AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Sam 3 Avr - 13:18

Depuis que sa mère et Ian avaient rompu, en plus d'être pauvre, Warhol se sentait comme orphelin d'un papa. Mine de rien, il avait apprécié avoir Ian en presque papa, car il était bien plus présent que sa mère. Et maintenant, il se retrouvait à vivre au crochet de Cruz et de sa bandante de mère, mais à nouveau sans père car cette dernière ne semblait pas avoir d'homme dans sa vie. C'est pourquoi il avait eu envie de rendre visite à Ian. Surtout depuis qu'il avait appris que ce dernier avait reconnu Barbie. Il en était malade. Il avait couché avec. Ca voulait dire qu'il avait couché avec sa presque soeur. Déjà qu'en couchant avec sa presque cousine, ça avait fait scandale ... Mais Warhol n'était pas là pour lui parler de Barbara, ni même de Charlie. Maintenant, Warhol avait une autre femme dans sa vie. Une vraie. Une femme mature, avec laquelle il voulait avoir un beau mariage et de beaux enfants. Il voulait donc en parler en tête à tête, entre homme, avec la seule figure paternelle qu'il avait connu durant sa jeunesse.
De nature peu inquiète, Warhol ne comprenait pas pourquoi cependant, une fois devant la porte de Ian, là où il avait vécu des années durant, il ressentait une certaine appréhension. Comme si ce dernier allait le foutre dehors, ne plus jamais vouloir le voir. Mais ce moment de doute ne dura pas trop longtemps. Il finit par sonner à la porte. Ce fut la femme de ménage qui vint lui ouvrir. Elle ne semblait pas très heureuse de le revoir. Sûrement parce que Warhol avait du la sauter dans un coin de la maison et ne pas la rappeler par la suite. Il ne lui en tenait pas rigueur, et lui sourit agréablement. Puis, il attendit que Ian vienne à sa rencontre.
QUand il vit son beau-père arriver, il lui sourit et lui dit :


- Salut pa... euh Ian ! J'suis content d'te r'voir ! Et devine quoi ? J'vais me marier !

Warhol était tellement obsédé par cette idée de mariage, sûrement pour oublier inconsciemment Charlie, qu'il ne parlait plus que de ça, et se voyait déjà avec un anneau à l'annulaire gauche. Il voulait aussi que Ian soit son témoin, avec Cruz, et qu'il finance une partie du mariage, car il était fauché, et en partie à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Sam 3 Avr - 15:12

Quand Ian avait quitté Carly il lui avait laissé un stock de boxers Calvin Klein gris, ses préférés et un chèque d'un montant assez astronomique pour son fils Warhol. Il n'avait depuis plus eu de nouvelles de l'adolescent qui devait être trop occupé à sauter sa nièce. Ian avait toujours été admiratifs en voyant les filles les plus sexy de la ville sonner à sa porte pour se rendre dans la chambre de son fils adoptif. En plus Warhol n'était pas égoïste et n'hésitait pas à faire tourner les filles de bonne qualité. Beau-père et beau-fils s'entendaient comme deux larons en foire et Ian lui avait toujours donné tout ce qu'il pouvait sans se poser de questions. Mais lorsque Ian avait traversé sa crise existentielle il avait coupé les ponts avec tout le monde et il savait que son divorce avec Carly l'éloignerait de Warhol. Mais il ne se faisait pas de soucis pour lui, il avait un prénom atypique et un physique des plus sympathiques, il était suffisament armé pour réussir dans la vie. Ian rassuré avait quitté l'un des domiciles familaux qu'il possédait et s'était réfugié dans sa villa à Degrassi. Comme toutes les nuits il pouvait se beurrer au Diamant's où il dilapidait sa fortune avec la certitude qu'il serait toujours ramené chez lui. C'était un lendemain comme les autres avec son mal de crâne habituel dipersé par des amphétamines. Sa femme de ménage le tira du lit pour qu'il mange quelque chose à non... Ian retira ses boules quiès pour l'écouter attentivement, Warhol était là. Ian referma les pans de son peignoir pour se rendre dans l'entrée et le serrer dans ses bras. Son premier petit garçon était enfin venu le voir et en plus pour lui annoncer une sacrée nouvelle. Ian se déboucha les oreilles en sautant sur le côté persuadé d'avoir laissé un morceau jaune à l'intérieur.

