AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thérapie de couple [Lucas et Laureen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/04/2010
• MESSAGES : 39

MessageSujet: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Dim 11 Avr - 15:42

Les travaux dans le cabinet de Vaughn n'avaient toujours pas avancé. Il y avait investi ses uniques économies et quand il voyait le manque de sérieux de l'entreprise de bâtiment dirigée par Joey Jérémiah, il avait envie de leur faire un procès. Mais Vaughn se disait qu'il perdrait dans des frais de justice les derniers sous qu'il lui restait. Psychiatre était une profession en pleine expansion. Il avait bien plus de clients qu'au début de sa carrière. Les gens acceptaient plus facilement de se livrer sur un canapé devant un étranger depuis l'apparition des émissions de télévision voyeuristes par l'intermédiaire du câble. Sa clientèle au début très féminine c'était masculinisé il avait maintenant autant d'hommes que de femmes. Malgré cette diversification de sa clientèle, Vaughn ne gagnait pas plus d'argent et ne pouvait plus continuer à payer une chambre d'hôtel et le ralentissement des travaux de son logement et lieu de travail. Vaughn suivait néanmoins les conseils qu'il prodiguait à ses clients et s'efforçait de rester positif face à l'adversité. Le premier patient de sa journée était Erwan, un adolescent à problèmes qui souffrait de troubles bipolaires. Il avait aussi crû déceler depuis son retour à Degrassi un conflit familial larvé que le jeune garçon avait refusé d'aborder. Vaughn avait dû alors à la fin de sa séance quotidienne, convoquer ses deux parents qu'il fit installer sur deux chaises en face de lui. Il espérait obtenir plus de détails sur les secrets qui minaient son patient. Vaughn retira son chandail. La climatisation était en panne dans tout l'hôpital et la pièce qui lui avait été attribué n'avait pas de fenêtre. Vaughn fit un large sourire à Madame Johanson qu'il connaissait depuis plusieurs mois maintenant et un autre moindre à Lucas qu'il rencontrait pour la seconde fois. Il demanda à Erwan de patienter quelques minutes le temps qu'ils discutent entre adultes.

- Monsieur et Madame Johanson je souhaitais m'entretenir avec vous sur l'état mental d'Erwan. Votre fils à fait de nombreux efforts à Paris mais depuis son retour à Degrassi j'ai l'impression qu'il régresse. C'est comme ci... C'est comme-ci il se refermait sur lui-même. J'ai l'impression, arrêtez moi si je me trompe, qu'il y a un véritable blocage avec son père. Que c'est le principal noeud du problème. Monsieur Johanson est ce que vous aimez votre fils ?

Vaughn se retourna légèrement vers Lucas assis sur la chaise de gauche. Il réajusta ses lunettes de vie posées sur le bout de son nez, son calpin à la main comme s'il commençait une nouvelle thérapie. Cette fois-ci sur Lucas et Laureen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Dim 11 Avr - 16:12

Laureen n’avait pas compris pourquoi le docteur Riblage l’avait convoqué après la séance d’Erwan. Et elle avait encore moins compris pourquoi elle s’était retrouvée dans la salle d’attente avec son mari, à qui elle n’avait pas vraiment parlé depuis qu’il lui avait demandé de vivre sa vie. Conseil qu’elle avait suivit et qu’il semblait désormais lui reprocher. Lucas avait toujours été d’un compliqué… Mais il n’était pas encore temps pour eux de parler de leur couple à cœur ouvert, tous les deux, sans spectateurs, juste Laureen et Lucas. La jeune femme se leva lorsque son fils sorti du cabinet de son psychiatre. Erwan s’approcha de sa mère sans un regard pour son père et Laureen prit son fils dans les bras, légèrement inquiète. Il n’avait vraiment pas l’air bien. Comme avant qu’ils déménagent. Elle lui sourit tendrement avant de l’embrasser sur le front et de l’abandonner quelques minutes dans la salle d’attente pour aller s’entretenir avec le docteur Riblage et Lucas. Elle s’installa sur l’une des chaises en face du bureau du médecin et lui rendit un petit sourire forcé tant elle était tendue. Elle n’arrêtait pas de tripatouiller sa bague de mariage qu’elle n’avait finalement pas pu se résoudre à enlever définitivement. Et oui que voulez vous, Laureen s’accrochait tant bien que mal à ce bout de métal qui lui rappelait tout ce qu’elle avait parcouru et tous les bons moments passés avec sa famille au grand complet. Elle soupira légèrement lorsque Vaughn posa LA question.

- C’est la question que je me suis posée tout les jours depuis la naissance d’Autumn… Vaughn, j’ai besoin que vous me rassuriez, Erwan ne va pas recommencer ses tentatives de suicide au moins ? Si c’est ça on aurait du rester à Paris j’ai pas envie de perdre mon fils.

Et oui, à force de se voir presque toutes les semaines, Laureen et le docteur de son fils étaient devenus suffisamment proches pour s’appeler par leurs prénoms. Même s’ils continuaient à se vouvoyer, ils étaient en quelque sorte devenus « amis » et à l’heure actuelle, Laureen avait besoin que son ami la rassure sur l’état de son fils.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
About A Girl - Sorry But People Never Change
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 164
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Repenti

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Lun 12 Avr - 11:59

Lucas était anxieux. Il venait chercher Erwan après sa première séance avec le pyschiatre depuis son retour de Degrassi. Il savait qu'il allait revoir Laureen et il avait la trouille comme s'il s'agissait d'un premier rendez-vous. Ils étaient dans la salle d'attente sans se regarder à faire semblant de ne pas se voir dans le docteur Riblage leur demanda de leur accorder quelques instants. Lucas fit un sourire à son fils qui sortait de la salle avec un " Ca va mon garçon ?" auquel Erwan ne répondit pas. Il avait l'air de le détester encore plus qu'avant son voyage à Paris. Il soupçonnait Laureen et cet étrange pyschiatre d'avoir parler mal de lui pendant des heures. La preuve, ils étaient tellement complices qu'ils s'appelaient par leur prénom et ils étaient tous les deux persuadés qu'il n'aimait pas son fils.

