AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Dim 28 Fév - 17:07

Ne te laisses pas bercer

...par tes illusions.

    Cela devait faire un bon quart d'heure que Chloé était ici, le regard un peu perdu dans le vague, sans pour autant avoir l'air paumée. A la base rien ne devait la conduire ici, sur ce terrain vide, mort et sans la moindre utilité si ce n'est d'abriter les ombres de Degrassi, de garder secret les deals qui s'y déroulait. Ca faisait d'ailleurs un petit moment qu'elle n'y avait pas mis les pieds pour ces raisons. Comme si son escapade en Californie avec le bouclé des Preston avait eu raison de son propre petit trafic, lui ôtant certains de ses maux, lui insufflant en échange l'envie d'être meilleure. Aux yeux d'Ugo tout du moins, puisqu'elle lui avait fait cette promesse, à lui et à lui seul, se moquant bien du reste du monde. Les autres ? Qu'ils aillent tous se faire voir ! Elle n'avait plus rien à faire ici, et pourtant c'était comme si elle avait pris racine à ce même endroit, où Cruz lui avait cracher au visage ce qui semblait être une vérité. Elle revenait sans cesse ici, parce qu'au fond, elle aimait cet endroit. C'était ici qu'elle avait forgé ce satané caractère, que beaucoup considérait comme un carafon de merde ; c'était en quelque sorte cet endroit qui avait fait d'elle ce petit bout de femme têtu et froid. La nature l'avait armée ainsi, et ce terrain n'avait fait qu'aiguisé la lame, la rendant toujours plus fine, lisse, et blessante.

    Elle revoyait tout ce qui avait pu se passer ici, des images parfois bien floues, et d'autres qu'elle aurait voulu à jamais disparues dans les méandres de sa mémoire, se révéler bien plus nettes. Ugo lui demandant de faire une énorme connerie, Cruz... Elle secoua doucement la tête, comme pour se le sortir une bonne fois pour toute de la tête, alors qu'elle savait pertinemment que ça serait bien trop simple, et qu'elle en était de toute manière incapable. Alors qu'elle allait se décider à faire demi-tour, commençant à sentir la fraicheur de cette nuit sans étoile, enfonçant ses mains dans les poches de son manteau de cuire, elle aperçut une silhouette se dessiner à la faible lumière d'un lampadaire. Elle fronça légèrement les sourcils, cherchant à identifier l'individu, sans grand succès. Sa curiosité finit par l'y conduire, et tant pis si elle interrompait un quelconque échange.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Dim 28 Fév - 17:32

Ruiné. Fauché. Minable. Mais besoin de se défoncer. Pour oublier. Oublier la chute de l'empire de Warhol Empire [Ah ah!]. Oublier qu'il ne baisait plus Charlie. Qu'il l'avait jamais même sauté. Oublier que toutes les filles qu'il avait tenu entre ses cuisses musclées n'étaient que des écervellées avides de sexe et de jouissance. Rien de plus. Warhol n'avait maintenant plus que le titre de roi, mais il n'en était plus un. C'est vrai, un roi sans couronne n'a plus lieu d'être. Un peu comme un Warhol sans un dollar en poche et sans Charlie. Certes, il avait Cruz. Mais bizarrement, l'autre sexe ne l'avait jamais attiré. Même pour du fric il ne virerait jamais de bord. Jamais.
Par contre, pour de la came, il était prêt à presque tout. Même à aller en trouver moins chère et de moins bonne qualité dans un terrain vague puant et desert. Il n'avait plus les moyens de payer son dealer de luxe. Il allait devoir descendre d'une gamme et se taper les petits dealers de pacotille.
Dealeur ... ou dealeuse ... La fille qu'il aperçevait au loin n'avait rien d'une sainte, mais de là à penser qu'elle dealait ... Warhol eut du mal. S'il n'en avait pas entendu parler par une source sûre, il n'aurait jamais parié que cette fille allait être celle qui allait lui vendre sa dope bas de gamme. Mais s'il le fallait, il passerait par elle. Et sur elle, au passage. Elle avait l'air bonne. Un peu grosse à son goût. Il faut dire qu'après Charlie, toutes les filles étaient obèses aux yeux de Warhol, à part Barbara avec qui il gardait un certain souvenir d'une certaine soirée.
S'avancant vers la silhouette blonde, il commençait à ressentir le besoin de se faire un rail de coke. Alors, c'était ça, finalement, être accro ? Après avoir été accro au sexe, il l'était à la poudre blanche. Ce qui pour lui avait été jusqu'à maintenant juste un loisir devenait une vraie drogue. Jamais il ne s'était sentit aussi dépendant à la coke qu'au sexe. Mais maintenant, il l'était aux deux, et c'est comme un pauvre quelconque toxicoman qu'il accosta Chloé prêt à la sauter pour avoir quelques grammes supplémentaires gratuits.
Une fois assez près d'elle, il leva le menton en sa direction, et avec son air de Warhom Empire, il lui dit :


