AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mar 2 Déc - 15:06

Que c'était bon d'être aussi défoncé que Warhol. Il avait l'impression d'être au royaume des Bisounours, entouré de tous ses amis nounours, Manu en tête. Il ne voyait le mal nulle part, et même quand princesse Manu lui hurla dessus, il se mit à rire encore plus fort qu'un phoque. Manu était décidément très coincé, et il fallait le dérider, c'était genre une mission d'utilité publique. Il adorait sa paranoïa ! Warhol aimait cette situation, et si Tuesday n'avait pas débarqué complètement hystérique, le frappant au genou, puis dans ses parties génitales, pour finir par le griffer violemment au visage, il aurait pu tailler une pipe à Manu sur place pour le décoincer un peu. Mais là, il s'était senti sauvagement agressé par une jolie blonde, et l'excitation monta telle que ce n'était pas une pipe qu'il voulait faire à Manu, mais un cunni à sa copine. Cependant, il avait aperçu Charlie pas très loin de lui, et il aurait apprécié par exemple que cette dernière vienne prendre sa défense comme l'avait fait Tuesday pour Manu. Et de voir que Charlie semblait rester de marbre face à la situation le déprima au plus profond. Alors, devenant soudain un défoncé dépressif, il dit à Manu :

- Relax Princesse ... t'es un peu trop tendu ... je te laisse à ta blonde pour qu'elle te déride un peu la bite mec !

Puis, regardant Tuesday, qu'il aurait bien lui aussi sauvagement ... chevauché quelques instants plus tôt, il lui adressa avec un joli sourire :

- T'inquiète pas, il est tout à toi.

Cruz l'avait rejoint, avec une autre blonde. Il la connaissait de vue, mais n'avait encore jamais trempé son biscuit dans son petit intérieur. Et donc, par conséquent, il ne l'avait jamais noté dans son petit carnet spécial réservé à la notation de toutes ses conquêtes de Degrassi et d'ailleurs. Cruz lui avait pincé les fesses, ce qui le réveilla un bon coup et lui permis d'oublier instantanément Charlie qui le faisait souffrir. IL se concentra sur Cruz et Warhol, et, de nouveau complètement défoncé et non plus à moitié dépressif, son côté pervers revint au galop et il dit à Cruz :

- Laisse Charlie en dehors de ça Preston ! Par contre, si toi aussi ça te tente un plan à plusieurs ... puisque Princesse Manu est indisposée ... si ça te dit de ramener ta mère, j'en bande d'avance !

Il jetta un regard coquin à Chloé, se rapprochant de son oreille pour lui dire à mi-voix :

- Toi aussi poupée tu fais bander !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgin State Of Mind. Ready To Push The Button ?
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 18/04/2008
• MESSAGES : 43
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Mr Brightisde - The Killers
• HUMEUR : Mélancolique

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mar 2 Déc - 16:59

Manny avait l'air perdue et Collin n'avait qu'une envie la prendre dans ses bras pour la rassurer. Il la comprenait pas bien mais ça ne l'empêchait pas de l'aimer et de la trouver adorable. Il était en train de la contempler quand elle s'adressa assez brusquement à lui. Collin ne comprenait pas comment elle ne pouvait pas savoir de quoi il parlait. C'était évident pourtant. Maintenant qu'il est réfléchissait il n'avait même pas expliquer à Manny pourquoi il venait lui parler. Collin n'avait même pas envie de le lui dire maintenant qu'il avait ses jolis yeux noisettes posés sur lui. Il soupira et tenta même de faire marche à arrière mais cela ne servait à rien de repousser l'inéluctable.

- De Rachel. Elle est malade. Un cancer du sein. Elle me l'a avoué après que je lui ai annoncé pour nous deux.

Collin avait toujours cru que leur amour passionnel réussirait à franchir les obstacles. Mais Collin l'éternel optimiste commençait à comprendre pourquoi Roméo et Juliette avaient choisi la mort. Le monde n'était pas fait pour supporter un amour aussi grand que le leur, Collin commençait à le comprendre. Il allait devoir la laisser partir et la voir refaire sa vie avec une autre. Son cœur s'agita en prenant Manny dans ses bras, il se rappela qu'il avait simplement arrêté de respirer. Il n'était plus avec elle, il était complet dans ses bras. Il l'embrassa tendrement sur le front se retenant de faire plus et de violer ses lèvres qui auraient dû être siennes pour toujours.


- Tu sais quand elle me l'a dit je n'ai pas pensé à elle ou la douleur qu'elle éprouvait mais à toi. Tu sais Manny je t'aime depuis dix neuf-ans, c'est à dire plus de la moitié de ma vie, et j'ai l'impression que peu importe ce qu'on fera pour être ensemble, on est condamnés à passer notre existence loin de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x15ff3_roxanne0006_creation
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mer 3 Déc - 20:23

Il ne fallait pas que la soirée soit à sont apogée pour que les deux amies –Ridley et Claire- puissent s’amuser. Claire savait ce qu’elle attendait de cette soirée. Quelques verres de champagnes, Joey, leur lit, et une folle nuit d’amour. Rien que ça. Mais avant cette folle nuit de rêve, elle devait s’occuper de sa vieille amie Ridley. Etant donné qu’Andreas et Rebecca étaient tous les deux là et que Warhol – un ado qui devrait absolument consulter- était présent également. La soirée promettait d’être très sport. Claire, et ça depuis son enfance, avait un don pour remonter le moral des gens. Toujours souriante et pétillante, c’est cela qui rendait le sourire aux personnes qu’elle côtoyait. La vie était trop courte après tout. Claire s’était toujours demandé pourquoi les gens s’amusaient à passer d’amants en amants alors qu’ils pouvaient pleinement vivre une relation de couple dont l’amour intense et éternel faisait figure. Bon d’accord, c’était clairement utopiste mais on pouvait toujours rêver. Depuis qu’elle était à Degrassi, Claire en avait vu des choses surprenantes. Via Spirit, la jeune femme savait qu’il y avait cocufiage, désir incestueux, baisouille ado-adulte et j’en passe. Toutes des choses qui ne l’avaient jamais tentées. Claire pourrait être qualifiée de … parfaite ? Elle avait toujours été droite dans ses bottes et n’avait jamais fait d’acte illégal ou de socialement destructeur. Faire la folle était une chose, être une salope en était une autre. Elle ne voulait pas être comme ça. Même si cela pouvait faire dire que c’était une chiante, une qui ne savait pas s’amuser, c’était faux. Elle voulait juste être différente. Tromper son mari et avoir une relation homosexuelle étaient devenu des phénomènes de mode. Trop peu pour elle. Pour en revenir à Ridley, sa –fausse ?- enthousiasme la fit sourire. Elle était contente de voir que son amie ne faisait pas attention aux personnes qui étaient susceptible de lui faire du mal. Elle lui adressa un sourire et se tourna vers Rebecca et la désigna d’un signe de tête.

- Je pensais à un Kidnapping. Un sac pour belle, un 4X4, et hop dans un fossé, genre. Plaisanta Claire avec un rire sarcastique. Oui, tu as raison. Joey me manque déjà mais passer une soirée avec toi m’avait vraiment manqué.

Claire déposa sa flute de champagne vide et s’en procura une autre qu’elle vida d’un trait. Pour s’amuser, il fallait se mettre dans l’ambiance. Et se bourrer la gueule était carrément une bonne idée. Ridley semblait contente de revoir Claire, des amies, la jeune femme pouvait les compter sur ses doigts. Pour les vraies du moins. Niveau garçons, a part Jimmy et Spinner, elle en avait pas des masses. Remettant une de ses mèches blondes derrière son oreille, Claire balaya la salle du regard. Il n’y avait rien d’intéressant ce soir. La soirée était mortelle. Dans le sens où ça manquait d’action. La jeune femme se tourna vers Ridley et déposa ses yeux bleus sur celle-ci. Bon il était temps de mettre de l’ambiance et de trouver un homme, un vrai pour Ridley. Pas un chauve-qui-met-son-ex-enceinte. Oups.

-Bon, chérie. Il n’y aurait pas un mec à Degrassi qui te fait craquer ? Je veux de l’action.

Son comportement faisait adolescente ? Le champagne faisait effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mer 3 Déc - 21:32

Selena était terrifiée par ce que Manu lui disait. Elle se voyait déjà faire le tapin devant la tour de Pise. C'était affreux, elle ne pourrait jamais faire l'amour plus de quatre fois dans la journée. Elle était si fine et si mince que les italiens la compresserait. Heureusement pour elle, les penchants gays de Manu refirent surface puisque Warhol l'embrassa avec passion sous ses yeux effarés. Elle se laissa par la douce chaleur qui émanait de sa main depuis qu'elle avait été enveloppé par une autre bien plus grande que la sienne. Selena leva les yeux et afficha un sourire ravie. Sa vie était complètement dévastée depuis qu'elle avait cessé de prendre Nicholas comme Yoda personnel. Il lui manquait et elle savait qu'avec lui pour la guider elle aurait sans doute pris de bien meilleures décisions. Selena réussit à cesser de regarder le plus beau des Davis. Elle baissa les yeux sur le sol pour réussir à rassembler ses pensées et surtout arrêter de trembler. Quand elle y réussit enfin, elle se rappela pourquoi elle était si effrayée.

