AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne me regarde pas comme ça... || Ugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Mar 9 Nov - 22:12

[Alors c'est nul, j'ai honte sérieux ! Pardon, pardon, pardon...]

Comment décrire l'état dans lequel se trouvait Chloé ? C'était bien délicat... Partagée entre craintes, regrets, et pourtant une part indéniable de bien être, elle ne savait plus vraiment quoi penser. L'avait-elle réellement su un jour ? On ne pouvait qu'en douter... Elle se forçait à sortir, pensant que cela lui permettrait d'aller de l'avant et de surmonter la trouille que lui avait collé cette psychopathe -oui, oui, marine ; j'ai dit psychopathe- de Beth Preston. Car on avait beau lui affirmer le contraire, lui soutenir qu'elle délirait, Chloé était persuadé qu'elle s'était retrouvée dans cette chambre d'hôpital à cause de cette dégénérée de mère incestueuse. Lui en vouloir ? Oh ! Si peu ! Ce n'est pas comme si elle avait failli crevée puant l'alcool, droguée plus que de raison et recouverte de poussière... Marchant dans le froid, elle ruminait cette rage, se rappelant des derniers mots du nouveau mari de la timbrée. Son vulgaire homme de main ! Mon Dieu que c'était pathétique ! Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, sous son bonnet ; puis referma son manteau en croisant les bras...

Puis elle l'aperçu, un peu plus loin. Pas de doutes, c'était bien lui. Elle pouvait reconnaître ces bouclettes parmi tant d'autres ! Aussitôt, elle se rappela du regard qu'il lui avait lancé au détour du couloir, au lycée. Il devait la haïr, comme jamais il n'avait détesté quelqu'un. Elle espérait cependant ne pas avoir grillé la première place à Cruz de ce côté là... Même si ça pouvait paraître très con, et très égoïste, elle tenait à lui, et s'en mordait les doigts. Son regard lui faisait mal, lui brûlant littéralement la peau. Pourquoi s'était-elle mise dans ce merdier, hein ?! Pourquoi se retrouvait-elle entre eux ? Elle soupira, ne pouvant pas détacher son regard de lui, même si demeurait loin d'elle. Elle n'avait pas le courage de lui parler, bien que l'envie ne manquait pas. Et puis elle avait le pressentiment que ça n'aurait rien de bon pour elle. Qu'allait-il lui dire ? Qu'elle l'avait plus que déçu, qu'il ne voulait plus la voir ? Et elle, qu'allait-elle répliquer ? Elle n'avait rien à dire... Tout simplement car elle était complètement à l'ouest. La Kennedy pleine d'assurance semblait avoir été enterrée. Sur ce même terrain vague? Elle frissonna légèrement en repensant aux mains dégueulasses sur ses fines courbes, du molosse qui l'avait trainé jusqu'ici. Elle traversa le terrain, baissant la tête, mal et carrément apeurée. Un comble quand on gardait à l'esprit que ce lieu avait été son repère pendant très longtemps !

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Jeu 11 Nov - 9:59

Souffler un peu, loin du regard de la populasse degrasienne était devenu genre vital pour le jeune Ugo Preston. C'est pour cette raison qu'il avait depuis peu complètement adopté le terrain vague. Ce-dernier avait été abandonné par la bande à Chloé et était donc devenu désertique.
Depuis le drame de Kennedy, pas un chat n'osait venir se faufiler ici et donc, certainement pas elle. Ici, il avait aucune chance de la croiser, aucune chance de sentir son coeur se serrer au fin fond de sa poitrine, aucune chance de sentir encore et encore les larmes noyer ses prunelles chocolats. Foutaises. Alors qu'il se grillait un petit joint, -rien de méchant évidemment- (Ugo reste une fillette hein Razz), il la vit avancer droit dans sa direction. L'herbe le rendait-il parano voir dingue ? Il se posa brièvement la question avant de jeter le joint au sol pour l'écraser d'un coup de pied, comme si Chloé faisait genre partie des autorités et qu'elle allait d'un moment à l'autre sortir sa belle paire de menottes toute brillante (Ca pourrait presque être sympa en fait (a) ->). Faisant demi tour, il avait presque envie de courir pour lui échapper...se rendant vite compte de la stupidité de la chose, non fuir n'était pas stupide, très logique au fond, mais fuir en direction d'un cul de sac... Tournant alors une nouvelle fois sur lui-même, il haussa les épaules, se donnant par la même occasion un peu de courage et fonça alors sur Chloé. Le regard cloué sur la terre battue du terrain vague, il n'avait pas vraiment calculé le violent coup d'épaule qu'il venait de lui infliger... Merde, elle pouvait pas genre l'esquiver ?? Sans se stopper, il begaya un "Désolé", ne pensant qu'à une seule et unique chose : prendre ses jambes à son cou.

