AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Ven 14 Nov - 21:32

Jamais il n’aurait pensé vivre un tel cauchemar. Tout c’était déroulé comme un mauvais film de série B. Alors que la soirée de Charlie battait son plein, Connor, qui discutait tranquillement avec Effy et d’autres, s’était retrouvé les menottes aux poignets après qu’un coup de feu ait été tiré dans l’assemblée et que son petit ange blond eut été touchée. Il n’avait rien compris à tout ce qui s’était passé à ce moment précis, car tout c’était enchaîné à une vitesse folle. Il se souvenait juste de Cammie allongée sur le sol, dans un état qui lui semblait grave, de lui entrain d’essayer de la faire rester consciente, puis du regard accusateur du policier qui l’avait appréhendé, même si il n’avait pas du tout cherché à fuir, de la façon dont Charlie l’avait regardé, l’air horrifiée à l’idée qu’il ait pu faire une chose aussi absurde, et enfin de son père arrivant sur les lieux complètement déboussolé par ce qu’il voyait. Tout le reste était tellement flou qu’il n’avait pas l’impression d’avoir été l’acteur principal de ce mauvais scénario, mais plutôt un spectateur qui ne comprenait rien à l’action qui se déroulait sous ses yeux. On l’avait traité comme un véritable criminel, avec relevé d’empreintes, interrogatoires qui n’en finissaient pas, et garde à vue prolongée. Le jeune homme n’avait même pas cherché à lutter, tant il était dépassé par les évènements. Il ne pensait qu’à une chose, son petit ange blond qui luttait pour sa survie dans un lit d’hôpital. Et même quand on l’avait libéré, les charges pesant contre lui n’étant absolument pas tangibles – de plus tout portait à croire qu’il s’était laissé prendre pour couvrir quelqu’un – le jeune homme n’avais cessé de penser à son amie, et au fait qu’ils n’auraient sans doute jamais plus l’occasion de rigoler ensemble, de s’embrasser et pourquoi pas de sortir ensembles. Connor mourrait d’envie d’aller la voir, mais il ne s’en sentait pas le courage, et puis pour lui la jeune femme ne voudrait sans doute plus jamais le voir… Il n’était même pas certain qu’elle avait le droit de recevoir des visites. Ses amis avaient tenté plusieurs fois de le joindre, mais il n’avait jamais daigné décrocher, ou même descendre voir qui sonnait à la porte. Il s’était rendu dans sa chambre et n’en était plus ressorti. Il n’osait même pas aller en cours, non pas par crainte du regard des autres, mais surtout parce qu’il ne saurait trop quoi leur dire, et surtout à Charlie. Après tout, c’était la meilleure amie de Cammie, et bien que ce soit aussi la sienne, elle ne pouvait que lui en vouloir pour ce qui s’était passé, du moins c’est ce qu’il s’imaginait. Il était encore une fois perdu dans ses pensées, les genoux remontés vers son torse et les bras croisés dessus quand on toqua à la porte. Il n’avait pas besoin de demander qui s’était puisqu’il le savait déjà. Il parla d’une voix fatiguée, qui montrait qu’il avait pas mal pleuré ces derniers jours.

- J’ai pas envie de parler papa alors s’il te plait laisses moi seul.

C’était la première fois qu’il adressait la parole à l’un des membres de sa famille depuis bientôt une semaine, c'est-à-dire depuis qu’il avait été acquitté. Il avait tellement honte de lui qu’il ne supportait pas leur regard emplis de peine. Il préférait rester dans sa chambre enfermé, à réfléchir à tout ce qui avait pu se passer ces derniers temps et surtout à la façon dont il en était arrivé là.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Sam 15 Nov - 11:11