- Comment osez vous ? Comment oses-tu être d'accord avec lui toi ? J'ai toujours été là pour Erwan je l'aime, c'est mon fils. C'est ridicule de penser que bien sûr je suis proche des filles parce qu'elles n'ont pas ses problèmes et qu'elles sont aussi plus jeunes. Laureen a toujours été trop protectrice avec Erwan c'était si elle avait mis en place un bouclier autour de lui. Il ne faut jamais rien interdire à Erwan son comportement fait même souffrir les filles qui ne comprennent pas ce traitement de faveur. C'est mon devoir de père de me montrer sévère quand sa mère est trop laxiste.

Lucas se tourna vers Laureen la regardant pour la première fois depuis qu'ils s'étaient retrouvés à Degrassi. Elle était belle mais aussi diabolique. Elle sous entendait que l'état de son fils était lié à Degrassi et donc à lui. Comme Laursi à Paris la vie était si idyllique qu'il avait cessé d'être malade. Elle se faisait des films et elle était visiblement encouragé par cet homme qui lui était tout de suite antipathique.

- Erwan ne se suicidera pas. Il est hors de question que tu repartes avec mes enfants en Europe avec ton amant, sinon je te fais un procès Laureen. J'ai déjà dis oui une fois et malgré moi. N'espère pas que je serais clément une seconde fois. Ton comportement est inademissible digne d'une adolescente de seize ans, la fuite au moindre problème ! Quel bel exemple pour notre fils. A Paris il était dans un centre protégé c'est pour ça qu'il allait bien. Il nous suffit d'en trouver un au Canada et tu verras Laureen tu pourras à nouveau roucouler en paix avec Andreas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/04/2010
• MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Lun 12 Avr - 21:02

Vaughn consigna dans son carnet que les jambes de Laureen lui évoquait la naissances des pétales d'une marguerite. C'était une métaphore abstraite mais extrêmement palpable dans l'esprit du psychiatre. Une sorte d'aura de lumière entourait son amie qui semblait beaucoup plus inquiète du sort de son fils qu'elle ne le devait. Vaughn avait volontairement exagéré les faits pour se rendre compte des réels sentiments des deux parents à l'égard de leur enfant. Celle de Laureen lui confirmait combien qu'elle était aimante et perdue.

- Laureen je dois vous dire la vérité, l'état de votre fils me préoccupe. Mais il ne faut pas nous alarmer juste que...
Lucas lui coupait presque la parole répondant tout de suite aux insinuations qu'avait faites Erwann lors des séances.

La mère de son patient avait l'air aussi de penser tout comme lui qu'il y avait un problème entre père et fils. Vaughn observait derrière ses petits lunettes carrées Lucas Johanson piafer comme un oiseau en cage sur la chaise en bois sur laquelle il l'avait assis. Il semblait agacé d'être ici et éprouver beaucoup de rancoeur envers Laureen. Vaughn le méprisait déjà. C'était comme s'il le connaissait déjà par coeur. Vaughn pouvait déjà faire une fiche détaillée sur Lucas. Il pouvait comptabiliser le nombre de ses oeillades furtives vers sa future ex-épouse ou encore qu'au vu du ton qu'il employait pour parler d'Andreas, qu'il éprouvait toujours de forts sentiments pour Laureen. Il n'avait même pas l'air d'essayer de les dissimuler. Tout comme elle qui continuait à porter sa bague, symbole de ce mariage chaotique. Pour Vaughn il ne faisait aucun doute que sa nouvelle amie était toujours très amoureuse de son mari et vice-versa. Vaughn était un docteur et à travers cette discussion il s'efforçait d'amputer les mauvais membres de ce mariage, un peu comme les doigts gangrénés d'un patient. C'était pour le bien de Laureen, pour sa survie.


- Peut-être que votre divorce est la meilleure chose qui peut arriver à votre fils Laureen.

Vaughn considérait à peine Lucas se concentrant presque uniquement sur Laureen, quand il ne baissait pas la tête sur ses notes. Il secoua sa main quelques peu engourdie à force de noircir des pages de ses pensées et de celle des autres avant de la poser sur le bureau, la paume vers le haut pour que Laureen vienne y mettre sa main.


