preston.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 18/05/2008
• MESSAGES : 176

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Lun 8 Déc - 12:05

La veine du cou d'Edgar battait plus fort tandis que la main de Bethany s'abbatait violemment sur sa joue. Le contact avec sa peau même si il s'agissait de sa paume le fit tressaillir et manqua de le faire bander à nouveau. Il étala le crachat de Beth sur sa joue et porta ses doigts mouillés à ses lèvres devant le regard dégoûté de sa nièce qui venait de lui barrer la route. Edgar lui attrapa le poignet pour la sortir de son chemin avant de la pousser simplement sur le côté pour pouvoir passer sans avoir à lui fracasser le crâne. Il était hors de lui et faisait du mieux qu'il pouvait pour se contenir. Là tout de suite, il n'avait qu'une envie dénouer sa cravate et la prendre à son lustre de cristal. Edgar se tourna vers Beth, son regard était sombre et semblait jeter des éclairs.

- Non je suis un homme petite garce. Un homme diminué par ta faute à cause de ce vomi de sentiments contradictoires qui me brise le cœur quand je te vois.

Il l'écouta attentif mais au fond tout ce qu'elle disait n'avait plus aucune importance. Edgar savait qu'il ne regretterait jamais ses gestes et que sa salive était à jamais imprimée sur la peau de Bethany. Sa gorge était nouée mais son regard noir ne laissait rien paraître de la souffrance qui le rongeait intérieurement. Il avait torturé tellement de personnes, avilis tellement d'âmes que c'était sans doute une punition bien douce que d'être rejetée par la seule personne qu'il aimait réellement. Mais Edgar Shawell n'était un homme fataliste et il n'avait pas l'intention de laisser les foudres du destin s'abattre sur lui sans réagir. Il voulait Bethany. Morte ou vive. Pris d'un excès de colère il brisa le vase qui se trouvait à sa portée ce qui fit s'évanouir la bonne de Beth qui venait voir ce qui se passait. Il l'enjamba pour se rapprocher de la porte avant de faire volte-face vers sa nièce.

- Je suis autant ton oncle qu'Adrian est un bon mari. Je t'interdis de prendre cette excuse pour te refuser à moi Bethany. Toi et moi sommes si semblables je l'ai senti quand tu étais dans mes bras. Tu m'aimes comme je t'aime mais c'est l'image que je reflète qui t'effraies. Oui je n'aime personne, ni ma femme, ni mes enfants, oui j'écrase et j'exècre les autres, mais je donnerais ma vie pour toi. Personne ne sera capable d'en faire autant, personne ne te comprend comme je te comprends. Nous sommes des êtres supérieurs Bethany...

Edgar évita le corps qui semblait sans vie de la domestique pour se rapproche de sa nièce. Il frôla ses tempes puis sa joue avec ses lèvres, Edgar pressa ensuite ces dernières contre la bouche de Beth pendant qu'il faisait glisser le peignoir sur ses épaules. Elle ne pouvait pas lui résister pas encore, pas maintenant alors qu'il avait besoin d'elle. Edgar était déjà prisonnier d'elle et lui avoir donné accès au plaisir qu'elle pouvait lui offrir pour ensuite le lui refuser était insupportable. Edgar se montrerait doux, patient, il serait l'homme qu'elle voudrait, nierait celui qu'il était juste pour être avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   Lun 8 Déc - 22:41

[bon on dit que ça se passe avant le Crueth (L)]

Pourquoi diable tout foutait le camp en ce moment dans la vie de Beth ? Pourquoi tout ce qu'elle avait eu du mal à construire s'écroulait aussi facilement ? Pourquoi devenait-elle cette nouvelle personne qu'elle ne reconnaissait pas. Adrian avait été infidèle pendant 17 ans, elle avait pleuré tous les soirs - ou presque - dans le lit conjugal mais vide, pendant 17 ans, et voilà que maintenant que son couple semblait reprendre un second souffle, elle se mettait elle, à le ... tromper ? Elle se répugnait. Elle avait envie de se trancher la gorge elle - même, et mourir. Elle ne pouvait supporter l'idée de tromper Adrian, même si là, Edgar avait clairement abusé d'elle, et qu'en plus, il était son oncle. Son oncle bordel ! A quoi jouait-il ? Il dégoutait Beth et lui donnait la nausée.
Quand le vase éclata en mille morceaux, Beth sursauta et hurla. Elle espérait ainsi avoir alerté toute la maison, que ce soit Adrian, Cruz ou Ugo ... qu'importe. Elle voulait que l'un des 3 hommes de sa vie vienne à sa rescousse. Elle avait peur d'Edgar. Et pourtant, elle ne pleurerait pas devant lui. Elle n'allait pas se montrer faible face à cet homme violent et pervers. Elle devait se montrer forte, plus forte que lui, et plus intelligente. Et elle le savait à présent faible sur un point : son amour pour elle. Elle allait pouvoir le mener par le bout du nez, en jouant avec cet amour incestueux et interdit. Elle tenait enfin son arme secrète contre Edgar pour le détruire lui-même.
Elle frissonna quand il lui hurla dessus en lui jetant un regard assasin, qui l'aurait sûrement tuée sur place s'il avait eu des lasers à la place des pupilles. Elle ne put même rien répondre à ses attaques. Mais quand il se rapprocha d'elle, après avoir enjambé la bonne qui elle, n'était pas aussi forte que Beth pour résister à Edgar, elle se sentit tourner de l'oeil, et du lutter pour ne pas s'évanouir elle aussi. Elle écouta Edgar. Elle commencait à être troublée. Troublée par ce qu'il lui disait. Elle voyait légérement une trace d'âme humaine en lui, et cela la perturbait énormément, elle qui l'avait toujours vu comme un homme froid et insensible. Et le discours qu'il lui tenait, jamais encore personne ne le lui avait dit ... pas même Adrian. A la limite, son fils Cruz était plus à même de dire ce genre de paroles à sa mère. Adrian lui se contentait toujours de répondre un "moi aussi" aux "je t'aime" incessant de Beth.
Elle le laissa donc créer un nouveau contact physique entre eux deux, allant même jusqu'à accepter ce baiser qu'il lui donna - à nouveau - tout en sachant cette fois qu'il s'agissait d'Edgar et non d'Adrian. Mais rien que cette pensée la terrifia à nouveau, et, après avoir tout de même rendu un très léger baiser et caresser la joue d'Edgar, elle le repoussa pour lui dire :


- C'est mal. Mal et malsain Edgar. Il faut que tu te reprennes. Que tu refoules ses sentiments. Tu dois sûrement avoir trop bu pour dire de telles choses. Je te conseille d'aller retrouver ta femme et de la traiter comme elle le mérite, plutôt que d'attendre quelque chose de ma part. Je suis ta nièce, et même si tu sembles le croire, il n'y a que cela qui nous unit. Et rien d'autre.

Allant totalement à l'encontre de ce qu'elle venait de dire, elle l'embrassa à nouveau, fermant les yeux. Puis, confuse, elle se stoppa net et dit :

- Je suis désolée. Je suis désolée de provoquer de tels sentiments chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite dans les sous-sols de Beth Preston [Edgie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-