AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wanna Have Fun . [Charlie's Home]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Jeu 4 Déc - 22:56

Journée épuisante et éprouvante pour Barbie. Alors qu'elle était rentré du lycée, Charlie qui était déjà là lui avait proposé de passer une soirée Giiiiiirls Pooooooweeer. Barbara avait tout bonnement accépté, cette idée de soirée-potins avec Charlie ne lui ferait pas de mal. Il était 20h, Jimmy et Tessa était déjà partit à un gala de charité ou une soirée conne du jour ou tout le bling bling de Degrassi serait présent. Charlie et Barbie avait profité de leurs absence pour se préparait un genre de plateau-télé dans le grand salon de la maison . Toutes deux au fourneau, elles avaient préparé un plat français que Barbara trouvait totalement dégueulasse et le trouvait encore plus degueu quand leurs deux paires de mains -plutôt habituées à se recoiffer- l'avaient concocté. Certes le délire femme au foyer n'avait pas était une si grande réussite, resultat, le plat finit dans la poubelle. Après avoir commandé deux menus chez Mc Do, les deux princesses s'installèrent sur le divan .

- Cette malbouffe me donne simplement envie de faire 40 fois le tour de Degrassi en courrant quand je pense qu'elle va nous apporter de la CELLULITE.

Une fois que Barbie eut finir de dire cette phrase ô combien philosophique, elle repoussa son plateau repas et s'enfonça dans le canapé. Les pieds sur le canpé, elle se tenait contre ses jambes qui était en contact avec son buste. Regarder la première saison de Simple Life devenait un peu blasant. Certes celà était drole mais trop était... TROP simplement. Elle tourna la tête vers Charlie et un sourire plein de malice se déssina sur son visage .

- Ton père et la catin rentre à quelle heure ? On pourrait se faire deux-trois Tek Paf ... Ou fumer un peu ... Ou mieux gobber un baye. Parce que je sens que assise sur ce canapé aussi confortable qu'il soit, je vais me paralysé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 5 Déc - 17:33

Charlie avait accueilli avec joie, son amie Barbara surnommé Barbie par ses proches. Aussi garce et déjantée qu'elle, Charlie l'adorait et avait développé une véritable complicité avec elle. Comme elle était arrivée après la fusillade, elle paraissait forcément moins chiante à ses yeux que Connor ou Cammie, qu'elle évitait le plus possible. Charlie laissa tomber sur le sol la moitié de son hamburger, sachant que la catin serait ulcérée en constatant la tâche de ketchup sur la moquette. Elle tourna la tête vers Barbara et passa la main dans ses cheveux bruns avant de relever son t-shirt pour lui donner un aperçu de son corps longiligne et parfait.

- Parle pour toi. Tu vois ce corps c'est un produit Thomas. Garanti sans graisse et sans cellulite, désolé pour toi garce ma perfection est génétique.

Charlie se trouvait divine et c'était réellement le cas. Elle s'ennuyait elle aussi à mourir mais elle préférait rester là sur le canapé à attendre comme une femme trompée, le retour de son beau-père. Pitoyable, n'est ce pas ? Peu importe. Personne ne savait qu'il lui arrivait de passer ses vendredi soirs dans la penderie de Jimmy à renifler ses chemises pour s'enivrer de son odeur. Elle était folle de lui mais elle était la seule au courant donc les apparences étaient sauves. Parfois sa maladie d'amour lui pesait et elle était bien contente de trouver de la compagnie. L'arrivée de Barbie dans sa vie l'empêchait certes de mater Jimmy mais elle avait l'avantage de lui fournir une nouvelle compagne de jeu après Cammie et Charlie ne disait jamais non à la fête. Un sourire perfide illumina son candide visage.

- On pourrait faire autre chose sur ce canapé en plus de fumer et de se droguer. Je crois que je ne t'ai pas encore montré tous les avantages qu'offraient un petit copain pervers comme Warhol. Prépare l'alcool et la drogue, salope je m'occupe de l'élément indispensable à tout orgie improvisée réussie : le mec.


Charlie agita son portable sous le nez de Barbie avant de lui donner un coup de fesses puis de se relever. Elle chercha un numéro de téléphone dans le répertoire avant de prendre une voix mielleuse quand son interlocuteur décrocha. "Warhol chéri, viens chez moi, j'ai une merveilleuse surprise pour toi"

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 5 Déc - 18:19

Ca en devenait presque lassant. Warhol avait toujours le même genre de vie. Sex, drugs and basket ball. Il passait en effet son temps à baiser complètement défoncé, après avoir joué au basket avec son équipe. De temps en temps, il improvisait en sautant la case "entraînement" et en allant directement se soulager dans le vagin humide d'une fille qui traînait par là et qu'il avait ramassé, par pure bonté d'âme, bien entendu. Il adorait ça, même si des fois, ce train train routinier le pesait énormément. Certes, il prenait toujours du plaisir à baiser, il n'était même jamais assez rassasié, mais parfois, il avait envie de quelque chose de plus.
Et ce petit plus, il le savait, il avait fini par le comprendre, se trouvait chez Charlie Thomas, sa petite amie. Il était en train de tomber réellement, sincérement, et tout autre adverbe débilement romantique en "ent" amoureux d'elle, et ça le tuait, car Charlie continuait à lui échapper à chaque fois qu'il pensait enfin la tenir. Et il n'y avait rien de plus frustrant pour ce serial fucker que de ne pas être capable d'attraper sa propre petite amie, de n'avoir que l'apéritif ou l'entrée, lors de leurs petits tête à tête en amoureux. Il voulait plus, beaucoup plus. Aller jusqu'au dessert, prenant même un café pour rallonger encore un peu le temps passer auprès d'elle ... en elle. Alors, il avait maintenant cet objectif dans sa vie, qui consistait à réussir à ce que tout cela arrive, et rapidement.
Ainsi, quelle ne fut pas sa surprise quand il entendit son téléphone sonner et le nom de Charlie s'afficher sur l'écran. il était alors en charmante compagnie. Une rousse. Il ne l'avait pas encore goûté, juste le goût de ses lèvres en l'embrassant avec ses lèvres charnues et chaudes, un baiser parfait comme il en donnait souvent. Mais pas avec autant de passion que lorsqu'il embrassait SA Charlie. Quand il entendit sa voix, cette voix qui l'invitait clairement à le rejoindre pour y recevoir une surprise de sa part ... il crut mourir. Tous ses sens se mirent en éveil, surtout son sexe, qui commençait déjà à frétiller et remuer la queue en suivant la mesure. Il planta donc son plan rousse de ce soir, après lui avoir négligemment balancé quelques billets au visage pour qu'elle paye les consommations, et il s'empressa de se diriger jusque chez Charlie.
Il entra sans sonner, se sachant attendu, et parce que aussi légérement défoncé et alcoolisé, et donc ayant oublié les règles de bonnes manières. Il retrouva donc Charlie dans le salon, qui ne semblait pas être seule ... Warhol Empire se mit à sourire avec un air béat, et il dit, après s'être approché pour embrasser Charlie et adressé un clin d'oeil à l'invitée de sa petite amie :


- Alors, elle est où la surprise ?

