AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You & I against the world (Tallie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: You & I against the world (Tallie)   Dim 14 Sep - 16:46

Etre oncle... Quel bonheur. Ahem. Rectification. Etre oncle, cela pouvait parfois être une vraie plaie. Surtout lorsqu'on habitait avec sa soeur et son bébé. Bébé qui pleurait à chaque fois qu'il avait envie de se faire entendre. Ce qui arrivait assez souvent. Pourtant, Connor ne s'en plaignait pas. Il adorait Jude, et le petit bonhomme lui rendait bien. D'ailleurs, ce matin là, c'était le petit bout de chou qui était venu le réveiller. Il commençait à se déplacer seul, debout, et adorait fausser compagnie à sa mère pour rendre visite à son oncle préféré - ouais, Cruz était un oncle minable. Et puis bon, il ne le voyait pas tant que ça, à dire vrai, presqu'autant que son père. Connor préférait ne pas penser à Ugo, qui était un père plus qu'absent, mais qu'il comprenait quelque peu, car ce bébé, c'était surtout une envie de Tallie. Ugo n'avait pas eu envie d'être enchainé si jeune, et pourtant... Jude était là, et il fallait donc l'assumer. Et comme Preston n'avait pas l'air d'avoir envie de le faire, Connor se chargeait donc d'être la figure masculine auprès du petit bonhomme, parfois même sans sans rendre compte. Jude aimait rester avec son oncle, et recopiait même quelques fois certaines de ses mimiques. Les deux - enfants - jouaient sur le lit de Connor avec le petit train du mini-Preston que ce dernier avait amené avec lui quand une Tallie légèrement paniquée fit son entrée - sans frapper - dans la chambre de son frère. En voyant sa soeur se détendre quelque peu, mais garder son air furibond, Connor se pencha vers son neveu, qui ne semblait pas intéressé par l'entrée de sa mère dans la pièce.

- Hey Jude, tu crois que ta maman va un jour redevenir ma petite soeur ou qu'elle va continuer à m'ignorer ?

Faut dire que depuis les évènements passés, la naissance de Jude, la transformation de Connor par Diane et la disparition de leur père Arno, les deux adolescents avaient perdu un peu de leur complicité légendaire. Et Connor ne s'en cachait pas, sa soeurette adorée lui manquait.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Lun 15 Sep - 11:23

Plus que quelques jours et ce serait les dernières tomates qu’elle pèserait, la dernière fois qu’un pervers lui ferait un clin d’œil alors qu’elle passait ses capotes XXL devant le scan, et la dernière fois qu’une vieille lui ferait remarquer qu’à son âge, elle devrait être à l’école, et pas derrière une caisse de supermarché. Plus que quelques jours, normalement. Le lycée de Degrassi ne lui avait toujours pas confirmé qu’elle pouvait revenir après être partie brusquement pour assumer Jude et aider ses parents à nourrir cette nouvelle bouche dans la famille. Plus elle passait du temps derrière cette caisse, et plus elle s’impatientait de pouvoir à nouveau se promener dans les couloirs du lycée. Jusqu’à présent, les Sparks-Del Rossi s’étaient arrangés entre eux pour garder Jude, faisant parfois appel à des amis pour leur donner un coup de main. Tallulah avait pris un contrat à mi-temps et Arno avait loupé des journées de travail pour l’aider. Maintenant qu’elle avait mis suffisamment d’argent de côté, elle pourrait s’offrir les services d’une nourrice, démissionner, et reprendre un train de vie à peu près normal. Ces jours-ci, elle n’aspirait qu’à ça : être normale. Son shift du samedi matin prit fin et Tallie rentra en vélo chez elle, dans son polo de travail diforme.

