AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Ven 9 Avr - 17:31

    Satanée bague ! Elle aurait mieux fait de la placer dans son petit coffret, soigneusement ranger dans le tiroir de sa commode. C'était peut-être l'une des seules choses qu'elle aurait été capable de mettre de côté sans la perdre. Et là, quand il aurait été préférable que ce bijou se fasse oublié, il tombait pile sous le nez de Cruz. La réaction de ce dernier semblait quelque peu excessive, bien que justifiée dans le fond quand Chloé émettait l'hypothèse que les rôles soient inversés. Elle-même aurait sans doute exigé qu'il disparaisse. Quelque peu agacée, certes bien moins que le jeune homme, elle se redressa et s'empressa de le retirer pour le glisser dans une de ses poches. C'était bon comme ça ? Ca allait ? Tendant à se radoucir, elle l'espérait grandement. Mais non. Ca n'allait pas, et il voulait qu'elle jette cette bague ; et pour cela il lui proposait même de l'argent en échange. Elle ne pu s'empêcher d'afficher une mine surprise. Mais carrément ?! Il la prenait pour qui là ?
    « J'veux pas de ton argent, j'suis pas une pute qu'on achète avec de jolis de chèques... » -balança-t-elle, sans prendre la peine de peser ses mots. Parce que c'est bien l'impression qu'il lui donnait, à parler ainsi d'argent, comme si pour avoir le sentiment qu'elle lui appartenait il lui suffisait de verser quelques dollars. Mais elle et son petit derrière n'étaient pas à vendre !

    La question qui suivit raviva à vitesse grand V son agacement, qui jusqu'alors s'était doucement effacé. Chloé fixa Cruz, déçue de l'entendre supposer de telles choses. Elle se retenait de s'emporter, prenant sur elle pour ne pas repartir en vrille, et céder une fois de plus face à tout ça, à son attitude lunatique. La Reine des Glaces qu'elle était semblait en réalité si sensible et à fleur de peau, qu'elle flanchait en un rien de temps face à ses émotions et ses sentiments. Mais elle cherchait désespérément à le cacher. Là, pour le coup, elle s'énervait, et allait employer alors sa bonne vieille copine : l'ironie.

    « Oui... C'est exactement ça ! Je l'aime... D'ailleurs, c'est bien pour ça que je suis ici, avec toi, avec Prudence. Logique non ? Je pensais pas avoir besoin de te le préciser... » Elle leva les yeux au ciel et soupira, lasse et comme de nouveau sur la brèche, perdant l'équilibre. Ils ne pouvaient pas rester plus d'une petite heure ensemble sans que ça parte en règlement de compte ? Son regard se posa sur la petite, qui venait tout juste de s'endormir. Elle se mordit l'intérieur de la joue : pour ne pas crier sur Cruz, pour ne pas la réveiller. Ces derniers mots la blessait en quelque sorte. Il voulait abréger ? Soit, elle pouvait le faire...
    « Tout laisser tomber, comme ça, du jour au lendemain ; passer pour une vraie traînée aux yeux de ta mère... Ouais, tout ça, c'est rien hein ?! C'est tellement facile, je n'ai rien fait qui ai pu te montrer ce que je ressentais. Non, non... Je t'aime pas. » Nouvel élan d'ironie, qui se lisait sur son visage, cet air peiné le traduisant à merveille et le plus sincèrement du monde. Oh et puis il n'avait pas besoin de la regarder de cette façon, il n'y avait pas mort d'homme non plus !
    « P'tin mais merde... J'sais que je ne suis pas simple ; mais ouvre les yeux. » -termina-t-elle d'une voix plus faible, avant de croiser ses bras sur sa poitrine et de lui tourner le dos. Là, maintenant, tout de suite, elle aurait aimé s'enfuir en courant, bien loin. Malheureusement ses jambes refusaient tout mouvement, ses pieds étaient ancrés au sol.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Sam 10 Avr - 13:07

Cruz essayait de ne pas crier parce que Prudence venait de s'endormir et qu'il refusait de troubler son sommeil pour une dispute insignifiante. Une dispute qui aurait pu s'arrêter si Chloé consentait enfin à jeter le bijou. Mais elle était têtue, encore plus que lui. Tellement qu'elle paraissait même vexé pour sous-entendu à peine voiler. Il ne pouvait pas s'empêcher de croire qu'elle avait été avec Ugo pour son argent. C'était la seule raison qui lui avait permis de ne pas en finir en les imaginant ensembles. Imaginer une relation uniquement tarifiée lui avait permis de garder espoir et de croire que Chloé l'aimait peut-être aussi.

- Je les ouvres, Chloé et je vois que tu t'accroches à un truc de pacotille sans raison valable. Ta présence ici ne me prouve rien si ce n'est que t'es assez tarée pour passer la journée avec moi et un bébé baveur. Tu comprends pas que...

Cruz déposa Prudence endormi dans son Maxi Cosy comme ça il avait les mains libres pour les agiter sous le nez de Chloé. Il avait envie furieuse de pointer du doigt toutes ses incohérences. Il était évident qu'elle tenait toujours à Ugo et sa preuve c'était sa bague. Cet horrible bijou qui se trouvait posé contre son petit derrière dont il était déjà fan. Il voulait qu'elle la mette à l'eau, qu'elle la brûle enfin peu importe. Il fallait qu'elle la détruise ! Cruz devenait fou et il détestait se savoir comme ça à cause d'elle. Il avait envie de se radoucir maintenant qu'elle lui donnait son dos. Il l'avait blessé mais elle aussi. Il avait beau tourner ça dans tous les sens, il n'arrivait pas à comprendre ses arguments. Surtout que Chloé n'en avait aucun pour justifier la détention de la bague de fiançailles. Cruz tritura le bout de la couverture avant de s'avancer vers l'oreille de Chloé pour lui murmurer l'une des principales raisons de son emportement.

- Ça me tue de savoir qu'il a posé ses mains sur toi.

Malgré elle Chloé était l'enjeu d'une compétition qui avait commencé à la naissance d'Ugo. Les choses avaient dégénéré lorsque Ugo avait pris la virginité de sa petite amie à l'époque. (D'ailleurs ça se serait cool que quelqu'un puisse la jouer, hein, avis à la populasse) Il posa ses mains sur ses épaules et la serra contre son torse pour s'imprégner de son odeur. Il posa un baiser sur sa joue, gardant son menton sur son épaule. Il essayait de récupérer son calme mais son cœur continuait de tambouriner à tout rompre dans sa poitrine. Il avait les mains si proches de son cou, qu'il aurait pu l'étrangler. Ça aurait sans doute effacé bon nombre de ses problèmes. Il devrait ensuite faire pareil avec Prudence, puis avec sa mère. Cruz ouvrit les yeux qu'il avait fermé le temps de fantasmer de la mort de tous ses proches.

- Chloé jette cette bague, je t'en pries. Si tu as un tout petit début d'amour pour moi, donne la moi.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Sam 10 Avr - 18:20

    Vexée, blessée... Ces termes étaient sans doute bien faibles. Son sale caractère et ses émotions à fleur de peau avaient le don de décupler cette peine. Cruz n'avait pas cessé de la percevoir comme une catin, que l'on payait pour la voir offerte et en sa possession. Chloé en était dégoûtée, et refusait catégoriquement cette étiquette. Son argent, il pouvait se le garder ; elle n'en voulait pas. Il pouvait bien aller au diable avec son blé si c'était pour la traiter comme ça. Elle devait bien avoir des raisons de s'attacher à ce bijou. Des raisons qu'il ne pouvait comprendre, qu'elle même ne pouvait pas expliquer... Et de toute manière, même s'il avait pu le faire, il ne l'aurait pas voulu. Cette bague ne représentait pas des fiançailles pour Chloé, mais demeurait un symbole de confiance, le soutien qu'Ugo lui avait offert quand elle s'était retrouvée bien seule et perdue... Ca, jamais Cruz n'aurait pu l'accepter et le concevoir. Il suffisait d'observer sa présente réaction. D'après lui, sa présence ici ne signifiait pas grand chose. Du moins elle ne lui prouvait rien... Cette réflexion aussi la blessa. Elle qui était officiellement fiancée à Ugo avait quand même dû affronter le regard assassin de Beth, sa supposée future belle-mère. Elle était passée pour la pire des garces, mais non, ça ne mettait en avant que sa folie. Et à cela s'ajoutaient des éléments dont il n'avait pas connaissance, comme les menaces de Beth. Chloé allait devoir faire attention à elle à l'avenir, tout ça pour l'avoir approché, pour l'avoir embrassé, aimé... Tss ! Quelle belle connerie !