- C'est toi Blanche Neige ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Dim 28 Fév - 19:25

    Elle s'était avancée dans le simple but de voir qui se trouvait ici, alors qu'elle s'y était pensée seule. Pour une fois, ça aurait presque relever du miracle ; et pour preuve, ça devait être impossible puisqu'il y avait toujours quelqu'un sur ce fichu terrain que tout le monde qualifiait de désertique. Les trafics étaient si nombreux que ce lieu en devenait presque l'un des plus fréquentés de Degrassi ! Sa curiosité avait guidé ses pas, et en reconnaissant les traits de Warhol à la faible lumière orangée de l'un de derniers lampadaires fonctionnant encore sur ce terrain, elle ne pu s'empêcher de penser : « P*tain de curiosité. » Depuis quand ce mec venait-il par ici ? Il n'était plus aux pieds de la Reine des salopes, qu'on ne prendra pas la peine de nommer ? Chloé parut surprise, peut-être même plus que lorsqu'elle avait découvert Cruz, achetant à un morveux de quoi se retourner le cerveau en s'explosant les narines... Elle était loin de croire à ce mythe qu'il incarnait aux yeux de nombreuses petites écervellées, sachant pertinemment qu'il se cassait littéralement la gueule de son trône de bouffon.

    « Blanche Neige ? Peut-être. -commença-t-elle par répondre, ne lui lançant pas le temps d'en placer une en reprenant aussitôt : Qu'est-ce que tu fais là ? T'as perdu Charlie ? Ta "Blanche-Fesse" n'est pas dans les parages, désolée... » Elle grimaça légèrement à sa propre réplique, voyant bien que même ce surnom ne pouvait pas aller à cette nana. Si on en croyait les rumeurs, il n'y avait que le train qui ne lui était pas passé sur le corps. Et rien que d'y penser, Chloé en était déçue !
    Elle le détailla de la tête aux pieds, d'un simple regard. Warhol avait tout du client paumé, en manque, cherchant quelque chose pour le soulager, et bien loin de ressembler à une jolie poitrine et une paire de cuisses. Elle se mordit l'intérieur des joues, pour retenir quelques paroles, faisant allusion à Cruz, du fait que ces deux là se mettaient à revoir à la baisse les critères de sélection des lieux qu'ils fréquentaient. C'était bien la dernière chose à faire que de parler de lui, surtout à Warhol.
    Sans rien ajouter, elle s'empara de son paquet de cigarettes, et glissa l'une d'elle entre ses fines lèvres. Elle s'abrita de la légère brise d'air, jouant de la roulette de son briquet sans grand succès. Chloé finit par s'énerver, comme à chaque fois que ce dernier refusait de s'allumer, et le jeta par dessus son épaule. Elle releva le regard en direction de Warhol.

    « T'as du feu Surton ? »

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Dim 28 Fév - 20:11

Il devenait fou. Fou de ne pas la voir. Fou de ne pas la voir. La sentir. La toucher. La baiser. La sniffer. Il mélangeait tout. Charlie, la came, la came, Charlie. Charlie était sa drogue. Sa drogue était Charlie. C'était un cercle vicieux. Et sans fric, il n'avait ni l'une ni l'autre. Quand il était SDF, à savoir Sans Difficultés Financières, il se souciait peu de tout ça. Pire. Il pouvait ne pas la voir, elle ne lui manquait pas. Mais c'est quand on ne peut plus avoir quelque chose, ou quelqu'un, que l'on ressent le manque. Pas quand on sait qu'on peut à tout moment la retrouver.
Il commencait à trembler. Il était pathétiquement pathétique. Un vrai tocard. Il ne vallait pas mieux que ceux qu'il avait méprisé pendant toute la durée de sa vie. Il ne vallait plus rien, au point de se rabaisser à se rendre dans cet endroit lugubre pour se procurer de quoi planer pendant 5 minutes avant de partir en bad trip.
QUand Chloé fit allusion à Charlie, il manqua de se jeter sur elle pour l'assomer. Il ne supportait pas qu'une fille du rang de Chloé parle sa Charlie, ni ne prononce son nom. Et puis, en période de manque, l'évocation de Charlie le rendait tout simplement dingue. Et en manque, il l'était. Il tremblait réellement comme une feuille. Il ne devait pas aller par quatre chemins avec cette fille, elle ne devait pas être assez informée des habitudes du milieu hupé de Degrassi, il n'allait donc pas se comporter avec son dealer de star, il allait y aller cash, lui balancer le fric, ou lui mettre dans le soutif, lui proposer de la faire jouir le temps d'un plan cul, et récupérer en échange sa poudre blanche, ou les pilules qu'elle voudrait bien lui fournir, et s'empresser de rentrer dans sa suite, et de se défoncer, en solo, sans partager avec Cruz, car il n'était pas capable d'attendre ce putain de fils de riche encore riche qui s'inventait un mal être existentiel alors que, selon Warhol, iil avait une vie de rêve. Le simple fait d'avoir en mère Beth Preston était une bonne raison d'aller toujours bien. Beth était le fantasme sexuel de Warhol depuis sa plus tendre enfance. Alors il ne pouvait pas comprendre pourquoi Cruz fuyait à ce point sa mère, se réfugiant dans cet hôtel impersonnel et bourré de traces blanches ... qu'elles soient en poudre ou en liquide, la jouissance masculine se mêlant aux substances illicites.
Il tendit machinalement son briquet gravé à ses initiales à Chloé, pressé de passer à la suite. Il se rapprocha alors encore plus d'elle, lui attrapant la hanche, et se penchant vers son oreille, il lui dit à voix basse :


