AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recrutement d'une baby sitter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Recrutement d'une baby sitter   Mer 22 Déc - 16:27

Beth ayant renvoyé la dernière baby sitter de Prudence après l'avoir surprise à prendre des photos d'elle et de Prudence dans toutes les pièces du manoir, grâce à la video surveillance branchée en permanence pour permettre à Beth de surveiller ses employés mais aussi à l'époque son mari et ses fils, cette dernière recherchait activement une baby sitter, stable et mature, afin de prendre le relai quelques soirs, quand elle donnait congé à la nourrice, et qu'elle désirait malgré tout profiter de sa soirée en se rendant à un gala de charité aux bras d'Edgar, ou en journée, quand elle s'accordait un peu de temps au spa avec une de ses rares amies. Elle avait donc fait appel à une agence réputée de Degrassi dans le recrutement de baby sitter et recevait depuis 3 heures maintenant les prétendantes au poste.
Lassée des midinettes sans cervelle qui se succèdaient et qui pensaient plus à demander à Beth comment elle avait fait pour se procurrer le dernier tailleur de chez Dior plutôt qu'à prouver qu'elles savaient réagir en cas de fièvre chez un bébé ou qu'elles s'y connaissaient en jeux d'éveil, car il était hors de question que sa petite Prudence s'abrutisse devant la télévision, Beth était sur le point d'appeler l'agence de baby sitter pour les insulter et leur reprocher leur incompétence, quand une des candidates sonna à nouveau.
Avec Prudence dans les bras, qui bavait légèrement sur son décolleté, Beth alla ouvrir elle-même la porte, prête à congédier la demoiselle avant même qu'elle ait eu le temps de se présenter. Mais un texto arrivant juste en même temps et lui rappelant qu'elle avait rendez-vous dans deux heures à la mairie lui fit changer d'avis et la décida à donner une chance à la jeune femme qui se présentait pour le job.
Elle découvrit donc Beverly en ouvrant la porte. Bien entendu, elle ne prit pas la peine de se présenter, et la fit venir jusque dans le salon où elle l'invita à s'asseoir. Elle claqua des doigts pour faire venir l'une des employées en poste ce jour là, et lui demanda de rapporter de l'orangeade fraîche. Elle en proposa un verre à Beverly et commenca
:

- Je vous écoute. Mais je vous avertie tout de suite, si vous êtes ici pour me demander des invitations lors de ventes privées chez un créateur, ou parce que vous avez le béguin pour mon fils cadet et ses bouclettes, ou même parce que vous voulez vivre par procurration le rôle de mère d'un de mes enfants, finissez votre verre et repartez immédiatement, je n'ai plus de temps à perdre avec les petites pimbêches qui ne sont pas là dans l'intérêt de ma fille.

Elle termina sa phrase en la gratifiant d'un immense sourire comme elle en avait l'habitude, et tapota le rebord du fauteuil dans lequel elle était confortablement installée avec ses ongles fraîchement manucurés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 22 Déc - 17:03

    Avait-elle réellement besoin d'argent ? Absolument pas. D'une occupation ? Elle le prenait plus au sérieux que ça. Une excuse pour échapper à diverses invitations tordues faites par des adolescents pré-pubères naïfs au point de croire qu'ils pourraient la peloter après une séance ciné ? Sûrement ! Enfin bref ! Elle se trouvait devant cette porte et était bel et bien décidé à décrocher ce poste. Bien évidemment, débrouillarde comme tout, elle avait déniché l'information sans passer par une quelconque agence. Comme si elle avait besoin qu'on la place... Elle pouvait se trouver un job toute seule, comme une grande, quitte à piquer la place à une petite minette, très loin d'avoir inventée l'eau chaude ! Et puis, ainsi, elle allait pouvoir se démarquer du reste des intéressées par l'emploi, en montrant son sens de l'initiative. Si, si... Sonnant à la porte, elle patienta sagement face à celle-ci, se tenant droite. Tout était nickel. Pas un pli sur le manteau, les cheveux étaient lisses et coiffés, le maquillage estompé et pâle. Elle ne pouvait faire que bonne impression en débarquant dans une telle famille, pour passer un entretient avec la grande Madame Preston. Qui n'avait pas entendu parlé d'elle en ce moment ? Sa tête apparaissait dans tous les magazines, en vue de son futur mariage... Et la petite Prudence était si mignonne ! -Et oui, c'est qu'elle avait potassé son dossier. Un peu plus et elle était capable de vous dire ce qui l'apaisait, à quelle température lui était servi son lait, si elle aimait les jus de fruits et si oui, lequel était son préféré... Au taquet la Beverly !