- Erwan a besoin de limites et d'un environnement stable. Une chose que vous Monsieur Johanson ne semblez pas prêt à lui offrir puisque vous envisagez déjà de le place dans une centre. Drôle de façon de se réjouir du retour de votre enfant après six mois d'absence. La maladie de votre fils a t'elle toujours été un frein dans votre relation avec fils ? Pourquoi ? L'anormalité vous rebute t'elle ? Aimeriez vous moins Laureen si elle était bleue ou atteinte d'autisme ? Etes vous raciste Lucas ? Intolérant peut-être ? Homophobe ? Ou peut-être que vous haissez juste votre enfant parce qu'il vous rappele quelqu'un ? Un événement passé. Lequel ? Laureen et Lucas dîtes moi tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Lun 12 Avr - 21:59

Laureen ne se sentait pas à son aise dans ce cabinet qui lui rappelait trop de mauvais souvenirs d’adolescence. Elle tourna la tête vers Vaughn lorsque celui-ci déclara qu’il était préoccupé par l’état d’Erwan avant de se faire couper la parole par Lucas. Non mais il se foutait d’elle ? Il avait cru quoi là avec ses vieilles menaces à la con ? C’était quand même LUI qui l’avait foutu dehors à cause d’un malheureux baiser volé. Laureen ne pu s’empêcher d’avoir un pincement au cœur. Elle détestait cette situation et surtout elle haïssait Lucas pour ce qu’il était entrain de lui faire. Il était toujours aussi parfait, et il trouvait toujours le moyen de la rendre dingue. Sauf que cette fois ci il n’y aurait pas de réconciliation sous la couette. Elle décida de mettre les choses au clair une fois pour toute quitte à exposer son linge sale devant quelqu’un d’autre. La coupe était vraiment pleine. Ce fut pourtant sur un ton très calme qu'elle lui répondit.

- Lucas… Tu parles de choses dont tu ne sais rien. Tu n’étais pas là lorsqu’Erwan s’est tranché la carotide avec un morceau de verre issu d’un cadre d’une des photos de nous 6… Tu aurais dû être là mais tu ne l’étais pas tout simplement parce que tu m’avais mise dehors en me demandant expressément de vivre ma vie. Et c’est donc ce que j’ai fait, je ne pouvais pas me permettre de continuer à mettre mes enfants en danger sous prétexte que leur père n’était pas décidé à cesser de faire la girouette. A chaque fois que je revenais vers toi, tu me repoussais. As-tu pensé une seule seconde aux conséquences que ton comportement pouvais avoir sur le mental des enfants ? Alors oui j’ai fui, mais pas pour moi, pour eux, pour essayer de leur donner l’espoir d’une vie meilleure, loin de Degrassi, qui est peut être la ville où ils sont nés, mais qui est aussi dangereuse et emplie de mauvais souvenirs. Si tu veux me faire un procès vas y ne te gênes pas, mais tu sais que j’ai toujours agit pour le bien de nos enfants, de TOUS nos enfants. Et ne mêle pas Andreas à ça, il n’a rien à voir dans cette histoire, car si tu veux en arriver là on peut aussi parler d’Adrianna. Tu critiquais Rain, mais ta nouvelle copine n’aime guère les enfants elle non plus si j’en crois ce que l’on m’a dit. La preuve elle a laissé sa propre fille à Manny pendant qu’elle allait sniffer sa coke en prison. Entre ça, ta soudaine folie que tu m’as annoncé juste avant mon départ et le passage à tabac de ta baby-sitter par des cambrioleurs dans notre maison… Tu ne peux pas me reprocher d’avoir voulu protéger nos enfants.

Elle se demandait si tirer la langue pour ponctuer sa phrase n’allait pas faire trop. Aussi, elle décida d’en rester là et continua de fixer Lucas qui fuyait son regard. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Ils étaient si heureux avant… du moins en apparence. Un bonheur comme le leur ne pouvait être aussi parfait. Laureen l’avait appris tout au long de sa vie et des épreuves qu’elle avait traversées. Elle écouta Vaughn parler et s’efforça de rester stoïque malgré tout ce qu’il était entrain de dire. Lucas raciste ? Il l’avait quand même épousée et elle n’était pas la plus canadienne des femmes. Laureen secoua légèrement la tête sans comprendre où il voulait en venir. Elle fixa sa main avec l’envie de la prendre pour se réconforter quelque peu mais savait que ça ferait mauvais genre devant Lucas dont elle préférait largement prendre la main si elle avait pu choisir. Elle enchaina rapidement lorsque le médecin acheva de parler car elle voyait déjà Lucas bouillir intérieurement et ne voulait pas qu’il commette l’irréparable.

- Ecoutez Vaughn… Pour ce qui est du divorce, je vous l’ai déjà expliqué, cette décision n’est pas une décision facile, en tout cas pour moi. J’admets que même si mon ma… (elle déglutit et se rattrapa tant bien que mal) Lucas n’a pas toujours été des plus tendres avec son fils, je suis sûre qu’il l’aime quand même au fond. Il a toujours voulu son bien comme celui de nos filles. Il a juste un peu de mal à le montrer c’est tout. Et non, il n’y a aucun évènement passé qui nous ronge. Aucun.

Laureen avait dit ça plus pour se convaincre qu’autre chose. Lucas et elle n’avait jamais parlé à personne des évènements survenus 18 années plus tôt et elle n’allait pas commencer maintenant. Elle envoya un regard lourd de sens à son mari pour lui faire comprendre que s’il ne calmait pas de suite son ardeur, les choses allaient sortir de sa bouche sans qu’il ne le veuille et ils auraient de gros ennuis.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
About A Girl - Sorry But People Never Change
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 164
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Repenti

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Mer 14 Avr - 9:07

Lucas détestait le ton employé par Laureen, un ton très calme la voix posée. Une attitude sûrement enseignée par son ancienne grande amie et patronne Rain Evans. La Laureen d'avant n'aurait jamais été aussi manipulatrice, elle était passionnée et amusante. Elle ne s'en prenait pas à Adriana en disant des choses complètement fausses à son sujet.