Celui qui avait relevé le courrier ce matin-là avait pris soin de déposer une enveloppe là où elle avait l’habitude de jeter ses clés en arrivant. Son cœur eut un raté en voyant le logo du lycée dans le coin de l’enveloppe. Elle allait enfin savoir s’ils voulaient d’une nouvelle mère adolescente chez eux. A ce rythme, le lycée allait devoir ouvrir une crèche. Tallie déchira l’enveloppe d’un coup sec, les mains tremblantes, se calma deux secondes pour lire le verdict et fit une danse de la victoire seule dans l’entrée. Ni une ni deux, elle envoyait un texto à Beverly et ses parents pour leur annoncer la nouvelle alors qu’elle montait quatre à quatre les escaliers de la demeure Sparks-Del Rossi pour retrouver le seul et unique amour de sa vie. C’était à son père et à Connor de s’en occuper ce matin-là, et Tallie avait flippé toute la matinée à l’idée qu’il l’emmène se promener avec sa blonde et l’oublie dans un toboggan. Sans prendre la peine de frapper, elle entra dans la chambre de son frère et poussa un soupir de soulagement. Oui, elle était de ces mères relous qui prenaient peur au moindre truc.

Elle était sur le point d’attraper son enfant quand Connor joua au rigolo. Elle détestait quand il faisait ça. Ne pouvait-il pas s’adresser directement à elle ? Surtout si c’était pour lui faire des reproches qui n’avaient pas lieu d’être. Elle n’avait pas été un amour des derniers mois, mais elle avait une bonne – et merveilleuse - raison. Qu’il essaie de se promener avec des vergetures partout et de tirer un trait sur sa vie de basketteur lycéen du jour au lendemain et ils en reparleraient.

- Ha ha.

Tallie attrapa son enfant pour l’embrasser et lui rappeler son existence. Tout en regardant Connor, elle lui murmura à son tour à l’oreille.

- Hey Jude, tu crois que je peux être à la fois ta maman, sa sœur, leur fille, une amie, une enfant, une adolescente, une citoyenne exemplaire, une caissière et une lycéenne en même temps ? Non ? Tu préfères que je néglige ton oncle ou toi ? Qu’est-ce que tu dis ? Ton oncle, c’est ça ?

L’air très sérieux et attentive à Jude qui ne disait pourtant rien et voulait seulement récupérer son train, Tallie hocha la tête. Jude était d’accord avec elle, évidemment.

- VOILA !

Tallulah embrassa à nouveau son bébé ingrat - un vrai Preston - qui se débattait déjà pour retourner jouer. Elle le reposa dans ses jouets et se tourna vers son frère.

- On a reçu une lettre de Presley. Il est d’accord pour que je revienne en cours la semaine prochaine. Je retourne en seconde, je suis ravie.

Ok, elle était contente de pouvoir retourner à ses études, vraiment. Mais en même temps, se retrouver avec des gamins de 15-16 ans alors qu’elle avait l’impression d’en avoir pris 10 en l’espace d’une année ne l’enchantait pas. Elle ne connaîtrait personne de sa classe, arriverait en milieu d’année et allait être vue comme « la fille qui a accouché du gamin d’Ugo Preston ». 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Lun 15 Sep - 16:00

Sa soeur venait à peine de rentrer, et déjà elle lançait des piques. Mais le jeune homme avait l'habitude, c'était le bien fondé même de leur relation, et il avait toujours adoré ça. Cependant, il avait l'impression que ce n'était plus pareil, que Tallie avait grandi hyper vite, et que lui était resté au stade ado, si ce n'est pire, car il avait commencer sa rébellion à l'âge où sa soeur était devenue maman. Il laissa Tallie prendre son fils et leva les mains en signe de reddition.

- Waouh, range tes armes, tu risques de blesser quelqu'un avec les mitraillettes que tu as à la place des yeux.

Ouais, c'était puéril, mais quand il était avec sa soeur, il redevenait l'adolescent totalement idiot qu'il était. Il attrapa son neveu qui se débattait dans les bras de sa mère et lui fit des gros bisous bruyants qui firent rire le petit bonhomme, avant que ce dernier ne lui fasse un petit câlin. Connor adorait crâner et montrer à sa soeur à quel point il s'entendait super bien avec son neveu. Un véritable enfant vous dis-je. Il laissa Jude s'occuper avec son petit train et leva les yeux vers sa petite soeur, qui lui parla de la lettre de Presley et du fait qu'elle allait pouvoir revenir au lycée. Pour le jeune homme, c'était une très bonne chose, mais sa soeur ne semblait pas si convaincue que ça.