    On lui ouvrit la porte, et elle fut presque étonnée de ne pas avoir à faire à une domestique. Beth Preston en personne était venue lui ouvrir. - Bon, on est bien d'accord, elle n'est pas la reine d'Angleterre mais en faire un peu plus fait souvent bonne impression quand on savait le maîtriser. - Beverly la salua poliment et la suivit dans le salon. Elle s'installa sur un canapé, en face de la maîtresse de maison. Cette dernière lui offrit à boire ; verre qu'elle accepta avec plaisir. Son regard allait et venait entre l'adorable petite et sa mère, jusqu'à ce qu'elle prenne la parole. Au moins, ça avait le mérite d'être clair. Elle avait dû en déstabiliser plus d'une avec un tel discours. Mais Beverly ne broncha pas. Elle l'écouta attentivement, puis pris la parole à son tour :
    « Et bien... Par où commencer ? Tout d'abord sachez qu'aucune agence de Baby-Sitting ne m'emploie. Je trouve ça trop impersonnel et la plupart de ces filles manquent de qualifications. Leur confier un bébé relève du suicide ! Je ne veux pas avoir cette image... Ensuite, je n'ai le béguin pour aucun de vos fils, je me moque bien des ventes privées, et je suis trop jeune pour être mère, même par procuration. ...On m'a déjà confié des enfants, et ça c'est toujours très bien passé. La petite Prudence a l'air calme en plus de ça... Que voulez-vous savoir exactement ? Je suis prête à répondre à la moindre de vos questions. » Et tout cela dit d'une voix claire, posée et détendue ; accompagné d'un ravissant sourire pour ponctuer le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Lun 27 Déc - 22:41

Beverly était incontestablement en train de marquer des points auprès de Beth, mais cette dernière ne voulait rien laisser paraître. Elle ne souhaitait pas que la jeune fille se sente trop à l'aise et se permette des familiarités. Toutefois, elle aurait pu le faire puisque Beverly n'était rien d'autre que la fille d'une des meilleures amies de Beth, Holly. Beth ne s'en aperçut pas tout de suite, c'est uniquement après avoir observé Beverly pendant son discours qu'elle fit le rapprochement. Cela étonna d'ailleurs Beth de voir que Beverly proposait ses services de baby sitter. En général, elle recevait uniquement des filles de familles plus que modestes qui espéraient grimper sur l'échelle sociale dans le but d'avoir ne serait-ce qu'une mini place dans un magazine people en tant que baby sitter d'une des femmes les plus en vue du moment. Et le peu qu'elle connaissait de la jeune fille lui faisait penser qu'elle était loin d'être comme toutes ces écervellées. De plus, même si Holly avait toujours jalousé Beth, ce qui ne l'avait jamais dérangé, au contraire, Beth adorait susciter la jalousie, elle et son mari étaient loin de manquer d'argent, et donc Beverly ne devait pas être sans argent de poche. Beth était donc assez curieuse de savoir ce qui poussait l'adolescente à proposer de son temps libre pour garder une petite fille.

- Huuuum. Beverly, c'est ça ? Je ne t'avais pas reconnu, mais ta mère et moi sommes de très bonnes amies. Alors permets moi de te poser une simple question pour commencer : pourquoi une jeune fille comme toi souhaiterait faire du baby sitting ?