- Ma fiancée Adriana ne s'est jamais drogué, elle n'a jamais aussi été accusée d'attouchements sur des élèves contrairement à ton petit ami. Je t'interdis de parler sans savoir, Adriana a beaucoup changé et dès que nous serons mariés nous aurons des enfants.

Lucas dans un état de méchanceté crée par les accusations de Laureen et le regard de Vaughn Riblage avait manqué de rajouter par mesquinerie : des enfants sains, référence à Erwan qui avait même manqué de se suicider une fois encore.

- Est ce qu'elle vous as dit que la raison de notre divorce est Nicholas Davis ? Oui l'acteur. dit Lucas supposant la tête effarée du psychiatre. Ils ont couché ensembles plusieurs fois je suppose. Avant ça il y a eu Gabriel, puis Ian. Laureen m'a toujours trompé. Je voulais faire un break pour que nous puissions retrouver nos esprits et elle se met en couple avec le professeur de sport de nos enfants. Et c'est mot qui suis une girouette ? Je ne suis pas un homme parfait, loin de là mais je n'aurais jamais affiché au grand jour mes relations avec d'autres hommes. Quant à ma folie c'est uniquement de la faute de Laureen. Sans elle j'étais perdu c'est vrai. J'ai cru devenir dingue mais revenir avec elle c'était accepter ses trahisons et de passer encore pour le cocu de service. J'ai fait une légère dépression. Ça ne l'a pas empêché de partir pourtant avec nos enfants preuve que même après dix huit ans de mariage, elle est encore capable du pire.

Lucas posa sur Laureen un regard lourd de reproches. Il ne pensait pas lui dire tout ça aujourd'hui ou même un jour. Il lui avouait qu'il tenait toujours à elle, qu'il l'aimait encore même ses mots et son comportement l'avait tellement fait souffrir qu'il ne pouvait plus accepter sans réagir. Voir en plus ce psychiatre de son côté le rendait dingue. Il tapa sur le bureau du praticien pour le faire taire à deux doigts de lui mettre son poing dans la gueule qui venait de l'accuser de racisme, d'homophobie et de tous les mots de la terre.

- Je vous interdis de dire de telles choses. Laureen a peut-être omis de vous dire qu'Erwan n'est pas probablement mon fils. Mais celui d'un fou. J'aurais pu aimer celui de n'importe qui Laureen mais celui de....

Lucas baissa la voix et retourna sur sa chaise, les yeux baissés, la main rougi.


- Docteur Riblage j'aime Laureen, j'aime nos enfants et l'idée de divorcer m'est insupportable mais quand je vois Erwan je vois un autre, pas moi. Ce n'est pas mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/04/2010
• MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Sam 17 Avr - 14:09

Le sourcil de Vaughn s'éleva prit d'un soudain tic nerveux, le docteur passait outre les appels révoltés de son corps pour se concentrer uniquement sur les dires de ses deux patients. Mais son esprit refusait de soumettre et sa main se crispait nerveusement sur son carnet de notes. Il tenta d'utiliser l'autre pour la calmer mais ses ongles s'enfoncèrent dans sa peau, meurtrissant sa chair. Cela apaisa quelques secondes ses envies de meurtre. Il put réadopter un visage placide en écoutant Laureen décrire à Lucas, les comportements antisociaux de son fils. Il ravala avec difficulté sa salive pleine de gerbe en grifonnant les informations jetées pêle-mêle par la jeune femme qui en avait visiblement gros sur le coeur.

- Laureen vous vous trompez. Lucas n'aime pas votre fils manifestement et ...

Il écouta d'une oreille plus amusée et moins attentive, les commentaires de Lucas sur son future mariage. Même ses proches fiançailles ne le mettrait pas à l'abri d'une vengeance. Vaughn écrit le prénom d'Adriana en grosses lettres sur un coin du carnet en se souriant à lui-même.

- Vous comptez avoir des enfants avec elle ? Bien. Laureen que vous fait l'annonce de cette nouvelle ? Vous souffrez ?


Il espérait de tout coeur que non. Mais il sentait bien à son léger lapsus quand elle avait faillit appeler Lucas, mon mari, qu'elle l'aimait encore et toujours. Tout comme lui et c'était rageant. Vaughn écrivit en plus petite lettres le prénom de Nicholas sous celui d'Andreas et l'entoura. Il tiqua légérement sur les deux autres noms suivant qu'il inscrit aussi en-dessous des deux premiers. Il observa Lucas pendant qu'il racontait combien il avait souffert de la situation avant d'aller faire celui de Laureen. Il se doutait que ses paroles la toucherait et il n'avait qu'une envie arracher son coeur pour qu'elle ne puisse rien ressentir et offrir à Lucas un regard vide, un regard mort et pas celui énamouré qu'ils s'échangeaient devant lui sans penser à la souffrance qu'il pourrait ressentir en les voyant. Il le regardait s'énerver puis reprendre sa place sans ciller et sans un mot. Il recommença à griffonner le papier comme s'il n'y avait jamais eu d'incident. Pourtant en son for intérieur, le docteur Riblage trépignait d'impatience, il voulait savoir. Il voulait l'entendre de la bouche même de son bourreau.