- Est ce que ce sont les amphets qui me font avoir des hallucinations auditives ? Tu as bien dit que tu allais te marier fiston ?

Ian tapa sur le cul rebondi de la femme de ménage qui les regardait avec des yeux ronds et lui cria : Champagne ! Warhol allait se marier à son âge. Lui qui avait toujours tout fait pour éviter de se faire passer la corde au cou. La mort de Wheels l'avait affaibli et l'autre salope en avait profité mais si il avait su il se serait sûrement abstenu de faire une telle connerie. Mais là il ne pouvait pas s'empêcher d'être heureux parce que Warhol allait faire enfin parti de sa famille de façon officiel et que lui avait trouvé le bonheur.

- Pourquoi tu n'es pas venu avec Charlie pour l'annoncer ? Bordel de merde Warhol je t'ai donc rien appris sur les bonnes manières ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Sam 3 Avr - 16:20

Warhol était totalement soulagé. L'accueil chaleureux de Ian lui faisait prendre conscience qu'il avait été con de craindre que Ian ne veuille plus le voir. Après tout, il n'y était pour rien si ses parents avaient divorcé, il n'était pas responsable de leur choix. Warhol n'avait rien demandé. Mais comme à chaque fois dans les divorces, la mère récupérait le gamin et Carly lui avait dit que Ian ne voulait sûrement plus le voir car il n'était pas son vrai fis.
Warhol repensait à toute cette complicité perdue avec Ian. pour lui, il était plus qu'un beau-père. Il était une des seules personnes qui ne l'avait jamais jugé, et avec qui il savait qu'il pouvait faire les 400 coups, car au fond ils étaient un peu pareil, deux grands enfants. Nostalgique de cette époque où il formait encore une famille avec cet homme, Warhol rigola quand Ian parla de sa consommation d'amphets ! Rien n'avait changé, et il aimait ça.
Warhol affichait un air fier. Il était vraiment fier de se marier, de devenir quelqu'un, même s'il savait qu'il ne serait sûrement pas fidèle à sa femme, qu'il en était génétiquement incapable ! Mais au moins, il aurait eu un statut, il aurait été vraiment quelqu'un avec plus qu'un nom vraiment bizarre dont seule sa mère avait pu avoir l'idée de lui donner à la naissance ! Euphorique quand Ian parla de champagne, Warhol allait rentrer dans les détails pour tout raconter à son père, quand ce dernier lui parla de Charlie.
Gloups. Il y avait donc une incompréhension totale. Ian ne se réjouissait que parce que Warhol Empire épousait sa nièce adorée. Et merde ! Voilà qui réjouissait moins Warhol, et qui aurait pu le faire pleurer, depuis qu'il était devenu un coeur d'artichaud à cause de Charlie justement. Il ne pouvait pas laisser ce malentendu entre Ian et lui, même s'il craignait cette fois d'être chassé à coup de coups de pied au cul. Il décida de lui présenter les choses un peu à la légère, histoire de détendre l'atmosphère :


- Eh non tu n'hallucines pas ! Mais par contre, tu te trompes de fiancée ! Tu ne lis plus les journaux p'pa ? Warhol n'avait pu s'empêcher de l'appeler ainsi, comme au bon vieux temps, comme le jour de ses 13 ans quand Ian l'avait fait rentrer dans un bar pour adulte et où il avait pu glisser des billets dans le mini-string d'une strip teaseuse. Charlie m'a largué ... quand tu as quitté maman.

Il fit une petite moue pour montrer sa tristesse. Après tout, c'était vrai. Il était triste et aurait voulu que Charlie soit sa future femme, mais la Queen de Degrassi avait d'autres bites à fouetter que la sienne en ce moment, et tant que Warhol Empire ne serait pas à nouveau un riche héritier, il pouvait toujours se branler tout seul !

- Alors du coup, j'vais épouser Ridley. Tu la connais, non ?


