AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite Nocturne [Pv Connie chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Ven 14 Nov - 22:25

Quand Cammie avait été retrouvée baignant dans son sang une fois le courant rétablie, Charlie été restée pour la première fois de sa vie interdite. Ses muscles étaient restés tétanisés, elle était incapable du moindre mouvement et de prononcer un seul mot. Elle avait juste réussi à bouger les yeux pour plonger son regard terrifié dans celui de Connor. Elle avait juste réussi à parler quand la police avait menotté et emmené Connor au poste. Là un filet de voix cristallin mais brisé, s'était échappé de sa gorge pour intervenir que Connor était innocent, qu'il n'y était pas rien mais son meilleur ami lui avait demandé de se taire. Charlie Thomas qui n'obéissait à rien et à personne mis à part aux règles qu'elle s'était elle-même fixé, s'était tue et avait suivi la demande de Connor. Elle était rentrée chez elle bouleversée et avait laissé Warhol la tripoter un peu avant qu'il s'endorme assommé par les cachets qu'elle avait écrasé dans un verre d'alcool qu'elle lui avait servi. Elle était obligée de recourir à ce genre de moyen pour calmer la libido de son petit ami qui semblait être en permanence dopé au Viagra. Si ils avaient eu des relations sexuelles, Charlie s'en serait accommodée avec plaisir mais elle tenait à garder son vagin loin de l'appareil génital - et reproducteur - de Warhol. La rumeur de Cammie prenait en réalité source dans un cauchemar qu'elle avait fait et elle avait eu la bêtise de raconter détail à sa meilleure amie. Dans ce mauvais rêve, elle couchait avec Warhol et tombait ensuite enceinte et elle accouchait d'une sorte de monstre à deux têtes de ceux qu'on exhibait dans les foires. Ce rêve obsédait Charlie qui savait en plus que les cirques ne prenait plus en charge les déchets humains et autres êtres déformés. Si elle le proposait à l'adoption il pouvait remonter jusqu'à elle et s'étaler dans les journaux people. Charlie préférait donc se priver de galipettes avec son cousin-qui-ne-l'était-pas-vraiment plutôt que d'accoucher d'un monstre ou même d'accoucher tout court. Pour en revenir au sujet, Charlie avait appris avec soulagement qu'aucune charge n'était retenue contre Connor mais malheureusement il restait le principal suspect. Charlie avait très vite découvert qui était la véritable presque-meurtrière et à son tour elle mourait d'envie de se saisir d'une arme. Elle savait que si Connor avait fait ça c'était uniquement pour la protéger... Elle. On l'avait déjà aimé, chéri, adoré mais là, à ce point... Charlie n'arrivait toutefois pas faire face à cet amour qu'elle soupçonnait mais qu'elle refusait d'admettre. Pourtant au bout de plusieurs jours d'insomnies et de rêves torrides en compagnie de son meilleure amie, elle devait se rendre à l'évidence et le retrouver au plus vite. Charlie venait de prendre cette décision à quatre du matin et se moquait de savoir qu'elle risquait de déranger Connor parce que Charlie Thomas ne dérangeait jamais personne. Elle avait beau prétendre qu'elle était sûre d'elle, la jeune fille ne savait pas comment Connor allait réagir en la voyant alors qu'elle l'avait filtré et ignorer pendant des jours. Elle décida de ne pas s'en faire et de compter sur son physique de rêve et l'amour évident qu'il avait pour elle pour se faire pardonner. La jeune femme s'emmitoufla dans sa veste rapiécée vintage que tout le monde lui enviait depuis qu'elle avait prétendu qu'elle appartenait à sa grande tante Catherine Deneuve avant de chausser une paire de Ugg (l). Elle fila dans la rue en priant fort pour qu'aucun policier ne l'arrête pour racolage ou exhibitionnisme. Charlie arriva enfin devant la fenêtre de Connor, les joues rouges à force d'avoir courut et elle regretta d'avoir abandonné son entrainement de pompoms pour recoucher avec Joey Jéremiah. Elle posa sa main sur la gouttière avec appréhension en suppliant Audrey Hepburn de lui donner la grâce nécessaire pour se mouvoir jusqu'à la fenêtre de Connor. Les dieux étaient avec elle puisqu'elle arriva sans peine à la fenêtre miraculeusement ouverte. Elle s'engouffra et se dirigea vers le lit vide. Elle appela dans le vide sans réussir à voir quelque chose et supposa que Connor devait déjà s'être levé effrayé en voyant quelqu'un entrer dans sa chambre.