- Et c'est le fils de qui Monsieur Johanson ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Lun 19 Avr - 14:05

[C'est long mais vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous même Rolling Eyes ]

Blablabla. Lucas avait toujours été un véritable moulin à parole qui cherchait désespérément une parade à chaque fois que sa femme avait raison car, en vrai enfant qu’il était, il n’admettait jamais ses torts. Il s’attaquait désormais aux accusations grotesques et perverses fait à l’encontre de son petit ami. Avait-il seulement une preuve de ce qu’il avança ? Non. Alors qu’elle oui. La preuve, le petit séjour en prison d’Adriana avait fait couler beaucoup d’encre dans tous les journaux à sensation, tous comme les raisons de son emprisonnement d’ailleurs.

- Ah oui pardon excuses moi. Faire dans le proxénétisme c’est tellement plus gratifiant. Tu en as vraiment beaucoup de chance de l’avoir. Par contre saches une chose, ne compte pas sur moi pour la laisser mettre mes filles sur le trottoir le jour où elles la gêneront trop parce que madame avait besoin de se taper leur père dans le calme. Une chance que Manny ai été là pour élever et surtout sauver Selena.

Et oui. Laureen savait être garce quand il le fallait. Mais en même temps elle n’avait pas eu à chercher bien loin, la réputation d’Adriana la précédant. Elle connaissait la jeune femme car elle était l’une des amies de Lucas et la mère de la nièce de Manny. Mais elle était un peu comme la Rain de Lucas et Manny, elle était cette femme que Laureen ne supportait pas dans l’entourage de sa famille. La jeune femme l’avait toujours trouvée arriviste et fausse, et se demandait encore comment Drew – paix à son âme – avait pu lui trouver un quelconque intérêt autre que sexuel au point même de lui faire un enfant. La jeune femme secoua la tête en entendant Lucas parler et se sentie presque immédiatement obligée de se défendre pour lui rappeler que tout était de sa faute.

- Je n’avais pas encore couché avec Nicholas quand tu m’as poussé dans ses bras si tu veux tout savoir. Il n’y avait eu que ce malheureux baiser, qui sur le coup m’avait surprise autant que toi. Et Lucas je te rappelle qu’on a plus 17 ans, on ne peut pas faire de break alors qu’on a 4 enfants avec la personne qu’on aime ! Les breaks c’est plus pour nous on a des responsabilités désormais au cas où tu l’aurais oublié. Tu parles d’Andreas, mais lui, il a toujours été là pour nos enfants, et pour TOUS nos enfants. Il n’a jamais fait de tri parmi eux.

C’est de la méchanceté gratuite mais la jeune femme se sentait obligée de se défendre. Tout les coups bas que Lucas étaient entrain de lui infligés la poignardaient de plus belle à chaque fois. Mais le jeune homme porta son coup de grâce en ajoutant l’air de rien qu’il allait se marier avec Adriana et qu’en plus il voulait des enfants avec. Laureen manqua de s’étouffer. Comment pouvait-il être aussi odieux avec elle et lui balancer cela avec une indifférence presque totale ? Ne l’aimait-il donc plus ? N’avait-il plus aucun sentiment pour elle ? La jeune femme pensait que comme pour elle, ces 6 mois d’éloignements avaient renforcés les sentiments du jeune homme à son égard. Elle se retint de se lever pour le gifler mais son regard se remplit presque automatiquement de haine et le ton de sa voix monta dangereusement. Elle écouta d’une oreille distraite Vaughn, tellement elle était dégoutée par l’homme qu’elle avait un jour épousé et qui se transformait en monstre sous ses yeux.

- Comment oses-tu… Tu dis m’aimer et pourtant tu penses déjà à te marier avec la première catin venue. Tu me dégoute. Pour répondre à votre question Vaughn, non je ne souffre pas, Lucas est comme tous les hommes, il suffit d’agiter sa marchandise devant ses yeux pour qu’il vous obéisse au doigt et à l’œil comme un bon toutou bien dressé et qu’il en oublie tout, même l’amour qu’il éprouvait soit disant pour celle qui reste encore sa femme. Et moi qui le pensais différent… Je ne souffre pas, je suis en colère. Comment ai-je pu être aussi idiote de croire en lui !

Laureen était furieuse. Et pas seulement à cause du fait que Lucas s’était bien foutu de sa gueule tout ce temps, mais surtout parce qu’elle l’aimait encore et toujours et n’envisageait pas de divorcer sauf si on la forçait à le faire avec par exemple un pistolet braqué sur sa tempe. Et encore pas sûre qu’elle coopère même dans ce cas là. Du moins c’était ce qu’elle pensait avant d’entendre ce que Lucas venait de lui dire. A partir de ce moment là, elle n’aspirait qu’à une chose, fuir cet homme et son esprit malade le plus vite possible, et emmener bien évidemment ses enfants avec elle avait qu’il ne soit trop tard. Elle lui balança un regard moqueur empli de douleur avant de se tourner de nouveau vers le docteur Riblage un rictus malveillant au coin des lèvres. Elle prit de court Lucas et répondit à sa place. Lucas voulait jouer. Très bien elle aussi. Le premier round venait de débuter.

- Lucas pense qu’en faisant d’Erwan le fils de Gabriel, ça l’aidera à se départir de la responsabilité du mauvais traitement qu’il inflige à son fils depuis que celui-ci est tout petit.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
About A Girl - Sorry But People Never Change
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 164
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : Repenti

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Mer 21 Avr - 16:57

Lucas aimait Adriana malgré son passé. Elle ne lui avait jamais rien caché contrairement à Laureen qui avait omis de lui dire que son ancien petit ami était un fou dangereux. Il l'écoutait parler comme si elle était une sainte et était une femme irréprochable alors qu'il savait bien que ça n'était pas le cas. A ses yeux elle était la fautive et rien de ce qu'elle disait ne pouvait le faire changer d'avis même si elle salissait sa petite amie.