    Lui tournant le dos, les bras croisés, serrant sa poitrine comme pour retenir une respiration qui se serait voulu trop rapide, trahissant l'emprise de ses émotions sur son petit corps, Chloé s'efforçait de fixer un point au loin. Elle était figée sur place, mal, gênée de ses propres mots... Elle ne le vit pas déposer Prudence dans son cosy, et fut quelque peu surprise par l'éclat de sa voix, dans un murmure tout près de son oreille. Doucement, elle ferma les yeux. Ca le tuait d'imaginer qu'Ugo ait pu poser ses mains sur elle, car en réalité il n'en était rien... Il ne s'était rien passé, rien de plus qu'une étreinte protectrice quand ça n'allait pas, des bras ouverts pour la rassurer. Bien évidemment, et ça n'étonnait en rien la jeune femme, Cruz s'était fait de sacrés films à leur sujet. Il pouvait pensé qu'elle ne le comprenait pas, mais il s'agissait seulement d'une omission de sa part, oubliant complètement le fait qu'elle avait joué toute une comédie et qu'il en avait été spectateur. Elle garda les yeux clos, alors qu'il la ramenait contre lui, déposant par la suite un baiser sur sa joue. Il reformula sa demande, la priant d'abandonner cette bague. Chloé ne broncha pas. Un noeud s'était formé au niveau de sa fine gorge, l'empêchant alors de prononcer le moindre mot sans prendre le risque d'en laisser échapper un semblant de sanglot. C'était difficile, tiraillée comme jamais, elle finit cependant par glisser lentement sa main dans sa poche arrière, frôlant Cruz au passage. Elle y récupéra le bijou, et vint le déposer dans la main du jeune homme. Une fois cette dernière refermée sur la bague, elle se retourna bien vite et vint se blottir tout contre lui. Cherchant réconfort et douceur dans ses bras, elle vint nicher son visage dans le creux de son cou. Elle n'avait rien à ajouter, car rien ne pouvait plus en dire que ce silence.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Dim 11 Avr - 22:44

Cruz attendit le coeur battant la décision de Chloé. Il avait peur de son choix. Si elle le choisissait lui en lui remettant cette bague, il se trouvait obligé de la satisfaire et de faire tout son possible pour la rendre le plus heureuse possible. Cela consistait à ne pas la trahir et à la chérir autant qu'il le pouvait. Chloé lui avait juste de demander une promesse. De ne pas la faire souffrir. En lui remettant cette bague, elle lui prouvait qu'elle était digne de sa confiance, à lui d'assurer par la suite. Dans le cas contraire où elle choisissait de garder le bijou et donc de rester fidèle à Ugo à travers lui, elle le blessait. Prenant à nouveau la place de bourreau, celle qu'elle occupait depuis qu'il avait réalisé ses sentiments pour elle. Il ne savait plus si c'était à la fête d'Ugo ou même bien avant au Caf' la première fois où il l'avait vraiment regardé. En tout cas autrement que comme une dealeuse et une bad circle. Cruz attendait le coeur battant, les pupilles légèrement dilatées, les lèvres sèches. Il ferma les yeux quand elle déposa au creux de sa paume la bague. Il referma ses doigts dessus et la serra quelques instants sans dire un mot comme elle. Il resserra juste son étreinte autour d'elle pour la rassurer. Il avait la sensation qu'elle venait de se délester de l'une de ses carapaces et Chloé devait se sentir très fragile à ce moment là. Il l'embrassa dans le cou et lui chuchota un merci soulagé, le nez dans ses cheveux couleur or. Il caressa le bas de son dos, la bague toujours dans sa main.

- Chloé, j'aimerais que tu me promettes de toujours faire en sorte d'être compréhensive envers moi. Un jour prochain, il se pourrait que tu apprennes des trucs horribles. Des trucs vraiment space, des choses que j'ai faite. Au moment où tu penseras que je suis la personne que tu détestes le plus sur cette terre, sache que je ne suis qu'un homme. Un homme qui ne demande qu'à s'améliorer, peut-être grâce à toi. Si tu m'en laisses l'occasion.

Cruz se détacha de Chloé quelques instants pour qu'elle le regarde dans les yeux pendant qu'il bafouillait son monologue. Il pensait à Beth, à Prudence, à l'amour qu'il éprouvait pour son petit réfrigérateur et à toutes les choses horribles et méchantes qu'il ne pouvait pas s'empêcher de faire parce qu'il n'était qu'un salaud au fond et qu'il était immanquablement amené à la décevoir un jour. Il s'était déjà fait une raison mais il n'était pas certain que ce soit déjà le cas pour elle. Cruz devait l'empêcher de se faire trop d'illusions malgré la promesse qu'il lui avait faite et les sentiments qu'il développait pour la blondinette. Cruz passa l'anneau autour du doigt de Chloé après avoir saisit sa main avec douceur.

- Je sais que c'est elle d'Ugo mais j'en ai pas d'autres sur la main. sourit Cruz presque gêné avant de lui caresser la joue. Considère la autrement maintenant comme le souvenir de cette journée et de notre nuit ensemble.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Lun 12 Avr - 12:58

    [Désastreux, mais c'est pas grave ! =D ]

    L'effort que venait de faire Chloé l'avait littéralement déboussolée, la touchant plus que de raison, plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Les yeux clos, elle avait cédé le bijou à Cruz, et sans avoir le courage de les rouvrir elle s'était retournée pour se blottir tout contre lui. Peut-être allait-elle le regretter, mais elle tentait de se convaincre du contraire. Si elle ne prenait pas la peine d'y croire, c'était forcément une erreur. Elle se devait de lui accorder un peu plus de confiance, sous peine de se prendre en pleine figure tout ce qu'elle redoutait. La peine, les regrets, la bêtise...
    Chloé sentit son étreinte se resserrer, ses bras l'emprisonnant dans une cage de douceur. Avec un brin d'hésitation, elle ouvrit doucement les yeux, ne quittant pas la réconfortante chaleur de son corps alors qu'elle aurait voulu se cacher et disparaître dans le creux de son cou. Jamais personne hormis Cruz n'était parvenu à la faire se sentir si souvent affaiblie de cette manière, perdue et fragile. Il lui mettait certaines évidences sous les yeux, et la forçait à les regarder. Elle cédait, sa carapace se fendait en un rien de temps, et elle se retrouvait ainsi, fébrile et en quête d'un quelconque élan de tendresse, de protection. Il la remercia dans un murmure, visiblement soulagé, alors que pour sa part la blondinette ne s'en sentait pas mieux. Un léger baiser dans son cou, accompagné d'une simple caresse, vinrent l'apaiser cependant. Doucement, et à contre coeur, lui demandant encore un effort, elle se détacha de lui et finit par plonger son regard dans le sien
    .

    Elle avait un peu de mal à le suivre... De quoi parlait-il ? Où voulait-il en venir ?
    « Des trucs horribles ? Quels trucs ? » Elle le fixait, avec cet air d'incompréhension marquant les traits fins de son visage. Chloé ne cachait pas ses interrogations, c'était au-dessus de ses forces. Elle était suffisamment paumée comme ça pour en rajouter une couche. Bien qu'elle se doutait qu'il n'en dirait pas plus, elle tentait quand même. S'il avait voulu lui révéler ces « trucs », il l'aurait fait... Or ce n'était pas le cas.
    « Tu me demandes de reconnaître mes sentiments, et envisages déjà que je puisse te détester...? Cruz qu'est-ce que... » Elle fut cependant coupée dans son élan, Cruz s'emparant de sa main pour y glisser la bague. Là, elle ne comprenait carrément plus rien. Il lui faisait une scène pour qu'elle fasse disparaître ce bijou et voilà qu'il le lui redonnait. Il la lui faisait à l'envers, histoire de bien l'embrouiller et de se foutre d'elle ? Son regard perdu, traduisant l'irrémédiable fait qu'elle était totalement larguée, le fixait et ce sans le moindre mot. Il n'avait rien d'autre à lui offrir, et désirait donc qu'elle y associe de tout autres souvenirs. Baissant la tête, observant sa main de nouveau habillée de cet étincelant solitaire, elle soupira doucement.
    « Je croyais que tu la voulais cette bague... Que je devais la jeter... » Elle plongea de nouveau son regard dans le sien, puis récupéra sa chaine, restée dans sa poche, pour y réinstaller le bijou. Elle ne voulait pas la voir constamment à sa main, sous peine de se remémorer tout ce qui avait précédé cette journée, leur nuit... Esquissant un léger sourire, elle passa la chaine autour de son cou, et réclama silencieusement une nouvelle étreinte. Il ne pouvait pas la lui refuser... Pas vrai ? (a)

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.


Dernière édition par chloe le Lun 12 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Lun 12 Avr - 13:02

[Genre Cruz qui prépare le terrain ! ahah. Ugo pas content Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mar 13 Avr - 13:46

« Des trucs horribles ? Quels trucs ? »

Aussitôt son cerveau lui fit une petite compilations de tous ses moments les plus trashs sur une musique de SUM 41. Les faits les plus marquants et les plus terribles étaient sans doute les moments d'amour qu'il avait partagé avec Beth, sa mère. Il n'aurait jamais le courage de dire à Chloé qu'ils avaient fait l'amour ensemble. Il ne savait même pas pour où commencer. Par le début sûrement, mais c'était complètement flou et ça me remontait à si loin. Il se trouvait déjà assez déguelasse comme ça pour ne pas assumer en plus le regard lourd de reproche de Kennedy. Cruz avait bien conscience que ce qu'il avait fait été horrible même si Prudence était un résultat étrangement réussi. Chloé voulait des réponses mais il ne pouvait les lui donner sans risquer de la perdre. Sa chair était pourrie, il était le mal en personne, bien plus mauvais qu'il ne le montrait en réalité. C'était pour cela qu'il se sentait si bien en compagnie de Charlie et de Warhol. Ils étaient faits du même bois tous les trois. Chloé faisait encore innocente à côté d'eux malgré son passé de dealeuse et les rumeurs qui faisaient d'elle une trainée. Celle des Preston. Il avait lui même sali. Il était la cause principale de ses malheurs actuels mais son égoisme le poussait à chercher encore sa compagnie, à faire naître chez elle des sentiments amoureux pour lui. Il la voulait, il n'y pouvait rien. Il ne voulait pas la perdre même si il ferait tout pour.

- Je peux rien te dire. Pas maintenant. Mais promets moi de t'en souvenir. S'il te plaît Chloé.

Le visage de Beth tentait de prendre le dessus dans son esprit mais il devait tenir bon pour au moins avoir le souvenir d'une journée heureuse presque complète avec Chloé. Il l'embrassa à nouveau, le coeur serré et posa son front contre le sien cherchant ainsi une unité, la promesse d'un soutien pour plus tard, quand tout irait mal. Il essayait tant bien que mal de la préparer à cette idée, les mains crispées sous ses cuisses les yeux ouverts pour ancrer en lui le souvenir de ce moment. Il posa sa main sur sa nuque pour aller rechercher un nouveau baiser. Leurs hot-dogs étaient désormais froids et il n'avait plus envie de rester ici. Maintenant Acadia Park était synonyme de confessions voilées et de bague en argent.