Marco ne savait plus quoi faire pour aider Connor et réunir sa famille. Il avait payé sa caution assez élevé en pensant qu'une fois dehors, son fils l'aurait remercié les larmes aux yeux et lui aurait confié pourquoi un élève si brillant s'était trouvé derrière les barreaux. Connor avait préféré s'enfoncer dans son mutisme et lui claquer la porte au nez à peine rentré à la maison. Avec Arno, ils s'étaient mis d'accord pour lui laisser un peu de temps. Connor ne s'était jamais rebellé et à part son amitié avec Charlie et d'autres personnes de son espèce il restait parmi les meilleurs éléments de sa classe et aidait toujours à déservir la table. Marco ne s'était jamais inquiété pour lui parce qu'il avait toujours fait ses devoirs qu'on lui demande et jamais laissé la cuvette relevée. Il ne pouvait rien lui reprocher jusqu'à cette arrestation. Marco avait l'impression qu'il était passé à côté et qu'il avait négligé son fils. C'était une souffrance terrible pour lui. Son père n'avait jamais été présent et il pensait que jouer les copains seraient suffisant pour que Connor comprenne qu'il l'adorait plus que sa vie. Il avait détraquer un être parfait et maintenant c'était son fils adoré qui en payait les conséquences. Les deux pères n'arrêtaient pas d'en parler chaque nuit avant de s'en coucher et le matin en se réveillant : qu'est ce qu'ils devaient faire ? Appeler un psychiatre c'était peut-être exagéré mais Arno semblait croire qu'une troisième aide serait bénéfique. Marco avait peur qu'il leur reproche d'avoir fait d'un enfant innocent un monstre parce qu'il était élevé par un couple gay. Il avait envie de pleurer tellement il avait peur que cette hypothèse était bonne. Depuis plusieurs jours Connor mangeait à peine et restait enfermé dans sa chambre. Sans Tallulah, Marco se serait probablement laissé mourir dans sa soupe en y plongeant la tête pour se noyer. Il était temps que cette situation s'arrête. Marco tapa à la porte avant de rentrer dans la chambre malgré la phrase de son fils.


- J'en ai rien à faire Connor... sembla s'agacer Marco avant de s'asseoir à côté de son fils et de passer son bras autour son épaule.

- Je t'aime et tu es mon fils. Ca te donne deux bonnes raisons pour que tu puisses te confier à moi sans crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Sam 15 Nov - 19:27

Personne n'était plus borné que Marco Sparks-Del Rossi. Et ce n'était pas son fils qui dirait le contraire. Connor soupira bruyamment pour montrer à son père qu'il n'était pas vraiment le bienvenue - chose qui ne lui ressemblait absolument pas car le jeune homme n'était vraiment pas du genre à faire ce genre de chose, il respectait trop ses parents pour ça. Mais les derniers évènements avaient tellement traumatisés l'adolescent que son changement de comportement ne fut guère étonnant. Il s'éloigna de Marco quand celui ci passa son bras autour de son épaule et se cala à l'autre bout de son lit. Comme s'il cherchait à le fuir. Il avait vraiment honte de lui et ne supportait pas qu'on le voit dans cet état là. Il avait passé la semaine dans le noir, à penser encore et encore à cette maudite soirée où son petit ange blond avait faillit perdre la vie. Il n'avait même pas eu la force de prendre de ses nouvelles et ne savait même pas si elle s'en était sortie. Il ne savait pas non plus pourquoi il s'était retrouvé dans cette situation, après tout il n'avait rien fait de mal, il n'avait jamais eu d'arme en sa possession et il ne voyait pas pourquoi il aurait fait ça à son amie. Le véritable tireur était encore en liberté, et bien qu'il ait du mal à l'admettre, le jeune homme savait au fond de lui même qu'il s'était sacrifié pour Charlie. Ce qui était ridicule si l'on cherchait bien car Charlie n'aurait jamais fait ce genre de chose. Elle était bien trop douce pour cela. Mais dans la tête de Connor, que Charlie soit coupable ou non, il fallait qu'il la protège, comme toujours. Il ne pouvait la laisser se faire emmenée ou traitée comme une moins que rien. Le jeune homme ne leva pas le regard vers son père quand il lui répondit, il n'avait plus le courage de le regarder en face, comme depuis le début de cette histoire.

- Y a rien à dire... J'ai tiré sur l'une de mes meilleures amies le débat est clos. Je me déteste déjà assez comme ça alors s'il te plait papa laisses moi. Occupes toi plutôt de Tallie, elle le mérite plus que moi.