- Connor tu es là ? C'est moi Charlie...

La jeune femme se dirigea à tâtons dans la chambre avant de tomber sur un corps qu'elle devinait aisément comme étant celui de Connor. Enfants ils avaient joué des milliards de fois à Collin-Maillard et elle connaissait sans avoir fait l'amour avec lui avec précision toutes les parcelles de son corps. La chambre entière se trouvait dans le noir et Charlie ferma les yeux pour être uniquement guidé par ce qu'elle ressentait. Elle leva la tête et caressa avec le doigts le visage qui se trouvait en face d'elle. Ses doigts la guidèrent jusqu'à ses lèvres qu'elle embrassa lentement comme si il s'agissait d'une chose extrêmement précieuse. Ce baiser là était loin des baisers sauvages qui faisaient la marque de fabrique de Charlie Thomas. Elle même le considérait comme son premier véritable baiser.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Sam 15 Nov - 21:00

Toujours le même cauchemar qui se répétait sans fin. Connor n'avait cessé de rêver de la soirée de Charlie depuis que celle ci c'était terminé en apothéose. Il revoyait Cammie rire puis soudain s'écrouler sur le sol, son sang se vidant à une vitesse folle. Il se revoyait courir vers elle, tenter de compresser la blessure pour que le sang arrête de s'échapper, l'arme jetée près du corps de son amie qu'il regarda sans la toucher, puis Cammie transportée à l'hôpital dans une ambulance avant de lui lancer un regard accusateur en disant "Tu n'es qu'un traître Connor pourquoi tu la couvre ?" et de mourir dans ses bras. Le jeune homme se réveilla en sursaut comme toutes les nuits, couvert de sueur. Il tenta de reprendre sa respiration qui était haletante en se rassurant. Il était dans sa chambre, il avait juste fait un mauvais rêve. Un mauvais rêve qui pourtant n'était pas si loin de la réalité. Il aurait tellement aimé savoir comment allait son amie. Mais il n'avait pas le courage d'affronter le regard des autres, en particulier celui de sa mère qui n'allait pas tarder à foutre en l'air la vie de la famille Sparks-Del Rossi pour venger sa fille, même si elle avait été tenue au courant de la non-implication de Connor dans cette sombre affaire. Le jeune homme décida d'aller prendre une douche pour se changer les idées et profita du calme de sa maison endormie pour le faire. Il se sentait archi mal et cela ne faisait qu'empirer. Il enfila un caleçon propre avant de revenir dans sa chambre pile au moment où sa meilleure amie décida de faire une apparition surprise par la fenêtre. Le jeune homme, totalement surpris ne bougea plus d'un pouce tandis que Charlie s'approchait dangereusement de lui.

- Charlie ? Mais qu'est-ce...

