AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Sam 22 Aoû - 23:11

    « Chloé bon sang ! Tu m’avais dit… »
    Une tornade blonde se retourna face au jeune homme, le regard sombre, un air mauvais sur le visage. Elle n’était pas de bonne humeur, elle n’avait pas la tête à marchander, et surtout pas à revenir sur le passé. Elle lui avait dit… Mais elle lui avait dit quoi ? Des choses, elle en balançait tellement, n’en pensant même pas la moitié, que l’entendre avancer un tel argument la faisait bien rire. Elle l’avait stoppé avant que ce crétin ne fasse une grave erreur en révélant on ne sait trop quoi à voix haute.
    « Adresse-toi à quelqu’un d’autre, c’est pas compliqué, non ?! Laisse-moi tranquille !
    - Mais j’avais ce que tu m’avais demandé… J’ai attendu comme un crétin et…
    - Je ne vois pas ce qui cloche là-dedans… T’es un véritable crétin ! »

    Plus qu’agacé, il donna un violent coup de pied dans un casier des vestiaires. Car oui, ils se trouvaient bel et bien en ces lieux. Et Chloé n’y avait pas mis les pieds pour se rincer l’œil ! Elle avait reçu un message de ce pauvre type, avait été intrigué par son contenu, ne se souvenant pas vraiment de la dernière discussion qu’ils avaient pu avoir, et s’était rendu à ce fichu rendez-vous. Ces derniers temps, elle était plus que tendue, et venir l’emmerder avec ses affaires de deals n’était vraiment pas ce dont elle avait besoin. Elle soupira, lui adressa un dernier regard, le détaillant de la tête aux pieds. Pathétique. Voilà qu’il lui faisait sa petite scène, son petit caprice. Il pouvait taper du poing contre les murs, et même venir jusqu’à lui coller une droite, elle s’en moquait pas mal. Désormais elle se fichait royalement de tout ce qui pouvait l’entourer, comme si elle ne craignait plus le mal qu’on pouvait lui faire, suite à la balle qu’elle avait failli se prendre entre les deux yeux. Elle quitta les vestiaires, vides à cette heure-ci, mais qui allaient bientôt accueillir l’équipe au grand complet, aussi discrètement qu’elle avait réussi à s’y glisser, et resta un cours instant près des gradins, dans l’ombre. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, et soupira… Elle se détendait doucement, loin de se douter que non loin d’elle, quelqu’un l’observait.

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Mar 3 Nov - 16:10

L'équipe de basket de Degrassi était sur le point de remporter son quatrième match d'affilé. Les basketteurs étaient à blocs, surmotivés par leur coach Andreas et bien décidé à remporter le trophée pour la seconde année consécutive. S'ils y parvenaient, l'alcool allait encore couler à flot - comme si les barbares incultes qui jouaient avaient encore besoin d'une bonne raison pour picoler - dans les rues et les bars de Degrassi. Dans son accoutrement de pompoms girls, Charlie menait sa troupe d'une main de fer. Les figures accrobatiques et les clins d'oeils s'enchainaient au rythme de la musique saccadée. Leurs minis jupes encore raccourcies de deux centimètres - sans le consentement du Proviseur Presley - rendaient le public encore plus réceptifs à leur message "Aimez nous Adorez nous". Charlie mettait encore plus de coeur à l'ouvrage après avoir croisé le sourire étincelant de son beau-père et amour de toujours Jimmy. Même si leur amour était impossible il continuait à lui donner des ailes et lui donnait envie de se dépasser. Tellement que quand Madison Tricks - une de ses coéquipières - se prépara pour l'enchainement final - un portée particulièrement compliqué - elle insista pour prendre sa place. Ok, elle n'avait jamais vraiment préparer ce porté mais elle était Charlie Thomas et elle était douée, bien plus que cette conne de Madison Tricks. Son père la regardait et elle voulait l'impressionner. La musique s'intensifia et la cheerleader leva les bras prête à mettre pleins les yeux à Jimmy Brooks. Le saut fut parfait et le public ébahi jusqu'à ce que Steeve Matthews sur les supplications de sa petite amie Madison décide de placer sa jambe à l'endroit où elle devait atterir. La douleur la cloua sur place et étouffa sa plainte. Son public la regardait et elle s'efforça de cacher au mieux son mal même si les larmes lui brûlaient les yeux. L'infirmière scolaire et Andreas se précipitèrent vers elle pour lui apporter de l'aide et l'accompagnèrent jusqu'au vestiaire où une poche de glace fut déposé sur son pied. Cette salope de Madison et son toutou de copain allaient morfler. Charlie s'empara des "vitamines" secrètes de Warhol et les glissa dans les affaires de Steeve. Le pauvre chéri qui comptait justement sur sa bourse pour échapper à son père alcoolique et violent allait avoir bien du mal, si les recruteurs et le proviseur tombaient sur les stéroides et autres saloperies que contenaient les pillules de son petit ami. Alors que son travail de sappe était accompli, Charlie entendit des voix. Elle se tut jusqu'à ce qu'elle ait eu l'assurance d'être seule... ou presque.