Connor savait que la façon dont il avait dit cela rendait la chose peu crédible, surtout pour quelqu'un qui le connaissait rien qu'un peu, voir par cœur comme son père. Tout le monde savait qu'il ne ferait jamais de mal à une mouche, et qu'il était la gentillesse incarnée - même quand il tentait désespérément de paraître moins sage. Mais il ne pouvait se permettre de dévoiler la vérité - ou plutôt sa vérité - car pour lui il était tout bonnement impensable que sa Charlie se fasse mettre derrière les barreaux pour un bon moment voire pour le restant de ses jours. Il préférait donc endosser toute responsabilité. C'était vraiment la chose la plus folle qu'il aurait pu faire pour elle, et cela prouvait à quel point il en était accro. Pas sur que Warhol aurait fait la même chose... Le jeune homme chassa cette idée absurde de sa tête. Bien sur que oui Warhol aurait fait la même chose, après tout Charlie ne l'aurait pas choisit sinon si elle n'était pas sûre qu'il l'aimait véritablement comme Connor pouvait l'aimer. C'est ce dont il essayait de se persuader même si au fond il connaissait les nombreuses infidélités que le jeune homme avait fait à sa meilleure amie. Connor ne savait même pas pourquoi il pensait à ça, mais Charlie lui manquait énormément et il ne pouvait s'empêcher de penser à elle à chaque instant. C'était d'ailleurs grâce à son souvenir et à son sourire rieur qu'il avait réussit à tenir le coup et qu'il ne s'était pas déjà tiré une balle après les évènements récents. Si le jeune homme en venait à parler de suicide, c'est qu'il était vraiment au plus mal. Mais il ne voulait absolument pas parler de tout ça avec son père, car il n'avait vraiment pas envie de voir l'inquiétude s'inscrire sur son visage déjà tellement éprouvé.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Mer 19 Nov - 12:15

Marco s'inquiétait pour Connor qu'il n'avait jamais vu aussi sombre depuis l'arrêt de la série Buffy qu'ils adoraient regarder ensembles. Il avait toujours tenu à établir une certaine complicité avec ses enfants mais plus il grandissait plus Marco sentait qu'il perdait le fil. Il avait beau écouter la même musique eux et faire son possible pour rester le plus dans le coup il lui échappait et Connor était le premier qui lui glissait complètement entre les doigts. Il était son premier enfant et Marco ne voulait pas penser qu'il puisse un jour quitter la maison ou pire cette terre. Non Connor était assez fort pour ne pas penser à des idées aussi morbides que le suicide. Il y a deux moins, Marco aurait pu mettre sa main au feu mais là il hésitait franchement. Son fils n'avait plus rien avoir avec le nourrisson rieur des débuts. Il savait qu'un biberon de lait et l'amour en quantité ne suffiraient pas à le consoler. Marco avait envie de le secouer et refusait de le laisser s'enfoncer sans rien faire dans la spirale infernale de la dépression. Pas son Connor, pas le bout en train de la famille Sparks Del-Rossi. Marco employa un ton enjoué pour s'adresser à son fils dans l'espoir de l'extirper de sa mélancolie qu'il souhait passagère.

- On est pas dans un épisode de Brother and Sister, chéri alors arrête de voir la vie en noir. Tu as fait une erreur et maintenant tu dois apprendre à vivre avec sous peine de perdre tous tes amis. Regarde, ça fait des siècles que Charlie n'est pas venue à la maison.

Marco aimait bien Charlie Thomas. Elle était la meilleure amie de son fils depuis tellement d'années qu'il avait commencé à la considérer comme faisant partie de la famille. Il savait qu'elle finirait un jour par quitter Warhol pour son fils adoré. Ils étaient genre fait pour être ensembles même si ils ne le savaient pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Dim 23 Nov - 11:12