Le jeune homme ne put finir sa phrase quand la jeune femme se mit à caresser son visage. Il déglutit avec difficulté et se laissa complètement faire, tant il était surpris, lorsqu'elle se mit à l'embrasser avec une tendresse infinie, qu'il n'avait jamais connu chez la jeune femme. Ça y est il délirait complètement. Connor était sûr qu'il était encore entrain de rêver. De lui et de Charlie, ensembles, comme un couple amoureux, sans personne pour troubler leur bonheur. Il avait tellement imaginé la jeune femme faire ce geste envers lui sans que cela n'arrive réellement qu'il pensa qu'il ne pouvait en être autrement. Le jeune homme réalisa cependant qu'il ne s'agissait en fin de compte pas d'un rêve car jamais Charlie ne l'avait embrassé comme ça. Elle était toujours passionnée, un brin sauvage alors que là elle était douce, presque fragile. Connor décida d'approfondir le baiser et enserra doucement la taille de la jeune femme avant d'interrompre leur étreinte romantique. Qu'était-il donc entrain de faire ? Charlie était - aussi loin qu'il se souvienne - encore avec son petit copain et lui était entrain de l'embrasser ? Ce n'était pas le Connor qu'on connaissait qui aurait fait ce genre de chose. C'était bien la première fois de sa vie qu'il repoussait la jeune femme alors qu'il ne désirait qu'une chose, ce qui était entrain de se passer entre eux ce soir. Il se sentit encore plus mal quand il la repoussa car il se demanda pourquoi la jeune femme faisait cela. Est-ce pour lui montrer sa reconnaissance d'avoir pris sa place et de s'être fait accusé pour elle ? Connor savait que cette idée était absurde, Charlie ne pouvait être aussi manipulatrice. Il refusait tout simplement d'y croire. Mais pourtant, elle était entrain de lui donnait exactement ce qu'il voulait, alors qu'elle s'était toujours refusée à le voir autre que comme son meilleur ami, même bien après qu'elle est pris conscience des sentiments qu'il éprouvait pour elle. Toutes ces questions lui faisait perdre la tête au point qu'il avait l'impression de devenir fou. Il caressa doucement la joue de la jeune femme pour qu'elle ne se sente pas trop blessée par le fait qu'il l'ait en quelque sorte repoussé - contre sa volonté, même s'il désirait plus que tout être avec elle, sans pour autant n'être qu'une relation d'une nuit. Il l'embrassa tendrement sur la joue avant de s'adresser avec elle d'une voix douce, celle dont seule Charlie avait pu profiter, car elle n'était réservée qu'à elle seule.

- Att... Attends Charlie. Qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être ici...

Toujours dans le noir, le jeune homme se dirigea presque mécaniquement vers son lit, en attrapant la main de sa meilleure amie au passage, pour la faire s'asseoir à ses côtés. Après tout, il ne pouvait pas la laisser se diriger seule, elle risquerait de se faire mal, même si elle connaissait plutôt bien cette chambre ayant passé des journées entières avec lui dans cette pièce quand ils étaient gosses. Cette époque rendait souvent Connor nostalgique. Il regrettait le temps où leurs bisous sur la bouche ne représentaient rien que des baisers entre meilleurs amis, leurs promesses d'amitié plus forte que n'importe quelle autre relation, leurs sourires échangés sans qu'un mot ne soit prononcé... Eux tout simplement.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Sam 22 Nov - 14:19

Charlie n'avait même pas envie que ce baiser s'arrête. Elle se trouvait dans une bulle parfaite et pailleté avec la seule personne qui la connaissait vraiment. Charlie avait envie de resserrer son étreinte mais déjà elle sentait que l'esprit de Connor vagabondait ailleurs. Il était adorablement compliqué. C'était pour Charlie l'aimait. Elle le laissa s'éloigner en lâchant toutefois un soupir. Elle caressa sa joue avec tendresse et fronça les sourcils en entendant la phrase de son meilleur ami. Amusée, elle regarda autour d'elle et reconnu même dans le noir la chambre de Connor bien différente de celle colorée de Tallulah. Elle revint vers Connor qui se détachait d'elle et le suivit sur son lit.

- Pourquoi c'est pas ici que tu habites ? demanda Charlie d'un ton moqueur.