- C'est marrant comme la merde semble être attirée par toi Chloé. C'est comme si vous étiez... de la même famille.

Un sourire presque maléfique étira ses lèvres pincées.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Mer 4 Nov - 16:08

    En ce moment, il en fallait peu pour agacer la blondinette. Un rien l’irritait, un mot de travers la faisait partir au quart de tour, et elle supportait de moins en moins ces débiles de sportifs, prônant en apparence l’importance d’un esprit sain dans un corps sain, alors qu’en réalité ce n’étaient qu’une bande de crétins, pour la plupart consommateurs de substances illicites et autres merdes. Et rien qu’à en voir les nombreux spectateurs et supporters présents aujourd’hui, leur petite comédie marchait à merveille. Accoudée contre les gradins, elle balada son regard à travers la salle, détaillant le moindre individu d’un coup d’œil, du petit boutonneux du genre rat de bibliothèque qui avait dû s’égarer en cherchant à se créer un semblant de vie sociale sans grand succès ; au banc de cheerleaders, superficielles à souhait, et même à en vomir. Tiens d’ailleurs, il en manquait une, le troupeau était bien trop dissipé et désorganisé…
    Chloé comprit rapidement pourquoi, puisque la principale raison se trouvait derrière elle. Le sosie, version adolescente complètement allumée, du célèbre personnage du roman de Roald Dahl, Veruca Salt, se tenait devant elle. Le genre de nana qui exige quelque chose, claque des doigts ou encore fait un bon caprice, et l’obtient sans le moindre remerciement ; dissimulant un esprit machiavélique derrière un faux sourire angélique. De celles qui te demande quelque chose et relève gracieusement le majeur en retour. User de ces airs de sainte ne dérangeait en rien Chloé, puisqu’elle-même en profitait de temps à autres. Mais elle n’encaissait pas la petite fille gâtée que représentait cette brunette. Elle lui donnait simplement envie de gerber, d’autant plus depuis qu’Ugo lui avait révéler leurs plans merdiques.


    « C’est dingue le nombre de conneries que tu peux débiter en une minute… - répliqua-t-elle sur le même ton, montrant bien qu’elle perdait son temps à lui adresser la parole, car elle se foutait royalement de ce qu’elle pouvait dire. - C’est comme si ton cerveau de pimbêche était …incapable de faire mieux. » Elle leva les yeux au ciel et soupira, trouvant la confrontation plus que pathétique. Comme si Charlie était l'une de ses premières préoccupations ! Il fallait qu’elle arrête de croire qu’elle était le nombril de la planète et que ses vannes vaseuses avait obligatoirement un impact sur les gens. Ok, elle pouvait terroriser les petits nouveaux, toutes les pauvres nanas qui l’admiraient et les crétins et autres constipés qui rêvaient de la sauter, mais pour le coup, ça ne touchait pas Chloé. Elle en avait tellement encaissé, que ce qu’elle lui balançait c’était… eum… limite un compliment !

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Sam 13 Mar - 11:10

Excédée par le ton employé par cette salope de droguée, Charlie retroussa sa lèvre supérieure et fronça les sourcils. Charlie avait tellement appris à se contrôler au fil des années, qu'elle était presque parvenue à ne pas frémir de rage, même si elle ne put pas masquer totalement la manière dont ses épaules se raidirent.

- Je te conseillerais de la fermer Chloé et d'écouter attentivement ce que j'ai à te dire.

C'était parce qu'elle était lucide que Charlie se distinguait de toutes ses filles riches et méchantes parce qu'elles tentaient d'imiter Rachel McAdams dans Mean Girls. Elle voyait tous les défauts de ce monde basé uniquement sur l'apparence et les faux-semblants. Charlie savait deviner les faiblesses des autres et les utiliser à son avantage pour écraser avant de l'être. Adoptant une devise que Machiavel lui-même n'aurait pas renié.

