AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mer 17 Sep - 12:39

- Paige est là ?

Non, évidemment. Il fallait que la gérante du Stone Bar soit absente le seul soir où Tallulah avait osé y remettre les pieds. Et dire qu’elle avait choisi ses plus beaux sous-vêtements et s’était parfaitement épilée pour elle, au cas où il y avait toujours moyen de finir la soirée avec. La serveuse regarda Tallie avec un air de pitié – comment elle savait celle-là ? – et lui proposa un verre. Tallulah n’avait rien à faire là si Paige n’y était pas. Elle était seule, et avait l’air bien bête parmi tous ces groupes d’amis venus faire la fête un samedi soir. Mais elle reprenait les cours le lundi suivant et avait bien l’intention de profiter de cette soirée. Connor était de sortie aussi, Marco avait l’air en piteux état sans qu’elle ne sache pourquoi, et Arno n’était toujours pas rentré de son voyage d’affaires. Tallulah avait donc confié Jude à Beverly qui ADORAIT les bébés et avait succombé au désespoir de son amie qui avait enfin décidé de prendre son courage à deux mains pour confronter Paige. Tallulah avait donc commandé un mojito, et la serveuse, probablement au courant de son ancienne liaison avec sa patronne, ou peut-être parce que Tallulah avait pris des rides en étant devenu une mère, s’était exécutée malgré le fait qu’elle soit mineure.

Trois cocktails plus tard, Tallulah commençait à avoir chaud et se rendit compte qu’elle avait perdu sa capacité à boire comme un trou. De plus, elle s’ennuyait ferme. La barmaid était débordée et répondait à peine à ses tentatives de conversation. Etait-elle devenue si chiante que ça ? Pour finir, le Stone Bar était réputé pour son côté « gay friendly » et voir des couples autour d’elle la désespérait. Alors qu’elle s’apprêtait à partir pour rejoindre Jude et Beverly – qui sait, c’était peut-être LE soir où elle cèderait enfin – Chelsea, sortie de nulle part, lui était tombée dessus. Dans un « Heeeeey » parfaitement synchronisé, les deux copines s’étaient enlacées. Grâce à sa proximité avec Jyl, cette nerd avait pu s’incruster à plusieurs fêtes où Tallulah avait été présente et elles avaient pu devenir des complices de soirées. Parce qu’elle s’était éloignée de toutes ces fêtes, et du lycée, Tallulah l’avait perdue de vue. Cette fille était carrément dingue, et c’était ce qui faisait tout son charme. Tallulah avait bien besoin de rire et Chelsea savait comment s’y prendre. Alors elle avait invité Chelsea à se joindre à elle, et avait commandé un autre mojito. Les conversations s’enchaînaient, et Tallie riait tellement qu’elle devait être sacrément pompette. Elles en étaient arrivées au sujet favori de Chelsea qui, tout le monde le savait parce qu’elle ne s’en cachait pas, était franchement accro au sexe. Tallie n’avait rien à dire à ce sujet : pour quasiment le monde entier, elle n’avait couché qu’avec Ugo, et son vagin avait été rendu inutilisable après l’accouchement que cette aventure avait entraîné. Peu savaient pour Paige, et c’était tant mieux. Tallulah mordillait sa paille quand elle demanda, tout sourire :

- Et c’était qui le dernier ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Jeu 18 Sep - 20:24

HJ: Roh j'aime déjà ce sujet I love you


Chelsea sortait d’un cours particulier avec Lux. Celle-ci avait tenté une nouvelle fois de lui faire prendre conscience que Jyl n’était pas une bonne fréquentation. La jeune rousse n’était pas débile, elle savait que Jyl pouvait être dangereuse mais elle s’en fichait un peu. Chelsea n’avait absolument rien à cacher et elle était bien contente de vivre dans la lumière de sa nouvelle BFF. En effet, grâce à la fille populaire qu’était Jyl, la jeune nerd était invité à toutes les grosses soirées organisées par les gens populaires de Degrassi. Et elle aimait ça. De plus, ce genre de soirées lui permettait d’assouvir ses besoins de nymphomane. Elle trouvait une victime de plus à son tableau de chasse. Elle s’étonnait d’ailleurs que la ville de Degrassi n’ait pas encore mis son vagin dans son guide touristique tellement elle avait accumulé les conquêtes. Blague à part, Chelsea pensait parfois à aller voir une sexologue pour régler sa libido débridée mais comme on dit : il n’y a que le bien que l’on se fait. Donc elle abandonnait à chaque fois cette idée.

Au volant de sa voiture, la rousse pulpeuse ne voulait pas terminer sa soirée sur un cours particulier. Non, on était samedi soir et –en tant que future fille populaire- elle se devait de sortir juste pour se montrer. Car, oui, Chelsea s’était toujours dit que l’importance de montrer son visage dans une soirée –et de coucher avec la moitié du lycée- était primordiale pour sa popularité. Elle s’en fichait éperdument d’être étiquetée comme intello. Elle en était une et elle en était fière. Elle au moins aurait une belle carrière et aura la fierté d’être riche sans avoir eu l’aide de personne. Après quelques secondes de réflexion, Chelsea savait exactement où elle allait passer une bonne soirée : le Stone bar. Elle prit la direction de celui-ci. Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver à l’établissement qui –vu de dehors- avait l’air bondé de monde. La rousse sexy se trouva une place pour garer sa voiture et fit son entrée dans son bar préféré. Comme elle le pensait, il y avait énormément de monde ! Chelsea balaya le Stone bar du regard mais ne vit personne qu’elle connaissait. Ah si. Isaac aperçut une de ses copines au loin assise toute seule. Excitée à l’idée de la revoir à l’idée, notre Chelsex nationale se dirigea vers son amie d’une démarche féline comme elle savait si bien le faire. Elle esquissa un sourire à la vue de tous les garçons qui se retournaient sur elle, la bave au coin de la bouche.


- Heyyyyyyyyyyyyyyyyyyy ! dit-elle en enlaçant Tallie.

Elles ne s’étaient plus vues depuis super longtemps et la jeune nerd était vraiment contente de la voir. Tallie l’invita à se joindre à elle ce qu’elle fit volontiers. Elle commanda la même chose que son amie et la girly night pouvait enfin commencer. Pendant un long moment, elles se racontèrent leur vie –comme savaient si bien le faire les filles-. Elles rirent toutes les deux plusieurs fois et Chelsea passait vraiment un bon moment en compagnie de Tallulah. Après beaucoup trop de mojitos, Chelsea était totalement pompette. Au point que Tallie finit par aborder la légendaire tableau de chasse de la jeune et sexy rousse.

- Noah Matthews. Gloussa-t-elle avant de siroter son énième mojito. Ce taré est monté comme un âne et c’est un super bon coup ! Il me manquerait presque. Dit-elle en repensant à la partie de jambe en l’air torride qu’elle avait orchestrée avec Noah au Toronto Hospital. Et toi, chérie, dis-moi que tu t’es remise en selle depuis ton accouchement, sinon je fais une dépression I-L-L-I-C-O !

Chelsea ne pouvait pas croire qu’une fille aussi sexy que Tallie n’ait plus de libido. Même après avoir eu un enfant. La jeune femme ne pourrait supporter une semaine sans sexe. Alors imaginez un an ! Non non, ce n’était pas pour elle. Chelsex observa Tallie tout en sirotant sa paille. Elle espérait entendre quelque chose de croustillant.
Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Ven 19 Sep - 14:15

[Je me rattraperai au prochain. Je suis en misson commando rpgiste anonyme]

Noah Matthews ?! EWWW. Ce mec avait, quoi ? 13 ans ? Tallie affichait une expression qui mêlait amusement et dégoût alors que Chelsea décrivait son membre apparemment hallucinant. Double ewww. Cette fille n’avait vraiment aucune limite pour aller jusqu’à se faire Noah. Il était sympa et rigolo, mais carrément immature. Tallie le voyait déjà faire l’hélicoptère avec son sexe debout sur le lit, une jambe de chaque côté de Chelsea. Elle ferma les yeux un instant pour effacer cette image dégoûtante de son esprit. C’était à son tour de parler de ses non-prouesses sexuelles. Non, elle ne s’était pas « remise en selle » depuis son accouchement. Elle n’en avait pas eu envie les premiers mois, mais désormais les choses avaient changé, et la manque d’affection – et de sexe - commençait à se faire pesant. Tallie rit alors que Chelsea allait jusqu’à parler de dépression. Tout cet alcool la faisait se sentir parfaitement à son aise. Il avait toujours fonctionné comme un sérum de vérité sur elle. Elles parlaient si facilement qu’elle avait l’impression d’être avec une amie proche, type Beverly, qui saurait déjà tout de ses petits secrets et, sans réfléchir une seule seconde, elle lâcha :

- Buvons à la mémoire de ma vie sexuelle. Avec tout ça, j’ai retrouvé ma chasteté d’antan. Mais j’espère m’y remettre bientôt, je suis trop jeune pour prendre ma retraite. Depuis Paige c’est...