Et puis merde. Pourquoi se rabaissait-il de la sorte devant elle, alors qu'elle avait déjà eu le pouvoir de le démolir complètement ? Pourquoi se sentait-il limite coupable ? S'arrêtant, fronçant le regard, il se retourna vers elle. Pourquoi le suivait-elle ? Que foutait-elle ici ? Ne pouvait-elle donc pas rester de l'autre côté de la barrière, rester avec Cruz et à touit jamais disparaître de son champ de vision ? Que cherchait-elle mis à part lui faire encore et encore du mal ? Toutes ces intérogations lui montèrent à la tête, et d'une voix pire que froide, il lacha finalement :


"Ca t'amuse Kennedy ? M'avoir trahi ne te suffis pas ? C'est quoi ce stupide jeu ? Un pari avec Cruz ? Ca vous excite de me démolir ?"

Oui, c'est certainement ce qu'aurait dit Ugo en temps normal, jouant parfaitement bien son petit rôle de torturé de la vie, le mec au centre du monde que tout le monde veut démolir. Non, il ne pouvait pas sortir l'habituel couplet... Il ne pouvait leur montrer que cela lui faisait effectivement du mal. Alors, adoucissant son visage tant bien que mal, il lacha :

"Oh Kennedy ? Qu'est-ce que tu fou ici ? T'as développé le syndrome de Stockholm et tu attends en vain le retour du grand méchant loup ?"
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Jeu 11 Nov - 13:30

Il a bouscula, et encore le terme était peut-être trop faible... Non mais le terrain n'était pas assez grand ? Il fallait qu'il lui rentre dedans ? Chloé le prenait comme une simple provocation. C'est bon, elle avait compris qu'il lui en voulait à mort, et ses regards assassins étaient amplement suffisant pour lui faire du mal. Il n'avait pas besoin de lui adresser la parole ou de croiser son chemin pour lui faire sentir qu'il était des plus déçu et la colère avait remplacé toute once de bienveillance à son égard. La blondinette ne tentait même plus la moindre approche, puisqu'il la freinait bien avant qu'elle ai pu faire un seul pas vers lui. Chloé s'était retournée, fronçant légèrement les sourcils en posant son regard sur lui. Elle était prête à encaisser un nouveau rictus ou regard noir. Elle avait eu le temps de s'y préparer. Dès lors qu'elle s'était retrouvée dans cette chambre d'hôpital avec Cruz, qu'elle avait littéralement cédé, elle avait su que ça serait délicat et même très difficile. Ca n'était pas pour rien qu'elle avait refusé que Cruz l'appelle. Avant même de laisser sa défense craqueler et s'envoler. Que restait-il de Chloé ? De cette petite dealeuse qui emmerdait royalement le monde entier ? Brisée. Voilà ce qu'elle était. Bien naïve et idiote aussi...