- Qu'est-ce qui se passe Tallie ? Tu sais que tu peux tout me dire. Y a un problème avec... Paige ?

Connor avait hésité avant de parler de la copine de sa soeur mais il se devait de mettre le doigt sur le problème qu'avait Tallie. Et si parler de Paige lui permettait de se livrer, il le ferait sans hésiter.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Lun 15 Sep - 16:54

Tallulah s’en voulut – un peu – en voyant la réaction de son frère. Peut-être qu’elle y était allé un peu fort. Il s’occupait à merveille de son fils et l’avait dépanné plus d’une fois en babysitting. Mais leur relation n’était plus la même. Toute sa vie avait été changée par l’arrivée d’un bébé, et elle aurait sûrement dû évaluer davantage les conséquences en choisissant de le garder. Depuis, son entourage payait pour ses sautes d’humeur. La Tallulah rigolote était partie depuis longtemps, et elle lui manquait. Tallie fronça les sourcils à la question de Connor et sentit ses joues devenir écarlates. C’était quoi le rapport ? Pourquoi il ramenait Paige sur le tapis ? En parler à sa famille l’avait toujours mise mal à l’aise parce que 1) c’était une femme, et 2) elle avait le double de son âge. Sa vie sentimentale avait été réduite à néant avec l’arrivée de Jude. Paige lui avait bien fait comprendre qu’il n’y avait pas de place pour un enfant dans sa vie. Tallie ne lui avait jamais rien demandé, mais elle s’était malgré tout éloignée d’elle petit à petit, pour au final, ne plus la voir du tout. Tallulah, de son côté, était bien trop occupée par son nouveau rôle de mère pour se préoccuper de ses amours. Des mois plus tard, les choses avaient changé, et elle commençait à se sentir vraiment seule. Il n’y avait pas que sur le plan sentimental qu’elle avait l’impression d’avoir tout perdu. Sa seule amie était Beverly, et elle avait plus ou moins coupé les ponts avec tous les autres. Ce n’était pas non plus la fête dans sa famille, où tout le monde semblait s’éloigner petit à petit.

- Non. Je la vois plus.

Tallie n’avait pas envie de parler de son ex cougar davantage avec son frère. Le sujet la gênait, et y penser l’attristait. En réalité, il lui arrivait d’apercevoir Paige quelques soirs. Le Stone Bar, dont Paige était la propriétaire, était situé juste à côté de chez eux, au grand dam d’Arno. En parfaite stalkeuse, il lui arrivait de s’asseoir près de la fenêtre du salon, en pleine nuit, pour guetter la sortie de Paige après la fermeture du bar. Elle l’avait fait la nuit précédente et avait une fois de plus soupiré en se rappelant, qu’un jour, elle avait été dans le lit de la plus belle blonde de la ville. Paige avait tourné le visage vers leur maison - Tallie s'était empressée de se baisser pour ne pas être aperçue - ce qui lui avait redonné une once d'espoir. Peut-être que maintenant que Jude avait grandi, elle pourrait retenter quelque chose avec elle.

Tallulah s’assit à côté de son frère et Jude. Ils n’avaient pas eu de conversation de plus de 2 minutes depuis longtemps. Après tout, ça leur ferait peut-être du bien à tous les deux. Et c'était aussi le meilleur moyen pour mettre de côté le sujet Paige.

- C’est pas ça le problème. Je suis contente d’y retourner mais je sens que les remarques vont fuser. Je suis sûre qu’ils parlent tous de moi comme la pauvre fille qui s’est faite engrosser par un Preston et a été assez idiote pour décider de le garder. Je me trompe ? 