Dernière édition par Warhol Empire le Sam 3 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Sam 3 Avr - 17:36

Le champagne arriva enfin et Ian s'empara de la bouteille sans remercier celle qui l'avait emmené. Elle avait un salaire qui lui disait merci à sa place. Ian commença à triturer le bouchon tout en apprenant choqué que Warhol n'épousait pas sa Charlotte. Ils étaient pourtant si bien assortis sur le dernier magasine sur lequel il avait consommé sa ligne de coke. Il était pas un habitué de ses journaux, trop défoncé pour lire la moindre ligne qui n'était blanche et poudreuse. Ian était sur le cul si on pouvait le dire comme ça. Il se laissa tomber en arrière sur le canapé fracassant par la même, la bouteille qu'il avait dans les mains. Quel maladroit il était ! Il récupéra ce qu'il pouvait dans la bouteille avec ses lèvres en essayant de se ne pas se les trancher pendant qu'on lui en rapportais une nouvelle.

- Pourquoi ? Tu pouvais plus bander à cause du divorce ?

Ian savait que ce genre de problèmes pouvait arriver même aux meilleurs. C'était la raison pour laquelle Wheels s'était tapé Catherine pendant la dernière année de sa vie. Ian aurait bien voulu lui payer les services d'une professionnelle mais cette sansgue de Dieu avait refusé qu'elle entre dans la chambre d'hôpital. C'était sûrement à cette époque qu'il avait couché avec Ridley la fiancée de son fils lors d'une fête étudiante à moins qu'il ne s'agisse de Rydner ?

- Ouais je la connais je l'ai même baisé à la fac je crois. Une sacrée fille mais elle est vielle non ?

Ian connaissait bien la mode des cougars mais là il trouvait que Warhol y allait un peu fort. Ridley avait son âge et il l'avait croisé plusieurs fois, elle était toujours canon. Mais c'était une MILF. On devait la baiser. Pas l'épouser. Ian était finalement fier de son petit poulain Warhol avait connu l'amour un truc qui lui avait toujours échappé. Il était presque jaloux.

- Tu l'aimes c'est ça ? Dans ce cas l'âge n'a pas d'importance. Elle fait toujours ce truc avec ses oreilles quand elle jouit ? demanda Ian sans gêne. Trinquons à Char... enfin à Ridley et toi je veux dire ! Demande moi ce que tu veux tu l'auras. c'est le premier mariage de mon fils - sous entendu qu'il y en aurait encore d'autres - je veux le meilleur pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Sam 3 Avr - 18:27

Warhol prit place sur le canapé, quand Ian fit exploser la bouteille en apprenant la nouvelle. Sur le coup, Warhol crut que son père était furieux après lui, mais à voir son expression, il comprit qu'il était juste totalement défoncé, bref, qu'il était dans son état normal. Cela amusa Warhol. Putain que tout ça lui avait manqué. Les soirées entre mecs à parler de leurs coups d'un soir, tout en respectant Carly, bien entendu. Les conseils d'un père à un fils, bien que Warhol n'avait pas vraiment besoin de cours sur la chose, Ian avait tout de même tenu à lui enseigner deux - trois choses. Même la vie avec son coloc et ami de toujours Cruz était moins marrante ! Et ça lui manquait !
Quand Ian lui demanda les raisons qui faisaient que Charlie n'était pas l'heureuse élue, si sa question le fit rire, sa réponse fut un peu plus discrète. Il ne voulait pas que Ian pense que c'était en partie sa faute. Car ce n'était pas sa faute si Charlie ne l'aimait que pour son blé.


- Non, la mécanique a toujours bien marché. C'est juste que ... avec le divorce ... J'avais plus d'intérêt ... en étant fauché, tu vois?

Heureusement, Ian ne s'attarda pas sur Charlie, et Ridley redevint le centre de la conversation. Il n'était même pas étonné que son père soit déjà passé sur Ridley, et ça ne le dérangeait pas. Warhol n'était pas d'un naturel jaloux. Au contraire, il se dit qu'il avait forcément bon goût si même son père l'avait sauté.

- Ouais, enfin, elle a ton âge, t'es pas vieux ! Puis tu sais ce qu'on dit des femmes mûres !

Il adressa un clin d'oeil complice à son père. Il n'y avait vraiment aucun tabou entre les deux hommes, qui pouvaient parler cul ou cocaïne comme on parle de mots croisés ou de chanson classique ! Si bien que Warhol ne fut même pas choqué d'entendre parler des oreilles de Ridley quand elle jouissait. Il en rajouta même une couche, en riant de bon coeur :

- Toujours, et elle fait même mieux, elle a les yeux qui se révulsent quand elle a un orgasme puissant, enfin tout le temps avec moi, et on dirait qu'elle est possédée. C'est trop jouissif !

