AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Mer 22 Oct - 17:50

Beth avait un principe fondamental dans sa vie : ne jamais faire elle - même le ménage. D'où le fait qu'elle engageait des personnes payées pour ça et pour le faire à sa place. Ainsi, depuis toujours, la chambre de ses garçons était rangée et nettoyée par une femme de ménage payée suffisamment de l'heure pour se taire et ne pas divulguer à la presse à scandale quelques potins croustillants, ou pire, subtiliser des objets de valeur.
Mais Beth avait également un autre principe fondamental qui était la base même de son caractère : elle devait tout contrôler de la vie de ses fils chéris. Elle ne supportait pas que l'un d'eux prenne une mauvaise direction, et depuis leur naissance, elle contrôlait leur vie et leur image - même si cette dernière était souvent ternie par les magazines people depuis quelques temps -.
Ainsi, quand en ce samedi matin, Beth eut l'envie soudaine de voir si Cruz avait enfin calmé ses ardeurs de cerf en période de rut et qu'il était désormais fidèle à Loan, la petite protégée de Beth qui organisait toujours les fiançailles de ce jeune couple, elle tomba par hasard sur une pile de revues pornos qui semblaient bien usagées et qui choquèrent Beth qui n'arrivait pas à s'imaginer son fils en train de faire ce que nombre de garçons de son âge font devant ce genre de ... torchons ! Pour Beth, Cruz était toujours son petit garçon adoré, son amour de fils qu'elle trouvait beau comme un dieu et voyait aussi sage qu'un ange ... Comme quoi l'amour maternel peut souvent rendre aveugle ... Mais Beth s'en moquait. Malgré tout ce que pouvait faire Cruz, elle l'aimait, tout comme elle aimait son mari qui la trompait depuis 17 ans, et son fils cadet qui semblait avoir perdu la plupart de ses neuronnes à l'âge de ses 15 ans.
Ne se laissant pas démontée par une telle découverte, Beth prit avec elle la pile de revues qu'elle s'empressa d'aller jeter dans le vide ordure, puis, allant fouiller dans sa table de nuit, elle remplaça la pile de magazines porno par une pile de revues sur le mariage et ses préparatifs ...
Puis, elle descendit au rez-de-chaussée où Cruz comatait devant la TV comme un samedi matin douloureux après un lendemain de fête, et avec son plus beau sourire et un air le plus naturel du monde, lui dit :


- Cruz, je me suis permise de retirer la pile de magazines qui traînaient sous ton lit, et je l'ai remplacé par des revues fort instructives sur les préparatifs de mariage. Comment va Loan d'ailleurs mon coeur ? Tu sais que tu peux l'inviter à dormir à la maison quand tu le souhaites. Je ferai préparer la chambre d'amis pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Sam 25 Oct - 19:45

Cruz avait encore les yeux pétillants à cause des premiers acides qu'il avait consommé ce vendredi soir. Cette soirée avait été la plus géniale de toute sa courte vie. Il avait oublié qu'il était un Preston et qu'il devait être convenable. Il avait oublié après son premier acide qu'il devait en permanence afficher cet air blasé et arrogant qui sied à son statut de gosse de riche. Il avait arraché sa chemise bleu ciel et brûler avec d'autres amis de drogue la jambe droite de son slim rouge. Quand il s'était réveillé ce matin dans le jardin impeccable de sa maison, Cruz était incapable de se souvenir de quelle manière il était arrivé ici. L'un des employés lui avait gentiment ouvert la porte et après une douche il était venu se vider l'esprit en peignoir rouge de soie devant Mon Incroyable Anniversaire. C'était pas mal fait cette émission dans laquelle de riches demeurés comme lui, exigeaient tous de leurs parents friqués et benêts. Son anniversaire à lui approchait bientôt. Il se demandait si en braquant les caméras de MTV sur eux, Adrian et Beth accepteraient de virer Ugo de la maison et d'opérer un retour en arrière pour Loan ne soit pas une salope. "Pas sûr." songea Cruz en changeant de chaîne pendant que sa mère faisait son entrée dans le salon. Un sourire extatique éclaira le visage de Cruz comme à chaque fois qu'il voyait sa môman. Il disparu aussitôt en apprenant la disparition de sa "collection" de revues informatives.