Beth allait probablement appeler son amie histoire de voir si la mère de Beverly était au courant. Jamais elle n'irait embaucher sa fille, surtout pour du baby sitting, sans que celle ci soit prévenue et d'accord. Elle laissa toutefois Prudence ramper jusqu'à elle, histoire de voir si le feeling passait bien entre les deux protagonistes. Au moins, en employant Beverly, elle pouvait en effet être rassurée, jamais elle n'essayerait de lui piquer Cruz comme cette petite conne de Chloé. Si Beverly réussissait le test, elle pourrait enfin laisser sa fille entre les mains d'une personne presque équilibrée. Presque, parce qu'on ne sait jamais vraiment comment sont les gens, même quand il s'agit des enfants de ses meilleures amies.

[Désolée post pourri]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mar 28 Déc - 14:50

    Beverly aurait pu facilement se faire pistonner. Un clin d'oeil à maman, la promesse d'un bulletin scolaire excellent et c'était dans la poche pour que cette dernière passe un coup de fil à sa grande amie Preston. L'adolescente le savait très bien. Sauf qu'il n'y avait aucun intérêt et aucune satisfaction personnelle si on passait par ce chemin. C'était même minable selon elle. Se faire pistonner pour du baby-sitting ! Bientôt ils allaient devoir le faire pour pouvoir se payer un cheeseburger dans un répugnant fast-food du centre ville. Passer l'entretien était bien plus intéressant. Ainsi elle se retrouvait en face de son éventuelle future patronne et lui prouvait qu'elle avait un certain sens des initiatives. Elle pouvait être sûre qu'elle n'allait pas confier sa fille à attardée qui sauverait en premier son nouveau portable à la place de cette douce enfant si la maison venait à cramer. C'était un très bon point pour Beverly, non ?

    En tout cas, cette dernière était prête à répondre à la moindre de ses questions. Tant qu'elle ne jouait pas la maman modèle et tendance, qui applique à la lettre des tests débiles que les chefs d'entreprises japonais font passer à leur futurs employés ; consistant par exemple à classer des animaux pour cerner leur état d'esprit. "Elle a mis le cochon en premier, c'est une folle..." Vous voyez le genre ? (Marine me comprendra, si du moins elle se souvient de ce délire... (a)) Vint la question qu'il ne fallait pas louper : les motivations pour décrocher un tel poste. Beverly se lança sans la moindre once d'hésitation, après avoir acquiescé à l'entente de son prénom. « Est-ce que j'aurais mieux à faire en me souciant uniquement de mon petit nombril, sans prendre la peine de regarder plus loin que le bout de mon nez ? L'argent ne m'offrira pas la simplicité de la vie Madame Preston. Et puis je doute que vous vouliez confier votre petit bijou à une adolescente complètement perdue et inconsciente... Non ? Ma mère m'a demandé d'occuper mon temps de manière la plus saine qui soit. Mis à part si Prudence à la grippe, je ne vois pas comment je pourrais faire mieux... » Un nouveau sourire se glissa à la fin de sa phrase, alors que son regard se posait sur l'enfant en question, qui s'approchait d'elle en rampant au sol. Cette gosse était adorable, avec son visage fin et ses cheveux foncés. Le sourire de Beverly, qui aurait pu se montrer un brin hypocrite au départ en devint naturel et spontané. Elle se pencha en avant, et doucement appela la petite Prudence. L'enfant tenta de prendre appuis sur elle, et rapidement la brunette la souleva et la fit s'asseoir sur ses genoux. Ses gestes se voulaient minutieux et doux. Elle releva la tête vers Beth et sourit à nouveau, tout en prenant la petite main du bébé, lui faisant faire "coucou" à sa mère. Si elle n'arrivait pas à l'amadouer, Prudence allait le faire à sa place, non ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mar 28 Déc - 20:56

