AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/06/2008
• MESSAGES : 100
• I-POD : Iggy Azalea feat Rita Ora - Black Widow
• HUMEUR : Fucking girl

MessageSujet: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Mer 17 Déc - 19:39

Lilith était tout près du but. Vraiment tout près. Et pourtant depuis cette fameuse nuit avec Max, elle n'arrêtait pas de se demander si ce qu'elle était entrain de faire valait le coup. Bien sûr que ça en valait le coup, du moins elle essayait de s'en convaincre. Elle avait travaillé beaucoup trop dur pour en arriver là, et pour renoncer à tout ça, simplement parce que son patron commençait à lui paraître plus humain. Elle ne savait pas très bien comment décrire ce qui était entrain de se développer entre eux, mais avec elle, Max semblait différent de celui qui baisait toutes ces chiennes en chaleur sans remords ni scrupules. Il était carrément gentil et attentionné avec elle. E-C-O-E-U-R-A-N-T. C'était ce que Lilith essayer de se persuader à penser. Pourtant elle n'arrivait plus à s'enlever de la tête l'image de Max et d'elle enlacés, leur deux corps formant une parfaite fusion pendant qu'ils se donnait l'un à l'autre. Même lorsqu'elle couchait avec Jason, il lui arrivait de penser au gérant du Diamant's Club qui la prenait sauvagement sur son bureau. Elle déconnait vraiment là. Max Kinney n'était qu'un salopard fini, tout comme son con de géniteur qui regrettait sûrement de savoir que sa fille existait, surtout depuis que celle ci c'était mise en tête de le faire exécuter. Elle trouvait en effet cela beaucoup plus jouissif que de l'envoyer en taule pour le restant de sa vie. Perdue dans ses pensées, elle ne répondit même pas à Jason lorsqu'il lui demanda si ça allait après qu'ils aient fini de faire l'amour. Elle se leva sans un mot et fila à la douche avant d'enfiler l'un de ses derniers tailleurs offerts par Max composé d'une jupe blanche ridiculement courte, un top noir et d'une veste blanche. Elle demanda à Jason de quitter sa maison sans explication et attendit que le jeune homme sorte de chez elle presque en sous-vêtements pour composer le numéro de téléphone de son responsable au F.B.I. Après lui avoir fait un rapport détaillé de l'avancement de la situation, elle raccrocha sans un mot de plus. Connard. Il venait de la mettre le pied au mur. Il voulait qu'elle stoppe l'enquête, car ils avaient assez de preuve pour enfermer Max et ses complices. Putain de merde. Il fallait qu'elle trouve une solution et au plus vite. C'était après tout à elle de décider quand son enquête serait terminée, et elle n'allait pas se laisser dicter les règles par un vieux crouton en manque de sexe depuis tellement longtemps qu'elle n'était même pas certaine qu'il se souvenait de l'aspect d'un vagin. Elle attrapa les clés de sa voiture avant de prendre des dossiers posés sur sa table basse. Elle avait des choses à régler avec Max. Et puis elle ne l'avait pas revu depuis leur fameuse partie de baise alors ça serait le moment idéal pour se l'ôter de la tête, une fois qu'elle l'aurait revu. Après s'être assurée que Max était bien chez lui et que ni Liam ni Naomi n'était dans la maison des Kinney, elle se laissa entrainer par l'une des servantes du couple bien trop moche pour être baisable par son patron dans le bureau privé du jeune homme qui devait l'y rejoindre. Lilith flâna un peu dans la pièce, quand Max fit son entrée. Elle ne laissa pas ce qu'elle pouvait ressentir à son apparition l'envahir et afficha un petit sourire taquin en se mordant la lèvre inférieure avant de reprendre un air professionnel.

- Voici les acquisitions que tu m'as demandé. Ça n'a pas été facile, mais j'ai réussit à tous les convaincre de vendre et désormais tous ces terrains t'appartiennent.