- C'est une blague ? Tu sais que certaines de ses revues étaient appelées à devenir des colocataires ? Les Playboys des 1975 s'arrachent à prix d'or sur le marché noir des pervers.


Et il savait de quoi il parlait. A chaque fois que quelqu'un parlait de Loan il pensait aussitôt à ses yeux bleus hypnotisants issus du troublant mélange d'un guitariste pédophile et d'une folle de quinze ans. Il repensait ensuite à ses rires. A cause d'elle Cruz ne supportait plus d'entendre quelqu'un rire. Il se demandait si elle avait ri en découvrant le sexe microscopique de son frère. Sa mère adorée était plus meurtrie qu'elle ne le pensait pas son futur divorce. Cruz était peiné pour elle. Penser que quelque chose était encore possible entre Loan et lui était la preuve de sa folie. Cruz se faisait à l'idée de cumuler les mariages tout en conservant l'image de la parfaite Loan, pendant qu'il baiserait des centaines de femmes en pensant à une sorte de croisement de sa mère et Loan pour parvenir à jouir. Cruz était blessé de voir sa vie en apparence parfaite chamboulée mais comme sa mère il faisait son possible pour paraître dégagé.


- Tu parles de la chambre qui se trouve entre la mienne et celle d'Ugo ? C'est parfait ça limitera les allers-retours. Je suis désolé maman chérie mais je crois que le prochain mariage que tu devras célébrer est celui de Miss Santos et de ton erreur de jeunesse, je veux dire Ugo.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Sam 25 Oct - 20:31

Beth était de très bonne humeur ce matin. Elle avait passé une agréable nuit car elle avait dormi dans des draps propres en satin, et sa peau douce et lisse en contact avec cette matière la faisait toujours frissonner. C'est donc pimpante qu'elle s'était réveillée ce matin, et rien ne pourrait venir ternir sa journée. Elle portait en plus la dernière mini nuisette de La Perla et elle adorait flaner dedans un samedi matin si parfait ... Elle avait bien vu que son fils était dans un état de semi-comas, et toute mère normalement constituée lui aurait déjà gueulé desssus pour qu'il bouge son cul du canapé et aille faire ses devoirs, mais Beth aimait tellement Cruz qu'elle avait pensé qu'il avait besoin de récupérer ... Après tout, tant qu'elle ne retrouvait pas le joli minois de son fils à la une d'un tabloïd le lendemain, tout allait bien pour lui. C'était le deal.
Mais par contre, Beth était catégorique en ce qui concernait les revues pornos. Pas de ça chez elle. Elle avait trop peur qu'Adrian y jette un oeil et la trompe avec un bout de papier. ça aurait été encore pire que de le savoir en train de faire un cunni à Rebecca. Elle hocha donc la tête en signe de réponse négative quand Cruz lui demanda s'il s'agissait d'une blague. De toute façon, le sujet était clos. Elle préfèrait que son fils se concentre sur les magazines pour bien préparer son mariage et ne pas devenir comme son père, un piètre mari, bien que très bien monté.
Beth allait retourner vaquer à ses occupations quand elle entendit Cruz faire allusion à l'aventure qu'Ugo avait eu avec sa petite amie. Cela commença déjà à contrarier Beth qui était pourtant d'une humeur on ne peut plus joyeuse depuis qu'elle avait ouvert les yeux. Beth avait eu vent de cet incident et en avait vraiment voulu à son fils cadet d'être comme son père et de ne pas pouvoir contrôler ses pulsions sexuelles. Certes, la petite Loan était on ne peut plus craquante, mais quand même ! Beth sentit que Cruz avait dit ça avec beaucoup d'amertume, et forcément, elle ne pouvait que se ranger du côté de son fils aîné ... Ce qu'Ugo avait fait était vraiment bas, limite impardonnable ... Mais elle n'allait pas pour autant le renier, juste surement le punir encore une fois, d'une manière ou d'une autre.
Ainsi, son coeur de maman la poussa à prendre Cruz dans ses bras. Elle le serra fort contre elle, ou plutôt contre sa poitrine, lui laissant ainsi l'occasion de sentir son délicat parfum et de toucher une partie de sa poitrine. Elle le serra fort et lui déposa un baiser sur le front, avant de lui dire :


- Cruz, je suis sincèrement désolée de ce qu'Ugo a fait ... mais il faut te battre pour Loan. Si tu veux, j'enverrai Ugo chez votre grand-mère le soir où Loan viendra. Il ne gâchera pas tout cette fois ...