- Et toi, tu as ce pour quoi je suis là ?

Tout en disant cela, il soortit de sa poche de jeans les billets qu'il avait pu recueillir pour les approcher de la poitrine de Chloé, la prenant pour une vulgaire strip teaseuse à qui il allait donner le billet pour qu'elle retire un vêtement. Là, c'était pour qu'elle le fasse planer et oublier qu'il était pauvre et sans Charlie. Qu'il était un loser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Lun 1 Mar - 18:24

    Le voir dans un tel état aurait pu surprendre Chloé. Tremblant comme une feuille, lui qui paraissait si fort et solide. Son corps payait le prix fort par ce manque, imposant la désagréable sensation de ne pas pouvoir tenir le coup sans une nouvelle dose de drogue. Dépendant, il l'était devenu, et Chloé n'avait besoin que d'un coup d'oeil pour l'affirmer. N'importe qui pouvait faire un tel constat d'ailleurs. Elle gardait à l'esprit ce détail, ayant bien conscience qu'un excès de colère ou d'impatience pouvait lui faire péter une durite, mais ça ne l'empêcha pas de lâcher cette réflexion au sujet de Charlie. Sujet sensible ? Elle n'en avait que faire... De toute façon, pourquoi le prendre avec des pincettes ? Elle avait l'habitude des brutes, elle avait quasiment toujours eut à faire à de vrais sauvages, donc Warhol paraissait être un enfant de coeur à côté d'un mec comme Will par exemple. Qu'allait-il faire dans le cas où elle jouerait un peu trop avec ses nerfs ? La frapper ? Elle avait déjà fini le visage contre l'asphalte... La brutaliser ? Elle avait déjà servit de poupée de chiffon, secouée dans tous les sens. La menacer plus sérieusement pour la faire flipper ? Sûrement impossible de battre une arme à feu coller sur sa tempe à son réveil... Peut-être la cramer avec le briquet qu'il venait d'actionner tout près de son visage, lui permettant d'allumer cette satanée cigarette. Enfin, elle ne s'en inquiétait pas tant que ça à vrai dire.

    A peine eut-elle le temps d'expirer une bouffée de fumée, qu'elle sentit la main de Warhol se poser sa hanche, rapprochant leur deux corps. Le jeune homme se pencha à son oreille, et lui tendit quelques billets. Elle recula légèrement son visage, balada son index sur la joue de l'adolescent et répliqua à voix basse :

    « Tu vas gentiment éloigner tes mains de ma poitrine. C'est une maladie chez vous de me prendre pour une traînée ! » Pas faux... Visiblement elle véhiculait l'image d'une véritable salope ; ou alors Cruz avait fait une charmante description de la miss Kennedy à son grand ami Warhol. Quoique ça, elle en doutait. Comme s'il allait parler d'elle ? Quelle blague ! Elle finit par poser sa main sur le torse de Warhol, afin de le pousser et donc de se libérer. Ce pour quoi il était là ? Oh il devait bien lui rester quelques pilules, pour le simple plaisir de l'escroquer de deux, trois billets verts, non ? Se retrouver sur ce terrain, face à un mec encore plus paumé qu'elle, dealer ainsi, lui rappelait la petite nana complètement barrée qu'elle avait été, celle qui acceptait tout et n'importe quoi pour se faire du fric, pour gravir doucement des échelons qu'elle seule semblait percevoir, dans le simple but de détrôner cette fade Lily-Rose. D'ailleurs, elle devenait quoi elle ? Elle avait peut-être enfin largué sa loque de petit ami pour se faire officiellement sauter par Elijah...