- Nicholas je suis tellement contente de te...vous voir. s'exclama Selena en se sautant dans ses bras. Elle resta blottie contre lui quelques secondes avant de s'éloigner. J'ai fait une énorme bêtise. J'ai à dit à Manu que nous nous étions embrassés et il veut l'utiliser contre toi vous..tu sais pour le divorce.


Elle ne savait jamais si elle devait vouvoyer ou tutoyer Nicholas. Il était si grand et si beau. Selena se mit à penser que le Pape devait se demander la même chose avec Dieu. Est ce qu'on devait le considérer comme un ami parce qu'il vous aidait et que vous aviez la sensation qu'il était proches de vous ? Ou bien le vouvoyer parce qu'il était au-dessus de vous ? Supérieur à vous en tout. Selena se sentait toute petite en face de Nicholas et le fait qu'il la regarde avec ses grands yeux noirs n'arrangeaient rien.
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mer 3 Déc - 21:34

    Chloe mentait beaucoup, c’est vrai… Elle avait tout du célèbre petit garçon qui criait « au loup », personnage enfantin qui ne cessait jamais de mentir, le faisant aussi naturellement qu’il respirait. Certes, la petite différence était qu’elle ne le faisait pas pour attirer l’attention sur elle, se moquant éperdument de cela ; en plus du fait évident qu’elle était une femme, nettement plus sexy. Son but, s’il y en avait réellement un, était sans doute d’en dévoiler le moins possible sur sa petite personne. C’était un moyen comme un autre de se préserver, en plus de s’amuser. Elle pouvait raconter n’importe quoi, généralement ça passait comme une lettre à la poste. Les cas les plus faciles étaient les idiots finis, comme Julian par exemple. Et pour tout avouer, quand c’était trop simple, ça en devenait ennuyeux. Enfin il lui arrivait aussi de dire la vérité. Si, si… Je vous assure ! Comme à l’instant même, lorsqu’elle venait d’avouer avoir pensé, bien qu’un peu mais pensé quand même, à Cruz. Elle se montrait franche, sachant qu’insuffler un peu plus d’assurance au jeune homme à ce sujet n’était pas une très bonne idée. Il venait de sortir de l’eau, pour s’asseoir ensuite à ses côtés. Chloe ne releva pas sa réflexion, baladant son regard sur le bassin. Elle n’était pas des plus attentive, bien que consciente de ce qui se passait, écoutant le jeune homme. Ca aurait été dommage de le vexer, non ?

    C’était là aussi, une erreur de sa part. Elle aurait dû rester sur ses gardes, Cruz se montrant parfois imprévisible. Un bisou sur la joue plus tard, elle se retrouva à l’eau, sans avoir eu le temps de réagir. Et pourtant elle était sobre à cette heure-ci, et ses réflexes étaient habituellement assez bons, comme qui dirait dans la normale. Ne s’y étant pas attendu, l’effet de surprise avait été total. Une fois la tête hors de l’eau et sentant Cruz la relâcher, elle le chercha du regard et constata alors qu’il semblait fier de lui. Heureusement Chloe n’avait rien gardé dans ses poches, car dans le cas contraire elle ne lui aurait pas rendu son sourire, comme elle venait de le faire ; elle aurait juste tenté de le noyer par vengeance. Elle était trempée, et la sensation du tissu lui collant à la peau était des plus désagréable. La miss regagna à son tour le bord du bassin et sortit de l’eau. Elle tenta d’essorer un minimum son t-shirt dégoulinant, quand Cruz l’appela pour lui présenter quelqu’un. Ce quelqu’un n’était autre que Warhol.

    Visiblement, il était complètement défoncé, ça ne trompait pas. N’importe qui pouvait le remarquer. Enfin bref, Chloe se rapprocha d’eux, sans rien dire, se contentant simplement de les écouter. Warhol lui glissa même à l’oreille une sorte de… compliment ? Certes formulé de manière très spéciale, mais ça restait un compliment. Elle se recula très légèrement et le regarda de haut en bas, se mordant légèrement la lèvre inférieure.


    « Hum… Et bien, t'es pas mal non plus… »

    Mensonge ? Vérité ? Tout un mystère, reflété dans l’étincelle de son regard.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/10/2008
• MESSAGES : 14

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Ven 5 Déc - 15:30

Le grand jour était arrivé. Rafael était Wheels, il avait été modelé à l'image de ce frère qu'il n'avait jamais connu et qui avait été toujours préféré. Maintenant qu'il était mort Rafael pouvait enfin exister mais il ne pouvait être que Wheels. Personne ne voulait de Rafael. Pour lui ça l'arrangeait bien du moment que sa mère l'aimait. Il était prêt à tout pour elle et il lui avait prouvé. Il avait tué, manger sa merde et trancher ses veines, il était tout à elle et son plan serrait parfaitement exécuté. Rafael revêtit son costume sans aucune appréhension, il connaissait son rôle et il s'était remis corps et âme à sa mère. Il n'allait rien faire pour la décevoir. Il lui avait promis de réussir et il préférait mourrir sous les pires souffrances que de décevoir ses espoirs. Maintenant il était Wheels, Rafael devait rester là en embuscade mais sa folie ne devait pas détruire les plans maternels. Il entra dans la pisicine vêtu d'un costume sobre, bien taillé que Wheels aurait sans doute choisi pour l'occassion et se déroba aux regards inquiets et surpris. Il baissa la tête jusqu'à ce qu'il se présente devant celle qu'il devait anéantir. Il la reconnu enfin. Plus vivante que sur les clichés montrés par sa mère. Il posa ses mains sur son visage d'un geste brutal et possesseur comme Wheels.

- Je suis là Catherine... Je ne suis jamais parti...

Wheels posa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa tendrement. C'était écoeurant. Rafael n'avait jamais embrassé une autre personne que sa mère et il avait envie de vomir. Son estomac se retournait même si il ne faisait que respecter le plan auquel il était préparé depuis plus d'un an. Mais après quelques secondes sa salive froide se mêla à celle chaude de Catherine et il avait l'impression d'avaler une partie de son âme. Il absorbait son histoire et si il n'avait pas été dépouvu de sentiments il aurait sans doute pu s'émouvoir de la passion maladroite que mettait Catherine dans ce baiser. Il se détacha d'elle et la fixa avec tendresse comme sa mère lui avait appris. Il se promit de garder dans l'esprit cette image d'elle souriante quand il fouillerait dans ses tripes pour l'étrangler avec son intestin.

- Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Sam 6 Déc - 11:01

Adossé contre un mur de la piscine, Simon fixait les autres l'air mélancolique. Cette soirée était déprimante. Il n'avait jamais eu sa place avec les gens de Degrassi et n'avait jamais rien fait pour réellement arranger la chose. Il sentait qu'aucun n'avait enterré la hache de guerre et que Manny continuait de garder une vingtaine de mètres entre eux, de peur de se prendre une balle probablement. Simon réussissait tout de même à regretter cette époque. Celle qui précédait la mini-fusillade bien sûr. Le basket pour le plaisir lui manquait, ses groupies lui manquaient et surtout ses potes de l'époque. Cette soirée lui faisait prendre conscience qu'il était devenu un vrai adulte avec trop de responsabilités, des enfants et une compagne qu'il refusait d'épouser. Alyson l'avait forcé à se rendre à cette soirée, soi-disant parce que tout le gratin de Degrassi y serait. Elle n'avait pas tort mais il ne réussissait pas à l'apprécier pour autant. Son regard se posa un instant sur Ridley et il se sentit encore plus mal à l'aise. Pas parce qu'il avait honte de ce qu'il avait fait, mais parce que ses deux ex-femmes - surtout Venus, en réalité - lui manquaient terriblement. La vie qu'il menait avec elles était bien plus idéale que celle qu'il vivait avec Alyson. A l'époque il était libre de faire ce qu'il voulait, sauf de les tromper visiblement puis que ces mariages s'étaient tout deux soldés par de jolis divorces. Il sortit de ses pensées peu joyeuses et écarquilla les yeux en apercevant Derek Wheels en compagnie de Catherine. Etrange, très étrange. Effrayant surtout. Simon n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps sur ce phénomène puisque Beth venait le saluer. Simon n'avait jamais imaginé qu'elle oserait un jour venir lui reparler après sa tentative de viol dans la voiture d'Adrian. Il l'avait toujours imaginée fière et pensait qu'elle avait bien trop honte pour lui adresser à nouveau la parole. Il était obligée de l'excuser. Comment lui en vouloir de l'avoir embrassé avec autant de passion ? Beth Preston était parfaite sous toutes les coutures. Par contre il ne réussissait pas à se pardonner de l'avoir repoussée. Sa conscience était la chose la plus stupide qu'il connaissait. Après tout Alyson n'en jamais aurait rien su...Merde, non, cette époque de cocufiages à répétition était définitivement révolue. Simon sortit ses mains des poches du bermuda qu'il portait avec une chemise pour faire très ambiance plage et attrapa la coupe que lui tendait Beth. Il ne répondit rien à ses excuses, se contentant d'un sourire en guise d'acceptation, et but alors qu'elle lui annonçait la grande nouvelle.