- Si Cruz semblait obsédé par toi et Ugo amoureux sache que ce temps est bientôt révolu. Les frères Preston changent de marionnettes tous les six mois d'abord Loan puis Selena maintenant toi. Tu devrais assurer tes arrières avant de te retrouver une nouvelle fois à dealer ou pire à te prostituer sur le terrain vague.


Charlie ne put s'empêcher de renifler de dédain. Chloé finirait fatalement par devenir un cadavre ambulant parce que c'était dans ses gênes. Tout comme c'était dans les siennes de briller. Elle s'efforça de parler à Chloé avec cette patience condescendante utilisée par les psychiatres. Genre-je-suis-ton-amie-fais-moi-confiance-chérie-et-vend-ton-âme-au-diable. Charlie baissa la voix, jusqu'à ce qu'elle ne soit plus qu'un murmure rauque.

- J'ai une mission pour toi. Une mission qui te rapportera beaucoup d'argent et mon appui. Quand les frères Preston se retourneront contre toi. Je serais là pour leur faire payer. Promis.

Charlie avait presque l'air sympathique avec sa main levée comme si elle appartenait aux scouts. Tout la panoplie de l'adolescente normale et posée était là : l'uniforme de pompoms girls, les sneakers blanches et les cheveux châtains et ondulés. Elle posa alors sa main sur l'épaule de Chloé avec douceur comme l'aurait fait cette cruche d'Annie Wilson dans 90210 mais la lueur dans ses yeux bleus sous-entendait qu'elle était toute aussi prête à l'aider qu'à la tuer.

- Bon je veux le bébé d'Ilona. Tu sais cette naine insignifiante qui a baisé deux fois avec Craig Manning. Arthur va t'aider. Enfin j'espère.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Sam 13 Mar - 15:18

    Elle lui conseillait de quoi...? Comme si elle allait l'écouter. Contrairement à la majorité des filles qui pouvaient croiser le chemin de Charlie, et que la blondinette considérait comme de simples potiches, elle n'endosserait pas le rôle de la gentille petite suivante, obéissant sans un mot... Si elle voulait l'ouvrir, elle le faisait. Que ça plaise ou non à sa pseudo majesté ! Elle croisa ses bras sur sa poitrine et la laissa parler. Elle s'attendait à une de ces propositions bien tordues, digne de toute ce qu'elle avait pu mijoter par le passé. Cette fille était, elle aussi, dérangée... Elle ne faisait pas exception, puisque Degrassi semblait de toute façon être peuplée de dégénérés dans son genre. Chloé qui s'était cru être sérieusement allumée pendant un bon moment, de longues années, prenait conscience que la folie, l'inconscience, avaient plusieurs visages. Celui sur lequel elle aurait bien craché se trouvait en face d'elle.
    « Au pire Charlie... Tu peux aussi te mêler de tes affaires. La petite peste que tu es doit avoir beaucoup à faire. Jouer la princesse de Degrassi ne doit pas être de tout repos... »

    Elle l'agaçait... Et encore le terme était bien trop faible. Charlie était l'incarnation de tout ce qu'elle ne pouvait pas se voir ! Certes, elle aurait pu admirer son esprit manipulateur, sa ruse... Mais le reste venait ombrer le tout, et de ce fait, plus rien ne semblait encore potable chez cette nana. Pourrie de l'intérieure... Comme quoi il n'y avait pas besoin de traîner sur le terrain vague pour tomber plus bas que terre, puisque dans le fond avoir un esprit aussi tordu et mal foutu que cette miss Thomas n'était en rien enviable. Ca demeurait le point de vue de Chloé, bien qu'elle se doutait que la petite cours personnelle de Charlie serait forcément d'un avis totalement opposé. Elle s'adressait à elle comme si elle était une véritable attardée, ce qui avait le don de l'énerver davantage.
    « Il faut toujours que tu trouves le moyen de me foutre dans tes plans merdiques ! Au fait, pendant que j'y suis, je préfère être au courant quand on a pour projet de se servir de moi comme une arme... -lança-t-elle en faisant référence à ce plan visant à faire tomber Cruz. - Je n'ai aucune raison de te faire confiance. T'es le genre de nana capable de faire une promesse à sa meilleure amie, pour deux secondes plus tard lui planter un couteau entre les deux omoplates. »
    Elle lui refilait des missions à gogo. Chloé n'était pas stupide, elle savait bien qu'elle l'utilisait comme un vulgaire pion. Et même si sa situation vis-à-vis de Cruz et Ugo l'avait inquiété, elle n'aurait jamais compté sur l'aide de Charlie pour mettre au point une quelconque vengeance.
    « Tu veux quoi ?! -s'étonna-t-elle. Mais t'es complètement à la ramasse' ma pauvre... » Arthur allait l'aider en plus ?! Non, sérieux ?