Mais Beth crut halluciner quand elle entendit Cruz mentionné le mariage de ... Ugo et Selena ! Elle manqua de s'étouffer avec sa salive et eut du mal à percuter. Puis, dans un élan de folie furieuse, elle se mit à crier comme si la terre venait de s'écrouler sous ses pieds et regarda Cruz avec un regard suppliant qui voulait dire : je t'en prie dis moi que j'ai mal entendu ! Elle réussit tout de même à lui dire :

- PARDON ? tu plaisantes là Cruz ? Tu dis ça pour te venger de ton frère ? Depuis quand cette chose ferait partie de la famille Preston ? Tu as perdu la raison !

En réalité, Beth comprit que c'était Ugo qui l'avait perdu (la raison), et elle imagina déjà comment elle allait faire pour séparer ces deux jeunes gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Sam 25 Oct - 21:38

Hj : Mdr un cunni à Rebecca

Les sourcils de Cruz se haussèrent à cause de la surprise causée par l'étreinte de sa mère. Dieu qu'elle était... bonne. C'était hallucinant. Des courbes parfaites et il avait les bras fins et musclés rêvés pour l'acceuillir. L'air de rien Cruz porta la main à la poitrine que sa mère pressait contre son torse et respira à pleins poumons l'odeur de ses cheveux et de son être tout entier. Cruz sentait son front lui picoter à l'endroit où elle avait embrassé. Est ce que c'était mal d'imaginer revisiter le Kamasutra avec sa mère ? Souvent Cruz avait l'impression que comme lui sa mère n'attendait que ça. Sa nuisette La Perla était un appel au viol et il soupçonnait sa mère de le savoir. Beth savait tout et devinait tout. Elle ne devait pas ignorer ses sentiments ambigus de fils pervers. Peut-être qu'elle rêvait aussi qu'il la prenne sur la table du salon. Cruz savait qu'il n'y avait rien à espérer. Il l'avait aussi suggéré à son Oncle Edgar qui comme lui rêvait de transgresser le dernier tabou infranchi de leur famille en comettant une relation incestueuse. Sa mère n'aimait qu'un homme, le seul qui n'était pas fou d'elle en devinant sa poitrine laiteuse sous ses vêtements haut de couture. Cruz faisait son possible pour oublier Loan et sa mère n'avait l'air d'avoir qu'une idée en tête les remettre ensembles. Cruz avait envie de la retrouver mais Loan était du genre compliquée. Elle devait très certainement le pleurer mais quand il reviendrait avec un bouquet de fleurs choisi et acheté par sa mère, Loan lui expliquerait de manière humiliante qu'elle avait besoin de temps pour réfléchir.

- Non tu peux lui dire de rester. Il est pas question que je retouche Loan ou que je lui adresse la parole. Tu sais pardonner après une trahison et même après la seconde. Moi pas.

L'odeur du parfum de Beth s'était estompé et l'esprit de Cruz était presque lucide. Même sa mère n'arriverait pas à lui faire pardonner Ugo et Loan. Il avait bien essayé de lui pardonner sa chute sociale et morale mais en apprenant qu'elle avait aussi couché avec Warhol, Loan était devenue une moins que rien à ses yeux. Il lui pardonnerait jamais. Elle savait à quel point sa vie sociale dépendait de l'étalage de ses prouesses sexuelles, en s'abaissant c'était lui qu'elle avait abaissé. Un sourire malsain naquit sur le coin des lèvres de Cruz pendant que sa mère enfonçait la pauvre Selena qui se trouvait requalifiée de chose. Sa mère était dure, comme d'habitude. Pour Cruz Selena était une brave fille, au passé familial aussi encombrant que lui et qui s'était trompé de Preston et de destinée en se rapprochant d'Ugo. En souvenir de la nuit qu'il avait passé dans sa chambre il se devait de la défendre même si il savait que le combat était perdu par avance. Sa mère préférait sans doute savoir son fils marié à un prête anglicane gay qu'à Selena Santos. Il ignorait pourquoi elle refusait d'accepter la jolie poupée Bratz aux converses déchirées. Cruz s'en foutait éperduement sauf qu'il savait que ce rejet ferait souffrir son frère. Bien décidé à ruiner sa vie entière pour avoir souillé son ancienne petite amie, Cruz lâcha les débuts d'un secret croustillant qu'il détenait.