Ouuuups. Peut-être qu’elle s’était sentie un peu trop à l’aise. Tallie réalisa aussitôt sa bourde et se tut un instant. Chelsea avait une sexualité tellement débridée qu’elle s’en fichait probablement. Mais ça restait un coming-out pas du tout préparé et Tallie sentit ses rouges devenir toutes rouges. Ou peut-être qu’elles l’étaient déjà à cause des mojitos. Dans une tentative désespérée de faire oublier ce qu’elle s’apprêtait à dire, Tallie retourna vite sur le sujet précédent en espérant que Chelsea ait toujours l’énorme membre de Noah à l’esprit et ne l’ait pas écoutée.

- Sérieux, Noah Matthews ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mar 23 Sep - 12:12

Chelsea gloussa à tout va et sirotait de plus en plus de mojitos. L’alcool lui montait à la tête, elle n’avait jamais très bien tenu l’alcool. A chaque soirée, après quelques verres, la jeune nerd et sa bff Jyl dansaient sur les tables au grand plaisir des athlètes populaires qui sifflaient et les acclamaient. Le duo sulfureux qu’elle composait avec la blondinette savait se faire remarquer. Après avoir mis Noah Matthews sur le tapis, Chelsex ria intérieurement quand elle repensait à comment s’était terminé la scène. Elle se demandait si Aimee l’avait castré ou si elle avait léché le marteau d’acier de Noah à la manière de Miley Cyrus dans Wrecking ball. Cela aurait été étonnant vu la brebis biblique qu’était Aimee. Mais bon sait-on jamais. Rien que de repenser à la manière dont Matthews l’avait secoué cette journée-là, la libido de la jeune nerd réclamait à nouveau de l’action. Chelsea tenta de calmer sa libido et reporta son regard sur Tallie. A la vue de sa grimace de dégout, Isaacs pouffa de son rire cristallin. Elle jouait avec sa paille tout en sirotant son cocktail. Chelsea leva son verre pour faire santé à la virginité retrouvée de Tallie. Chelsea but une gorgée puis failli s’étrangler en entendant le nom de Paige. WHAAAAAT ?

La jolie rousse n’en avait pas fini avec cet énorme bombe que la jeune Del Rossi venait de lâcher. Oh non non, elle n’allait pas s’en tirer aussi facilement, surtout en revenant sur le sujet de Noah –qui n’avait plus trop lieu d’être si ce n’est que pour rallumer la libido de Chelsex. Elle était peut-être plus que pompette, mais Chelsea avait très bien entendu. Elle ne jugea absolument pas le fait que Tallie ait une aventure lesbienne, mais c’était avec la personne de Paige Michaeltrucbidule surtout ! La nerd la connaissait de réputation et lui avait parlé quelques fois au Stone bar. Elle s’était déjà même faite dragué par la gérante lorsqu’elle était avec Jyl. Chelsea éclata de rire et leva son verre, amusée.


- Je veux tout savoir Del Rossi. Toi et Paige ! S’exclama-t-elle, ivre de curiosité. Je ne savais pas que tu étais du genre à aimer … les moules. Dit-elle en tentant désespérément à trouver une jolie métaphore sur le vagin, en vain. Bon explique, je ne tiens plus !

Chelsea adressa un sourire d’encouragement à son amie. Puis recommanda deux mojitos. La soirée s’annonçait croustillante. Même si bientôt, la jolie rousse ne tiendrait plus debout à cause de l’alcool. Heureusement, Tallie serait là. Bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mar 23 Sep - 15:47

Trop tard. Chelsea avait bien capté sa gaffe et manqua de s’étouffer. Son petit secret était connu de peu de personnes. A vrai dire, les seules qui le savaient étaient sa famille, Beverly, Selena-garce, Ugo et toutes les personnes auprès desquelles il avait dû aller geindre. Et maintenant Chelsea. Sa réaction était comme Tallie s’y était attendue : elle voulait des détails. Elle aussi en aurait voulu si une amie lui avait dit qu’elle se tapait une cougar vraiment très belle et blonde. Tallulah savait qu’elle ne pouvait plus reculer. Chelsea n’était pas du genre à lâcher l’affaire : elle insisterait et insisterait encore, et qui sait, peut-être qu’elle irait même poser la question à tout le monde au lycée. Tallie savait qu’elle ne pouvait plus faire demi-tour, mais elle n’en avait pas non plus envie. Elle voulait en parler, se rappeler que sa vie n’avait pas toujours été aussi chiante et, qu’autrefois, elle aussi avait eu le droit de s’éclater au lit – et à bien d’autres endroits. Aidée par la force des mojitos, Tallie prit une inspiration et se lança, non sans déformer quelque peu la vérité.

- Bah... Peut-être qu’il s’est passé quelque chose entre nous deux ou trois fois. (Ou 37 fois.) Peut-être même qu’il s’est passé quelque chose sur ce bar (5 fois).

Plus vraiment habituée à discuter de ce genre de choses, Tallulah ne pouvait pas s’empêcher de pouffer de rire bêtement. Est-ce qu’elle devait dire qu’elle aimait les moules et qu’elle les préférait, même ? Peut-être pas. Tallie haussa les épaules et poursuivit d’un air amusé :

- Peu importe, ce qui compte c’est que la sienne soit encore fraîche malgré la quarantaine. Mais chuuuut, ça doit rester un secret.

L’alcool lui donnait des ailes. Elle ne se serait probablement jamais lancée dans la métaphore dégoûtante de la moule fraîche en temps normal. Encore des mojitos ? Chelsea allait bientôt tout connaître de sa vie sexuelle (ou son absence de vie sexuelle) si elles continuaient sur cette voie. Tallie n’était pas sûre de pouvoir en boire un de plus : elle savait qu’elle avait atteint sa limite, d’autant plus que ses soirées alcoolisées se faisaient rares depuis Jude et qu’elle était vraiment devenue une petite joueuse. L’alcool lui donnait chaud, les lèvres pulpeuses, les cheveux roux et le rire de Chelsea aussi. Merde. Parler de Paige et repenser aux instants passés avec elle avait réveillé sa libido endormie depuis des mois. Et le mojito et la libido avaient pris contrôle de sa bouche.

- Encore un ? Si tu continues tu vas être obligée de rester chez moi. Ce serait peut-être pas prudent de rentrer en voiture après tout ça...

Paille dans la bouche, haussement de sourcil, sourire de gros sous-entendu. Tallulah-mojito venait d’enclencher le mode drague, et elle le regretterait probablement le lendemain après le vent qu’elle allait se prendre. Elle n’était pas douée pour ça. Ugo et Paige avaient fait quasiment tout le boulot pour la séduire. La seule personne qu’elle draguait, c’était Beverly, et jusqu’à présent, ces essais s’étaient révélés très très peu concluants. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mar 23 Sep - 19:54

Chelsea n’en croyait pas ces oreilles. Elle qui adorait les derniers potins, elle était plus que servie. Paige et Tallulah ! Qui l’aurait cru ? Sûrement pas elle en tout cas, ça c’est clair. La belle rousse l’écouta en buvant ses paroles –et son mojito. Elle n’aurait jamais pensé que la petite Tallie pouvait être lesbienne. Elle n’avait absolument rien contre les homosexuel(le)s. Au contraire, un de ses cousins était gay et elle l’adorait. Elle n’avait jamais eu de copine lesbienne par contre, et elle était toute excitée de savoir qu’à présent elle en aurait une. Elle suivait du regard tous les endroits du bar que son amie décrivait dans sa réponse. Elle se mordit la lèvre car elle aurait tant aimé se faire secouer sur un bar par un bel étalon. Rien qu’à cette idée, la libido de Chelsex se ralluma et le manque de sexe l’envahit. Elle se devait de se trouver un mec ce soir sinon elle risquait de devenir dingue et elle allait devoir appeler Jonas ou Eli pour qu’il lui donne quelques orgasmes. Mais ça, il en était hors de question. Elle ne voulait pas ramper devant un homme. C’était les hommes qui rampaient devant elle, c’était comme cela et pas autrement. Enfin, elle rampait devant les hommes uniquement pour leur déboutonner leur pantalon afin de s’offrir une belle grosse banane. Manger cinq fruits et légumes par jour, qu’on dit.