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Dim 21 Mar - 0:30

Charlie n'avait jamais admis la rébellion mais elle était sage pour ne pas l'aborder résolument de front. A cause d'Ugo elle avait dû inclure celle qui se prenait sand doute pour la nouvelle-pseudo-coqueluche-de-Degrassi dans ses plans. Voir Chloé dégainer avec autant d'aisance ces pseudos insultes toutes justes bonnes à faire frémir un élève de CM2 la faisait sourire. Dire que cette fille était autrefois crainte et trainait avec des mecs dangereux comme William et Elijah. Charlie constatait à la fois ravie et dépitée la dévaluation totale de celle qu'on appelait Kennedy.

- Tu devrais revoir tes répliques au lieu de t'imaginer en future reine du manoir Preston.

Jalousie de la part de Charlie ? Non elle avait tout ce qu'elle voulait et devenir l'une des poules de luxes des Preston Brother ne lui disait rien. Seulement elle avait dû à comprendre la charité qu'ils faisaient à cette fille. Elle imaginait parfaitement le quotidien de la Bad Circle dans le manoir. Chloé devait s'admirer tous les jours dans l'une des immenses psychés qui trônaient dans les pièces de la demeure avec les colliers de perles volés à Beth. Elle devait se dire qu'elle avait une chance immense de pouvoir être ici après toutes les galères traversées et tous les coups durs. Elle devait penser à sa mère et à tous les membrels de sa famille de loosers sans dents. Chloé devait se prendre pour Julia Roberts dans Pretty Woman et sourire à son reflet dans la glace. Seulement Charlie savait que ce genre de romance ne durait jamais et elle avait qu'une envie que les deux frères renvoient cette insignifiante adolescente dans le caveau où il l'avait extirpé. La cheerleader baissa la voix et pointa un index vers Chloé qui pensait détenir la vérité absolue et la lui balancer en plein visage :

- C'est Ugo qui a voulu t'inclure dans notre projet moi j'y suis strictement pour rien. rappela Charlie d'une voix posée et claire en passant sa main dans ses cheveux. A vrai dire j'ai toujours pensé que tu étais aussi inutile que pathétique. Mais aujourd'hui tu pourrais enfin servir à quelque chose quoique je crois qu'Arthur suffira parce que maintenant que j'y pense tu n'as été capable de mener à bien aucune des missions que je t'ai confié. C'est comme si tu avais perdu en méchanceté et créativité en devenant la poupée gonflage d'Ugo et Cruz.

Charlie savait que le sexe mais surtout l'amour avait tendance à vous rendre faible et vulnérable. C'était une leçon de vie apprise avec Cruz et Warhol. C'était principalement pour cette raison qu'elle refusait de coucher avec ce dernier En le faisant elle perdait tout son pouvoir sur lui. Chloé perdait de sa saveur et de sa capacité de jugement. Il fallait que quelqu'un lui ouvre les yeux sur le pouvoir néfaste des hommes. Charlie se trouvait parfaite pour ce rôle.

- Je ferais peut-être à nouveau appel à toi quand ils t'auront plaqué.

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath me :: Lost myself and I am nowhere to be found
Yeah I think that I might break
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 09/11/2008
• MESSAGES : 1519
• LOCALISATION : Degrassi
• I-POD : Chandelier - SIA
• HUMEUR : Blessée

CONTACTS...
...& DIRTY LITTLE SECRETS:

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Mar 23 Mar - 21:14

    Tout ce que pouvait lui dire Charlie avait dans un premier temps été des plus insignifiants, ses mots glissant sur la blondinette, devenue à imperméable à la moindre insulte provenant de cette pimbêche. Du moins, c'est ce qu'elle pensait... Plus elle parlait, attaquant toujours plus ardemment, déversant son venin de vipère avec plaisir, plus Chloé se sentait faiblir. Finalement, elle la touchait bien plus qu'elle n'avait pu l'imaginer. Elle n'encaissait plus tellement les propos de Charlie, ne supportant pas qu'on lui balance au visage de telles réflexions, la faisant passer pour une véritable traînée, une poule de luxe... A croire que Charlie ne se regardait pas suffisamment dans un miroir pour voir qu'on avait pas spécialement besoin de s'approcher des Preston pour être une véritable garce. Son reflet de petite peste devait tant l'éblouir, qu'elle perdait de vu son statut de véritable sal*pe.