- On ferait mieux d'y aller. souffla t'il en laissant ses lèvres frôler les siennes lui laissant imaginer tout ce qu'ils feraient une fois rentrer.

Cruz aurait voulu qu'elle garde la bague à son doigt maintenant qu'elle était débarassée de son rôle de bague d'engagement envers Ugo. Il regarda le bijou intensement, pendre autour de son cou avant de finalement se relever et de prendre Prudence ainsi que ses affaires.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mar 13 Avr - 22:46

    Des promesses... Un tas de promesses... Toujours des promesses... Cruz ne semblait avoir plus que ce mot à la bouche, alors qu'il savait pertinemment, tout comme elle, qu'il était difficile pour l'un comme pour l'autre de tenir parole. Il devait craindre qu'elle fasse cette promesse dans le vent, tout comme elle redoutait qu'il ne la blesse. Pour s'aventurer sur un terrain qui semblait si glissant, Chloé se montrait tout de même curieuse, le questionnant sans grande conviction quand à ses chances d'obtenir la moindre réponse, ou même un quelconque détail qui lui donnerait une vague idée de ce que pouvaient être ces horreurs. Que pouvait-il avoir fait de si atroce pour qu'elle en vienne à le détester dans un avenir plus ou moins proche, un avenir incertain ? Son regard clair le fixait, tentant de lire en lui sans pour autant y parvenir, l'interrogeant, le suppliant presque de l'éclairer et de la sortir immédiatement de ces secrets, de cette ignorance... Il n'y avait rien à faire, il ne voulait pas lui parler. Pas maintenant disait-il. Il ne le pouvait pas. Qu'attendait-il ? Qu'elle l'apprenne par quelqu'un d'autre et ai alors tout le temps de le juger et de le détester comme il le prédisait ? Il tenait à cette promesse, attendait qu'elle lui donne sa parole et marque son esprit de ces quelques mots.

    Doucement, et presque timidement, elle hocha la tête. Elle ne savait même pas ce qu'elle lui promettait, ce dans quoi elle semblait s'engager. Faire preuve de compréhension sans même connaître ce qui allait être jugé et mal vu était une bêtise. Mais au point où elle en était franchement : un peu plus, ou un peu moins... Elle n'était plus à ça près ! Elle reçu ses baisers comme une caresse réconfortante, se perdant dans leur chaleur. Elle soutenait son regard alors qu'elle y percevait un semblant de détresse, sans réussir à éteindre la pointe d'inquiétude et d'interrogation dans le sien. Elle ne supportait pas l'idée de se laisser porter dans cette relation, s'il pensait déjà qu'elle finirait par le haïr. En somme, il réduisait déjà sa promesse en poussière, au néant... Ce fut au tour de Chloé de lui voler un baiser, alors qu'il murmurait quelques mots à voix basse dans un souffle, et qu'elle en profitait pour lui mordre très légèrement la lèvre inférieure. Elle était de son avis... Il était préférable de rentrer, elle se sentait encore moins à son aise qu'en arrivant dans le parc.


    « Qu'est-ce qu'il y a ? » -murmura-t-elle à son tour, remarquant son regard insistant sur sa chaine et la bague. Elle jeta un coup d'oeil au bijou et reporta son attention sur Cruz, tout en se libérant de son étreinte. Elle l'aida en ramassant la couverture, le laissant récupérer la petite et ses affaires ; puis une fois le tout remballé, elle prit la bague, et la glissa sous son t-shirt. Moins elle la verrait pour le moment, mieux elle se porterait. Avec un peu de chance, elle zapperait toutes ces interrogations voilées, ces non-dits... Elle ne penserait plus qu'à eux.
    Arrivée à la voiture, et une fois Prudence installée dans son siège, Chloé stoppa Cruz avant qu'il ne prenne place à son tour dans la voiture, et lui confia les clés de contact.

    « C'est sûrement pas un bon plan de me laisser le volant... J'ai pas la tête à conduire. » S'il s'amusait à traduire, ça pouvait donner quelque chose comme : « Prend le volant si tu veux assurer la sécurité de la jolie poupée installée à l'arrière. » C'était plutôt sympa de sa part, voilà qu'elle se montrait presque prévenante !

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 13:30

Cruz la regarda ranger sa chaîne et détacha son regard du bijou en sursautant un peu comme ramener à la réalité par la voix cristalline de Chloé. Sa jolie reine des glaces qui pour le moment avait encore un peu d'amour. Cruz posa sa main tendrement sur sa joue, incapable de ne pas penser à cette peine qui viendrait prochainement le briser lorsqu'il aurait tout gâcher entre eux et qu'elle lui en voudrait à mort.

- Rien. mentit simplement Cruz avec un naturel qui le déconcerta lui-même.

Il arrivait presque à se convaincre lui-même de ses propres mensonges. Il regarda l'air mélancolique les brins d'herbes courbés et écrasés par leur passage. Il arracha l'un deux et une petite fleur pour la déposer dans la main ouverte de Chloé - quel grand romantique - avant de déposer un baiser sur sa joue et de prendre les dernières affaires qu'il trainait. Prudence n'avait toujours ps ouvert un oeil et il l'en remerciait presque. Il ne voulait pas voir son visage poupin s'éveiller lui rappelant ainsi sa mère et toutes les choses qu'ils avaient faite ensembles et le fait surtout qu'elle était sûrement en train d'écarter les cuisses devant Joey. En passant derrière le volant, Cruz avait le sentiment que le dîner de sa mère avec ce bellâtre avait finalement réussi à contrecarrer ses plans. Il était encore tôt bien trop tôt pour supposer que Joey et sa mère avaient fini de dîner mais il craignait que Beth ne se venge bien plus vite que prévu. Il la connaissait parfois elle savait faire preuve d'autant d'impatience que lui. La présence de Chloé à côté de lui ne faisait qu'accroître son sentiment de culpabilité de malaise. Il tourna la tête vers la blondinette en chantonnant sur une musique de r&nb commerciale comme le parfait adolescent normal qu'il était censé être. Il se gara devant le manoir des Preston aida sa petit am.. sa Chloé à descendre avant qu'un domestique - brave homme - s'occupe de sa fille enfin de sa soeur, laissant le couple seul décider de ce qu'ils allaient faire de leur fin de journée. Cruz se tenait en face de Chloé, près de la voiture, les mains dans les poches, l'air un peu moins bizarre et dramatique que dans le parc.


- Tu rentres ou... ?

Tu pars ? Cruz esquissa un léger sourire charmeur incapable de ne pas fondre devant le minois de son petit frigo blond. Il tendit la main à la bad circle lui laissant pas le temps de répondre pour l'entrainer dans sa chambre, qu'elle découvrait sûrement pour la première fois, pas comme celle d'Ugo qui... Il ne devait pas penser à ça. Ni au fait qu'il avait manqué d'y faire l'amour avec Beth tout à l'heure et que ses vêtements mouillés et déchirés qui se trouvaient en boule au pied de son lit en était la preuve.

- Nous y voilà. L'antre Prestonienne dans toute sa splendeur.


Cruz poussa légèrement Chloé en arrière pour qu'elle tombe avec lui sur son lit trop grand et trop cher pour ce qu'il y faisait la plupart du temps c'est à dire regarder la télévision et y fumer des joints avec Warhol ou son jardinier mexicain.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 19:41

    Une fois en voiture, Chloé détailla d'un regard la fleur que Cruz lui avait glissé dans la main en quittant le parc. Ca n'était rien qu'une fleur, mais ce genre de petit geste, de sa part, la surprenait. Jamais encore elle n'avait imaginé l'adolescent avec une telle attitude, demeurant en son esprit comme étant une véritable tête à claques, loin de tout élan de romantisme bien que pouvant être doux... Le genre de mec qui ne calcule pas la moindre fleur, même planté au milieu d'un jardin public. S'appuyant contre sa portière, faisant rouler la tige de son présent entre ses doigts et ce sous son nez pour profiter du très léger parfum qui s'en dégageait, elle perdit son regard au travers de la vitre. Il fallait qu'elle le reconnaisse, ils avaient un mal fou à éviter les scènes et les crises lorsqu'ils se trouvaient ensemble. Il y avait sans doute trop de non-dits entre eux, et l'un comme l'autre ne parvenait pas à se dévoiler sans difficultés. Pour sa part cela résultait de ses craintes, de ses doutes, de la peur de l'inconnu. Elle connaissait que trop bien l'instabilité, ayant grandit avec, cette dernière lui collant à la peau, mais depuis peu elle avait ressentit le besoin d'autre chose, d'équilibre, chose qui lui faisait terriblement défaut. Ca n'était pas en s'embarquant dans une telle relation qu'elle allait la trouver ; surtout pas avec ces altercations à répétition. A croire que la peur de se perdre les retenait, les ramenait l'un vers l'autre. C'était idiot, car ça ne serait pas indéfiniment ainsi. Chloé s'en doutait, et Cruz semblait le prédire.