Beth était aux anges. Beverly était la fille que Beth aurait aimé avoir à la place d'un de ses ingrats de fils. Elle était travailleuse, consciencieuse, mature, agréable, douce, spontanée mais posée, intelligente. A la regarder de plus près, Beth pouvait presque se retrouver en elle à l'adolescence, du moins dans certains aspects seulement, n'oublions pas que Beth avait toujours été une petite garce en herbe et ce depuis sa plus tendre enfance. Elle n'avait plus aucune raison d'hésiter, Beverly était la baby sitter idéale. Pas la peine de lui faire passer le test du cochon ou du cheval [mdrrrrrr Gaëlle, bravo, elle était bien trouvée Very Happy], Beth n'avait aucun doute quant aux compétences de la jeune fille. ELle savait qu'elle pourrait lui confier Prudence pour quelques heures sans la retrouver en train de lui donner une vulgaire saucisse knacki à sucer pour qu'elle fasse ses dents.
Beth observa la scène qui se passait sous ses yeux entre sa merveilleuse petite fille et sa nouvelle baby sitter. Elles étaient très bien assorties. Certes, pas aussi bien que lorsque Beth était en compagnie de sa fille, et que les deux portaient les mêmes vêtements d'un grand couturier, une en taille 36 et l'autre en taille 12 mois, mais quand même, elles étaient si attendrissantes toutes les deux. Bien plus que la vieille baby sitter qui avait gardé pendant 3 années de suite Cruz et Ugo quand ils étaient enfants, et qui faisait toujours tâche dans les magazines quand elle se faisait photographier lorsqu'elle accompagnait la famille Preston sur leur lieu de vacances.
La jeune mère sourit tendrement à son enfant et lui rendit son coucou, puis reprit la parole :


- Tu peux m'appeler Beth. Je crois que je vais te donner ta chance Beverly, ma fille a l'air de t'avoir déjà adopté, et c'est chose rare. Que fais-tu les deux prochaines heures ?

Beth se leva pour reprendre sa fille, et se dirigea vers le parc pour y déposer l'enfant. Puis, elle se retourna vers Beverly et lui dit :

- Par contre, avant toute chose, je dois t'avertir d'une règle, la plus importante. Si Cruz tente de s'approcher de sa fi, de sa soeur, appelle immédiatement l'un des gardes du corps, ils sauront quoi faire, ils ont reçu mes ordres. Ne la laisse jamais jouer seule au parc, ne retire jamais tes mains de la poussette quand tu iras la promener. Si tu vois Cruz, tu changes de trottoir. Est-ce que je me suis bien faite comprendre Beverly ?

Elle la regardait avec un regard sévère, comme une mère qui ferait la morale à sa fille. Mais Beth craignait tellement de perdre sa fille, qu'elle ne voulait en aucun cas laisser un drame arriver. Et puis, si Cruz était une menace, il en était de même pour toutes les autres personnes qui pourraient tourner autour de sa petite princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 29 Déc - 9:31

    De nos jours, les parents étaient prêts à tout pour le bonheur de leur progéniture. Les mères étaient de vraies lionnes, protectrices et redoutables. Beverly comprenait parfaitement l'attention et la méfiance que l'on pouvait porter à l'égard d'une Baby-Sitter. Après tout, les affaires de maltraitance lors de gardes ponctuelles ne sont pas rares, il fallait bien choisir la personne à qui l'on allait confier son enfant. Alors elle s'appliquait à donner la meilleure image possible, sans trop en faire ce qui aurait été des plus louches. A tous les coups la place lui serait passé sous le nez... Enfin elle n'avait pas à sur-jouer, étant d'un naturel calme et posé. Elle pesait le moindre de ses mots et choisissait ces dernier avec finesse, comme pour charmer la maman. Prudence semblait même l'y aider, avec ses petites risettes, une fois assise sur ses genoux. Elle jouait avec la chaine en argent de Beverly, trouvant sans le moindre doute l'objet brillant des plus intéressants. Jusqu'à ce que le verdict tombe et que Beth lui offre le job. « Merci Mada... Beth... - se reprit-elle avec un léger sourire. Puis posant son regard sur la petite fille, elle ajouta : Je vais bien m'occuper de toi, tu vas voir ! Une vraie princesse ! » Elles allaient devenir de vraies copines ! Franchement, elle étaient mimi toutes les deux ! Et puis Prudence avait de la chance de ne pas avoir une Baby-Sitter de 65 piges, à la peau toute flétrie et aux manies agaçantes... Pas de recettes de grand-mère pour la mini-Preston, mais du pep's !