Chelsea était toute excitée par les révélations de Tallie. Elle mit sa main devant sa bouche et poussa un oh, presque choqué. C’était une vraie coquine en vérité la petite Del Rossi. La jolie rousse l’aimait de plus en plus et était certaine qu’elles deviendraient d’excellentes amies. Elle ne put s’empêcher de glousser à chaque phrase qui sortait de la bouche de son amie. Chelsea était tellement saoule qu’elle littéralement tout le temps. Tout en continuant de glousser, Isaacs porta son doigt devant sa bouche et lâcha un shhhhhhhht pas très discret.


- Je te jure que ça sera notre petit secret ! Gloussa-t-elle en jouant avec sa paille. Je suis trop choquée ! Jamais je n’aurais pensé que Paige et toi… Elle se tût et s’imaginait déjà son amie et la gérante du stone bar en train de se mettre des doigts à tout va. Mais vous êtes ensembles concrètement ou… ?

Chelsea termina son mijota et s’attaquait déjà au suivant. L’alcool la chauffait et éveillait de plus en plus sa libido. Elle ne pourrait plus tenir bien longtemps. Elle balaya le bar du regard mais aucun homme ne lui semblait convenir à ce qu’elle cherchait. Tallie lui proposa de ne pas reprendre la voiture. En effet, ce n’était pas très prudent, surtout étant donné l’état d’ivresse dans lequel elle était. Chelsea joua avec une de ses mèches de cheveux puis accepta l’offre de son amie.

- Oh tu es adorable. Dit-elle en posant un gros bisou sur la joue de son amie. Ça te dérange si on y va ? Je commence à avoir mal de tête et les mojitos commencent à m’écœurer.
Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mer 24 Sep - 10:16

Spoiler:
 

Chelsea semblait tellement surprise. Tallulah n’était pas certaine de savoir si elle l’était de sa relation avec Paige, ou bien simplement du fait qu’elle avait un certain penchant pour le beau sexe. Tallie espérait que ce n’était pas la deuxième raison : est-ce qu’à chaque fois qu’elle allait vouloir mentionner son homosexualité on serait surprise comme elle ? Devait-elle se couper les cheveux, laisser tomber le rouge à lèvres et faire du roller-derby ou du rugby pour être crédible et ne pas surprendre ? Mais si Chelsea était surprise à cause de sa relation avec Paige, Tallulah pouvait le comprendre, car elle l’était tout autant. Comment une femme aussi canon et brillante avait pu s’intéresser à l’ado paumée qu’elle était alors ? Tallie secoua la tête à la question de Chelsea. Non, elles n’étaient pas ensemble, et ne l’avaient jamais été. Elles avaient commencé cette relation alors que Tallulah était encore avec Ugo et Paige avait son Matthéo. Cette liaison avait été leur petit secret pendant quelques mois jusqu’à ce que certains commencent à le découvrir.

- Mais non elle est mariée et moi j’ai un enfant maintenant ! Je l’ai pas vue depuis un moment.

« Ou une éternité. Et elle me manque. Et je suis en manque. » voulut ajouter Tallulah alors que Chelsea jouait avec sa paille et ses jolis cheveux. Tallie avait toujours trouvé Chelsea jolie, mais elle n’avait jamais rien envisagé parce qu’elle avait quelqu’un d’autre en tête alors. Mais ce soir-là, les choses commençaient à changer. Tallie avait envie de s’amuser un peu, elle aussi. Et puis, elles riaient tellement toutes les deux qu’elles pouvaient bien s’amuser un peu plus longtemps ensemble. Et s’amuser différemment. Genre toute nue et l’une sur l’autre. Et l’une dans l’autre, aussi. Si Noah Matthews pouvait, pourquoi pas elle ? Ok, elle n’était peut-être pas montée comme un âne – dieu merci, mais elle avait appris deux-trois trucs qui pourraient faire oublier à Chelsea sa préférence pour les grosses bananes le temps d’une nuit. La première étape était franchie : Chelsea allait dormir chez elle et l’avait même embrassée. Sur la joue, certes, mais c’était un bon début, Tallulah en était convaincue. Chelsea voulait partir : c’était le moment de passer à l’action. Elle avait mal au crâne? Tant mieux : Tallulah-Mojito connaissait remède miraculeux à base de mélange de fluides corporels pour faire passer les maux de tête. Tallulah hocha la tête peut-être un peu trop vigoureusement à la question de son amie puis laissa plusieurs billets à la barmaid avant de sortir du bar.

Le chemin vers chez elle n’était pas très long : les Spark-Del Rossi vivaient dans la maison collée au Stone Bar. Une situation qui rendait son père Arno complètement fou et avait permis à Tallulah de rendre visite à Paige très régulièrement. Avant d’entrer, Tallulah expliqua à Chelsea qu’il y aurait probablement quelqu’un chez elle, genre Marco, et qu’il allait falloir être discrète. Tallulah espérait que Chelsea se souviendrait de cette demande lorsque sa tête serait entre ses cuisses. Elle ajouta également que, depuis que Jude était arrivé, ils n’avaient plus de chambre de libre chez eux, et qu’elle allait donc devoir dormir avec elle. QUEL DOMMAGE. En soi, ce n’était pas vraiment un mensonge. Mais Jude était chez sa meilleure amie, Connor était sûrement toujours dehors, et Chelsea aurait donc probablement pu dormir dans une autre chambre. Mais ça, elle n’avait pas besoin de le savoir.

Après un bref tour dans la cuisine et la salle de bain, Tallulah se retrouvait dans sa chambre avec Chelsea. Bon bon bon. Comment s’y prendre ? Tallulah n’était pas certaine que son premier sous-entendu au bar ait été compris. Et elle ne voulait pas non plus effrayer sa copine en étant trop franche. Il fallait que Chelsea se montre intéressée maintenant, sinon c’était mort. Tallulah ne voulait pas passer pour une grosse relou, ni donner l’impression à Chelsea qu’elle était un trou dans lequel tout le monde pouvait se faire plaisir. Mais pour que Chelsea se montre intéressée, Tallulah devait passer à la vitesse supérieure et faire valoir ses « atouts ». Elle avait lui avait filé des habits dans lesquels elle serait plus à l’aise pour dormir. Bien que, si elle le souhaitait, Tallulah ne verrait absolument aucun inconvénient à ce qu’elle dorme nue dans son lit. Le dos tourné, Tallulah entreprit de retirer ses habits d’une façon qu’elle espérait sexy. Elle avait mis ses plus beaux sous-vêtements dans l’espoir de voir Paige, et il aurait été dommage que personne d’autre ne les voie. Son corps n’était plus aussi canon qu’avant depuis son accouchement, mais elle retrouvait peu à peu les formes qu’elle voulait et la chambre n’était éclairée que par une petite lampe et camouflait donc ses petits défauts. Est-ce que Chelsea la regardait, au moins ? De dos, Tallulah n’en avait aucune idée. Cette tentative d’allumage faisait battre son cœur à tout rompre et elle n’était même pas certaine que ce soit compris comme une tentative d’allumage. Après tout, les filles pas pudiques qui se déshabillaient devant leurs copines étaient nombreuses. Toujours le dos tourné, Tallie dégrafa son soutien-gorge et attrapa le débardeur qui lui servait de haut de pyjama pour l’enfiler. Pas du tout le plus innocemment du monde, elle reprit les termes de Chelsea et lui demanda :

- Et toi, t’es un peu du genre à aimer les moules aussi ou pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Sam 27 Sep - 19:27


HJ: J'ai honte de cette nullité, mais je me rattrape au prochain, promis.

