AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce matin [Tallulah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Ce matin [Tallulah]   Mar 27 Jan - 11:31

Tallulah signifie "Eau bondissante" lui avait lu Arno les yeux plissés devant une page internet. Il s'était ensuite tourné vers Marco pour lui demander pourquoi il voulait savoir ce que ce prénom signifiait. "Parce que je veux le donner à notre fille" lui avait répondu Marco avec sa petite princesse endormie dans les bras. Même au pays des songes, elle battait des bras dans les airs et semblait affronter comme un certain Don Quichotte avant elle des moulins à vent. Il avait alors dégagé ses cheveux fins de son front pour l'embrasser. Il l'avait vu en rêve ce prénom; il l'avait entendu murmuré plusieurs fois et maintenant qu'il savait ce qu'il signifiait Marco savait que c'était le prénom idéale pour sa petite fille. Tallulah avait-il alors murmuré à l'oreille de la belle endormie. Marco aimait se rappeler cette histoire quand il pensait à sa fille et au chemin parcouru pour que cette indomptable devienne son enfant et parvienne à l'aimer. Depuis plusieurs semaines maintenant il se faisait du soucis pour Tallulah mais à chaque fois qu'il avait essayé d'engager la conversation il s'était heurté à un mur ou à des réponses évasives. L'adolescence lui avait dit Arno comme pour le rassurer mais ça ne suffisait pas à appaiser les craintes de ce père angoissé de nature. Il ne pouvait pas admettre ni accepter que ses enfants lui adressent à peine la parole sous prétexte qu'ils grandissaient. C'est vrai quoi, il avai toujours été là il était le père sympa ouvert et tolérant celui auquel ils auraient dû confier tous leurs soucis. Mais Marco se rendait compte que finalement il n'était qu'un père comme les autres et que son homosexualité et ses vêtements branchés le rendait aussi ringards que tous les hommes de son âge. Ses enfants n'avaient plus besoin de lui. Depuis le départ d'Arno, Marco dormait seul dans un lit et mangeait le plus souvent seul. Tallie désertait très vite la table et Connor était devenu ami avec cette baby-sitter blonde qu'il avait du mal à apprécier. Marco se sentait plus seul que jamais encombré avec son mensonge. Il faisait croire à tout le monde qu'Arno et lui étaient en termes parfaits mais ce dernier l'avait bel et bien quitté à l'annonce de la procédure judiciaire qu'il entamait pour récupérer l'enfant que Manny portait. Il était maintenant un père célibataire évité par ses enfants et son conjoint. Sans meilleure amie, ni patronne. Il était sept heures du matin quand des bruits étranges parvinrent aux oreilles de Marco qui une fois encore ne dormait pas. Le lit était trop grand et trop froid sans Arno. Il se leva et se heurta à la porte de la salle de bain des enfants. Fermée, il entendait tout de fois les relents de Tallulah qui semblait vomir. Il savait que c'était elle parce que Connor était de sortie et ne rentrait pas avant ce soir. Il cogna contre la porte et patienta avant de prendre la parole.

- Tallie ? Tout va bien ma petite loutre ?

Marco frappa cette fois-ci plus doucement à la porte et afficha un sourire inquiet quand Tallie montra enfin sa mine défaite dans l'entrebâillement de la porte. Il posa sa main fraîche sur le visage de sa fille pour constater si elle avait oui ou non de la température.