Son père était un optimiste né. Connor l'adorait pour cela et il souriait souvent quand Marco lui parlait de la vision de la vie un peu rose. Mais aujourd'hui il n'avait aucun sourire qui s'étira sur ses lèvres. Il avait l'impression que plus jamais il ne pourrait sourire. Il était détruit, peut être pas entièrement, mais son moral en avait pris un tel coup qu'il ne se relèverait surement jamais de tout cela. Il se transformait peu à peu en un anti-Connor, il passait de l'autre côté de la force. Métaphore ridicule, mais ses agissements des derniers jours ne collaient absolument pas avec son comportement de toujours. Il n'avait pris aucune nouvelle de ses amis - dont Charlie - depuis des jours entiers. Il ne daignait même plus redescendre de sa chambre et de se montrer à table pour diner avec le reste de toute sa famille, ce qu'il faisait normalement tous les jours. Les rares fois où il s'aventurait en dehors de sa chambre, c'était quand tout le monde dormait, histoire qu'il ne puisse parler à personne. Tout cela n'était pas lui, et pourtant il était entrain de se transformer en tout cela. Cela le rendait complètement fou mais il ne pouvait rien faire pour redresser la barre, il se sentait si faible... Il voulait foutre sa vie en l'air, car pour lui elle ne servait à rien, il n'était plus rien. Certes pour quelqu'un qui aurait vécu pire, ce que Connor traversait ne méritait pas un tel comportement, mais le jeune homme qui, après avoir vécu pendant les deux premières années de sa vie dans des centres d'adoption, avait connu un tel bonheur que de vivre avec une famille comme la sienne, il n'y avait rien de pire que ce qu'il était entrain de traverser. Il avait été tellement couvé et protégé tout au long de sa vie que ces évènements l'avaient complètement propulsé dans le monde réel qu'était celui de la responsabilité, et donc des adultes. Il garda ses distances avec son père, comme s'il avait peur de lui refiler la peste ou autre maladie écœurante.

- De toute façon même si je vais les voir ils me fuiront quand même après tout ce qui s'est passé. Quand à Charlie... Ce serait un miracle qu'elle pose ne serait-ce qu'un regard sur moi même si...

Le jeune homme se tut presque aussitôt pour de nouveau se renfermer dans son mutisme grandissant au fil des jours. Il avait faillit faire une énorme bêtise et trahir celle pour qui il serait capable de tout endurer. Même si aucune preuve n'avait été relevée contre Charlie, il ne pouvait parler ouvertement à quelqu'un du fait qu'il avait fait tout ça pour la protéger. Il avait fallut qu'il traverse cette terrible épreuve pour se rendre compte à quel point la jeune femme était la chose la plus importante à ses yeux, et à quel point son amour pour elle était démesuré... et effrayant. Il ne voulait qu'une chose, ne plus penser à ces évènements traumatisants mais c'était la chose la plus impossible à faire.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Jeu 11 Déc - 21:40

Marco avait le coeur de brisé de voir son fils adoré dans un état si déplorable. Connor la lumière avec Tallie de la famille qu'il avait fondé avec Arno. Une famille qu'il avait eu tant de mal à faire et maintenant il avait l'impression qu'elle se disloquait. Marco n'avait qu'une envie retirer son coeur de sa poitrine et échanger le sien avec celui de Connor. Il ne voulait que son fils souffre parce qu'il l'aimait encore plus que lui. Il embrassa la tempe de Connor en espérant lui faire retrouver le sourire mais il savait que seule une certaine Charlie Thomas réussirait à le rendre heureux. Marco envisageait sérieusement de payer une prostituée et de l'affubler d'une perruque et d'un sourire méprisant. Peut-être que Connor arriverait à ne pas faire la différence et serait heureux. Au fond c'est tout ce que Marco voulait et peu importe comment. Il soupira en entendant Connor terminer brutalement sa phrase, sans chute. Le moral de Marco en prit encore un coup et il ne savait plus à quelle série télévisée faire référence pour éclairer Connor et surtout l'aiguiller. Son fils semblait totalement perdu et avoir besoin d'une boussole. Marco avait joué ce rôle pendant très longtemps mais désormais tous ses conseils ne lui apportaient rien. Ce qu'il craignait tellement était en train d'arriver, il n'était plus à la page, ses enfants et lui ne se comprenaient plus.

- Même si ? Connor je m'inquiétes pour toi. Je veux pas tu sois si renfermé et surtout si focalisé sur Charlie. Ca te dit une soirée entres hommes ? Bien sûr on irait pas dans un bar gay enfin sauf si c'est ton tr... Non ?!? Bon alors au Diamant's avec Max, une soirée très viril avec des tas de filles qui voudraient coucher avec toi. Ca te dit ?