    Une fois stoppé devant la demeure des Preston, Chloé eu un léger temps d'arrêt, fixant son regard devant l'entrée, y revoyant le regard assassin que Beth lui avait lancé, celui qui ne présageait rien de bon pour elle... Elle secoua légèrement la tête, comme pour la chasser de son esprit ; se détacha et lança machinalement un regard vers l'arrière, en direction de la petite Prudence qui passait désormais dans les bras d'un domestique. Cruz vint lui ouvrir la portière, l'aidant à descendre alors qu'elle semblait un peu ailleurs... Allait-elle rentrer ? C'était peut-être la meilleure chose à faire, pour ne pas tomber sur Ugo et encore moins sur Beth. La croiser revenait à lui donner la meilleure des occasion pour la descendre. Mais elle n'eut cependant pas le temps de lui répondre, qu'il l'embarquait déjà à l'intérieur. Elle fut tentée de le stopper, mais préféra garder le silence une fois dans la maison. Elle se laissa guider jusqu'à sa chambre, et ce n'est qu'une fois passé la porte qu'elle se sentit mieux, comme soulagée. Elle balada son regard rapidement au travers de la pièce, jusqu'à ce Cruz la pousse doucement, pour retomber sur le lit.

    « C'est sympa... -lança-t-elle comme si elle faisait là une quelconque visite, dans cette grande maison. Puis, laissant apparaître un léger sourire en coin, elle continua : J'aime beaucoup ton lit... Il est plus grand que le mien... » Echanger des banalités lui donnait l'illusion de ne pas sentir les quelques battements que loupait son coeur à son simple contact. Mais l'étincelle qui éclairait ses yeux clairs ne pouvait duper personne. Elle passa ses mains dans ses cheveux courts, les faisant glisser sur sa nuque, afin de le rapprocher un peu plus d'elle. Chloé sentait son souffle chaud contre ses lèvres, elle effleura doucement les siennes, dans une infime caresse.
    « Embrasse-moi... » -murmura-t-elle tout bas, ne lui laissant à son tour pas le choix en venant lui voler un baiser. C'était chacun son tour ! (a)

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 20:11

Les yeux de Cruz se promenaient librement sur le corps de Chloé, il la fixa intensément lorsqu'il sentit ses doigts fins s'emparer de ses cheveux courts. Cruz se mit à sourire et oublia l'espace de quelques minutes l'existence de Beth et d'Ugo. Il réussit à se convaincre qu'il était seul sur terre en compagnie de la plus jolie blonde du Canada et aussi de la plus complexe. Ils étaient seuls une île déserte, entourée d'une eau aussi bleue que les yeux de Chloé. La main posée sur sa joue, il fit mine d'être outré par la demande de la jeune femme avant d'éclater de rire en secouant la tête. Il continua à sourire et à la regarder avec amusement. Il avait tellement envie de sa bouche que cette demande n'avait presque pas de sens. Si elle ne l'avait pas faîtes, il n'aurait sans doute pas quémander de permission. Plus maintenant. Ils avaient maintenant le pouvoir de s'embrasser sans rien demander à l'autre. Cruz répondit avec une passion à peine contenue au baiser de Chloé, ses mains faisaient remonter le t-shirt de l'adolescente sur son ventre. Il aimait encore sentir l'entrave du vêtement, même s'il savait qu'il ne supporterait pas longtemps sa présence sur le corps de la jeune fille. Cruz détacha ses lèvres pour faire comme si de rien n'était et que Chloé ne l'avait pas embrassé.

- Tes désirs sont tes ordres. chuchota Cruz contre les lèvres de Chloé avant de tendre les lèvres vers les lèvres vers elle pour lui embrasser le front.

Il s'arrêta quelques secondes et afficha un sourire idiot pour lui montrer qu'il plaisantait et qu'il cherchait juste à la taquiner comme toujours. Après le moment un peu lourd qu'il avait passé tout à l'heure au parc puis avant avec Beth, ils avaient bien le droit de rire un peu, non ? Cruz se mordit la lèvre inférieure comme incapable de se retenir plus longtemps de goûter à celles de Chloé. Sa main caressa le bas du dos de la jeune fille, avant de glisser sous son t-shirt et de remonter légèrement vers les agrafes de son soutien-gorge pour remonter jusqu'aux bretelles de ce dernier. Il continua à effleurer la peau douce et chaude de Chloé, Cruz se pencha finalement vers le visage de son petit glaçon canadien pour l'embrasser, ses mains délaissant ses épaules pour se poser sur ses hanches qu'il saisit pour la rapprocher de lui. Cruz ne parvenait pas à se lasser de la saveur de la bouche de Chloé. Il était clairement accroc à elle, il ressentait le manque dès que son corps s'éloignait du sien. Cruz mordilla son cou avant de le couvrir de légers baisers. Il s'écarta quelques secondes du corps de Chloé pour lui retirer son t-shirt avant de revenir vers elle déposant un baiser sur chaque partie de peau qu'il venait de dévoiler en la déshabillant.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 21:21

    Qu'il fasse mine d'être outré... La blondinette s'en moquait bien. Ce qu'elle voulait, là, maintenant, tout de suite, c'était ses lèvres. Elle désirait sentir cette douce pression tout contre sa bouche, cette indescriptible caresse qui avait le don de la chambouler comme jamais. Elle n'allait pas attendre. L'envie était telle qu'elle ne le pouvait pas de toute manière. S'emparant de ses lèvres sans la moindre permission, l'adolescente eut le plaisir d'obtenir une réponse plus qu'agréable, Cruz se montrant passionné, décuplant ainsi l'envie de le sentir tout contre elle, d'en demander toujours plus. Elle avait littéralement soif de lui, de la chaleur de sa peau, ses mains marquant la sienne à chaque caresse, du goût de ses lèvres... Une soif qu'elle ne parvenait pas à étancher. Il venait tout juste de relever doucement son t-shirt, qu'elle en frissonnait déjà. A sa petite feinte, alors qu'il répondait soit disant à ses désirs en déposant un baiser sur son front, elle afficha une petite moue, laissant paraître un semblant de déception, sonnant bien faux. Il la voyait bien sage dans ce cas. (a)

    Chloé finit par lui rendre son sourire, laissant vagabonder ses petites mains sur ses épaules ; l'une venant se loger à la naissance de son cou, tout près de son visage, alors que la seconde continuait sa balade en descendant jusqu'à son torse. Elle tira doucement sur son t-shirt, cherchant de nouveau à l'attirer contre elle. Cette distance, aussi minime soit-elle, était bien difficile à supporter. Elle sentait les siennes parcourir ses fines courbes, remonter le long de sa colonne, ne s'attardant pas sur les agrafes de son soutien-gorge. Elle retenait ses frissons, alors qu'une douce chaleur s'emparait peu à peu d'elle. La miss le fixait, de ses grands yeux clairs, lui soumettant à travers ce simple regard tout ce qu'elle désirait, tous les maux qu'elle voulait voir s'effacer, tout ce qu'il lui était possible de demander en réalité... A commencer par un nouveau baiser, dans lequel elle pourrait se perdre. Le désir naissait dans son regard, vivait sur ses lèvres et semblait mourir lentement dès qu'il s'éloignait un peu trop d'elles. Son sourire s'accentua lorsqu'il vint à lui mordiller le cou, avec une tendresse indescriptible, pour ensuite venir apaiser ces prétendues morsures par de légers baisers. Pour sa part ses mains s'étaient finalement aventurer sous son t-shirt, ne pouvant pas se contenter de deviner les fines lignes de son torse. Ne serait-ce que du bout des doigts, elle voulait les sentir... Il ne lui en laissa pas vraiment le temps, puisqu'il venait de s'écarter, libérant le corps si frêle de la belle de sa chaleur, afin de lui ôter son t-shirt, qui visiblement le dérangeait. En déposant tous ces petits baisers sur sa peau désormais dévoilée, il lui arracha des frissons, Chloé se mordant doucement la lèvre inférieure pour parvenir à retenir un soupir.

    « Attend... - souffla-t-elle, alors qu'il venait récupérer ses lèvres. Elle posa ses mains sur le bas de son propre t-shirt, et le remonta jusqu'à finalement le lui retirer. - Voilà, je préfère... » Elle lui adressa un sourire en coin, avant de lui offrir un nouveau baiser, des plus sensuels.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 22:17

Cruz gémit légèrement en sentant les mains douces de Chloé se poser sur son torse. Il se laissait complètement porter par ses sensations et il avait l'impression qu'elles se décuplaient quand son corps entrait en contact avec celle de Chloé. Cruz voulait tout connaître d'elle, la découvrir complètement. L'adolescent entrouvrit légèrement la bouche pour laisser sa langue aller à la rencontre de celle de Chloé, qu'il effleura légèrement. Les lèvres de Chloé étaient fines et chaudes, elles semblaient l'inviter à aller plus loin. Et Cruz ne se fit pas prier. Ses lèvres se déposaient sur son cou, retournant aux endroits qu'il estimait être les plus sensibles. Il les jugeait aux frémissements de sa peau, à ses légers coups de tête en arrière involontaires qu'elle faisait quand elle adorait ce qu'il lui faisait subir. Il était à deux doigts de lui arracher ses vêtements quand il sentit ses doigts fins dessiner les lignes de son torse. Il appuya un peu plus fort ses lèvres sur celles de Chloé avant de se dégager de se surélever un petit peu pour l'aider à lui retirer son t-shirt.

- Si Henrie était là, il dirait que tu es bonne pour l'enfer Chloé... murmura Cruz avec un sourire en coin avant de répondre sans fébrilité au baiser sensuel qu'elle lui donnait.