Et il retira sans plus attendre sa veste, laissant apparaître une sublime chemise à moitié boutonné, qui laissait deviner son torse si parfaitement sculpté, et tel un enfant impatient au pied du sapin le matin de noël, il voulut non pas déballé son cadeau, mais plutôt déshabiller Charlie. Son esprit de pervers le laissa imaginer à un plan à 3 ... Pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 5 Déc - 19:02

Waouh, la soirée Plateu-télé allait-elle prendre vraiment la tournure d'un plan à 3 dans le salon des Thomas-Brook. Une soirée excitante digne de Charlie et Barbara. Une soirée comme Barbie les aiment, cruellement débeauché. Ni une ni deux, quand Charlie exposa son plan, Barbara se leva précipitement, attrapa sa veste tout en composant le numéro d'un des clochards du Bad Circle ou une communauté de toxico dans le même genre. Barbie s'était déjà imaginé entrain de coucher avec ce chaud-lapin de Warhol, du moins elle y avait déjà pensé, elle savait qu'elle en avait les moyens, ce n'était pas un boudain bien au contraire mais elle ne voulait pas se choper des MST justement. Après tout les rapports protégés évitaient cela et puis pour sa futur réputation de catin quand cela apparaitra sur le blog de Spirit, elle n'aura qu'à dire avec son sourire le plus angélique que c'était simplement pour faire plaisir à sa Charlie-chérie. Quelle excuse formidable. Revenons en à nos bonbons. Barbie échangea quelques billets contre un sachet contenant 10 plombs, de quoi faire pour la soirée en sachant qu'ils n'allaient sûrement pas tous les gobber . Elle ne put resister à prendre un peu de coke, n'ayant pas retiré assez d'argent pour acheter de la C. afin de se défoncer comme il le fallait, Barbie ne prit qu'un gramme . Drogue en poche, elle repartit le plus vite possible, elle n'avait pas peur de tomber sur la police car son physique et ses vettements griffés lui pardonnait tout mais des racailles sans scrupules eux repèrerait vite la proie facile graçe à son signe exterieur de richesse.
Elle poussa la porte d'entré en poussant un cri genre "Yeaaah" qui voulait dire un truc du style "On va se mettre bien ma chérie . " , elle claqua la porte et se jetta sur le canapé. Après avoir fait un sourire excité à Charlie, Barbie fit tombé les sachets d'ecsta et de coke sur la table basse .


- Prépare une trace, je vais chercher du Champagne pour gobbé. Ca passe carrément mieux je trouve .

Elle fit un bisous sur la joue de Charlie et fonca jusqu'au frigo américain. Elle prit une bouteille de Moet qui devait sûrement appartenir à Tessa pour ses before avant d'allait faire sa catin au Diamant's Club. "Baaaaam" ce fut le bruit du bouchon qui retentit contre le plafond et qui partit se perdre dans le vaste salon . Barbara accourut vers Charlie pour faire couler dans sa bouche la mousse qui s'évadait de la bouteille . Et Barbie se relaissa tomber dans le canapé avant de faire un sourire enjoué à Warhol qui venait de faire son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 5 Déc - 20:01

Charlie avait envie de rester assez lucide pour assister à l'expérience qu'elle allait mener ce soir. Elle hocha la tête en direction de Barbara et dévia légèrement la tête pour recevoir son baiser sur les lèvres avant qu'elle ne parte se servir dans les réfrigérateur. Elle releva ses cheveux châtains pour sniffer la ligne qu'elle s'était préparée sur un livre d'Emmanuel Kant et assista avec ravissement à l'entrée de Warhol. Il était beau à mourir comme d'habitude et elle sautilla pour le rejoindre pendant qu'il faisait tomber sa veste. Charlie se tourna vers son amie pour échanger un regard complice qui laissait présager une folle soirée. Elle passa ensuite ses bras fins autour du cou de son petit ami et partagea avec lui un baiser divin dont eux seuls avaient le secret. Charlie avait la tête qui tournait et elle appuya son front contre celui de Warhol avant de se rappeler de la présence de Barbara.

- Chéri, je te présente Charlie² alias Barbie.
susurra Charlie en laissant son index parcourir ses lèvres.

Elle adorait se presser contre son corps musclé et si proche de la perfection tout comme le sien. Ils étaient comme deux jumeaux avec leurs cheveux châtains clairs et leurs peaux naturellement dorés. Charlie pivota pour attraper la bouteille de champagne sur la table et la partager avec son double masculin. C'était quand elle le présentait à d'autres, que Charlie prenait conscience de la chance qu'elle avait d'avoir Warhol. En dépit de ses défauts, il restait un excellent parti et le seul garçon qui arrivait à la faire fantasmer. Elle passa sa main dans ses cheveux coupés courts et lui offrit le goulot de la bouteille.


- Barbara est une vieille amie et elle va vivre chez moi pendant quelques temps. J'ai décidé de lui présenter le garçon le plus canon que je connaissais autrement dit toi. Charlie se blottit contre Warhol et déposa délicatement ses lèvres sur sa nuque. Je veux que tu la baises devant moi.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Lun 8 Déc - 11:09

La perspective de se faire un plan à 3 avec Charlie et sa copine enchantait Warhol et commencait à le faire bander au point qu'il ne lui faudrait pas longtemps pour se mettre en selle et faire profiter de ses talents sexuels pour faire jouir jusqu'à l'extase ses deux partenaires. Bien évidemment, il ferait plus plaisir à Charlie qu'à l'autre, parce qu'il avait pris conscience qu'il avait réellement des sentiments pour Charlie, des sentiments autre que ceux qu'il ressentait quand il avait envie de baiser. Là, c'était quelque chose de bien plus fort, plus puissant, plus profond. Il s'agissait d'amour, de sentiments amoureux ... un brin destabilisant pour un Warhol qui n'avait jusqu'alors jamais éprouvé une telle chose.
Alors qu'il allait commencer à sauter sur sa petite amie pour la déshabiller, tant il en mourait d'envie, cette dernière lui exposa son plan. Son plan machiavélique. Et horrible, il n'y avait pas de nom. Cette garce était blottie contre lui, à l'exciter à un point inimaginable rien qu'en l'embrassant dans la nuque, et elle lui demandait de baiser sa copine en considérant que c'était elle ? Bordel, Warhol, qui pourtant avait conscience de sa propre perversité, eut du mal à croire qu'une telle demande venait de Charlie. SA CHARLIE ! Même lui n'avait jamais eu un tel fantasme, et pourtant, il en avait déjà eu des on ne peut plus tordus et glauques. Il regarda tour à tour Charlie et Barbara. Il débandait complètement. Lui qui d'ordinaire n'avait jamais rien à dire et se contentait d'exécuter les ordres, surtout quand il s'agissait de sexe, se retrouvait consterné et n'avait même plus envie de baiser. Toutefois, après un moment de réflexion, il finit par ouvrir la bouche et demanda :


- Charlie, tu es genre ... sérieuse ? Tu veux vraiment que je fasse ça ?

Pour la première fois de sa vie, Warhol remettait en doute l'un de ses futurs rapports sexuels. Il avait bien envie de se taper cette Barbie et de lui défoncer son petit cul blanc, mais il avait aussi tellement envie de partager ce moment d'amour intense avec Charlie, celui qu'il attendait depuis tellement longtemps, tel le retour du messie sur Terre. Puis, après avoir regardé Charlie droit dans les yeux pour tenter de la ramener à la raison, il regarda Barbie et lui dit :

- Et toi, tu en as envie aussi ?