- Encore ?! C'est...génial. Adrian est le père ? Tu fais pas ça pour le garder, pas vrai ? Mes conseils t'ont visiblement beaucoup aidée. C'était de toute évidence inutile de me remercier comme tu l'as fait.
Revenir en haut Aller en bas
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Lun 8 Déc - 22:11

Beth se demandait ce qui clochait chez ce Simon. Un jour, alors qu'elle se jettait à ses pieds, ou plutôt se pendait presque à son sexe, il la repoussait, la conseillant de régler ses problèmes de couple ... Et quand Beth venait le remercier et lui montrer que désormais elle était heureuse dans son couple, il se comportait comme un vrai goujeat envers elle. Et Beth ne supportait pas qu'on lui manque de respect. En plus, elle avait les hormones en furie, du fait de sa grossesse, et la présence de Cruz à la fête, accompagné d'une pouffiasse, la mettait dans un état de nerf considérable, et il valait mieux caresser Beth dans le sens du poil et non la contrarier. Alors quand Simon usa d'un humour douteux concernant la paternité de l'enfant que Beth portait, elle ne se maîtrisa pas et frappa la joue de son interlocuteur de la main droite, hésitant un instant à lui renverser sa coupe de jus de fruit sur lui, mais se ravisant au dernier moment par peur de tâcher également sa propre tenue.

- Oui, ENCORE ! Et si tu doutes ENCORE de la paternité de mon enfant, je te prierai à l'avenir de te retenir de tout commentaire. Je n'ai pas besoin d'un enfant pour retenir mon mari, il m'aime vraiment.

Elle allait partir sans rien rajouter de plus, et puis finalement, elle ne put s'empêcher de l'ouvrir, et puis, elle avait envie de savoir pourquoi Simon était si bougon ce soir. Ce côté ours mal lêché l'attirait et lui permettait d'être tenue éloignée de Cruz. Elle se sentait mourir à petit feu à chaque fois que son regard croisait celui de son fils qui se trouvait de l'autre côté de la piscine. Elle espérait qu'il serait aussi jaloux qu'elle l'était en le voyant en compagnie d'un autre homme. Alors, elle se rapprocha de Simon, posant sa main sur sa joue, cette fois avec douceur et délicatesse, la caressant pour atténuer la douleur de la giffle qu'il venait de recevoir de sa part.

- Je suis désolée. Les hormones, ça ne prévient pas. Je te trouve sur la défensive, quelque chose ne va pas ? Des ennuis avec Alyson. Je ne l'ai pas encore vu, elle est restée chez vous ?

Tout en parlant d'Alyson, elle se rapprochait encore un peu plus de Simon, de sorte de se retrouver à seulement quelques centimètres de lui, sa bouche quasiment collée à la sienne ... Il pouvait sûrement sentir son souffle et son parfum ennivrant.


Dernière édition par Beth le Mar 9 Déc - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Lun 8 Déc - 23:46

Warhol Empire a écrit:
Que c'était bon d'être aussi défoncé que Warhol. Il avait l'impression d'être au royaume des Bisounours, entouré de tous ses amis nounours, Manu en tête. Il ne voyait le mal nulle part, et même quand princesse Manu lui hurla dessus, il se mit à rire encore plus fort qu'un phoque. Manu était décidément très coincé, et il fallait le dérider, c'était genre une mission d'utilité publique. Il adorait sa paranoïa ! Warhol aimait cette situation, et si Tuesday n'avait pas débarqué complètement hystérique, le frappant au genou, puis dans ses parties génitales, pour finir par le griffer violemment au visage, il aurait pu tailler une pipe à Manu sur place pour le décoincer un peu. Mais là, il s'était senti sauvagement agressé par une jolie blonde, et l'excitation monta telle que ce n'était pas une pipe qu'il voulait faire à Manu, mais un cunni à sa copine. Cependant, il avait aperçu Charlie pas très loin de lui, et il aurait apprécié par exemple que cette dernière vienne prendre sa défense comme l'avait fait Tuesday pour Manu. Et de voir que Charlie semblait rester de marbre face à la situation le déprima au plus profond. Alors, devenant soudain un défoncé dépressif, il dit à Manu :

- Relax Princesse ... t'es un peu trop tendu ... je te laisse à ta blonde pour qu'elle te déride un peu la bite mec !

Puis, regardant Tuesday, qu'il aurait bien lui aussi sauvagement ... chevauché quelques instants plus tôt, il lui adressa avec un joli sourire :

- T'inquiète pas, il est tout à toi.

Cruz l'avait rejoint, avec une autre blonde. Il la connaissait de vue, mais n'avait encore jamais trempé son biscuit dans son petit intérieur. Et donc, par conséquent, il ne l'avait jamais noté dans son petit carnet spécial réservé à la notation de toutes ses conquêtes de Degrassi et d'ailleurs. Cruz lui avait pincé les fesses, ce qui le réveilla un bon coup et lui permis d'oublier instantanément Charlie qui le faisait souffrir. IL se concentra sur Cruz et Warhol, et, de nouveau complètement défoncé et non plus à moitié dépressif, son côté pervers revint au galop et il dit à Cruz :

- Laisse Charlie en dehors de ça Preston ! Par contre, si toi aussi ça te tente un plan à plusieurs ... puisque Princesse Manu est indisposée ... si ça te dit de ramener ta mère, j'en bande d'avance !

Il jetta un regard coquin à Chloé, se rapprochant de son oreille pour lui dire à mi-voix :

- Toi aussi poupée tu fais bander !

Cruz s'exclaffa avec Warhol tout en passant un doigt sur les lèvres de Chloé sans se rendre compte que ce geste risquait de lui coûter un bras si il se faisait prendre par l'un des membres de son club de méchants. Un plan à plusieurs le tentait après tout avec Warhol ils étaient adeptes du sexe libre et mettre Chloé dans leurs délires pervers l'excitait et rendait son maillot de bain trop étroit pour son érection. En lui présentant sa nouvelle amie Cruz voulait juste s'assurer qu'elle était au goût de Warhol. Il lui donna un violent coup de coude quand il poussa le délire à inclure sa parfaite mère dans leurs fantasmes sexuels.

- La ferme Surton va plutôt baiser ta mère je suis sûr qu'elle te fera un prix.


Carly était une pute, tout le monde le savait à commencer par son fils qui l'avait vu sauté tout ce qui avait une queue y compris le mignon petit chien qu'on lui avait offert pour ses sept ans. Sa mère n'avait rien à voir avec elle. Beth était belle, parfaite, une icône intouchable et il refusait même que d'autres pensent à elle. Ils la salissaient avec leurs pensées écoeurantes. Cruz tourna d'ailleurs la tête vers Beth pour la regarder discrètement comme il le faisait depuis tout à l'heure quand il intercepta une image affreuse. Sa mère dans les bras de Simon Roberts. Il arrivait à peine à accepter de la voir dans les bras de son père. Cruz abandonna Chloé à Warhol sans un mot d'explications et sépara Simon et Beth. Il avait des poings trop petits pour espérer qu'ils fassent mal à un ensemble de muscle comme Simon mais il connaissait les points faibles des hommes. Cruz posa sa main sur les bourses de Simon et les pressa de toutes ses forces jusqu'à ce qu'il le voit pleurer de douleur.

- Connard.
cracha Cruz avant d'entraîner Beth par le bras sans vraiment se mettre assez à l'écart pour que leur conversation ne soit pas entendue par les autres. Il avait les yeux rouge à cause de la drogue et des larmes qui venaient. Je croyais que tu m'aimais..

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mar 9 Déc - 15:55

Manu se sentait sur le point de tenter de frapper Warhol et son air de camé ainsi que tous ceux qui les regardaient lorsque sa nouvelle petite amie vint se donner en spectacle. Son visage avait tourné au rouge à cause de la colère, et finalement, à ce moment précis il était certain d'être écarlate à cause de la honte qu'il éprouvait. Il était certainement tombé amoureux de la femme la plus hystérique qu'il soit. Il avait du mal à l'accepter et essayait tant bien que mal d'oublier le caractère excessif de Tuesday jusqu'à ce qu'elle le lui rappelle en griffant les gens. Agacé, Manu regardait la scène les mains dans les poches en attendant qu'elle retrouve un comportement qui ferait d'elle une personne fréquentable. C'était certes mignon de la voir défendre son bout de viande blanche ainsi, mais honnêtement, il aurait préféré qu'elle s'abstienne. Leur relation était suffisamment compliquée et Manu, pour leur bien, s'interdit de s'enfuir en courant ou d'annoncer publiquement leur rupture. Il serra les poings et les lèvress, souhaitant plus que jamais avoir la force nécessaire pour noyer ce petit bourge de Warhol Empire péteux lorsqu'il s'en alla et parla de son appareil génital. Tuesday était loin d'avoir à l'ordinaire un effet appaisant sur lui et qu'elle sous-entende une fois de plus qu'il aurait des penchants pour les hommes l'agaça au plus haut point.