Elle posa sa main sur le torse de Connor pour le pousser un peu et mettre quelques centimètres entre eux. Le lit remua un peu et Charlie passa sa main dans ses cheveux décoiffés pour se redonner une allure présentable. Elle avait envie de se blottir à nouveau dans ses bras mais elle savait que leurs problèmes ne s'arrangeraient pas de cette manière. Maintenant elle avait l'impression d'être Ally McAnorexqiue quand elle se sortirait avec son amour-d'enfance-maintenant-décédé Billie. Charlie refusait de se prendre la tête mais quand il s'agissait de Connor, elle n'arrivait pas à rester insensible. L'adolescente se laissa tomber en arrière, la tête au milieu des oreillers de Connor. Elle avait la sensation d'avoir à nouveau treize ans quand elle avait demandé aux pères de Connor de l'aider à camoufler ses premiers boutons d'acné avec du fond de teint. Charlie se cacha les yeux avec les mains et se lança à voix basse.

- Il faut qu'on parle de toi, de moi, de Cammie, de cette soirée, de la prison et de nous. Mais j'y arrive pas Connor. Tu sais que je suis pas douée pour ça alors aide moi...

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Dim 23 Nov - 11:37

Il n'était pas complètement convaincu que la jeune femme soit vraiment là. Cela paraissait tellement irréel.. Cependant quant elle s'adressa à lui de son petit ton moqueur et qu'elle le repoussa quelque peu en posant sa main sur son torse, il sut qu'il ne rêvait pas. Connor la laissa s'allonger sur son lit, le cœur battant à mille à l'heure. Cette fille lui tournait complètement la tête, et même s'il s'efforçait de paraître normal comme un meilleur ami doit l'être, il ne pouvait s'empêcher de penser à elle comme à l'amour de sa vie, avec ses formes divines, ses lèvres parfaites, son rire mélodieux et toutes ses petites manies qu'il adorait tant. L'expression du jeune homme s'assombrit subitement quand Charlie se mit à lui demander de l'aider à parler de la fameuse soirée et de la prison. Non, elle ne pouvait lui demander ça, il n'était pas prêt, il ne le serait jamais. Il se demanda quand même ce qu'elle entendait par "nous" pour parler d'eux deux mais il y avait soudainement plus important que leur futur commun, il fallait qu'il l'empêche de se torturer à cause des récents évènements, et qu'il s'empêche par la même de se torturer.

- Ma puce... Je ne veux pas que tu souffres, je... je suis pas sûr que ce soit une bonne idée de parler de la prison, de cette soirée...

Le jeune homme savait cependant que sa meilleure amie ne serait pas satisfaite de cette réponse et ne le lâcherait pas de si tôt. Même dans le noir il arrivait à deviner les expressions de Charlie, qu'il connaissait par cœur. Jamais personne ne pourrait la connaître aussi bien que lui, jamais personne ne pourrait l'aimer autant que lui. Charlie était une princesse que peu d'hommes savaient respecter, et il ne comprenait pas pourquoi la jeune femme se laissait faire, se laissait traiter de cette façon. Aucune fille ne méritait cela, mais Charlie encore moins que les autres. Il s'allongea à ses côtés et ne put s'empêcher de lui faire un bisou esquimau - chose qu'ils avaient découvert à l'âge de cinq ans en regardant un reportage sur les hommes du froid - avant de l'embrasser tendrement sur son petit nez. Tous ces petits gestes étaient tellement naturels chez eux, que s'il n'y avait pas Warhol, tout le monde aurait pu les prendre pour un véritable couple. Chose qu'ils n'étaient malheureusement pas, mais pour Connor il n'était pas vraiment temps de penser à ce genre de chose. Il fixa le plafond sans le voir comme pour fuir le regard trop insistant de Charlie.

- Écoutes moi bien. Tu n'y es pour rien dans cette histoire, c'est moi, moi qui ai assumé toute la responsabilité, c'est moi le coupable, ne te prend plus la tête pour ça, tu n'as rien fait. Le plus important, c'est de savoir comment va Cammie.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Lun 24 Nov - 16:17