Chelsea savait ce que c’était que d’être « fascinée » par quelqu’un de plus mature. La preuve, elle avait cédé à Eli Cohen, le producteur. Enfin, ce n’était pas sans arrières pensées. C’était sous la direction de Jyl que la jolie rousse avait charmé l’homme marié. En effet, grâce à cela, les deux jeunes femmes faisaient à présent dans le chantage afin d’être invitées aux soirées les plus VIP qu’offrait Degrassi. Cependant, toute cette histoire de chantage ne l’avait pas empêché de prendre plaisir à sa mission. Chelsea avait réellement pris son pied lorsqu’elle avait couché avec Eli Cohen. On peut dire qu’il exprimait sa rage au lit. Et comme tout le monde le savait, la belle Isaacs adorait se faire culbuter sauvagement. Elle se souvenait de chaque position et chaque lieu où ils avaient forniqués. C’était dans sa suite à l’hôtel Hilton qu’ils avaient perpétué leurs exploits. D’abord, sur le sofa, pour les préliminaires, ensuite sur la table de la salle à manger et pour finir –en douceur- dans la douche. Chelsex n’avait jamais entendu un homme autant gémir et émettre des bruits de brute lors des ébats sexuels. Eli était tel un gladiateur dans une arène à donner des coups d’épées (de reins) à son ennemi (son petit cul parfait) avec une telle sauvagerie qu’on l’aurait même qualifié de barbare. Oui, il était clair que les hommes matures savaient y faire au lit. Noah Matthews s’était pas mal débrouillé non plus. Mais il avait été encore sage. C’était un bébé.

Chelsea leva les yeux au ciel lorsque son amie lui annonça qu’elle et Paige-la-cougar-lécheuse-de-jeunes-minettes n’étaient pas ensemble, du tout. D’accord Tallie avait un bébé et Paige avait un mari. Mais qu’est-ce qui les retenait vraiment ? Combien d’hommes et de femmes n’ont-ils pas quittés leur famille afin d’affirmer leur homosexualité refoulée ? Plein. La jolie rousse se demanda s’il n’y avait pas autre chose sous la fausse excuse de la jeune wanna b. Mais Chelsex était trop saoule pour investiguer d’avantage. Elle prit la main de son amie puis lui adressa un sourire plein de compassion.

- Elle ne sait pas ce qu’elle rate alors. Dit-elle en faisant un clin d’œil à Tallulah. Tu es une fille canon, chérie. Tu trouveras quelqu’un d’autre, j’en suis persuadée.

C’était les phrases de réconfort les plus nulles dans l’histoire de la compassion et la jolie nerd l’avait bien compris. Mais l’alcool l’embrouillait et elle n’était plus maîtresse de ce qu’elle disait. Les mots sortaient de sa bouche sans même que son cerveau ait pu dire quoi que ce soit. Heureusement, Tallie accepta de rentrer ce qui soulagea Chelsea qui aurait bien eu du mal à rentrer chez elle toute seule. Lorsqu’elle se leva pour quitter le bar, elle sentait ses jambes totalement engourdies. Les mojitos avaient fait leur effet et la jolie rousse en était victime.

Durant tout le trajet –qui n’était pas long du tout, merci mon Dieu-, Chelsea avait tenu le bras de son amie. Elle titubait car avec ses escarpins, elle avait vraiment du mal à marcher. Heureusement, Tallie avait été gentille et l’avait aidé. Une fois arrivées à la maison des Sparks – Del Rossi, Tallulah prévint Chelsea qu’il y aurait probablement quelqu’un chez elle et que de ce fait, elle se devait d’être silencieuse. En ni une, ni deux, les deux jeunes filles se retrouvèrent dans la chambre de la jeune wanna b. Cette dernière prêta des habits à Chelsea afin d’être plus à l’aise. Elle esquissa un sourire à son amie et la remercia. La belle nerd se déshabilla sans pudeur devant son amie et laissa son string et enfila le t-shirt que Tallie lui avait prêté après avoir retiré son soutien-gorge. La jeune Isaacs, une fois prête s’assit sur le bord du lit de la jeune Del Rossi. Cette dernière se changea mais, plus pudique que Chelsea, s’était retourné pour le faire. Chelsea l’observa. Elle était totalement jalouse de ses sous-vêtements qui étaient totalement canons et super sexys. Elle se demanda si c’était pour Paige que Tallie s’était rendue aussi sensuelle. Chelsea jalousait Paige. Car, malgré le succès que la jolie rousse avait auprès des hommes, aucun d’eux ne lui faisaient des petites attentions comme Tallulah faisait pour Paige. Non, ils se contentaient juste de la baiser. Quand Tallie posa sa question pas-si-innocente-que ça, Chelsea esquissa un sourire amusé. Elle ne s’était jamais vraiment posé la question. Elle aimait les hommes mais elle n’avait jamais essayé avec une femme. La situation dans laquelle elle se trouvait avec Tallie et les propositions cachées qu’elle faisait à Chelsea excitèrent cette dernière. La nerd ne savait pas pourquoi elle était excitée car beaucoup de filles auraient trouvé cela répugnant. Mais le fait que Tallie pouvait s’intéresser à elle l’alluma comme un feu ardent.

- Je ne peux pas dire que je n’aime pas, je n’ai jamais essayé. Dit-elle en jouant avec une mèche de cheveux. Elle leva le regard vers son amie et se mordit la lèvre inférieure. Tu me trouves jolie ?

Chelsea savait qu’elle plaisait aux hommes mais elle ne savait pas si elle plairait aux femmes. D’habitude, les lesbiennes préféraient les femmes plus masculines et comme Chelsea n’avait en elle aucune once de virilité… Elle passa une main dans ses cheveux et les mis sur le côté. Elle continuait à fixer son amie afin de voir sa réaction. Jolie ou pas, Chelsea aurait dû savoir que ce soir, aurait lieu sa première relation homosexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Dim 28 Sep - 9:18

Toujours dos à elle, Tallie sourit à la réponse de Chelsea. C’était un bon début. Elle n’était pas tant focalisée que ça que sur ses bananes et le membre géant de Noah Matthews. Tallie finit de s’habiller en enfilant un mini short pyjama. D’ailleurs, elle se dit qu’elle aurait peut-être dû penser à en passer un à Chelsea qui était un peu en string dans son lit. Elle verrait ça après avoir tenté sa chance. Bien sûr qu’elle la trouvait jolie. Et Tallie aurait sûrement levé les yeux au ciel si Chelsea lui avait sorti sa réflexion sur la virilité et les lesbiennes. Tallie avait suffisamment traîné au Stone Bar avant Jude pour se rendre compte qu’elle était loin d’être la seule lesbienne féminine qui n’aimait que les lesbiennes féminines. Le seul être viril (enfin, viril...) qu’il l’avait attirée et l’attirait toujours plus qu’elle ne le voudrait était le père de son fils, et c’était tout. Paige lui avait expliqué que les hétéros avaient ce genre de clichés en tête parce que c’était une façon de les rassurer, de se persuader qu’une femme ne serait toujours attirée que par un être masculin (femme ou homme) et de préserver ainsi leurs idées sur le genre et la sexualité. Ou un truc du genre. Tallie était trop focalisée sur ses seins apparents sous son débardeur blanc le jour où elle lui avait expliqué. Quoiqu’il en soit, Tallie aimait les filles féminines, et Chelsea était parfaite. Tallie s’assit à côté de son amie et détailla son visage. Elle aimait ses longs cheveux, ses fossettes, ses yeux et ses lèvres maquillés comme il fallait, et ses courbes.

- Oui, répondit Tallie alors qu’elle venait d’attraper une mèche de ses longs cheveux roux entre ses doigts. J’ai toujours trouvé que t’étais l’une des plus belles du lycée, en fait.