    Fixant Warhol, elle sortit du fond de sa poche un sachet, contenant une dizaine de petites pilules, semblable d'apparence à des bonbons. Oh oui, de véritables douceurs, un vrai plaisir pour les drogués dans son genre. Elle le secoua sous son nez, et décida de le provoquer encore un peu.

    « C'est ça que tu veux ? »

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Lun 1 Mar - 19:33

Mais pour qui se prenait cette petite pétasse décolorée ? Elle n'avait même pas un grand oncle ou un cousin éloigné PDG d'une multinationale. ELle n'était rien, et elle faisait chier. Warhol n'était pas violent. Il était juste pervers, obsédé sexuel et surtout très con. Mais le manque pouvait le rendre violent. Il pouvait tuer pour pouvoir se procurer sa dose quotidienne et partir en bad trip avec Cruz. Alors il s'imagina en train de renverser de l'essence sur le corps de Chloé, et de jeter son briquet sur elle, agonisante, carbonisant sous ses yeux, et lui, hilare, récupérant ses 10 minables petites pilules qui le ferait planer une ou deux heures avant de le rendre à nouveau complètement malade et en manque.
Il lâcha alors brusquement son briquet, se faisant peur à lui-même de penser de telles choses, et regardant d'un peu plus près Chloé et le sachet de pilules qu'elle lui agitait sous le nez, il tenta de se calmer, de se maîtriser. Il n'était pas fou. Il ne pouvait pas devenir comme les copains de cette fille, se piquant avec la même seringue que 10 personnes et chopant le SIDA ou n'importe quelle autre maladie mortelle. Il avait la classe, il ne pouvait même pas accepter sa came. Il devait partir loin d'elle, retourner voir son dealer qui dealer des pilules en or brut, quitte à s'endetter, ou à envoyer Charlie faire la pute pour avoir sa marchandise gratos.
Il regarda plusieurs fois successivement Chloé et le sachet, et pris de panique, sans rien lui répondre, il se cassa, presque en courant. Il fit plusieurs mètres, les poings serrés afin qu'ils ne tremblent plus. Il commencait même à avoir quelques hallucinations, voyant Charlie rire à gorge déployée devant lui, se moquant de son état lamentable.
Ne tenant plus, il fit demi-tour et fut à hauteur de Chloé en moins de 5 secondes. La suppliant presque, il lui dit :


- Oui, s'il te plait, j'en ai besoin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Lun 1 Mar - 21:43

    S'il y avait bien quelque chose avec laquelle elle s'amusait encore de temps à autres, c'était avec les nerfs des gens. Si ce n'était pas Julian, ou encore un taré du Bad Circle, c'était le premier qui lui tombait sous la main qui y passait, suivant les situations, les opportunités qui se présentaient à elle. Là, il s'agissait de Warhol, Chloé le jugeant suffisamment affaibli, dans cet état de manque bien avancé. Un jeu d'enfant, un jeu qui se voulait même malsain dans ce cas-ci, relevant presque de la torture pour un adolescent aussi dépendant que lui. Elle n'en doutait pas, des cas comme lui elle en avait croisé un bon paquet. Enfin, il faut dire que faire mumuse à sa manière avec Warhol Empire était sacrément plaisant ! Avec ce sourire en coin, elle lui montrait ce qu'il désirait tant, sans le li céder pour autant. Ce taré aurait été capable de se barrer avec, sans les lui payer... Et ce, aussi vite que lorsqu'il sembla prendre la fuite.

    « Oup's ! » lâcha-t-elle, faussement embêtée... Car ça, franchement, elle ne l'était pas le moins du monde. A la base elle n'était pas venu ici pour refiler ses pilules au premier camé du coin, alors qu'il se casse en courant lui passait un peu au-dessus de la tête. Elle fit demi-tour, décidant de ne pas trop s'attarder, voulant rentrer se glisser sous ses draps, n'ayant plus la moindre envie de traîner. Mais le bruit de ses pas, pressé, la stoppèrent à nouveau ; comme s'ils l'avaient retenu. Un nouveau sourire se dessina sur ses fines lèvres, donnant à son visage d'ange des airs diaboliques. Il n'en pouvait vraiment plus le petit Warhol...
    « Wow... Mais c'est que le grand Surton me supplierait presque de lui refiler ces dix pauvres cachetons' ! » Bah quoi ? Cet air suppliant faisait son petit effet mine de rien! « T'as combien à me donner ? » Elle ponctua sa question d'un simple regard interrogateur, relevant le visage vers lui. Tout a un prix n'est-ce pas ? Même pour ce qui était de se niquer la santé avec ces m*rdes.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Mar 2 Mar - 18:18

