AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Lun 28 Juil - 12:51

Les quelques heures de voyage en jet privé n'avaient en aucun cas apaiser Adrian, qui était incapable de fermer l’œil, ne serait-ce que pour se détendre et s'octroyer quelques minutes de calme. Il était stressé, un brin énervé aussi... Ça n'allait pas, car Beth occupait toutes ses pensées et l'idée qu'elle puisse se marier à un autre homme le mettait hors de lui. Le fait qu'il s'agisse d'Edgar ajoutait à sa colère une envie de rendre le pavé de saumon cuit en vapeur de menthe qu'on lui avait servi un peu plus tôt durant le vol. Lorsqu'il avait vu les premiers titres annonçant ce mariage, il avait d'abord cru à une plaisanterie. Les rumeurs allaient bon train chez les paparazzis, si bien que la moitié des informations qui circulaient dans la presse étaient erronées. Mais quand tout ceci fut confirmé, Adrian eut de plus en plus de mal à tenir en place. Tenter de se convaincre que ça ne le regardait plus et que la belle brune faisait bien ce qu'elle voulait à présent avait été une véritable épreuve. Pire encore : un échec. Adrian était incapable de rester de marbre face à un tel événement. Plus les jours passaient, et plus il se rapprochait de l'implosion, près de la noyade sous la cascade de ses propres émotions.

Quoiqu'il ait toujours pu prétendre, il n'avait jamais réellement tiré un trait sur son ex-femme. Beth avait été l'histoire de sa vie, l'amour qui avait réveillé l'homme qui était à présent. Il l'avait dans la peau et semblable à des braises encore chaudes, elle le consumait doucement. Était-ce un argument suffisant pour faire le voyage jusqu'à Degrassi et... ? Et quoi au juste ? Qu'allait-il faire une fois là-bas ? Débarquer chez elle, anciennement chez eux, et taper du poing sur la table ? Lui déballer tout un discours qu'il aurait pris soin de rôder à l'avance, alors qu'il était à la source de leur divorce ? Adrian pouvait faire preuve de culot, mais il savait surtout se montrer respectueux, loin d'être un bourru de première catégorie. Quand bien même il aurait voulu se comporter de la sorte, ses chances de réussite auraient frôler le niveau de la mer... Ça n'était pas cet homme qui avait su voler le cœur de Beth Spencer, alors ça ne serait pas un tel individu qui la retiendrait de faire une telle bêtise. Quoique... Lui faire sauvagement l'amour sur son bureau influencerait peut-être son jugement...

Adrian, assis à l'arrière d'une sublime Mercedes noire, secoua doucement la tête pour chasser de son esprit quelques souvenirs du corps de déesse de son ex. La voiture s'était arrêtée un peu avant l'entrée du manoir et il se demandait si se pointer ainsi chez elle était une bonne idée. Pourtant, il ne s'était pas posé de question en sautant dans cet avion, comme un mari jaloux et possessif. Il passa sa main dans ses cheveux et fit signe à son chauffeur de s'avancer. Devant les grandes grilles de la propriété,  l'employé annonça la venue de M. Preston et comme s'il était encore propriétaire, on lui ouvrit sans la moindre hésitation. La berline le déposa devant l'entrée de la bâtisse. Adrian descendit de voiture et monta les quelques marches du porche. La domestique avait déjà ouvert la porte, affichant un radieux sourire. Il la salua, quelque part content de voir qu'il était toujours bien vu en ces lieux. On le fit entrer, et machinalement Adrian ne pu s'empêcher de chercher tout ce qui avait pu changer depuis son départ. La pièce lui semblait être plus lumineuse, sans pour autant être capable d'expliquer pourquoi... « Je suis venue voir Beth... Elle est là ? » Il l'espérait, bien qu'il ne sache pas vraiment comment il allait réagir en se retrouvant face à elle, ou encore ce qu'il allait lui dire. « Bien sûr monsieur... Je vais vous annoncer. » -s'empressa de répondre la bonne. Il l'en remercia d'un simple sourire en coin, toujours aussi charmant. Dans le grand miroir du hall, il pu jeter un coup œil à son reflet. Sa veste de costume était impeccable, tout en gardant un air décontracté grâce aux premiers boutons de sa chemise, restés ouverts.