- Tu peux pardonner Nicholas, trouver des excuses à l'autre taré de Gabriel et même à ton fils quand il m'agresse mais pas à ma fiancée.

Il avait envie de se taper les cuisses tellement que c'était drôle. Laureen se moquait ouvertement de lui et ça devant un parfait inconnu. Il avait fait pas mal d'efforts pour élever et éduquer son fils comme il le fallait mais Laureen s'était montrée tellement surprotectrice avec lui que ça avait forcément crée un repli chez Lucas. Elle adorait son fils parce qu'il lui rappelait son ex. Celui qu'il avait dû tuer. Et il la détesterait toujours pour cela et plus Erwan grandissait, plus cela augmentait.

- Erwan n'est pas MON fils. Je refuse que tu me fasses avaler encore cette couleuvre.

Laureen continuait à vouloir lui faire accepter qu'Erwan était son fils alors que même elle avait déjà accepté qu'il ne l'était pas en son for intérieur. Si Erwan souffrait de la situation et bien il avait encore plus mal. Parce qu'il était la preuve que Laureen pouvait lui mentir en le regardant droit dans les yeux. Il se foutait pas mal d'avoir fait souffrir un pauvre gosse qui n'avait rien demandé, parce que c'était le fils d'un psychopathe, d'un malade qui avait tué des centaines de personnes. C'était la faute de Laureen si Erwan avait dû subir cette situation. Il se mit à rire quelques secondes avant de s'arrêter de net quand elle prétendit qu'il ne l'aimait pas pour la traiter ainsi.

- Très bien alors je ne t'aime plus Laureen. C'es toi qui me dégoûtes, je t'interdis de traiter ma fiancée de catin surtout que te concernant c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité quand on compte le nombre d'amants que tu as eu.

Lucas retira son alliance et la posa sur le bureau de Vaughn avant de quitter la pièce en claquant la porte. Il allait de ce pas contacter le meilleur avocat que son maigre salaire pouvait lui offrir et quitter l'autre folle tordue qui lui servait avant d'épouse, pour se marier avec Adriana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/04/2010
• MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Mar 27 Avr - 16:28

Les reproches fusaient d'un côté et de l'autre sans que Vaughn ne puissent intervenir. C'était comme être sur un champ de bataille et de sentir les balles siffler près de ses oreilles. Il ferma les yeux pour savourer ses cris et ne plus se focaliser sur les marques physiques qui trahissaient l'attachement mutuel des deux parties. La guerre s'acheva sur la reddition de Lucas qui abandonna sa bague sur son bureau. Vaughn prit l'alliance entre ses doigts et l'observa avec une petite grimace. Il quitta son siège pour se rapprocher de Laureen. Il tourna délicatement son visage vers le sien et caressa avec une douceur non professionnelle l'arrête de sa mâchoire.

- Vous devriez peut-être retourner auprès de ce Gabriel, très chère Laureen... Seul lui, savait votre valeur. Il ne vous aurais jamais abandonné.

Vaughn passa l'alliance de Lucas au doigt de Laureen avant de l'embrasser. Leurs yeux se croisèrent l'espace d'un instant avant qu'il ne retrouve son siège. Il se remplit les narines avec l'odeur de Laureen avant de s'éloigner pour ne pas passer pour un déséquilibré et puis ce Gabriel, il ne le connaissait pas. Il ne savait pas ce qu'il aurait fait à la place de Lucas devant autant d'infidélités avérées. Il reprit quelques notes sur son carnet avant de le fermer.

- Ca vous, te, dirait qu'on dîne ensembles un de ces jours, avec Erwan par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu and Adrian Hater | And Suddenty I become a part of your past
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/05/2008
• MESSAGES : 170
• HUMEUR : Excellente

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Sam 8 Mai - 9:30

[Pas touche Vaughn Razz ]

Andreas était un petit ami adorable. Toutes ses exs pouvaient le dire. Il avait failli être tué par un psychopathe du nom de Dan pour les beaux yeux de Rebecouette, il avait élevé un enfant pour ceux de Liberty et maintenant il venait chercher Laureen et Erwann après son rendez-vous avec un psy français. En entrant dans le cabinet il croisa un Lucas furax et devina que sa copine serait sûrement dans le même état de nerfs. Il ne s'attendait pas à ce que les deux exs se reparlent comme si de rien n'était, après tout il lui avait fallu beaucoup de temps pour accepter de reparler à Rebecca, mais il avait toujours tendance à être optimiste et à croire que tout pouvait s'arranger. Andreas avança dans la salle d'attente pour aller vers Erwan qui attendait silencieux dans un coin de la pièce.


- Tout va bien ?