C’était le moment où jamais de tenter quelque chose. Même si l’alcool lui avait donné des ailes, Tallie flippait carrément de se prendre un vent par sa copine hétéro. Mais, au pire, elle pourrait mettre ça sur le dos de l’alcool et feindre l’amnésie temporaire le lendemain. Et puis, la façon dont Chelsea jouait avec ses lèvres et ses cheveux lui donnaient l’impression que non, elle ne se prendrait pas de vent. Chelsea venait de dégager sa nuque en passant sa chevelure de feu sur un côté de son visage, et c’était bien trop tentant pour ne rien faire. Assise à côté d’elle, Tallulah posa une main sur sa cuisse et avança son visage près de son épaule.

- Je sais pas toi, mais moi je me sens pas vraiment fatiguée.

OMG, est-ce qu’elle était vraiment en train de faire ça ? D’allumer Chelsea Isaacs, la plus cochonne de tout le lycée – voir de toute la ville ? Et surtout d’allumer quelqu’un d’autre que Paige, d’allumer une hétéro, et d’allumer quelqu’un tout court pour la première fois depuis 100 ans ? God bless the mojitos. Effleurant à peine sa peau, Tallulah déposa un baiser sur son épaule, puis sur sa nuque, sa mâchoire, et s’arrêta au coin de ses lèvres. Elle recula légèrement son visage du sien pour regarder ses yeux, puis ses lèvres qu’elle se voyait déjà goûter.

- Et si jamais tu voulais essayer ce soir... je pourrais de te montrer.

Elle voulait jouer le rôle que Paige avait joué avec elle. Mais elle n’avait pas l’assurance d’une Paige. Elle voulait jouer à la fille sûre d’elle, elle aussi, mais après autant de mois d’abstinence elle était un peu paniquée et n’était pas certaine d’avoir l’air aussi sexy et détendue qu’elle l’aurait voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Dim 28 Sep - 13:41

Chelsea avait posé sa question or qu’elle savait pertinemment sa réponse : elle était bien plus que jolie, elle était divine. Chaque pénis qu’elle avait rencontré dans sa vie pouvait en témoigner, d’ailleurs. La jolie rousse se demandait ce que Tallulah avait bien pu trouver à Ugo. Bon ok, il avait un petit air sexy avec ses gros muscles –son tatouage sorti d’on ne sait où-, son minois charmant et ses bouclettes à la L’Oréal Paris. Mais tout de même, il avait dû faire quelque chose à la wanna b pour qu’elle change de bord. Avait-il osé lui demandé la sodomie ? Ugo était bizarre mais il n’était pas aussi tordu que son frère Cruz, pour qui, Chelsea en était certaine, la sodomie était un rituel. Pauvre Chloé Kennedy. La jolie nerd observa son amie finir de se changer. Cette dernière vint s’asseoir à côté d’elle et commença à jouer avec l’un de ses mèches rousses. Chelsea ne savait pas pourquoi, mais elle sentait comme une tension sexuelle. Tallie la désirait et elle le sentait. Elle n’avait jamais pensé à coucher avec une fille, bien sûr, elle avait déjà embrassé Jyl pour exciter certains garçons, mais elle n’avait jamais été plus loin. Et puis franchement, quand elle regardait Tallie de plus près, elle était vraiment belle. Son visage d’ange et ses longs cheveux noirs la rendaient irrésistible. Mais était-elle prête à sauter le pas avec la jeune wanna b ? La réponse dans quelques lignes.

- Vraiment ? Gloussa-t-elle en regardant Tallie dans les yeux. Tu sais, malgré Jude, tu restes toujours aussi sexy. A ton retour au lycée, tu vas faire des ravages. Dit-elle en esquissant un sourire amusé.

L’alcool était encore bien présent dans les veines de la nerd. C’est pourquoi, elle ne repoussa pas l’assaut de son amie. Au contraire, sa main chaude sur sa cuisse la fit frissonner de plaisir, comme une décharge électrique. Le courant passait entre elle, c’était un fait certain. La jolie rousse ne montra aucun signe de désaccord face à ce rapprochement. Après tout, Tallie ne voulait que du plaisir, pourquoi la repousser après tout ? Si Chelsea était une divinité Antique, elle serait comparable à Aphrodite ou à Vénus. Chelsea Isaaacs, Déesse du plaisir et des orgies charnelles. Cela sonnait à merveille. Tallie lui annonça –après avoir mis sa main chaude sur la cuisse de la belle nerd- qu’elle n’était pas fatiguée. Bah tiens, elle était aussi chaude qu’une baraque à frites et overdosée d’excitation face au corps parfait de Chelsea. Coquine la Del Rossi, très coquine.

- Moi non plus, pour être franche. Dit-elle en esquissant un sourire amusé et en se rapprochant de Tallie.

Tallulah commença alors directement son assaut sensuel. Chelsea se mordit la lèvre inférieure sous ses baisers ardents qui parcouraient son épaule, son cou et son visage. La libido de Chelsex s’alluma aussitôt. Peu importait à présent que Tallie n’ait pas de banane taille XXL. Elle savait que son amie allait lui donné le plaisir qu’elle attendait : le plaisir de la chair. La jeune nerd frissonna à nouveau d’excitation. Si elle pouvait bander en ce moment précis, elle aurait la trique de l’année. Mais n’ayant pas de pénis, elle sentit son string s’humidifier. Tallie proposa d’être sa Paige et Chelsea serait donc Tallulah. Elle montra son accord en prononçant les trois mots solennels que tout le monde connaissait :

- Je le veux.

Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Dim 28 Sep - 17:11

Jaaaaackpot ! Le grand jour était enfin arrivé. Tallulah allait enfin redécouvrir le plaisir de sentir le corps d’une femme frissonner sous ses caresses. Ce n’était pas Paige comme elle l’avait voulu en début de soirée, mais Chelsea ferait LARGEMENT l’affaire. Elle était carrément canon, marrante, cool et super dévergondée. Avoir une expérience avec quelqu’un d’autre (et quelqu’un de son âge) ne lui ferait pas de mal. Sans compter qu'elle avait bien besoin de se remettre en selle avant de retrouver sa cougar. Tallulah adressa un sourire amusé à la jolie rousse lorsqu’elle lui dit « Je le veux ». Tallulah passa sa langue sur ses lèvres, prête à embrasser Chelsea, tandis que sa main remontait le long de sa cuisse.

- C’était pas non plus une demande en mariage.