Même si Jude était bien trop petit pour comprendre, Tallie avait posé ses mains sur ses oreilles pour ne pas qu'il l'entende. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Lun 15 Sep - 18:58

Sa si belle histoire d'amour avec Paige était déjà terminée ? Connor était un peu triste pour sa soeur - mais il ne lui montra pas car il ne voulait pas qu'elle croit qu'il avait pitié d'elle - mais il était aussi content. Content car même s'il ne disait rien, pour lui, Paige n'était pas assez bien pour sa soeur. Tallie avait besoin de connaitre d'autres expériences avant de se poser avec quelqu'un et de décider si elle était vraiment attirée par les filles, et ce n'était pas une femme qui avait le double de son âge, qui était amis avec leurs parents et qui détestait les enfants qui pourrait faire son bonheur. Connor posa un bisou sur les cheveux de son neveu avant de regarder sa soeur.

- Oh... Désolée soeurette. Si tu as besoin de quoique ce soit, tu sais que je serais toujours là hein.

Et même s'il savait qu'elle détestait ça, Connor ne put s'empêcher d'attraper le bras de sa soeur pour la faire tomber à leur côté et lui ébouriffer les cheveux comme il savait si bien le faire. Il redevenait son frère pénible mais adorable, et il était plus que ravi de cela. Elle lui manquait tellement, et surtout ses sourires et ses coups de gueules contre lui. Le petit Jude se mit à rire et à frapper des mains, ravi de la situation qui se déroulait sous ses yeux. Il était visiblement très content de voir sa mère et son oncle de nouveau proches. Lorsqu'il entendu sa soeur parler, Connor retrouva vite son sérieux. Il était normal qu'elle soit nerveuse à l'idée de retourner au lycée, mais comme toujours, son frangin préféré serait là pour la soutenir.

- Personne n'a jamais parlé de toi comme ça. Ou alors ils le font dans mon dos car tu sais bien qu'il n'oserait jamais dire quoi que ce soit sur toi devant moi.

Ils n'en auraient pas le temps, Connor leur aurait cassé la figure avant ça.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Mar 16 Sep - 11:47

Tallulah haussa les épaules au « désolé » de son frère, comme si cette rupture – si tant est qu’elles aient été un vrai couple – ne l’affectait plus. Elle n’était pas sûre de sa sincérité. Ses parents avaient été convaincus que Paige n’était qu’une lubie passagère et qu’elle sortirait de sa vie aussi vite qu’elle y était entrée, et, aujourd’hui, ils s’imaginaient sûrement tous avoir vu juste.

Connor jouait avec elle comme si il avait encore 12 ans, à l’époque où il passait plus de temps à arracher la tête de ses Barbie plutôt qu’à enchaîner les histoires sans lendemain. Ils avaient perdu leur complicité, et Tallulah le laissa faire, amusée. Elle n’avait plus envie de bouger : être contre lui, avoir un peu de contact humain en dehors de son fils et sa bave, avait quelque chose d’apaisant. Son côté protecteur lui manquait et elle sourit à sa remarque. Il essayait de la rassurer et de la convaincre que personne ne parlait mal d’elle malgré l’épisode Jude. Peut-être plus aujourd’hui, car les scandales s’enchaînaient vite à Degrassi, mais l’histoire du bébé avait forcément fait le tour du lycée. Les moindres faits et gestes de la famille Preston se retrouvaient dans des genres de tabloïds, et on avait bien sûr parlé du bébé d’Ugo. Au début de leur relation, ce côté mini-people avait plu à Tallie qui avait alors soif de popularité, mais sa vision des choses avait changé quand tout avait foiré avec Ugo. Si on l’avait peut-être oubliée au lycée aujourd’hui, elle leur rappellerait leur présence en faisant son retour. D’un ton moqueur, elle lui répondit :

- Voilà, c’est juste qu’ils ont peur de toi. Il faut dire que tu es tellement effrayant...

Connor avait beau être musclé, il était loin de faire le même effet que William ou Lily-Rose quand il traversait les couloirs du lycée.