Pour le coup, elle aurait pu l'ignorer et fuir bien loin, comme il semblait avoir lui-même l'intention de faire. Elle aurait pu fermer les yeux quelques instants, serrer les dents et ravaler sa fierté et ses émotions. Mais elle n'en fit rien. Elle demeura figée, l'interrogeant de ses grands yeux clairs. Elle n'eut rien d'autres que des méchancetés crachées en plein visage. Des attaques gratuites sur quelque chose qui ne concernait en rien leur histoire. Elle resta muette un moment, surprise non pas de sa réaction, mais de la facilité avec laquelle il la blessait.
« C'est petit ça... Immonde et infiniment bas... » -lança-t-elle froidement. S'il y avait bien quelque chose qu'elle n'avait pas perdu, c'était son ton glacial lorsque ça n'allait pas. La Reine des Glaces le grand retour ! Puisqu'il voulait lui faire du mal de cette manière, elle décida de lui montrer qu'il pouvait taper encore plus fort s'il le souhaitait, qu'elle lui donnait même les armes pour. S'il était devenu un véritable connard par sa faute, il serait normal qu'elle en paie le prix fort.
« C'est ça, t'as tapé dans le mille ! J'ai adoré me faire violenter... Etre trainée dans un tas de poussière c'est vraiment top ! J'en redemande ! Je ne pensais pas que ça se lisait sur mon visage... Pfff ! » L'ironie, encore et toujours... A présent, elle affichait un véritable air de dégoût. Peut-être qu'elle méritait toute la colère du monde, mais là, elle avait le sentiment d'être plus bas que terre. Ses mots étaient mauvais, du véritable poison. « Tu voulais voir si les larbins de ta maman chérie n'avaient laissé aucun indices ? Ou bien tu comptes emménager dans le coin ? » Elle ne lui arrivait pas à la cheville sur ce terrain là. Parce qu'elle ne voulait pas vraiment lui faire du mal.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Ven 26 Nov - 19:23

La méchanceté avait glissé sur ses lèvres et il la regrettait déjà. Cette moue de dégout, il la connaissait par coeur, c'était celle qu'elle adoptait chaque fois qu'elle lui parlait de Cruz... Il y a fort bien longtemps de cela... Du temps où lui seul comptait pour elle, du temps où tout deux se serraient les coudes, du temps où elle était sa force, sa meilleure alliée. Malgré tout ses efforts, il ne pouvait pas, il n'y arrivait pas. Il avait envie de la détester et c'était le cas, mais lui faire du mal... était apparemment un point qu'il devait encore travailler quelque peu.
Il se racla alors la gorge, se sentant littéralement con. Il avait à vrai dire, qu'une seule et unique envie, se nicher dans ses bras, la retrouver, qu'elle soit à nouveau sa meilleure alliée...Mais c'était fini et ça c'était fini à la minute même où elle avait fait le choix de coucher avec son ingrat de frangin. Alors d'une petite voix, génée et sincère, il ajouta simplement :


"Désolé..."

Ramenant la hanse de sa besace sur son épaule, la serrant de toute ses forces entre ses mains cornées par le nylon de sa guitare, il haussa légérement les épaules, pas vraiment fier de lui. Il était totalement ridicule, fallait vraiment qu'il songe à fuir. Le problème c'est que ses pieds étaient désormais ancrés dans le sol, comme moulés dans l'argile.

"Je vais quitter Degrassi... Ca me fait trop de mal de te voir avec lui. Je vais arrêter de te faire culpabiliser et te laisser apprendre de tes erreurs...toute seule, comme une grande. Je vais sûrement m'installer chez mon père en Californie...avec Jude... Bref tu connais l'adresse..."
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Sam 27 Nov - 22:03


Tu t'angoisses tu paniques t'es en crise
Quand tu te prends en plein cœur
Sans pouvoir l'exprimer tout de suite
C'est trop fort, ça f'rait peur

Pouvait-elle réellement lui reprocher ces mots et cette réaction à son égard ? Sûrement pas. Elle en venait presque à la comprendre, et bien que ces regards démunis d'expressions et froids la rendaient complètement dingue et la peinaient, elle ne se permettait pas d'aller à son encontre. Elle qui d'ordinaire n'aurait pas perdu un instant pour remettre en place la personne qui osait la dévisager de cette manière, elle en devenait muette face à Ugo. Avec lui, elle en était incapable. Tout ça parce que provenant du jeune homme, elle en était réellement touchée. La colère, intimement mêlée à de la déception, s'était tout de même exprimé. Elle en avait volontairement rajouté une couche, histoire de l'enfoncer dans sa bêtise et sa méchanceté. Il avait tous les droits de la détester, mais il y avait des limites. Là, il parvenait à la brusquer et lui faire du mal.