Il était pathétique, et il s'en rendait bien compte. La simple présence de Chloé le lui faisait prendre conscience. Elle jouait de lui, profitait de la situation, et il le savait. mais il ne pouvait rien n'y faire. Il était à sa merci. C'était elle l'élément fort cette fois, elle qui dictait la règle du jeu, celui de payer pour se détruire. Pour une fois, celle à qui la vie avait rarement fait de cadeau se retrouvait sur la plus haute marche.
Tendant à Chloé la liasse de billets qu'il avait tenté de lui refourguer dans son soutien gorge, Warhol lui dit :


- Voilà ce que j'ai. Ca doit largement payer le sachet entier.

Il n'en était pas certain, mais il n'avait que ça. Ca, et son sourire, son petit cul de rêve et son sexe athlétique. Il se voyait mal lui proposer son cul et son sexe comme ça, du tac au tac, surtout qu'il n'était pas une pute. S'il proposait à Chloé une partie de sexe, c'était avant tout pour faire plaisir à la belle qui semblait manquer totalement de plaisir sexuel dans sa vie, vu le plaisir sadique qu'elle prenait à le mettre à ses pieds.

- Mais si tu veux plus, j'ai un gros paquet qui t'attend ici.

Il lui montrait son entrejambe, comme à son habitude avec son attitude perverse et d'obsédé sexuel. Finalement, il semblait reprendre des forces, la simple perspective de pouvoir planer dans quelques minutes lui redonnait des ailes.

[HJ : désolée, c'est pathétique, tout comme Warhol lol ! Mais je suis pressée en plus, je dois aller à mon cours de danse ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Mar 2 Mar - 21:04

    [Je n'ai pas fait mieux, mes révisions ont tué mes derniers neurones...]

    C'était peut-être, et même sans le moindre doute, la première et dernière occasion d'avoir une telle emprise, un telle pouvoir sur le jeune Surton. Impossible que cette force, ce sentiment de supériorité, ne se représente de si tôt en sa présence. Voir Warhol dans cet état, sans ce petit sourire agaçant et hypocrite, supérieur de surcroît, c'était un plaisir ! Réellement ! Un de ceux qui déclenche en vous une étrange sensation, de la joie... On ne peut s'empêcher d'être satisfait de voir ce sale gosse dans une merde semblable à la votre, et étant pour sa part bien plongé dedans ! Chloé ne prenait donc pas le risque de laisser filer cette opportunité, ayant trop besoin de ça, pour sa part, pour retrouver un peu de confiance, un peu d'aplomb. Les quelques derniers évènements qui avaient animé son quotidien l'avaient littéralement chamboulé, la déséquilibrant comme jamais sur le fil si fin qu'était sa raison.

    Warhol lui tendit finalement quelques billets, dont Chloé s'empara afin de les compter. Il y avait largement le compte, quand on savait comment elle s'était procurée ces pilules ; si bien qu'un élan de générosité sortant d'on ne sait trop où, carrément surprenant même, la poussa à lui rendre de la monnaie, tout en lui tendant de l'autre main le sachet.

    « Tu peux garder ton si précieux paquet, je n'en ai pas envie... Une prochaine fois, qui sait ? » -lança-t-elle simplement pour la forme, n'en finissant pas dans la douce provocation. Des mots qui allaient sûrement passer par une oreille de cet obsédé sexuel, et en ressortir par l'autre. Elle leva les yeux au ciel, soupirant doucement, puis glissa l'argent qu'elle venait de gagner dans la poche arrière de son jeans. Jouer avec ses nerfs avait été de courte durée certes, mais Chloé n'en avait pas tant espéré en l'apercevant sur ce terrain...

