AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Mar 9 Mar - 0:09

Cruz était odieux. Beth ne pouvait pas le laisser dire de telles choses. Elle ne pouvait pas aimer un homme qui niait sa paternité. Elle ne pouvait pas aimer un lâche. Et pourtant, il la faisait craquer. Elle était totalement faible face à lui, aussi faible que la dernière feuille sur les branches d'un arbre en plein automne, qu'un simple coup de vent peut faire tomber en moins d'une seconde. Beth était cette feuille, à la merci de son fils, de son amour, de ses pulsions, de son immaturité. Elle ne pouvait lui résister, elle n'en avait pas la force.
ELle ne répondit tout d'abord rien. Ni en ce qui concernait leur fille, ni en ce qui concernait le fait qu'elle pouvait devenir la femme d'un autre. Elle se laissa totalement aller, tremblant de plaisir sous les faibles caresses de Cruz. Ces baisers lui remémorèrent les débuts de leur amour, les folles nuits d'amour, de passion. Tant de beaux souvenirs que Beth ne pouvait que se laisser faire, tout en prenant également l'initiative de l'embrasser, un baiser passionnel comme elle n'en avait encore jamais offert à aucun homme. Un baiser qui lui retourna la tête, lui coupa le souffle et lui provoqua des petits papillons de plaisir dans le bas ventre.
Sentant la main de Cruz atteindre ses hanches, elle les cambra, et enfouit son visage dans son cou, humant l'odeur naturelle de son fils mélangée à celle de son parfum si ennivrant. Elle passa la main dans ses cheveux, mordilla l'oreille de Cruz, et l'embrassa à nouveau, un baiser fougueux et sauvage.
Beth savait qu'elle ne se contrôlerait plus, même si la maison grouillait de domestiques, même si n'importe qui pouvait débarquer. Elle savait qu'elle aller succomber à son fils, si ce dernier le désirait. Elle se trouvait faible. Elle se trouvait horrible de préférer l'amour de Cruz à sa fille. En cédant aussi facilement à son fils, elle privait Prudence de père. Elle qui s'était jurée d'être une meilleure mère était en train de faire une erreur qu'elle regretterait sûrement. Pourquoi Cruz n'était-il pas plus mature ? Pourquoi n'acceptait-il que le bon côté de l'histoire, celui où il suffisait d'être là pour Beth, de la rendre heureuse et de la satisfaire comme le ferait n'importe quel homme. Pourquoi n'était-il pas aussi le nouveau chef de famille, cette famille dont Beth rêvait tant.
Tout ceci suscita en Beth une colère certaine, et bien qu'elle rêvait d'écarter les cuisses et de faire remonter sa jupe pour que Cruz la prenne à nouveau, elle s'écarta violemment de lui, après avoir passé ses mains le long de son torse jusqu'à son point sensible. Là, elle s'arrêta net, et s'écarta, le regard suppliant. Suppliant de ne pas se contenter de lui donner que ça, mais de se donner tout entier. De recommencer réellement à zéro, elle, lui et leur fille.


- Non Cruz, je ne peux pas. On ne peut pas recommencer à zéro. On ne peut pas faire comme si ELLE n'existait pas. Elle fait partie de toi autant que de moi. Et du coup, je suis bancale, parce que tu n'es pas là, tu n'es pas avec moi, alors je n'avance plus. J'ai besoin de toi, elle a besoin de toi. Il n'y a que le sexe qui t'intéresse, c'est ça ?

Beth commencait à crier, à pleurer, elle était totalement déstabilisée, et elle qui avait horreur du mélodrama ne pouvait s'empêcher d'essayer de toucher la corde sensible de Cruz.

- Je ne veux pas de ça entre nous. Je ne veux pas que ce soit qu'une histoire de sexe. J'ai pas renoncé à ma vie pour ça. J'ai pas donné la vie pour ça. Si tu me veux, il faudra bien plus que tes baisers Cruz. J'en peux plus.