S'en suivie des excuses, à la suite desquelles elle ne répondit rien. Son désolé, il pouvait bien se le garder. Ces mots avaient franchis le seuil de ses lèvres avec bien trop de naturel. Chloé s'en fichait, le mal était fait. Elle réagissait comme lui, qui ne lui avait même pas laissé la chance de s'expliquer, de parler, de tout simplement s'excuser. Il la regardait comme si elle n'était qu'un insignifiant petit insecte, qu'il fallait écraser sans perdre de temps ! Elle se sentait rabaissée comme jamais, et avait bien finit par comprendre qu'elle l'avait perdu. Elle ne l'acceptait pas, mais ne luttait plus car ses efforts étaient vains.

Ugo reprit la parole, annonçant alors à la blondinette qu'il allait quitter Degrassi. Cela lui rappela des choses, et elle ne pu s'empêcher d'avoir un énorme pincement au cœur. La première fois, il était parti avec elle. Cette fois-ci c'était à cause d'elle. Ça faisait mal.
« Pourquoi tu me dis ça ? Tu me détestes désormais, j'en vois pas l'utilité. » -lâcha-t-elle, comme si c'était la seule manière de répliquer face à la claque qu'il venait de lui mettre. Apprendre de ses erreurs... Il lui disait que si elle était bonne à ramasser à la petite cuillère, il n'y aurait personne pour elle ? En Californie ou non, elle l'avait déjà compris.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Dim 28 Nov - 20:26

Ugo s'enfonçait littéralement dans un puit sans fond et même s'il avait baissé les armes, voilà que Chloé se montrait plus cruelle qu'il ne l'aurait cru, après l'évocation de la Californie. Douce Californie, celle qui avait créé leur histoire...Histoire mensongère, histoire dont lui seul avait cru. Tout devenait clair, Chloé Kennedy s'était servit de lui, l'avait bien pris pour un con... Oui, mais pourtant, il avait ressenti l'incroyable besoin de lui dire qu'il y avait toujours un possible changement, il avait eu besoin de lui dire, au cas où elle est besoin de lui un jour. Il était désormais clair qu'elle ne viendrait pas, qu'elle avait fait son choix, qu'il n'était plus rien pour elle. Il inspira au fin fond de ses poumons une importante dose d'oxygène, il avait besoin de s'alièner un instant, d'évasion... Se redressant, il haussa simplement les épaules. Il avait bêtement cru qu'en ouvrant son coeur, elle se confierait une nouvelle fois à lui, il avait bêtement cru qu'elle serait capable de lui dire qu'elle avait envie de fuir avec lui...quel crétin ! Alors d'un ton hautain, d'un ton très Prestonien, il lâcha simplement :

"C'était juste pour que tu saches que je t'ouvrirai pas la porte le jour où Cruz aura terminé de démolir ton être tout entier, ce qui arrivera bien évidemment. Ma porte sera close, tout comme mon amitié..."

A force de vouloir se protéger de l'un et de l'autre, tout deux étaient simplement en train de battir un mur sur ce qu'il restait de leur "relation". C'était peut-être ça la vie, avancer malgré les non-dits et les incompréhensions...Peu importe. Ugo avait assez joué le pion de service, elle s'était assez servi de lui et maintenant qu'elle avait eu ce qu'elle désirait, pourquoi pensait-il aussi bêtement qu'elle puisse avoir envie de le garder dans sa vie ?
Lui tournant le dos, il fit quelques pas en direction de la sortie du terrain vague.