Il l'attendait depuis si longtemps que maintenant il se délectait de toutes les marques d'affection qu'elle lui donnait. Il s'efforçait d'être délicat mais la passion et le désir prenaient le pas sur ses bonnes manières.Ses mains commencèrent à dessiner les courbes de Chloé avant de se perdre dans la chevelure blonde qui s'étalaient sur ses oreillers. Ses lèvres ne prenaient plus possession de sa bouche mais de sa poitrine enserrée dans un joli soutien gorge - enfin je suppose ^^ - une pièce jolie, pas un truc avec des tas de noeuds ou pire une brassière de sport. Tellement qu'il trouvait ça très anti-bad circle. Son regard en biais et son mordillement de lèvres évocateur firent comprendre à l'adolescente qu'il appréciait beaucoup ce qu'il avait sous les yeux. Tellement qu'il avait envie de défaire son paquet cadeau pour voir ce qu'il y avait en dessous. Vous avez dit gros pervers ? Pas faux. Mais Chloé n'était pas non plus une enfant de chœur, son regard bleu le troublait et il ne s'imaginait pas tout arrêter pour regarder ensuite sagement un DVD avec elle. Cruz ferma les yeux refusant d'affronter l'intensité dans les siens qui ne faisaient que créer un sentiment de culpabilité chez lui. Il glissa un bras autour de sa taille, en se forçant à oublier qu'il trompait Beth et qu'il trahissait en même temps Chloé. Sa main libre déboutonna son pantalon avec empressement avant de le faire glisser le long des jambes de Chloé pour le retirer, son corps presque nu l'aidait à oublier ses remords.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 14 Avr - 23:16

    Ses lèvres étaient une véritable invitation aux péchés. Un mélange de gourmandise et de luxure, ravivant toujours plus le désir qui l'animait à chacune de ses caresses, chacun de ses baisers. Le petit corps de Chloé pressé contre celui de l'adolescent la trahissait dès lors qu'il posait ses mains sur elle et se délectait de sa peau. Elle frissonnait, lui indiquant inconsciemment ce qui lui plaisait et allait finir par la rendre littéralement dingue. Elle se sentait à la fois fragile, comme à sa merci ; et en même temps une incroyable assurance s'emparait d'elle au fur et à mesure qu'elle oubliait où ils se trouvaient, ce qu'ils avaient pu traverser et les obstacles qui demeuraient encore sur leur chemin. Comme si Cruz lui insufflait ce sentiment, qu'il s'infiltrait sous sa peau et glissait dans ses veines, torturant son coeur effréné... Elle aurait voulu s'arrêter, le contempler un instant, s'instruire sur son visage et voir si tout comme elle son regard se voulait brûlant. Mais elle était incapable de détacher ses lèvres des siennes, incapable de ralentir le rythme, alors qu'elle semblait en avoir besoin pour survivre. Comme une assoiffée, une affamée, il fallait qu'elle s'abreuve de lui jusqu'à ce que cette sensation de vide ait disparue.

    Sa réflexion lui décrocha un sourire, doux et à la fois mutin. Si la damnation avait ce goût, si un tel bien être l'habitait un fois en enfer, elle ne demanderait aucun procès pour sauver son âme, et ne perdrait pas de temps pour savourer sa peine. Elle vint offrir un second souffle à ce baiser passionné, jouant de sa langue avec un malin plaisir tout contre ses lèvres. Elle provoquait, en guise de douce vengeance répondant à ces nombreux frissons qu'il venait de lui arracher. Ce qui avait encore plus d'effet quand on prenait en compte les efforts du jeune homme, tentant de rester délicat et tendre. Elle le sentait dans chacun de ses gestes, distinguant sans mal sa retenue. Il prit plaisir à faire glisser sa bouche jusqu'à sa poitrine, découvrant alors la finesse de sa lingerie, et ne manquant pas de lui faire comprendre, au travers d'un regard, qu'il l'appréciait. Il ne fallait pas croire que sous prétexte qu'elle appartenait à une bande de brutes, qu'elle en était moins féminine. Au contraire, elle ressentait le besoin de l'être davantage, même si cela devait demeurer sous ses vêtements. Lire ce désir dans les yeux de Cruz la faisait redoubler d'assurance, bien qu'il eut finit par le détourner, les gardant clos tout en la ramenant contre lui, encerclant sa fine taille. C'est de façon très pressée qu'il lui ôta finalement son pantalon, libérant ses fines et longues jambes de ce tissu, qui lui brûlait à présent la peau. Elle tenta de l'en remercier à travers un baiser, posant une main sur sa joue, tandis que la seconde venait se plaquer sur son torse, ses doigts se crispant légèrement tout contre ce dernier.

    « Embrasse-moi encore... Fais-moi frissonner... Aime-moi... » souffla-t-elle tout contre ses lèvres, rapidement, entre de petits baisers qui n'en était pas moins suave et chaud.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Jeu 15 Avr - 20:25

Les mains de Chloé sur son torse le firent frisonner alors qu'elle lui donnait un baiser des plus passionnés. Sa bouche prenait possession de la sienne et cette fois-ci c'était la petite blonde qui menait la danse. Il était complètement prisonnier de ses lèvres chaudes qui électrisaient les siennes. Cruz la retourna un peu brusquement pour qu'elle se retrouve sur le dos et lui au-dessus d'elle. La phrase prononcée par Chloé avait crée un second électrochoc sur sa personne et libérait la force et la passion qu'il contenait depuis qu'il l'avait emmené dans sa chambre. Il la fixa dans les yeux et tout ce qu'il vit dans ses grandes prunelles bleues fut du désir, pas de haine. Elle partageait la même envie que lui. C'était certain. Cruz passa ses doigts dans ses boucles dorées indisciplinées et posa ses lèvres sur les siennes en un violent baiser. Un baiser passionné, brûlant, désespéré rempli d'un amour sauvage qu'il était incapable d'exprimer autrement que physiquement. Il embrassa la peau de son cou, l'adolescent lui écarta les jambes un peu brutalement et se positionna entre elles afin qu'elle puisse entourer sa taille avec ses longues jambes fines. Il approcha son visage du sien et l'embrassa cette fois férocement. Les mains de Cruz s'aventuraient vers sa culotte pour la caresser à travers le tissu de son sous-vêtement. Il fit taire ses éventuelles protestation d'un baiser alors qu'il fit glisser sa petite culotte le long de ses longues jambes.

- Tu es belle... souffla Cruz à son oreille alors que ses mains effleuraient son cou du bout des doigts. Tu es magnifique quand tu frémis, ma douce Chloé...

Ses lèvres brûlantes s'aventurèrent dans son cou alors que ses mains descendaient dans une lente torture vers ses seins. Il les prit en main à travers le tissu. La poitrine ronde et ferme de Chloé était maintenant pressée fortement contre le torse de Cruz et celui-ci adorait la sensation de la chaleur de leurs deux peaux combinées.


- Je t'aime. souffla t'il malgré lui.

Son cœur habituellement froid et sans émotion se serra à la vue de Kennedy qui paraissait si fragile presque nue dans ses bras. Il passa sa main sur la joue de la jeune fille comme pour vérifier qu'elle était bien réelle.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Jeu 15 Avr - 21:52

    A la suite de ses propres mots soufflés tout contre la bouche du jeune homme, elle se mordit la lèvre inférieure. Voilà qu'elle laissait la moindre de ses pensées s'exprimer à haute voix, le moindre de ses désirs s'échapper d'entre ses lèvres sans prendre la forme de soupirs... Elle lui confiait ce dont elle avait envie ; ce dont elle avait besoin. Avoir le sentiment d'être bien plus qu'un objet de désir, d'être aimée et protégée lui était à présent essentiel, presque vital. Ainsi dénudée entre ses bras, presque nue, elle en dévoilait bien plus à travers un simple regard et cette confession. Elle se sentait à la fois forte et fragile. Il semblait être capable de l'aimer, autant qu'il pouvait la briser. Et Chloé ne parvenait pas à lire dans son regard ce qui finirait par l'emporter. Peut-être était-il trop assombri par cet épais voile de désir, miroir de ses propres pupilles d'ordinaire si claires. Sa demande, accompagnée de ses nombreux baisers, tous aussi brûlants les uns que les autres, eurent pour effet d'attiser cette flamme qui animait l'adolescent, libérant alors toute l'impulsivité, le désir et la passion qu'il avait jusqu'à présent retenu. Elle finit par être contrainte de s'allonger sur le dos, Cruz décidant de la renverser brusquement, la surprenant quelque peu. Cependant, ses lèvres revenant à l'assaut des siennes, avec ardeur et désespoir, la rattrapèrent bien vite. La passion dont il faisait preuve, et qu'il voulait bien lui offrir et partager, collait à présent à la peau de la jolie blonde, cette dernière ayant à son tour un mal fou à se contenir. Elle le laissa se placer, encerclant sa taille de ses fines jambes avec plaisir, l'emprisonnant dans une cage de douceur, l'enveloppant d'une chaleur intense, son corps se consumant littéralement au simple contact de ses mains contre sa peau nue, de sa bouche... Il donnait à leur baiser un second souffle, redoublant d'intensité, se pressant tout contre elle. Lorsqu'elle sentit ses mains se balader sur ses cuisses, et prendre la direction de sa petite culotte, elle tenta de protester, bien que très légèrement et ce dans le simple but de le frustrer un peu en le stoppant dans son élan, mais il scella ses lèvres dans un baiser, auquel elle ne pu que répondre. Le tissu glissait sur sa peau, et bien que cette dernière n'ai cessé de gagner en température, elle n'arrêtait pas de frissonner.

    Et voilà que pour l'achever, Cruz lui murmurait des compliments, des mots doux ; ce qu'elle réclamait à demi mots... Alors que l'adolescent continuait sa douce torture au travers de nombreuses caresses et baisers, lui dévorant littéralement le cou, Chloé soupirait et sa respiration se voulait de plus en plus irrégulière. Elle retenait quelques gémissements, alors que ses doigts se perdaient dans les cheveux courts du beau brun. Quand cette déclaration arriva jusqu'à ses oreilles, elle cru tout d'abord l'avoir rêver. Il ne devait s'agir que du fruit de son imagination, pas encore assez mûre pour être consommé. Chloé tenta de calmer ses ardeurs pour prendre conscience de la réalité de cet aveu murmuré et répondit tout bas :

    « Tant mieux... -Elle eu un léger et très court temps de pause, avant d'esquisser un sourire en coin, et d'ajouter : Car je crois bien que c'est réciproque. » Elle ponctua sa phrase par un nouveau baiser, ne prenant même plus la peine de contrôler tout le désespoir de ses sentiments à son égard. Un baiser pour lui dire qu'elle l'aimait, qu'elle le désirait, qu'il la possédait...