Dernière édition par Adrian le Lun 28 Juil - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Lun 28 Juil - 12:59

HJ : Je vous hais

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Lun 28 Juil - 19:06

Beth Preston était rentrée tôt de son cabinet. Elle avait enchaîné les audiences et était complètement vidée d'avoir défendu la veuve et l'orphelin toute la journée. En règle général, elle traînait malgré tout au bureau, prétextant avoir des dossiers à revoir, un verre de Martini à la main, histoire de fuir la présence d'Edgar dans sa magnifique demeure qu'elle aimait tant rejoindre, avant. Avant que sa vie ne devienne un enfer, un cauchemar vivant. Avant, elle sortait du travail, arpentait les allées de sa galerie commerciale préférée à la recherche d'une nouvelle tenue pour elle, les enfants ou même son ex mari, car oui, Beth Preston choisissait la garde robe de tous les mâles présents sous son toit, à l'époque. Et après une virée shopping en bonne et due forme, elle s'empressait de rentrer chez elle pour choyer ses enfants et son petit mari. Les temps avaient changé, radicalement. La maison avait été désertée par ses enfants, qu'elle tentait par tous les moyens de faire revenir tant ses entrailles de mère la faisait souffrir quand ils étaient loin d'elle; et Edgar avait pris ses quartiers, dénaturant totalement l'âme du manoir Preston.
Exceptionnellement, aujourd'hui, Beth avait repris ses habitudes d'antan, et avait fait un détour par sa boutique de cosmétiques préférée. Elle s'était alors laissée tenter par de nouveaux produits pour le bain, et l'idée de pouvoir se prélasser dans un bain chaud et bouillonnant lui avait redonné le sourire. Elle avait alors laissé sa fille aux mains de la gouvernante, et s'était empressée de monter dans sa salle de bain privée, afin de se faire couler un bon bain.
Beth était en train de se prélasser dans l'eau chaude depuis presque une heure quand elle entendit du bruit dans le couloir. Elle sortit alors de l'immense baignoire et enfila son magnifique peignoir en soie fait à la main. Au moment même où elle était en train de nouer sa ceinture, la gouvernante frappa et passa la tête à travers la porte. "Madame, Monsieur Preston est ici et souhaite vous voir".
En entendant cela, Beth sursauta. Monsieur Preston. C'était sûrement Cruz. Ugo n'avait aucune raison de passer par la maison et seul Cruz pouvait ressentir, selon elle, le désir de passer voir sa mère. Elle dit alors : "Dites à Cruz de monter, je l'attends dans la salle de billard". A peine eut-elle finit sa phrase que déjà elle vit le regard de son employée se froncer. Cette dernière hocha la tête de droite à gauche, pour marquer la négation : "Non, non, Madame, c'est Monsieur Preston qui vous attend. Monsieur Adrian Preston".
Beth manqua de s'arracher les cheveux qu'elle était en train de peigner. Adrian ? Que faisait son ex mari en ville ? et chez elle, de surcroît ? Cette visite à l'improviste ne présageait rien de bon. Beth et Adrian s'était quittés dans la haine, et la souffrance. Sous ses apparences je m'en foutiste, Beth avait énormément été blessée par ce divorce, et le fait de ne plus avoir à subir la présence au quotidien dans la même ville qu'elle de son ex mari l'avait beaucoup aidée à l'oublier. Que diable lui voulait-elle ? Si c'était encore pour parler de Prudence ... Beth sentit ses intestins se tordre, et si elle avait pu, elle aurait disparu en un claquement de doigts.
Pressée de connaître la raison pour laquelle le 1er - et sûrement unique - homme de sa vie se trouvait chez elle, Beth se pressa de descendre les escaliers, toujours vêtue de son peignoir en soie. Elle aperçut Adrian, de dos, qui semblait observer les alentours. C'était si étrange de le voir ici, dans la maison qu'ils avaient ensemble choisis pour fonder leur famille. C'était à la fois comme si rien avait jamais changé, et en même temps, comme si sa vie actuelle était à mille lieux de ce qu'elle avait construit il y avait de cela 18 ans déjà.


- Adrian ! On ne t'a jamais appris à prévenir, avant de te présenter chez les gens ?

Il était hors de question pour Beth d'offrir un accueil chaleureux à celui qui avait fait voler leur couple en éclat et demandé le divorce. C'était déjà sympa de sa part de le recevoir sans couteau à la main.

- Que me vaut cette visite ? Tu as, encore, des ennuis ?


Elle avait insisté sur le "encore", le ponctuant d'une petite moue dont elle seule avait le secret, et qui avait sûrement fait craquer Adrian à l'âge de leurs premiers ébats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Lun 28 Juil - 20:13

Adrian attendait patiemment dans le hall. Faisant quelques pas comme un lion en cage, il sentait une indescriptible pression croître doucement, comprimant légèrement sa poitrine. Il avait été l'homme de cette maison, il avait été chez lui, et pourtant il se sentait aujourd'hui comme un vulgaire étranger en ces lieux. La simple image d'Edgar passant le seuil de cette lourde porte tous les soirs pour rejoindre Beth  et la petite Prudence avait le don de l'agacer. C'était sans doute très égoïste de sa part, mais il avait énormément de mal à supporter l'éventuel nouveau bonheur de son ex-femme. Comme si durant toutes ces années elle lui avait insufflé cette impression d'être indispensable à son bien être. Comme si sans lui, elle ne pouvait pas être complètement elle-même, heureuse. Et là, avec ce mariage, elle lui avait tout renvoyer en pleine tête. Son ego en avait certes pris un coup... Mais son cœur encore plus. Prise de conscience ? Peut-être... Il n'en savait rien.