Comme si Warhol s'était un jour soucié de l'envie de ses partenaires ... Le pauvre allait vraiment de plus en plus mal, et il s'en rendait bien compte, à tel point qu'il posa son regard sur la drogue que Barbara avait ramené et s'empressa de dire :

- Je crois que je vais en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 12 Déc - 0:55

(Hj: Mhuahaha inspiration : 0 . Razz )



Waouuuuh. Barbie trouvait la façon dont Charlie avait éxposé son envie à Warhol super crue et c'est comme ça qu'elle se rappellait pourquoi elle était amie avec. Mais Barbara ne réaliserait pas son fantasme ce soir. Quand Warhol lui demanda si elle en avait envie, ell ene savait pas quoi répondre. Si elle disait oui, elle passerait pour une nympho surtout qu'elle ne savait pas si Charlie était vraiment sérieuse et alors là elle perdait sa confiance. Si elle disait non, elle passerait pour une rabat-joie ou une bétise de ce genre et si elle répondait un simple je m'en fiche, là ce serait le pire, elle passerait pour une meuf blasé qui était prète à se faire baiser par n'importe qui sans en avoir vraiment envie. Un vide couille, ouais une pute en gros. Elle afficha un air blasé sur son visage angélique et attrapa le sachet d'ecstasy avec ses ongles qui étaient parfaitement manucurés façon Zebré-Leopard. Cette action lui permettait de réfléchier à la réponse idéale. Elle fit durer le suspens en versant lentement les ecstas sur la table basse et les éparpillant sur une partie définit de la table. Puis elle prit une inspiration, Ô quesqu'elle aimait se faire désirer... Elle mit fin au mystère en répliquant un sèchement et en regardant le vide :

- Ca aurait pu être tellement simple cette simple partie de jambes en l'air mais il faut qu'on me mette au pied du mur. Donc: Non, à présent j'en ai plus envie.

Elle prit un plomb et le posa délicatement sur sa langue et s'empressa de l'avaler après avoir mit le goulot de la bouteille de champagne à sa bouche . Elle fit un sourire niais à Charlie et Warhol. Si l'heure était au révélation, il fallait qu'elles se fassent maintenant car d'ici 30 min Barbie ne serait plus en état de parler correctement . Si Warhol avait besoin de se drogué pour baiser une déesse telle que Barbara, qu'il en soit ainsi mais par fierté, elle fit mine de ne pas savoir .

- Parce que sans, tu as du mal à assuré au lit honey ?


Après celà, elle lui fit un sourire ravissant pour éviter qu'il pète un cable et s'amuse à tout casser dans la maison. Ouais, elle ne le conaissait pas, elle ne pouvait pas prévoir ses réactions quand de tel pics lui était lancé. Ce qui était sûr, c'était que si la soirée ne prennait pas une autre allure, Barbie allait vite se lassait et allait se résoudre à allé dormir. Enfin la tache risquerait d'être difficile avec de un baye dans le bidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Lun 15 Déc - 17:59

Charlie hocha la tête son regard embué perdu dans celui plus clair de Warhol. Elle était sûre et certaine de ce qu'elle voulait. Elle avait une confiance extrême en elle et ne doutait jamais. Voir Warhol baiser l'une de ses plus proches amies, l'exciterait comme une folle et peut-être qu'elle les rejoindrait au milieu des carcasses de bouteille de champagne et des comprimés d'ectasy. Charlie dégagea ses épaules fines en repoussant ses cheveux d'un geste élégant puis ferma les yeux pendant qu'elle avalait une pilule colorée. Charlie attrapa un chien de porcelaine, un bibelot dégueulasse qui appartenait à Tessa, qui se trouvait sur la table de basse, elle le soupesa pendant quelques instants. Brusquement Charlie le jeta contre le mur pour ramener l'attention sur elle et pour être certaine que ses volontés soient respectées. Elle n'éleva pas la voix, mais le ton employé montrait qu'elle ne plaisantait pas. Elle croisa ses jambes et s'alluma une cigarette avant de s'en rendre compte qu'elle en avait déjà une dans l'autre main. Finalement elle jeta les deux et se tourna vers Barbie.

- Je te rappelle que tu es chez moi pouffiasse alors si je te dis de B-A-I-S-E-R avec mon mec tu baises avec lui, compris ?

Charlie se leva, pointa son index sur le torse de Barbara avant de lui tourner le dos et de s'écrouler sur le fauteuil. Elle but un peu de champagne au goulot avant d'essuyer sa bouche du revers de la main. Elle était certes camée mais lucide. Barbara jouait les difficiles parce qu'elle était jalouse de voir que son petit ami était canon. Sûrement plus canon que tous les salauds qui l'avaient baisé dans les carré VIP sans savoir son prénom. Elle regarda amoureusement Warhol qui lui au moins avait le mérite de lui obéir avant de poser ses yeux bleus sur Barbara qui en plus de ne pas être drôle devenait carrément chiante. Charlie détestait qu'on nuise à ses plans et elle n'aurait aucun scrupule à fracasser une bouteille sur le crâne de son amie pour que Warhol se fasse sa dépouille sanguinolente.

- Ferme la Barbie et passe plutôt le champagne à Warhol.
Charlie sauta à pied joint dans les bras de son petit ami, le regard brillant et défoncé, elle serra ses longues jambes autour de sa taille avant de picorer son cou de multiples baisers. Saute-la chéri, saute la comme jamais, ça lui apprendra à remettre en doute tes compétences.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mar 16 Déc - 11:00

Warhol planait. Warhol était défoncé. Warhol kiffait. Warhol avait juste envie de niquer, que ce soit une Barbie ou une poupée, peut importe, maintenant, il était trop excité. Mais même défoncé, il continuait à aimer sa petite Charlie, sa princesse, et ça, c'était beau. Charlie ne savait vraiment pas la chance qu'elle avait de l'avoir. Lui qui avait toujours été un serial niqueur et un homme libre comme l'air, voilà qu'il devenait le petit chien de Charlie, à lui obéir au doigt et à l'oeil, même quand cette dernière avait des idées aussi tordues que de l'obliger à baiser avec Barbara au milieu du salon et devant elle. Mais que ne ferait-il pas pour elle et ses beaux yeux qui le rendait complètement fou. Et puis, ça allait, Barbara était baisable. Et puis, ils étaient jeunes. C'était une nouvelle expérience pour ce nouveau trio infernal naissant. Qui sait, ensemble, peut-être feront-ils de grandes choses ? Warhol adorait sa vie, pensant qu'en ce moment, il lui arrivait vraiment des trucs de fou, entre le pacte avec Diane, et les ordres de sa petite amie qui faisait presque de lui une ... pute !
Il allait s'exécuter quand Barbara fit réellement sa pute. Connasse ! Warhol était chaud comme la braise là, elle ne pouvait pas dire non. Et personne ne pouvait dire non à Warhol de toute façon. A l'exception de Charlie. Heureusement que Charlie la rappela à l'ordre. Voir Charlie dans cet état excitait encore plus Warhol et répondait totalement à sa question : elle était sérieuse. Une fois rassuré sur les volontés de sa petite amie, ne craignant plus ainsi de le faire mais de se faire lyncher juste après par Charlie, lui reprochant de lui avoir obéit, Warhol la reçut avec plaisir quand elle se jeta dans ses bras. Il aimait ses petits baisers, elle semblait comme possédée, et ça l'excitait. Il allait donc baiser sa Barbie, pour lui faire plaisir, et après il se chargerait d'elle, sa Princesse de toujours.
Exécutant les ordres de sa reine, il l'embrassa à son tour, et la posant délicatement dans le canapé, la dévorant du regard, il alla rejoindre Barbara et dit :


- J'espère que t'es prêt pour la partie de sexe de ta vie. Et ne contrarie plus jamais Charlie ...