Comme d'habitude, la jeune femme avait utilisé la méthode forte, celle qui lui avait permit de gravir les échelons pour devenir le bras droit fidèle - c'est ce qu'il pensait en tout cas - de Max. Elle déposa les dossiers sur son bureau tout en lui parlant. Lorsqu'ils étaient tous les deux, il n'y avait plus de vouvoiement ou autre forme de politesses. Juste deux êtres humains qui se connaissaient depuis des années et qui tentaient de résister à l'attraction sexuelle qui existait entre eux. Enfin du moins pour Lilith.

_________________

I'm gonna love ya
Until you hate me
And I'm gonna show ya
What's really crazy
You should've known better
Than to mess with me, honey
I'm gonna love ya, I'm gonna love ya
Gonna love ya, gonna love ya
Like a black widow, baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C-c-c-c-come on | Don't you think it's time you had sex with me ?
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 74
• I-POD : Unbelievable - EMF
• HUMEUR : Tired of being sexy

MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Mer 17 Déc - 20:35

Max venait de prendre son pied, une nouvelle fois. Il tapota sur la tête de la jeune fille qui se trouvait à quatre pattes sur son bureau, son sexe dans la bouche, ses lèvres couvertes du sperme qu'il venait de lâcher entre ses lèvres fines. Il lui caressa tendrement les cheveux quand elle lui sourit dévoilant ses jolies quenottes blanches. Il l'avait ramassé sur la piste de Diamant's hier soir et l'avait rappelé pour se détendre chez lui pendant qu'il traitait des dossiers importants. Il arrivait toujours aussi bien à concilier le cul et les affaires. Max se sentait nettement plus détendu qu'il y a une demie-heure avant que l'adolescente blonde ne s'occupe de son pénis. En ce moment, il traitait une affaire assez compliquée avec l'aide de Lilith et de son père Edgar. Ils avaient pour projet de construire une boîte de striptease à l'endroit où se trouvait une résidence universitaire et plusieurs maisons. Bien entendu son projet provoquait un tollé général et il s'était heurté à plusieurs refus catégoriques et même des manifestations. Ce projet était risqué et Max avait beaucoup investi, si il continuait à se heurter aux habitants il risquait de perdre beaucoup d'argent. Il n'avait pas l'habitude de s'en faire autant mais depuis que son fils adoptif avait cessé de vouloir l'éclipser, ses soucis professionnels étaient le seul problème de sa vie. Max tendit un mouchoir à sa bienfaitrice blonde dont le bord des lèvres étaient encore tâchés de son sperme. Il lui indiqua la sortie et l'embrassa sur le front avant de fermer la porte derrière elle. Max mourrait de faim et demanda au cuisinier des coquilles Saint Jacques et un verre de vin blanc avant de monter avec son repas dans son bureau. Contrairement à Naomi il n'y avait pas que le plaisir dans sa vie. En ce moment il travaillait plus de quinze jours sans compter les deux heures où il baisait. Max était épuisé et la drogue ne faisait quasiment plus d'effet sur son manque de sommeil. Il leva la tête vers Lilith qui se trouvait dans son bureau et lui tendait les papiers qu'il attendait depuis plusieurs mois. Fous de foie il la souleva du sol avant de la redéposer et de vérifier que tout était bien autre. Enfin tout lui appartenait. Max appela Edgar pour lui communiquer l'accord sachant que son associé s'empresserait d'ébruiter la nouvelle. Max Kinney n'était pas encore enterré. Il se tourna vers son bras-droit qui avait été formidable, comme il y a deux jours quand ils avaient sauvagement fait l'amour après des années de frustration.

- Assis toi sur ce bureau et écartes tes jambes.


Max caressa ses courbes et en retraça la ligne avec ses mains. Ses lèvres pressèrent davantage la jeune femme, glissant le long du cou. "Je suis fou de toi Lilith".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/06/2008
• MESSAGES : 100
• I-POD : Iggy Azalea feat Rita Ora - Black Widow
• HUMEUR : Fucking girl

MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Mer 17 Déc - 21:37

Lilith se laissa soulever comme une vulgaire poupée lorsque Max laissa éclater sa joie après qu'elle lui ait apporter les actes de ventes qu'il désespérait tant d'avoir. Ah ces hommes il leur suffisait de peu pour qu'ils deviennent toute chose et vous mange dans la main. Elle attendit qu'il la re-dépose avant d'arranger sa veste, qu'elle décida finalement de quitter, car l'endroit commençait à devenir de plus en plus chaud. Elle laissa à Max le temps d'appeler son géniteur qui devait sans doute être entrain de bander en apprenant la merveilleuse nouvelle, et se dirigea vers le mini bar pour y prendre un champagne pour fêter l'événement. Elle ne prit aucunement le temps de s'accroupir pour attraper la bouteille et laissa donc à Max la possibilité de fantasmer sur son cul qu'une simple ficelle de string ne pouvait recouvrir. Elle adorait toujours autant le chauffer, car elle savait que c'était le seul moyen pour qu'il puisse lui être totalement réceptif. Lilith savait qu'elle était entrain d'entreprendre un jeu dangereux mais que serait une vie sans une part de fantaisie et de risque ? Elle connaissait ses règles par cœur et n'avait aucunement l'intention de s'attacher à Max Kinney ou à quelqu'un de son entourage. Elle voulait juste être sûre qu'il avait toujours cette confiance presque aveugle en elle et qu'il voulait toujours autant la baiser, surtout après leur sublime nuit de jouissance et d'orgasmes. Durant cette nuit, Lilith avait été particulièrement performante - comme presque toujours d'ailleurs - et elle savait que Max ne pourrait qu'en redemander, tant le jeune homme avait jouit. Entre les mains de Lilith, son pénis avait connu les plus douces tortures et à peine avaient-ils finit de se rhabiller qu'il n'avait pas pu résister et avait pris la jeune femme une seconde fois, qui n'avait pas longtemps résister à l'envie de sentir le sexe de son patron en elle. Une chose qui aurait fait rager sa femme si elle était au courant, car Lilith savait que Naomi ne supporterait pas de savoir que le bras-droit de son mari avait non seulement céder à ses avances, mais qu'en plus elle lui avait fait connaitre l'une des meilleures nuits de toute sa vie, si ce n'est la plus belle. Elle déposa la bouteille sur le bureau et attrapa deux verres. La jeune femme ne put s'empêcher de sourire en entendant Max parler. Cet homme ne pensait réellement qu'avec son sexe qui semblait déjà bien relevé. Elle le laissa se frotter à elle, sentant la bosse que provoquait l'érection de son pénis à travers son caleçon avant de le stopper dans son geste et de lui attraper les mains. Il était fou d'elle. Comme si elle ne le savait pas déjà. Elle lui arracha un baiser passionné en passant sa main dans son caleçon pour caresser son membre dur avant de s'éloigner et de sourire malicieusement.

- Je ne suis pas venue pour qu'on baise Max. De toute manière je pense que tu as déjà eu ta dose aujourd'hui. Que t'as dit mon père vous démarrez les travaux dans combien de temps ?

_________________

I'm gonna love ya
Until you hate me
And I'm gonna show ya
What's really crazy
You should've known better
Than to mess with me, honey
I'm gonna love ya, I'm gonna love ya
Gonna love ya, gonna love ya
Like a black widow, baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C-c-c-c-come on | Don't you think it's time you had sex with me ?
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 74
• I-POD : Unbelievable - EMF
• HUMEUR : Tired of being sexy

MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Mer 17 Déc - 22:18

Max haussa les épaules avec une grimace. Ce que Lilith venait de dire ne lui plaisait pas du tout. Il pensait qu'une fois qu'il avait conquit un vagin ce dernier n'avait plus de possibilités à se refuser à lui. Lilith ne respectait pas cette clause du contrat et il était à deux doigts de la renvoyer pour avoir refuser de subir les assauts de son patron. Il soupira lourdement avant de vider son verre de vin. Il n'en démordrait pas et sautera Lilith ou une autre pour fêter sa victoire. Cela faisait des heures qu'il travaillait et même si il avait eu le droit à une pipe d'enfer, il avait besoin d'une pause et tous ses breaks étaient forcément coquins. Il observa la bosse dans son pantalon avec un petit sourire persuadé que sa situation de frustration ne durerait pas. Max réduisit la distance qui le séparait de Lilith et posa ses lèvres sur les siennes avant d'enfouir sa main sous sa jupe pour lui arracher un soupir. Le fait de parler d'Edgar suffisait à faire passer son érection mais il suffisait d'un baiser de Lilith pour qu'il retrouve la forme. Max observa les dossiers accumulé en pile sur le coin du bureau avant de reprendre place sur son fauteuil.