- Qu'est ce que tu as ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce matin [Tallulah]   Mar 27 Jan - 12:54

Tallulah avait fini par s'habituer à passer une bonne partie de ses matinées dans la salle de bain, sur le carrelage glacé, n'ayant plus vraiment la force de se relever, ayant de nouveau envie de régurgiter le peu de nourriture qui lui restait alors dans l'estomac. Jusqu'à présent, elle avait réussi à le dissimuler à Marco, Dieu seul savait comment mais elle ne pourrait pas éviter définitivement une confrontation qu'elle craignait autant. Alors elle l'avait fui, pour ne pas qu'il ne s'aperçoive de son état de plus en plus visible. Toutefois, comme en témoignait le léger coup à la porte, il semblait qu'elle avait tenté le diable une fois de plus... Sans trop y croire, la jeune fille espéra que Connor était rentré plus tôt, il était nettement plus facile d'affronter le regard de son frère que de celui de son père. Elle, qui ne s'était jamais souciée de le décevoir, songeait que cette fois-ci, il y avait de fortes chances pour qu'elle ne lui porte le coup de trop. Arno parti, Tallulah n'avait pas fait le moindre effort pour parler à Marco, pour qu'ils se serrent les coudes, elle s'était tout simplement et tout bêtement éloignée sur la pointe des pieds et à présent, voilà sa voix qui perçait à travers la porte.

- Tallie ? Tout va bien ma petite loutre ?

Elle ne sut quoi répondre. Allait-elle bien ? Pour une femme enceinte, elle se portait comme un charme jusqu'à présent mais allait-elle vraiment bien ? Que pouvait-elle lui dire ? Ses yeux n'étaient certes plus rougis mais des cernes avaient commencés à faire son apparition, signe annonciateur des troubles qui menaçaient ses nuits. Elle se releva faiblement, effaça les traces de son passage, jeta un coup d'œil dans le miroir, se brossa rapidement les dents alors qu'un autre coup à la porte, rappela la proximité de celui qu'elle n'avait jamais considéré autrement que comme un vrai père, puis ne pouvant reculer plus longtemps ce face à face imminent, la jeune femme déverrouilla la porte, passa sa tête par l'entrebâillement, dissimulant encore à sa vue sa grossesse. Elle tenta un sourire maladroit qui pourtant chuta lorsqu'il posa la question fatidique, sentant le poids de sa main contre son front.

- Qu'est ce que tu as ?

Ce qu'elle avait ? Que lui répondre ? La vérité ? Un autre mensonge ? Détourner le sujet ? Les choix étaient multiples mais Tallie savait pertinemment quel était le bon, et si tant est qu'elle souhaitait l'épargner le plus possible, elle ne pouvait pas lui cacher ce qui était devenu un état de fait évident, quitte à le décevoir. Alors elle soupira en repoussant doucement sa main, fit un pas en arrière et ouvrit plus grand la porte, pour que Marco puisse constater de visu tout en entendant ses mots.

"Rien de grave... Je suis juste enceinte."

Comme si elle était juste enceinte. A peine ces quelques mots prononcés, Tallulah ressentit un très fort désir de se balancer une gifle monumentale. Ce n'était pas comme si Marco n'était pas habitué à ses manières incisives de mettre le doigt sur la chose dérangeante ou de minimiser les dégâts mais lui dire qu'elle était juste enceinte... Bien entendu, elle n'avait pas précisé de qui, c'était une telle évidence qu'elle ne se sentait pas le besoin de l'ajouter, tout comme d'une certaine manière, elle l'excluait selon son désir de la vie de l'enfant à naître. Elle aurait pu paraphraser, le préserver un peu plus au lieu de sauter les deux pieds dans le plat mais sa résolution serait retombée comme un soufflé alors autant y aller franco, n'est-ce pas ? Une fois ses cartes abattues, la future fille-mère considéra l'absence de réaction de Marco et paniqua pendant quelques longues secondes. Était-il sujet aux crises cardiaques ? Il n'était plus tout jeune après tout et...

"Papa ?"