- Oh je suis absolument désolé Tuesday, je savais pas comment aborder la chose. On pourrait peut-être demander à celui que tu colles depuis tout à l'heure dans la piscine ? Ca m'exciterait tellement de te voir brûler un autre homme au fer chaud sous mes yeux.

Manu tentait de garder un ton calme et de ne pas s'énerver mais la pensée de Jay et elle dans cette suite d'hôtel lui donner à la fois envie de vomir et le rendait fou de jalousie. Manu essayait d'avoir confiance mais il savait que comme son frère, Jay était né pour lui pourrir la vie. Il avait compris que la jalousie et tout ce qui suivait été mauvais et voulait croire que Tuesday n'était pas une catin qui irait en voir un autre pour compenser leur absence temporaire de vie sexuelle. Il remit son maillot de bain en place l'air de rien pour ne pas montrer ses fesses à tout le monde et prit un ton moins ironique.

- Si je refuse tout rapport avec toi pour le moment c'est pour que tu sois purifiée de toutes tes pratiques qui appartiennent dorénavant au passé. J'attends que tu sois redevenue saine et j'irai pas voir qui que ce soit jusqu'à ce que ta purification soit achevée, et surtout pas un homme. Essaie de faire de même et d'arrêter de t'aggriper à ton esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 07/05/2008
• MESSAGES : 83
• LOCALISATION : Derrière Manny, la folle furieuse à la crinière blonde... c'est moi !
• I-POD : Creep - Radiohead
• HUMEUR : Engaged. But I still waiting for him.

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 11 Déc - 13:04

La Posys n'était jamais loin et Tuesday se pâma littéralement devant Warhol quand il la complimenta. Il avait fallu qu'elle attente dix-sept ans pour qu'enfin un So Cool la trouve à son goût. Mais n'empêche que ça n'était pas une raison pour caresser de la langue la glotte de son futur époux. Tuesday écrasa le pied de Manu avec son pied trop grand mais heureusement fin sur lequel elle avait arrêté de complexer depuis qu'elle avait appris que Paris Hilton chaussait du 44. Elle n'avait pas du tout fricoter. Au contraire. Elle avait essayé de se montrer civilisée pour prouver à Manu qu'elle pouvait passer une soirée sans le coller et vérifier tout ce qu'il faisait ou même sans lui donner elle-même à manger. Tuesday s'attendait à être félicitée et peut-être même violée en récompense de sa maturité. Quand il fit référence au fer chaud donc à sa folle nuit avec Jay, Tuesday vira au rouge et tenta d'avaler de l'air pour éviter que le son de sa voix ne vire au suraiguë. Mais c'était une chose impossible. Tuesday essaya de la réguler au mieux pour ne pas hurler.

- Je ne fricotes pas avec Jay nous sommes amis. Comme Lyra et toi. Comme Rebecca et toi ou je ne sais quelle brune avec qui tu entretiens une relation malsaine. Je sais parfaitement que tu n'es pas gay Manu et c'est une tactique sournoise pour attirer tes "meilleures amies" - Tuesday se sentit obligée de mimer les guillemets de façon forte agaçante - dans ton lit. J'en ai parlé avec Jay et tu sais toi aussi tu dois être purifié princesse.

Tuesday avait envie de se montrer de gentille et de lui expliquer qu'elle n'était pas anormale et perverse parce qu'elle avait attaché un garçon à un radiateur. Ok elle l'avait cravaché - légèrement - et puis quoi ? Elle devait supporter de ne pas pouvoir faire l'amour encore pendant plusieurs mois avec celui qu'elle aimait sous prétexte qu'elle avait des penchants étranges. Si Manu l'aimait réellement il aurait dû comprendre et lui pardonnait, tout comme elle faisait semblant de ne pas le voir regarder pensif ce vieux bout de gomme ou quand il se précipitait devant son écran pour constater avec tristesse qu'il s'agissait d'une rediffusion de l'émission de Lyra. Il l'aimait c'était évident mais elle fermait les yeux parce qu'en échange il se montrait si adorable avec elle, qu'elle préférait penser que tout allait bien comme quand elle était avec Alexandre. Tuesday resta plantée sans trop rien dire avant d'articuler péniblement.

- Tu me diras quand je serais assez propre pour toi Manu. Je suis fatiguée de passer pour une catin alors que j'essayais juste de réparer avec des menottes à fourrure le cœur que tu avais brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 11 Déc - 13:53

Marco se mit à hurler de toutes ses forces en découvrant la page centrale du Diam's MAGAZINE qui une fois de plus faisait référence à la vie trépidante de son amie de toujours et amante récemement Manny Santos. L"un des reporters de Tinsley, si on pouvait appeler comme ceci quelqu'un qui fouillait vos poubelles pleines de tampax et de pelures d'orange, affirmait que l'actrice était enceinte. L'information ne mit pas longtemps avant de monter au cerveau de Marco. Les jours, l'heure, tout correspondait. Son plan qui n'en était pas vraiment un avait fonctionné. Manny était enceinte et elle portait leur bébé. Son cri de taré se mit à résonner dans toute la maison et il lâcha brusquement le magasine et ses futures occupations pour se rendre à la fête de son amie. Dans sa précipitation il avait oublié d'emporter son maillot de bain mais maintenant qu'il savait qu'il allait devenir père de famille à nouveau plus rien ne lui importait.Il allait avoir un enfant avec la seule femme qu'il avait aimé et la seyle qyi aurait pu lui faire changer de bord. Il était heureux et avant l'impression de transplaner comme Harry Potter. Marco chercha Manny des yeux dans la foule compacte des personnes présentes et la trouva en pleine discussion avec son amour de toujours Collin. Il était tellement excité et impatient de savoir ce qu'il en était qu'il sauta dans l'eau tout habillé et rejoignit le couple qui s'était mis à l'écart. Il n'avait pas envisagé de les laisser terminer ce qu'ils avaient à se dire parce que savoir que Manny portait peut-être son bébé le mettait dans un état euphorique. Marco interrompit la conversation que Manny avait avec Collin sans plus de cérémonie. Il voulait le savoir tout de suite.

- Manny est ce que c'est vrai ce que j'ai lu dans les journaux et ce qu'on raconte dans les backrooms du Gaydar ? Tu es enceinte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 11 Déc - 23:06