- Cette chose a une mère ultra friquée et une tante actrice. Je pensais que tu aurais sauté au plafond en apprenant qu'elle allait devenir ta belle fille. En tout cas tu ferais mieux de te faire à l'idé maman. Cruz se plaça derrière sa mère et l'entoura de ses bras. Un geste en tout point innocent si une bosse ne se formait pas dans son boxer jaune criard. Si j'en crois mes sources le mariage est imminent.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Mar 28 Oct - 22:04

Beth était on ne peut plus contrariée. Elle qui se voyait déjà passer une excellente journée voyait petit à petit tous ses espoirs s'effondrer. Si elle avait été comme toutes les mères normalement constituées, elle ne se serait sûrement pas rendue malade à ce point de savoir son fils séparé de sa petite amie. Mais Beth n'était pas comme toutes les autres mères. Déjà, elle était terriblement belle et sexy, ce qui était peu le cas des mères des copains de ses fils qui avaient toutes sur le visage, les traces de leur vieille vie de femme au foyer pathétique, et enfin, Beth était une femme de pouvoir, qui aimait tout diriger et contrôler, et ce jusqu'aux fréquentations personnelles de ses enfants. Et puis, elle avait tout de même un héritage à gérer, et jamais elle ne laisserait une fille qui ne le méritait pas être susceptible d'hériter un jour de la famille Preston-Spencer.
Beth aimait Loan en plus. Elle s'était faite à l'idée de l'avoir pour belle-fille. Elle aimait aussi l'idée que si Cruz et Loan se mariaient ensemble, ils lui donneraient de très beaux petits - enfants. Il ne pouvait en être autrement. Alors imaginer son fils sans Loan, c'était comme imaginer le Père-Noël sans sa hotte et ses cadeaux, c'était impensable. Beth s'était trop démenée pour que ce mariage ait lieu. Elle ne pouvait pas laisser faire tout ce gâchis. Et pourtant, face à son fils qui semblait à ses yeux complètement anéanti par la trahison de Loan - et de son frère Ugo -, Beth se dit que finalement, il allait sûrement falloir faire un trait sur ce si joli couple. Beth pensait avant tout au bonheur de Cruz. Elle vivait et respirait uniquement pour lui. C'était son premier fils, sa fierté. Alors s'il était malheureux à cause d'une fille, elle ne pouvait le tolérer. Et elle se promit que même si elle appréciait Loan, elle lui ferait payer d'avoir briser le coeur de son fils.
En attendant, elle regarda Cruz et, ne s'avouant pas vaincue, ayant toujours dans l'optique de marier son fils à une fille bien, elle lui dit :


- Et bien si ce n'est pas Loan, ce sera quelqu'un d'autre. Ton père et moi avons de bonnes relations qui ont des filles de ton âge. Des filles très bien qui sauront t'apprécier à ta juste valeur mon ange, qui reconnaîtront ton talent et ta beauté comme il se doit. Quoi qu'il en soit, jette un oeil à ses magazines, ça te sera toujours utile.

Mais la déception de Beth ne se limitait pas à la séparation quasiment définitive de Cruz et Loan. C'était d'ailleurs cette deuxième ... chose, qui avait complètement anéantie Beth. Quand Cruz avait évoqué le mariage de son frère avec Selena Santos, la nièce de cette trainée de Manny, Beth avait cru qu'elle avait foiré entièrement son rôle de mère. Elle avait même songé à envoyer Ugo chez les moines pour qu'il oublie ses envies de mariage. Heureusement que Cruz avait été là pour lui apprendre la nouvelle. Connaissant Ugo, elle aurait certainement appris son mariage la veille en lisant le journal et la page des mariages du jour ! Mais grâce à son fils adoré, elle allait pouvoir régler le problème rapidement et permettre à sa famille de redevenir enfin une famille normalement constituée, sans mari volage ou fils complètement atteint de folie douce.
Elle se remettait doucement de cette nouvelle qui avait eu l'effet d'une bombe, grâce aux bras tendres mais musclés de son fils qui l'entourait de ses bras. Beth était bien dans ses bras, elle se laissa aller quelques instants à rêvasser, avant de se reprendre. Elle avait tout de même avant tout une mission. Elle se retourna vers Cruz, et plongea son regard dans le sien, s'y perdant presque tant il était troublant pour elle de regarder son fils qui la dévorait du regard :