Tout en disant cela, il la prit contre lui sauvagement, lui retirant en moins de deux le peu de vêtement qu'elle avait sur le corps, et il l'allongea sur le tapis qui avait du coûter un prix exhorbitant et supporterait sûrement mal d'être sali par le sperme de Warhol, et s'allongea sur elle, commençant par l'embrasser, puis lui caresser la poitrine. Il voulait de la vraie baise, pas un truc trop gnangnan romantique. Il lui écarta les jambes et pénétra en elle, se lançant dans une série de va et vient dont lui seul avait le secret pour faire crier n'importe quelle fille en moins de deux. Il lui mordillait les tétons et caressait son sexe chaud et humide, juste avant d'avaler un nouveau petit comprimé de couleur qui le fit encore plus décoller, le tout arrosé par un peu de champagne qui coula le long du corps de Barbara, ce qui poussa Warhol à s'empresser de le lui lécher ... de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mar 16 Déc - 14:19

Nan mais quelle pétasse. Charlie était la personne la plus succeptible que Barbara avait rencontré. Ou la plus folle... ? Elle n'allait pas la contrarier d'avantage car elle ne voulait pas se retrouver à la rue, mais une fois que Barbie aurait trouvé l'appartement idéale pour une princesse comme elle et qu'elle ne serait plus dépendante de Charlie, elle ne se laissera plus faire. Elle ne put s'empecher de regarder Charlie avec un regard plus que noir avant d'attraper un nouveau plomb pour être suffisament perchée afin de ne pas lui sauté à la gueule et abbimer son visage de porcelaine. PETASSE . Charlie était vraiment bizzare desfois, elle voulait que Barbie fornique avec Warhol, okay si celà lui tenait tant à coeur. Barbie était déjà dans un autre monde à l'heure qu'il était. Elle se sentit prendre violemment et dans les 3 secondes qui suivirent, elle sentit le sexe de Warhol rentrait en elle avec une puissance super violente. Barbara était entrain de vivre son fantasme le plus fou, se faire violer par un demi-dieu. Okay, elle était consentante sinon elle aurait vite trouvé un moyen de s'échapper et puis c'était son fantasme donc ... Mais tout de même la brutalité que Barbie recherchait chez un homme et qu'elle n'avait jamais trouvé car elle était plutôt du genre à dominer sans s'en rendre conte, était là. Au fur à mesure que Warhol donnait ses talentueux coups de reins, Barbara enfoncé ses ongles sur son torse tout en hurlant de plaisir. Elle regardait en coin de l'oeil Charlie pour voir sa réaction, mais elle n'arrivait pas à voir la moindre choses. Son corps skinny gigotait sur le tapis... Elle s'enleva de Warhol et bascula sur lui, à califourchon sur son membre et c'était elle à présent qui menait les vas et viens. Barbie fermait les yeux comme si elle allait s'envoler, se mordiller les lèvres tellement elle était excité et passé ses fines mains sur le corps musclé de Warhol . Dailleurs Warhol en elle, elle en avait presque oublié que elle était dans le salon de Jimmy et Tessa et qu'ils pouvaient rentrer d'une minute à l'autre . Mais elle ne dit rien et préfèrait continuait ses jouissement de film porno que de pensait au destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mar 16 Déc - 15:31

Charlie prolongea le baiser de Warhol avant de s'installer confortablement sur le canapé. Elle croisa les jambes, une bouteille de vodka à la main, pendant qu'il prenait brutalement possession de Barbie. Charlie savait pertinemment qu'il ne s'agissait pas d'un viol puisque ce geste bestial éveillait tous ses sens et elle constata qu'il en était de même pour Barbara. La salope. Elle avait l'air de prendre son pied comme jamais et Charlie nota mentalement que les filles qui avaient tout testé - un peu comme elle - ne prenaient manifestement leur pied que dans les situations extrêmes. Charlie suivait sans rien dire le ramonage sans douceur de Barbara, admirative de la fougue de Warhol, cherchant son regard et comptant les marques rouges que Barbie lui avait faites en enfonçant ses ongles de putes dans sa dos.

-Plus fort chéri. souffla Charlie entre deux lignes et deux gorgées de vodka avant de renverser sa tête en arrière.

Elle lâcha un soupir de plaisir comme si Barbie et elle partageaient le même corps, quand elle changea de position pour s'asseoir sur le sexe de son petit ami. Charlie s'alluma une cigarette mentholée, les yeux fixes plongés droit devant sur les corps nus de Warhol et Barbie, s'amusant à faire des ronds de fumée au-dessus de leurs visages crispés par le plaisir. Un plaisir qu'elle avait elle-même orchestrée. Voir le sexe de Warhol pénétrer une autre la rendait folle de désir et pour achever son œuvre, elle mit en fond sonore Rape Me de Nirvana, et se sentit au bord de l'orgasme quand la voix éreintée de Kurt brailla de le violer. Charlie se débarrassa de ses vêtements pour se retrouver uniquement en sous-vêtements quasi transparents, lui donnant une apparence de petite chose vulnérable alors qu'en réalité elle n'était qu'une adolescente vicieuse et sans scrupules.


- Alors comment se débrouille Charlie ? gloussa Charlie en se rendant compte que Barbie était en réalité un ersatz d'elle que Warhol baisait devant ses yeux écarquillés par la drogue.

Les cheveux bruns de Barbie tombaient à la cambrure de ses reins et Charlie invita les mains de Warhol à lui tirer sa magnifique chevelure pour qu'il continue à la contrôler même si elle était sur lui. Ses mains chaudes et fines caressèrent les corps nus qui se présentaient à elle sans qu'elle ne cherche à savoir si la peau qu'elle touchait, si elle appartenait à Barbie ou à Warhol. Charlie ferma simplement les yeux et tendit ses lèvres vers eux.


- Embrassez-vous. Embrassez moi...

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mar 16 Déc - 23:33

Warhol était en sueur. Ce n'était sûrement pas dû aux efforts physiques qu'il était en train de faire, car baiser était son état naturel, il faisait ça à longueur de journée, et il avait une vraie forme olympique. C'était plutôt le mélange champagne/ecsta qui le faisait transpirer à ce point. Et peut-être le plaisir aussi. Warhol réalisait là un fantasme que de nombreux mecs devaient avoir. Baiser une vraie chienne sous le nez de sa petite amie. Petite amie qui, rappelons le, il n'avait jamais touché réellement. Il était en train de baiser Barbie, et pourtant, il s'imaginait avec Charlie. D'ailleurs, la voir dans cet état sur le canapé l'excitait encore plus, et lui donnait envie de se dépasser pour elle. Il espérait qu'elle ressentirait son sexe dans son vagin ... sans même qu'il ne la touche. Quand Barbara prit le dessus, il se laissa faire, tout en gardant tout de même un certain contrôle. Putain qu'elle était bonne. Mais sûrement pas autant que Charlie. Et cette pensée lui donnait envie de la défoncer encore plus. Il voulait l'entendre crier à s'en péter les cordes vocales. Il voulait qu'elle suffoque, qu'elle ne puisse plus reprendre son souffle, qu'elle hurle son nom, et que toute sa vie, elle soit frustrée en se disant qu'elle ne connaîtrait plus un tel moment d'extase. Warhol voulait qu'elle jouisse jusqu'à ce qu'elle le supplie d'arrêter.
Toutefois, quand Charlie parla, Warhol fut ... troublé. Pourquoi parlait-elle, bordel ! Voilà qu'il était déconcentré et ne pensait plus qu'à elle. Et baiser Barbara le dégoûtait presque. Presque, parce qu'il ne faut pas exagérer, Warhol reste avant tout humain ... et il ne crachait pas sur une partie de baise comme ça. Mais savoir Charlie si près de lui et ne pas pouvoir la toucher le rendait fou. Quand elle vint les rejoindre sur le tapis, Warhol ne regardait plus que sa petite amie. Il était défoncé, il avait la vue toute trouble, mais putain qu'elle était belle et bonne. Quand il sentit ses mains prendre les siennes, pour le faire attraper la longue chevelure de Barbie, il sentit le plaisir grimper, et il accéléra le mouvement comme pour en finir au plus vite et ne plus ressentir ce besoin d'être avec Charlie. Elle était là à quelques centimètres seulement de lui et de Barbara. Il avait envie de retirer son sexe qui était en érection, et d'envoyer Barbie valser à l'autre bout de la pièce grâce à la puissance de son jet de sperme qui était très rapide, un véritable champion olympique.
Quand Charlie lui demanda comment « Charlie » se débrouillait, Warhol ne répondit rien, il préférait se concentrer sur l'acte en lui même. Charlie était trop cruelle, et elle le savait. Warhol souffrait de prendre autant son pied avec une autre jeune femme que Charlie. La voir si près le troublait trop, il devenait fou. Et quand Charlie toucha leurs corps emmêlés, il ne résista plus. Il avait les lèvres de Charlie si près de lui qu'il ne put s'empêcher de les embrasser, tirant ainsi un peu plus sur la chevelure des îles de Barbie, afin de se rapprocher un peu plus encore de Charlie. Lorsque leurs langues se mêlèrent, cet effet produisit comme un électrochoc à Warhol. Il avait envie de la prendre entre lui et Barbara. Il avait envie qu'elle vienne les rejoindre entre eux deux et de passer son sexe d'un vagin à l'autre, sans leur laisser assez de répit pour reprendre leur souffle.
Mais, contre toute attente, au dernier moment, alors qu'il faisait se rapprocher le corps de Charlie, il la repoussa, et dit :