Charlie leva les yeux au ciel en entendant Connor lui dire que ça n'était pas une bonne idée. L'adolescente détestait qu'on lui refuse quelque chose sans doute parce qu'elle n'avait jamais eu l'habitude qu'on lui dise non. Elle savait qu'aucune menace ne réussirait à convaincre Connor. Elle était prête à le harceler pour lui tirer les vers du nez. Elle voulait savoir ce qui s'était passée et comprendre comment leur parfait petit trio avait pu être scindé de façon aussi tragique. Elle sourit doucement quand il frotta son nez contre le sien mais ce geste ne parvenait pas à lui faire oublier le pourquoi de cette mission kamikaze dans sa chambre. Elle avait envie de lui et il l'avait repoussé. Elle avait envie qu'il se confie à elle et là encore il l'avait repoussé. Charlie n'acceptera pas un troisième refus. Elle avait assez de force pour se mettre au-dessus de Connor et lui arracher des aveux en plantant ses ongles longs dans sa peau mate. Elle voulait pas en venir à cette extrémité mais elle sentait déjà qu'elle bouillait déjà intérieurement. Connor pouvait être tellement trop bon parfois qu'elle le trouvait semblable à Sully dans Docteur Quinn, Femme médecin. Si dans une série, c'était adorable de voir quelqu'un de si prévenant qui se préoccupait plus des autres que de lui-même dans la vraie vie on appelait ce genre de personnes des bonnes poires et on les définissait contre étant "trop bons et donc trop cons". Charlie ne pensait pas ça de Connor mais elle voulait parler maintenant qu'elle était prête et qu'elle avait cessé de l'éviter. Tant pis si lui l'était pas encore. Charlie n'en avait rien à faire de Cammie et ses yeux bleus jetaient des éclairs quand il s'inquiéta pour elle. Jalouse et piquée au vif par sa dernière phrase, Charlie s'emporta et se redressa en s'appuyant sur son avant bras.

- On s'en balance de Cammie elle va survivre Connor. Non le plus important c'est savoir pourquoi tu t'es dénoncé pour sauver cette triple catin de Tessa.


Charlie avait haussé le ton avant de baisser les yeux, désolée de s'être emportée. Encore une première. Elle se rallongea près de son meilleur ami et sa main s'aventura à la rencontre de celle de Connor parce qu'elle savait qu'elle se calmerait aussitôt qu'ils seraient en contact.


- Je veux savoir alors arrête d'être comme ça. Si mignon et si adorable qu'à chaque fois je m'en veux de te crier dessus.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Lun 24 Nov - 23:21

Connor fut surpris du ton qu'employa Charlie pour lui répondre. Elle avait haussé la voix, comme si elle était en colère. Ou jalouse... Non ça ne pouvait être ça. Charlie ne pouvait être jalouse de qui que ce soit, elle était bien trop supérieure aux autres et n'avait rien à envier à personne. Oui l'amour pouvait parfois faire penser des choses étranges aux gens, et Connor faisait parti de ces personnes qui trouvait l'être aimé parfait même lorsqu'il faisait ressortir ses pires défauts. Il se dit qu'elle avait sans doute élever la voix pour le réveiller et lui faire comprendre que son acte était stupide et qu'il aurait des conséquences sur son avenir. Comme s'il avait besoin qu'on lui dise pour le savoir. Il était dans la merde, avec un casier judiciaire peu rempli certes mais existant malgré tout. Lui, le petit garçon au grand cœur, qui jamais n'aurait touché une mouche, ni une personne d'ailleurs. Le jeune homme se demandait souvent comment il avait pu en arriver là et à chaque fois, le doux visage rieur de sa meilleure amie apparaissait dans son esprit. Il la connaissait la réponse. Il savait pourquoi il avait fait ça. Pour elle. Pour Charlie. Il était vraiment capable de faire n'importe quoi pour cette dernière même si elle n'avait jamais voulut de lui comme autre chose que son meilleur ami. Il sourit légèrement en l'entendant prononcer ses derniers mots et ramena sa main à sa bouche pour l'embrasser tendrement comme pour calmer la jeune femme. Elle avait raison, il fallait qu'il lui parle. Qu'il lui dise quelque chose. Quelque chose qui pourrait la rassurer quelque peu.