Ce besoin d'exprimer par cet ultime mot, qu'à ses yeux, le lien certes tenu, existait encore et par delà, le besoin de se rassurer que même enceinte, Marco la considérerait toujours comme sa petite loutre, mais une petite loutre enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ce matin [Tallulah]   Dim 1 Fév - 23:56

"Je suis enceinte." Une phrase, des mots que Marco n'aurait jamais cru entendre depuis qu'il avait plus ou moins compris que Tallulah préférait les filles. Etrange hein quand on savait combien de fois Arno et lui, lui avait vanté les mérites des hommes. C'était peut-être de leur faute au fond, ils l'avaient dégoûté et renforcé par opposition son goût pour les chattes. Marco avait réussi à se faire à l'idée avec difficulté même si il ne comprenait pas ce que sa fille voulait en sortant avec Paige, une femme qui avait le double de son âge. Marco n'était plus un adolescent depuis longtemps mais il avait espérer qu'il réussirait quand même à en saisir les troubles et manifestement il était à côté de la plaque. Ses enfants devenaient des extraterrestres et lui l'adulte à qui on ne disait rien. Marco s'attendait donc à un nouveau silence de la part de Tallulah pendant qu'il prenait sa température malgré tout soucieux du bien être de sa petite loutre. Marco avala sa salive et son air de travers quand elle répondit. Brutalement. Elle était enceinte. Instinctivement il posa sa main sur son coeur même si il ne savait plus si ce dernier se trouvait à gauche ou à droite. Marco s'assit sur le bord de la baignoire. Son visage d'ordinaire hâlé était pâle et ses yeux grands ouverts scrutaient le vide.

- Tu... Tu n'es pas vierge ?


Marco tombait complètement des nues. Pour lui Tallulah tout comme son petit Connor était vierge et aussi pure que la neige qui venait de tomber du ciel. Savoir qu'un homme l'avait touché sa toute petite loutre lui donnait la nausée et maintenant il comprenait ce que devait ressentir les pères quand un imbécile venait leur demander la main de leur fille. Il avait l'impression qu'on venait de lui voler son coeur. Sa petite fille n'en était plus une et il n'y pouvait rien. Un saligaud au cul terreux lui avait voler sa virginité sans même l'épouser et il devait faire avec. Tiens prends ça vlan dans les dents Marco. Plus vierge et surtout enceinte. Il fallait qu'elle lui laisse les toilettes parce que lui aussi allait pas tarder à dégueler. Il attendait la venue de la caméra cachée mais dans ces moments là la blague durait atrocement longtemps tellement qu'il fallait bien composé avec. Sa fille de seize ans était enceinte et il ne pouvait rien y faire à part la fermer et l'aider à assumer parce que Tallulah restait avant tout sa petite loutre. Les bras de Marco s'ouvrirent pour acceuillir le corps de sa fille. Il avait besoin qu'elle vienne se réfugier contre lui et de sentir son odeur de poupée. Il avait besoin de sentir que malgré tout elle resterait sa fille et lui son père.

- Est ce que je peux savoir à qui je vais devoir botter le cul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce matin [Tallulah]   Lun 2 Fév - 16:37

Sa préférence tournée vers le sexe féminin aurait pu l'écarter d'être mère à un si jeune âge après des rapports sexuels, mais Ugo avait été là, sur le bord de la route, tous deux alors si insouciants, si peu prévenants, trop dans l'instant et pas assez dans le futur. Une nuit unique qui ne se reproduirait jamais avant suffi à bouleverser bien des existences, une fois avait suffi. Et la voilà, enceinte alors qu'elle se disait qu'à préférer les filles, cela faisait un souci de moins. Pourtant, son petit ange venant à naître, n'avait rien d'un souci. La jeune femme ressentait une bouffée de fierté indescriptible, un maelström d'émotions toutes intenses et contradictoires en caressant son ventre. Plus elle prenait du poids, plus elle était heureuse et des vagues d'amour pour cet être qu'elle ne connaissait pas encore lui tournaient aisément la tête.