- C'est trop tard pour nous rejoindre maintenant.

Tout en disant cela, il se retira de Barbie, l'attrapa afin de la mettre à quatre pattes et la prendre en levrette. Il voulait que Charlie souffre en le voyant revisiter tout le kâma-sutrâ avec Barbara, et sans elle. Elle serait une simple spectatrice et mourait à petit feu de les voir et de ne pas pouvoir participer. Il savait qu'il suffirait juste d'une parole ou d'un geste de Charlie pour qu'il revienne sur sa décision et la prenne elle, et uniquement elle, car il était un homme faible en sa présence, mais là, il voulait croire à sa pseudo supériorité sur l'adolescente rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mer 17 Déc - 2:12

(Hj: Désolé de cette daube. )

Barbie prenait le pied de sa vie. Elle était entrain de se faire baiser dans le salon d'une de ses plus proches amie, par le copain de cette dernière tout ça devant les yeux de la "cocue". Se faire baiser comme un chienne faisait partit des choses qu'elle devait accomplir, le tout à l'aproche de la fin de l'année tombait vraiment bien, c'était parfait. Charlie n'aurait pas besoin de lui offrir de cadeau pour noel. Barbie se faisait littérallement prendre comme la pire des trainés, la sueur de Warhol coulait sur son corps de pré-anorexique et lui donnait envie d'hurler de plaisir. Car se mettre dans des scènes de ce genre était son domaine, transformer le pire en quelque chose de convoité. Choqué la morale des gens en général, ne pas entré dans le moule de la société. Ne pas être niais et foutre la putain de vie, qu'on lui avait donné, en l'air. Barbie avait beau être plus belle, plus intelligente et plus charmante que nimporte quelle fille d'Amérique, elle réstait un personnage à en dégueuler car la base d'une vie heureuse et saine ne se fait pas sur ces critères mais sur l'état morale de la personne. Et une morale Barbie n'en possédait pas. La toute suite ce qui lui plaisait c'était recevoir l'énorme penis de Warhol dans son corps et tout ça devant sa petite amie. Voir le regard perdue de Charlie lui faisait du bien, c'était son amie certes elle voulait son bonheur, mais être dans cette situation la faisait "bander". Car même si cette petite catin voulait se donner des airs de grande fille, voir ce spectacle la traumatiserait, car comme toute l'élite de l'Amerique, elle n'était qu'une poupée enrouler d'une bonne dizaines de couches de soie pour éviter qu'elle ne s'abbîme.
Il était 11h37 et nous allions affronter l'apocalypse. La fin des temps étaient arrivés, non pas à cause de la fonte des glaces, ni d'un astéroïde. Cette fin tragique allait certainement être causé par Charlie Thomas qui en ce Mercredi soir allait mettre à mort tous les êtres humains de la terre après s'être fait remballé par son petit ami Warhol.
En même temps que Warhol la baisait en levrette, Barbie essaya d'atteindre la table basse avec son nez pour sniffer une trace que Charlie n'avait pas tapé. Barbie se retrouva avec de la coke partout entre le nez et la bouche, elle était en sueur et ressemblait à une actrice porno. Ce soir là était un moment intime, du moins il falallait qu'il le soit pour ne pas que cette partie de jambe en l'air sous une tonne de drogues soit divulgués à la populasse. Barbara sourit, avec un air narguant Charlie après que celle-çi se fit repousser par son copain. C'est dingue comme quelque fois Warhol pouvait cesser d'être un chien-chien obéissant et remettre en place son istérique de petite copine. Cela ne lui faisait pas de mal, après ce qu'elle avait dit à Barbie quelques minutes auparavent. Barbara cherchait les ennuis, elle voulait pousser Charlie à bout et qu'elle arrete cette scène digne du film porno le plus hard de l'année. Quelle pète un cable et que tout ce cirque prenne fin. Barbie entama la position de l'union du lotus avec Warhol, pour pouvoir l'embrasser en même temps qu'elle recevait ses coups de reins et caresser son corps sans tomber dans la bannale position du missionnaire. Barbie poussait des cris de jouissance qu'elle n'avait jamais poussé auparavent, dont un qui devait avoir tellement de passion qu'il avait du retentir chez les voisins, pour ne pas dire dans tout le quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mer 17 Déc - 14:05

Charlie retomba sur le sol et manqua d'éclater en sanglots quand Warhol la repoussa. Il ne lui avait jamais - enfin presque - jamais refusé quelque chose avant aujourd'hui. Est ce que c'était sa façon de lui signifier qu'elle avait été trop loin en lui demandant de baiser Barbie devant elle ? Charlie refusait de le croire. Warhol aurait trouvé un moyen tordu de lui dire. Ce qui faisait le piquant de leur relation c'était l'extrême, cette complicité qu'ils avaient en faisant des choses que personne n'avait le cran de réaliser. Charlie manqua de gifler cette pute de Barbie qui devait jouir doublement de la voir être repoussée par Warhol.

- Va te faire foutre. bouda Charlie en écrasant sa cigarette sur le tapis hors de prix que chérissait Tessa.

Elle accuserait cette salope de Barbie. Tessa ne la croirait pas mais Jimmy lui avait une confiance aveugle en elle. Elle retenait ses larmes et refusait qu'elles foutent en l'air son visage si angélique et tourna délibérément le dos aux deux amants qui ne cessaient pas de jouir et hurler par-dessus la voix de Kurt. Charlie chercha le moyen le plus rapide de faire souffrir Warhol autre que de lui lui planter un essuie-glace dans la carotide. Elle attrapa son portable dans un geste de lassitude extrême et chercha parmi ses contacts lequel la sauterait bénévolement. A priori tous. Mais Charlie voulait que Warhol souffre autant qu'il la faisait souffrir en refusant qu'elle participe alors qu'elle avait tout orchestrée. Elle savait qu'il voulait la mettre à l'épreuve, elle allait lui prouver qu'elle était plus forte que lui à ce petit jeu malsain. Elle se rendit dans la pièce à côté pour passer son appel sans être entendu par les deux forniqueurs et réapparut plus fraîche et plus souriante. Elle détourna le regard du corps ultra-mince de Barbie collé par la sueur à celui divin de son petit ami. Son amie avait plus jamais l'air d'une pute et Charlie ne l'avait jamais autant hai-adoré qu'en ce moment. Elle était sublime avec sa coke étalé sur le visage et il ne manquait plus pour compléter sa déchéance que Warhol lâche tout son foutre sur sa figure de pétasse. Charlie se redressa en entendant la sonnerie retentir et invita son invité à rentrer en minaudant. Constatant qu'il avait pris le soin d'emmener une capote, elle la jeta sur le sol avant de plonger ses yeux bleus dans les siens.