Simon n'avait pas cherché à contrarier Beth de la sorte. Elle lui avait raconté leurs problèmes de couple et lui s'était imaginé une rupture imminente. Apprendre qu'elle était enceinte était forcément surprenant. S'il avait semblé être agacé ce n'était pas par jalousie ou quoique ce soit, mais justement parce que pour une fois, il avait cru que la vie en apparence parfaite d'Adrian Preston s'effondrerait. Il rêvait qu'il soit sans sa famille pour le voir plonger comme lui lorsque Venus était partie avec leur fils. Mais non, Beth n'avait pas eu le courage de le laisser et avait trouvé le moyen de tomber enceinte. Simon ne croyait plus vraiment aux sentiments d'Adrian et s'apprêtait à le lui annoncer pour son bien lorsqu'il se prit une gifle. Il savait que Beth était autoritaire et ressentait le besoin de dominer tout le monde. Alyson aimait le contrôler mais c'était loin d'être aussi excitant, sûrement parce qu'elle était sa presque-femme. Enfin, en général, ce comportement l'excitait. Pas là. Simon avait davantage envie de la gifler en retour mais il avait déjà tiré sur une fille et considérait qu'il avait atteint le plafond de violence chez une femme autorisé. Il allait cependant râler après Beth lorsqu'elle s'excusa sans lui laisser le temps de l'ouvrir. Et quelles excuses. Pourtant, contrairement à la dernière fois, Beth n'avait pas l'air totalement défoncée. Cette fois-là il avait été totalement déstabilisé mais avait su la repousser, sachant qu'elle n'était pas dans son état normale. Mais là, la voir se coller quasiment contre lui et lui parler d'Alyson le mettait dans un état incroyable. Il ne savait même plus comment réagir. Elle était bien trop instable et il sentait que s'il lui disait qu'Alyson était là et que justement, ça leur laissait la maison libre, s'il congédiait la babysitter, elle ne le prendrait peut-être pas forcément bien et lui donnerait une autre gifle. Pourtant sa bouche tout près de la sienne lui donnait envie de lui violer les lèvres dans l'instant. Simon avait pris l'habitude de se contrôler depuis qu'il avait décidé d'arrêter d'être infidèle mais les filles qui venaient l'allumer en général n'étaient pas des Beth. Elle appartenait officiellement à son rival, se rendait au travail dans des tailleurs qu'il avait toujours rêvé de retirer et maintenant, il était certain de l'entendre lui faire des sous-entends obscènes. Peut-être qu'elle faisait ça pour rendre Adrian jaloux. Ca aurait pu être vexant, mais putain, Simon s'en foutait. S'il pouvait le rendre jaloux et en plus jouer avec Beth Preston et lui lancer lui aussi des sous-entends du genre, il voulait bien qu'elle l'utilise de la sorte. Encore une fois il allait répondre quand il fut interrompu dans son élan. Il fallut peu de temps pour qu'il se retrouve plié en deux, agonisant. Simon ignorait ce qui clochait chez les Preston. Cruz était censé lui aussi détester son père alors, pourquoi est-ce qu'il venait de le traiter de connard et de lui broyer les testicules alors qu'il pouvait être un élément nécessaire à la rupture de ses parents ? La douleur finit pas s'atténuer et Simon ressentait une profonde envie de buter mini-Preston. La même qu'il avait ressentait depuis une vingtaine d'années pour son père. Réprimander les petits cons comme son propre fils était devenu une habitude et il s'apprêtait à le faire lorsqu'il entendit Cruz et sa réplique étrange. Simon fixa un instant le morceau de famille Preston, perplexe, et croisa le regard de Beth avant de s'éloigner. Cruz avait forcément de graves soucis. Il avait surtout l'air profondément défoncé pour dire une chose du genre à sa mère. Si Simon suivait sa logique, Cruz faisait une crise de jalousie à cause de leur rapprochement parce que sa mère lui avait dit qu'elle l'aimait lui. Ah ah ah. Simon avait étrangement toujours refusé de toucher à toutes drogues alors qu'il était réputé fêtard afin de faire plaisir à ses quarante grandes soeurs mais, pour une fois, il se demandait s'il n'avait pas loupé un super truc qui donnait des hallucinations et vous faisait penser que vous aviez des relations particulières avec l'un de vos géniteurs. Simon se promit tout de même d'en toucher deux mots à Beth, plus tard, ou même à Adrian pour qu'il réalise que son fils était un profond cas social. Les larmes aux yeux à cause de la douleur qu'il éprouvait toujours dans son caleçon, Simon retourna parmi les autres et retrouva Alyson qu'il embrassa sur la tempe. A ce moment précis il pensait que finalement son petit équilibre n'était peut-être pas si mauvais et s'en voulait d'avoir songé un instant tout briser avec Beth.
Revenir en haut Aller en bas
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 11 Déc - 23:31

Warhol était comme à son habitude, un adolescent porté sur la chose qui riait comme un gros benêt à l'idée d'une partouze avec Cruz et Chloé. Après tout, Cruz avait un mignon petit cul ... Et Warhol n'avait encore jamais essayé les mecs ... Bien qu'il voyait plus le truc comme sautant les deux Chloé en même temps, et non pas se faisant des trucs entre mecs. Lui aurait bien vu Madame Preston se joindre à eux ... ou du moins à lui, car bien entendu, il ne voyait pas Cruz faire quoi que ce soit avec sa mère. Mais Warhol ne comprit pas pourquoi cette idée rendit Cruz aussi mauvais. Il devait pourtant bien savoir à quel point sa mère était bandante, tout le monde bavait sur elle dans les magazines people, Warhol le premier et ce depuis sa plus tendre enfance. Quand il reçut un coup de coude de la part de son pote et qu'il se fit conseiller d'aller sauter sa propre mère, Warhol afficha un air de dégoût. Décidément, Cruz était bien susceptible. Et Warhol, fidèle à lui même, ne cherchant pas plus loin que le bout de sa queue son nez, lui dit :

- T'as un problème avec ta mère Preston ? Ma mère a peut-être pas la classe de la tienne, mais elle est pas assez dérangée pour me baiser.

Bien entendu, Warhol n'était pas au courant de ce qu'il se passait dans la maison des Preston, quand le soir venu, maman Beth rejoignait son fiston dans sa chambre. Lui, tout ce qui lui importait, c'était de faire cette partouze et de prendre son pied. Il voulait même le faire de sorte que Charlie le voit et en soit malade de jalousie, comme lui l'était depuis quelques temps. Il était amoureux de Charlie, et il détestait ça, car du coup, Charlie était la première femme capable de le faire souffrir.
Ne comprenant pas le départ précipité de Cruz, Warhol se rapprocha encore plus de Chloé qui venait de l'exciter juste en lui disant qu'il n'était pas mal. Comme s'il en doutait. Warhol n'avait pas besoin qu'on le lui dise, mais il adorait le fait que Chloé le constate et le lui dise. C'était un appel au sexe, ça ne faisait aucun doute. Alors, sans la prévenir, il enfonça sa langue au fond de sa gorge, tout en tripotant la poitrine de Chloé innocemment. Il ne pensait même pas à Chloé, mais à Charlie. Il espérait que cette dernière viendrait se battre avec Chloé. Il adorait les combats entre filles.
Après avoir embrassé fougueusement Chloé, en relevant la tête, il aperçut Cruz en train d'agresser Simon Robert, qui semblait être en plein plan drague avec madame Preston. Cette vision fit rire Warhol qui regarda Chloé et dit :


- Je crois que Cruz nous fait son complexe d'Oedipe tardif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 11 Déc - 23:44

Manu s'était calmé lorsqu'il avait parlé de leurs futures relations sexuelles mais Tuesday n'avait apparemment pas pris la chose positivement. En parlant de purification, il exagérait évidemment. Il souhaitait juste attendre. Passer après Jay le dégoûtait effectivement toujours autant mais il savait quand même que Tuesday était saine et qu'elle ne le cravacherait pas s'il l'en empêchait. En réalité, Manu flippait totalement. Bien plus que pour sa première fois à lui et bien plus que pour sa première à elle. De toute évidence elle n'était plus la vierge qu'il avait connu et c'était franchement effrayant. Suffisamment pour qu'il invente n'importe quel prétexte pour repousser le moment où ils le feraient enfin. Il voulait se forcer à lui sourire pour montrer qu'il plaisantait mais sa réplique le stoppa aussitôt. Il avait apprécié le fait qu'elle ne fricote pas avec Jay, mais pas le reste. Elle osait comparer leur relation à celle qu'il avait entretenu avec Lyra. Et en comparant, elle sous-entendait forcément qu'elle aussi avait une relation « malsaine » avec Hogart. Quel enfoiré. Manu jugea qu'il était préférable de ne retenir que le « Je ne fricote pas avec Jay » et sûrement pas ce qu'il avait déduit tout seul. Il restait quand même sincèrement blessé. Il estimait qu'ils se connaissaient un minimum et qu'elle avait maintenant un tout petit peu confiance en lui pour savoir que Lyra comptait énormément à ses yeux mais qu'il ne ressentait rien de plus que de l'amitié pour elle. Il pensait le lui avoir suffisamment répété mais non, elle ne comprenait rien et paraissait être en pleine crise de jalousie, même envers Rebecca avec qui il n'avait jamais joué ne serait-ce qu'à touche pipi. Le trop plein d'émotions lui donna presque envie de chialer alors que Tuesday osa même l'appeler Princesse et lui annonça que Jay était genre son nouveau confident. Putain. Elle n'aurait pas pu trouver mieux, c'était certain. Il n'arrivait pas à croire qu'elle racontait leur histoire à un abruti de première. Certes il l'avait un peu fait dans un de ses livres mais il n'avait jamais été écrit dans le but d'être publié et de toute façon, c'était il y a longtemps. Seulement il n'avait toujours aucune confiance en Jay et savait qu'il représentait une menace. Il ne s'imaginait pas forcément qu'il était amoureux de sa petite amie, juste qu'il serait prêt à détruire son couple déjà bien trop fragile uniquement pour l'emmerder, puisque le monde entier était contre lui. Manu tenait à Tuesday, beaucoup trop, et il avait beaucoup trop peur que tout prenne fin d'un coup pour tolérer ce genre d'amis pour leur couple. Elle commençait même à prendre elle aussi le petit surnom que Jay lui avait attribué. Sa fierté était bien trop grande pour qu'il lui explique maintenant que sa jalousie le bouffait, pour qu'il lui dise qu'il ne pensait pas qu'elle était dégueulasse, et surtout pas pour qu'il lui dise qu'il l'aimait et que ce genre de remarques le tuait. A la place il ne répondit rien, sentant que sa voix allait se briser alors qu'il prenait enfin réellement conscience qu'ils fonçaient tous les deux droit dans le mur, que leur couple ne mènerait jamais à rien de bien tant qu'ils continueraient à s'attarder sur leurs passés. Il releva yeux, l'air penaud, quand Tuesday reprit pour l'accuser un peu plus de leur petite dispute. Elle réussissait à le faire se sentir coupable de ses tendances masochistes mais il était beaucoup trop blessé pour s'excuser réellement. La voix pitoyablement tremblante, il releva les yeux en essayant d'être un minimum aimable.