- Si je me suis dénoncé, c'était pour te protéger. Uniquement pour te protéger. Parce que si personne ne l'avait fait, la police aurait fait en sorte que tout le monde soit mis en garde à vue, à commencer par toi, l'organisatrice de la fête. Et je n'aurais pas supporter de te savoir derrière les barreaux, tu es bien trop parfaite pour mériter cela...

Après avoir fait cette touchante et inattendue révélation, le jeune homme détourna les yeux de sa meilleure amie et s'éloigna quelque peu d'elle, comme s'il tentait elle aussi de la fuir. De toute façon, il était quasiment sûr qu'après ce qu'il venait de dire, la jeune femme partirait, effrayée par l'intensité de l'attachement qu'il avait pour elle. Connor savait que Charlie se doutait de quelque chose, mais il ne lui en avait jamais donné de réelle preuve. Jusqu'à cette terrible soirée, et aux aveux de ce soir. Il ne savait pas comment elle allait prendre ça et une chose était certaine, il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui ressaute dessus pour l'embrasser comme à son arrivée.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Lun 1 Déc - 17:22

Charlie ferma les yeux et expira en entendant les révélations de Connor. Elle se doutait qu'il avait dû faire quelque chose de stupide dans le genre pour être arrêter mais maintenant qu'elle l'entendait le dire ça faisait un tout autre effet. Elle leva la main pour le gifler par à cause de lui, Tessa avait échappé aux policiers et cette garce avait pu reprendre sa place dans le lit de son père. Finalement, la main de Charlie se plaça derrière la nuque de Connor et elle posa son front contre le sien. Elle laissa glisser et elle taquina avec son index le lobe de son oreille. Charlie esquissa un sourire et ce geste semblait la faire souffrir. Elle était à deux doigts de pleurer.

- Connor... Je pense qu'il est temps que je te laisse voir d'autres personnes, d'autres filles. Je suis avec Warhol et tu sais que même si je t'adore c'est quelque chose que je refuse de changer...

Warhol était le petit ami idéal pour une fille comme elle. Il rayonnait autant et malgré son passé et son présent de prédateur sexuel, il s'était toujours montré tendre et adorable avec elle. Charlie l'aimait et elle se voyait déjà l'épouser ou sinon se marier avec quelqu'un du même statut social que lui. Il fallait quelqu'un de sa poigne et de sa stature. Connor était son ami, son meilleur ami et peut-être même son âme sœur mais elle ne pouvait pas s'afficher avec lui. Elle avait instauré et imposé des règles aux So Cools et elle refusait de les enfreindre. L'amour n'était pas si important. Elle le savait parce qu'elle était amoureuse de Jimmy depuis des années et vivait avec cette plaie béante.

- A moins que tu t'accommodes de la seconde place...
Les lèvres de Charlie frôlèrent celles de Connor. Elle avait envie de lui donner envie de devenir son amant et elle était certaine d'avoir tous les arguments pour le convaincre. Mais elle le repoussa doucement tout en gardant sa main posée sur sa joue. Elle le regarda avec tendresse. Mais c'est injuste de te demander ça.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Mer 3 Déc - 0:45

Tous les gestes tendres de Charlie envers lui étaient une véritable torture pour un cœur déjà meurtri comme le sien. Connor espérait que son amie prendrait conscience du mal qu'elle était entrain de lui faire en jouant avec lui ainsi, en lui faisant espérer quelque chose qui n'arriverait sans doute jamais, sauf dans ses rêves les plus fous. Il avait visiblement tort car la jeune femme venait d'en rajouter une couche et celle ci était celle qui allait l'achever. Elle savait. Elle savait pour l'amour qu'il éprouvait pour elle et au lieu de le rassurer et de lui dire qu'il était partagé, elle venait de lui rappeler qu'elle était en couple avec un mec génial qui avait tout pour lui - beauté, argent, popularité - et que même si elle l'adorait, elle ne pourrait jamais le voir comme autre chose qu'un ami proche certes mais ami tout de même. Elle venait même d'accepter de le laissé voir d'autres filles. C'était pour dire à quel point elle ne voulait pas que leur relation évolue dans un sens plus intime, au grand dam du jeune homme qui s'était laissé espérer après l'arrivée surprise de la jeune femme que tout était encore possible pour eux d'eux. Il se laissa faire lorsque Charlie se mit à jouer avec son oreille, trop choqué pour réagir. Il répondit le regard fixé au plafond, comme perdu dans le vide.