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Mer 3 Mar - 22:31

Il les avait. le simple fait de toucher le sachet lui procurrait un plaisir intense, et l'apaisait, comme si l'effet de la drogue agissait hors du sachet, sans même avoir pénétré son organisme. Finalement, ça avait peut être du bon de se fournir à bas prix. C'était un peu comme chez Tati. Tu as la même chose que les riches, mais en moins cher et en moins bonne qualité, mais de loin, ça y ressemble.
N'agissant pourtant jamais ainsi, Warhol là prit immédiatement une petite pilule bleue, ressentant un manque cruel s'emparer de lui et qui allait le bouffer de l'intérieur. De toute façon, il s'en foutait de faire ça devant Chloé, elle se doutait bien qu'il n'avait pas acheté ses pilules pour les glisser dans le pilulier de sa grand-mère.
Bien entendu, l'effet n'était pas immédiat, mais une fois encore, Warhol se sentait apaisé, serein, planant. A tel point qu'il ne fut même pas vexé que Chloé refuse une partie de jambes en l'air avec lui. Après tout, il savait qu'il finirait un jour par l'avoir, il s'était fait un point d'honneur à coucher avec toutes les filles à qui il parlait plus de 3 minutes 49. Et ce moment dans le terrain vague durait depuis bien plus longtemps que trois minables minutes. Pour Warhol, ils étaient même déjà presque aussi intime que lui et sa baby sitter quand il avait 5 ans. Et dieu sait ce qu'il s'imaginait faire avec sa baby sitter à cet âge là !
N'ayant pas forcément envie de repartir aussitôt, bien que l'idée de retrouver Cruz pour se défoncer à deux lui plaisait finalement bien, il décida de s'asseoir sur un vieux tronc d'arbre, juste aux côtés de Chloé qui le regardait, dubitative. Il sortit une cigarette roulée, l'alluma, en tira quelques taffes, et soupira tout en regardant le ciel et demandant à sa voisine :


- Sinon, tu as le coeur déjà pris ?

Et oui, Warhol était bien en train de tenir une conversation qui semblait pour une fois normale et posée, avec une fille de mauvaise réputation, dans un terrain vague. La drogue y était sûrement pour quelque chose même s'il était encore trop tôt pour pouvoir le dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Ven 5 Mar - 21:39

    A le voir, Chloé ne se sentait finalement pas si misérable que ça. Elle avait le sentiment d'être peut-être moins à plaindre que d'autres, ne se retrouvant pas dans de tels états pour sa part. Certes, elle n'avait jamais eu la vie très facile ; elle avait toujours traîné, terminant par s'entourer de gens peu fréquentables, beaucoup d'hommes d'ailleurs ayant comme ce besoin d'éliminer la moindre présence féminine pouvant se trouver sur son chemin ou ne serait-ce à ses côtés. Elle avait adhéré à l'étiquette qu'on avait bien voulu lui coller sur le front, celle de la dealeuse, peu regardante, légèrement paumée, et manipulatrice à souhait, usant de grands sourires aux airs angéliques pour dissimuler le démon qui semblait véritablement la posséder, aimant foutre le bordel autour d'elle. Mais désormais, alors qu'elle faisait un réel travail sur elle, ne pouvant pas pour autant s'assagir si rapidement et facilement, il lui suffisait d'observer Warhol pour se sentir bien mieux dans ses bottes de cuires.

    L'adolescent s'était presque jeté sur ces pilules, ne pouvant pas attendre plus longtemps pour consommer ce qu'il venait tout juste d'acquérir, sous le regard loin d'être étonné de Chloé. Combien avait-elle vu de gars de ce genre, prêt à tout pour trois maudits cachets qui se couraient après ? Elle ne comptait plus. Il pouvait bien être question de Warhol, d'un autre gosse de riche -ou ancien riche ça passe encore-, ou du petit jeune du quartier voisin, il n'en restait pas moins un drogué, qu'elle venait de dépanner. Le voyant s'asseoir à ses côtés, s'allumant à son tour une cigarette, elle fronça les sourcils. Il ne se cassait pas à présent ? Ca par contre, ça faisait une nette différence avec les individus qui avaient pu croiser le chemin de la blondinette dans de telles situations par le passé. A sa question, elle soupçonna de lui avoir refiler un truc bien plus fort qu'elle ne le pensait.


    « Tu te sens bien Surton ? »

    Il y avait de quoi se poser des questions, surtout quand on prêtait attention à tout ce qui se disait, entre rumeurs et réalités.
    « Non, c'est pour ça que je suis fiancée... » -lâcha-t-elle l'air de rien, ne quittant pas un seul instant son petit rôle de future m'dame Preston. Arf !

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Jeu 11 Mar - 13:37

- PUTAIN !