"Bonne continuation Kennedy..."
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Dim 28 Nov - 21:44

Chloé était étonnée par sa réplique. Après tout, avec ces regards qui en disaient long depuis un bon bout de temps, elle pensait avoir compris de quoi il en retournait désormais. Et c'est simplement qu'elle lui en faisait part. Pas la peine d'y aller par quatre chemins. Il ne pouvait plus se la voir en peinture, il la détestait comme jamais, alors elle pouvait y aller franco. Il ne se gênait pas pour se montrer méchant avec elle, Chloé n'allait donc pas se priver du fait de lui coller sa connerie sous le nez. Elle connaissait l'adresse, pas vrai ? Ce qu'il pouvait royalement se foutre de sa gueule ! A quoi pensait-il ? Qu'elle allait se jeter à ses pieds et implorer son pardon ? Lorsqu'elle avait voulu s'excuser il lui avait tout bonnement ordonné de partir. Il n'avait pas voulu de ses excuses, ni de ses explications. Sur le coup, elle avait bien voulu le comprendre, mais ensuite... Il avait fait mine de ne pas digérer ces faits et avait préféré l'ignorer et la haïr.

Ce qui suivit ne fit que confirmer ce qu'elle pensait. Il la prenait pour une vraie conne...
« T'es devenu si prévisible... Un Preston dans toute sa splendeur ! » Un Preston comme celui avec qui elle habitait présentement ? Peut-être... En tout cas, Ugo devenait aussi mauvais que sa timbrée de mère. Chloé en était plus que déçue et ne parvenait même plus à le cacher ; cela se lisait sur les traits fins de son visage. Ses formules de politesse, il pouvait se les garder, tout comme son air hautain et son semblant d'indifférence.
Chloé refusait de le voir s'en aller comme ça. Lui tourner le dos ?! Et puis quoi encore ?! Il pouvait aussi lui cracher au visage et rire d'elle pendant qu'on y était ! Elle le rattrapa en quelques légères foulées rapides et le retint, posant sa main sur son épaule. Elle l'obligea à se retourner et lui faire face.
« Tu oses me balancer que j'aurais perdu ton amitié ? Mais tu crois que tu ne me l'as pas suffisamment montré ces derniers temps ?! Tu te fous de ma gueule Ugo ? »

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Lun 29 Nov - 19:21

"Je suis un Preston, Cruz aussi. On a beau lutter contre nos démons, on est et on restera des Preston, c'est-à-dire des bêtes de foire, des monstres. L'habit ne fait pas le moine Kennedy, Cruz et moi sommes du même acabit. On ne change pas à 360 degré du jour au lendemain, nous ne savons que répandre le chaos, que faire du mal à notre entourage... et il n'y a aucune raison pour que tu sois l'exception qui confirme la règle, aucune raison..."

Lâcha-t-il, tout en continuant de s'éloigner. Toutes ses paroles avaient un foutu sens. Il n'inventait rien, sa famille tout entière était de la pire espèce. Il avait été élevé pour détester ses semblables, pour se sentir nétement supérieur à eux et cela confirmait sans doute pourquoi il avait brisé tant de coeur : Tallie, Sellie...et maintenant Chloé. Certes, elle n'était pas amoureuse comme les deux autres jeunes femmes, mais il la démolissait quand même, en détruisant pour toujours une quelconque relation. Il ne pourrait jamais être son ami, parce qu'il ne pourrait jamais la regarder en tout amitié. Le savait-elle seuleument ? Peu importe, il était de toute façon trop tard, trop tard pour qu'elle se rende compte de l'ampleur de ses sentiments, trop tard pour qu'ils puissent faire chemin arrière.