- Pas la peine. Je te sentirais mieux sans.

Charlie qui était pourtant très à cheval sur les risques de MST and co, voulait prouver à Warhol qu'elle aussi été experte pour le faire souffrir. Elle allait lui faire payer la douleur qu'il avait osé lui faire ressentir au prix fort. Charlie tremblait et elle ne savait pas si c'était à cause de la coke ou de l'appréhension de se faire baiser sans capote, devant son mec, par l'entraineur de basket Andreas Stuartson et par derrière. Elle baissa le pantalon de l'entraineur sans plus d'explications et coinça entre sa langue et son palet une petite pilule coloré pour qu'il se détente et oublie surtout tous ses principes. Elle s'activa sur son membre avant de lui grimper dessus en gémissant. Contrairement à Cammie, elle n'avait nullement l'habitude de se faire prendre par là et le moins qu'on puisse dire c'était que c'était plutôt douloureux. Affreux même. Haletante, Charlie releva la tête pour croiser le regard de Warhol et le défier d'intervenir. Tout ce qu'elle faisait c'était pour lui. Il la forçait à se souiller en préférant une pétasse à elle son allié de toujours.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu and Adrian Hater | And Suddenty I become a part of your past
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/05/2008
• MESSAGES : 170
• HUMEUR : Excellente

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mer 17 Déc - 15:38

Andreas eut un mouvement de recul en entendant la voix de Charlie Thomas. Il avait décroché sans s'attendre à entendre la voix de celle qui sortait avec celui qui l'avait rendu cocu. Il l'écouta malgré tout quand elle lui proposa de venir chez elle, rendre la pareille à Warhol. Il ne comprenait pas ce que cela signifiait jusqu'à ce qu'elle se montre très explicite. Elle voulait coucher avec lui devant Warhol qui faisait d'après ce qu'elle disait l'amour avec une autre. Andreas refusa. Il ne voulait pas être de prêt ou de loin être mêlé à une histoire de détournements de mineurs. Il connaissait le prénom et le nom des femmes avec lesquelles il avait couché. Il les avait toutes aimées et il n'avait jamais fait l'amour avec une autre personne pour se venger, même quand entre Rebecca et lui ça n'allait pas très fort. Andreas refusa une seconde fois quand elle lui exposa tous ses arguments. Charlie était jolie mais elle n'était pas son genre. Elle était trop jeune et sa réputation la précédait. Il savait qu'aucun homme dans le clan professoral n'était insensible à ses charmes il voulait être le premier à lui résister. Mais plus il entendait sa voix aguicheuse de l'autre côté du fil et ses réticences tombaient. Il accepta sans le dire et descendit les escaliers qui le menait au garage après voir prévenu Laureen de son absence ce soir. Il savait que ce qu'il faisait était fou et risqué mais pour une fois dans sa vie il voulait abandonner ses préjugés et ne plus être le Andreas fade et nerveux qui en voulait à la terre entière à cause de son divorce. Il allait faire comme les autres et se venger au lieu de ruminer. Andreas fut accueilli par Charlie qui ne portait rien sinon un soutient-gorge et une culotte couleur chair si bien qu'il ne savait pas si elle était habillée ou pas. Andreas avait envie de retourner chez lui pour partager un café avec Laureen et ne se sentait plus prêt à faire l'amour avec une adolescente devant deux de ses élèves. Il s'efforça de confronter son regard avec celui de Warhol pendant qu'il acceptait la pillule que lui donnait Charlie. Il cessa de tripoter l'emballage du préservatif qu'il avait ramené quand elle le lui retira des mains et se sentit d'un coup très démuni. Il baissa sa culotte pour laisser voir ses fesses blanches porcelaines et les saisit entre ses mains avant qu'elle ne s'empale sur son sexe sans aucune hésitation. Le sexe avec Rebecca était déjà si intense qu'Andreas avait souvent cru qu'il ne trouverait jamais mieux ailleurs. Mais les fesses de Charlie étaient si acceuillantes qu'il oubliait déjà celles plus rondes de son ex femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Jeu 18 Déc - 0:07

[Ce sera nul mais j'ai perdu mon topiiiic ><]

Warhol Empire se sentait dominant. Un mâle dominant. Pour la première fois depuis le jour où sa vie avait bousculé en s'aperçevant qu'il était amoureux de Charlie Thomas et n'avait plus envie d'une autre, depuis ce putain de soir où il lui avait dit "je t'aime" et donc s'était exposé à la vulnérabilité. Mais là, en refusant une demande de Charlie, il se sentit à nouveau viril, et la vue de la taille de son sexe le confortait dans cette idée, et voir Charlie bouder l'excita encore plus. Il était le seul mâle parmi ces deux jeunes femmes et même s'il ne baisait pas l'une d'entre elle, il en désirait une plus que tout, et c'était Charlie. Barbara lui permettait juste de se vider joyeusement les bourses. Mais il savait que quand il goûterait enfin à Charlie jusqu'au bout, il la fera jouir comme jamais et lui aussi.
Alors qu'il était en train d'expérimenter une nouvelle position avec Barbie, Warhol ne comprit pas ce que Charlie venait de faire. Il ne l'aurait jamais cru folle au point d'inviter Andreas à cette sauterie sans nom. ça puait le sexe et la drogue, l'alcool et la transpiration. C'était insensé de faire venir un adulte ici. Surtout son entraîneur. Surtout le mec de la nana qu'il a baisé pendant des semaines. Merde ! Quand Warhol, qui était pourtant en plein coït et en pleine jouissance dans le corps de Barbara, vit Andreas débarquer, ça eut comme l'effet flic. En fait, il y aurait eu une descente de policiers que Warhol aurait réagit pareil. Bien sûr, il continua à faire des mouvements de va et vient avec son bassin pour continuer à fourrer Barbie, mais il observait la scène qui se passait sous ses yeux, complètement défoncé. Défoncé, voilà le terme, il allait défoncer Andreas.
Warhol crut hurler de plaisir quand il vit Andreas en train de sodomiser Charlie. Cette image eut un effet direct sur Warhol qui éjacula sur tout le corps de Barbara qui avait déjà la figure pleine de coke mêlée à sa sueur. Il y en avait partout, mais Warhol s'en moquait, il avait du se retirer précipitamment de sa Barbie gonflable pour aller jouer au Ken avec Charlie. Et buter Andreas ! Il se releva, entièrement nu, et hors de lui. Il avait les yeux exhorbités, défoncés par la drogue et sanguinolant à cause de la haine qu'il éprouvait à cet instant. Il attrapa la bouteille de champagne qu'il finit d'une traite. Après tout, il n'y avait plus aucune ligne sur la table, alors il avait pris ce qu'il avait sous la main. Il se dirigea vers Andreas et le cul de Charlie. Warhol ne se contrôlait plus, il poussa Andreas, juste avant de lui exploser la bouteille de champagne sur le crâne et de voir le sang couler.