    Dans les deux prochaines heures ? Elle ne faisait rien de spécial et ne manqua pas de le signaler à Beth. Elle allait commencer sans plus attendre ? Elle s'en voyait ravie ! Rendant la petite Prudence à sa mère, elle se releva et passa machinalement ses mains sur sa tunique. Vinrent alors les recommandations, qui semblaient de la plus haute importance. Cruz ?! C'était une menace pour le bébé ? Il ne voulait pas laisser de place à sa chère petite sœur au sein de la famille Preston ou quoi ? Son égo était si sur-dimensionné que ça ? Wouuuah ! Ça faisait presque flipper d'un coup ! Elle allait devoir redoubler d'attention et s'éloigner au maximum du jeune homme, pour la sécurité de la petite Prudence. Beverly hocha la tête, acquiesçant à ses paroles... « Je dois savoir autre chose ? » Ugo était un dangereux psychopathe qui voulait lui aussi s'en prendre à la dernière de la famille ? Quoi ? Ça se lisait presque sur son visage de bouclé perturbé. (a) Autant tout lui balancer d'un seul coup, histoire qu'elle enregistre les règles dans un ptit coin de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 29 Déc - 10:07

Beth était partagée entre deux sentiments. Ravie d'avoir trouvé une baby sitter qui lui paraissait digne de confiance, mais qu'elle ne se gênerait tout de même pas de filmer histoire de voir qu'elle n'avait pas fait le mauvais choix, elle était également angoissée. Angoissée à l'idée de lui confier Prudence. Elle avait peur que la jolie blondinette ne sache pas comment réagir si Cruz débarquait au manoir, ou si un quelconque autre scandale se produise en 2 heures. Elle aurait aimé mieux former Beverly à ce qui pouvait l'attendre en acceptant de travailler pour cette famille, mais elle n'en avait pas le temps, et n'était pas forcément chaude pour des confidences de ce genre. Après tout, même si sa mère était l'une des meilleures amies de Beth, qui pouvait lui garantir que cette dernière ne se servirait pas du rôle de Beverly au sein de la famille de Beth pour lui soutirer des informations et les vendre à un journaliste verreux ? Ca ne serait pas la première fois qu'une amie trahirait la confiance de Beth, obligeant cette dernière à faire des choses pas très clean pour se débarrasser des problèmes.
Ainsi, à la question de Beverly, la mère de famille hésita un moment. Que pouvait-elle lui dire de plus que de se méfier de son fils aîné ? C'était déjà suffisamment louche comme ça aux yeux de Beth. Mais Beth étant supersticieuse, elle se référa au vieil adage qui dit que 2 protections valent mieux qu'une. Après tout, c'était bien vrai. Ne faisait-on pas l'amour en prenant la pilule et avec un préservatif ? Il en était de même pour se protéger du scandale. Regardant rapidement l'heure histoire de s'assurer qu'elle n'était pas encore en retard, elle finit par dire à Beverly
:

- En réalité, il y a encore une chose. Si Cruz s'approche de Prudence, s'il tente la moindre chose ... je te demanderai de porter plainte pour viol contre lui. Tu n'auras rien à craindre, je serai avec toi et je pourrai apporter des preuves. Il ne t'arrivera rien, et tu auras aidé à mettre quelqu'un de dangereux pour les jeunes filles derrière les barreaux.

Elle marqua une courte pause, tentant de regarder la réaction de Beverly et ajouta :

- Il en est de même pour Ugo. Je compte sur toi.

Elle s'aventura dans la cuisine, faisant signe à Beverly de la suivre. Là, elle lui montra un biberon déjà prêt et dit :

- Si Prudence a faim, donne lui ce biberon, je serai rentrée dans 2 heures. Elle devrait te laisser un peu de temps pour étudier, elle dort souvent en fin de journée. Je refuse catégoriquement que la télévision soit allumée en sa présence. A l'étage, tu trouveras sa chambre, la nursery et la salle de jeu. Les autres pièces te sont interdites. Si mon futur mari arrive avant moi, laisse le s'occuper de Prudence s'il le demande, tu pourras rentrer mais je te payerai tout de même tes deux heures. As-tu d'autres questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 29 Déc - 16:33