- Je ne me ferai jamais à l'idée que ton frère épouse la nièce de Manny ... Décidément, il finira toujours par me décevoir. Heureusement que tu es là Cruz ... Promets moi de ne jamais me décevoir comme le font si souvent ton père et ton frère. Tu es ma plus belle réussite. Je serai complétement anéantie si toi aussi tu tournes mal ...

Elle lui caressa le visage de sa main frêle et douce, et passa sa main dans ses cheveux lisses. Elle lui sourit et déposa un autre baiser sur la joue de son fils, avant de l'enlacer tendrement et de reprendre ses esprits après ce flot de mauvaises nouvelles qui s'étaient abattues sur elle en si peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Mar 28 Oct - 23:18

Cruz était touché de voir que sa mère prenait sa vie sentimentale à coeur. Contrairement à Ugo il ne se sentait pas étouffé par cet amour maternel qu'il recherchait au contraire. Bien entendu il savait qui lui suffisait de pardonner Loan pour en obtenir encore plus mais il était pas question de se marier avec cette petite pute. Les sentiments qu'il éprouvait pour la jolie Manning étaient toujours aussi contradictoires et douloureux. Il voulait l'aimer mais la vision de sa poupée à la peau d'ivoire dans les bras de son chevelu de frère, suffisait à l'empêcher de retourner près d'elle. Las, il posa sa tête sur l'épaule de sa mère qu'il serrait doucement dans ses bras. Si seulement elle n'était pas sa mère et lui son fils la vie serait sans doute moins compliqué. Contrairement à son père Cruz voyait toutes les qualités de sa mère et trouvait ses défauts adorables. Il l'aimait de tout son coeur d'enfant et tous ses désirs d'adultes avaient rapport à elle. Il porta sa main à ses cheveux fins et bruns et huma doucement les mèches de sa mère. Une odeur de lilas mêlée à celle de pomme emplit les narines de Cruz. Il n'allait regarder les journaux laissés par sa mère. La seule femme qu'il voulait épouser se trouvait dans ses bras et c'était impossible. Il ne croyait plus en son histoire d'amour avec Loan à moins qu'elle ne subisse la même peine que lui et son esprit était beaucoup trop embrouillé - malgré ses yeux brillants - pour qu'il ne mette au point l'un de ses plans tordus.

- Et moi je serais anéanti de te décevoir maman. J'ai l'impression que je ne trouverais jamais une personne aussi parfaite que toi.


Sans comprendre pourquoi Cruz se mit à pleurer sur la nuisette la Perla de sa mère. La douceur de sa peau additionnée à celle du vêtement, le rendait fou et nostalgique de Loan. Silencieusement les larmes de Cruz qui s'en voulait de se montrer faible, mouillait le vêtement de Beth pendant qu'il serrait les dents espérant que le flot de ses larmes malvenues cesseraient avant que sa mère s'en apperçoive.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Sam 8 Nov - 17:02