Puis, Ian lui parla de l'amour. Oui, il l'aimait. Sûrement même, s'il voulait l'épouser et lui faire un enfant. Mais Charlie. C'était d'elle dont il était réellement amoureux. C'était elle qu'il voulait amener à l'autel et à qui il voulait passer la bague au doigt. Après tout, s'il en parlait à Ian, peut-être qu'il pourrait l'aider, faire en sorte que la mariée change juste de personne ...

- Je l'aime bien ,ouais. Mais bon, tu sais, c'est Charlie que j'aime vraiment.

Il trinqua avec son père. Il aurait pu profiter de l'occasion pour lui demander du fric, après tout, c'était ce qui ferait revenir Charlie au galop, mais il ne voulait pas retrouver Ian que pour ça. Donc, il ne dit rien à ce sujet et lui dit :

- Ce que je veux, c'est que tu sois mon témoin. Et ... enfin, peut-être que tu pourrais parler à Charlie. Savoir ce qu'elle pense de mon mariage avec Ridley. Tu la connais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Dim 4 Avr - 0:05

Ian se gratta la tête l'air encore plus ailleurs que d'habitude. Il pigeait pas trop si la mécanique fonctionnait bien, Charlie n'avait aucune raison de quitter son adorable demi-fils. Il avala le champagne au goulot comme si l'alcool permettrait à son cerveau de déchiffrer les choses plus vite.

- Fauché ? Avec le chèque que je t'ai laissé ?

Ian voulait pas avoir l'air près de ses sous mais Warhol était un sacré petit dépensier. Il battait les tristes records de sa mère et sa tante Jade. Il ne pouvait pas en vouloir à son fils il avait été élevé dans l'excès et n'avait pas dû regarder à la dépense. Sans rien dire Ian posa l'un des chéquiers dans la main de Warhol à défaut de trouver sa carte. C'était un avant goût de son cadeau de mariage parce que lui demander d'être son témoin c'était trop cliché et pas assez bling-bling. Ian fier quand même de la demande de Warhol embrassa ses cheveux et les lui ébouriffa ensuite.

- Je suis vieux Warhol. martela Ian après une gorgée de champagne, un brin désabusé. Et je peux te dire que les filles comme Charlie sont source de plaisir ET d'emmerdes. C'est peut-être pas une mauvaise chose que tu te trouves une fille simple et équilibrée. Je suis pas dupe je sais que derrière ses serre-têtes et ses jupes plissées se cache un terrible monstre qui veut surtout pas être dompté. J'ai voulu tenter le coup avec ta mère et regarde où ça nous à mener.

Bon il était toujours riche et n'avait pas perdu son physique de jeune premier. Mais Carly avait failli le transformer en travelo. Ian aimait Warhol et il ne voulait pas le voir un jour sur les scènes trans à côté du sosie masculin de Pamela Anderson.

- Je parlerais à Charlie parce que je sais que tu l'aimes et je serais ton témoin parce que je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Dim 4 Avr - 0:37

Ian semblait étonné d'apprendre que Warhol était fauché, autant que de découvrir que son fils n'était plus avec sa nièce. Warhol ne trouva pas ça étonnant, Ian planait pas mal, mais surtout, il avait tellement de fric qu'il ne devait pas se rendre compte que passer d'une des nombreuses Amex de son beau-père, à quelques dollars que sa mère lui passait par semaine, il y avait une grande marge, et de quoi devenir fauché. Warhol n'avait aucun souvenir d'un chèque. Ian avait sûrement du rêver qu'il lui avait laissé un chèque. Il ne pouvait pas imaginer que sa propre mère avait gardé ce chèque pour elle.

- De quel chèque tu parles ? Enfin, j'ai plus un rond, mais t'inquiète, je sais me débrouiller. Les filles me refusent rien.