Elle l'attrapa par l'épaule pour lui balancer tout un flot de paroles. Il n'entendait rien, il percevait simplement ses lèvres bouger et étrangement il mourrait d'envie de les gouter une dernière fois. Quel crétin songea-t-il tout en détournant les yeux de la bouche de la jeune femme. De toute manière, jamais il ne pourrait poser ses lèvres sur celles souillées de la jolie blonde...plus jamais.

"C'est toi qui te fous de ma gueule Kennedy ! Tu m'as trompé, tu m'as fait croire tant de choses fausses... J'avais envie d'y croire putain, j'avais envie de tout t'offrir, j'avais envie de passer le reste de ma vie à tes côtés, de parcourir le monde avec toi. Je n'avais qu'à poser un regard sur toi pour m'évader de cette putain de ville, pour me sentir bien. Et toi, tout ce qui t'interressait en fait, c'était de te taper mon taré de frère..."

D'un geste, il s'accrocha aux épaules de la jeune femme, comme transpercé par les mots qu'il venait de dévoiller, il avait besoin d'un appui afin de contrôler cet immence flot d'émotions, afin de ne pas perdre le contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Lun 29 Nov - 20:06

Chloé le laissa lui cracher son venin en pleine face. Elle le laissa faire, car elle sentait qu'il avait besoin de laisser s'échapper ces mots. Alors oui, il assumait désormais le fait d'être un Preston et d'agir comme tel. Il assumait l'attitude qui allait avec le nom de famille, les défauts et tout le mal qui en découlait. Il affirmait en faire partie alors qu'elle l'avait toujours vu aller à leur encontre. Il avait toujours été présenté comme la soit disant brebis galeuse du foyer, si différent... Ils étaient fait pour répandre le mal autour d'eux et faire souffrir leurs proches, ça n'était pas un scoop. Et elle, elle n'était pas une exception. D'une voix plus douce, elle se permit de ponctuer son petit discours par quelques mots simples et sincères : « Je suis pas assez naïve pour imaginer être une exception. Par contre pour croire que t'en étais une, si... » Elle soupira et baissa les yeux. Elle n'avait rien d'autre à ajouter. S'il devenait comme les autres, alors oui, on pouvait penser qu'elle n'avait aucune raison de le retenir. Après tout, ça n'était pas ce qu'il cherchait ? Il la repoussait depuis trop longtemps maintenant, et en tentant de l'achever de cette manière il avait finit par définitivement la décourager. Quitte a souffrir, autant endurer tout ça une seule fois, à cause d'une seule personne... Se coltiner le mauvais fond de deux Preston, en plus de leur psychopathe de mère, c'était trop lui demander !

Mais avant qu'il ne quitte le terrain vague, elle décida de mettre une bonne fois pour toute les choses au clair. Ainsi, il n'y aurait plus aucune question laissée sans réponse, ni de future conversation aussi blessante que celle-là. Alors elle le rattrapa, l'obligea à lui faire face et lui demanda clairement s'il se foutait de sa gueule. Sa question eut pour effet de la surprendre. Voilà qu'il inversait les rôles.
« Pardon ?! Moi je t'ai trompé ?! Moi je t'ai fait croire des choses fausses ?! Qui est-ce qui m'a dit que je pouvais tout lui confier ? Que je ne devais pas avoir peur ? Qu'il était mon ami ? Arrête de me reprocher des choses alors que tu n'es pas mieux. T'es même pire vu ce que tu imagines à mon sujet. Crois ce que tu veux, ça m'importe peu maintenant que j'ai entendu tout ça. » Elle ne chercha même pas à le repousser. Détournant le regard, elle patienta quelques instants, lui laissant le temps de s'écarter lui-même d'elle. Elle était dégoûtée de ce qu'elle venait d'entendre. Dégoûtée par ce constat, de ce qu'ils étaient devenus...