- C’est Degrassi et Jude est un Preston : c’est évident qu’ils en parlent, et je suis sûre que tes deux C seront les premières à critiquer mes vergetures et mon gros... Se reprend en voyant que Jude les regarde toujours. Mes grosses fesses.

Tallulah méprisait Charlie et Cammie depuis que Beverly avait débarqué à Degrassi. Elles s’étaient tout de suite entendues à merveille, bien plus que Tallie n’aurait pu s’entendre avec les deux autres, et elle les trouvait détestable depuis qu’elles s’étaient attaquées à son amie. Grâce à elle, elle avait quelques échos de ce qui se passait au lycée et pendant les soirées. Apparemment, la relation entre les 3C s’était détériorée, et Tallie voyait Connor changer de semaine en semaine. Il avait beau faire de son mieux pour ramener ses conquêtes discrètement, Tallie avait bien remarqué – bien malgré elle - que les gémissements qui venaient de la chambre d’à côté étaient rarement ceux de la même fille. Curieuse, Tallulah se redressa pour interroger son frère.

- Ca en est où toutes ces histoires ? J’ai besoin de me mettre à jour sur les potins avant de retourner dans la fosse aux lions

[J’ai du mal Arrow  ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Mar 16 Sep - 15:27

Tes posts sont trop bien arrêtes !

Les inquiétudes de sa soeur étaient fondées, mais Connor ne voulait pas les entendre. Tout allait très bien se passer. Il la serra contre lui, ravie de cette proximité retrouvée. Il savoura son odeur mélangée à celle de bébé de son neveu, et se dit que c'était ça la vraie vie. Etre entouré des personnes qui vous aime. Il relâcha la pression, car il savait que sa soeur n'était pas friande des démonstrations d'affections, mais il conserva la main sur son épaule qu'il caressa doucement d'un geste fraternel.

- Jude n'est pas qu'un Preston, c'est aussi un Sparks-Del Rossi. Cesses donc de t'inquiéter, tout va bien se passer.

Connor était un éternel optimiste. Il était sûr que sa soeur allait retrouver sa place auprès de ses amis, et que tout cet épisode avec Ugo allait être rapidement oublié. Bon pas totalement, car Jude était là et il n'allait pas s'en aller, mais les rumeurs concernant sa soeur - s'il y en avait - disparaitraient aussi vite qu'elles étaient apparues. C'était comme ça à Degrassi, tout allait très vite. Le jeune métisse se renfrogna légèrement en entendant sa soeur lui parler de ses deux C. Si elle savait... Les 3C n'existaient plus, les masques étaient tombés, et même si Cammie et lui s'étaient quelque peu rapprochés, plus rien ne serait jamais comme avant. Il attrapa la petite main de son neveu, et se laissa distraire par ses beaux sourires avant de se rappeler que sa soeur attendait des réponses.

- Ce ne sont pas mes deux C. Enfin, plus maintenant.

Connor était vraiment le roi des autruches. Il avait le don de lâcher des petites phrases comme ça l'air de rien, mais si Tallie s'attendait à des explications de sa part, elle pouvait toujours rêver. Son frère n'était pas prêt à parler de ses histoires de coeur avec elle, et il était persuadé qu'il ne le serait jamais. Avant, c'était simple, il n'y avait que Charlie et Cammie pour lui. Mais maintenant... Depuis que Diane était entrée dans sa vie, il ne comptait plus le nombre de filles qui étaient passées entre ses mains expertes. Chassant ses pensées complètement absurdes de son esprit, et décidant que Tallie n'en saurait rien - bien qu'elle devait se douter de quelque chose vu le nombre de filles qui débarquaient chez eux - il arqua un sourcil en l'entendant parler. C'était maintenant à lui de prendre un air moqueur.

- Je ne me rappelais pas que tu étais fan de potins. Qui êtes vous et qu'avez vous fait de ma petite soeur ?