Beth s'écroula, pleurant alors accroupi contre le mur de la cuisine. Elle avait besoin de l'épaule de Cruz et de ses bras pour se consoler, mais elle savait qu'elle ne les aurait jamais. Alors, pour ne pas souffrir encore plus, elle lui dit :

- Ne t'approche pas de moi si c'est pour m'aimer comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Mer 10 Mar - 9:52

C'était tellement bon de la sentir à nouveau contre lui. Le fait qu'elle cède qu'elle le laisse à nouveau accéder à son coeur et à son corps. Il était heureux de voir qu'elle était à nouveau sur la même longueur d'onde que lui et que Beth aussi voulait tout oublier l'espace d'une nuit. Mais quand elle le repoussa une vague de froid l'enveloppa tout entier. Il serra les poings parce que l'entendre résumer leur relation si particulière à une simple histoire de sexe le rendait dingue. Il se sentait insulté et considéré comme un adolescent en manque. Même si objectivement la réaction de Beth était plus que compréhensible. Mais pour Cruz la sienne aussi. Il était tellement paumé. Tout ce qu'il voulait pour le moment c'était de la tendresse. Du sexe bien sûr. Mais c'était surtout son corps nu contre le sien. Ne pas penser aux autres qui ne manqueraient pas de le juger en comprenant la nature de leur relation. Ne pas penser à ce bébé magnifique qui le faisait se sentir empli de fierté et de terreur. Il se sentait fort et vulnérable maintenant que Prudence était dans sa vie. Il tremblait et Cruz sentait qu'une autre coupe de fruit allait faire les frais de sa colère.

- Pas du tout ! Et tu le sais très bien !

Il criait. Fou de rage et de colère contre elle et la place d'Adrian² qu'elle voulait lui faire prendre. Il refusait de s'écraser devant elle et prendre sur ses épaules le fardeau d'une vie de famille parfaite. Il l'aimait et il adorait Prudence mais être un père de famille. Maintenant. A son âge. Lui qui avait à peine vécu. Bien sûr cet enfant était le sien et il devait prendre ses responsabilités. Quand elle s'écroula il se précipita vers elle pour lui porter secours avant qu'elle ne prononce sa dernière phrase comme une sentence.

- Très bien.

Cruz, la mâchoire serrée quitta la cuisine puis la maison en claquant la porte derrière lui.


[Fin pour moi Neutral]

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Jeu 11 Mar - 1:59

Son corps entier tremblait. Ugo était comme paralysé par la scène qui s'était offerte à ses yeux, lui qui se dirigeait tout innocent vers la cuiqine histoire de grignoter la première chose qu'il trouverait dans le frigo. Les yeux exorbités il venait tout bonnement d'assister à la séquence la plus foutrement dégueulasse de son existence, à savoir, sa propre mère, celle qui lui avait donné la vie, celle qui l'avait élevé et protégé, celle qui lui avait inculqué des notions primordiales, des valeurs en train de toucher son propre frère, son propre sang, sa propre chair, l'etre même ayant quitté ses entrailles pour la vie...de l'embrasser, de parler de paternité et d'autres choses tel que le sexe qui avait purement et simplement écorché ses oreilles. Dans quel monde vivait-il ? Dans quelle maison évoluait-il ? Et voilà que sa vie dégringolait tel un chateau de cartes, voilà qu'il était vouait à la damnation éternel pour être né dans une véritable barraque de détraqués. Putain de bordel de merde, le jeune garçon avait juste envie de se pincer et de se dire que non, ce n'était pas la vérité, juste la blague de l'année, non sa mère ne pouvait pas avoir une foutue liaison incestieuse avec son frère, non sa soeur ne pouvait pas être la fille de son frère. Tout se mélangeait en lui à mesure que son estomac se retournait. Il pencha la tête en avant pour en vomir le contenu, se soulager de cette nausée et il restait là, perdu à entendre les pleurs d'une mère en détresse. Que devait-il faire bordel ? Que leur était-il donc tous arrivé ? Une seule solution était possible, sa mère avait infanté le diable, et plus il grandissait, plus il instaurait le néant. Le pas incertain, il avança au sein de la cuisine, Beth était toujours là, en pleurs, débraillée. Cette simple vision, termina de le bouleverser... Elle restait sa mère...et les larmes aux yeux, il se laissa glisser à ses cotés sur le carrelage pour la prendre et la serrer contre son torse.
Revenir en haut Aller en bas
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Jeu 11 Mar - 13:24