En entendant son prénom, Adrian se retourna d'un seul coup, oubliant ses observations en un fragment de seconde. Elle se tenait là, devant lui, dans ces grands escaliers... Vêtue d'un magnifique peignoir, laissant l'esprit d'Adrian se remémorer ses courbes, elle était éblouissante, comme à son habitude. Un rien pouvait la mettre en beauté, et aujourd'hui il s'agissait de son naturel et d'une petite pointe de colère. Son regard la trahissait, tout comme cette petite moue dont elle avait le secret. Il la connaissait, ayant passé de nombreuses années à ses côtés. C'était ce même caractère de feu qui l'avait charmé, alors il ne pouvait pas passer à côté de ses réactions. Il ne put s'empêcher d'esquisser un infime sourire en coin, le même qu'il avait l'habitude d'afficher lorsqu'ils étaient encore ensemble et que Beth était remontée contre lui. « J'ai dû perdre certaines bonnes habitudes... J'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur. » La colère ? Elle avait été mise en sourdine dès lors que la belle brune était apparue à ses yeux.

La voix de son ex femme était chargée de reproches. Elle le pensait ici pour demander une quelconque aide pour le sortir d'un mauvais pas et pourtant... il n'en était rien ! Si elle avait su qu'il était là pour elle et uniquement pour elle, Beth aurait peut-être fait une toute autre tête. Peut-être plus douce... Ou dérivant complètement dans l'hystérie. Elle en aurait eu le droit, tout comme il s'était donné celui de débarquer chez elle à l'improviste. « Tu es... radieuse. » -répliqua-t-il en écartant volontairement sa question. Oh oui, il avait un problème. Il répondait au nom de Shawell. Adrian glissa ses mains dans ses poches et la détailla alors qu'elle descendait les dernières marches des escaliers. Il n'avait en rien perdu de son assurance, se tenant fièrement devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Lun 28 Juil - 20:42

Beth n'avait pas pris le temps de le regarder réellement. Elle s'était contentée de lui lancer une ou deux répliques cinglantes, comme à son habitude, car à vrai dire, Beth passait la plupart de son temps à parler à Adrian sur un ton cassant. Enfin, surtout depuis que leur couple s'était mis à battre de l'aile. Et même avant, en fait. Beth ne s'en rendait pas compte, c'était pour elle une façon naturelle de parler avec le père de ses enfants.
Mais quand elle posa enfin son regard sur lui, elle ne put s'empêcher de le regarder avec attention et le trouver terriblement craquant. Carrément sexy même. Les années avaient beau avoir passé, Adrian était toujours aussi canon et bien foutu, merci la carrière de basketteur. Beth avait toujours pensé qu'ils vieilliraient ensemble, tous les deux, et qu'ils vieilliraient beaux, car l'un comme l'autre étaient des dieux de la beauté. Adrian dégageait quelque chose qui provoqua des petits papillons dans le bas ventre de Beth, comme à leurs débuts.
Et quand la belle plongea son regard dans celui qui avait partagé sa vie pendant presque 18 ans, même si son regard à elle était provocateur et tueur, celui d'Adrian était si intense qu'elle se noya dedans. Il fallait vite qu'elle se rattrape à quelque chose, sinon elle allait se laisser glisser, et se laisser aller dans les bras de son ancien mari. Faible, elle s'en voulut de succomber si facilement au regard de lover de son meilleur ennemi de ces derniers mois de disputes de divorcés.
Elle détourna donc son regard qu'elle posa cette fois sur l'immense portrait d'Edgar qui ornait le mur du hall d'entrée. Douche froide assurée. Certes, Edgar était bel homme, élégant et bien conservé pour son âge, mais il n'avait rien à voir avec Adrian. Cette distraction lui permis alors de retrouver ses esprits et de lâcher froidement :


- Faudrait pas que ça devienne une habitude ... N'oublie pas que tu n'habites plus ici Adrian ...

Adrian. Prononcer ce prénom faisait à nouveau palpiter les papillons dans le ventre de Beth, ainsi que son cœur qui battait la chamade. Elle passa négligemment sa main dans sa longue chevelure encore mouillée, et se hâta à faire un chignon négligé. "Tu es radieuse". Décidément, Beth trouvait le comportement d'Adrian on ne peut plus louche. Elle n'avait pas reçu un seul compliment de lui depuis des mois, pour ne pas dire des années. Elle se contenta de lui adresser un sourire on ne peut plus bref en guise de remerciement, et dit :

- Crache le morceau Adrian, qu'est-ce-qui t'amène ? Je doute que tu sois venu juste pour me dire que la couleur de ce peignoir m'allait bien au teint ...