- Je pensais que tu savais que j'exagérais et que j'avais une bien meilleure estime de toi que ça. J'ai jamais pensé que t'étais une salope, tu le sais...Ca marchera jamais.

Manu était peut-être pessimiste, peut-être que tout pouvait être parfait entre eux s'il ne réfléchissait pas autant, mais il ne pouvait pas s'empêcher de voir toutes leurs différences et leur amertume comme des insurmontables obstacles à leur bonheur. Il avait envie d'être heureux avec elle mais savait qu'il en était incapable tant que Jay serait dans les parages et tant qu'il se rappellerait qu'elle l'avait déjà abandonné pour retourner avec Alexandre. Cette relation lui faisait bien trop peur pour qu'il soit optimiste et ait confiance en eux. Peut-être qu'il faisait tout un drame des quelques mots qu'avaient prononcé Tuesday mais il ne supportait pas savoir qu'elle avait raison, qu'il était responsable de leurs problèmes, que son nouveau meilleur ami était plus beau que lui et qu'elle n'avait aucune confiance en lui.

- Je rentre, j'en ai marre.

Manu attendit un instant avant de se décider à caresser la joue de Tuesday et de lui adresser un sourire qui avait davantage l'air d'une grimace. Il l'embrassa tendrement, pour lui montrer que malgré leurs trop grandes difficultés à se comprendre il l'aimait tout de même et s'en alla d'un pas traînant, les yeux rivés sur ses chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Ven 12 Déc - 0:14

Beth se demandait ce qu'elle était en train de faire. Elle ne savait pas si elle agissait de la sorte avec Simon parce qu'elle ressentait une certaine attirance pour le meilleur rival de son mari, ou si c'était réellement et uniquement pour rendre jaloux son fils, et même pas son mari. Et cette pensée l'effrayait tellement, qu'elle tenta de se convaincre que non, c'était Simon qui la faisait craquer et que Cruz n'avait rien à voir dans l'histoire. Elle voulait tellement se persuader qu'elle était sur le point d'embrasser le basketteur qui semblait apprécier le rapprochement, quand elle fut séparée de lui par la main virile de ... son fils ! Et elle étouffa un cri quand elle vit ce dernier massacrer littéralement les bijoux de famille de Simon. En tant normal, face à une telle vision, elle aurait presque rit. Mais là, Beth était paniquée. Elle craignait le scandale et souhaitait que personne ne remarque cette altercation. Mais au fond d'elle, elle était fière de son fils. Il était son chevalier servant. Il l'aimait. Et elle s'en voulut aussitôt d'avoir joué ainsi avec Simon. D'une part vis à vis de Simon, qui semblait s'être déjà fait ses propres films, et qui devait avoir sacrément mal là où Cruz l'avait attrapé, mais aussi vis à vis de Cruz. Elle avait joué avec les sentiments de son fils, elle l'avait provoqué et blessé, et Beth avait juste envie de pleurer. Ce n'était pas elle. Elle qui avait toujours été une femme fidèle. Flirter de la sorte avec Simon ne lui ressemblait pas.
Elle fut soulagée quand Cruz l'embarqua loin de Simon. Ainsi, il n'allait pas se faire démonter par le basketteur. Ce qui aurait été toutefois mérité ... si ça avait été quelqu'un d'autre que Cruz. Quand elle entendit ce que Cruz avait à lui dire, quasiment à la vue de tous, Beth se sentit mal. Elle se retourna alors pour voir ce que devenait Simon, qui se retenait d'hurler de douleur, et quand leur regard se croisèrent, elle comprit que Simon avait entendit ce que Cruz avait dit à sa mère et son coeur s'emballa. Toutefois, elle n'alla pas le voir et préféra rester avec Cruz. Cruz qui paraissait si mal ... Beth avait envie de se frapper. Elle détestait être à l'origine du mal être de son fils adoré. Elle ne voulait pas le perdre. Elle l'aimait trop.
Alors, ne sachant pas quel instinct la conduisit à faire ceci, celui de la mère qui veut éviter à son fils qu'un scandale éclate, ou celui d'une maîtresse qui cache une passion interdite, elle prit Cruz par la main et l'amener dans un endroit où elle était sûre que personne ne les entendrait.
Se mordant la lèvre, elle plongea son regard embué de larmes et lui dit :


- Bien sûr que je t'aime ... Je n'aime que toi ... Mais c'est si dur de te voir avec d'autres ... filles.

Elle avait conscience que ce n'était pas normal qu'une mère pense cela, mais à cet instant précis, il lui était impossible d'agir comme une simple mère. Son amour pour Cruz lui bouffait les tripes et elle ne se contrôlait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brilliant and Cute but Love Disaster. He said That I Was the Only one Locked inside his Head.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 192

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Ven 12 Déc - 15:57


    Toujours une coupe de champagne à la main, Ridley jeta un regard à la salle remplie de monde. Il y avait beaucoup d'adolescents. Autour, quelques parents friqués et qui ne désirent que de s'afficher. Etait-ce le bon endroit ? Son regard se posa sur sa coupe de champagne, qu'elle descendit d'un trait avec un sourire vers son amie qui parlait de kidnapping. Elle regarda une nouvelle fois en direction de Wharol, puis aperçut Simon son exmari comme pour couronner le tout. Elle lacha un soupire discret et se pencha vers son amie quand celle-ci parla du kidnapping de cette garce de Rebecca.

    - Seulement si on peut y recolter une assez bonne rançon qui nous permettrait des accès à des soirées plus sophistiquées que celle-ci.

    Elle lui fit un clin d'oeil amusé puis se servie une nouvelle coupe de champagne. Quelques secondes plus tard elle s'en était débarassée sur le buffet et prenait la main de Claire pour l'emmener sur la piste de danse. De rares personnes dansaient, mais elle s'en fichait bien. Il y avait l'amour de sa vie Andréas, son ex mari Simon, son amant Wharol, sa patronne Beth, son ennemie principale Rebecca et sans doute encore pas mal de gens du même style. Mais Ridley avait décidé de s'amuser ce soir, et elle ne comptait pas leur donner raison. Sa vie n'était pas pleine de merde, elle n'était ni déprimée ni découragée. Elle avait assez d'entourage pour remonter. Comme revenue dans son adolescence, ce soir elle n'avait qu'un but être sur la première page de Gossip Girl et pour quelque chose de bien pour une fois. Elle allait montrer à tous qui elle était. Oublier ses principes, oublier Wharol et son air superieur, oublier l'amour qu'elle éprouve autant pour Andreas, oublier ses rancoeurs avec Simon, oublier son travail renommé avec Beth, oublier tous ces gens qui avaient si bien réussit leur vie. Oublier tout. C'était le debut de quelque chose, elle le sentait. Elle ferma les yeux et déhancha doucement près de Claire, tout en lui chuchotant à l'oreille.

    - Je compte profiter de cette soirée, comme personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Small town homecoming Queen :: I'm the Star in this Scene
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 12/03/2008
• MESSAGES : 931
• LOCALISATION : Sur le plateau de tournage de son nouveau film
• I-POD : CSS - Alalala
• HUMEUR : Slut - Boyfriend 's other addict

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Ven 12 Déc - 20:55

Manny avait envie d'embrasser Collin, l'entendre résumer leur histoire de manière si romantique et dramatique lui créait des tas de petits papillons dans le ventre. Ils la faisait frémir quand ils déployaient leurs ailes dans son ventre déjà occupé. Manny était folle de lui, folle de constater que tout était contre eux et surprise-frustrée-agacée de voir la grosse tête de Marco interrompre un moment idyllique.

- Je... Je reviens tout de suite.


Manny poussa Marco dans un autre coin de la piscine loin des oreilles indiscrètes de Collin. Il fallait qu'elle les préserve de la grande bouche trop bavarde de Marco. Il fallait aussi qu'elle le débarrasse de cet air heureux et débile qu'il affichait comme si il s'attendait à ce qu'elle lui confirme que le père était bien lui. Parce qu'elle n'en avait pas du tout l'intention. Sa vie elle l'avait déjà choisi et elle n'avait aucune intention de la construire avec Marco. D'ailleurs il ne lui offrait rien mis à part de rester dans leur schéma qu'ils trouvaient idyllique adolescents mais qui à plus de trente ans faisait pathétique. Manny ne savait pas comment lui annoncer, qu'elle n'avait aucune envie d'être le cinquième roue du carrosse, la meilleure amie sans vie propre. Manny refusait d'être encore cette personne, elle voulait un bébé avec Carrod et tant pis si il était de Marco.