Warhol, en entendant la réponse de CHloé, sembla s'énerver et frappa dans un caillou très violemment, se dernier allant s'exploser contre une vieille poubelle déjà démontée, carbonisée et rouillée à la fois. Warhol en avait marre de fréquenter des personnes heureuses en amour, sur le point de se marier ou autres conneries du genre ? Pourquoi ça ne lui arrivait pas à lui ? Non pas qu'il voulait se foutre la corde au cou, loin de là, mais il voulait Charlie, tout à lui, heureuse et amoureuse comme devait l'être Chloé aux bras de son putain de fiancé. Qui était-il d'ailleurs ? Qui pouvait bien vouloir épouser une fille de son genre ? Il fallait être complètement dérangé pour offrir une bague à une fille qui irait la vendre à un prêteur sur gages dès qu'elle aurait besoin d'un peu de blé pour faire sortir un ancien pote de prison, ou pour se payer de faux papiers.
Conscient que son attitude devait surprendre Chloé, il se calma, la pilule aidant, comme une sorte d'anesthésiant euphorique, et lui demanda avec un sourire craquant :


- Fiancée ... wahou ! Et on peut savoir qui est l'heureux futur pendu ?

Même s'il était persuadé ne pas le connaître, ou juste par sa mauvaise réputation, il était tout de même curieux de savoir qui était assez débile pour se marier à leur âge. A moins que ce ne soit un vieux pervers, proche hôpital, qu'elle avait séduite pour toucher ensuite l'héritage ! C'était sûrement ça même !
Et n'attendant pas la réponse de Chloé, il laissa échapper
:

- On pourrait se faire plaisir tous les deux, avant que tu ne sois contrainte à la fidélité à vie, hein ?

Warhol le pervers obsédé sexuel était définitivement de retour. Merci Chloé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Ven 12 Mar - 8:34

    Quoi ? Elle avait dit un truc qu'il ne fallait pas ? Pourquoi il s'excitait comme ça le petit Surton ? Il nous faisait un caprice ? Sûrement... Il devait se plaindre de sa situation d'obsédé de la braguette, prenant conscience de ce fait en se retrouvant face à une situation qui se voulait être son opposée. Chloé était fiancée, elle, cette petite dealeuse sans la moindre prétentieux, ambitieuse au point d'être prête à descendre n'importe qui -ou presque ; traînant sur ce terrain vague dès qu'elle en avait l'occasion n'appréciant sans plus les activités qui majoritairement occupaient les petites adolescentes friquées de Degrassi. Elle, fiancée... Alors que lui se retrouvait visiblement seul, à chercher quelque chose à se mettre sous la dent, aussi bien cachets que nana. Il s'énervait, mais ce n'était pas pour ainsi que Chloé se sentait impressionnée ou apeurée. Elle avait passé tellement de temps auprès de Will, que ces excès de colère lui semblait être tout naturels, bien qu'à présent ça n'était pas Ugo qui allait lui offrir de telles scènes. Elle avait simplement froncé légèrement les sourcils, se demandant ce qui lui prenait. Il avait un grain, sérieux...

    A sa question, elle comprit aussi qu'il devait être un peu largué aussi. Les nouvelles allaient vite à Degrassi, mais visiblement cela semblait être franchement ralentit pour atteindre le cerveau du jeune homme. Il fallait peut-être un certain temps, assez conséquent, pour qu'il traite l'information, qui sait ? Une chose était sûr, il n'en avait pas parlé, et surtout pas avec Cruz. Ce qui en soit était semblable à une certaine part de soulagement chez la miss. Pourquoi ? Parce que la simple idée qu'il puisse parler d'elle, l'insulter et la rabaisser comme il en avait l'habitude, mais cette fois-ci dans son dos sans qu'elle ne puisse répliquer, la mettait hors d'elle. Car elle savait bien que si elle n'assurait pas elle-même sa défense, personne ne serait là pour le faire.

    « En quoi ça t'intéresse ? » -demanda-t-elle simplement, tout en tournant la tête vers lui. C'est vrai ça... Qu'est-ce qu'il en avait à foutre franchement ? Il endossait le rôle de la petite commère à présent ? Et puis le faire ainsi attendre, pour lui balancer le nom d'Ugo par la suite était nettement plus intéressant, juste pour avoir la satisfaction de le voir se figer sur place, surpris. La question qui avait suivit n'avait eu pour effet que de décrocher un soupir de la belle, lasse.
    «  ...Ou pas. - Elle se releva et lui fit face. - Tu me feras plaisir en gardant ton... Eum... petit engin ? dans ton caleçon ! » Elle esquissa un sourire forcé, et leva les yeux au ciel. Mais bien sûr ! Comment refuser de se faire baiser par le grand Wahrol avant d'être mariée et de « juré fidélité » ?! Pfff ! Il rêvait éveillé le pauvre.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Ven 12 Mar - 12:45