A la fois agacée et flattée, elle tapota le bas de la rampe des escaliers, sur lesquels elle se trouvait encore, avec ses ongles parfaitement manucurés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mar 29 Juil - 13:28

Comment pouvait-il oublié qu'il ne vivait plus sous le même toit qu'elle ? Chaque matin, il se levait de son lit king size -dans lequel il dormait seul la plupart du temps- pour aller prendre un petit déjeuner en terrasse, avec vue sur les plus belles plages de Los Angeles. Il profitait de temps à autre d'une piscine à débordement, et vaquait à ses occupations. Loin d'elle, il avait bel et bien conscience qu'il ne vivait plus dans ce manoir. Et à bien y regarder, tout lui rappelait que ça n'était plus chez lui.  La décoration lui semblait complètement étrangère, et ce gigantesque portrait d'Edgar trônait dans le hall comme pour lui dire : « T'es chez moi Preston, je t'ai pris ta femme ET ta baraque ! ». D'ailleurs, ce portrait faisait quand même flipper... Il devait être aussi démesuré que l'ego de son propriétaire, qui s'affichait ainsi sur ses murs, comme un roi dans son palais. C'était au-delà du narcissisme, tombant dans la perversion. Adrian avait toujours su que l'oncle de Beth avait un grain... Pour lui, il était bien plus aisé de se rappeler du cadre -d'une taille plus modeste- contenant une jolie photo du couple qu'il avait formé, par le passé, avec la femme qui lui faisait aujourd'hui face.

Beth lui parlait froidement, de manière assez sèche, comme pour garder cette distance entre eux. Elle n'était peut-être plus physique, mais resterait intacte, Adrian le sentait. Elle semblait vouloir le réexpédier en Californie, chose qu'il pouvait comprendre en se remémorant leur séparation. Ils s'étaient déchirés, y allant chacun de leurs armes respectives pour se blesser par les mots. Et pourtant... Adrian ne s'était pas résolu à griffonner ces foutus papiers ! Allait-il lui dire tout de suite ? Peut-être pas. Elle allait l'étrangler avec la première chose qui lui tomberait sous la main, la ceinture de son peignoir pouvant aisément faire l'affaire. « J'en ai connu des plus jolis cela dit... » -commenta-t-il en parlant du dit vêtement.

Adrian haussa les épaules, alors que Beth s'impatientait. Ok, ok... Il n'allait pas y aller par quatre chemins après tout. C'était certes un bon moyen pour jouer avec ses nerfs et lui faire, quelque part, payer pour ce futur mariage. Néanmoins, ça ne faisait pas partie des objectifs premiers du sportif. « Je voudrais une révision de la procédure du divorce, Beth. » Procédure qu'il n'avait jamais finaliser et ça, Beth devait le comprendre. Ce qu'il voulait ? Un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mar 29 Juil - 19:44

Le di quoi ??? Le DIVORCE ? Le sang de Beth ne fit qu'un tour quand elle entendit celui qui l'avait tant harcelé pour divorcer, lui faire comprendre qu'il n'avait toujours pas signé ces putains de papiers. A vrai dire, Beth avait chargé sa propre avocate de s'occuper de tous ces détails. Elle, elle avait mené la guerre, se représentant elle même, puisqu'elle était la meilleure, mais une fois les détails réglés, elle avait passé le relais, ne voulant pas s'embarrasser de tout ça. Elle était à mille lieues d'imaginer qu'Adrian reviendrait pour remettre au point certaines choses avec elle. Que voulait-il de plus ? Beth avait amené tout l'argent du couple, et tout le patrimoine. Adrian n'était Adrian que parce qu'elle et sa prestigieuse famille lui avaient tout donné. Même son dernier contrat dans un club, il le devait à son ex femme, qui avait négocier un contrat avec plusieurs zéros, car lui en était incapable. De toute façon, de quoi était réellement capable Adrian Preston, si ce n'est de jouer avec un ballon ou de tromper sa femme avec une pétasse sans nom ?
Il avait tout gagné, Beth entra immédiatement dans une colère noire, poussée par l'angoisse que cette contrariété vienne mettre à mal son projet de mariage. Edgar connaissant son honteux petit secret, si Adrian arrivait en fanfaronnant qu'il demandait une voiture de sport en plus ainsi que l'argenterie familiale, elle ne donnait pas cher de sa peau. Le mariage devait avoir lieu, coûte que coûte. Même si pour cela, elle devait céder une partie de son capital. L'avenir de Cruz et Prudence était en jeu.


- QUE VEUX TU ENCORE, PRESTON ? La villa en Californie ne te satisfait pas ? Tu veux en plus récupérer l'appartement dans les Alpes et le yacht ?

Beth s'était approché de lui pour lui hurler dessus, et elle était à deux doigts de lui foutre une gifle. Au lieu de cela, elle se contenu et se mit à trépigner sur place.