    C'est en l'entendant citer Ugo que Chloé dû avoir le plus de mal à encaisser. Cette affirmation, rappelant l'aveu du petit bouclé lors de leur pseudo repas en tête à tête, n'avait rien d'agréable ; ayant plutôt pour effet de serrer le coeur de la blondinette, jusqu'à lui en faire mal. Elle leva finalement les yeux au ciel, la laissant débiter son tas de conneries, la rabaissant comme elle le voulait tant cela lui importait peu. Cette nana était complètement tarée de toute manière, et ces pétages de plombs à répétition allait sans doute, et tôt ou tard, la mener à sa perte. Il ne fallait pas croire que son sourire angélique et hypocrite, ainsi que son petit cul de pompom girl allaient lui sauver la mise in eternam !

    « Il n'y a que toi qui peut mener à bien ces missions de tarés... - Elle ponctua sa phrase par un soupire, et enchaîna sans plus attendre en lui adressant un large sourire hypocrite. - Mais tu peux aussi m'oublier... Je ne me vexerais pas pour ça ! J'en serais même ravie ! Garde tes plans foireux pour toi Charlie ! Ma chute sera peut-être plus rapide que la tienne... Mais elle sera aussi plus douce. » Comme Chloé allait morflé un max', elle n'osait même pas imaginer ce que prendrait Charlie. Et puis dans le fond elle s'en foutait royalement ! D'ailleurs, elle ne voulait plus entendre tout ce tissu de conneries, et c'est sans rien ajouter qu'elle décida de quitter les lieux, tournant les talons, pour finalement retourner à sa voiture et se barrer loin du gymnase, loin de cette timbrée de Charlie.

    [PF]

_________________

    I look and stare so deep in your eyes. I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perfect Like A Diamond Princess :: I'm just a little Bossy.
avatar

• A EMMÉNAGÉ LE : 02/05/2008
• MESSAGES : 1699
• LOCALISATION : Au sommet.
• I-POD : Bossy - Lindsay Lohan
• HUMEUR : Exécrable. Vous vous attendiez à quoi ? Lesbienne, peut-être ?

MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   Jeu 25 Mar - 16:23

Charlie réalisa alors qu'elle n'avait pas besoin d'une droguée comme Chloé pour mener sa mission à bien. Pour une fois la camée avait raison. Charlie pouvait parfaitement gérer ce problème de bébé seule. Bien entendu il faudrait quelques connexions et quelques manipulations astucieuses afin que la piste ne remonte jamais jusqu'à elle. Mais finalement limiter le nombre de complices n'étaient pas une mauvaise chose. Chloé lui avait en plus prouvé son inefficacité en ratant sa tentative de meurtre sur sa belle-mère. Charlie se refusa à répondre aux répliques - que la droguée devait penser cinglantes - de Chloé se contentant de la regarder dans les yeux, un léger sourire au coin des lèvres. Elle venait d'appuyer sur un point sensible puisque la jeune femme venait de sortir de ses gonds. Elle ignorait laquelle de ses phrases l'avait le plus blessé mais elle savourait toutefois son triomphe. Chloé était le genre de personnes qui s'efforçaient de rester droite et impassible. Sans doute croyait elle que ce genre de comportement la rendait plus mystérieuse et excitante. Mais pour Charlie ça n'était qu'un foutu écran de fumée. Cette fille était aussi plate et ennuyante que le laissait supposer son prénom à la consonance faussement française. Les Preston perdaient leur temps en sa compagnie et réaliserait bientôt que cette fille sonnait creux. Charlie serra les poings en songeant que sa manucure ne résisterait pas si elle décidait de lui enfoncer son poing dans la figure. Et puis hors de question de s'abaisser à ce genre de comportement ridicule. Chloé finirait par trébucher et Charlie serait là pour lui faire payer.

- A très vite.
chuchota Charlie pour elle-même en fixant un point dans le dos de Chloé qui s'éloignait.

Au même instant les basketteurs rentraient dans les vestiaires en hurlant. Degrassi avait gagné et la fête durerait jusque tard dans la nuit.


FIN

_________________
Arthurimbaud & Ugostein
Boy, don't hurt your brain thinking what you're gonna say cause everything's a game© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ni vue, ni connue... Ou presque ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One day, I shall come back - Degrassi RPG ::  :: The Spirit Squad-