Il lui adressa un rire complice. Et son regard s'illumina quand il eut dans sa main le chéquier paternel. Cela faisait des semaines qu'il n'en avait pas tenu un dans ses mains, et l'odeur du papier lui tournait à la tête. Il voyait les dollars défiler sous ses yeux. Et surtout, il voyait la petite Charlie ramper à ses pieds pour qu'il lui pardonne et accepte qu'elle soit à nouveau sa petite amie officielle. Tout en regardant le chèquier, il écoutait le discours de Ian. Il était toujours de bons conseils pour le garçon. Jamais le genre de conseils pompeux et moralisateurs qu'un père ordinaire lui donnerait. Ian était beaucoup plus cool. Preuve qu'il n'était pas vieux.

- Déconne pas, t'es loin d'être vieux ! Enfin, tu connais Charlie, elle est difficile à suivre. C'est pour ça que j'épouse Ridley, pour trouver un peu de stabilité. Et puis, elle est bonne, c'est indéniable.

Il ne fallait pas déconner, Warhol ne pouvait pas être le gentil garçon qui parlait à son gentil papa. Warhol était avant tout avide de sexe, et il n'allait pas parler d'amour trop longtemps avec Ian. Surtout que ce n'était pas son genre non plus.
Il gratifia Ian d'un sourire quand ce dernier accepta sa demande d'être témoin, et sa requête de parler à Charlie.


- Merci mec, c'est sympa. Alors et toi, quoi de neuf dans ta vie ? Tu as déjà remplacé ma mère ou tu préféres retrouver le goût de la liberté ?

Warhol avait été affecté par le divorce de sa mère et Ian, mais sans plus. Il comprenait Ian, et ne lui en voulait pas. Tout ce qu'il voulait, c'était une petite place dans la nouvelle vie de son beau-père, quitte à devoir la partager avec Barbie.

[Sorry, il vaut pas ton message, mais je suis HS ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Lun 5 Avr - 16:38

- J'avais laissé à ta catin de mère, un chèque ! Un chèque pour toi !

Ian agita la bouteille dans tous les sens renversant du précieux liquide sur le tapis. Il s'en moquait une autre personne viendrait encore une fois arranger les dégâts qu'il avait occassionné. Ian ne préféra pas rétorquer encore à Warhol que bien entendu il était vieux. Il avait abimé son corps par divers excès et il avait déjà tout vu et tout vécu comme une vieille personne. Il n'avait plus rien à découvrir peut-être aimer une femme en retour mais il ne se faisait pas d'illusions sur l'amour et il s'était accommodé de cette existence de débauche. Il était heureux que Warhol ne brûle pas la vie par les deux bouts comme lui et finisse enfin par faire une chose qu'il avait toujours été incapable de faire : grandir.

- Ca c'est bien vrai. Si je me rappelles bien elle est ouverte à pas mal de choses, t'auras le temps de profiter avant de t'en lasser.

Ian ne pouvait pas s'empêcher de préparer déjà Warhol à l'éventualité d'un divorce. Ridley avait beau être super bandante comme l'était un peu Carly à l'époque si son véritable amour était Charlie il ne pourrait pas s'empêcher de tromper Ridley et de la blesser. Même sans Charlie leur mariage était vouée à l'échec. C'était génétique les hommes avaient besoin de conquérir de nouvelles terres. Un mariage aussi jeune ne pouvait se finir que une annulation ou une séparation.

- Comme toi j'aspire à de la stabilité. Je prends conscience que je suis passé à côté de beaucoup de choses j'ai envie de construire une dynastie.


Et elle commençait avec le bébé que Becca avait porté sur cette terre. Un mâle le premier qui soit vraiment à lui. Warhol était peut-être son fiston mais il appartenait à ce crasseux et branleur de Chuck qui avait été à peine foutu de le reconnaître.


[Tu rigoles j'espère]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Jeu 8 Avr - 10:43

Warhol manqua de s'étouffer avec sa propre salive quand il entendit Ian parler d'un gros chèque pour lui. Décidément, sa maman chérie était une vraie pute. Où était passé cet argent dont il n'avait pas vu la jolie couleur verte des billets ? Où était ce putain d'argent qu'il n'avait pas eu en sa possession et avait poussé Charlie à le larguer, juste quand il commencait à avoir de réels sentiments pour elle. Il se ressaisit et demanda à son père indirectement à quel montant s'élevait le gros chèque, histoire d'être définitivement achevé :

- Tu me diras combien me doit ma mère alors ... La garce !