- Je ne sais pas si les potins d'ici arrivent jusqu'à LA, mais je te rappelle que je me marie au début de l'automne. Si ces papiers ne sont pas signés d'ici là, je te jure que ce n'est pas divorcée de toi que je serai, mais VEUVE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mer 30 Juil - 16:45

Adrian savait qu'avec ces quelques mots, il avait réveillé le petit dragon -loin d'être inoffensif- qui sommeillait en Beth. Cette femme était animée d'une passion indescriptible, qui faisait là son charme certes, mais qui pouvait freiner les ardeurs de plus d'un homme. L'héritier Preston avait fait parti de ceux qui s'était laissé séduire, la laissant alors gérer les affaires de la famille puisqu'elle s'en donnait à cœur joie. Aurait-il pu faire autrement ? Sans doute, mais il l'aurait eu sur le dos en permanence. Cette facette de son ex femme était à double tranchants. Autant elle pouvait vous charmer par son aspect assez autoritaire et indépendante, l'image d'une femme vive et pleine d'assurance. Autant, elle avait un effet assez castrateur, qu'Adrian avait subit pendant de nombreuses années. La séparation lui avait sûrement été bénéfique de ce côté là, lui apportant une bouffée d'oxygène et lui permettant de reprendre sa vie en main, véritablement. Il n'avait plus à se planquer dans les jupons de sa femme, même si littéralement il n'aurait rien eu contre un petit écart de conduite entre ses douces cuisses.

En parlant du divorce, qui n'avait jamais été officiellement prononcé, Adrian avait déclenché une tempête, libéré une tornade brune, ravivé une sombre colère. Beth ne manqua pas de l'exprimer à sa manière, se mettant à lui hurler dessus. Qu'est-ce qu'il voulait ? ...La villa en Californie lui avait toujours appartenu. Quand au yacht ou à l'appartement, il s'en foutait royalement. Ils en avaient fait l'acquisition par le passé simplement pour le plaisir de Beth et ses nombreuses lubies. Adrian ne savait pas vraiment ce qu'il souhaitait, si ce n'était un peu de temps pour faire le point et saisir ses propres réactions. Son coup de sang en apprenant le mariage de Beth n'était pas anodin. Il hocha donc négativement la tête, gardant ses mains dans ses poches. La belle s'était rapprochée de lui, continuant à pester. En venait même à le menacer, ce qui le fit presque sourire. « J'ai d'abord cru à une blague, mais oui, je suis au courant. » Il était franc et n'y allait pas avec des pincettes. Autant qu'elle sache qu'il désapprouvait complètement cette union. Il n'allait pas s'en caché puisqu'il était revenu pour ça. Sans quoi il lui aurait envoyé un recommandé avec ces foutus papiers et serait aller butiner d'autres fleurs sans se soucier d'elle. Or, tout l'inverse se produisait. Il était là, devant elle, et c'était un Adrian bien plus posé et assuré qui lui tenait tête. « De si vilains mots dans une si jolie bouche... » -souffla-t-il, comme pour lui même alors qu'il détaillait ses lèvres charnues d'un simple regard. Il se recula de lui même, se tournant de moitié pour porter une fausse attention sur la décoration et les quelques photos de sa nouvelle famille. Des leurs... Adrian avait connu cet affichage massif d'un bonheur irréel. « Je n'ai pas aimé la manière dont ça s'est terminé... Nous deux. Encore moins notre présent. »  Contrairement à elle, il restait calme (pour l'instant). Il serrait doucement les poings dans ses poches, pour se retenir de la plaquer contre le mur voisin pour l'obliger à le regarder dans les yeux et lui dire qu'elle faisait -selon lui- la plus grosse connerie de sa vie. Tout était dans le paraître, se disant que s'il parvenait à se contenir, la belle calmerait elle aussi ses ardeurs. Quoique... La connaissant, ça allait sans doute l'agacer. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mar 5 Aoû - 15:34

Môsieur n’aimait pas la façon dont leur couple avait mis fin à presque 18 ans de vie commune ? Ce petit trou du cul se foutait éperdument de Beth, et ça, elle ne pouvait le tolérer. Devait-elle lui rappeler que c’était lui, et lui seul, qui l’avait trompée avec Rebecca la pute, provoquant un véritable scandale dans toute la ville. Scandale que Beth s’était empressée de couvrir mais qui avait plongé le couple en pleine crise. Devait elle aussi lui rappeler que c’était lui, et lui seul à nouveau, qui ne supportait plus son épouse, qu’il avait qualifié à plusieurs reprises de folle psychopathe – rien que ça -, et qu’encore une fois, c’était lui, et lui seul, qui avait demandé le divorce.
Bien sûr, face aux différents événements, notamment sa relation incestueuse avec son fils, la naissance de Prudence, et le deal avec Edgar, il avait été plus facile pour Beth d’accepter tout ça sans presque broncher, et c’était avec presque beaucoup de plaisir, qu’elle avait alors signé les papiers du divorce, se permettant au passage d’empêcher Adrian de toucher quoi que ce soit qui eut appartenu à la famille Spencer.
Son futur ex-mari, qu’elle croyait ex depuis longtemps déjà, venait, à nouveau, comme avant leur presque divorce, de la mettre dans une colère noire. Si elle avait pu, elle aurait attrapé l’immense cadre du portrait d’Edgar et lui aurait explosé sur la tête. A la place, elle se contenta de jeter sur lui la ceinture de son peignoir en soie, ouh la la comme il allait avoir mal … s’apercevant juste après l’avoir lancé, et qu’il était trop tard, que du coup, elle risquait à tout moment de se retrouver nue devant Adrian. Elle s’empressa alors de serrer avec ses bras le peignoir, autour de sa fine taille, et se rapprocha encore plus proche de lui, le menaçant d’un doigt accusateur qui alla s’écraser contre sa joue, à plusieurs reprises.