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Mer 17 Sep - 10:55

Qu’il soit aussi un Spark-Del Rossi ne changeait rien au fait que Jude était le fils d’Ugo Preston et hériterait donc sûrement de tout ce que ça impliquait. Si pour le moment il était tout à fait normal, cet enfant allait être sérieusement dérangé et lui donner du fil à retordre. Si Ugo se décidait un jour à assumer son rôle de papa et à entrer dans sa vie, Tallie se jura de ne jamais le laisser lui donner des conseils sentimentaux et de le confier à quelqu’un d’extérieur lorsqu’il s’agirait de lui apprendre la contraception. Les mots et gestes affectueux de Connor parvinrent à calmer un peu ses inquiétudes. Au pire, elle trouverait bien un moyen d’envoyer balader ces vipères. On n’allait pas gâcher son plaisir de retourner au lycée sous prétexte qu’elle avait eu un gosse avec un Preston qui l’avait ensuite abandonnée avec.

- Espérons qu’il aura récupéré le gène de la stabilité mentale de notre côté alors.

Tallulah savait que les 3C, c’était fini, ou qu’en tout cas c’était en passe de l’être. Mais ce qu’elle voulait là, c’était des détails sur le pourquoi du comment. Mais visiblement, Connor n’était pas décidé à lui donner ce qu’elle voulait. Les confidences, ce n’était pas du tout leur truc. Elle voulait lui demander pourquoi, mais Connor avait déjà trouvé un moyen de détourner le sujet. Tallulah avait toujours aimé les potins, mais Connor n’était pas assez garce pour qu’elle les partage avec lui. La preuve, il venait déjà d’éviter une question.

- Je ne les aime pas que lorsqu’ils me concernent. Si je dois retourner au lycée, j’aimerais autant avoir quelques munitions pour préparer ma défense. Mais j’ai l’impression que c’est pas toi qui vas me les donner. Je pensais que tu voulais m'aider, mais bon !

En réalité, elle les avait aimés quand elle la concernait. Avant que tout ne dérape, elle avait eu une certaine soif de popularité qui en avait fait une « wanna-b ». Elle enviait Beverly qui n’avait rien eu à demander à personne pour devenir si populaire. Aujourd’hui, c’était probablement mort pour elle, elle avait disparu trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Mer 17 Sep - 15:28

Connor savait exactement ce que Tallie aimait. Et il savait pourquoi elle était si friande des potins qu'il pouvait y avoir à son égard. Mais il n'avait pas envie de parler de cela, car ce n'était pas le genre de chose que Tallie devait entendre. Il savait que cela lui ferait plus de mal que de bien, et que les conséquences pourraient être désastreuses. Et s'il y avait quelque chose que Connor ne voulait surtout pas, c'est que sa petite soeur se renferme une fois de plus. Son retour au lycée s'annonçait suffisamment stressant comme cela, pas besoin d'en rajouter. Elle aurait à faire à de nombreux regards inquisiteurs, et il n'allait pas commencer à l'assommer dès maintenant avec toutes les bêtises que pouvaient dire les adolescents à leur âge lorsque l'un d'entre eux ne rentrait pas dans le moule. Il secoua la tête légèrement et regarda sa soeur, pour être sûr qu'elle l'écouterait jusqu'au bout.

- Ecoute... Tu sais que je ne suis pas le plus doué pour parler de ce genre de choses. Des choses qui pourraient te blesser. Tu es ma petite soeur et c'est mon rôle de te protéger.

Sur le coup, il s'était quand même un peu foiré. Il n'avait pas pu empêcher qu'elle se fasse engrosser par un Preston, ni même qu'elle tombe amoureuse d'une femme assez âgée pour être sa mère. Mais à la naissance de Jude, Connor s'était juré de tout faire pour redevenir ce grand frère sur lequel Tallie pourrait compter, et qui serait prêt à décrocher la Lune si cela pouvait ramener son doux sourire sur son visage.