Bordel que cette nana était frustrante. Il n'en était pas encore sûr, mais Warhol pensait être en présence de la seule fille sur cette terre capable de le faire débander en moins d'un quart de seconde. Même Diane était plus excitante, malgré sa froideur et son machiavélisme. Là, c'était pire. Cette fille était insipide. Elle ne le faisait même plus bander, et il se demandait bien qui avait pu se laisser tenter par cette petite pétasse qui voulait se donner un genre mais qui au fond ne servait à rien. Oui, Warhol était énervé. Merde, on avait insulté son sexe démesuré et qui était loin d'être un petit engin. Plus d'une avait été traumatisé en voyant Warhol déballer la marchandise, et il se rapellait même que l'une de ses nombreuses coups d'un soir avait pleuré avant l'acte, de peur que jamais elle ne puisse rentrer dans son vagin. Alors que cette fausse garce qui était très loin d'être à la hauteur de sa Charlie adorée, refuse de se faire sauter dans un terrain vague par sa divine personne, il ne pouvait le tolérer. Elle allait le payer, d'une façon ou d'une autre. Il ne la violerait pas, car Warhol ne violait pas, on le suppliait pour se faire baiser. Mais il lui ferait ravaler sa langue de pupute bien assez tôt. Peut-être pas aujourd'hui car il était trop stone pour ça, mais très bientôt. Après tout, il avait eu vent de la tentative de meurtre de Cruz sur cette petite conne, il comprenait enfin pourquoi et était prêt à soutenir son meilleur ami. Il aurait même pu appuyer sur la gachette lui même.
Serrant les dents, il essaya de garder le contrôle, bien qu'étant de plus en plus sous l'emprise de la drogue et donc sachant pertinemment que ça pouvait déborder à tout moment. Après tout, il avait bien sodomisé une fille encore vierge de 14 ans la dernière fois que l'exctasy lui était monté trop à la tête. Alors Chloé ... Il fit abstraction de sa dernière réflexion et rebondit sur le futur marié :


- Je suis juste curieux de savoir quel est le toxico suffisamment défoncé toute la journée pour vouloir épouser et baiser une fille de ton espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   Ven 12 Mar - 14:16

Ouais Chloé était chiante... Chloé était méchante quand elle le voulait, odieuse, têtue, casse-couille, frustrante, secrète, blasée, je m'en foutiste à souhait, et pour le coup elle se moquait bien de Warhol. Elle l'emmerdait ? Elle l'agaçait à ainsi tout passer sous silence en répondant à ses questions par de nouvelles interrogations, comme si elle avait quelque chose à cacher ? Et bien elle s'en voyait ravie. Le pousser à bout de nerfs était en soit une source de satisfaction. Comme si avoir devant soi un mec pétant complètement les plombs, s'énervant pour un rien comme Will avait pu le faire par le passé avec elle, lui manquait. C'est fou comme elle pouvait se montrer si bizarre par moment. Comme le fait de venir se perdre au milieu de ce terrain vague, ne trouvant pas d'autre endroit où se sentir si détendue, si calme, atténuant ses angoisses. Non, Chloé était définitivement très loin de l'image qu'elle tentait de véhiculer en étant aux côtés d'Ugo. S'être assagit ? Quelle blague ! Avec toute la volonté du monde elle semblait ne pas en être capable, luttant contre sa nature, ce qui faisait qu'elle était si sauvage, agaçante et inconsciente. La petite fille sage n'était qu'un masque et allait le demeurer malgré ses efforts.

Elle sentait bien que Warhol aussi en faisait des efforts, tout ça pour ne pas partir en vrille trop vite. Pourtant, sans pouvoir l'expliquer, c'était ce que cherchait Chloé. A force de jouer avec le feu, elle espérait peut-être se brûler et ainsi en oublier ses maux déjà présents. Il lui fit part de sa curiosité, désirant vraiment connaître l'identité du mec assez timbré pour vouloir d'elle de cette manière.

« Tu entends quoi par là ? Un toxico d'en ton genre ? Non, il n'a rien à voir avec toi. »
Elle s'était approchée en prononçant ces quelques mots, le fixant avec une assurance non dissimulée, chacun de ses mouvements et regards semblants appuyer ses mots. Les filles « de son espèce » auraient-elles toutes eu l'envie de venir écraser le reste de leur cigarette sur le pantalon de ce crétin ? Peut-être... Elle se contenta de lui souffler un petit nuage de fumée au visage, avant de lui lancer :
« Je ne couche pas avec n'importe qui, malgré ce qu'on peut dire sur mon compte. » Wow... Elle avait fait quoi déjà ? Ah oui, elle avait précédemment décliné son invitation.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu ne trouveras pas de poupée gonflable ici, Warhol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Middle East :: Terrain Vague-