    Que Beth lui fasse quelques recommandations, c'était tout à fait normal et naturel. Qu'elle la mette en garde contre d'éventuels individus potentiellement mal veillant à l'égard de la petite prudence, c'était légitime. Mais qu'elle aille si loin, ça dépassait un peu Beverly. En fait, ça l'étonnait beaucoup et elle ne pouvait pas le cacher. Impossible. Ses yeux grands ouverts fixaient la mère de famille avec un air interrogateur et interloqué figé sur son doux visage. Si Cruz s'approchait voilà qu'elle lui demandait de porter plainte pour viol contre lui ?! Et elle pouvait fournir des preuves ?! Comment allait-elle faire un truc pareil ?! Elle n'allait quand même pas... Beverly fronça les sourcils, attendant que sa nouvelle patronne en dise un peu plus. Il fallait qu'elle lui éclaire sa lanterne, car elle avait peur d'avoir mal compris ce qui venait d'être dit. Et puis Cruz demeurait son fils, non ? Alors pourquoi vouloir le faire ainsi tomber et enfermer ? Beverly se demandait si elle avait bien fait de postuler finalement. Elle semblait avoir véritablement mis les pieds dans une famille de tarés. Il en était de même pour Ugo ?! Mais c'était de mieux en mieux...
    « Vous êtes... sûre, Beth ? Enfin c'est... Ça ne me regarde pas, mais... » Elle n'arrivait même pas à poser des mots sur ce qu'elle en pensait. C'était tellement bizarre, voir même tordu. Elle ne le formulait pas ainsi, de peur de voir le poste disparaître aussi vite qu'il était arrivé. Et étrangement, elle avait tout de même envie de le conserver. -Ouais elle a un pet' au casque. Je pense que l'orangeade était daubée.

    Cependant, elle n'ajouta aucun commentaire, suivant Beth jusque dans la gigantesque cuisine du manoir. Beverly observait les lieux avec discrétion, tout en gardant une oreille attentive au propos de sa nouvelle boss. Elle changea de sujet, avec des instructions bien plus ordinaires. Elle acquiesçait d'un signe de la tête à chaque fin de phrases. Biberon : ok. Dodo : ok. Pas de télévision : ok. Le beau-père : ok. Elle ne demandait rien de bien spécifique lorsqu'on mettait les accusations de viols de côté. Elle restait une maman normale et prévenante. Et puis, que les heures soient complètes ou non, elle les payait ce qui n'était pas négligeable ! Enfin, Beverly préférait avoir à faire à la même personne, du début à la fin, et donc à Beth. Tout était bon pour elle, Beverly allait pouvoir s'occuper de la petite un moment, puis faire mine d'étudier. Avant qu'elles n'en finissent, Beverly se permit de prendre un petit bloc note posé sur le plan de travail, ainsi que d'un stylo, afin d'y marqué son numéro de portable. Tout en le tendant à Beth, elle répliqua : « Voilà mon numéro, au cas où... Je suppose que les numéros importants sont enregistrés dans le téléphone de la maison, non ? » Tout le monde sait que les gouvernantes sont des empotées, mieux valait le vérifier par soi-même plutôt que de dépendre d'elles pour un simple numéro de téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 29 Déc - 16:57

En effet, ça ne la regardait pas. Pas du tout même. Mais Beth avait le sentiment que très bientôt toutes ces histoires allait également la concerner, alors autant l'avertir dès le début à quoi elle s'exposait en travaillant pour elle. Toutefois, elle ne rajouta rien et laissé Beverly et son étonnement se démerder. Elle comprendrait très rapidement et d'elle même où Beth voulait en venir.
Une fois à la cuisine, Beth sourit devant le professionnalisme de Beverly. Elle n'avait même pas eu à lui demander son numéro, elle le faisait d'elle même. Cette petite était vraiment parfaite. Beth lui tendit un post it sur lequel elle venait de gribouiller quelques chiffres
.

- Voici le seul numéro que tu dois composer si tu as le moindre soucis avec Prudence, excepté celui des pompiers ou de la police s'il se passe quelque chose d'urgent et de vraiment grave. Ne donne ce numéro à personne, c'est ma ligne directe.