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.


Dernière édition par chloe le Ven 16 Avr - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Jeu 15 Avr - 23:16

Cruz aimait tant l'entendre lui murmurer ce qu'elle voulait même si c'était pour elle des absurdités ou des mots convenus. Il voulait savoir tout ce qui traversait sa petite tête, qu'elle mette des mots sur ce qu'elle ressentait. Il aimait qu'elle se laisse aller et la voir gémir était un tel plaisir qu'il évitait délibérément son regard embué et bleuté. Leurs corps se comprenaient bien mieux que leurs esprits et Cruz songea qu'ils auraient dû s'exprimer d'abord physiquement avant même de parler. Ils avaient manié tous les deux le langage comme une arme et les mots avaient parfois fait plus mal qu'un coup de poing. Leurs corps eux semblaient savoir ce dont ils avaient besoin. Ils travaillaient l'un et l'autre en parfaite symbiose. Le corps de Cruz réclamait même sans cesse de Chloé le lovant contre lui et en l'embrassant sans arrêt.

Ouh ouh ouh. Est ce qu'il était en plein délire ? Non. Visiblement non. Il n'y avait pas d'éléphant rose qui virevoltait dans les airs et il était toujours au-dessus de Chloé ses yeux perdus dans l'océan des siens. Il n'arrivait pas à pleinement réaliser ce qui se déroulait. Il ne déshabillait pas seulement Chloé, il était aussi en train de mettre à nu son petit cœur de glace et elle réussissait à faire pareil avec le sien. Pourtant jusqu'à présent, elle n'avait rien fait de si extraordinaire. Des tas de filles s'étaient couchées dans son lit avant elle mais Chloé avait l'art de rendre ce moment unique et merveilleux. Chacun des baisers qu'elle consentait à lui donner le faisait décoller et son cœur manquait tellement de battement qu'il était à bout de souffle. De plus, les gémissements étouffés, par ses lèvres, de Chloé faisait nettement accélérer sa respiration. L'air semblait se raréfier dans ses poumons maintenant qu'il réalisait qu'il était amoureux. D'elle. La petite dealeuse du terrain vague. Il l'aimait. Et elle aussi. Ils avaient failli se manquer à de nombreuses reprises, avant de tenter de se tuer... Cruz ne préférait même pas imaginer si l'un des deux était allé au bout de son idée et avait réussi. Cette journée n'aurait alors jamais eu lieu, tout comme la nuit dernière. Ces moments pourtant récents avaient tellement changé sa vision des choses, qu'il n'arrivait plus à concevoir son existence sans goûter à la bouche de Chloé. Ses doigts caressèrent les seins de Chloé avant que ses doigts ne s'arrêtent. Sur son cœur, qu'il sentait palpiter sous sa paume. Ce geste naturel et instinctif lui fit prendre conscience que ce qu'il aimait avec Chloé c'est qu'il pouvait ranger enfin le masque du salaud au placard. Ce n'était pas sa soif de conquête qui le poussait à refaire l'amour à la jeune bad girl mais des sentiments amoureux, des sentiments qu'il aurait encore jugé honteux il y a quelques heures. Il soupira d'aise lorsqu'elle l'embrassa. Cruz prit la main de Chloé et entrelaça ses doigts avec les siens. Il porta sa main à sa bouche et embrassa chacun de ses doigts dans un acte d'une sensualité infinie. Ses lèvres se frayèrent à nouveau un chemin jusqu'aux siennes. Sa bouche était enivrante, tout chez Chloé était à embrasser, à cajoler à adorer. Cruz caressa encore une fois son dos et s'arrêta sur l'agrafe de son soutien-gorge. Il se sépara du baiser que l'adolescente et lui étaient en train de partager et la regarda dans les yeux. Il allait refaire l'amour avec Chloé Kennedy, la Reine des glaces qu'il avait tant détesté, il disait définitivement au revoir à sa mère en faisant l'amour avec une autre à quelques mètres de sa chambre. Il ne pouvait pas y croire… Mais il en avait tellement envie… Il descendit sa tête avec un sourire ravageur et commença à caresser et suçoter chacun de ses seins à travers la dentelle du soutien-gorge. Cruz passa ses mains derrière le dos de Chloé et lui dégrafa son soutien-gorge. Une fois débarrassé de la dernière prison de dentelle, il passa sa langue sur chacun de ses seins contre lui. Cruz attrapa ensuite la main de Chloé pour la guider jusqu'à son pantalon pour qu'elle défasse la bouche de sa ceinture. Leurs câlins étaient nettement moins éprouvants que la première où il avait grimacé à chacun des gestes pourtant tendres de la blondinette. Il y avait aussi le "je t'aime" qui lui avait échappé et qui pourtant le stressait bien moins que ça aurait dû. Il savait que dès que l'euphorie provoquée par le sexe aurait disparu les choses seraient différentes. Il regretterait ses mots et s'en voudrait de s'être si ouvertement livré. Cruz soupira doucement, en sentant les doigts de Chloé pianoté sur son torse puisque sur pantalon qu'elle tentait de défaire. Il n'arrivait pas à tenir longtemps si elle continuait à être si belle et si excitante malgré elle.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Ven 16 Avr - 8:19

    Ce qui se serait avéré être impossible la veille encore, s'échappait avec une telle facilité, que Chloé s'en étonnait elle-même. Au-delà du simple fait qu'elle s'offrait littéralement à lui, elle exprimait tout ce qu'elle pensait ressentir, tout ce qui semblait s'inscrire dans son coeur, et le faisait battre si fort, si violemment. Il était bien difficile de décrire l'état de la belle, qui se montrait à la fois tremblante, et pourtant fiévreuse, si bien qu'elle avait l'impression que sa peau s'était enflammée, qu'un feu ardent la consumait. Plus aucune de ses pensées n'étaient cohérentes, se bousculant dans son esprit comme s'il s'agissait de ses derniers instants. Les lèvres de Cruz allaient finir par avoir raison d'elle. Il provoquait chez elle une cascade d'émotions et de sensations ; leurs deux corps s'attiraient comme deux aimants, s'accordaient sans aucune fausse note, comme s'il s'agissait d'un ballet des plus intimes. Les doigts de la belle jouaient sur le torse de son amant. Véritable prince des voleurs, il avait réussi à lui dérober son coeur, et à lui faire prendre conscience de ses sentiments, ce qui était en soit un réel exploit. Jamais il n'avait dû la voir si sincère, alors qu'elle venait chercher une bouffée d'oxygène tout contre sa bouche, venant emplir ses poumons de son souffle chaud, qui lui devenait presque vital. Quand il vint entrelacer ses doigts aux siens, y déposant sur chacun d'eux un sensuel baiser, elle ne le quitta pas des yeux, s'efforçant de les garder ouverts et de ne pas céder à une de ces nouvelles petites décharges électriques qui glissaient sur sa peau à chacun de ses mouvements, de ses caresses... A son tour, elle aurait souhaiter marquer son corps de son empreinte indélébile pour que jamais plus il n'oublie ça : Eux. Elle voulait pouvoir vivre à jamais dans ce regard qu'il lui lançait. Par le passé elle avait déjà pu lire la gourmandise, l'envie dans les yeux de ses amants, mais jamais un semblable à celui-là. Jamais encore un simple regard avait réussi à la faire vibrer de cette manière, avec autant d'intensité. Elle aurait pu mourir pour ce regard, tuer pour ce regard. Elle n'était qu'une petite dealeuse, une junkie droguée à ces yeux là, si expressifs, si enivrants. Pourtant, bien souvent, elle était contrainte de s'en échapper, fermant les yeux alors qu'elle sentait, comme maintenant, ses mains parcourir son corps. Lorsqu'il revint à la conquête de ses lèvres, à son plus grand soulagement, elle caressa les siennes de sa langue, cherchant à ancrer le souvenir de leur saveur dans son esprit.

    Chloé avait de plus en plus chaud, et bien qu'il ne restait que très peu de tissu sur sa peau, elle avait l'impression qu'il y en avait toujours trop. Elle frémit lorsqu'elle sentit la main de Cruz s'arrêter au niveau de l'agrafe de son soutien-gorge. Qu'attendait-il pour le lui retirer, pour la libérer de cette prison de dentelle, dans laquelle elle avait l'impression d'étouffer tant sa respiration était irrégulière. Il malmenait son coeur, ce dernier manquant quelques battements, et ce aussi bien en plongeant son regard dans le sien, qu'en embrassant sa poitrine. D'un simple geste, il finit par défaire ces attaches, retirant alors cette dernière barrière de tissu qui la séparait de son torse chaud. Ses lèvres s'égarèrent rapidement dans son cou, avant qu'il ne prenne plaisir à tracer un chemin de frisson du bout de la langue, de sa gorge à sa poitrine, dont sa bouche semblait apprécier le galbe. Il y gravitait, provoquant frissons et décharge de plaisir. Chloé se cambrait, se tendait, sans jamais cesser de caresser sa nuque du bout des doigts. Il s'empara alors de sa main, et la guida jusqu'à son bas ventre, lui demandant silencieusement de le libérer à son tour de ses vêtements. La jolie blonde esquissa un sourire, venant réclamer un nouveau baiser. De ses mains habiles, la seconde venant en aide, elle défit la boucle de sa ceinture, puis chaque bouton de son pantalon, pour finir par le lui retirer. Sensuellement, elle vint nicher son visage dans le creux de son cou, y déposant de doux baisers, se délectant de sa peau. Elle l'attirait toujours plus à elle, resserrant ses fines jambes autour de sa taille, le retenant prisonnier entre ses cuisses, se pressant tout contre lui. Elle n'était pas prête à le voir partir, elle se pensait à présent si accroc qu'il lui était impensable de l'imaginer loin d'elle. Elle, qui avait jusqu'à présent cru le détester comme jamais, se rendait compte qu'elle l'aimait tout autant. C'était à la fois excitant et effrayant, enivrant et complètement flippant. Mais elle s'en fichait ; elle était dans ses bras, tout contre lui. Ces doux instants n'étaient en rien comparables avec leurs ébats de la veille. Plus tendre, plus amoureux et cependant pas moins passionnés, une toute autre tension était désormais palpable. Il ne s'agissait plus de céder à ce désir qui les tiraillait depuis si longtemps, il ne s'agissait plus de s'emparer de ce qui leur avait tant fait défaut, ce qui leur avait tant manqué... Chloé avait l'impression de le redécouvrir, comme si la nuit dernière n'avait jamais eu lieu, comme si ce corps et ces fines lignes n'avaient jamais réchauffé ses courbes. Sa main glissant de nouveau tout contre son torse, elle ne s'arrêta pas en si bon chemin, descendant toujours plus, dangereusement. Ses doigts finirent par jouer avec l'élastique de son boxer, provoquant à son tour par de douces caresses, alors qu'à l'oreille de Cruz elle laissait échapper de légers gémissements et de nombreux soupirs de plaisir.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Ven 16 Avr - 17:43