- Je sais... Et je ne te demandes pas de changer quoi que ce soit, après tout je suis ton meilleur ami depuis la maternelle alors pourquoi changer quelque chose qui fonctionne parfaitement ?

Connor tenta d'esquisser un sourire mais les paroles de Charlie venait de l'assommer et il ne put que faire un rictus désespéré. Il s'était toujours vu comme un perdant, surtout face à des personnes comme Warhol ou Cruz qui prenaient toute la lumière sur eux sans même avoir besoin de faire quoique ce soit. Il ne pouvait supporter d'entendre Charlie, la femme de sa vie, lui demander de n'être que second, chose qu'il avait déjà été toute sa vie. Il la voulait entièrement, et ne pouvait supporter de devoir la partager avec qui que se soit, et de devoir attendre patiemment qu'elle daigne avoir envie de lui pour enfin sentir qu'il était autre chose à ses yeux que son meilleur ami. En gros il deviendrait son joujou sexuel. Chose qu'il ne pouvait envisagé, car ce qu'il éprouvait pour elle ne reposait pas que sur une quelconque attirance sexuelle. C'était de l'amour, le véritable Amour avec un grand A. Le jeune homme tourna son visage pour que la jeune femme ne puisse plus poser ses mains dessus et donc sentir ses larmes qui commençaient à couler malgré lui en silence. Oui, il était rare qu'il craque mais en ce moment il était à fleur de peau et cette soirée en compagnie de Charlie n'arrangeait rien.

- Pitié Charlie... Demandes moi tout ce que tu veux, mais pas ça. Si je ne peux pas être l'unique, je préfères ne rien être plutôt que de me contenter de la seconde place. Connor se leva du lit, car il ne pouvait plus supporter cette proximité entre lui et sa meilleure amie, car cela lui faisait du mal et il pensait qu'il avait eu son lot de souffrance pour les dix années à venir. Il baissa la tête et murmura d'une voix sourde, vide d'émotion - enfin il essayait. Je pense que tu devrais rentrer chez toi, ou aller voir ton petit ami. Il a vraiment beaucoup de chance de t'avoir. J'espère qu'il en a conscience.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Mar 16 Déc - 15:46

Charlie esquissa à son tour un sourire qui sonnait aussi faux que celui de Connor. Elle savait pertinemment que le problème venait d'elle et pas de lui. Elle était incapable d'accepter une relation uniquement basée sur l'amour. Il lui fallait de la passion, des éclats de voix, des tromperies et des retrouvailles. En clair, tout ce qui rendait son histoire d"amour avec Warhol si intéressante pour les autres et parfois si éreintante pour elle. Mais elle était incapable d'y renoncer. Elle pouvait essayer pour Connor, se mentir à elle-même pendant des semaines, nier la vérité mais très vite sa vraie nature reprendrait le dessus et elle ferait souffrir encore plus Connor. Entre Warhol et elle les choses étaient évidentes et elle devait si résigner. Toutes les preuves d'amour de Connie ne la rendrait pas meilleure. Si Connor voyait - contrairement à beaucoup de personnes - ses bons côtés il occultait la part mauvaise en elle, celle qui aimait son beau-père, fracassait à coup de bâtons la tête des hommes avec lesquels elle couchait... Charlie baissa les yeux en devinant une larme briller au coin de l'œil de Connor. Elle se leva quelques secondes après lui, incapable de lui répondre ou de rester plus longtemps. Etre confrontée à un amour aussi pur déstabilisait complètement l'adolescente et elle ne se sentait plus à sa place dans cette chambre. La gorge nouée, Charlie hocha imperceptiblement la tête et s'éloigna de quelques pas avant de revenir en arrière pour prendre le visage de Connor entre ses mains.