Les lèvres pulpeuses de Chelsea étaient faites pour embrasser. Les mecs devaient penser autre chose en les voyant, mais Tallulah avait juste hâte d’y goûter. Avant de se lancer, Tallulah se leva du lit pour aller verrouiller la porte. Loin d’avoir envie de passer pour une psychopathe, elle prit bien sûr soin de laisser la clé dessus au cas où Chelsea regretterait et voudrait s’enfuir à toutes jambes. Tallulah avait attendu ce moment pendant trop longtemps pour prendre le risque que Connor, ou pire encore, MARCO, ne vienne les interrompre. Elle se retourna et prit quelques secondes pour admirer sa nouvelle partenaire et réaliser ce qui allait se passer. Chelsea Isaacs. Dans son lit. En string. Dans son tshirt. Et bientôt toute nue. Tallulah eut un instant peur que ça se passe mal. Peur d’avoir oublié comment faire, de ne plus savoir où mettre ses mains, sa bouche, où l’embrasser, comment la caresser. Peur de ne pas être à la hauteur de sa voracité, de coucher avec une hétéro, et une femme qui n’était pas sa Paige. Peut-être qu’elle ne serait pas assez sauvage pour elle. Il y avait bien trop de mojitos dans ses veines pour qu’elle ne se lance dans des acrobaties de folie. Et puis, ça faisait tellement longtemps qu’elle risquait de se retrouver une crampe. Face au corps de rêve de Chelsea, Tallulah mit son cerveau en pause. Après tout, sa camarade était au courant que sa vie sexuelle était à zéro. Et après tout, elle n’avait pas encore de point de comparaison féminin. Et puis merde, elle en avait bien trop envie pour tout ruiner avec ses craintes. Tallulah revint s’asseoir à côté de Chelsea. Elle était bien trop sexy pour qu’elle n’attende plus longtemps. Une main dans ses cheveux, Tallulah goûta enfin aux jolies lèvres de Chelsea. D’abord doucement, uniquement pour vérifier que Chelsea ne se mettrait pas à flipper. Puis alors qu'elle lui rendait ses baisers, Tallulah y mit plus de fougue. Et encore plus de fougue. Elle n’avait jamais embrassé d’autres filles que Paige comme ça. D’accord, il y a eu les petits bisous pour provoquer des mecs en soirée, mais Tallie avait mis un terme à cette pratique avec ses copines lorsqu’elle avait réalisé qu’elle y prenait un peu trop de plaisir. Cette fois-ci, ses intentions étaient les mêmes que celle qu’elle embrassait, et Tallulah y prenait déjà un plaisir fou. Sans attendre, elle allongea Chelsea sur son lit, virant au passage une tétine de Jude qui traînait par là. C’était vraiment pas le moment de lui rappeler qu’elle avait un gosse. Alors que tout son corps frissonnait d’un mélange d’excitation et d’un genre de peur de l’inconnu, Tallie s’allongea entre les longues jambes nues de sa copine, sans cesser de l’embrasser. Il ne lui fallut pas plus longtemps pour constater que tout fonctionnait toujours dans sa culotte. Deux minutes de bisous et elle était déjà dingue. L’une de ses mains se promenait le long des cuisses douces de Chelsea tandis que l’autre, plus aventureuse, se glissait déjà sous le tshirt qu’elle lui avait prêté. Quelle erreur. Tallulah aurait voulu pouvoir l’arracher sur le champ. Son bassin pressé contre le sien, elle sentit qu’elle n’allait pas pouvoir attendre très longtemps avant de retirer les bouts de tissus qui les séparaient. D’autant plus que sa main caressait désormais sa poitrine. Et putain, quelle poitrine. Tallulah détacha un instant ses lèvres de celles de Chelsea, ne pouvant retenir un souffle d’excitation. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mar 30 Sep - 15:44

Chelsea s’embarquait encore dans quelque chose de nouveau. Mais le fait de tester une nouvelle expérience l’excitait. De plus, le fait de le faire avec sa nouvelle super copine Tallie, l’exitait encore plus. Elle ne connaissait pas vraiment la raison. Elle la trouvait jolie, désirable malgré qu’elle ait succombé à une lesbienne bouclée et une cougar lécheuse de minou. Aujourd’hui, Chelsea connaitrait le sens de « brouter un minou. ». Autant activement que passivement parlant. Rien que l’idée de le faire lui donnait la nausée. Mais dans quelle situation s’était-elle encore embarquée ? La jolie rousse avait des sentiments contraires. Elle se demandait si elle allait aimer, si Tallie n’allait pas lui en vouloir une fois que tout cela serait terminé. Lorsque la main de son amie remontait sur sa cuisse, Chelsea frissonna de plaisir. L’excitation explosait en elle : elle était décidée, elle voulait Tallulah, maintenant. Elle ne releva pas la réponse de la jeune brunette –trop occupée à regarder celle-ci aller fermer la porte de sa chambre se languissant déjà d’elle. C’est quand elle revint s’asseoir à côté d’elle que tout commença.

Tallie mit quelques secondes avant de se décider à embrasser Chelsea. La jolie rousse sentit le goût des lèvres sucrées par les nombreux mojitos de la jeune wanna b. Elle trouvait cela agréable, elle lui rendit donc son baiser. L’excitation envahissait la nerd de plus en plus. Tallie mit plus de fougue dans les baisers ce qui rendit folle Chelsea. Peut-être était-ce parce que c’était Tallulah, mais la jeune Isaacs ressentait un certain plaisir à ses baisers. Elle se laissa guider par Tallie qui prit directement les commandes. C’était peut être la première fois que la jolie rousse se laissait contrôler au lit. D’habitude, c’était elle le chef. Que ce soit avec les hommes dans la vie ou au lit, elle était une vraie dominatrice. Elle aimait ressentir le pouvoir que les hommes lui donnaient. Frémissant à chaque toucher de son amie sur son corps, d’abord le long de sa cuisse puis peu à peu tout le long de son ventre pour finir sur sa poitrine, Chelsea émit des petits gémissements de plaisir. Chaque toucher était semblable à une décharge électrique d’excitation. Chelsex ne tarderait pas à se réveiller. Trop tard. Lorsque Tallie se détâcha des lèvres de la jeune nerd, Chelsea se transforma en Chelsex. Voulant montrer à sa copine de quoi elle était capable, elle prit les commandes. Après l’avoir embrassé passionnément, elle plaquât Tallie sur le lit, parcourant son corps de baisers sensuels. D’abord le cou, le début de la poitrine et ensuite les seins –dont elle mordillât délicatement les tétons ce qui fit gémir Tallie augmentant encore plus l’excitation de Chelsea-. Sans laisser place à la panique, Tallulah la laissât faire, l'emmener plus loin encore, plus bas. La jolie rousse découvrit comme une fleur éclose, au cœur chaud et gras, et pourtant accueillant. Elle se risquât à l'aventure à l’aide de ses doigts, tentant de découvrir le bouton de son amie au jugé, comme Chelsea l’avait appris à le faire pour elle-même, la faisant frissonner et se cambrer comme jamais elle ne l'aurait imaginée. Tallie gémit, indiquant à Chelsex ainsi le feu vert pour la suite. Les doigts de Chelsea élisent domicile en elle, Tallie frémit, gémit toujours plus. La jolie nerd sent des spasmes en son amie, elle ne va pas tarder ... C'était excitant. Mais elle n’en avait pas fini avec elle. Chelsea retira ses doigts afin d’attaquer avec sa langue experte. Elle regarda Tallie se cambrer, serrant dans ses mains les draps qu’elles étaient en train de souiller. La Déesse du plaisir s’était réincarnée en Chelsea. Elle espérait qu’elle offrait à la jeune Del Rossi un plaisir qu’elle avait perdu, il y a bien longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Mar 30 Sep - 18:02

[On va essayer de faire dans l’euphémisme et d’éviter les termes empaler, labourer, et pilonner dans le pavé qui va suivre (a)]

Tallulah eut à peine le temps de découvrir les boobs de Chelsea que celle-ci cherchait déjà à reprendre le contrôle. L’initiation n’aurait pas duré très longtemps. Amusée – et aussi super excitée - par la situation, Tallulah la laissa inverser les rôles et prendre le dessus. Elle en profita pour lui retirer son haut et enlever le sien aussi. Inutile de dire que la vue qui s’offrait à elle suffit à laisser le désir prendre encore plus possession de son corps. Rendant chacun de ses baisers, Tallulah la laissa s’aventurer et découvrir son corps devenu brûlant d’envie. Chelsea en avait autant envie qu’elle. Cette fille ne pouvait pas être qu’hétéro. Elle était bien trop douée pour ça. Soit elle lui avait menti en lui disant qu’elle n’avait jamais essayé, soit cette fille passait son temps à se toucher et à découvrir ce qui lui plaisait. Parce qu’elle savait exactement où l’embrasser, où la toucher, où insister, quand commencer et où s’arrêter. Tallie avait l’impression qu’elle avait ça toute sa vie. Si elle parvenait à contenir son excitation au début, sentir sa main se glisser sous le peu d’habits qui lui restaient lui arracha un gémissement beaucoup moins discret qu’elle l’aurait voulu. Et les suivants suivirent. Tallulah était sur le point de se laisser totalement emporter quand Chelsea retira ses doigts habiles (<3) pour la finir avec sa bouche. Autant dire que ce fut rapide. Tallulah fit de son mieux pour faire durer ce moment de bonheur plus longtemps mais son corps fut vite saisi de secousses incontrôlables, les draps serrés entre ses doigts. Pire qu’essoufflée, Tallie laissa Chelsea s’attarder un instant puis prit son visage entre ses mains, pour qu’elle remonte vers elle. Elle l’embrassa doucement un moment, juste le temps de reprendre son souffle.