- NE LA TOUCHE PLUS JAMAIS ! hurla - t - il, ne pensant pas un instant qu'Andreas aurait pu lui faire la même chose des dizaines de fois à chaque fois qu'il avait baisé sa Ridley.

Puis, ne se souciant plus d'Andreas, il attrapa Charlie qui était encore à quatre pattes, et sans lui laisser le choix, il l'allongea sur le canapé, et la maintenant avec force, il lui dit, la voix remplie de spasmes :

- Bordel Charlie, ne me fais plus jamais ça ... JE T'AIME TU COMPRENDS CA ?

Il avait accompagné sa parole d'un baiser, empêchant ainsi Charlie de répondre. Un baiser sauvage mais passionné, lui mordillant la lèvre au passage, et toujours en étant sur elle et en la maintenant par les poignets, il commenca à l'embrasser fougueusement sur le reste de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Lil Cupcake Princess ☆ A Chaotic & Beautiful Wonderland.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/12/2008
• MESSAGES : 775

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Jeu 18 Déc - 1:01

Encore, Ô oui, plus fort. Pendant la position du lotus, Barbara en profitait pour embrasser Warhol dans le coup, le laicher, le sentir.... Comme précdemment elle enfoncait ses longs ongles sur ses omoplates et le griffait pour donner plus de piments encore à l'excitation qui regnait dans la pièce. Elle ressemblait à une actrice pornographique dans un film interdit au moins de 18 ans, car trop dramatique et trop sal pour un public en bas age. Ses soyeux cheveux était ébourrifé, sa mine fatigué par la drogue et le sexe et elle avait des yeux de défoncés. Maintenant imaginait là, comme ça d'apparence, mais totalement à poil entrain de prendre son pied et à jouir comme la pire des putains. Quand Barbie verrait Warhol maintenant, elle ne pourrait plus s'empecher de penser à cette soirée qui à la base devait être une simple soirée devant SImple Life entres copines. Charlie allait peut être en vouloir aussi à Barbie, d'avoir un peu trop suivit ses envies. Mais ceçi s'arrangerait, Barbie tout en se faisant défoncer par le bel appolon qu'était Warhol, priait dans son fort interieur, pour que ce scandale n'arrive pas aux oreilles de Spririt. Barbie allait déjà avoir son nom dans un article de Spirit alors que çela ne faisait que quelques semaines qu'elle était là, ça craignait. Quand Barbie vu Andreas entrait dans la pièce, elle baissa immédiatement la tête, elle aurait pu se retirer mes les ébats étaient tellement bons, quand du coin de l'oeil elle vue qu'Andreas commençait à sodomiser Charlie, Barbie se mit à sourire et releva fièrement la tête. Enfin fièrement était un grand mot, mais elle n'avait plus honte ni peur qu'on la reconaisse.
Quand soudain elle reçut un jet de sperme chaud fénoménal sur sa poitrine. Elle regarda Warhol outrée. Nan mais pour qui il se prennait ce con à la laché comme ça et lui éjaculer partout dessus. Le sperme coulait tout le long du buste de Barbie, il se mélangeait avec la sueur qui elle partait de son front pour se lotir dans son nombril. La seule chose que voulait Barbie en cette instant était prendre une douche. Quand elle se rendit conte que plus personne ne faisait attention à elle, Barbie crut qu'elle allait sacager toute la maison. Quand une idée lui vint en tête, elle prit le téléphone. Aux pas, qu'elle avait fait pour atteindre le téléphone sans fil posait sur une table, tout le monde la regardait. Elle explosa de rire et fit mine de composer un numéro. Puis elle s'arreta net, son rictus sur le visage avait laissé place à une mine térrifiée et elle se mit à hurler :


- POLICEEEEEE, IL Y A LA DEPOUILLE D'UN HOMME DANS MON SALON. CHEZ CHARLIE THOMAS... OUI.... CHARLIE THOMAS... ENFIN... CHEZ JIMMY BROOK.... EUH... DANS LE QUARTIER DE SAINT GERVAIS.... VENEZ VITEEE. TRES VITE.

Elle refit semblant de racrocher, bien sûr elle n'avait eut personne au telephone mais ça les autres ne le savait pas. Si les flics arrivaient, toute cette drogue, un homme en sang, ce dernier un adulte en compagnie de mineur tous nus... Ils payeraient cher, mais leurs relations finalement marcheraient donc ils s'en sortiraient tous. Barbie regarda les autres et mit la main devant sa bouche pour mîmer un "oups" avant d'exploser de rire tellement elle était shlague. Mais la cerise sur le gateau c'est quand elle mîma une overdoze parfaite, personne ne pouvait voir son jeu. C'était une actrice dans l'âme, elle espérait que tout ce qu'elle faisait ne servirait pas à rien et calmerait les trois personne dans la pièce, même si Andreas n'était pas trop en etat de quoique ce soit. Elle était inerte sur le tapis où elle n'avait pas arreté de baiser de toute la soirée. Enfin inerte, c'est ce qu'elle laissait croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Jeu 18 Déc - 22:10

Charlie n'arrivait pas à fermer les yeux pour ne pas perdre le regard de Warhol. Elle voulait savoir si il oserait continuer à sauter cette salope alors qu'elle se faisait prendre par quelqu'un d'autre. Charlie pleurait presque partagée entre l'orgasme et la douleur, complètement retournée par l'amour insensée qu'elle ressentait pour son quasi-cousin. La respiration saccadée Charlie esquissa un sourire en voyant le visage de Warhol se transformer en la voyant se faire prendre par un autre. Les larmes coulèrent d'elle-même, soulagée qu'il vienne la délivrer de ce mal qu'elle se faisait à elle-même. Charlie encouragea Andreas à lui donner un dernier coup de rein avant que Warhol ne brise leur étreinte en fraccassant une bouteille sur la tête chauve de son amant. La main de Charlie frôla le liquide chaud et pourpre qui s'égouttait sur le sol et elle caressa le dos de Warhol avec sa main ensanglantée. Charlie colla son visage mouillé contre le sien et glissa sa main dans ses cheveux, heureuse finalement de ne pas lui avoir tout arraché.

- Je t'ai... Je te veux.


Les cuisses Charlie s'ouvrirent presque aussi miraculeusement que la caverne d'Ali-Baba. Elle guida le sexe de Warhol pour qu'il la prenne et la baise comme jamais. Tant pis si elle passait après Barbara parce qu'à ses yeux cette garce n'existait plus. Elle se cambra pour l'accueillir en elle avant que la petite pouffe fasse sa crise et s'écroule sur le sol après avoir appelé la police. Charlie échangea un regard affolé avec Warhol avant de lui donner un coup de pied dans les couilles dans la précipitation et de se précipiter près de Barbara. Elle habitait dans le quartier le plus huppé de Degrassi et ici la police mettait que quelques minutes avant d'arriver. Trois minutes et quarante cinq secondes pour être exact. Elle avait calculé lors de l'arrestation de Connor et la tentative de meurtre ratée contre Cammie. Charlie toujours presque nue enroula le corps complètement dévêtu de Barbie dans le tapis de Tessa et chancela sous le poids de la pro-ana. La garce avait les os lourds. Charlie s'adressa à Warhol qui se tordait de douleur, les bourses pleines et rougis par son petit coup de pied.