Beth savait qu'elle avait joué avec le feu, elle savait qu'elle ne pouvait pas en demander à Cruz, et pourtant, elle l'avait fait. Pour elle, et pour lui. Elle avait besoin de ne pas céder à nouveau à la tentation si vite pour ne pas souffrir encore quand Cruz partirait vers une autre. Elle voulait l'avoir tout à elle, et ce n'était pas encore le moment. Elle voulait que leur relation soit belle.
Quand elle l'avait entendu crier, elle savait qu'il avait été blessé, par sa faute, et les sanglots s'emplifièrent. Mais c'était trop tard. Le mal était fait.
Elle ne pouvait rien rajouter d'autre, pleurant et souffrant accroupie sur le sol. Les images de leur amour défilaient sous ses yeux. Personne à part lui et elle ne pouvait comprendre. Personne ne pouvait percevoir ce lien unique qui les liaient l'un à l'autre pour l'éternité. Elle savait que c'était toujours pareil. Quand quelqu'un voyait quelque chose ou quelqu'un de différent, il était effrayé, prenait peur, un peu comme au Moyen-Age on maltraita Quasimodo pour sa bosse sur son dos et son visage moins joli que celui de Phoebus, alors que dans l'histoire, le pourri, c'était ce putain de Phoebus. Elle savait qu'elle devrait alors se battre pour récupérer Cruz, et pour faire accepter aux autres leur union.
Elle était en retard à son rendez-vous mystère, ce rendez-vous qui avait rendu jaloux Cruz, alors qu'il n'était nullement question d'un amant. Elle avait juste rendez-vous avec celui qui pourrait lui fournir la clé de leur nouvelle histoire d'amour. Celui qui prouverait que Beth n'était pas la mère de Cruz. Mais dans cet état, elle ne pouvait s'y rendre. Elle resta interdite, assise sur le sol, pleurant.
Alors qu'elle pensait avoir atteint les limites de sa souffrance, son coeur manqua de s'arrêter de battre quand elle vit Ugo. Ugo. Son fils. Venait-il d'assister à cette scène ? Ou voyait-il juste la mère qu'il haïssait le plus au monde, faible, pleurant sur le carrelage froid de la cuisine ? Elle n'était pas en mesure de savoir, ni même d'y réfléchir. Tant pis si la vérité éclatait, elle était prête. Et elle savait au fond d'elle que son fils ne savait que trop bien ce que c'était que de se battre pour faire accepter son amour aux autres. Peut-être finirait-il par le comprendre. Elle ne lui en demandait pas tant de toute façon. Elle réclamait juste son fils, son unique fils désormais. Pour qu'ils retrouvent leur repère. ELle savait qu'elle ne devrait plus être la mère étouffante qu'elle avait été, mais peut-être juste la mère présente pour son adolescent sur le point de devenir adulte.
Quand elle le vit venir s'asseoir auprès d'elle, voyant sa tête défaite, elle comprit qu'il en avait vu plus qu'il ne l'aurait du. Elle était de toute façon trop faible pour se jusfifier, et mentir ne l'intéressait pas. Ugo n'était pas gogol (a).
Elle se laissa aller contre lui, contre son torse si réconfortant, ne pouvant dire le moindre mot. Puis, une fois les sanglots apaisés, elle essaya d'ouvrir la bouche :


- Ugo .. je ...

Elle soupira, ne parvenant pas à sortir le moindre son. Que pouvait-elle dire de toute façon ? Elle s'attendait à entendre de la bouche de son fils un flot de paroles la faisant passer pour une personne répugnante et criminelle. Elle n'avait donc pas la force d'en dire plus. Et puis, quelle que soit la situation, elle était une femme brisée par une histoire d'amour, même si cette histoire n'était pas des plus saines aux yeux des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Ven 12 Mar - 22:17