Beth avait réellement la sensation que son fils aîné Cruz était la seule personne apte à la comprendre et à l'aimer dignement. Il n'y avait pas à dire, ces deux là avaient une relation on ne peut plus fusionnelle. Depuis la naissance de Cruz, Beth avait toujours été liée à lui, en le nourrissant avec son sein maternel jusqu'à ses 18 mois, et en prenant ses bains avec lui pendant très longtemps pour retrouver ce contact peau à peau éprouvé quelques heures après l'accouchement. Bien entendu, Beth avait vécu ces mêmes moments avec son fils cadet Ugo, mais étant donné la révélation que venait de lui faire Cruz au sujet des intentions de son frère d'épouser la fille d'une sorte de trainée qui a déjà eu les 3/4 des hommes qui lui sont passés sur le corps, elle se sentait beaucoup moins proche d'Ugo que de Cruz. En plus, Cruz avait une chevelure qui lui ressemblait, des cheveux parfaitement lissés et brillants. Il était si craquant comme ça. Un véritable petit ange à qui elle donnerait le bon dieu sans confession.
Il était là, dans ses bras, le visage enfouit dans sa poitrine, il pouvait entendre battre son coeur, il pouvait sentir sa respiration qui se fondait avec la sienne. Cruz était si tendre avec sa mère. Il avait toujours les bons mots, les bons gestes, les bonnes attitudes. Il savait toujours ce qui lui faisait plaisir, sûrement plus qu'Adrian, le mari de Beth. Aux yeux de Beth il était l'enfant idéal, l'homme parfait. Il était sa fierté et elle aimait le lui montrer. Et quand il se montrait aussi faible en se blotissant dans ses bras qui étaient toujours là pour l'accueillir, Beth ne pouvait que l'aimer davantage.
Cruz avait tellement touché Beth en lui disant qu'il serait anéanti de la décevoir qu'elle faillit fondre en larmes. Mais ce fut Cruz qui craqua le premier apparemment. Beth avait rarement vu pleurer son fils aîné depuis qu'il avait décidé qu'un garçon ne devait pas pleurer devant sa maman. La dernière crise de larmes devait remonter à l'époque où Cruz était haut comme trois pommes et pleurait dans son lit quand sa mère le couchait et le laissait seul pour la nuit. Beth était donc on ne peut plus émue, mais elle fut surprise de sentir quelque chose de mouillé au niveau de sa poitrine. Non, ça ne pouvait être une montée de lait, Beth en était certaine. Elle décolla le visage humide de Cruz de sa poitrine qui se révélait par transparence sous la nuisette mouillée, et regarda son fils, lui essuyant quelques larmes au passage avec la douceur de ses doigts. Elle le regarda droit dans les yeux, lui faisant une promesse :


- Je sais qu'il te sera impossible de trouver une femme apte à t'aimer aussi parfaite que moi, mais fais moi confiance, je trouverai une personne idéale qui te fera oublier Loan et t'aimera comme tu le mérites.

Puis, attrapant son visage d'ange avec ses doigts fins et délicats, elle l'embrassa, cette fois non sur le front, mais juste au coin des lèvres. Un tendre baiser qui avait un léger goût sucré grâce au baume protecteur à la fraise que portait Beth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb and Wheels ² : I'm your main target come and help me ignite ow
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 17/04/2008
• MESSAGES : 2393
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Haunted - Evanescence
• HUMEUR : Redoutable

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Dim 9 Nov - 21:24

La plupart des phrases de Cruz commençait par un "Ma mère". Il avait toujours fait référence à elle comme d'autres font référence à Dieu. Et bien lui c'était sa mère l'inégalable Beth Preston. D'ailleurs Loan avait souvent esquissé un sourire railleur en entendant le début de ses phrases. Mais elle ne lui avait jamais reproché enfin jusqu'à ce qu'ils rompent sans doute parce qu'elle savait que sa mère était indétrônable et intouchable. Dans le coeur de Cruz elle occupait une place à part entière et souvent il avait l'impression qu'il avait un organe réservé rien que pour elle et que son deuxième coeur était pour les autres. Les autres ceux à cause de si son amour démesuré pour Beth paraissait malsain et déplacé. Cruz essaya de ne pas relever la tête mais sa mère avec force et douceur parvint à constater que son fils était loin d'être aussi fort qu'il le prétendait. Il hocha positivement la tête à deux reprises. Cruz la croyait il savait qu'elle ferait son possible et qu'elle lui trouverait quelqu'un. Mais au fond il savait que ça ne sera qu'un ersatz de Beth. La vraie et belle Beth Preston il ne l'aurait jamais parce qu'elle l'avait mis sur terre.

- J'en suis certain.

Ce baiser. Cruz était certain qu'il rêvait et qu'il imaginait sa mère en train de déraper mais il savait qu'il n'en était rien. Beth était bien trop parfaite pour déraper et réaliser son fantasme de toujours en l'embrassant. Ils étaient mère et fils c'était contre nature presque autant que de garder ses cheveux bouclés ou de porter un pantalon trop grand qui laissait voir un caleçon et le haut de ses fesses. Oui il devait rêver ses mains douces et féminines ne pouvaient pas tenir son visage de sorte à ce que les lèvres de Beth soient à la limite de rendre ce baiser incestueux. Mais est ce qu'on pouvait parler d'inceste quand il s'agissait d'amour ? Depuis toujours Beth avait été la référence de Cruz en matière de femme et il aurait sans hésité renier leur lien de parenté pour devenir bien plus pour elle et remplacer son incompétent de père. Il mourait d'envie de déraper mais il ne pouvait pas faire ça. Il était fait de sa chair et de son sang mais sa main se posa quand même sur la cuisse de Beth. Pas pour la posséder juste pour la caresser et confirmer ses soupçons. Sa peau était douce à mourir tellement, que les mots se bloquaient dans sa gorge.