- Les commères du Diamant's disent n'importe quoi et je croyais que tu avais arrêter de fréquenter les arrières salles depuis ton mariage.
[i]
Manny assena un léger coup de coude à son meilleur ami dans le bas de son ventre. Elle soupira parce qu'elle savait qu'elle était presque au pied du mur. Nier sa grossesse ne servait à rien puisque Tuesday lui avait déjà programmé une dizaine d'interviews dans lesquels elle devait clamer son bonheur de devenir bientôt mère et énoncer ses plans pour l'avenir. Même si elle ne les connaissait pas encore. Mais surtout ce qu'elle craignait c'était que Marco ne pense que ce bébé était le sien et exige des droits qu'elle refusait de lui donner. Jouer les Clara Scheller en étant morte-porteuse pour son couple d'ami gay, non merci. Elle était passée à autre chose depuis que Carrod et elle s'étaient retrouvés. Manny voulait sa vie à elle et elle voulait une famille comme les autres. Elle avait sûrement choper le syndrome Cruz parce que désormais cette envie de normalité lui tenaillait le ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://degrassicomeback.bbactif.com
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Sam 13 Déc - 1:03

    Chloe s’avérait parfois dépassée par cette attitude et cette psychologie typiquement masculine. Les hommes et le sexe : toute une histoire ! Et quand ces hommes étaient complètement déchirés, s’en était décuplé ! Une partie de jambes en l’air à plusieurs ? Et les voilà tout émoustillés. La miss se demandait même par moment si les hommes ne naissaient pas avec une seconde queue à la place du cerveau. Elle avait un sacré exemple à portée de main d’ailleurs : j’ai nommé Will. Certes, c’était un être manipulateur et cruel comme jamais, mais aux yeux de Chloe ça ne paraissait pas comme tel bien au contraire, il restait un bon coup et une des pièces maîtresses de son plan, en somme un simple atout dont elle ne se privait pas. Ils se manipulaient l’un l’autre, jouant avec leurs réactions mutuelles et se provoquant de diverses façons. Là, face à Warhol, elle ne chercha pas vraiment à en faire de même… Elle avait lâché une simple réflexion, soulignant le fait que Warhol était, je cite : « pas mal », et tout ça en guise de réponse. Sauf que lui, il semblait s’être emballé, et quand Cruz les abandonna, le jeune homme ne se priva pas pour venir embrasser Chloe, comme si de rien n’était.

    Pour tout dire, la blondinette eut l’impression de subir un vrai viol buccal, alors que sa bouche s’était vue forcée d’accueillir la langue de Surton. Et ses mains baladeuses ne lui plaisaient pas tellement… A tous les coups, Charlie allait venir lui remettre les points sur les « i », alors qu’elle n’avait rien demandé. La petite princesse qui servait de copine officielle à Warhol, allait forcément sortir les griffes… Non pas que Chloe craigne ses petites mains manucurées, mais mieux valait qu’elles restent toutes les deux en bons termes, vu le petit contrat qui les unissait à l’heure actuelle. Car Chloe n’avait pas oublié qu’elle avait un job à réaliser. Comment l’oublier quand on sait que l’on sera bien rémunéré, et même plus que ça ? Impossible ! Quand Warhol se décida à la relâcher, elle prit soin de se décaler d’un ou deux pas, histoire de reprendre ses distances. Sa remarque attira l’attention de la miss, qui tourna la tête en direction de Cruz et sa mère. Elle ne s’y attarda pas et finit par lâcher :


    « Ce n’est pas que le spectacle donné par Cruz et Maman Preston ne me captive pas, mais j’ai autre chose à faire que les regarder s’expliquer à cause d’une crise de jalousie puérile. Je vais y aller… »

    Elle soupira doucement, se retenant de rire et adressa un regard en coin à Warhol, tout en reculant. Chloe allait récupérer le reste de ses affaires, et filer voir s’il n’y avait pas plus intéressant ailleurs. Avant de quitter définitivement le jeune homme elle ne pu s’empêcher d’ajouter :

    « Oh et… Tu salueras ta copine pour moi… »

    C’est sur ces derniers mots que la miss s’éclipsa, aussi discrètement qu’elle avait fait son apparition sur les lieux. De toutes manières, elle l’avait prédit en arrivant : elle n’était pas restée bien longtemps.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Sam 13 Déc - 16:57

Cruz se laissa mettre à l'écart sans trop de résistance, mais ses yeux lançaient des éclairs et il fulminait. Il avait envie de tout casser à commencer par les couilles de Simon qui ne pouvait déjà plus les utiliser à cause de lui. Cruz lui en voulait d'avoir agit comme ça avec un autre que lui alors qu'il admettait à peine de la voir dans les bras de son père. Il souffrait et c'était à cause d'elle. Il n'en pouvait plus d'avoir l'estomac retourné par cet amour trop grand pour son être à cheveux lisses. Il regardait les yeux de Beth et lissait le même désarroi qui devait se lire dans les siens à ce moment précis. Il l'écouta se justifier en secouant la tête.

- Alors tu le choisis, lui ? demanda Cruz presque dégoûté en élevant la voix.

Bien sûr pas par sa mère, elle était bien trop belle et superbe pour cela. Non son regard dégoûté s'adressait à Simon, qui lui rappelait bien trop son père, bien qu'il est souvent préféré le premier à son propre géniteur. Simon au moins ne couchait pas avec la femme de sa vie. En tout cas pour le moment. Cruz n'avait qu'une envie quitter la fête et pleurer cacher sous ses droits comme quand il était enfant. Il posa sa tête sur la poitrine de sa mère ignorant les regards et le risque immense qu'il y a avait pour sa réputation. Etre considéré comme quelqu'un de faible était pire encore que de savoir qu'on vivait une relation incestueuse. Mais pour Beth il a abandonnait tout à commencer par sa réputation. Elle pouvait le piétiner avec les talons de ses talons aiguilles sans problème. Des larmes mouillèrent le décolleté de Beth, il avait eu si peur de la perdre que maintenant la rage qu'il avait ressenti en la voyant dans les bras d'un autre homme homme s'évacuait peu à peu. Il était tellement heureux d'être désormais contre elle, qu'il essayait désormais d'effacer cette terrible image.

- Viens... Partons maintenant.

Il lui répéta indéfiniment cette phrase jusqu'à ce qu'elle cède, alors même que leurs lèvres étaient jointes et qu'ils mêlaient leurs souffles. En lui demandant de partir, ils arrivaient à les visualiser tous les deux, seuls au monde, sur une plage paradisiaque, mariés et heureux.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Dim 14 Déc - 17:58

Marco prit la main de Manny, inquiet de la voir si froide limite distante. D'habitude dès qu'ils étaient ensembles, ils se mettaient à piailler comme deux pintades. Il était vrai que depuis leur nuit ensembles, leurs rapports étaient devenus un peu plus tièdes mais au fond il formait toujours le duo inséparable Marny. Surtout si elle attendait leur bébé maintenant ils étaient liés à vie. Marco se mit à rire quand elle lui rappela sa promesse de cesser de fréquenter les backrooms. Il n'y baisait plus mais il adorait voir les autres s'enfiler. Marco observa le visage de Manny sans comprendre pourquoi elle restait si évasive, elle évitait même de répondre à sa question.

- Tu réponds toujours pas à la question et je crois savoir ce que ça signifie.

Marco sauta dans l'eau (je sais même plus si il était déjà dans l'eau) et embrassa Manny sur les lèvres. Il la prit dans ses bras avec délicatesse avant de la faire tourner dans les airs. Il l'embrassa dans le cou, incapable de cacher plus longtemps sa joie. Il était tellement heureux de savoir qu'elle portait le bébé. Ils en avaient rêvé pendant tellement de temps. C'était enfin vrai, son bébé miracle était désormais bien logé dans le ventre de Manny.


- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! J'ARRIVE PAS A CROIRE QUE TU PORTES MON BEBE !