Cela faisait bien longtemps, voir jamais qu'Ugo avait été touché par sa mère. Il la découvrait autrement, allongée sur le carrelage marbré de la cuisine, elle n'avait plus rien de cette femme si forte et calculatrice, elle était juste une brindille arrachée. Elle était au plus mal, et cette simple vision suffisait à tout remettre en cause, notamment le dégout du jeune homme pour l'autorité parental et donc pour ceux qui s'en chargeait. Il découvrait une autre facette de sa mère, elle n'était plus une folle alliée, elle était une femme fragile et blessée et le fait même que son putain de frère ait un rapport avec ça avait le dont de changer la donne, de le foutre totalement hors de lui. Tout devenait archi clair, ce n'était pas Beth, ni même Adrian les responsables de cet échec...Et même qu'ils avaient du s'aimer comme des dingues, et même qu'ils avaient cru aux merveilles de la vie, mais le démon avait surgit et caché sous les traits de son laidron d'ainé, il avait semé le trouble et la discorde, il avait déchiré une famille entière sans la moindre once de culpabilité. Il avait fait fauter la plus droite des mères et rien que pour le mal qu'il lui avait fait, à lui, durant toute sa vie, il méritait de payer. Ugo avait toujours eu la force de repousser le conflit, avait toujours eu le gout de la non violence, mais c'était trop. Cruz avait commis l'irréparable, et désormais, il devait payer, il devait l'exorciser !
Le jeune Preston attrapa entre ses mains le doux visage de sa mère, et caressa ses joues humides, il avait envie de la rassurer, envie de lui dire que tout ça ne serait bientôt qu'un sale souvenir. Embrassant la pommette de Beth, la serrant comme un forcené contre lui, il se redressa, la laissant un plan, pour simplement articuler d'une voix hantée par la haine :


"Cruz va payer maman, je te le promet..."

Et sur ces mots annonciateur d'un grand malheur, prémices de l'ultime fin de la dramaturgie prestonienne, il quitta la cuisine. Il avait tant de choses à faire, avant de mettre fin au cauchemar de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   Ven 12 Mar - 22:34

Dans les bras d'Ugo, Beth se laissa totalement aller. Tant pis si elle se montrait faible aux yeux de son cadet. Elle était partagée, tiraillée entre deux sentiments qui ne pouvaient coexister. Brisée par Cruz, elle avait envie de mourir, de mettre fin à sa vie sur le carrelage de cette cuisine si froide. Mais elle était aussi soulagée. Soulagée de retrouver son fils Ugo, et soulagée d'être libérée à moitié du terrible secret, du terrible fardeau qu'elle portait sur ses épaules depuis quasiment 1 an. Elle n'était même pas effrayée par le fait qu'Ugo savait. Au contraire, c'était libérateur. Et tous ces sanglots étaient signe qu'elle relachait la pression. Que pour la première fois, elle laissait éclater son chagrin, et elle ne prenait pas peur de l'exposer. Elle était vulnérable en amour.
La présence d'Ugo était sa bouée de secours. Il venait de lui sauver la vie, elle le savait. S'il n'était pas intervenu, Beth aurait commis l'irréparable après le départ de Cruz. Elle n'aurait pas mis fin à ses jours d'elle même, seulement, elle le savait, son coeur se serait arrêté de battre, tout simplement, tout naturellement, comme privé d'oxygène. Mais Ugo avait été là, et elle revivait. Elle respirait son parfum, sa fraîcheur, son innocence, malgré toutes les femmes qu'il avait voulu épouser, et celles qu'il avait mis en cloque. Elle retrouvait son petit bout de chou frisé. Si bien qu'elle n'eut même pas la force de contredire Ugo, de le stopper, de lui dire qu'elle aussi était fautive, qu'elle aimait Cruz. Elle le laissa se remplir de haine et quitter la cuisine, se disant que c'était mieux ainsi. Avant qu'elle ne trouve une solution. Avant qu'elle ne puisse trouver une issue de secours, pour Cruz et elle. Pour leur enfant.
Restant encore quelques instants sanglotant dans la cuisine, Beth finit par se lever, et après s'être passé un peu d'eau sur le visage, sa crise de tétanie n'apparaissait plus sur son si beau visage. Elle quitta la maison pour se rendre à son fameux rendez-vous, rendez-vous qui allait peut être lui sauver la vie. A elle. A Cruz. A eux.


FINIIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Conseils d'un... père (?!?) à sa fille [PV Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-