- Je t'aime... maman. finit-il en un souffle avant que ses lèvres ne dérapent sur celle de Beth pour un baiser sans équivoque sur ses sentiments.

Les doigts de Cruz frolèrent la nuque élégante et droite de Beth. Elle était parfaite. Esquise. Mais c'était sa mère et un sentiment de dégoût dirigé contre lui et sa perversité sans fond qui allait jusqu'à l'inceste le força à se détacher et il bredouilla un pardon étranglé avant de se réfugier en courant dans sa chambre.

_________________
Avoue que je te rends folle

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=r48I1u8uxDU
First Class & Fancy Free, I'm High Society. So High Like Cleopatra, Joan of Arc, or Aphrodite.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2008
• MESSAGES : 2040
• ÂGE : 29
• LOCALISATION : The Saint Gervais
• I-POD : Clandestins
• HUMEUR : Hystérique

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   Dim 9 Nov - 23:13

[Je fais un message court, je clos, et je fais un nouveau topic (a) ]

Beth sentait que la situation lui échappait complètement. Mais bizarrement, cela ne la dérangea pas. Pour une fois, elle aima le fait de ne rien pouvoir contrôler. Elle était là, à quelques millimètres de son fils, ce fils qu'elle portait aux nues depuis toujours. Elle parlait toujours de lui autour d'elle, elle ne pouvait pas s'empêcher d'afficher sa plus belle réussite aux yeux de tous. Quand elle accordait un interview, c'est de lui qu'elle parlait le plus, et non d'elle, ou de quiconque. Cruz était sa petite merveille, l'homme de sa vie si Adrian n'avait pas existé. Elle n'avait jamais réfléchit à cet amour qu'elle lui portait, était-ce parce qu'elle était sa mère, et lui son fils ? Etait-ce parce qu'il était son premier enfant, celui qui a fait d'elle une mère et a définitivement changé sa vie ? Quoi qu'il en soit, Beth n'avait que le bonheur de Cruz en tête, celui d'Ugo également mais c'était moins obsessionnel chez elle. A croire que la place d'aîné avait volé cette chance à Ugo.
Quand Beth avait embrassé Cruz, c'était le plus innocemment du monde. Un tendre baiser, celui qu'une mère donne à ce fils qu'elle aime tant. Du moins, dans son monde à elle, ce genre de chose se faisait. Toutefois, elle resta surprise et reçu un certain choc quand Cruz en fit de même, et alla plus loin en lui caressant la cuisse, procurrant un certain plaisir furtif à Beth le temps d'une seconde, juste avant qu'elle ne réalise ce que son fils et elle, étaient en train de faire. Son fils, l'enfant qu'elle avait porté pendant 9 mois, et élevé pendant 17 ans, l'enfant qui était né de son amour pour Adrian, le père de cet enfant et également son mari. Il était si beau quand il montrait ses faiblesses. Il faisait complètement craquer Beth qui dû se raisonner afin de ne pas rattraper Cruz qui venait de prendre la fuite après avoir bredouillé un pardon que Beth trouva on ne peut plus touchant.
Elle resta interdite l'espace de plusieurs minutes, ne pouvant pas faire un pas de plus, bloquée dans son séjour où elle venait de recevoir plus qu'un simple baiser d'enfant de la part de son fils. Puis, elle finit par retrouver ses esprits, et se dirigea vers la cuisine afin de boire un immense verre de jus de fruits, à défaut d'alcool. Désormais, c'est la venue d'Ugo qu'elle attendait, lui, à l'inverse de Cruz, venait de la décevoir énormément, et s'occuper du cas de son petit dernier l'empêcherait sûrement de ne plus penser à la scène qui venait de se produire.




A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Saint Gervais :: Les habitations-