L’aisance de Chelsea avait eu pour effet de la débrider à son tour. Ce premier orgasme n’avait fait que lui donner davantage envie de la prendre et de lui montrer que seule une fille pouvait en satisfaire pleinement une autre. Elle allait le faire lentement, longuement, et passionnément. Elle lui montrerait qu’être monté comme un âne ne suffisait pas toujours et lui faire oublier Noah après lui avoir fait découvrir l’orgasme multiple. La faire languir et lui donner le sexe de sa vie. OK, MERCI l’alcool pour l’assurance. Tallie aurait probablement moins fait la maligne si elle avait été sobre et si Chelsea ne venait pas de l’exciter au plus au point. Mais là, elle avait complètement sorti de son esprit le fait qu’elle n’avait rien fait depuis des mois et qu’elle n’avait eu qu’une seule expérience homosexuelle. A son tour, Tallulah prit le dessus et débarrassa Chelsea de son string pour se lancer dans une séance de frotti-frotta digne de son nom, son intimité nue contre la sienne. Elle dévora sa nuque et sa poitrine de baisers puis descendit à son tour pour embrasser ses cuisses et enfin poser sa bouche là où Chelsea semblait en mourir d’envie, vue la façon dont celle-ci se cambrait. Chelsea avait voulu la faire languir, et elle voulait faire de même. Après avoir fait monter l’excitation au maximum, Tallie stoppa tout et remonta contre le corps de Chelsea. Pour cette première fois, elle voulait la sentir se contracter sur ses doigts. Pour les suivantes, elle verrait plus tard.

(Beaucoup de doigts plus tard...)

Chelsea était impossible à rassasier. Tallulah avait dû lui faire comprendre qu’avec tout l’alcool qu’elle avait ingurgité dans la soirée, elle ne pouvait pas remettre ça une cinquième fois, aussi bon que ce soit. Tallulah avait beau y mettre toute la volonté du monde, elle n’était pas sûre que son corps survivrait et tiendrait jusqu’à un autre orgasme. Pour satisfaire sa nympho au maximum, elle était tout de même encore descendue pour la sentir se cambrer sous les assauts de sa langue une dernière fois. Sa mission atteinte, Tallie était remontée avait embrassé doucement tout son corps en espérant la calmer un peu, puis s’était endormie sur le champ. Elle était tellement KO par cette nuit de sexe qu’elle ne prit même pas la peine de se remettre quoique ce soit sur le dos et s’endormit entièrement nue.

(Pas beaucoup de sommeil plus tard...)

Le portable de Tallulah vibrait depuis une bonne demi-heure lorsqu’elle se réveilla enfin. Son corps était collé à celui d’une autre, et son premier réflexe fut de la serrer davantage contre elle. Avant de réaliser, quelques secondes plus tard, de qui il s’agissait. Ou plutôt de qui il ne s’agissait pas. Ce n’était pas Paige, et cette situation était vraiment très bizarre. Mais très cool aussi. Tallulah desserra un peu son étreinte, prit un instant de réflexion pour se remémorer la soirée – et la nuit – et rit toute seule dans le lit en repensant à tout ce qui s’était passé. Merde, elle avait ENFIN pris son pied. Elle s’était éclatée avec Chelsea, avait redécouvert son corps et celui d’une autre, et s’était enfin ressentie comme une ado normale. Chelsea avait été une partenaire formidable, bien moins à la recherche d’un pénis que Tallulah l’aurait pensé. Elle avait su écouter ses désirs, les réaliser, et était une élève super appliquée. Ok, en réalité, Tallulah n’avait rien eu besoin de lui apprendre. Elle était naturellement douée, et c’était tout.

Tallulah attrapa son téléphone pour découvrir qu’elle avait plein d’appels manqués et de messages de Bev’, sa meilleure amie et babysitter. Merde, Jude. Il était 11 heures du matin et elle lui avait promis qu’elle viendrait le chercher avant 10 heures. A poil dans son lit, Tallulah lui annonça par texto qu’elle ne serait pas là avant au moins midi, qu’elle lui raconterait sa nuit, et qu’elle lui pardonnerait forcément. Le corps nu de Chelsea à ses côtés lui donnait envie de la réveiller en embrassant son dos et en caressant ses fesses et de remettre ça, mais son devoir de mère l’appelait. Merci Ugo.

En prenant soin de ne pas réveiller sa jolie rousse, Tallulah se leva pour aller prendre une longue douche froide. Les mojitos lui tournaient encore la tête, et la journée aurait pu s’annoncer difficile. Mais non, ce serait une journée parfaite, parce qu’elle avait B-A-I-S-E ! Sa tête tournait, mais tout autour, des petits papillons dansaient. Après avoir été libérée délivrée de toute la frustration accumulée ces derniers mois (et pas seulement sexuelle), Tallie se sentait légère et heureuse. Elle avait enfilé sa tenue du dimanche (qui restait super classe, parce qu’un Spark-Del Rossi ne se laissait jamais allé) et était descendue à la cuisine, où elle avait du affronter le regard suspect de Marco. Bon bon bon. Visiblement, il avait tout compris. Comment ne pas comprendre alors que Chelsea était du genre à vivre son plaisir à fond ? Tallie doutait qu’il la considérait toujours comme « sa petite loutre » désormais. Avant qu’il ne dise quoi que ce soit, Tallulah avait annoncé la couleur :

- Elle a mon âge et celle-ci risque pas de me faire d’enfant. Sois content, pour une fois, s’il te plaît.

Même la mauvaise humeur de Marco et ses regards blasés ne suffiraient pas à faire partir son bonheur retrouvé. Tallie n’avait jamais eu de coup d’un soir, elle ne connaissait pas les règles en la matière. Elle ne savait même pas s’il y avait des règles, en fait. Alors le plus naturellement du monde, elle avait disposé des gâteaux, deux verres de jus de fruit (un d’orange, et un de pomme, parce qu’elle ne savait pas ce que Chelsea préférait), et du paracétamol sur un plateau et l’avait rapporté dans sa chambre, pour son coup d’un soir. Chelsea dormait toujours sur le ventre, ses cheveux magnifiques en cascade sur son oreiller, et Tallulah entreprit de la réveiller en grimpant à califourchon sur ses fesses. Elle embrassa sa nuque, tandis que ses mains se baladaient doucement sur son dos. Quand Chelsea ouvrit enfin les yeux, Tallie ne put s’empêcher de glousser.

- Bonjour !

Tallie attendit qu’elle se réveille un peu plus, puis s’assit à côté d’elle, sans cesser de caresser sa peau blanche. Elle était encore plus belle que quelques heures plus tôt.

- Je dois aller chercher mon fils. Mais t’es pas obligée de partir tout de suite. Je t’ai monté un petit déjeuner si tu veux. Mon père sait que t’es là, mais évite de descendre toute nue. De toute façon il est encore plus gay que moi. Si t’es encore là tout à l’heure, on peut passer la journée ensemble, mais je t’en voudrais pas si t’es plus là.

Pour de vrai. Tallulah ne connaissait pas les règles du coup d’un soir, mais elle avait suffisamment potiné pour savoir qu’il ne fallait pas trop espérer pour une suite.

- Alors, c’était comment cet essai ? Si t’as autant aimé que t’en avais l’air cette nuit... N’hésite pas à revenir vers moi pour me montrer ce que tu vaux sobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Dim 5 Oct - 19:19