[Ouais je sais j'ai honte]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Lun 15 Déc - 15:22

Ce qui était en train de se passer entre Beth et Cruz était à prévoir et c'est ce que Beth avait craint jusqu'alors ... cet amour impossible et caché était trop destructeur pour l'un comme pour l'autre. Il n'y avait pas d'autre solution pour eux que de fuir loin de tous pour pouvoir s'aimer sans honte et sans crainte d'être montré du doigt et traîné sur un bûcher sur la place publique. Beth ne supportait plus de devoir se contrôler, elle n'avait qu'une envie, c'était être avec Cruz. Elle voulait que leurs lèvres soient à jamais collées ensemble, que leurs corps s'emboîtent pour l'éternité, que leurs mains restent toujours jointes ... Elle l'aimait et ne voulait plus être séparée de lui, mais surtout, elle ne voulait plus avoir honte de son amour pour lui.
Mais la route semblait encore longue et semée d'embûches avant qu'ils ne puissent arriver à tout ça. Et en attendant, face à Cruz, Beth restait stupéfaite, muette ... Elle se détestait d'être la raison de sa colère, de son immense tristesse. Mais lui aussi lui avait fait mal. Beth n'était pas une femme forte. Ce n'était que la carapace qu'elle se donnait quand elle était en public. Beth était une femme fragile, qui avait souffert pendant 17 ans de ne pas être suffisamment aimée par son mari, et qui, au fond, manquait cruellement de confiance en elle quand il s'agissait de sentiments. ELle avait besoin de se sentir aimée, protégée ... Et pour elle, seul Cruz était capable de lui apporter tout cela.
Elle le laissa élever la voix, retenant ses larmes. C'était la première fois que Cruz lui parlait comme ça. Mais elle le méritait sûrement. Elle méritait le mal qu'il lui infligeait en s'affichant aux bras de jolies filles. Elle ne répondit rien à ce qu'il lui dit à propos de Simon, car lui-même savait que Beth l'avait choisit LUI, Cruz, le jour où elle n'avait pas repoussé ses avances et mit ainsi son honneur en jeu. Elle le laissa venir se blottir contre sa poitrine et pleurer. Et quand il répéta sans cesse ces mots "Partons maintenant", Beth essaya un instant de résister, mais son coeur prit le dessus, et ce contact si proche qu'elle avait avec Cruz, la poussèrent à céder et à dire :


- Emmène moi où tu veux ...

Elle se moquait bien qu'on la voit avec son fils pleurant dans ses bras. Elle pensait exclusivement à son bonheur. Et puis, tout le monde était bien trop préoccupé par sa petite personne pour s'intéresser à Beth et Cruz. Au pire, quelqu'un comme Simon par exemple, penserait que Cruz est un adolescent perturbé qui protége sa mère contre les hommes un peu trop entrepreneurs ... Beth donna la main à Cruz et ferma les yeux, priant pour être loin de cet endroit le plus vite possible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Small town homecoming Queen :: I'm the Star in this Scene
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 12/03/2008
• MESSAGES : 931
• LOCALISATION : Sur le plateau de tournage de son nouveau film
• I-POD : CSS - Alalala
• HUMEUR : Slut - Boyfriend 's other addict

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mar 16 Déc - 14:37

Manny lâcha un oh de surprise avant de se laisser entrainer malgré elle dans une folle danse. Elle mourrait de honte à chaque cri de joie de Marco et cherchait désespérément le regard de Collin qui ne pouvait pas ignorer les hurlement de son meilleur ami qui révélait à tous - mais surtout à lui - son état. Manny sentait son cœur se briser au fur et à mesure qu'elle imaginait le rage grandir en Collin. Elle ne voulait pas qu'il l'apprenne comme ça et plus les larmes montaient, plus le cirque de Marco continuait et Manny n'avait qu'une envie le tuer pour le faire taire. Manny la vue brouiller par les larmes repoussa violemment Marco avant de le gifler. A bout de souffle, tremblante elle n'arrivait pas à croire que c'était sa main à elle qui avait rencontrer si durement la joue de Marco. Manny manqua de s'excuser et de se jeter dans ses bras pour lui demander, le supplier même de la pardonner. Manny déglutit péniblement avant de mettre les choses la voix étranglée par l'émotion.

- Il y a d'enfant Marco. Enfin si il y en a un mais c'est pas le tien. C'est Carrod le père alors arrête ça tout de suite. Je porte pas ton enfant, ni aujourd'hui, ni demain, jamais ! C'est clair ? Alors va continuer ton délire plus loin et va gâcher la vie de quelqu'un d'autre avec tes envies à la con.

Manny sortit précipitamment du bassin avant d'attraper sa serviette et de s'enrouler dedans. En se rendant vers les vestiaires, elle croisa le regard aussi embué que le sien de Collin. Il avait tout compris. Elle s'en voulait tellement d'avoir une fois tout gâchée, qu'elle n'arrivait pas à s'en prendre au destin. Non c'était de sa faute à elle, elle gâchait tout à chaque fois. Elle avait envie de lui répéter qu'elle aimait même en aimant d'autres hommes mais elle savait que ça ne rimerait à rien. Elle était enceinte d'un autre et lui marié à une autre. Leurs chemins devaient se séparer, une nouvelle fois. Manny lui tourna le dos en espérant qu'il recevrait sa déclaration d"amour télépathique.

[Pareil]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://degrassicomeback.bbactif.com
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Mer 17 Déc - 17:40

Cruz souleva Beth dans ses bras comme Kevin Costner l'avait fait avec Whitney Houston pour la sauver des griffes du fan qui lui voulait du mal. Il la serra contre lui et s'enfuit avec elle pour la déposer dans leur berline et demanda au chauffeur de les déposer à l'aéroport le plus proche. La destination, il ne l'avait pas encore choisi, il savait juste qu'il voulait être avec elle. Il monta la vitre qui les séparait du chauffeur pour retirer la robe de sa mère avant de presser son corps contre le sien. Il se rendit compte qu'il n'avait même pas remis ses vêtements et portait encore son maillot de bain. Frigorifié il se serra encore plus contre sa mère pendant qu'il demandait au chauffeur de finalement rentrer chez eux pour qu'il puisse prendre des vêtements. Il mit Beth sur ses genoux et embrassa sa poitrine ronde.

- J'ai envie de toi... murmura t'il avant de lui mordiller le lobe de l'oreille.

Il ne pouvait pas se cacher plus longtemps. Il était fou d'elle, ils allaient enfin vivre leur rêve, se mettre à l'écart de ce monde pas assez grand pour accueillir leur amour démesuré. Cruz s'enivra de l'odeur de Beth pendant que ses mains parcourait ses seins avant de descendre sur ses fesses. La voiture roulait à tout allure, les emmenant loin des rumeurs sur leur relation trop fusionnelle pour les ignorants et les petites gens. Il embrassa son cou avant de revenir à ses lèvres puis de parcourir sa poitrine et ses épaules. Jamais rassasiée d'elle, il la déshabilla complètement le souffle coupé par sa beauté et le regard empli d'amour qu'elle posait sur lui.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   Jeu 18 Déc - 21:50

Beth avait étouffé un petit cri surpris quand Cruz l'avait prise dans ses bras pour l'amener dans la berline familiale. Elle avait l'impression de retrouver ses 20 ans et d'être une ado amoureuse pour la première fois, devant se cacher de ses parents. Sauf que dans l'histoire, le parent c'était elle. Mais Beth n'y pensait même plus. Quand elle attérit sur les genoux de Cruz, collée à son corps nu si beau et si doux, Beth commenca à avoir la tête qui tournait à cent à l'heure. C'était ça l'amour. Le pur, le véritable. Elle avait l'impession de redécouvrir les plaisirs charnels, frémissant à chaque caresse ou baiser de Cruz. Elle le serrait fort contre elle, elle ne voulait pas qu'il attrape froid, même si la chaleur dans cet endroit confiné venait à monter très vite surtout le corps de Beth qui devenait très vite un véritable radiateur grâce aux mains de Cruz qui parcourraient son corps. Elle fondit littéralement quand il dit avoir envie d'elle. Elle était en train de vivre un rêve, son rêve. Elle savait dorénavant que Cruz était l'homme qu'elle attendait, celui qui lui avait toujours manqué. Jamais Adrian n'avait été comme ça avec Beth. D'ailleurs, jamais il n'avait eu envie d'elle dans la berline, mais heureusement, grâce à Cruz, désormais cette banquette garderait à jamais la marque de leur amour.
Elle embrassa Cruz et le laissa la déshabiller. Elle n'avait pas à le faire pour lui, il portait juste son maillot de bain qu'elle commenca à baisser. Beth le regardait avec ses yeux emplis de l'amour démesuré qu'elle lui portait. La vitesse de la voiture l'excitait, et se laissant totalement aller à son désir, elle s'emboîta avec Cruz ou plutôt le sexe de Cruz, et commenca à faire bouger son bassin au rythme de l'allure de la voiture. Elle voulait que le temps se mette en suspend pour continuer à être seule dans la nuit avec Cruz. Elle n'attendait plus qu'une chose, fuir loin de Degrassi pour pouvoir vivre cet amour au grand jour. Elle se moquait déjà que le chauffeur était séparé simplement du vitre sans teint, elle voulait juste aimer Cruz, et user et abuser de son corps dont elle était folle. Sa respiration était entrecoupée par des gémissements, elle le mordilla au coin des lèvres, puis l'oreille, puis dans le cou, avant de retourner à son oreille lui sussurer :


- J'en peux plus de me cacher ... je vais devenir folle ...

Elle venait de finir sa phrase quand la voiture s'arrêta. Ils étaient certainement devant le manoir des Preston. Beth n'avait pas envie de sortir. Elle voulait rester collée à Cruz, et ne plus jamais être séparée de lui ... Elle ne supporterait pas de ne pas dormir dans le même lit que lui ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years   

Revenir en haut Aller en bas
 

Remember your Teenage Years / Live your Teenage Years

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Spirit Squad-