- AH ! ALORS COMME CA MONSIEUR PRESTON A DES REMORDS D’AVOIR FAIT VOLER EN ECLAT SON COUPLE ET SA FAMILLE ??? MAIS JE N’EN AI RIEN À FOUTRE, TU POURRAIS ALLER CREVER SUR UN TROTTOIR QUE JE M’EN BALANCERAI PAS MAL CAR POUR MOI TU ES DEJA MORT. ET LE SEUL PRESENT QUE NOUS AYONS TOI ET MOI, CE SONT DEUX ADOLESCENTS COMPLETEMENT DERANGES PAR TA FAUTE, CAR ILS ONT RECU PLUS DE TES GENES QUE DES MIENS A LA NAISSANCE !

La tension (sexuelle) était palpable. Beth était hors d’elle, presque en sueur, en transe, tant elle s’excitait sur le compte du pauvre Adrian. Elle ajouta pour terminer sa scène :

- Là, c’est moi qui crois à une blague ! Tu vas me signer ses putains de papier SUR LE CHAMP !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Ven 8 Aoû - 20:00

Beth criait... Pour changer depuis la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés l'un en face de l'autre. Elle avait des arguments plus que solides pour se mettre ainsi en colère, et ça, Adrian ne se serait pas permis de lui enlever. Au contraire, il pouvait parfaitement concevoir qu'elle se mette dans un état pareil. Bien sûr qu'il était culotté de venir ainsi chez elle pour lui annoncer une telle chose. C'était lui qui avait provoqué la fin de leur mariage, allant jusqu'à demander le divorce. Oui, il avait parfaitement conscience de sa connerie passée et si aujourd'hui il se tenait devant elle et prenait le risque de se faire étriper sur place, c'était bien à cause de cette réalité qui lui était revenue en pleine face : ce manque d'elle, ce refus de la perdre en la poussant à quitter sa vie. Il avait peut-être cru étouffé dans son mariage, mais la savoir unie à un autre homme serait une épreuve encore plus douloureuse. Ne dit-on pas que l'on prend connaissance de la valeur d'une relation quand cette dernière s'avère réellement en danger ? Que l'on réalise cela juste avant de la perdre ?

Beth pouvait hurler tant qu'elle voulait, se montrer très dure dans ses propos en prétendant qu'elle ne lèverait pas le petit doigt s'il venait à crever sur un trottoir -de ses propres mots- qu'il n'allait pas lui en vouloir. Il l'avait prise de court et savait que lorsque la grande Beth Preston (il aimait ce nom) était surprise, elle passait sur la défensive et sortait les griffes afin d'abattre son adversaire avant de flancher. Peut-être qu'aujourd'hui la belle avait changer son mode de fonctionnement, mais il en doutait à la voir dans cet état. Il n'avait rien dit lorsqu'elle avait parlé de leurs fils. Depuis le début de sa crise d'hystérie il ne disait rien !

« Non. » Il la fixait, d'un air des plus sérieux. Et il l'était réellement. Hors de question de signer ces putains de papiers. Et s'ils devaient se bagarrer à coup de procédures, ils le feraient. Autant que possible pour retarder cette nouvelle alliance et qu'elle réalise que, tout comme lui, ça n'était pas ce qu'elle désirait. Il voulait qu'elle se rappelle comment il pouvait être quand il se montrait attentionnée et possessif, qu'il s'animait d'une véritable passion, juste pour elle. Et si elle prenait le temps d'interpréter sa présence dans ce hall d'entrée devenu si étranger, elle comprendrait que sa démarche allait au-delà de la simple envie de l'emmerder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mer 10 Sep - 7:58