Cruz n'aurait jamais pensé que le sexe puisse être si sensuel et d'une intimité aussi déconcertante. Quand il faisait l'amour avec les autres, il ne s'impliquait jamais émotionnellement. Il répondait à un besoin primaire et déconnectait quelques temps son esprit pour ne plus penser à rien. Il ne voyait plus le visage de celle avec qui il faisait l'amour, ni n'entendait le son de sa voix. C'était avec Beth - sa propre mère - qu'il avait réellement découvert qu'on pouvait faire l'amour en se souciant un peu de l'autre. Que ça n'était pas une simple course effrénée au plaisir. Depuis il n'avait plus jamais retrouvé ça, sauf hier soir et maintenant cet après-midi avec Chloé. Avec elle, il ressentait tout : les battements de son cœur, la chaleur de son corps pressé contre le mien, sa main qui se posait dans la sienne, la tiédeur de sa paume qui semblait chercher à s'infiltre en lui. Il n'arrivait plus à ce souvenir à quel moment il était tombé amoureux d'elle. Avant cette soirée, ils s'étaient embrassés quoi deux fois ? Ils ne s'étaient presque pas touchés préférant s'insulter et pourtant…Ça avait suffit pour qu'il l'aime. Les seins de Chloé étaient écrasés contre son torse. Ses formes contre ses muscles. La douceur contre la dureté. Le féminin contre le masculin. Il la regarda longuement et baissa la tête doucement lorsque ses mains se posèrent sur sa ceinture puis sur son pantalon pour le détacher. Ses bras se resserrèrent autour des hanches de la jeune fille et elle put sentir son sourire contre sa joue en entendant ses gémissements. La bouche de la blonde était prêt de la sienne et il aimait entendre ses plaintes légères et ses soupirs de plaisir. Cruz prit définitivement les choses en main en se déshabillant complètement. Ils firent l'amour durant des heures. Et des heures encore. Very Happy.

Allongé contre Chloé, Cruz respirait l'odeur de ses cheveux et embrassait ses épaules alors qu'ils calmaient leurs respirations. Cruz se détacha un peu de Chloé pour coller son front contre lien et l'embrasser du bout des lèvres. Il aimait sentir le souffle chaud de l'adolescente contre ses lèvres. Il la tenait toujours fermement pressé contre lui caressant et caressant encore mes cheveux.

- Je t'adore, murmura t-il dans un soupir.

Et dire que tout ça allait s'arrêter. Cruz n'y pensait pas, ce contentant de savourer ce moment comme il n'avait pas su le faire après leur première fois dans le salon de Julian.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Ven 16 Avr - 20:22

    Coucher pour le simple plaisir, de la manière la plus insouciante qui soit, banalisant alors le sexe et le réduisant à quelques soupirs démunis de sens, effaçant les sentiments, demeurait une idée présente dans l'esprit de la plupart des adolescents. Ces derniers n'avaient sans doute jamais connu autre chose que ce don de soi, simplement physique, plongé dans la recherche du plaisir, avec cette obsession de connaître toujours mieux, toujours plus, sans se douter qu'il suffisait d'aimer pour toucher du bout des doigts cet extase.
    Le petit corps de Chloé se tendait, pour sa part, sous les baisers de Cruz, et lorsqu'elle eut finit de lui retirer son pantalon, jouant avec un plaisir non dissimulé à balader ses mains sur sa peau nue, elle eu la réponse à ces provocations qu'elle attendait tant. Il reprenait le dessus, la guidant à nouveau, faisant disparaître les derniers sous-vêtements qui les séparaient encore l'un de l'autre. Il s'empara de sa fragilité pour l'envelopper dans un nuage de douceur et de sensualité. Son regard voilé par le désir ne le quitta pas un seul instant, alors qu'il lui faisait tendrement l'amour... Encore et encore...

    C'est tout contre le torse du jeune homme qu'elle sembla reprendre pied dans la réalité, tout comme son souffle d'ailleurs. Il fallait qu'elle apaise son coeur, qui n'avait cessé de tambouriner dans sa poitrine, cognant comme s'il avait été le seul moyen pour exprimer les sentiments de la blondinette et qu'il avait craint de ne pas se faire entendre, ni même comprendre. Blottie dans ses bras, elle se sentait en sécurité, n'ayant besoin de rien d'autre que de ses lèvres contre les siennes, de son souffle contre sa peau, de ses mains sur ses courbes... Elle baissa le regard l'espace de quelques secondes, alors que ses joues se teintaient légèrement de rose, et qu'il lui murmurait des mots tendres. La jolie blonde replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille, récupérant au passage la main de Cruz qui se perdait dans ses boucles dorées. Elle la porta à ses lèvres, esquissant un léger sourire et lui vola finalement un baiser. Sans doute l'un des derniers, puisqu'elle allait devoir filer. Non pas qu'elle ne se sentait pas bien à ses côtés, mais la réalité la rattrapait bien vite, et elle ne perdait pas de vue le lieu où elle se trouvait, ce qui en découlait... La miss préférait de loin écourter ces instants mais qu'ils demeurent ainsi, agréables et légers, que d'achever cette journée sur une nouvelle crise.

    « Je pense qu'il est temps que je... m'éclipse. » -glissa-t-elle tout bas, avant de bloquer le drap contre sa poitrine, de se redresser légèrement et pour finir de ramener sa bague contre son coeur. Elle aurait voulu rester dans ses bras indéfiniment, mais la crainte de croiser à nouveau Beth se faisait sentir, et elle ne voulait pas devoir l'affronter sous son propre toit. A l'aide d'un élastique qu'elle gardait en toute circonstance autour du poignet, elle attacha sa crinière blonde en un chignon, duquel s'échappaient quelques mèches. Puis elle se tourna vers Cruz, ne pouvant s'empêcher de s'excuser au travers d'un simple regard. Ca la tuait littéralement de s'en aller, mais c'était selon elle préférable. Elle jouait avec le feu, mais ne tenait pas spécialement à se faire brûler vive. (a)

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.


Dernière édition par chloe le Dim 18 Avr - 6:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Ven 16 Avr - 22:00

Cruz répondit sans empressement à son baiser, persuadé qu'il y en aurait encore des tas d'autres et qu'ils avaient encore tout le temps. Mais il faisait déjà presque sombre dehors et Beth n'allait pas tarder à rentrer de son rendez-vous galant. Autant de raisons qui les empêchait de trainer au lit pour parler de tout et de rien comme des adolescents innocents. Le problème c'était que s'ils pouvaient oublier leurs impératifs lorsqu'ils faisaient l'amour, très vite la réalité les rattrapait. Cruz avait une ex amoureuse qui vivait avec lui sous le même toit et Chloé était une petite dealeuse rejetée par le monde superficiel de Cruz. Il s'étira un peu avant de tenter de la retenir sans succès avant qu'elle ne quitte le lit. Il la regarda s'attacher les cheveux, un brin dépité.

- J'aurais adorer pouvoir t'en empêcher. soupira Cruz en souhaitant malgré tout éviter la confrontation avec Beth. Mais...

La phrase ne méritait pas même pas de fin. Ils savaient tous les deux pertinemment pourquoi elle ne pouvait pas rester plus longtemps. Cruz imaginait sans peine la scène. Le regard sombre de sa mère sur Chloé et le sien horrifié sur Joey si elle osait l'emmener chez eux. Cruz savait que Beth n'avait pas menti quand elle avait dit qu'elle allait coucher avec l'entrepreneur. Cette simple pensée suffisait à lui crisper le ventre et à lui retourner l'estomac. Il ignorait s'il aurait pu supporter cette épreuve sans la présence de Chloé. Le dépit amoureux l'avait déjà conduit dans les bras de Diane et il était plutôt heureux aujourd'hui de vivre une histoire saine. Enfin un début d'histoire. Cruz savait bien que rien n'était gagné d'avance avec Chloé. Ils avaient tous les deux un sale caractère et leurs lots de secret. Enfin là il parlait pour lui. Cruz se redressa sur un bras et s'appuya sur son coude pour la regarder, belle comme une déesse, son corps sexy qu'il voyait à contrejour. Il quitta le lit pour la rejoindre et l'enlacer tendrement, pressant son petit corps entre ses bras un peu musclés.

- Laisse moi te rhabiller. souffla Cruz, la bouche contre son épaule avant de ramasser le soutien-gorge de la blondinette. Après tout c'est moi qui t'ai déshabillé.