Beth ne laissait ce numéro qu'à deux employées dans la maison, des personnes dont elle avait entière confiance et qui travaillaient pour elle depuis des dizaines d'années, preuve qu'elle se sentait réellement en confiance avec la petite Beverly qui affichait un adorable sourire. On lui donnerait presque le bon dieu sans confession, une vraie Beth Preston en devenir. Alors qu'elle était sur le point de laisser la baby sitter s'occuper seule de sa fille, un SMS l'avertit que son rendez-vous était légèrement repoussé. Soupirant car ne supportant pas qu'on la fasse attendre, Beth vit là l'occasion de sortir en compagnie de Beverly et Prudence et de voir ainsi comment la jeune fille se débrouillait. Elle attrapa son sac et dit :

- Finalement, j'ai plus de temps que prévu devant moi. Accompagne moi avec Prudence, nous ferons un tour au centre commercial, tu lui feras faire du manège si elle en a envie, et je pourrais passer moi-même à la pharmacie. Fais comme si je n'étais pas là, je te la confie. Je serai plus tranquille de vous savoir avec moi que seules à la maison.

Beth lui tendit alors Prudence qu'elle venait de retirer du parc. La petite grognait un peu et semblait avoir mal aux dents. Beth attrapa alors le sac à langer de sa fille brodé à ses intitiales, et le donna également à Beverly.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flawless :: I woke up like this
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 06/04/2010
• MESSAGES : 197
• LOCALISATION : Degrassi
• HUMEUR : J'emm*rde mon monde (a)

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   Mer 29 Déc - 17:53

    Ouais bah niveau détail, Beverly pouvait encore attendre un moment. La grande madame Preston ne semblait pas d'humeur à lui expliquer le pourquoi du comment. Et l'adolescente avait beau tirer par moment sur la garce, elle n'allait pas s'empêtrer dans une histoire de mensonge de cette ampleur pour le moment. Mais elle n'ajouta rien, préférant de loin changer de sujet. La brunette en profita même pour marquer quelques points supplémentaire en lui donnant son numéro de portable avant qu'elle le lui demande. Ça faisait toujours bonne impression sur les parents en règle générale. Ça ne loupa pas à en voir le sourire de Beth. Et Beverly s'en voyait ravie. La maman poule lui confiait même son numéro privé, sa ligne directe. Pour une femme de son rang, il fallait croire qu'elle lui faisait confiance. Ou bien c'était peut-être simplement parce qu'elle allait avoir Prudence sous sa responsabilité. Probablement. Sans plus attendre Beverly glissa le post-it dans sa poche, sachant pertinemment qu'il allait se retrouver bien planqué dans ses affaires et surtout pas dans le répertoire de son portable. Ces petits gadgets peuvent facilement atterrir dans les mains de n'importe qui. Paranoïaque ? Non. Prudente. Si Beth insistait sur le fait qu'il ne fallait le donner à personne, il était évident que Beverly allait s'appliquer à le garder pour elle.

    En moins de 5 minutes les plans de sa patronne changèrent. Elle décida de l'emmener avec elle au supermarché. C'était une sorte de petit test, histoire de juger de ses capacités pour garder la petite. Beverly n'y voyait aucun inconvénient. C'était même bien mieux ainsi. Elle aurait trouvé cela étrange qu'elle lui confie sa fille sans avoir tenue à voir comment elle se débrouillait avant. Parler c'était bien beau, il fallait agir aussi. Beth lui confia la petite, qui se voulait bien grincheuse. Tentant de la calmer, elle passa la bandoulière du sac à langer sur son épaule, récupéra son sac à main, et tenta d'occuper l'enfant en faisant tinter son trousseau de clé son nez. « T'entend ça ? On va faire du manège ! » Cela eut pour effet d'attirer son attention quelques instants, le temps de l'installer dans le siège auto. Sans perdre de temps, Beverly farfouilla dans le sac de la petite et récupéra un jouet en caoutchouc, qu'elle lui tendit. Elle allait pouvoir soulager ses pauvres petites gencives... « Eclate-toi avec ça, jolie miss ! ». Le sac demeura aux pieds de l'enfant, alors que l'adolescente s'installait aux côtés de Beth pour se rendre au centre commercial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Recrutement d'une baby sitter   

Revenir en haut Aller en bas
 

Recrutement d'une baby sitter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-