L'adolescent ne répondit pas. Les choses étaient vraiment graves. La séance normalement fini, il ne comprenait pas pourquoi Laureen n'était toujours pas sortie. Il laissa son futur beau fils pour aller taper à la porte et prévenir de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Mar 11 Mai - 11:40

[Battez vous battez vous Rolling Eyes ]

Laureen ne regarda même pas Lucas s’en aller. Et elle ne l’écoutait plus non plus. Toute son attention était focalisée sur ce petit bout de métal doré qui se balança un temps sur le bureau avant de s’arrêter totalement. Cette bague représentait dix huit années de bonheur… Qui venait de s’éteindre à l’instant précis où Lucas l’avait retiré. Pourtant la jeune femme ne fondit pas en larmes. En fait, elle se sentait légère. C’était comme si un poids venait d’être retiré de son estomac. Elle qui se pensait fautive et totalement odieuse, venait de se rendre compte qu’elle n’était pas responsable de tout dans cette histoire. Après tout, c’était Lucas qui lui avait dit de partir, et elle n’avait fait que respecter sa volonté. Et c’était lui aussi qui avait décidé de se remarier avec une cinglée alors qu’ils n’étaient même pas encore divorcés. Là encore elle n’avait pas eu son mot à dire. Mais le problème était que Laureen avait certains arguments qui pouvaient lui permettre d’enlever définitivement ses enfants à Lucas, et ça, le jeune homme semblait l’avoir oublié… Mais l’heure n’était pas au règlement de compte. Pour l’instant, elle devait sortir de ce bureau où elle se sentait oppressée. Elle recula légèrement lorsque Vaughn posa sa main délicatement sur son visage et prit un air légèrement apeuré lorsqu’il se mit à parler.

- Comment pouvez-vous savoir tout ça à propos de… Laureen secoua la tête pour chasser l’idée absurde qui avait commencé à germer dans son esprit. Vous n’avez pas connu Gabriel, Vaughn. Et je vous assure que cela vaut mieux pour votre propre sécurité.

Un temps déstabilisé par les paroles de Vaughn et le départ précipité de Lucas, Laureen ne réalisa pas de suite ce que son interlocuteur venait de faire et de lui proposer. Elle se laissa embrasser presque sans réagir et lorsqu’elle le put enfin, Vaughn était déjà loin. Elle cligna rapidement des yeux plusieurs fois comme pour se remettre les idées en place et fit un petit sourire maladroit en direction du médecin qui avait une attitude et des demandes des plus étranges… Mais cela ne l’inquiétait pas à outre mesure, après tout il était psychologue, et donc forcément déjà légèrement dérangé. Elle ne pensa pas au baiser qu’il venait de lui voler et se contenta de retirer l’alliance qu’il venait de lui passer au doigt pour la fourrer dans son sac. Elle irait la faire fondre et pourrait offrir une jolie médaille avec inscrit dessus « Bonne chance ! Tu ne sais pas dans quoi tu viens de t’engager !» à sa future remplaçante avec, elle en était persuadée.

- Ecoutez je… On verra, j’en parlerais à Erwan et il me dira ce qu’il en pense. Après tout peut-être que le fait de vous… voir en dehors du cabinet pourrait l’aider à se livrer un peu plus. Du moins je l’espère.

C’était véritablement le souhait le plus cher de Laureen. Qu’Erwan aille enfin mieux. Et ce définitivement, qu’il soit à Paris ou à Degrassi. La jeune femme se demanda si Lucas s’était rendu compte un seul instant qu’Erwan ait pu entendre toute leur conversation, tellement il hurlait comme un cochon qu’on égorgerait. Elle fut tirée de sa réflexion par son fils justement, qui toqua doucement à la porte avant de passer sa tête dans l’entrebâillement pour demander à sa mère si elle avait terminé. Laureen lui sourit tendrement et lui dit qu’elle arrivait avant de se lever et de se tourner vers le docteur Riblage pour lui serrer la main.

- Je suis ravie d’avoir pu discuter avec vous docteur. Même si tout ne s’est pas déroulé comme je l’aurais voulu, ce petit moment m’a permit d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses, notamment sur une personne que je pensais connaitre.

En sortant du bureau du docteur, accompagnée par son fils, Laureen fut un moment surprise en constatant qu’Andreas l’attendait dans la salle d’accueil. Avant de se rappeler qu’il l’avait fait assez souvent depuis qu’ils étaient ensembles. Quel amour cet homme. La jeune femme sourit franchement à son petit ami, et oublia presque en un instant toute sa colère et toute sa tristesse. Elle s’avança vers le jeune homme et le laissa l’embrasser avant de se tourner vers Vaughn qui était sorti lui aussi de son bureau pour les raccompagner et se mit à faire les présentations.

- Andreas, tu te rappelles sans doute du docteur Riblage. Docteur, voici mon… fiancé, Andreas Stuartson.

Laureen avait mis un certain temps avant de prononcer sa dernière phrase. Temps durant lequel elle avait tergiversé et réfléchit longuement. Puis la solution lui était apparue comme une évidence. Elle aimait Andreas, peut-être pas aussi fort qu’elle l’aurait voulut, mais elle était bien avec lui. Et lui aimait tous ses enfants comme s’il était les siens. Elle se sentait bien et en sécurité et n’avait jamais eu à refréner ses envies ou ses pulsions. Il était temps qu’elle mette son histoire avec Lucas définitivement derrière elle pour avancer avec Andreas. En l’appelant ainsi, elle avait répondu à sa question indirectement et espérait que le jeune homme l’avait compris ainsi.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvel habitant
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 01/04/2010
• MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Jeu 13 Mai - 18:29

[Oui battons nous pour Laureen la vilaine ^^]

Vaughn n'avait pas osé déposer directement ses lèvres sur celles de Laureen. Il s'était contenté de déposer sa bouche sur l'alliance qu'il avait passé à son doigt (^^) et dont elle s'était immédiatement débrassé. Sa salive était pourtant saine et ne portait aucun germe de maladie. Il fut vexé mais son visage restait impassible, il ne montrait toujours rien. Même quand Laureen le regardait avec étonnemment alors qu'il lui préconisait de retour près de ce premier amour. Cet homme qui lui avait donné cet enfant merveilleux et incompris Erwan. Il retint ses maux-mots et ses remarques pour hocher poliment la tête alors qu'elle détournait son invitaiton de son but initial. Le docteur Riblage eut une mine surprise puis interrogatrice en voyant l'arrivée d'Andreas. Il n'était pas du tout prévu que cette personne soit présente et sa venue le choquait tout comme l'annonce de Laureen.