- Il m'a dit de baiser sa fille et de profiter de son cul merveilleux. Lilith nos problèmes sont derrière nous alors laisse moi fêter ça en te sautant.

Max lui adressa un sourire charmant qui se transforma en une moue dégoûté. Lilith était canon mais toujours aussi déprimante qu'une porte de prison. Un défaut qu'elle avait dû hérité de son père et meilleur ami. Il sortit de sa poche intérieure un cigare et son zipo en or offert par Naomi, à l'époque où ils étaient fiancés. Il lâcha une bouffée de fumée épaisse et gratta une tâche suspecte sur son t-shirt noir. Max ignorait totalement Lilith avant de lever un sourcil comme si il venait de se rappeler de sa présence dans la pièce ou ne comprenait pas exactement ce qu'elle faisait toujours ici. Max lui désigna la porte et employa un ton implacable pour lui demande de partir, sur le champ. Il baissa la tête sur un dossier qu'il avait déjà consulté pour lui montrer à quel point il était occupé.

- Tu peux te tirer d'ici ou bien il faut que je te trace une route jusqu'à la porte ? Je suis un homme pressé et je n'aime pas perdre mon temps. Pour ton information ton père démarre les travaux dès que le nouveau maire aura signé quelques papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/06/2008
• MESSAGES : 100
• I-POD : Iggy Azalea feat Rita Ora - Black Widow
• HUMEUR : Fucking girl

MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Mer 17 Déc - 23:48

Max faisait vraiment chier. Il était pire qu'un petit garçon capricieux qui n'avait pas obtenu ce qu'il désirait à Noël. Un peu comme tous les hommes qui étaient bien trop prétentieux pour voir qu'ils n'étaient en réalité que des sous-merdes que la société tolérait parce qu'elle ne pouvait faire autrement. Lilith était à deux doigts de lui envoyer son poing dans la figure pour lui montrer qu'il n'avait pas à s'adresser à elle de cette façon et qu'il devait la respecter avant de se rappeler qu'elle était encore et toujours en mission. Elle le regarda s'installer sur son grand fauteuil en boudant avant qu'il fasse genre qu'il était débordé. Mon œil, il n'avait rien à foutre puisque Lilith avait déjà tout régler pour lui. Mais Max Kinney aimait se sentir important et savoir qu'il avait des choses à régler le faisait sans doute bander. La jeune femme se demanda combien de filles il avait baisé rien qu'aujourd'hui. A voir son attitude, pas assez pensa l'agent du FBI. De plus il venait d'utiliser l'excuse la plus pitoyable pour la mettre dans son lit. C'était en accord avec la volonté de son géniteur. Comme si ce genre de nouvelle lui faisait plaisir et lui donnait envie de grimper au rideau avec Max, l'emmenant ainsi au septième ciel et plus si cela existe, ce dont Lilith ne doutait absolument pas. Elle se plaça face à Max et croisa ses bras sur sa poitrine pour montrer à quel point elle était à bout. Genre.

- Merde Max tu me prends pour qui ? Ça fait plus de trois mois que je suis sur cette putain d'affaire pour toi, j'ai fait tout pour que tu puisse avoir les papiers de vente sans qu'on ne te fasse chier après et regarde comment tu me remercies en me foutant à la porte ! Tu sais très bien que je ne suis pas comme toutes les salopes que tu as sauté, et je pensais avoir un peu plus de valeur à tes yeux qu'une simple chienne que tu pourrais baiser sur commande. Apparemment je me suis trompée.