L'inquiétude vrilla ses tempes alors que Marco avait tout les signes d'une crise cardiaque. Et puis il s'assit, les secondes passèrent tandis que les yeux scrutateurs de la jeune femme surveillaient le moindre signe alarmant, sujette à la panique en le voyant aussi pâle et... égaré. Mais après tout, il venait d'apprendre une nouvelle aussi... énorme... de manière on ne peut plus abrupte. Tout le monde n'avait pas sa capacité à encaisser les nouvelles, déjà qu'elle, elle avait eu du mal lorsqu'elle avait découvert qu'elle était enceinte alors Marco...
Sa question laissa Tallulah légèrement hébétée. Plus vierge ? Elle lui annonçait qu'elle était enceinte et lui s'inquiétait de sa virginité ? Elle se sentit si soulagée qu'elle eut envie de rire face au visage soudainement défait de son père mais se mordit la lèvre avant de secouer tout simplement négativement la tête, retenant toute remarque.

Sans une once d'hésitation, elle gagna tant bien que mal les genoux de Marco, tentant de ne pas trop l'écraser avec sa prise de poids, appuyant son dos contre le torse de son papa poule. Sa deuxième question la prit encore plus de court que la première et elle remercia le ciel que Marco ne puisse voir son visage puisqu'elle lui tournait le dos. Pendant un instant, elle réfléchit puis finit par lâcher un soupir.


"Personne papa. Personne d'autre que moi ne réclamera cet enfant."
Revenir en haut Aller en bas
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 115

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ce matin [Tallulah]   Jeu 5 Fév - 12:41

Assis sur la lunette des toilettes, Marco esquissa un faible sourire quand Tallulah vint prendre place sur ses genoux. Il entortilla l'une de ses mèches brunes autour de son doigt et soupira lentement au-dessus de son épaule. Il ferma les yeux et ressassa dans un flashback accéléré tous les moments les plus forts qu'il avait partagé avec sa petite fille. Il la voyait maintenant aujourd'hui entrer beaucoup trop tôt dans le monde des adultes comme sa mère à peu près au même âge. Le destin avait l'air de se jouer de lui et il avait du mal à imaginer Tallulah avec son futur gros ventre de femme enceinte. Il avait vu Lola la mère de Tallie sombrer peu à peu à cause de sa famille qui l'avait abandonné. Et maintenant c'était à son tour de prendre sa décision. Allait-il soutenir sa fille ou pas ? Il menait déjà un combat contre Manny qu'il jugeait incapable de s'occuper d'un bébé... avec Carrod. Il aurait tellement l'air ridicule à considérer sa fille comme plus apte d'élever d'un enfant. Marco préférait la mettre en garde. Il savait que tout ce qu'à impliquait de devenir parents et prévenir sa fille que les nausées n'étaient qu'un avant goût de ce qu'il l'attendait réellement.

- Tallie... Tu sais je me suis battu des années pour avoir la chance de devenir père. Avoir un bébé c'est... indescriptible. Tout le monde te dira que les moments de bonheur éclipseront les moments douloureux mais à quinze ans on a encore toute la vie devant soi et on a pas forcément le courage de se dévouer corps et âme à une autre personne. Parce que c'est ça Tallulah. Un enfant tu peux pas le tromper ou rompre avec lui. C'est pour la vie, c'est bien plus profond qu'un mariage. Tu pourras pas revenir en arrière ma petite loutre.

Marco ne voulait pas lui demander d'avorter. Il connaissait sa fille. C'était une idéaliste. Elle se croyait aussi forte mais Marco pensait qu'elle ne serait pas assez forte pour affronter tout ça. Surtout qu'elle était seule. Marco voulait des précisions sur le père inconscient de cet enfant. Il allait le désoser et le brûler à l'acide avant de l'égorger. Pour finir il le pendrait par les pieds à l'entrée de sa maison. Sauf si Paige avait un pénis, le père devait sûrement être Ugo. Ou un autre. Tallie et lui n'avaient plus eu de discussion depuis si longtemps, qu'il ne savait plus qui partageait sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ce matin [Tallulah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce matin [Tallulah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: Les habitations-