- Fiancé ? Voilà donc pourquoi votre fils est si pertubé depuis votre retour ici Laureen. Ne cherchez pas plus loin.

La voix de Vaughn était un brin tranchante, presque méchante. Mais son visage était souriant et presque aimable. Le contraste était saisissant et effrayant. A force de trainer avec des psychopates et d'ausculter des gens abimés mentalement, Vaughn avait peut-être hérité de quelques unes de leur caractéristique. Il rangea ses lunettes de vue dans sa poche.

- Laureen puis-je continuer à vous parler en privé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu and Adrian Hater | And Suddenty I become a part of your past
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 31/05/2008
• MESSAGES : 170
• HUMEUR : Excellente

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Ven 14 Mai - 12:48

Andreas cligna plusieurs fois des yeux comme un parfait abruti. Faut dire que ça faisait quand même un choc d'apprendre que vous étiez finalement marié. Enfin fiancé. Finalement le chauve se mit à sourire de toutes ses dents, Laureen avait enfin accepté après un non douloureux, qu'il avait eu du mal à digérer. Le pire c'était l'endroit qu'elle avait choisi pour lui faire cette surprise, un cabinet de psychiatre, il avait presque oublié sa présence à celui-là. Il nota toutefois clairement l'insulte déguisée qui lui était agressé.

- Laureen ? répéta Andreas en se tournant vers sa nouvelle fiancée en faisant les gros yeux.

Elle n'avait même pas intêret à lui demander de quitter la pièce sinon Andreas piquait une crise sur le champ. Ce psychiatre dépassait les limites et il l'avait remarqué depuis la première séance qu'Erwan avait eu avec lui à Paris. Il le sentait pas ce type mais comme Laureen avait l'air de lui faire confiance, jusque là il n'avait rien dit. Mais là ça ne pouvait plus durer, maintenant que sa présence aux côtés de Laureen était enfin légitime, puisqu'il était son fiancé, il n'allait pas se priver de faire valoir ses droits. Il n'était plus le compagnon invisible mais un membre de la famille et il méritait un peu de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Follow my Heart, Wherever it Lead Me
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/03/2008
• MESSAGES : 1355
• I-POD : Five Finger Death Punch - Far From Home
• HUMEUR : Can't breathe...

MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   Jeu 20 Mai - 11:08

[Gnagnagna Vaughn la prochaine fois, soit plus précis Rolling Eyes ]

Peu importe là où il l’avait embrassé, l’important était que la jeune femme se tenait là, au milieu de la salle d’accueil du médecin, aux côtés de son merveilleux nouveau fiancé, qui semblait aussi surpris que Vaughn d’apprendre la nouvelle. Ouais bon c’est vrai, elle aurait pu choisir un meilleur endroit, mais que voulez vous, Laureen était quelqu’un de spontanée et elle n’avait pas le temps de s’embarrasser avec de longues formules et de fastueux protocoles. Elle fut étonnée par le ton froid et dur du docteur Riblage et attrapa la main d’Andreas après que celui-ci ai tourné le visage vers elle, comme pour le rassurer et l’empêcher de péter un boulon. Bon ce n’était pas Gabriel et Lucas non plus, mais on ne sait jamais, car en général les hommes avec qui elle s’était fiancée n’avaient pas forcément bien tournés. A croire que c’était de sa faute.

- Vaughn… Avant de chercher des explications à tout, vous avez vu à Paris combien Erwan était heureux. Et s’il l’était c’était surtout grâce à la présence d’Andreas à ses côtés. Andreas a été pour lui le père que Lucas ne sera jamais. Et mes fiançailles avec Andreas ne perturbent pas mon fils, c’est même lui qui m’a poussé plus d’une fois à accepter sa demande.

Comme pour appuyer les dires de sa mère, Erwan s’approcha doucement des adultes et hocha la tête pour montrer son assentiment. Il avait l’air plus heureux qu’au moment où son père avait été présent et Laureen savait que ce changement de comportement était dû à la présence d’Andreas. Alors que les psychiatres avaient désespérément tenté d’ouvrir un dialogue avec l’adolescent, Andreas avait été le seul à réussir à faire le jeune homme parler, en forçant doucement, et un a un, les barrages qu’il avait ancré en lui. Laureen se tourna doucement vers Andreas pour lui sourire et le rassurer tout en continuant de serrer sa main, puis fit de nouveau face à Vaughn avant de reprendre la parole, d’une voix assurée qui ne permettait aucune discussion. La même voix qu’elle utilisait pour son boulot, lorsqu’elle devait montrer à ses idiots de sous-fifres qui était la patronne.

- Je suis désolée docteur Riblage. Mais nous devons y aller. Autumn et les jumelles doivent nous attendre. Mais nous discuterons à la prochaine séance d’Erwan si cela ne vous dérange pas.

_________________
Make everything louder
Do it till my skin vibrates
Make everything louder
I wanna hear my eardrums quake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Thérapie de couple [Lucas et Laureen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thérapie de couple [Lucas et Laureen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: The Dispensary-