Beth bouillonnait. Mais elle était aussi partagée entre plusieurs sentiments et émotions, et cela la traumatisait. Même si ces derniers temps, ce genre de situation était habituel chez elle et qu'elle avait presque appris à maîtriser ses pulsions qui émanaient de ces différentes émotions, là, ça devenait insupportable. Adrian était insupportable. Mais Adrian n'était-il pas aussi son premier amour ? L'homme de sa vie ? Le père de ses enfants, enfin du moins, de ses fils ? Ils avaient construit ensemble un empire, une famille, mais aussi un mythe face aux médias. Quand Adrian avait décidé de tout envoyer bouler, Beth était tombée de très haut mais elle avait su se relever très vite en se récupérant à la vieille branche de son ongle répugnant. Edgar avait toujours été là pour Beth, depuis son adolescence, il l'avait toujours sortie des pires situations. Mais cette fois, avec le petit jeu auquel jouait Adrian, elle savait que son oncle futur mari ne lui serait d'aucun secours, bien au contraire. Mais ça, Adrian n'était pas sensé le savoir.
Elle prit en pleine face le simple "non" provocateur de son futur ex mari, mais pour une fois, ne réagit pas en lui sautant à la gorge pour l'étrangler. Non, elle retrouva son sang froid et dit avec calme :


- Très bien. Tu as sans doute oublié que j'étais la meilleure avocate de ce début de siècle et que j'en ai fait tomber des bien plus coriaces que toi. Tu oublies aussi qui est mon futur mari. Et crois moi, Edgar a plus de pouvoir que le Pape et Obama réunis.

Elle le fixait du regard, un regard à la fois dur et rempli de haine, et à la fois tendre et semblant crier "reviens vers moi". La bipolarité de Beth se retrouvait même dans son regard. Et elle du se mordre la lèvre inférieure pour ne pas sauter sur le corps musclé et trop sexy de son Adrian adoré. Elle tenta de se ressaisir et tenta le tout pour le tout en abattant sa dernière carte, quitte à faire le pire sacrifice qu'elle puisse faire.

- Signe ces fichus papiers et je te promets que tu auras la garde alternée de Prudence. Je ne m'y opposerai pas.

Non seulement Beth en serait malade, de devoir se séparer ainsi de sa fille, mais elle savait que ça rendrait Cruz complètement fou et que lui aussi en souffrirait. Mais elle se devait de protéger sa famille, et s'il fallait en passer par là, elle le ferait. Quitte à porter plainte plus tard contre Adrian pour mauvais traitement envers Prudence. Mais il devait y croire et signer ces papiers avant qu'Edgar n'entre en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Mer 10 Sep - 15:09

Oublier son talent ? Loin de là ! Il savait à quel point elle était douée dans son métier. Elle avait toujours su diriger son navire -son paquebot même- comme un véritable capitaine ! Elle maîtrisait l'art de la plaidoirie et il savait qu'en cas d'abondance de procédures il allait devoir s'entourer des meilleurs. Seulement, il espérait encore qu'elle n'en arrive pas là, à le traîner en justice. Pour ce qui était d'Edgar et de ses prétendus pouvoirs ; il s'en foutait pas mal. Bien sûr, il avait conscience de l'adversaire qui lui faisait face, mais il n'allait sûrement pas lâcher l'affaire parce que ce gros crade incestueux voulait la main de Beth. « Je suis ravi de l'apprendre. Il ne possède pas que le pouvoir du Pape. Il aura bientôt son âge aussi, non... ? » Simple exagération, pour la provoquer davantage. Quitte à ce qu'elle s'énerve, autant la pousser à déverser toute sa rancœur d'un seul coup. Etait-il impressionné par Shawell ? Non. Beth était encore une Preston et il comptait bien à ce qu'elle ne perde jamais ce nom.

Il la voyait prendre sur elle. Simplement en l'observant, il devinait qu'elle avait laissé s'échapper cette première vague de colère, se montrant bien plus posée. La connaissant, une idée avait dû lui traverser l'esprit, lui faisant changer son fusil d'épaule. Adrian était trop déterminé pour flancher sous une quelconque pression ou des menaces. Qu'avait-il à perdre dans cet histoire, si ce n'était sa femme ? S'il pouvait apercevoir un brin de douceur dans les yeux de sa jolie brune, elle pouvait en retour lire une détermination sans faille dans les siens. Toutes négociations seraient vaines... « Beth... Je ne signerais pas ces papiers... » -répéta-t-il, presque tendrement. Il voulait qu'elle se fasse une raison, qu'elle s'abandonne à lui et oublie le reste du monde. « Je ne veux pas de garde alternée. Je vous veux toutes les deux. » Est-ce que ces mots suffiraient ? Sûrement pas. Beth Preston avait la tête bien plus dure que ça ! Il était difficile de la faire changer d'avis, de la convaincre... Et si elle s'était mis en tête que ce mariage avec Edgar était une bonne chose, elle n'en démordrait pas. Il fallait donc qu'Adrian trouve une solution ; prenne le temps de lui prouver qu'il était celui qu'il lui fallait et que c'était auprès de lui qu'elle retrouverait le bonheur et la stabilité. Il gommerait ses travers passés, se montrerait exemplaire pour ses beaux yeux... Il voulait retrouver son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Dim 21 Sep - 15:13