- Aide moi connard, on va la jeter dans la fosse septique ! La police va bientôt débarquer.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu and Adrian Hater | And Suddenty I become a part of your past
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/05/2008
• MESSAGES : 170
• HUMEUR : Excellente

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Ven 19 Déc - 23:49

Hj : Je suis pas aussi doué que vous pour les posts cochons

Andreas allait venir il sentait son sexe exploser trop à l'étroit dans l'anus serré et encore vierge de Charlie. Il n'avait jamais été aussi loin de toute sa vie et il arrivait grâce à la gellule donné par son élève à ne penser à rien mis à part à son plaisir. Il n'y était jamais parvenu avant de se droguer. Il n'allait pas tarder à jouir quand se fut le trou noir complet. Il bascula dans le brouillard et s'éveilla sur le sol, le visage plongé dans son propre sein. Andreas massa son crâne et regarda sa main poisseuse. Il avait mal à la tête et les souvenirs ne voulaient pas venir. Il n'arrivait pas à se rappeler ce qu'il faisait là le crâne défoncé au milieu des débris de verre. Il chancela et se frotta les yeux en voyant l'image de la jeune Charlie prendre une jeune femme rachitique dans ses bras.


- Qu'est ce qui se passe ici ?


Il leva la tête vers Warhol dont le visage était coloré de rouge puis de bleu. Les sirènes de police commençait à siffler. Un flash lui vint et se rappela de la personne qui avait causé son état. "Salaud" siffla Andreas entre ses dents serrées. Il attrapa une chaise et la brisa sur le dos de Warhol qui s'écroula. Pas assez rassasié, Andreas lui donna un coup de pied dans le ventre puis un coup de poing dans la mâchoire. Andreas se racla la gorge et cracha du sang. Depuis son humiliation il y a dix sept ans contre Danie qui l'avait écrasé comme une filette, il avait appris à se défendre. Il n'avait pas besoin de ses amis des Bad Circle pour écraser la gueule de ce minet.

- Allez lève toi merdeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Lun 22 Déc - 18:30

Enfin, il allait la baiser. Warhol n'en revenait pas. Il avait fallut que ce connard d'Adreas vienne sodomiser Charlie pour qu'enfin il réalise qu'il tenait à elle, et qu'elle réalise également qu'elle aimait Warhol. Elle n'avait pas réussi à le dire entièrement, mais le simple fait de l'entendre dire "je te veux" lui suffisait et le comblait déjà de bonheur. Il avait l'impression de rêver quand il vit les cuisses de Charlie s'écarter aussi facilement. il ne pouvait s'empêcher de regarder. Elle était trop bonne. Il était terriblement excité, et quand Charlie guida son sexe jusqu'à l'entrée de son sexe à elle, cela provoqua encore plus d'excitation chez le jeune adolescent qui réalisait enfin son rêve de toujours : baiser sa presque cousine. La fille qui lui faisait tourner la tête au point de la perdre (la tête) en acceptant de sauter une pouffe anorexique sur un tapis hors de prix et tout ça sous le regard amusé et excité de Charlie. Il était sur le point de prendre Charlie et de lui faire connaître le 7ème ciel quand cette connasse de Barbie eut la bonne idée d'appeler les flics. Warhol hurla quand Charlie lui cogna ses bijoux de famille si précieux pour se lever précipitamment et aller enterrer le cadavre de cette catin. Dommage quelle soit déjà morte, Warhol l'aurait tué lui-même, puisqu'elle était celle qui venait de ruiner sa folle partie de jambes en l'air avec l'unique amour de sa vie.
Alors qu'il se levait difficilement pour aller aider Charlie à porter le cadavre, ce con d'Andreas ne trouva rien de mieux que de se réveiller de son coma et d'agresser Warhol. Putain, ce mec était carrément con. Warhol le respectait en temps qu'entraineur, car il était capitaine de l'équipe de basket et que le sport passait avant tout, mais en temps qu'homme, il le méprisait. ça l'avait bien fait marrer de se taper Ridley sous son nez sans qu'il s'en aperçoive. Lui, le minet de 17 ans, plus apte à combler une femme mûre que lui ... Warhol reçut les coups sans broncher, il faut dire que primo il était trop défoncé pour rendre le moindre coup, et secondo, il était anti-violence. Alors qu'il gisait au sol, et qu'Andreas le provoquait, Warhol usa pour la première fois de sa vie sûrement son cerveau et lui dit :


- Je te conseille de te barrer simplement de cette maison, CONNARD, car je me demande ce que tu vas dire aux flics pour justifier ta présence ici, au milieu de mineurs et de drogue ... Alors si tu ne veux pas que je dise à tout le monde que tu nous as tous violé avec ta petite bite, DEGAGE !

Suffoquant, il resta au sol et appela Charlie :

- Charlie. Laisse cette pouffe ... Viens, j'ai besoin de toi.

Coûte que coûte, il devait se passer quelque chose ce soir là avec Charlie, il avait trop attendu et trop souffert pour qu'une pétasse blonde et un chauve con viennent tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   Mar 6 Jan - 20:09

Hj : Racontes ça à d'autres Aurélien. Personne n'est dupe Rolling Eyes

Charlie grimaça sous l'effort. Elle ne devait pas être plus lourde qu'elle pourtant mais Charlie n'avait pas l'habitude de faire le moindre effort hormis celui d'agiter ses hanches en rythme. Entendre les gémissements de Warhol l'agaçait plus qu'autre chose et elle n'avait qu'une envie lui donnait un second coup de pied aussi bien placé que le premier. Il n'avait pas l'air qu'elle faisait tout ça pour le sauver.

- Warhol chéri on a la police AU CUL !

La sonnerie se mit à retentir faisant sursauter Charlie qui relâcha le corps décharné de Barbie sur le sol. Si elle avait été plus en chair, elle aurait sûrement rebondi. Charlie jeta un coup d'oeil inquiet sur la drogue, les bouteilles d'alcool et Andreas et Warhol prêts à s'éborgner. Ils étaient foutus. Mais comme elle était égoïste, elle se voyait surtout elle derrière les barreaux d'une prison et il n'était pas question que Charlie Thomas subisse une telle humiliation. Elle attrapa ses vêtements à la hâte pour les enfiler avant d'ouvrir sur la sonnette sur laquelle on venait d'appuyer pour la troisième fois. Trois policiers d'âge moyen, se trouvaient derrière la porte.

- Bonsoir messieurs. Un problème ?

Un sourire faux mais tellement vrai naquit sur les lèvres rosées de Charlie. Elle passa ses doigts dans ses cheveux fins lui donnait un air angélique qui faisait fondre toutes les personnes qui ignoraient son penchant pour les fessées et les plans à trois. Aussitôt les trois policiers retirèrent leurs képis et se mit à sourire mielleusement. Charlie avait envie de vomir en songeant qu'ils s'imaginaient en train de lui écarter les cuisses pour lui ravir sa virginité. Pour son hymen c'était un peu trop tard mais elle pouvait feindre l'innocence pour éviter d'ailler en prison. Charlie dévoila aux policiers le corps inanimé et nu de Barbie en sanglotant. Barbie était une élève de sa classe, a qui elle avait proposé avec son cousin Warhol, de réviser le contrôle de mathématiques quand elle s'était déshabillée avant de s'enivrer. Elle avait aussi sortie toute une panoplie de drogues, avait frappé Warhol puis Andreas son professeur que Charlie avait appelé à la rescousse. Elle s'était emparée du téléphone pour les appeler et maintenant Charlie était désespérée à l'idée qu'elle soit dans le coma ou pire morte. Les policiers semblaient croire à son histoire et l'un d'eux décida d'appeler une ambulance pour Barbie tandis qu'un autre lui passait les menottes "au cas où", craignant une réaction violente à son réveil. Un sourire subtil se dessina sur le visage de Charlie pendant qu'elle se blottissait contre Warhol, regrettant de ne pas avoir un appareil photo à portée de main.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wanna Have Fun . [Charlie's Home]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wanna Have Fun . [Charlie's Home]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-