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Dim 21 Sep - 9:00

Des choses qui pourraient la blesser ? Tallie se braqua aussitôt en entendant son frère. Connor avait l’air de savoir des trucs et ne voulait pas les lui dire, soi-disant pour la protéger. Autant ne rien dire du tout, dans ce cas. Elle était ravie de retourner au lycée et souhaitait juste que son frère la rassure quant aux quelques craintes qu’elle avait. Au lieu de ça, il faisait son rabat-joie et de gros sous-entendus. Ca voulait dire qu’on parlait toujours mal d’elle ? Tallulah n’avait pas envie de lui en demander davantage. Elle était franchement agacée et Connor avait l’air de la considérer comme une petite chose fragile qu’il fallait garder dans un cocon. Elle avait eu l’impression d’être proche de lui à nouveau un instant, mais ils avaient visiblement toujours du mal à se comprendre.

- Je pense avoir montré que j’étais assez grande pour me protéger toute seule, tu crois pas ?

Sauf lorsqu’il s’agissait de coucher avec Ugo, bien sûr. Là, niveau protection, elle n’était pas encore au top. Pour le reste, cette dernière année l’avait franchement endurcie, et elle n’avait plus besoin que son frère joue au chevalier avec elle. Tallie se leva et attrapa son fils qui avait apparemment attendu son retour pour remplir sa couche.

- Tu pues Jude !

Mais il était si mignon. Malgré l’odeur nauséabonde qu’il dégageait désormais, Tallie embrassa de nouveau ses grosses joues alors qu’il râlait déjà pour retourner jouer. Se tournant vers Connor, elle lui dit d’un ton sec.

- Merci de t’en être occupé ce matin.

Sur ces mots, Tallie s’en alla de la pièce avec Jude, laissant Connor-le-chevalier seul avec son petit train.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy || Friendship is a golden thread of love
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 27/07/2008
• MESSAGES : 328
• I-POD : Chris Brown - Loyals
• HUMEUR : Bad

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   Ven 26 Sep - 1:11

Connor ne répondit pas aux reproches que Tallulah lui faisait. C’était inutile. C’était une bataille perdue d’avance. Sa sœur était bien trop butée pour comprendre qu’il ne faisait ça que pour son bien, comme il l’avait toujours fait. Ce que faisaient normalement les frères et sœurs entre eux dans la vraie vie. Il était le grand frère, il devait pouvoir la protéger. Il devait être celui qui la consolerait lorsqu’elle n’allait pas bien, qui casserait la tronche des méchants lorsqu’ils s’en prendraient à elle et qui la ferait rire si son cœur n’était pas à la fête. Mais Tallulah semblait ne plus avoir besoin de lui désormais. Depuis qu’elle était devenue maman, elle voulait montrer au monde qu’elle était plus forte que tous les autres. Mais Connor la connaissait. Ou du moins croyait la connaître. Sous ces airs je-m’en-foutiste, se cachait toujours la petite fille qui avait peur d’être rejetée et qui n’aspirait qu’à être aimé de tout le monde. Mais ce que Tallulah avait du mal à comprendre, c’est que le monde ne pouvait pas l’aimer autant qu’elle le voudrait. Elle ne serait sans doute jamais une So Cool, n’aurait pas la popularité de Charlie, mais elle avait beaucoup plus que ça. Elle avait une famille qui l’aimait, des amis géniaux et un fils des plus adorable. Seulement tout cela ne semblait pas suffire à sa sœur qui lui envoyait déjà tout son mépris à la figure. Connor soupira lourdement, blessé plus qu’il n’aurait voulu par cet échange stérile, et embrassa son neveu sur le front avant que Jude ne soit arraché de ses bras par sa mère. Après leur départ, le métisse s’allongea sur son lit, et tenta de fermer les yeux pour penser à autre chose. Pourquoi pas sa prochaine proie.

THE END

_________________
When a rich nigga want ya
And your nigga can't do nothing for ya
These hoes ain't loyal
These hoes ain't loyal
Yeah, yeah, let me see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You & I against the world (Tallie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

You & I against the world (Tallie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: Les habitations-