Adrian avait beau l'insupporter, elle du se forcer de s'empêcher de rire quant à sa remarque sur le Pape. Il n'avait pas tort, Edgie était vieux, Edgie était con, Edgie n'était pas l'homme de sa vie contrairement à lui. Mais c'était aussi en partie à cause de lui, à cause de son envie de tout envoyer bouler en demandant le divorce, que Beth s'était retrouvée dans cette situation. Certes, elle y était un peu pour quelque chose, Adrian ne l 'ayant pas poussé dans les bras de leur fils, mais merde, c'était lui qui était parti, lui qui l'avait trompé avec Rebeccapute.
Et maintenant, il lui parlait de refaire leur vie ensemble ! Il ne manquait pas d'air. Ni de charme, en s'imposant pour une fois. Lui qui avait toujours été dans son ombre, qui n'avait jamais su prendre la moindre décision et qui avait toujours flanché face à Beth, voilà qu'il lui annonçait clairement qu'il ne signerait pas les papiers. Ce comportement excitait Beth et le rendait de plus en plus attirant à ses yeux. Si elle ne craignait pas qu'un de ses employés les surprenne, elle lui aurait sauté dessus et l'aurait sauvagement déshabillé.
Mais Beth se devait de garder la face, et surtout de garder son secret. Elle ne devait pas craquer. Après tout, c'était trop tard. Edgar ne les lâcherait jamais si elle plaquait tout aujourd'hui pour retourner avec Adrian. Ils vivraient un enfer et devraient fuir Degrassi à tout jamais, ou du moins jusqu'à ce que Shawell meurt. Et Cruz. Qu'allait-il devenir ? Et même Ugo. Même si en ce moment, tout foutait le camp dans la famille Preston-Spencer, Beth aimait plus que tout ses enfants, et elle ne pourrait supporter l'idée de les abandonner en quittant la ville.


- C'EST TROP TARD ADRIAN ! TROP TARD tu entends ?

Beth hurlait et pleurait en même temps. Il avait su appuyer là où ça faisait mal. Là où pendant des jours entiers, Beth avait espéré qu'il reviendrait à la raison, qu'il ne la quitterait pas et qu'ils continueraient à former la parfaite famille aux yeux de tous. Mais tout était terminé. Beth était morte. Leur histoire aussi.

Elle se calma, et s'assit par terre, contre un mur, la tête posée entre ses mains.


- Il y a eu trop de choses, trop d'erreur. Notre famille est détruite pour toujours. J'ai tout foutu en l'air ...
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I Don't know What it Is... But Something About Me is so Irresistible.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 25/07/2014
• MESSAGES : 84
• LOCALISATION : Entre Los Angeles et Degrassi
• HUMEUR : Grincheux

MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   Dim 21 Sep - 16:03

La magnifique Beth avait un caractère bien trempé. Elle pouvait s'avérer très têtue, à ne pas en démordre lorsqu'elle avait une idée en tête. Aujourd'hui, il s'agissait de la fin de leur histoire. Malheureusement pour elle, devant elle se tenait un homme bien plus confiant. Adrian n'était plus disposé à céder face à la moindre de ses envies. Leur séparation lui avait notamment appris à s'écouter et à subvenir à ses propres besoins, seul. C'était elle qu'il désirait. C'était ses grands yeux clairs, ses cheveux longs aux effluves de camomilles, sa peau de lait, son tempérament de feu... Il avait besoin d'elle à ses côtés, de sentir son corps se presser contre le sien dès lors qu'il aurait envie de lui faire sauvagement l'amour. Et pourtant elle semblait si loin. Elle lui hurlait dessus qu'il était trop tard pour la récupérer, qu'il avait perdu sa place dans leur foyer. Adrian ne le supportait pas, mais serrait la mâchoire pour retenir un excès de colère qu'il aurait aussitôt regretté. Il préférait se dire qu'elle ouvrirait les yeux sur leur couple...

La voir ainsi flancher, jusqu'à se mettre à pleurer, lui déchira le cœur. Elle semblait désarmée, sans défense... Et il ne voulait pas être responsable de ses maux, bien qu'il assumait avoir complètement merdé. Il aurait voulu la consoler, la réconforter... La bercer de mots tendres en la serrant contre son torse, entre ses bras musclés. Mais il en était rien. Elle s'était laissée glisser contre le mur, repliée sur elle-même. Adrian s'approcha, s'accroupit à sa hauteur et glissa sa main sur ses cheveux pour la ramener contre lui. En colère et attristée, Beth chercha à le repousser. Il eut le temps de déposer un baiser sur son front. « Je suis désolé... Je ne pourrais pas effacer mes erreurs, mais je vais tout faire pour sauver notre famille... Notre histoire. » Il se redressa, voyant arriver le petit personnel alerté par les cris de leur patronne. Il s'excusa, leur demanda de prendre soin d'elle, et quitta le manoir avec une boule au ventre.

PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Être la seule erreur de ta vie, et toi ma réussite... [PV BETH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-