- Connor... Si tu veux m'avoir vraiment alors rejette moi. Baise avec d'autres, couche avec ma mère, repousse moi mais ne sois pas pitoyable. C'est un conseil d'amie que je te donne. Fais le ou passe à autre chose si tu ne te sens pas à la hauteur de mes demandes, je sais que c'est pas facile de devenir un salaud surtout quand on est aussi merveilleux que toi. Alors cherche toi quelqu'un qui ne te demande pas de la faire souffrir pour qu'elle puisse t'aimer.

Charlie embrassa une nouvelle fois Connor, incapable de leur résister maintenant qu'ils avaient franchi le bas. Elle s'écarta de lui et attendit un instant une phrase, même un mot qui l'empêcherait de partir retrouver Warhol. Finalement elle lui tourna le dos et s'éclipsa aussi discrètement qu'elle était arrivée.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   Jeu 18 Déc - 17:37

Connor regarda Charlie s'en aller. Elle avait raison, il fallait qu'il vive pour lui. Il fallait qu'il arrête de la considérer comme la seule et unique faite pour lui. Qu'il sorte, qu'il se trouve de nouveaux amis mais qu'avant tout, qu'il change totalement de comportement. Il fallait qu'il arrête d'être le gentil de service, ou plutôt la bonne poire de service. A force d'être comme il était, il avait l'impression d'être plus con que tous les autres et Charlie venait de lui balancer cette réalité en pleine tronche. Il sécha ses larmes naissantes en se promettant que désormais plus jamais il ne pleurerait, et encore moins pour une fille. Si pour obtenir le respect et la dévotion d'une femme il fallait qu'il devienne une salaud de la pire espèce, un genre de Warhol, ou encore de Cruz, il le ferait. D'après ce qu'il avait pu comprendre, les femmes aimaient qu'on les traite comme des catins. Malgré tout ce qu'elles pouvaient dire, elles préféraient les véritables connards qui les maltraitaient et qui les rendaient malheureuses, plutôt que les garçons bien sous tous rapports, gentils, doux et attentionnés. A partir de maintenant, il ne respecterait plus aucune des règles qu'il s'était fixé, et allait se lâcher complètement. Plus de limites, plus de savoir-vivre. Il était décidé à devenir un anti-Connor, une bonne fois pour toute. Il referma la fenêtre derrière la jeune femme et se dirigea vers la salle de bain. Il s'aspergea le visage d'eau froide avant de se regarder dans le miroir. Il soupira lourdement. Il se demandait s'il était vraiment prêt à faire tout ça. Et surtout pour qui allait-il le faire. Il ne voulait plus penser à elle, mais il savait que s'il avait ce réel besoin de changer, ce n'était pas pour rien, et Charlie en était quelque peu la cause. Merde quoi ! Il fallait qu'il arrête absolument de penser à elle ! Elle était pire qu'une des dix plaies d'Égypte. Connor fixa son reflet dans la glace et immédiatement l'image de Charlie et Warhol lui revint en tête. Ils étaient fait l'un pour l'autre c'était juste évident. Un couple de briseurs de coeurs, de menteurs, d'hypocrites et de vicieux. Ouais il allait s'en persuadé. C'était comme ça qu'il fallait qu'il pense à eux. Demain lorsqu'il retournerait en cours, il n'adresserait pas la parole à Mlle Thomas, et ne lui lancerait même pas un regard. Il fallait qu'il change et le plus tôt sera le mieux. Il se rendit dans sa chambre avant d'éteindre les lumières et de s'allonger sous ses couvertures. Bordel ce que les journées allaient lui paraitre longues sans Charlie Thomas.

[FIN DU TOPIC]

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite Nocturne [Pv Connie chérie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite Nocturne [Pv Connie chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: Les habitations-