Warhol n'avait jamais insulté sa mère, mais là, se dire qu'elle était à l'origine de l'échec de son couple l'écoeurait. Toutes les femmes étaient donc des salopes. Des personnes vénales, prêtes à arnaquer même leur propre fils pour pouvoir s'acheter une paire de Manolo ? Il en voulait à sa mère, mais Charlie n'était pas mieux, lui brisant le coeur parce qu'il n'avait plus autant de zéros sur son compte en banque.
Il essaya de chasser ses idées noires de son esprit et se reconcentra sur Ridley et les multiples choses qu'elle accepterait de faire sexuellement avec Warhol. Cela le fit éclater de rire, et se sentant à nouveau en confiance avec Ian, comme au bon vieux temps, il lui confia :


- Ouais, elle est très ouverte, mais elle a pas aimé la dernière fois où je l'ai menottée nue à la plage ! Pourtant, j'ai jamais vécu un truc aussi excitant moi ! On a même été photographié !

Warhol se remémorait ce moment, qui avait marqué la première rupture du couple. Puis, il regarda son beau-père et lui dit :

- Enfin, te connaissant je suis sûr que tu as déjà fait bien mieux ! Mais je veux pas savoir si c'est avec ma mère !

Il lui adressa un clin d'oeil. Ian et sa mère était désormais divorcés. C'était comme la suite logique du mariage, et Warhol en avait conscience. Il savait qu'en épousant Ridley, Charlie ou une autre, il s'engageait aussi à divorcer dans les mois ou les années à venir, et il s'en fichait. Il n'était pas du genre à aimer la routine, et il adorait les mariages, alors se marier plusieurs fois ne le dérangerait sûrement pas. Alors qu'il pensait que son beau père était pareil, il constata que non, qu'il essayait de se ranger. Warhol avait du mal à y croire, bien que le fait qu'il ait reconnu Barbara dernièrement lui avait fait prendre conscience que son presque papounet changeait. Il n'était plus le fils unique.

- Toi, de la stabilité ? Tu deviens vieux en effet p'pa ! Enfin, ta dynastie est en train de se réaliser, vu que tu es maintenant le père de Barbie aussi. D'ailleurs, tu sais que j'ai couch...

Il se tue. Il n'allait quand même pas dire à son père qu'il avait couché avec sa fille. C'était ... c'était malsain, et si Warhol aimait le sexe et ses dérives, il n'avait jamais songé à aucun inceste de quelque sorte qu'il soit !

- Que j'trouve Barbie très sympa ! Elle sort avec mon pote Preston. Un bon parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Dim 11 Avr - 9:45

- Un petit million.

Une goutte d'eau quand même conséquente puisque cet argent aurait mis son fils à l'abri du besoin durant plusieurs années et aurait officiellement fait de lui un millionnaire. Grâce à des gens compétents, il aurait pu faire fructifier cette somme en la plaçant et en vivant sur ses rentes jusqu'à ce qu'il trouve un travail qui n'en était pas un et offre à son tour son premier million à un enfant illégitime. Ian n'avait même pas mal à cause de tout cet argent qui s'était évaporé dans la nature mais parce que ça n'était pas son fils qui en avait profité. Carly lui avait décidément tout pompé même le dernier cadeau qu'il avait voulu faire à Warhol. Il la méprisait. Son oeil morne s'éveilla quand Warhol lui raconta son épisode sexuel à la plage avec Ridley.


- Tu me montras les photos, hein ?


Il lui donna quelques coups de coude, goguenard pressé de revoir le corps de Ridley sur papier glacé. C'était qu'il était un vieux monsieur avec beaucoup de conquêtes et il avait tendance à oublier leurs corps et la forme de leurs seins au fil des années. Ian n'était pas dupe le mot que Warhol s'était empêché de prononcer était bien couché et même s'il savait que sa Barbara n'était probablement plus vierge, il avait encore du mal à accepter qu'elle puisse faire l'amour. Il voulait simplement savoir avec qui, parce qu'il l'adorait.

- Couch... avec qui ? Cruz ? Celui chez qui tu t'incrustais tout le temps et vice-versa ? Il est cool. Il me rappelle Wheels et toi moi. Ah c'était la belle époque. Tu sais fiston même si c'est difficile parfois, profite bien de ses années.