Marco commença une petite danse à l'aide de ses bras pour réussir à entraîner Connor. Il afficha un sourire pour montrer toutes ses dents blanches et parfaitement alignées et donna deux, trois petits coups de coude à son fils pour qu'il suive le mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Mar 16 Déc - 14:51

Connor se laissa embrasser sans rien dire. Si physiquement il était bien présent aux côtés de son père, mentalement il était complètement ailleurs. Il n’arrêtait pas de se passer en boucle les évènements de la fête de Charlie. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Le jeune homme ne savait que penser de la situation, tout ce qu'il espérait, c'était que le coupable serait vite arrêter et qu'on aurait pas à attendre une dizaine d'années avant de réouvrir l'enquête comme dans un épisode de Cold Case où ce n'était que dix ans plus tard que l'on retrouvait les preuves nécessaires à l'arrestation du méchant. Ses deux grands yeux marrons qui d'habitude étaient si rieurs ne laissaient plus de place qu'à une profonde tristesse. Il essayait de la masquer mais il n'avait jamais été doué pour cacher ses sentiments. Il plaignait ses pauvres parents. Entre Tallie et lui, ils avaient fort à faire. Tallie sa petite sœur qu'il n'avait pas vu depuis tellement longtemps qu'il se demandait si elle vivait encore sous le même toit. Il savait juste que ses parents avaient - enfin - découvert son petit secret, qu'il partageait avec elle depuis un moment déjà. Sans jamais pouvoir en parler à Marco ou Arno. C'était bien simple, Tallulah avait prévu de l'écorcher vivant si il parlait. En même temps, le jeune homme comprenait pourquoi elle en faisait un secret d'état, après tout elle sortait avec une femme deux fois plus âgée qu'elle et qui était de plus l'une des amies proches de leurs pères, enfin surtout de Marco. Le jeune homme se tira de ses pensées lorsque son père se mit à exécuter une petite danse qu'il voulut sexy, pour l'encourager sans doute à sortir de sa mélancolie. Connor aimait son père de tout son coeur, surtout quand il voyait à quel point il se démenait pour lui. Il avait presque honte d'être un fils aussi indigne, Marco et Arno méritaient bien mieux que lui. Le jeune homme savait qu'il ne pourrait jamais assez les remercier pour tout ce qu'ils avaient pu faire pour lui, après tout ils l'avaient sorti d'un orphelinat, et offert une vie dont il n'aurait jamais pu rêver. Il se força à exécuter un petit sourire, pour tenter de rassurer quelque peu son père.

- Écoutes papa j'apprécie tout ce que tu essaies de faire pour moi. Mais... je vais bien je t’assure j'ai juste besoin d'être seul.

Comme tout au long de cette semaine d'ailleurs. Le jeune homme avait l'impression qu'il ne trouverait jamais la paix, que cette histoire le hanterait toute sa vie. Et même s'il refusait de l'admettre il avait grandement besoin du soutien de ses amis, ou du moins du peu d'amis qui lui restait. A vrai dire il n'était même plus très sûr d'avoir encore un véritable ami à qui tout raconter. Après tout qui voudrait continuer à parler à un type qui s'était fait accusé pour un crime qu'il n'avait peut-être pas commis mais qui s'était accusé quand même ?

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   Mar 27 Jan - 11:14

Marco se mit à sourire en voyant le léger sourire que Connor, son fils, daignait lui offrir. Malheureusement ce dernier s'évanouit trop vite et le masque de tristesse reprit sa place sur le visage de l'adolescent. Marco avait épuisé tout son stock de blagues et de paroles réconfortantes. Il était à deux doigts d'appeler Manny, une experte dans le domaine, pour lui donner les clés avant de redonner de l'espoir à son fils. Marco resta silencieux, les mains fixés sur ses mains qui entouraient celles de son enfant. Connor avait l'air si malheureux et il était complètement démuni face à cela. Les parents ne devaient pas rester impuissant face à la détresse de leurs enfants. Marco s'en voulait de ne pas être assez bon et compétent pour lui redonner le sourire et l'envie d'y croire. Il resta contre son fils avant de comprendre que le mieux pour lui c'était d'être un peu seul et de laisser décanter tout ce chagrin accumulé.

- D'accord... Je te laisse tranquille mon grand...

La voix de Marco venait de se briser. Il acceptait la décision de son fils sans pour autant se résigner. Il le faisait parce qu'il le fallait mais était profondément contre. Marco serra son tout petit contre son torse et l'embrassa sur le front avant de quitter à pas de loups sa chambre pour rejoindre la sienne.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus seul que jamais (pv papa Marco ou papa Arno ou les deux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: Les habitations-