Lilith pris alors son air préféré, celui de la jeune femme blessée qui tentait de le cacher tant bien que mal. Elle jouait vraiment ce rôle à la perfection, mais là elle sentait que c'était différent. L'attitude de Max l'avait quelque peu touché. Elle détestait savoir qu'elle devenait une femme faible devant les hommes. Il fallait absolument qu'elle se ressaisisse. Elle attrapa sa veste et l'enfila sans un mot, comme si elle allait partir réellement sans bouger par la suite. Elle allait se laisser humilié, faire croire à Max qu'il comptait énormément pour elle et qu'il avait réussit à la déstabiliser pour mieux frapper par la suite. Elle était plus que jamais décidée à le faire plonger. Et ce pour longtemps. La jeune femme fit tomber involontairement - mais bien sûr - ses clés de voiture et se baissa très lentement pour les ramasser de manière à ce que Max est une vue plongeante sur son cul. Elle se releva et vint s'installer sur le bureau de son patron, face à lui, de façon à ce qu'il puisse avoir une vue sur ses magnifiques jambes, qu'elle écarta un peu pour lui laisser la possibilité d'entrevoir autre chose. Cette femme savait jouer la garce de service à la perfection, et même si Max pensait souvent avoir le contrôle de la situation lorsqu'il s'agissait d'elle, ce n'était en fait qu'une ruse car le véritable maître du jeu c'était elle.

_________________

I'm gonna love ya
Until you hate me
And I'm gonna show ya
What's really crazy
You should've known better
Than to mess with me, honey
I'm gonna love ya, I'm gonna love ya
Gonna love ya, gonna love ya
Like a black widow, baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C-c-c-c-come on | Don't you think it's time you had sex with me ?
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 74
• I-POD : Unbelievable - EMF
• HUMEUR : Tired of being sexy

MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   Sam 20 Déc - 1:17

Max haussa un sourcil et matta le cul parfait et rond de Lilith qui savait jouer de ses femmes presque aussi bien que sa femme. Il avait envie de lui mettre sa bite et de la faire hurler de douleur. Il était prêt à donner beaucoup pour qu'elle lui relance ce regard embué qu'elle et lui avaient partagé lors de leur première fois sur le bureau du Diamant's Club. Il détourna le regard faisant mine d'avoir à peine regarder avant qu'elle ne vienne se mettre sur le bord de son bureau. Elle était exactement ans la même position avant qu'ils ne se sautent dessus. Max enfouit sa main entre ses jambes et remonta ses doigts le long de sa cuisse pour les fourrer dans son string et de les entrer brutalement dans son sexe. Elle était brûlante exactement comme il l'aimait et la pénétrer avec ses doigts l'excitait autant que si il s'agissait de son sexe. Il gardait ses yeux planter dans ceux de Lilith continuant les vas et vient de ses doigts pendant qu'elle lui parlait. Il écrasa le bout rouge de son cigare sur son bureau et enfonça l'autre bout, celui qu'il portait à ses lèvres, dans le sexe humide de Lilith. Il se mit à la limer lentement avant de commencer à lui parler la voix hachée par l'excitation.

- Tu t'es complètement trompée. Tu m'as vu faire ça des milliards de fois tu sais comment je fonctionne. Tu as été stupide de penser que les choses seraient différentes avec toi Lilith.

Il s'empara de l'allume-cigare pour le rallumer et contempla la vue sur son jardin qu'il avait depuis le bureau. Le goût de Lilith dans sa bouche rendait le cigare encore plus délicieux. Max avait besoin de baiser et cherchait mentalement laquelle de ses connaissances pourraient faire l'affaire. Naomi rentrait tard puisqu'elle avait pris avec elle sa Goldencart et qu'elle allait donc dépenser l'équivalent d'une centaine de smic. Lilith était toujours dans son bureau à le fixer combattant de toutes ses forces son envie de le baiser et de l'épouser. Il souriait de la voir blessée comme les autres. Après des années de fantasmes sur sa collaboratrice il avait finalement réussi à faire d'elle une femme bafouée et rejetée par le grand Max Kinney. Son expression méritait d'être photographiée et affichée sur tous les murs. Si elle jouait la comédie alors elle était excellente parce qu'à cet instant il était certain qu'il venait de toucher un organe qu'il pensait inexistant chez la jeune femme : son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I can be your addiction if you wanna get hooked on me [MAX]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-