Il passa sa main dans les cheveux courts de son fils, les yeux un peu humides en repensant à son vieux pote mort d'un cancer et dont désormais le nom était synonyme de chasteté à cause de l'autre folle qui avait hérité de sa fortune.


- Barbara est ta petite soeur mais elle n'est pas vraiment ma fille je n'ai pas lui donné l'éducation que je voulais même si c'est une bonne petite. Pareil pour toi Warhol le juge n'a même pas voulu me donner un droit de visite. Tu es à Carly et à ce boulet, Chuck. Même s'il t'as jamais torché le cul il peut te voir et pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Man Like Him Is not to Be Trusted
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 04/05/2008
• MESSAGES : 428
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Cool =)

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Mar 4 Mai - 22:20

- LA SALOPE !

Warhol Empire Surton avait envie de pleurer. Pour le "petit" million que sa chère mère lui avait extorqué, pour Barbie avec qui il avait couché, pour son beau-père qui n'était même pas son père, pour ces derniers mois de galère qu'il venait de vivre. Putain de vie. Il avait fallut qu'il ait l'envie soudaine, comme celle d'une envie de pisser, de se marier et d'avoir un gosse, pour retrouver son beau-père perdu, avec qui il avait passé les meilleurs moments de son enfance, qui avait été là pendant son adolescence et l'avait aidé à devenir l'homme qu'il était aujourd'hui : un séducteur à qui personne ne résiste. Ian avait raison, ce n'était pas Chuck qui lui avait torché le cul, il s'était juste contenté de lécher celui de sa mère et de l'engrosser.
Dans un moment 100% émotion, retenant ses larmes, Warhol dit alors à l'homme qui l'avait élevé pendant des années :


- C'est toi mon père, et c'est toi qui sera à mes côtés au mariage. Pas Chuck.

Il serra alors son père dans ses bras, puis pour ne pas que ce moment devienne trop gênant, il lui dit :

- Puis tu sais quoi ! Je vais te faire un petit fils, et je l'appelerai Ian Jr ! Vu que c'est plus trop de ton âge de procréer, je vais prendre le relais !

Il se leva précipitamment et sautillant presque sur place, il regarda son père, impatient de retrouver leur complicité d'avant. Il avait envie de sortir avec lui, de faire la tournée des bars, la tournée des filles, histoire de fêter la fin de son célibat qui était proche. Ils allaient boire jusqu'à plus soif, tout faire dans l'excès, comme au bon vieux temps, chose qu'il n'aurait jamais fait s'il avait eu un père normal, mais qu'il pouvait faire grâce à Ian.

- Allez, debout, on sort comme au bon vieux temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2008
• MESSAGES : 85

MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   Jeu 6 Mai - 11:57

Ian se fit la promesse d'appeler dans l'heure qui suivait son banquier pour le prévenir qu'il devait faire transférer un million et demi sur le compte de Warhol et attaquer aussitôt Carly. Il allait lui faire un de ces procès. L'ancienne mannequin allait s'en souvenir. Il était presque ému d'entendre que son premier petit enfant porterait son prénom, lui qui n'avait pas grand chose à part baiser. Mais Ian avait envie que son premier fils connaisse le maximum de choses avant de goûter aux joies et aux souffrances de la paternité.

- Promets moi de prendre ton temps, d'accord ? Ne vas pas gâcher ce beau visage avec des rides !

Ah il reconnaissait bien son fiston, toujours en train de vouloir faire le fou et sortir. Tout ce que Ian aimait, il n'était pas casanier pour un sou et ça depuis toujours. La présence de ses parents l'avaient très vite insupporté, c'était pour cela qu'il avait quitté l'Australie pour avoir sa première villa avec deux potes Tom et Wheels. Le bel éphèbe quitta son canapé à plusieurs milliers de dollars pour se mettre debout près de son fils, il avait envie de rendre visite à l'une de ses meilleures amies et meilleurs coups Naomi Kinney qui tenait l'ancien boite de nuit d'Adriana.

- On va voir les stripteaseuses du Diamant Club ? Tessa m'a dit que ça faisait un moment qu'elle ne t'avait pas vu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite à l'improviste à son presque papa. (IAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-