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Lun 29 Nov - 20:39

Il n'était pas une exception. Loin de là. A vrai dire, peut-être qu'il en avait été une... Il y a fort longtemps de ça, lorsqu'il n'était qu'un adolescent, amoureux d'une lesbienne. Il ne pouvait plus être une exception, plus après toutes les magouilles qu'il avait faites, tous les plans foireux qu'il avait imaginé pour détruire sa famille. Il n'était pas une exception, il était même pire qu'eux tous réunis. Mais, cela avait quelque chose de touchant, que la jeune femme puisse un instant le penser. Que cherchait-elle ? Simplement à l'amadouer ? A ne pas passer pour la grosse trainée de l'histoire ? C'était trop tard. Trop tard. Un rictus remonta légèrement sa lèvre, il trouvait en fin de compte ses paroles détestables, parce qu'elles impliquaient qu'il était pas assez bien pour être au même rang que les siens. Chloé Kennedy était finalement comme les autres, elle le couvrait de préjugés en estimant qu'il était different, elle faisait une nouvelle fois de lui le vilain petit cannard, l'handicap de la famille. Putain, c'était désormais intolérable. Tout devait changer. Il devait désormais à tout prix se construire une nouvelle image, ne plus vouloir jouer un rôle qui lui avait en fin de compte attiré tout sauf du bien. Il devait sortir avec l'autre conne de Charlie et jouer le rôle du mec hautain et parfaitement détestable... Il devait devenir l'ancien Cruz, afin que les rôles s'inversent totalement. Chloé pouvait se féliciter, elle venait de créer un monstre : Ugostein.

"Bien sûr que t'es une exception Kennedy, t'es la seule pute que je prendrai jamais en levrette."

Il n'était pas pire qu'elle, mais il pouvait dès à présent le devenir. Toute cette haine le transformait littéralement. Non, il n'allait surtout pas quitter Degrassi. Degrassi allait devenir son véritable petit terrain de jeu et il s'en délectait d'avance.
Attrapant son portefeuille au fond de la poche arrière de son jean, il en extirpa un préservatif, qu'il lança sans plus attendre au nez de la jeune femme :


"Cruz est du genre très fertile...en champignons...Have Fun chérie !"

Il n'avait plus qu'à quitter le terrain vague afin de rejoindre Charlie...Ce qu'il fit.
Revenir en haut Aller en bas
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   Lun 29 Nov - 21:19

Elle soupçonnait le petit Preston d'avoir fumé non pas un, ni deux, mais bien une dizaine de joints avant de tenir ce semblant de conversation avec elle. Tout d'abord il lui faisait bien comprendre qu'elle était comme toutes les autres, et qu'en aucun cas elle n'aurait pu être une exception ; et là, il lui disait le contraire en accompagnant le tout de superbes insultes. La blondinette resta sans voix. C'était de famille de la traiter de pute une fois en conflit avec elle. Elle resta silencieuse, serrant les dents. Et lorsqu'il lui lança ce préservatif au visage, elle ne broncha pas non plus. S'il n'était pas capable de rester cohérent, elle n'allait pas s'abaisser à son niveau. Elle avait prétendu ne plus rien avoir à faire de ce qu'il pouvait dire et penser, elle l'assumait et en faisait la démonstration. Bien évidemment, en réalité c'était bien loin d'être le cas. Elle avait envie de lui hurler dessus, de l'insulter de tous les noms, de lui dire qu'il n'était qu'une horrible ordure qui ne méritait même pas le moindre regard ni la moindre attention. Un tas d'horreurs auraient pu franchir le seuil de ses lèvres à cet instant précis. Mais elle n'en fit rien. Elle encaissa les coups et le laissa partir. Se baissant, elle ramassa le petit carré à l'emballage d'un violet à gerber et le glissa dans sa poche. Oh non ! Elle n'allait pas l'utiliser. Simplement le lui rendre lorsque l'occasion se présenterait, avec des mots doux... Ceux qui seraient les plus adaptés pour refléter la haine qu'elle pouvait désormais lui porter.

PF

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ne me regarde pas comme ça... || Ugo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne me regarde pas comme ça... || Ugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Middle East :: Terrain Vague-