Il le fit tourner autour de son doigt en souriant avant de caresser sa peau avec le tissu et de le mettre entre ses dents. Son doigt caressa les agrafes avant de faire passer le bras de Chloé dans l'une des bretelles. Il fit passer la seconde bretelle avant de refermer le soutien-gorge autour de la poitrine de Chloé. Il passa derrière elle pour attacher les agrafes après avoir déposé une série de baisers sur son dos. Ses mains encerclèrent ses hanches avant d'embrasser doucement son cou après avoir déplacé les quelques mèches échappées de son chignon qui lui barrait la route.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Sam 17 Avr - 9:21

    C'était peut-être pour cette raison que Chloé n'aurait même pas dû rentrer ici... C'était prendre le risque de croiser Beth, de lui offrir l'occasion de se jeter sur elle pour l'étrangler de ses propres mains. La blondinette ayant signé son arrêt de mort à l'instant même où elle avait approché Cruz, savait qu'elle se devait de garder ses distances avec la mère de famille, cette dernière étant bien capable de mettre à exécution ses menaces, et donc en somme de la zigouiller. Le sourire de la jeune fille s'accentua doucement à l'entente de sa première réplique, et c'est elle qui prit soin de terminer sa phrase.
    « ...mais je dois rentrer, je ne vais pas trainer. » Plus vite elle serait dehors, mieux ça vaudrait pour elle. Et encore, il fallait vite le dire ! Il fallait qu'elle s'éloigne au plus vite de la demeure des Preston, par crainte de subir la colère de cette maman qu'elle trouvait un brin trop attentionnée et protectrice. A tel point que c'en était carrément étrange ! -Si seulement elle savait... Alala ! Rolling Eyes - Pourtant quitter ses bras paraissait tellement difficile. Elle s'en voulait de partir ainsi, comme une voleuse, comme si elle prenait la fuite. Désolée, elle le fixait sans un mot, tentant de conserver son petit sourire en coin.

    Elle allait devoir rassembler ses affaires, se rhabiller, et se faufiler jusqu'à l'entrée de la maison le plus discrètement possible. Oui, c'était le cas de le dire : comme une voleuse. Elle se tourna, cherchant du regard son soutien-gorge, ainsi que ses autres vêtements, lorsqu'elle sentit les bras de Cruz l'enlacer. Voilà qu'il voulait la rhabiller, s'accordant cette tâche sous prétexte qu'il les lui avait retiré un peu plus tôt. Elle ne protesta pas, lui laissant la satisfaction de renfermer sa poitrine dans cette prison de dentelle. Il y allait tout en délicatesse, déposant au passage de tendres baisers dans son dos. La pression du tissu sur sa peau lui confirma que les agrafes venaient d'être attachées, alors que les mains de Cruz se posait sur ses hanches, la ramenant contre lui. Elle pencha la tête sur le côté, lui offrant son cou avec plaisir.

    « J'ai l'impression d'être une poupée... » -murmura-t-elle tout bas, d'une voix amusée, en remontant sa main jusqu'à la nuque de Cruz, la caressant doucement. Elle pouvait être sa poupée, à lui et lui seule, adorant la chaleur de son corps tout contre le sien, cette étreinte protectrice, et cette douceur... Ne voulant pas perdre de temps, bien qu'il ne s'écoulait pas inutilement puisqu'elle savourait ces instants comme s'il s'agissait des derniers (quel merveilleux instinct !), elle décida cependant de passer la seconde, et de finir de s'habiller. Elle se retourna, offrit à son amant un baiser qui en disait long, qui traduisait sans mal la frustration qui s'emparait d'elle, et se libéra de son étreinte pour ramasser ses fringues. Elle devait vraiment filer...

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.


Dernière édition par chloe le Mer 21 Avr - 6:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mar 20 Avr - 8:57

Une poupée ? Quelle étrange comparaison, quand on savait que Chloé refusait le moindre ordre. Alors une poupée. C'était vraiment pas elle. Ils avaient à peine eut le temps de profiter l'un de l'autre - oui Cruz est un sacré gourmand - qu'elle devait s'expliquer. Il comprenait toutefois Chloé, lui aussi craignait le retour de Beth. Il fallait qu'elle s'éclipse mais son petit corps chaud lui manquait déjà, alors il dévora son cou de multiples baisers. Il avait d'aller encore plus loin et ne plus la rhabiller comme il l'avait dit, mais la déshabiller encore et encore. Finalement oui elle était peut-être un peu sa poupée quand elle décidait de vivre pleinement les émotions et de se laisser porter juste par les caresses qu'ils se prodiguaient respectivement. Mais il n'y avait ni âme, ni chaleur chez une poupée, il le savait parce qu'il avait fait l'amour avec des tas de filles qui se contentaient de se déshabiller en attendant que ça se passe. Avec Chloé il y a une telle alchimie, qu'ils se comprenaient sans parler. De toutes manières ils maniaient bien mieux la science du sexe que celle du langage. Il pouvait encore essayer d'être possessif et l'empêcher de partir mais il devait s'y résoudre. Cruz la relâcha et s'assit sur le lit pendant qu'elle se rhabillait rapidement. C'était un crève-cœur de la voir recouvrir sa peau nue.

Une fois prête, il poussa un petit soupir avant de tendre la main pour la prenne et vienne le rejoindre quelques secondes pour un long baiser. Finalement il la laissa partir et enfila son boxer sur lui pour la raccompagner jusqu'à la porte. Il descendit avec elle les escaliers après être passé devant la chambre de sa soeur/fille qui dormait. Les bébés avaient une super vie. Bref, une fois arrivé dans l'entrée qui aurait pu être une pièce de musée tant elle était grande et rempli d'objets anciens qui valaient plusieurs millions, Cruz prit le visage de Chloé entre ses mains. Il la regarda longuement sans rien dire. Les seuls mots qui lui venaient à la bouche étaient des conneries et des trucs éculés dans les séries américaines. Il n'allait pas lui dire "Je t'aime" maintenant il ne pouvait plus mettre cette déclaration sur le coup de l'émotion. Non il préférait juste se taire, il s'était suffisamment exprimé là-haut dans son lit, avec elle dans ses bras. Finalement il l'embrassa sur le front après avoir frôler ses lèvres avec les siennes.


- Prend soin de toi, d'accord ?

Et ne rencontre pas mon frère idiot pour qu'il te raconte ma liaison incestueuse.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   Mer 21 Avr - 7:48

    Chloé se pressait, à contre-coeur, mais il le fallait... Qui sait de quoi serait capable Beth en la trouvant sous son propre toit ? Son seul regard menaçant suffisait pour faire naître chez Chloé un semblant de trouille innommable. Elle avait déjà eu droit à une belle démonstration de son grain de folie (aussi gros qu'un pavé le grain soit dit en passant...) et elle ne tenait pas à la provoquer en se baladant dans la maison, comme si de rien n'était, comme si tout ça était tout à fait normal. Elle avait bien capté qu'à la base elle ne l'avait pas tellement apprécié, et à présent il n'était pas difficile de deviner qu'elle lui vouait une haine démesurée. Cette mère était bien capable de mettre ses menaces à exécution, et la petite blondinette n'y tenait pas vraiment. Elle préférait ne pas penser à Beth, ne voulant pas voir son esprit submergé d'interrogations diverses et variées à son sujet pour tenter d'expliquer une réaction si étrange et excessive. Elle finit par boutonner son pantalon, dernière pièce de tissu recouvrant son petit corps, ce slim emprisonnant ses longues jambes ; puis se passa une main sur le visage dans l'espoir de terminer de se réveiller, de redescendre rapidement de ce petit nuage de coton, et reprendre pieds dans la réalité. Elle était fin prête, bien que quelques mèches blondes jouaient encore dans sa nuque, et que son ample t-shirt dévoilait encore une de ses épaules. On ne pouvait pas faire plus naturel !

    Se retournant pour faire face à Cruz, elle s'empara de la main de ce dernier et se rapprocha. Non, elle n'avait vraiment pas envie de partir, pas maintenant... Ce calme, cette douceur qui régnait entre eux était si inhabituel qu'elle aurait voulu que ces quelques instants ne trouvent jamais de fin. Elle aurait voulu que cela s'éternise, encore et encore, profitant de la moindre seconde passée dans ses bras, si apaisée... Mais il était temps de filer, et après un long baiser, ils finirent par quitter la chambre. Chloé se faisait plus que discrète, silencieuse comme jamais, ayant hâte de regagner la porte d'entrée. Une fois dans le hall, elle prit tout de même le temps de lui dire au revoir. Sa main glissa sur celle de l'adolescent, pour sa part posée sur sa joue. Elle ne pu que soutenir son regard, esquissant un très léger sourire.

    « Ok, et n'hésite pas à en faire de même pour toi. »
    A en voir la situation actuelle, rien ne pouvait lui affirmer quand serait la prochaine fois qu'ils se retrouveraient. => Jamais ? Le baiser qu'il avait préalablement déposé sur son front ne lui suffisant pas, elle lui vola ses lèvres l'espace de quelques secondes, prenant le risque de se faire surprendre. Qu'importe ! Elle en avait envie. Puis elle finit par les libérer, reculant de quelques pas jusqu'à la porte, se résignant à lui tourner le dos pour filer jusqu'à sa voiture. Tout en regagnant la rue, elle récupéra ses clés de voiture dans sa poche, sauta au volant de sa voiture -bientôt bonne pour la casse, merci Edgar !- et démarra sans plus attendre, ne souhaitant vraiment pas croiser la méchante Beth. Brrr ! (a)

    [PF – Ca c'est du post de fin de topic à 2€ ! Yeah !]

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne t'ai pas posé de lapin, mais j'aurai pu ! (a) [Cruz, Beth (?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-