La nuit que Chelsea passa avec Tallulah fut bien meilleure qu’elle ne se le serait imaginé. La wanna b s’était montrée épatante. La jeune Spark-Del Rossi excellait dans l’art de mettre des doigts, d’utiliser sa langue et d’embrasser. Tout au long de leurs multiples danses sexuelles lesbiennes, Chelsea avait apprécié chaque moment. Elle avait su s’adapter son amie afin d’offrir le plus de plaisir qu’elle ne le pouvait. La jolie rousse avait plus d’expérience dans le maniement de joy-stick que de faire du piano dans la fleur humide de Tallie. Cependant, le show avait été incroyable. Elle n’aurait jamais imaginé prendre autant de plaisir avec une femme. L’idée avait été innovante et Chelsex avait adoré explorer le monde lesbien pour une nuit. Tallie avait réussi à effacer tous les hommes avec qui elle avait couché. Le sexe entre une femme et un homme et celui de deux femmes n’étaient pas comparables. C’était totalement différent. Chelsea avait fortement apprécié cette différence de plaisir, de façon de faire, que le sexe avec la jolie brunette lui avait offerte. Tallie avait été douce malgré que la nerd fût une bête sauvage une fois ivre de désir. Mais elle avait su combler sa libido comme il le fallait et avait offert de nombreux orgasmes à la jolie rousse, et vice versa.  L’alcool l’avait toujours rendue excitée. Les mojitos que les deux jeunes femmes avaient bus avaient aider Chelsea a passé outre tous les préjugés qu’elle aurait pu se faire sur le fait de faire l’amour avec une femme. La belle Isaacs fut ravie d’avoir expérimenté le sexe lesbien avec Tallulah. En effet, la jeune mère de famille était une fille vraiment agréable et Chelsea avait apprécié son honnêteté –que l’alcool avait vachement poussé, elle en était consciente.-. Cependant, la jeune wanna b l’avait impressionnée et Chelsea avait été épatée par cette nuit torride. Elle jalousait Paige, qui avait droit à ce genre de nuit régulièrement –du moins, c’est ce que la jeune geek pensait-. Elle trouvait Tallie si fougueuse et si courageuse d’être une maman adolescente que Chelsea en était toute bousculée. Cette expérience l’avait changé, elle en était consciente. Bien entendu, elle n’était pas lesbienne pour autant, mais elle savait qu’elle partagerait à présent un lien spécial avec la brunette. Elle ne savait pas encore où cette nuit allait les mener, mais elle voulait –pour sa part- que Tallie soit plus qu’une amie.  Elle ne voulait pas rester sur un coup d’un soir avec elle. Elle voulait plus. Mais elle ne voulait pas se prendre la tête sur le moment. Elle verrait bien où les choses l’emmène et reporta tout cela au lendemain.

Après leurs ébats sexuels et leur énième orgasme, Tallulah rendit les armes. Elle était totalement épuisée par la soirée et la nuit que les deux jeunes femmes venaient de passer. Pour une dernière demande d’orgasme de la part de la jolie rousse, la brunette céda et lui relécha la rose une nouvelle fois. Le plaisir de cunnilingus était tellement puissant que Chelsea s’était cabrée et avait poussé des gémissements de plaisir et d’excitation pour se terminer en orgasme. Après un dernier baiser, toutes deux s’endormirent côte à côte à la limite de l’épuisement fatal. Durant les quelques heures de sommeil qu’elle avait pu avoir, Chelsea s’était collée à Tallie, la prenant dans ses bras lors de son sommeil. D’habitude, elle préférait dormir de son côté tournant le dors à son amant du soir. Mais la jeune wanna b l’avait touchée. Et inconsciemment, la jolie rousse s’était attachée à elle. Elle s’était donc collée, nue au corps chaud de son amie. Sentant inconsciemment sa respiration, les bras autour du corps de la jolie brunette, la belle nerd s’était laissé bercer par le souffle de Tallie. Et bizarrement, elle dormit parfaitement bien.

Chelsea n’avait ni entendu le téléphone de son amie vibrer, ni sentit celle-ci se lever. Elle était dans une de ses phases de sommeil profondes. Elle dormait comme un beau bébé roux et surtout comme une marmotte. Elle n’avait également pas entendu Tallulah prendre sa douche. L’alcool –mais aussi le sexe- l’avait assommée. Elle s’était habituée au rythme des fêtes de Degrassi, merci Jyl, mais le lendemain de veille, Chelsea était un vrai mollusque. Elle était d’une improductivité et d’une paresse exemplaire. Elle subissait sa vie car en général, elle avait un mal de tête qui ne passait que la journée d’après.

Tallie vint gentiment la réveiller. Chelsea poussa d’abord un gémissement de réprobation puis lorsqu’elle émargea un petit peu esquissa un sourire joyeux. Malgré le fait que ses yeux collaient et que sa tête lui faisait mal –comme si on l’avait frappée avec une masse-, la jolie rousse était contente de se réveiller aux côtés de la jeune wanna b.


- Bonjour toi. Dit-elle en ouvrant petit à petit les yeux. Elle adressa un sourire malicieux à Tallie avant de reprendre. Bien dormi ?

Chelsea était un peu dans le gaz et ne savait pas trop quoi dire. Elle lui avait posé cette question car c’était la seule qui lui était venue à l’esprit. La belle Isaacs n’avait pas l’habitude de se réveiller à côté de quelqu’un et de lui faire la conversation. D’habitude, elle se réveillait, prenait ses vêtement et filait en douce, sans plus jamais donner de nouvelles. Mais avec Tallulah, c’était différent. Celle-ci lui informa qu’elle devait s’absenter pour aller chercher son fils. La jolie nerd ne put que glousser à la suite de son discours. Elle s’imaginait déjà prendre son petit déjeuner entièrement nue avec le père gay de Tallie, Marco. Chelsea se mit en position assise dans le lit et caressa la joue de son amie. Elle était vraiment adorable avec elle, vraiment.

- Être nue devant ton père gay, m’aurait bien plu pourtant. Plaisanta-t-elle en gloussant. Elle plongea son regard dans les beaux yeux de la wanna b avant de reprendre. Tu es vraiment adorable Tallie, tu le sais ça ? Elle mordit dans un croissant en faisant attention à ne pas semer des miettes dans tout le lit. Elle sentait son ventre gargouiller. Je peux t’attendre, j’adorerais qu’on passe la journée ensemble. Répondit-elle avec une moue ravie.

Chelsea aimait la nouvelle complicité qu’elle partageait avec Tallie. Et elle comptait bien faire en sorte qu’elles deviennent des amies proches. C’est pourquoi, elle avait accepté avec grand plaisir la demande de la jeune femme.


- C’était parfait, Tallulah, j’ai vraiment apprécié même si c’était… Elle marqua une pause, cherchant le mot adéquat. Différent. J’en prends bonne note, chérie ! Dit-elle dans un éclat de rire.

La soirée et la nuit qu’elle avait passé, était un franc succès. Chelsea savait que si elle avait besoin de tendresse et d’un bon coup, elle pourrait faire appel à Tallie, cette idée lui plut énormément.

HJ: Fin pour Chelsex? Suite ailleurs if you want Mawieeee  I love you
Revenir en haut Aller en bas
The Man of my dreams is a girl :: I think I could love her
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 14/09/2014
• MESSAGES : 310
• LOCALISATION : Art on the Boulevard
• I-POD : Hozier - Take me to Church
• HUMEUR : Frustrée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   Lun 6 Oct - 10:19

La situation était complètement surréaliste. Tallulah n’arrivait pas à croire que Chelsea était assise toute nue dans son lit en train de manger des croissants. Elle qui pensait être condamnée à une vie d’abstinence éternelle. Tallie avait cru que ça ne se produirait qu’une seule et unique fois, que Chelsea avait voulu avoir une nouvelle expérience, mais ses réponses la firent espérer. Elle s’était attendue à ce que Chelsea soit rentrée chez elle à son retour, mais non. Elle avait passé la nuit collée à elle et voulait désormais passer son dimanche avec elle. Et elle avait trouvé la nuit PAR-FAITE. Tallulah avait gagné un sourire niais et fier pour la semaine à venir.

Du bout du doigt, Tallie enleva une miette de croissant qui s’était logée au coin des lèvres de Chelsea et, après un instant d’hésitation, y déposa un bisou furtif. Elle aurait voulu rester pour en faire son petit-déjeuner à elle, mais son devoir de mère l’appelait. Tallie laissa Chelsea seule dans la chambre et s’en alla rejoindre Beverly qui gardait Jude. Elle avait envie de tout lui raconter mais avait bien trop hâte de rejoindre Chelsea. Tallie avait l’impression d’avoir gagné un genre de copine, au moins pour la journée. Elle n’arrivait pas à savoir si cette histoire irait plus loin, mais cette incertitude avait quelque chose de nouveau et d’excitant. Tout ce qu’elle savait, c’était que cette journée serait faite de repas gras post-mojitos, de sieste collective, et de sous-entendus graveleux. Et c’était déjà vraiment cool.

[Terminé !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mojito, deux mojitos, trop de mojitos [Chelsea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: Art on the Boulevard :: The Stone Bar-